city:sputnik

  • EU Disinfo, l’affaire Benalla et l’impossible fichage politique des internautes - L’actu Médias / Net - Télérama.fr
    https://www.telerama.fr/medias/eu-disinfo,-benalla-et-limpossible-fichage-politique-des-internautes,n57593

    Le mirage de la donnée

    En l’état, deux questions se posent :

    – Ces fichiers sont-ils légaux au regard de la CNIL et du RGPD ? L’article 8 de la loi informatique et libertés de 1978 précise qu’il est interdit de traiter des données à caractère personnel qui révèlent les opinions politiques d’une personne physique. Mais de son côté, le RGPD n’interdit pas l’analyse de sensibilités politiques à partir de données publiques. Le but poursuivi est-il légitime ? A charge pour l’autorité indépendante de se prononcer.

    – Peut-on déterminer (et ficher) l’appartenance politique d’un internaute sur la base de son activité en ligne (ses retweets, par exemple) ?

    Cette deuxième interrogation est cruciale. Alors que l’étude reste particulièrement floue sur certains points – à partir de combien de liens vers Sputnik fait-on partie de « l’écosystème russophile » ? –, le « fichage » réalisé par EU Disinfo Lab n’est pas seulement perfectible. Il est automatisé. A ce titre, l’algorithme Louvain, utilisé par l’ONG belge, ne prend pas en compte la dynamique des échanges en ligne (comme le montre cette série de tweets).

    Face à la mode de ces études basées sur l’analyse des réseaux sociaux, devant cette croyance excessive dans les signaux numériques, on pourra se remémorer les mots de Bernard Tricot, le conseiller d’Etat qui, en 1978, posa les bases de la loi informatique et libertés après le scandale SAFARI (déjà une histoire de fichier...) :
    « L’ordinateur est réputé infaillible. C’est faire bon marché des déductions inexactes, tendancieuses, moralement ou juridiquement critiquables qui peuvent entacher les données et devant lesquelles il n’aura aucune capacité d’étonnement.

    #Benalla #Fichiers #CNIL #Opinions_politiques

  • Coups de couteau, viols et rixes mortelles, en France, c’est l’été meurtrier...
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/15046-coups-de-couteau-viols-et-rixes-mortelles-en-france-c-est-l-ete-meu

    La multiplication d’agressions d’une extrême violence qui marquent l’actualité depuis le début de l’été inquiète les forces de l’ordre. L’année dernière, les vols avec armes ont baissé. Pas les coups et blessures volontaires. La société française devient-elle de plus en plus violente ? Des policiers se sont confiés à Sputnik. Enquête.

    « Je crie ma révolte. Ça suffit. Stop ! Aujourd’hui, c’est nous. Et demain qui encore ? Je ne veux pas faire de politique. Je parle en tant que maman. Une maman à qui on vient d’enlever son enfant. Je veux que ça cesse. J’en appelle à tous les politiques, de tous bords. Faites quelque chose. Notre pays sombre dans la violence. Il faut arrêter ça. Sauvez nos enfants, bon sang ! Sauvez nos enfants ! »

    Ce déchirant cri du cœur, c’est la maman d’Adrien Perez qui (...)

  • Le Tribunal de l’UE dit non à l’application de l’accord de pêche UE-Maroc au Sahara [occidental] - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201807271037386613-tribunal-ue-accord-peche-ue-maroc-application-sah

    Le Tribunal de l’UE a rendu sa décision dans une ordonnance, datée du 19 juillet, sur l’applicabilité de l’accord de pêche UE-Maroc au territoire du Sahara occidental et dans les eaux qui lui sont adjacentes. L’institution judiciaire européenne a confirmé les arrêts du 21 décembre 2016 et du 27 février 2018 de la Cour de justice de l’UE (CJUE).

    Le 19 juillet, une journée avant l’annonce de l’entente entre la Commission européenne et Rabat sur le nouveau contenu de l’accord de pêche UE-Maroc dont l’application devait inclure les eaux adjacentes au territoire du Sahara occidental, et dont la signature était prévue pour le 24 juillet, le Tribunal de l’Union européenne, a confirmé dans une ordonnance les arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Ce dernier affirmait que le territoire du Sahara occidental et les eaux qui lui sont adjacentes ne faisaient pas partie du territoire du royaume du Maroc.

    La CJUE confirme donc que le #Sahara_occidental ne fait pas partie du royaume du #Maroc.

  • Emmanuel Macron et le pari russe - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201807251037364418-emmanuel-macron

    La distribution conjointe d’aide humanitaire par la France et la Russie, malgré les couacs qui l’accompagnent, est un signe supplémentaire de l’inflexion diplomatique qu’est en train d’opérer Paris sur le dossier syrien. C’est l’avis du journaliste et spécialiste du Moyen-Orient Christian Chesnot. Il s’est confié à Sputnik.

    Le 20 juillet, un avion-cargo russe Antonov An-124 a décollé de Châteauroux pour la Syrie. A son bord ? Environ 50 tonnes d’aide humanitaire : médicaments, tentes et couvertures fournis par la France pour un montant d’environ 500.000 euros selon les informations de Libération. D’après le quotidien, qui cite une source diplomatique, cette opération conjointe a été décidée après les rencontres des Présidents Vladimir Poutine et Emmanuel Macron le 24 mai à Saint-Pétersbourg et le 15 juillet à Moscou. Certes, au matin du 25 juillet, les fournitures destinées aux habitants de la Ghouta orientale, la banlieue est de Damas reprise par les forces gouvernementales en avril 2018, étaient toujours à la base russe de Hmeimime (nord-ouest de la Syrie). La faute à un enchaînement de couacs, notamment sur la participation ou non de l’Onu à la livraison de cette aide humanitaire aux côtés du Croissant-Rouge syrien, organisation réputée proche de Damas. Après plusieurs jours de flou artistique qui ont même vu des membres des Nations unies se contredire, il semble que la distribution de l’aide soit imminente.

    ​Ces atermoiements sont loin de constituer le cœur de l’affaire pour Christian Chesnot, journaliste spécialiste du Moyen-Orient retenu otage de terroristes en Irak durant 124 jours en 2004. D’après lui et comme le révèle Libération, citant un spécialiste du dossier, « cette opération humanitaire a été décidée à l’Elysée, pas au Quai d’Orsay ». Le palais présidentiel semble vouloir prendre le contrôle du dossier syrien. Mais pourquoi ? 

    « Emmanuel Macron a toujours plus ou moins gardé la main concernant la Syrie. Pourtant, cette décision de mener une opération humanitaire conjointe avec la Russie est un signe supplémentaire de l’inflexion dans la politique diplomatique de la France concernant la Syrie », explique Christian Chesnot à Sputnik.

    D’après lui, la nomination le 27 juin de François Sénémaud, ancien directeur du renseignement à la DGSE, en tant que représentant personnel du Président de la République pour la Syrie constituait déjà un indicateur. L’homme qui prendra ses nouvelles fonctions le 27 août est l’actuel ambassadeur de France… en Iran. Ironie du sort, depuis 2014, le dossier syrien était piloté au Quai d’Orsay par Franck Gellet. Ce dernier a été récemment nommé ambassadeur de France… au Qatar. De plus, Christian Chesnot note qu’Emmanuel Macron a rencontré son homologue russe à deux reprises, le 24 mai et le 15 juillet, en marge de la finale de la Coupe du Monde de football qui a vu la France s’imposer.

    Mais pourquoi ce revirement ? Depuis le début du conflit syrien en 2011, la diplomatie française s’est presque toujours calquée sur celle de Washington et s’est montrée hostile au gouvernement de Damas. En avril dernier, Paris s’est joint aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pour bombarder plusieurs sites en Syrie après une prétendue attaque chimique perpétrée par Damas. Pour Christian Chesnot, le rapprochement avec Moscou tenté par Emmanuel Macron s’explique par une analyse pragmatique de la situation sur le terrain :
    « La Russie a gagné en Syrie. C’est un fait. Damas a repris quasiment tout le pays, les rebelles ont pratiquement été effacés du sud. La France s’est retrouvée hors-jeu. Elle veut revenir sur le terrain. Emmanuel Macron a juste analysé la situation de manière pragmatique et s’est dit que l’on entrait dans une nouvelle phase. Une phase où il faut renouer contact avec la Russie. »

    Et pour le journaliste de France Inter, l’humanitaire est le prétexte parfait pour entamer un rapprochement :

    « Depuis le début du conflit, la diplomatie française a eu deux constantes : la ligne rouge concernant l’utilisation d’armes chimiques et l’acheminement d’aide humanitaire. Cette opération conjointe avec la Russie donne l’occasion à Emmanuel Macron de renouer le dialogue tout en ne perdant pas la face. »

    D’après Christian Chesnot, c’est une stratégie gagnant-gagnant. Il assure que les Russes sont « très contents » de ce possible rapprochement. « Moscou aura besoin d’alliés pour reconstruire la Syrie, qu’il y ait une transition au niveau du pouvoir ou pas. La Russie ne pourra pas le faire toute seule », analyse le journaliste.

    Quid du « lobby néo-conservateur » au Quai d’Orsay, composé de « pro-Otan, pro-Etats-Unis, anti-Iran, anti-gouvernement syrien » comme le décrit Christian Chesnot ? Et bien selon le spécialiste du Moyen-Orient, même s’ils voient d’un mauvais œil un rapprochement avec Moscou, ils n’auront pas d’autre choix que de suivre l’Elysée. Avant de conclure : « De toute façon, le pays qui les préoccupe le plus, c’est l’Iran. »

  • Attaque au drone contre l’aéroport d’Abou Dhabi, disent les Houthis (titre de la dépêche Reuters, commentaire suivant)

    ایرنا - فرودگاه ابوظبی هدف پهپادهای یمن قرار گرفت
    http://www.irna.ir/fa/News/82982715

    فرودگاه ابوظبی هدف پهپادهای یمن قرار گرفت
    دوحه – ایرنا – فرودگاه بین المللی ابوظبی پایتخت امارات، هدف حمله هواپیماهای بدون سرنشین یمن (پهپاد) قرار گرفت.

    به گزارش عصر پنجشنبه ایرنا ، خبرگزاری یمن ( سبا) با اعلام این مطلب افزود : هواپیماهای بدون سرنشین صماد 3 این عملیات را بر عهده داشتند.
    این خبرگزاری به جزییات بیشتری در خصوص این حمله اشاره نکرد.
    حمله به فرودگاه ابوظبی یک روز بعد از هدف قرار گرفتن یک ناو جنگی عربستان با نام ’ الدمام’ در دریای سرخ انجام می شود.
    ’شرف لقمان’ سخنگوی رسمی نیروهای مسلح یمن پیشتر اعلام کرد : شرکتها و سرمایه گذاران خارجی منافع خود را از امارات خارج کنند چرا که مورد تهدید پهپادهای ما قرار خواهند داشت و موشکهای بالستیک یمن نیز به زودی به آنجا خواهد رسید.
    وی تاکید کرد ساحل غربی به باتلاقی برای متجاوزان تبدیل شده است که توانایی خارج شدن از آن را ندارند.
    اما فرودگاه ابوظبی در صفحه توئیتری خود از وقوع یک حادثه در این فرودگاه خبر داد و اعلام کرد که اوضاع را از نزدیک زیر نظر دارد و مردم را از آخرین اخبار آگاه خواهد کرد.
    در این توئیت ادعا شده است که حادثه مربوط به یک خودروی حمل بار در ساختمان شماره یک فرودگاه بوده است.
    شبد**1508*9122

  • CNN : les USA et la France envisagent d’évacuer les Casques blancs de Syrie - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201807161037220369-casques-blancs-syrie-evacuation

    Les États-Unis, le Canada et certains pays européens, dont le Royaume-Uni et la France, discutent d’un plan d’évacuation de Syrie des membres des Casques blancs et de leurs familles, relate la chaîne de télévision américaine CNN en se référant à des sources proches du dossier.

    Selon les sources de la chaîne de télévision américaine CNN, les États-Unis, le Canada ainsi que certain nombre de pays européens, y compris le Royaume-Uni et la France, envisagent d’évacuer les Casques blancs de Syrie.

    Le média précise qu’il s’agit d’envoyer environ un millier de membres des Casques blancs et de leurs familles dans d’autres pays, comme par exemple le Canada, le Royaume-Uni ou l’Allemagne.

    #syrie #harkis

  • Le premier voyage sur la route du #pont_de_Crimée en vidéo - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/russie/201805141036358517-pont-crimee-video

    (trajet aller et retour…)
    https://www.youtube.com/watch?v=t4vHWZw6tug

    Les travaux de construction finis, la route du pont de Crimée est désormais ouverte aux automobilistes. La vidéo du premier voyage a été publiée sur le Web par un habitant de #Kertch.
    Un habitant de Kertch a partagé sur la Toile une vidéo montrant la circulation sur la route du pont de Crimée.

    Même si ça a l’air tout temporaire (visiblement, circulation alternée sur une voie…) depuis hier, 13 mai, on peut franchir le #détroit_de_Kertch en voiture. Et le conducteur en est tout excité :

    ура, ура ! #Слава_России

    C’est l’hystérie ! (en tous cas, celle du conducteur)

  • Die Polizei und ukrainische Medien berichteten am Sonntag, dass der...
    https://diasp.eu/p/6890206

    Die Polizei und ukrainische Medien berichteten am Sonntag, dass der 29-jährige Vladyslav Voloshyn, ein ehemaliger Kampfpilot, vermutlich Suizid begangen hat. Er hatte im Rahmen der sogenannten Antiterroroperation (ATO) gegen die Separatisten gekämpft und erhielt eine Ehrung als ATO-Held. Er soll sich selber mit einer nicht registrierten halbautomatischen Makarow-Pistole erschossen haben und ist auf dem Weg in Krankenhaus seinen Verletzungen erlegen. Seine Familie hielt sich im Haus auf, seine Frau will den Schuss gehört haben.

    Interessant ist, was Interfax.ua berichtet, nämlich dass Voloshyn zwischen 2012 und 2016 Pilot eines SU-25 Kampfflugzeugs auf dem Flugwaffenstützpunkt Mykolaiv bei der dort stationierten 229. Taktischen Luftwaffenbrigade tätig war. 2014 flog er angeblich 33 (...)

  • La #Tchétchénie russe fait remodeler son #registre_foncier avec la blockchain - Sputnik France

    https://fr.sputniknews.com/russie/201802061035048241-blockchain-tchetchenie-russie-registre-foncier

    Alors que la #monnaie_numérique bitcoin fait du yoyo, le dirigeant de la République russe de Tchétchénie a fait part d’un projet de transfert du registre foncier local sur la blockchain, une technologie apparue avec le bitcoin.

    À Davos, la #Russie met la #blockchain à l’honneur
    Le département tchétchène du Service russe d’enregistrement d’État, du #cadastre et de la #cartographie (Rosreestr) sera installé sur la blockchain, a annoncé mardi #Ramzan_Kadyrov, dirigeant de la République de Tchétchénie.

    « Nous intégrons la blockchain dans notre registre républicain. Je ne peux pas préciser quand ce sera fait, mais le travail est en cours », a indiqué M.Kadyrov sur sa chaîne sur la messagerie cryptée Telegram.​

    ​Selon M.Kadyrov, l’intégration de la blockchain dans le registre foncier républicain a été confiée au vice-premier ministre tchétchène Iakoub Zakriev.

    « Le gouvernement tchétchène a créé un groupe de travail avec la banque VEB pour l’adoption de la blockchain », a précisé M.Kadyrov.

  • Opération « #Rameau_d'olivier » : images de la ville syrienne d’Afrin bombardée par les F-16 turcs — RT en français
    https://francais.rt.com/international/47457-debut-operation-rameau-dolivier-syrie-afrin-bombardee-par-f-16-tu

    La ville d’Afrin, dans le district sous contrôle kurde du même nom, a été bombardée le 20 janvier par huit avions de combat turcs de type F-16.

    Cette attaque aérienne s’inscrit dans le cadre de l’opération militaire turque appelée « Rameau d’olivier », qui a « commencé de facto sur le terrain » le 20 janvier, selon une déclaration du président turc Recep Tayyip Erdogan. 

    Le même jour, le Premier ministre turc Binali Yildirim a fait savoir que les forces armées turques avaient « débuté une campagne aérienne pour détruire des éléments [des Unités de protection du peuple (YPG)] ». Il a ajouté que huit avions de chasse F-16 avaient été déployés par l’armée turque dans le cadre de cette opération.

    Les images captées sur place par l’agence Ruptly montrent des explosions et un panache de fumée noire s’élever au-dessus de la ville d’Afrin.

    #zeytin_dalı #olive_branch

    • Les forces russes en Syrie redéployées suite au début de l’offensive turque - Sputnik France
      https://fr.sputniknews.com/international/201801201034823430-syrie-turquie-offensive-russie

      Après le lancement par la Turquie de l’opération Rameau d’olivier en Syrie, les forces russes ont été retirées de la zone concernée, selon le ministère de la Défense.

      Le commandement des forces russes stationnées en Syrie a pris des mesures pour assurer la sécurité des militaires à Afrin, théâtre de l’opération turque contre les formations kurdes, a annoncé le ministère russe de la Défense.

      « Pour prévenir d’éventuelles provocations et éviter tout risque pour la vie et la santé des militaires russes, le groupe opérationnel du Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie et de la police militaire a été transféré dans la région de Tell Adjar, de la zone de désescalade de Tell Rifaat », a indiqué le ministère.

    • Opération « Rameau d’olivier »
      https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-journal-des-idees-lundi-22-janvier-2018

      L’objectif de l’opération militaire turque dans l’enclave kurde d’Afrine est d’établir une « zone de sécurité » d’une profondeur de 30 km à partir de la frontière entre la Turquie et la Syrie. Florence Parly, la ministre française des armées, a appelé la Turquie à cesser ses opérations contre les Kurdes syriens, craignant qu’ils ne détournent leur forces, très engagées au sein de la coalition à laquelle la France appartient, « du combat primordial » contre le terrorisme. La France demande une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’ONU. Les Kurdes sont en première ligne dans la guerre contre l’organisation État islamique, et notamment sa capitale autoproclamée, Rakka, qu’ils ont libérée en octobre dernier.

      Dans Le Monde.fr, Marie Jego, correspondante à Istanbul, détaille les intentions affichées du gouvernement turc : « faire en sorte d’éviter que la Turquie « ne perde son contact géographique avec le monde arabe ». Bizarre… En fait, la principale crainte des Turcs est de voir la région d’Afrine et celle de Kobané former une continuité territoriale pour achever le « corridor » qui permettrait aux Kurdes de « gagner la Méditerranée ».

      Et puis il s’agirait aussi « de favoriser le retour chez eux de trois millions de réfugiés syriens ». Mais la région d’Afrine héberge déjà 800 000 personnes, dont beaucoup de déplacés venus des autres régions de Syrie.

      Si le gouvernement syrien s’est offusqué de l’intervention, menaçant d’abattre les avions turcs sur son territoire, son allié russe semble s’en accommoder à seule fin de préserver le « Congrès pour le dialogue national syrien », les 29 et 30 janvier à Sotchi. « Erdogan semble dire à Poutine, donne-moi Afrine et je te rends Idlib », avance un diplomate. La lutte d’influence et d’intérêts contradictoires des puissances étrangères se poursuit donc sur le territoire syrien, au détriment des populations.

      En Turquie, où le chef de l’Etat a mis en garde le principal parti pro-kurde, dont les leaders sont en prison, contre toute tentative d’organiser des manifestations d’opposition à cette offensive, ce parti était le seul à appeler à manifester à Istanbul et à Diyarbakir. Hier après-midi, sur la rive asiatique du Bosphore, les forces de police étaient plus nombreuses que les manifestants.

    • Zeytin Dalı harekatı nedir? Zeytin Dalı’nın anlamı ne? - Son Dakika Haberler
      http://www.hurriyet.com.tr/zeytin-dalinin-ve-72-ucagin-anlami-40716884

      Zeytin Dalı harekatı nedir? Zeytin Dalı’nın anlamı ne?

      Peki operasyona neden Zeytin Dalı adı veridi? Hürriyet muhabiri Uğur Ergan’ın verdiği bilgiye göre Zeytin Dalı’nın hem bölgenin zeytin ağaçlarıyla kaplı olması hem de barışı temsil etmesi nedeniyle kullanıldığı bildirildi.

    • Syrie : l’armée turque poursuit son offensive dans l’enclave kurde d’Afrin
      http://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/01/21/syrie-l-armee-turque-est-entree-dans-l-enclave-kurde-d-afrin_5244812_1618247

      Le premier ministre, Binali Yildirim, a indiqué dimanche à la chaîne de télévision Habertürk qu’Ankara cherchait à créer une zone de sécurité d’une profondeur de trente kilomètres en territoire syrien. Il a exigé des médias une couverture exemplaire, selon un vade-mecum en quinze points qui préconise notamment « la vigilance » envers les informations publiées par la presse étrangère critique de la Turquie et dit qu’il faut « montrer que les armes utilisées pour l’opération ont été fabriquées en Turquie ».

    • Comment éviter les #fake_news à Afrin, check-list en 15 points aimablement fournie par le gouvernement turc.

      Yıldırım’dan medyaya 15 maddelik Afrin talimatı
      https://www.evrensel.net/haber/343819/yildirimdan-medyaya-15-maddelik-afrin-talimati

      Başbakan Yıldırım’ın medyaya verdiği 15 maddelik “dikkat edilecekler” listesi şöyle:
       
      • Haber ve yorumlarda bu harekatın tamamen terör örgütlerine yönelik olduğu ve terör örgütlerini etkisiz hale getirmeyi amaçlayıp sivil halkı koruduğunun ön plana çıkarılması
       
      • Yabancı haber kaynaklarının özellikle PKK, PYD, YPG, DEAŞ kaynakları üzerinden Türkiye aleyhine yapacağı haberler konusunda dikkatli olunması
       
      • Uluslararası haber kaynaklarının Türkiye aleyhine yapacağı haberleri yansıtırken Türkiye’nin milli menfaatlerinin gözetilmesi
       
      • Sivillere yönelik saldırı konusunda silahlı kuvvetlerin gösterdiği hassasiyetin hatırlatılması
       
      • TSK’nın Afrin’de yaptığı operasyon sadece PKK/PYD’ye yönelik değil DEAŞ’a yönelik olduğunun da ön plana çıkarılması
       
      • Özellikle görsel medyada sıcak çatışma bölgesine girerek askerlerin can güvenliğinin ateşe atılmaması
       
      • Operasyonun Türkiye’nin yerli ve milli silah üretimi ve kabiliyetiyle olduğunun hatırlatılması
       
      • Mehmetçiğin can güvenliğini tehlikeye sokacak görsellere yer verilmemesi, TSK’nın taktik bilgilerinin paylaşılmaması
       
      • Karşı taraf adına istihbari bilgi içeren detaylara girilmemesi 
       
      • Yurt içinde PKK ve uzantılı siyasi oluşumların Afrin operasyonuna karşı düzenleyeceği eylemler ve açıklamaların ön plana çıkarılmaması
       
      • Olası şehit haberleri verilirken titiz davranılması
       
      • Yabancı basında yapılan operasyon haberlerinin ulusal basına aynen taşınmaması
       
      • Bu operasyona karşı PKK ve PYD’nin TSK’yı ‘işgalci’ gösterme gayreti olduğunu ifade eden Yıldırım, ‘Bilgisi ve tecrübesi olan insanlardan görüş alınabilir’ dedi. Türkiye’ye karşı olumsuz algı yaratacak kişilerden görüş alınmamasını önerdi.
       
      • PKK/PYD’nin moralini yükseltecek haberler yapılmaması
       
      • Operasyon süresince kamuoyunu bilgilendirmek için hem hükümetin hem AKP’nin görevlendirmiş olduğu Bekir Bozdağ ve Mahir Ünal’la her türlü kanaldan temas kurularak basının doğru bilgiye ulaşması gerektiğini vurguladı.

    • Tiens voilà une #vraie_nouvelle vérifiée par les porte-parole du gouvernement et de l’AKP !

      (je la mets aussi à cause du choix judicieux de l’illustration…)

      Le PKK / PYD a l’intention d’utiliser les civils d’Afrin comme boucliers humains lors de l’opération turque à Afrin - Red’Action
      https://www.redaction.media/articles/pkk-pyd-a-lintention-dutiliser-civils-dafrin-boucliers-humains-lors-de-

      La branche syrienne de l’organisation terroriste PKK, le Parti de l’Union démocratique (PYD), empêche les civils de quitter le district syrien d’Afrin.

      En propageant la propagande selon laquelle la Turquie fait du tort au peuple kurde de la région, le PKK / PYD envisage d’utiliser les habitants d’Afrin comme boucliers humains.

  • Un journaliste français vivant à Damas raconte son quotidien sous les bombes - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/france/201801161034766446-damas-journaliste-francais

    Afin de contrer à l’avance les tweets des intellectuels visionnaires favorables à l’opposition et notamment à l’Armée Syrienne Libre, de Nicolas Hénin à Raphaël Glucksmann, signalons d’emblée que Jean-Pierre Duthion n’est pas un zélé défenseur du président syrien. Compliqué de l’étiqueter « pro-Assad » lorsqu’il ose déclarer en direct sur RMC dans l’émission d’Éric Brunet depuis Damas que « le régime syrien est un régime sanguinaire » et qu’il continue aujourd’hui de proclamer que « c’est un régime d’attardés ». Si sa vie dans le pays s’est terminée par un séjour de quatre jours dans les geôles damascènes, il admet sans ciller qu’il n’a jamais cru à la « rébellion modérée ».

    Sur l’accusation d’être un propagandiste français de Bachar al-Assad, insinuée tout au long de cet article de l’Obs, j’ai souhaité en avoir le cœur net en contactant deux journalistes avec qui il a travaillé à Damas : Antoine Mariotti de France 24 et Marion Mertens de Paris Match. Le premier est venu à Damas, la veille de l’attaque chimique de la Ghouta en 2013 et témoigne sur son fixeur d’alors :

    « Il ne jouait pas les experts militaires, il ne s’est pas présenté comme directeur de recherche. Je suis Français, j’habite à Damas voilà ce que je vois, voilà ce que je ressens, voilà ce qui se passe autour de moi. »

    Et Mariotti de dire ce qu’il en était des relations de Duthion avec les autorités : « quand on est fixeur, on est forcément en lien avec les autorités », ne serait-ce que pour la délivrance de visas pour les journalistes. Mais ajoute-t-il, il serait « caricatural de dire que c’était un soldat du régime ou un sous-fifre ». Et le journaliste de France 24 de conclure : « par contre, il avait "les boules", parce qu’il avait des amis qui évidemment étaient décédés parce qu’ils avaient pris des mortiers. »

    Quant à Marion Mertens, elle souligne que l’intérêt de la chronique de Jean-Pierre Duthion sur le site de Paris Match, c’était d’avoir « son point de vue sur ce qu’il se passait, de la vie civile alors que le pays bascule dans la guerre ». Et elle confirme la perception du personnage rencontré, « assez drôle, cultivé et foutraque » ainsi qu’un « type assez libre et qui n’est pas du tout conformiste ».

    30’ (avec un plan fixe assez Straubien) nettement plus instructives que ce que nous racontent la plupart des « Syriologues » patentés.

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=3rLEqCqTD5o

    #syrie

  • Le Venezuela s’enfonce-t-il dans la crise ?
    undi 11 décembre 2017
    https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-11-decembre-2017

    Venezuela : Des élections municipales ont eu lieu hier. Largement remportées par Maduro et les siens, mais sans la participation de l’opposition. Que dit cette victoire écrasante de Maduro, qui remporte 300 des 335 mairies ? Qu’en-est-il de l’opposition après avoir boycotté les élections ? Qu’en est-il aussi de l’état de popularité du président ? Peut-on parler encore d’une guerre civile à « basse intensité » ? Et la crise économique qui traverse le pays ? Que disent les pays voisins et la communauté internationale ? Analyse avec Christophe Ventura, chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Amérique latine.

  • Monarchies du Golfe et financement du terrorisme, la fin de l’hypocrisie ? - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201711301034109773-ryad-doha-financements

    Pourtant, l’aveu est on ne peut plus clair. Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohamed Ben Salman « s’est engagé à ce que nous puissions lui fournir une liste et qu’il cesse les financements », a déclaré Emmanuel Macron dans une interview à France 24 et RFI, en marge d’un sommet à Abidjan.

    #super_Macron

  • Daech vaincu, la France ne quittera pas d’emblée la Syrie et l’Irak - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201710131033448093-daech-france-syrie-irak

    Après la victoire définitive sur les terroristes de Daech, les autorités françaises n’entendent pas réduire immédiatement leur présence en Syrie et en Irak, a annoncé Florence Parly, ministre des Armées, répondant aux questions du Monde.

    A 300 000 euros de salaire pour 6 mois, on peut en dire des choses !

    #syrie

  • Gouverneur de Deir ez-Zor : la coalition veut s’emparer du brut syrien, pas vaincre Daech
    https://www.crashdebug.fr/international/14045-gouverneur-de-deir-ez-zor-la-coalition-veut-s-emparer-du-brut-syrie

    Peut être que lui vous allez le prendre au sérieux ? (Informations complémentaires)

    Les pays occidentaux aspirent à contrôler les ressources pétrolières et gazières sur le sol syrien, la lutte contre les djihadistes de Daech n’est qu’un prétexte, a déclaré à Sputnik le gouverneur de la province de Deir ez-Zor Mohammed al-Samra.

    L’objectif des États occidentaux en Syrie est de s’emparer des gisements de pétrole et de gaz, le justifiant par les combats contre le groupe terroriste Daech, a affirmé Mohammed al-Samra, gouverneur de la province syrienne de Deir ez-Zor, dans un entretien à Sputnik.

    « Quant à la soi-disant coalition américaine occidentale, elle poursuit le seul but de cacher la vérité à la société. Mais l’image s’éclaircit de plus en plus. Et la communauté européenne (...)

  • A Bali, 35.000 personnes évacuées par crainte de l’éruption d’un volcan - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201709241033192189-bali-volcan-evacuation

    Environ 35.000 personnes ont été évacuées des alentours d’un volcan actif situé sur l’île touristique de Bali, en Indonésie, alors que l’activité sismique s’amplifie, a signalé l’agence de presse chinoise Xinhua, se référant aux représentants des autorités locales. Il s’agit du volcan Agung qui peut entrer prochainement en éruption.

    Le nombre d’habitants évacuant leurs maisons non loin du volcan a triplé depuis vendredi.
    […]
    En 1963, plus d’un millier de personnes avaient péri dans la dernière éruption de ce volcan.

  • Lavrov : le partage de la #Syrie est inadmissible, il entraînera une réaction en chaîne - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201709221033168421-syrie-partage-proche-orient-lavrov

    Le partage de la Syrie entraînera une réaction en chaîne au Proche-Orient, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse finale organisée à New York dans le cadre de la 72e session de l’Assemblée générale de l’Onu.

  • Two years in Syria : Putin’s success story - Middle East News - Haaretz.com
    http://www.haaretz.com/middle-east-news/1.813202

    “It’s easy to make a military success when you have no problem bombing schools, mosques and bakeries,” says one Western diplomat stationed in Moscow, but it’s impossible to ignore that Putin’s Syrian gamble has paid off.

    Pourtant les #Etats-Unis font (sans compter le bombardement des célébrations de mariage) très régulièrement la même chose depuis plus de 15 ans en Afghanistan : pour que dalle.

    • Ce sont les premiers signes d’un prochain éclatement de la dynastie wahhabite, car la rente du pétrole s’amenuisant, le conflit contre les Houtis yéménites s’éternisant et une population qui comprend mal les dépenses outrancières en achat de matériel militaire, on risque de voir un scénario « à la libyenne » entre les différentes « familles » qui constituent la nébuleuse royale

  • Faux espoir : Riyad préfère attendre que Doha confirme sa volonté de négocier - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201709091032973969-arabie-qatar-negociations

    L’Arabie saoudite a indiqué samedi que le Qatar était prêt au dialogue pour mettre fin à la crise qui l’oppose depuis trois mois à quatre pays arabes, avant d’annoncer la suspension de tout contact avec ce pays en attendant une clarification de ses positions.

    #nuit_torride nouvel épisode

  • « Dame de fer » russe : l’histoire d’une boxeuse qui ne s’arrête devant rien - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/sports/201708291032836782-boxeuse-entretien-droit-femmes

    Elle a suivi un long chemin avant d’assumer son rôle actuel et ne compte pas céder : Tatiana Dvajdova est une combattante au sens propre et comme au figuré, une boxeuse russe qui a osé lutter pour les droits des femmes dans le sport, en Russie et dans le reste du monde. Elle parle à Sputnik de son combat incessant « pour elle-même et ses idéaux ».

    « La voie d’une femme-combattante est une lutte permanente pour elle-même et ses idéaux, surtout maintenant que j’ai soulevé la question du statut des femmes dans le sport devant le monde entier », confie Tatiana Dvajdova, boxeuse russe, dans un entretien accordé à Sputnik. Pour elle, le plus grand fléau dans le domaine du sport, tant en Russie que dans le reste du monde, est la ségrégation sexiste.

    « Je lis plusieurs publications disant que le sport féminin se développe et qu’il y a prétendument des tendances positives. En fait, on n’avance en rien. On ne peut pas parler de progrès tant que les femmes, en tant que groupe de personnes, sont considérées impropres pour concurrencer les hommes », déplore celle qui a décidé de prouver l’inverse à tout le monde.
    […]
    « Il est difficile de prédire ce qui surviendra dans l’avenir, mais, si l’on suit un scénario normal, les professions féminines et masculines cesseront d’exister. Il y aura seulement du travail pour tout le monde, des emplois possiblement exercés par une personne indépendamment de son sexe », estime Tatiana.

    La fonction présidentielle n’échappera pas non plus à cette évolution : à la question du potentiel d’une femme-Présidente, la boxeuse se montre persuadée qu’« une femme peut naturellement devenir Présidente et probablement avoir plus de succès qu’un homme ».

  • Poutine : « Dur de dialoguer avec un pays qui confond l’Autriche et l’Australie » - Sputnik France
    https://fr.sputniknews.com/international/201709051032915460-poutine-dialoguer-autriche-autralie-usa

    Vladimir Poutine a dénoncé la réduction de la mission diplomatique russe aux États-Unis, déclarant qu’il était difficile de dialoguer avec « un pays qui confond l’Autriche avec l’Australie ».

    Lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet BRICS en Chine, Vladimir Poutine a commenté les tensions diplomatiques entre Moscou et Washington, déclarant que la Russie se réservait le droit de réduire le nombre de diplomates américains à Moscou en riposte aux actions américaines.

    « C’est leur droit, mais cela a été fait de manière grossière », a déclaré le dirigeant russe.

    Selon M.Poutine, il est difficile de « s’entretenir avec un pays qui confond l’Autriche et l’Australie, mais on ne peut rien y faire ». « Nous nous réservons le droit de réduire le nombre de diplomates américains à Moscou, mais pour le moment ne le ferons pas », a-t-il déclaré.

    Le Président russe a en outre promis que Moscou saisirait la justice pour contester la privation du droit d’administrer ses biens diplomatiques aux États-Unis.
    « Voyons comment fonctionne leur système judiciaire tant vanté », a-t-il commenté.

  • Donc une dizaine d’heures après ce qu’il s’est passé à Charlottesville, j’ai épluché tous les articles de google news (Edit : mauvaise formulation, j’ai regardé tous les titres en fait) sur le sujet, et voici les seuls titres pour lesquels on a l’info complète, à savoir qu’une voiture a foncé dans un groupe s’opposant à la manifestation des suprémacistes blancs :

    USA : un véhicule percute des manifestants antiracistes, un mort, plusieurs blessés (vidéo)
    Sputnik France il y a 9 h

    Les images de la voiture percutant des manifestants anti-« Alt-right » à Charlottesville (VIDEOS CHOC)
    RT en français il y a 6 h

    USA : une voiture fonce dans une foule d’opposants à une manifestation d’extrême droite, un mort
    RT en français il y a 10 h

    Charlottesville : panique après la charge d’une voiture contre des manifestants anti « Alt-right »
    RT en français [dans l’encadré google sur les vidéos]

    Alors, faut être un organe de propagande stalinien pour savoir écrire des titres pertinents ?

    Nos médias « neutres » bien de chez nous ils ont plutôt tendance à trouver que la fête des racistes blancs a été gâchée...

    Un rassemblement de la droite radicale américaine vire au drame, Libération

    #médias