company:la décroissance

  • La Décroissance, le journal de la joie de vivre ! Dans les Kiosques

    N° 159 – À mort l’avion
    Page 2 : Courriers – dessins

    Page 3 : Libérons le ciel, interview de Magdalena Heuwieser – Éditorial : Subordination, par Bruno Clémentin

    Page 4 : Chronique d’Alain Accardo : Il n’est pire sourd... - Notre-Dame-des-Landes : une victoire pour rien ?, interview de Jean-Marc Bitaud 

    Page 5 : Lectures
Page 6 : Salo­perie : Salo­perie : La croisière, par Raoul Anvélaut – Écotartufe : Écotartufe : Danone, par Pierre Thiesset 

    Page 7 : Simplicité volontaire : Le paysan moderne, interview d’Emmanuel par Catherine Thumann – L’action du mois : Rester jeune d’esprit
    
Page 8 : « C’est un nouveau type de personnalité que le capitalisme produit en série », interview de Cédric Biagini et Patrick Marcolini 

    Page 10 : Chronique de d’Alain Gras : Le retour du roi charbon – Bédé : Judge Raide, par Domi et Druilhe
    
Page 11 : Le petit économiste : Aux jeunes gens qui nous liraien, par Denis Baba – Casseurs de pub : La pub déteste le consommateur

    Page 12 : International : Ne pas oublier la bombe, interview de Jean-Pierre Dupuy

    Page 13 : Économie circulaire et posthumaniste, par Mikaël Faujour – Professeur Foldingue : Objecteurs de décroissance

    Page 14 : Lectures – Débat : Un politique est-il en mesure d’entraver l’expansion du système technique ?, avec Patrick Chastenet, Thérèse Delfel, Matthieu Auzanneau.

    Page 15 : Nicolas Bertrand : Leçon de vie
    
Page 16 : La chronique antinucléaire de Stéphane Lhomme : La farce tranquille 


  • La Décroissance, le journal de la joie de vivre ! Dans les Kiosques

    Page 2 : Courriers – dessins

    Page 3 : L’écologie infantilisée, par Pierre Thiesset– Éditorial : Urgence... écologie !, par Bruno Clémentin

    Page 4 : Chronique d’Alain Accardo : Vae victis 

    Page 5 : Lectures

    Page 6 : Salo­perie : L’électricité, par Raoul Anvélaut – Écotartufe : Claire Nouvian et Raphaël Glucksmann, par Pierre Thiesset 

    Page 7 : Simplicité volontaire : Coquille en bois, avec Simon et Marion – L’action du mois : Ne pas brûler les kiosques 

    Page 8 : Le climat est une banque, par Denis Bayon et Pierre Thiesset

    Page 9 : Agriculture augmentée, paysans diminués, par Matthieu Amiech 

    Page 10 : Chronique de François Jarrige : Des radiateurs en surchauffe – Bédé : Stef et le féminin sacré, par Domi et Druilhe

    Page 11 : La route 66 de la servitude, par Denis Bayon – Casseurs de pub : Une agence de pub féministe, par Jean-Luc Coudray

    Page 12 : Maniaqueries japonaises, par TomJo

    Page 13 : Bataille autour d’un rond-point, par Thierry Brulavoine – Professeur Foldingue : Le Vanitoscope® 

    Page 14 : Lectures – Débat : Pour la décroissance, les ingénieurs doivent-ils renoncer à leur métier ?, avec Laurent Castaignède, Guillaume Carnino, Le Postillon, François Briens

    Page 15 : Nicolas Bertrand : Ma nouvelle adresse

    Page 16 : La chronique antinucléaire de Stéphane Lhomme : Chronique atomico-sismique.

    #Décroissance


  • La Décroissance par l’incohérence ? | Confusionnisme.info
    http://confusionnisme.info/2015/03/12/la-decroissance-par-lincoherence

    Au fil des mois, le journal La Décroissance semble prendre une orientation de plus en plus confusionniste et droitière. Le point sur ses drôles d’accointances avec des penseurs réactionnaires ou le rédacteur en chef d’une revue proche de la Nouvelle Droite.

    Où l’on apprend que même les revues La décroissance et l’écologiste sont fascistes ...

    #confusionnisme_partout_intelligence_nulle_part

    • Non mais faut pas prendre le site confusionnisme.info au sérieux. Ce sont des fous furieux qui arrivent à rendre n’importe qui antisémite par ricochet de connaissance (ou juste en étant présent dans la même pièce). La décroissance fait un peu pareil sauf que c’est plus souvent sur une parole, mais ils ont réussi à lyncher tout le monde autour d’eux. Quant à l’Ecologiste, malgré l’accusation assez grave, je n’au pas trouvé d’explication sur le rapprochement suppoé avec la droite nationale (comme quoi y a même pas besoin de 5 degrés de ricochets, suffit juste de le dire)