company:mayadeen

  • L’intervention télévisée de Nasrallah
    Par Abdelbari Atwan - Rai Al-Youm – Dimanche 27 janvier 2019
    http://actuarabe.com/lintervention-televisee-de-nasrallah

    Contrairement à nous, beaucoup pensaient que Hasan Nasrallah apparaîtrait sur la chaîne Al-Mayadeen samedi soir le teint pâle, amaigri, entouré de médecins et d’infirmiers, assis sur un lit d’hôpital ou une chaise roulante ; suite aux rumeurs répandues sur les médias israéliens et certains médias arabes. Leur espoir a été déçu : Nasrallah est apparu souriant, s’exprimant avec intelligence comme à son habitude et avec des idées bien ordonnées. Il a présenté aux millions de téléspectateurs qui attendaient son apparition la prochaine feuille de route et une analyse stratégique complète des événements passés et futurs dans la région, étayée par une mine d’informations inédites.

    Dans cet entretien, Nasrallah n’a pas seulement prouvé qu’il était le « maître » de la résistance, mais aussi de la guerre psychologique en insufflant encore davantage de peur dans les esprits des Israéliens. Il les a tournés contre le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui les trompe et se prépare à une aventure militaire pour des raisons électorales et personnelles (accusations de corruption), qui pourrait lui causer bien des catastrophes. (...)

    #Hasan_Nasrallah


  • Nasrallah nargue les services du renseignement mondiaux lors d’une interview de trois heures – Elijah J. Magnier | ايليا ج مغناير
    https://ejmagnier.com/2019/01/27/nasrallah-nargue-les-services-du-renseignement-mondiaux-lors-dune-intervi

    Le chef du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a nargué les services du renseignement mondiaux, notamment ceux d’Israël, à l’affut de ses moindres faits et gestes, lors d’une interview de trois heures diffusée par la chaîne Mayadeen TV samedi. Nasrallah a montré qu’il possède la capacité technique requise pour se faire interviewer en direct pendant tout ce temps sans crainte d’être détecté. Plus important encore, Nasrallah a montré qu’il peut recevoir des messages électroniques au moyen d’une connexion internet à proximité, ce qui lui permet de répondre à des questions et d’obtenir des nouvelles de dernière heure de partout dans le monde. C’est une indication claire que Nasrallah fait confiance à la compétence technique du Hezbollah, qui est capable de bloquer tout signal d’interception et assez efficace pour aveugler tous les services du renseignement locaux ou internationaux qui cherchent à le localiser.

    Le Hezbollah semble posséder des capacité électroniques supérieures à celles de nombreux pays du Moyen-Orient et d’ailleurs. Ce qui est inhabituel, c’est que Nasrallah les a montrées à la face du monde, en ligne, à des dizaines de milliers de personnes qui ont regardé l’interview.

    La capacité électronique du Hezbollah n’est pas nouvelle. Israël a tenté d’intercepter physiquement ses réseaux fixes à fibre optique et d’intercepter électroniquement les téléphones portables de bon nombre d’officiers et de dirigeants du Hezbollah. Les capacités d’interception d’Israël ont permis par le passé à l’armée israélienne de s’introduire dans le réseau téléphonique du Hezbollah et d’y découvrir tout un réseau de connexions qui a entraîné la destruction de centaines de maisons, bureaux et bases du Hezbollah pendant la guerre de 2006.

    Ce n’est pas un secret qu’en interceptant un téléphone portable, il est possible d’en identifier d’autres dans un même lieu et de créer une liste des numéros IMEI, même si l’utilisateur a changé de carte SIM tout en gardant le même numéro de téléphone portable.

    Le Hezbollah a reconnu l’erreur de ses membres et a lancé un sérieux avertissement à tous ses membres et dirigeants en leur interdisant d’apporter un téléphone portable au travail. L’inobservation de ces instructions a été à l’origine d’une bonne partie de la destruction que le Hezbollah a subie pendant la guerre de 2006.

    #liban #hezbollah #cyberwar



  • L’opérateur saoudien Arabsat stoppe la diffusion d’al Manar et d’al Mayadeen
    http://www.lexpressiondz.com/culture/lecran_libre/231293-l-operateur-saoudien-stoppe-la-diffusion-d-el-manar-tv.html

    Décidément rien ne va plus entre le Liban et l’Arabie saoudite. Pour cause, le groupe saoudien Arabsat a décidé de stopper la diffusion de la chaîne libanaise al-Manar, appartenant au Hizbollah. Arabsat avait déjà eu le mois dernier un litige avec la chaîne al Mayadeen, qui est également proche du Hizbollah. L’affaire est tellement sensible que l’opérateur satellitaire Arabsat, qui émettait de Jouret el-Ballout, dans le Metn près de Beyrouth au Liban, a déménagé ses centres de diffusion vers la Jordanie, pour ne pas subir la colère des autorités libanaises. La raison de ce clash est une attaque verbale d’un invité lors d’un talk-show en avril dernier, qui avait insulté la famille régnante saoudienne, spécialement le roi d’Arabie saoudite. Le présentateur du talk-show avait souligné, en direct, conformément aux règles en usage au Liban, que l’opinion de l’invité n’engageait pas la chaîne.