company:mol

  • Une municipalité espagnole cède au BDS et annule un match de water-polo
    The Times of Israël - Par Stuart Winer et AFP 6 novembre 2018, 15:15
    https://fr.timesofisrael.com/une-municipalite-espagnole-cede-au-bds-et-annule-un-match-de-water

    Un match de water-polo féminin opposant l’équipe israélienne à l’équipe espagnole s’est retrouvé sans terrain lundi après qu’une municipalité espagnole, censée accueillir l’évènement sportif, a cédé à la pression de militants en faveur du boycott contre Israël.

    Ce n’est qu’après son arrivée à Barcelone que l’équipe israélienne a appris que la municipalité de Molins de Rei, située à 18 kilomètres du centre-ville, a décidé de ne pas organiser le match comme prévu.

    Initialement prévu mardi, le match fait partie d’un tournoi préliminaire au championnat mondial de water-polo.
    (...)
    La Fédération espagnole de natation (RFEN) a annoncé que le match aurait finalement lieu à huis clos dans un centre sportif de Sant Cugat del Vallès, en périphérie de Barcelone.

    « Nous voulons toujours veiller à la sécurité des compétitions internationales (…) et que seul le spectacle sportif importe, au-delà de toute autre considération », assure dans un communiqué la fédération qui assure avoir pris la décision d’un commun accord avec la délégation israélienne. (...)

    #BDS

  • MOL Tests AI Watch Keeping System on Ferry in Seto Inland Sea – gCaptain
    https://gcaptain.com/mol-tests-ai-watch-keeping-system-on-ferry-in-seto-inland-sea


    Image credit: MOL/Rolls-Royce

    Japanese shipping group MOL has tested an artificial intelligence (A.I.) system aimed at improving safe watch keeping on board a ferry operating in one of Japan’s busiest waterways.

    The test of the so-called Intelligence Awareness System was conducted in collaboration with Rolls-Royce Marine using the Sunflower Gold car and passenger ferry. The ferry, which is operated by Ferry Sunflower Co., which is part of MOL, serves Japan’s Seto Inland Sea route.

    MOL said the aim of the project is to conduct research related to the advancement of watch keeping from the bridge.
    […]
    During the test, the project team verified the IAS system’s performance for detecting debris and other obstacles, as well as its ‘data fusion’ capabilities by conducting the demonstration test in the Seto Inland Sea, one of world’s most congested waterways with general merchant ships, pleasure boats, fishing boats, many other vessels active in the area.

    MOL said the test also led to an idea for an advanced user interface, which can provide information with greater precision. “MOL plans to continuously accumulate data on the sea and use it to generate practical improvements in watch standing performance that make the system suitable for navigation in the Seto Inland Sea, while upgrading its performance in adverse weather,” the company said.

    As for the crew of the ferry, they seemed to be receptive to the idea of using artificial intelligence, an autonomous shipping technology, as part of vessel operations. “We can expect more reliable watch keeping from the bridge,” MOL quoted one crew member as saying.

    • Belle sélection américaine pour une si petite liste, mais ce sont les seuls que je n’arrive pas à écouter :

      Atlanta
      Future Mask Off
      Migos Bad and boujee
      Outkast Elevator (Me & You)
      Russ Do It Myself
      Boston
      Guru Lifesaver
      Breaux Bridge
      Buckshot Lefonque Music Evolution
      Brentwood
      EPMD Da Joint
      Chicago
      Saba LIFE
      Dallas
      #Erykah_Badu The Healer
      Detroit
      Clear Soul Forces Get no better
      Eminem The Real Slim Shady
      La Nouvelle-Orléans
      $uicideboy$ ft. Pouya South Side Suicide
      Mystikal Boucin’ Back Lexington
      CunninLynguists Lynguistics
      Los Angeles
      Cypress Hill Hits from the bong
      Dilated Peoples Trade Money
      Dr. Dre The next episode ft. Snoop Dogg
      Gavlyn We On
      Jonwayne These Words are Everything
      Jurassic 5 Quality Control
      Kendrick Lamar Humble
      N.W.A Straight outta Compton
      Snoop Dogg Who Am I (What’s my name) ?
      The Pharcyde Drop
      Miami
      Pouya Get Buck
      Minneapolis
      Atmosphere Painting
      New-York
      A tribe called quest Jazz (We’ve Got) Buggin’ Out
      Big L Put it on
      Jeru the Damaja Me or the Papes
      Mobb Deep Shook Ones Pt. II
      Notorious B.I.G Juicy
      The Underachievers Gold Soul Theory
      Wu-Tang Clan Da Mistery of Chessboxin’
      Newark
      Lords of the Underground Chief Rocka
      Pacewon Children sing
      Petersburg
      Das EFX They want EFX
      Philadelphie
      Doap Nixon Everything’s Changing
      Jedi Mind Tricks Design in Malice
      Pittsburgh
      Mac Miller Nikes on my feet
      Richmond
      Mad Skilzz Move Ya Body
      Sacramento
      Blackalicious Deception
      San Diego
      Surreal & the Sounds Providers Place to be
      San Francisco
      Kero One Fly Fly Away
      Seattle
      Boom Bap Project Who’s that ?
      Brothers From Another Day Drink
      SOL This Shit
      Stone Mountain
      Childish Gambino Redbone
      Washington DC
      Oddisee Own Appeal

      Limité mais permet des découvertes.

      Mark Mushiva - The Art of Dying (#Namibie)
      https://www.youtube.com/watch?v=rZZrp4TMAgQ

      Tehn Diamond - Happy (#Zimbabwe)
      https://www.youtube.com/watch?v=T5tjMAy5ySM

      #rap

    • « Global Hip-Hop » : 23 nouveaux morceaux ajoutés dans la base grâce à vos propositions ! Deux nouveaux pays (Mongolie et Madagascar) et 11 nouvelles villes, de Mississauga à Versailles en passant par Molfetta, Safi, Oulan-Bator ou Tananarive ?

  • This Week’s Top Ten #tech Stories
    https://hackernoon.com/this-weeks-top-ten-tech-stories-5bb0b3446b10?source=rss----3a8144eabfe3-

    Online Classes from Skillshare to Build Your Dream Career. First 100 Hacker Noon readers get the first 2 months for just $.99!Heyo,I’m in Austin for the first time. Looking forward to their 24 Hour Hackathon starting today. But the internet moves on! More people keep writing great stories! And I’ve curated IMHO the best of the best :-) You can find all this month’s top stories in the March archive, but without further ado…Here are the top ten tech stories of the week:How Chris Messina Works, and What’s the Future of AMAs? Chris is internet famous for inventing the hashtag, and his new company, Molly.com, is more than MDMA’s namesake. It was great to learn more about how he sees the internet and why he does the work he does. Thanks Chris Messina for sharing your tech wisdom, like the quote (...)

    #technology #top-ten-tech-stories #tech-stories #hackernoon-letter

  • European Commission Fines Car Carriers 395 Million Euros for Participating in #Cartel – gCaptain
    http://gcaptain.com/european-commission-fines-car-carriers-395-million-euros-for-participating

    The European Commission on Wednesday fined four shipping companies a total of 395 million euros for taking part in cartel relating to the transportation of new cars and other vehicles by sea in violation of EU competition laws.

    In a statement, the Commission said it had imposed the fines on the roll-on/roll-off shipping companies CSAV, K-Line, NYK and WWL-EUKO for forming and participating in the cartel with the goal of aligning prices and dividing up customers to their benefit. A fifth shipping company, MOL, was also involved in the cartel but did not receive a fine because it had alerted the Commission to the cartel.

    All five companies admitted to participation in the cartels and agreed to settle the cases.

    For almost six years, between October 2006 and September 2012, sales managers from these companies met at each other’s offices, in bars, restaurants and other social gatherings. They were also in contact over the phone on a regular basis,” the Commission said.

    • Second Japanese shipping firm admits to cartel conduct in Australian court
      https://www.reuters.com/article/us-australia-freight-cartel/second-japanese-shipping-firm-admits-to-cartel-conduct-in-australian-court-

      Kawasaki Kisen Kaisha has pleaded guilty to criminal cartel conduct in the transport of vehicles, Australia’s competition regulator said on Thursday, the second Japanese shipping company to make such an admission.

      The conduct relates to the shipping of cars, trucks and buses to Australia between 2009 and 2012, according to the Australian Competition and Consumer Commision (ACCC).

      Nippon Yusen Kabushiki Kaisha was convicted last year by Australia’s Federal Court and fined A$25 million ($20 million) for its part in the activity.

      The ACCC on Thursday declined to disclose details relating to the K-Line complaint.

      During the NYK case the court found that cartel members fixed freight prices for carrying Nissan, Suzuki, Honda, Toyota and Mazda vehicles to Australia and agreed not to try and win business from each other from as early as February 1997.

  • JEUX
    #serious_game #liste

    _
    http://www.ablindlegend.com [à télécharger - VF]
    A Blind Legend : incarnez -sur écran tactile- un héros aveugle, guidé par la voix de sa fille.
    par Dowino→ http://www.dowino.com

    _
    http://www.depressionquest.com [en ligne]
    Depression quest : incarnez un personnage atteint de dépression, à travers un jeu narratif à choix multiples.
    par Zoé Quinn→ http://www.unburntwitch.com

    _
    http://bipolife.ubi.com [site fermé ?]
    Bipolife : simulation de vie avec un personnage bipolaire.
    par Ubisoft

    _
    https://jplusplus.github.io/the-accountant/fr.html# [en ligne - VF]
    Le Bon, La Brute, et le Comptable : assistez la Maire dans ses choix d’investissement... en sachant que la corruption est présente. Jeu rapide.
    par Journalism++→ http://www.jplusplus.org

    _
    http://www.mcvideogame.com
    McDonald’s videogame : gérez cette grande chaîne de fast food ... en suivant la totalité de la production (déforestation, abattoirs, etc.). « I’m playin’ it »
    par Molle Industria→ http://www.molleindustria.org

    _
    http://www.fakeittomakeitgame.com [en ligne]
    Fake it to make it : simulation de gain d’argent... en diffusant de faux articles.
    par Amanda Warner → http://www.amanda-warner.com

    _
    http://www.2025exmachina.net/jeu [en ligne - VF]
    2025 ex machina : aide des personnes à supprimer des traces qu’ils ont laissé sur internet pendant leur jeunesse. Jeu avec 4 missions courtes, plutôt destiné aux adolescents, pour montrer qu’il faut faire attention à ce que l’on divulgue sur internet (programme national Internet sans crainte).
    par Tralalere→ http://www.tralalere.com/education

    _
    http://future.arte.tv/fr/robots/un-robot-peut-il-commettre-un-meurtre-laffaire-johnson-le-jeu [en ligne - VF]
    L’affaire Johnson : Enquêtez sur la mort de John Johnson, et découvrez des infos réelles sur l’arrivée des machines dans nos sociétés. Jeu rapide - conseil : mettez en plein écran (F11).
    par Illégitime Défense et Arte

    –—
    https://papers-please.fr.softonic.com
    Papers, Please : incarnez un employé chargé de contrôler les papiers des arrivants dans une république imaginaire de l’ex-URSS... en respectant les règles dictées par vos supérieurs - humour noir, dilemmes moraux... - en anglais, sur windows
    par Lucas Pope→ http://dukope.com

    _
    http://gambit.mit.edu/loadgame/summer2011/aclosedworld_play.php
    A Closed World : "Are you a male or female ? - la passion défie toute logique, la logique défie l’éthique et l’éthique domine la passion. - Un jeu sur les questionnements... - queer, normes, etc.
    par l’équipe de Gambit→ http://gambit.mit.edu

    _
    http://somewheregame.com
    Somewhere : « Une fiction interactive en temps réel pour mobiles. Saurez-vous aider un lanceur d’alerte en danger ? » - un jeu en français sur les lanceurs d’alerte, uniquement disponible sur téléphones Android et Apple
    par Norseman Interactive→ http://somewheregame.com/press/sheet.php?p=somewhere&l=fr#about

    _
    Cloak and Data : « Préparez-vous à espionner des gens, leur voler leurs comptes, changer d’alliances, et en apprendre plus sur des méthodes réelles de hacking ! » - une fiction interactive française sur la sécurité informatique, pour téléphones
    par Hugo Labrande→ https://hlabrande.fr

  • Replay Infrarouge - Dans le secret de la violence sociale - France 2
    https://www.france.tv/france-2/infrarouge/145141-dans-le-secret-de-la-violence-sociale.html


    Plus que 22h !

    En 2011, François Hollande en campagne électorale se rendait devant l’usine Goodyear d’Amiens avant sa fermeture et prenait des engagements rassurants, mais non suivis d’effet. A Goodyear comme en bien d’autres usines, la colère des salariés déçus qui voulaient préserver leur emploi a alors laissé place à des manifestations déterminées, quelquefois violentes. Le réalisateur s’est lancé dans une plongée dans le monde du travail, a rencontré des centaines de salariés, d’ouvriers. Ceux qui hier ont été confrontés à des occupations d’usines, à des séquestrations de patrons, à Sony, Molex, Caterpillar, Sodimatex, Continental.

  • Licenciements chez Molex : « Le jugement nous donne raison, mais c’est trop tard »
    http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article758

    Médiapart vient de publier un entretien avec un ancien syndicaliste de chez Molex, Thierry Bonhoure. Victoire au goût amer pour les anciens salariés de Molex, en Haute-Garonne. La justice a reconnu mardi que leur licenciement n’était pas justifié par des raisons économique Comme pour SFR, comme pour Sanofi. La question est donc posé de savoir si un patron peut continuer a démanteler une entreprise, souvent au non de sa santé économique quand la justice est saisie sur le bien fondé de la décision (...)

    #Mémoire_du_mouvement_social

    "http://www.ladepeche.fr/article/2009/04/22/595786-villemur-les-dirigeants-de-molex-liberes-sous-condition.html"
    http://universitepopulairetoulouse.fr/IMG/pdf/article_640919.pdf

  • Licenciements chez #Molex : « Le jugement nous donne raison, mais c’est trop tard »
    https://www.mediapart.fr/journal/france/100816/licenciements-chez-molex-le-jugement-nous-donne-raison-mais-c-est-trop-tar

    Victoire au goût amer pour les anciens salariés de Molex, en Haute-Garonne. La justice a reconnu mardi que leur licenciement n’était pas justifié par des raisons économiques, ce qui n’efface en rien la #fermeture de leur #usine en 2009. Entretien sur cet angle mort de la politique économique française avec un ancien syndicaliste de chez Molex, Thierry Bonhoure.

    #France #chômage #industrie #licenciement_économique #loi_travail

  • Justice. Molex : licenciés sans cause réelle, 191 ex-salariés toucheront 7 millions d’euros
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/12198-justice-molex-licencies-sans-cause-reelle-191-ex-salaries-toucheron

    L’avocat Me Dejean avec des ex-salariés de Molex. / DDM archives Thierry Bordas

    La décision de justice était très attendue par les ex-salariés de Molex. La cour d’appel de Toulouse a jugé, mardi 8 août, « sans cause réelle ni sérieuse » le licenciement de 191 anciens salariés du groupe de connectique automobile Molex.

    "Les Molex", comme ils étaient surnommés lors de leur combat social, ont obtenu des indemnités allant de 7.200 euros pour un travailleur à mi-temps à 80.000 euros, soit un total d’environ 7 millions euros, selon le décompte de Me Denjean, qui défend ces anciens salariés

    Estimant que l’employeur a agi « avec légèreté » dans ces licenciements, la cour a confirmé sur le fond le jugement des prud’hommes de Toulouse, mais a réduit le total des indemnités, qui étaient fixées à 10 millions (...)

    #En_vedette #Liberté,_Égalité,_Fraternité... #Actualités_France

  • En tout, on estime que 80 pour cent de l’argent de la « fraude du siècle » a finalement atteint Israël, principalement pour des projets immobiliers à Tel Aviv et Eilat.

    France Likely to Probe French Tycoon’s Transfer of Funds to Destinations in Israel

    Prosecution will also have to decide on the question of a reported direct payment from Arnaud Mimran to Netanyahu. Some 80 percent of proceeds from French ’fraud of the century’ are said to have reached Israel.
    Dov Alfon (Paris) Jun 13, 2016 9:00 AM
    http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.724639

    PARIS – A Paris prosecutor is expected to launch an investigation into gifts and money from Arnaud Mimran, the main suspect in the so-called “fraud of the century” trial, to destinations in Israel, a legal official in France has told Haaretz.

    The Paris district financial prosecutor will have to decide whether to probe the activities of Track Performance Ltd., a company owned jointly by Mimran and French MP Meir Habib, who is a close associate of Prime Minister Benjamin Netanyahu.

    The prosecution will also have to decide on the question of a reported direct payment from Mimran to Netanyahu, its amount and nature and whether it conformed to French law.

    The decision on whether to launch an investigation will be made immediately after the verdict is delivered in the fraud case on July 7.

    The source explained that the purpose of the investigation will be to find all the money belonging to Mimran, in the event that he is convicted and obliged to return to the public purse the 283 million euros he allegedly stole, as demanded by the prosecution. That includes money that is not registered in Mimran’s name, including gifts to friends and relatives, investments in straw companies and transfers of cash to front men, most to return fictitious debts.

    It is in this context that a question posed by the judge during the trial must be understood, the source said. When Mimran testified that he “funded Netanyahu to the amount of one million euros,” the judge immediately asked whether the transfer was a loan without expectation that it would be repaid. Netanyahu has confirmed receiving money from Mimran, but has disputed the amount and its nature.

    French financial police investigators have so far found some 30 million euros in funds smuggled out of France by Mimran. Most of it found its way, at the end of a chain of transfers, to destinations in Israel. There are also assets not registered to Mimran, including a residential building in the 16th arrondissement in Paris that ostensibly belongs to a private company, but is in fact used only by the Mimran family, according to the indictment.

    In addition to Mimran’s many payments directly to Israel, tens of millions of euros were smuggled to Israel from the many bank accounts of the other suspects in the alleged fraud. Police have been unable to connect the funds to a specific suspect.

    In all, it is estimated that 80 percent of the money from the “fraud of the century” eventually reached Israel, primarily to real estate projects in Tel Aviv and Eilat.

    When questioned, Mimran denied ownership of these funds and presented different explanations as to the nature of the payments.

    Prominent in legal documents seen by Haaretz and the Mediapart website is a series of fund transfers – amounting to 1.1 million euros – from Mimran’s account at the Safra Bank in New York to a real estate figure from Eilat. The transfers occurred between March 29 and May 3, 2009.

    Another transfer – of two million euros – took place at the end of 2010 to Samantha Sweid, the widow of purported French-Israeli crime figure Sami Sweid.

    The question of the payment to Netanyahu, about which the latter and Mimran have given different versions, became more complicated this week with the report by Globes reporter Gur Megiddo that Netanyahu confidantes, attorneys Isaac Molho and David Shimron, provided legal services to Arnaud Mimran until at least 2006, and even established a private company for him, by the name of Track Performance Ltd., in which Mimran is a 36 percent shareholder.

    The company’s address is listed as 21 Haarba’a Street, “care of E.S. Shimron, I. Molho, Persky & Co.” – the offices of Molho and Shimron’s law firm. Among Mimran’s partners in the Israeli company is also a Netanyahu associate who introduced Mimran and Netanyahu, the French MP Meir Habib.

    The Haaretz and Mediapart investigation revealed that the company was registered in the Israeli Embassy in Paris and the founding documents were signed in the embassy’s offices. One of the stockholders registered by the Molho-Shimron law firm is Anna Dray, who is listed as residing in Chile.

    The investigation revealed that Dray is Mimran’s ex-wife and the daughter of the late billionaire Claud Dray, in whose murder Mimran is suspected of involvement. Anna Dray told Haaretz and Mediapart that she never founded a company with Mimran, had never been to Chile and had never visited the Israeli Embassy or the offices of Molho-Shimron.

    Another shareholder in the company, Pierre Danin, is an old friend of Mimran’s and one of the suspected junior partners in the fraud. On January 9, 2009, almost three years after the company was registered, according to documents shown to Haaretz, Danin transferred $350,000 to Mimran’s account at Safra Bank in New York, from which many payments subsequently went to Israel.

    The flow of funds between the partners of Track Performance Ltd. shows the endlessly circuitous monetary transfers between France and Israel in this affair. The questions around it only increase in light of Meir Habib’s response:

    “Arnaud Mimran asked me to take part in this company, which he wanted to establish out of his respect for Israel. But to the best of my knowledge, the company was never active, never opened its own bank account and certainly never brought in any money to me.”

    A spokesman for the French financial prosecution, prosecutor Jean-Marc Toubin, declined to confirm or deny the report, saying “When the verdict is given, the prosecution will decide whether new elements arose in the trial that require the opening of an investigation. If a decision is made, no announcement from the prosecution will be made and we will not be able to confirm or deny it, because such an announcement could harm the chances of the investigation to succeed.”

    David Shimron said in response: “Following [Haaretz’s] approach, we checked the file and found that the registration of the company was done via a concular power of attorney that was sent to us by the embassy in Israel. All the registered owners, with the exception of one, were identified by the Israeli consul in Paris.

    In response to the question why the compan was registered by Shimron, Molho and Persky in Israel, Shimron said: “Very simple. Meir Habib was a client and confidante of the firm and he asked us to register the company.”

    #mafia_du_co2

  • Les âmes d’Atala » Archive » DYNAMITE ! un siècle de #violence de #classe en Amérique, par #Louis_Adamic
    http://zamdatala.net/2016/05/17/dynamite-un-siecle-de-violence-de-classe-en-amerique-par-louis-adamic

    Louis Adamic, immigré yougoslave ayant pris part, au début du vingtième siècle, à tous les combats de classe du prolétariat nord-américain, raconte de l’intérieur les stratégies de violence du patronat, et de riposte des ouvriers, syndiqués ou non, qui lui firent face à différentes époques. Des Molly Maguires irlandais à la fondation de l’#IWW, du martyre des anarchistes de Chicago au règne des gangsters de l’AFL, #Dynamite ! raconte comment, à la répression capitaliste impitoyable de toutes les tentatives d’améliorer – un tant soit peu – une condition de misère, le prolétariat finit par opposer une brutalité conséquente, à la fois spontanée et consciente, cristallisant parfois en terrorisme, et aboutissant notamment à la naissance du crime organisé (le « syndicat du crime ») aux #États_Unis. Sorti aux #USA pour la première fois en 1931, jamais publié intégralement en France, ce classique des classiques de l’#Histoire_sociale américaine, encensé en son temps par Manchette – après bien d’autres – fait ici l’objet d’une traduction inédite, agrémentée d’un abondant corpus de notes, d’indications biographiques et chronologiques de première utilité.

    • un commentaire de Patsy :

      A la lecture de ce livre, on se rend compte à quel point aux Etats-Unis, la répression brutale, féroce des mouvements revendicatifs, catégoriels, n’était pas conjoncturelle mais structurelle et, pour reprendre le mot du préfacier, « décomplexée ». Rares sont les mouvements sociaux d’ampleur qui ne se terminent pas dans le sang. A chaque grève, le patron répond par le lock-out, par l’embauche massive de jaunes, par l’emploi de milices privées armées, par l’appel à la police ou à la Garde nationale. Et à l’occasion, l’Etat, via sa Justice, se charge d’éliminer les militants les plus en vue.

      C’est pourquoi, à cette brutalité patronale et étatique, le mouvement ouvrier américain, radical ou modéré dans ses aspirations idéologiques, ne pouvait que répondre par la violence. Ce fut le cas dès les années 1850 avec les Molly Macguires, une société secrète de migrants irlandais travaillant dans les mines qui liquidaient ou tabassaient les patrons qui les exploitaient, et au début du 20e siècle avec l’IWW qui voulait organiser toute la classe ouvrière, alors que l’AFL (American federation of labor) ne portait d’attention qu’aux ouvriers qualifiés. Venant d’ouvriers révolutionnaires, ce recours à la violence et à l’action directe ne peut étonner. Mais les dirigeants syndicaux modérés, anti-socialistes, composaient également avec cette violence, s’en accommodaient car ils avaient conscience que leurs appels au dialogue social restaient lettre morte et que seule la pression physique était de nature à contraindre le patronat américain à la conciliation. Ainsi le recours rituel à la dynamite devînt l’une des marques de fabrique du syndicalisme américain, comme le fut le racket. Il fallut le procès des frères MacNamara, reconnus coupables du dynamitage d’un journal réactionnaire de Los Angelès en 1910 pour que l’AFL prenne ses distances avec le dynamitage, comme pratique syndicale.

      Mais cette contre-violence ouvrière a eu des effets pervers. Si, pendant longtemps, ce sont des militants radicaux qui se chargeaient de faire entendre raison aux patrons les plus récalcitrants, bien vite, une fraction du syndicalisme américain confia ce genre de missions (dynamitage, cassage de gueule...) à des criminels sans conscience politique, rémunérés à la tâche. C’est ainsi que certains syndicats tombèrent entre les mains de la mafia. En se soumettant au racket, les patrons achetaient la paix sociale ; en s’y refusant, ils risquaient de voir leur entreprise partir en fumée ou s’exposaient physiquement aux représailles. Pour Adamic, « le syndicalisme permit, davantage peut-être que toute autre activité économique, aux plus célèbres des criminels professionnels d’entamer leurs phénoménales carrières ». Comme lui confia un « gros bras », ex-gauchiste devenu gangster : « Des hommes d’affaires utilisant l’action directe, voilà au fond ce que nous sommes (’). Mais est-ce pire que de réduire des travailleurs et leurs familles à la famine, ou de flinguer des ouvriers sans défense, en grève pour de meilleures conditions de travail ou autre chose ? Je ne pense pas que les soi-disant racketteurs font la moitié du mal causé par les patrons. »

  • #Bière : les quatre multinationales qui se cachent derrière des centaines de marques
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/08/biere-derriere-des-centaines-de-marques-4-groupes_4785476_4355770.html

    Les quatre leaders mondiaux, AB InBev, suivi de SABMiller, de Heineken et de Carlsberg, brassent près de la moitié de la bière mondiale et exploitent près de 800 marques à eux seuls.

    Ci-dessous, les marques exploitées par le néerlandais Heineken (18,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012), le belge Anheuser-Busch InBev (29 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012), le britannique SABMiller (25,42 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012) et le danois Carlsberg (9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012).

    Il y a une #infographie (pas très lisible d’ailleurs) mais je ne peux pas la copier
    #agro-alimentaire #agro-business

  • La lutte, et après ?
    http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=4713

    En septembre 2009, l’usine de connectique automobile #Molex, située à Villemur-sur-Tarn, à 45 kilomètres de Toulouse, ferme définitivement ses portes, malgré onze mois de mobilisation intense, multiforme (recours aux tribunaux, grève perlée, piquets, manifestations locales, régionales et parisiennes) et très médiatisée de la part de la majorité des 280 salariés de l’usine. …

    #Nos_enquêtes #S'organiser #lutte ;_licenciement ;_syndicalisme ;_association #plan_social

  • Mollat dans le paysage des #librairies bordelaises - Rue89 Bordeaux
    http://rue89bordeaux.com/2014/08/mollat-paysage-librairies-bordelaises

    Mollat, une grande surface ?

    Car, et la critique revient souvent, Mollat, ses milliers de livres et ses 2700 m2 de surface, se rapproche de plus en plus de la grande surface que de la librairie dans l’esprit de beaucoup de Bordelais.« Flux commercial de grande surface », « impression d’être à la Fnac », « vision consumériste du livre », les clients interrogés l’admettent : Mollat n’a pas l’ambiance feutrée des librairies où il fait bon feuilleter quelques pages et échanger avec le libraire. Même si beaucoup le reconnaissent : Mollat c’est pratique. Tout d’abord en raison de sa situation : en plein centre et avec un arrêt de tram, à ses portes. Mais aussi en raison d’un fonds très important et d’une présence forte des 55 libraires répartis dans les 15 rayons.

    Cet article me rappelle une anecdote récente. J’avais rapidement besoin d’infos particulières et je connaissais l’ouvrage qui m’aiderait dans ma tâche. Je regarde sur les sites des libraires du Mans et sans surprise, aucune ne l’a en rayon. Je décide alors d’aller voir sur place si d’autres bouquins sont susceptibles de me faire avancer. Je commence par la première de mon itinéraire, la librairie Doucet, la seule à avoir résister à l’arrivée de la fnac, les autres s’étant installées après. Je ne la visite que rarement, je fréquente deux autres adresses. Donc, je vais au rayon qui m’intéresse, celle des atlas. Je feuillette un ou deux bouquins et les repose. J’en vise un sous cellophane, qui pourrait m’aider, je le dépiote pour voir comment il est foutu. A ce moment, un grand mec d’un certain âge m’interpelle et me dit
    – "ah mais il y a le prix sur l’emballage, c’est pour sa qu’il y en a un
    – euh non, j’ai regardé avant de l’enlever, le prix est imprimé
    le mec vérifie
    – ah oui
    et reprend sa place à quelques pas
    Je ne trouve rien dans le bouquin qui puisse me servir, je le repose et poursuit mon exploration. Quelques minutes plus tard, je sors un bouquin emballé du rayon et commence à retirer la cellophane. Le mec alors me crie dessus :
    ah mais non, on déballe pas les livres, c’est pas comme ça que ça passe
    – Ah, mais j’ai besoin de voir ce qu’il y a dedans !!!
    – Il faut demander, vous chercher quoi ?
    j’explique.
    – Ah. Bon. Euh... répond-il en rangeant le bouquin.
    – ...
    – en effet, euh
    – ...
    J’ai tourné les talons sans un mot et je suis allée chez mon libraire habituel où les bouquins sont rarement emballés, s’ils le sont, on peut les dépioter sans se faire agresser, et en plus il y a des pouf où on peut s’asseoir pour les feuilleter.

  • Cooler Master présente une nouvelle alim et met sa gamme aux normes européennes
    http://www.comptoir-hardware.com/actus/alimentations/25887-cooler-master-presente-une-nouvelle-alim-et-met-sa-gamme-au

    Cooler Master fait grandir sa gamme V Semi-Modular 80Plus Gold avec une nouvelle venue qui complète la série existante, la V750. Comme ses petites soeurs, elle a le droit à un design réduit (140mm de profondeur) pour pouvoir s’intégrer dans n’importe quel config et reprend la même architecture avec un simple rail 12V, des câbles ATX, CPU et PCIe fixes et quatre SATA/Molex modulaires... [Tout lire]

    #Alimentations

  • De la liberté d’entreprendre à la fraude, retour sur le conflit #Molex.
    http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?p=3643

    http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/wp-content/plugins/readers-from-rss-2-blog/wpsmartapps-lic/images/ico-tag.png

    La fermeture de l’usine #Molex, située à #Villemur-sur-Tarn, à une quarantaine de kilomètres au Nord de #Toulouse, a bénéficié d’une couverture médiatique conséquente. A la veille du jugement en cassation concernant leur licenciement économique, deux anciens salariés de l’usine, Jean Marzorati, cadre au service qualité, et Guy Pavan, délégué #CGT, … Tags : #CGT, #délocalisations, #fermeture_d'usine, #lutte_syndicale, Molex, #ouvrier, #Syndicalisme, #Toulouse, #Villemur-sur-Tarn Del.icio.us De la liberté d’entreprendre à la fraude, retour sur le conflit Molex. « > Facebook TweetThis De la liberté d’entreprendre à la fraude, retour sur le conflit Molex. »> Digg De la liberté d’entreprendre à la fraude, retour sur le conflit (...)

    #délocalisations #fermeture_d'usine #lutte_syndicale #ouvrier #Syndicalisme

  • Merci @le_cinema_est politique de me faire ressortir les plus jubilatoires critiques de cinéma du monde de l’univers.

    Le 7ème Antiquaire : Notre émission du 26 juillet : Les scènes d’entrainement dans les films de mâle : une appréciation

    Cliques ici t’suite et écoutes le show si tu es le genre d’homme qui s’épile et se met de la crème. Et si tu es une femme, écoutes le aussi parce que tu va enfin savoir c’est quoi, mouiller pour un mâle, un vrai. Et si t’es comme nous, le genre que Molson salue, écoutes là aussi pour te souvenir et donner une binne sur le bras de la mort...

    http://7eantiquaire.blogspot.fr/2012/07/notre-emission-du-26-juillet-les-scenes.html

  • Les Molly Maguires : histoire d’une terreur ouvrière - REDSKINS Limoges

    Les Molly Maguires.

    Contrastant singulièrement avec les organisations ordinaires et impuissantes de l’époque, les Molly Maguires, société secrète de mineurs opérant en Pennsylvanie dans les années 1860-1870, avaient commencé, pour atteindre leurs buts, une méthode principale que l’on peut résumer en deux mots : terrorisme et assassinat.

    Pour comprendre le phénomène américain des Molly Maguires, il faut remonter dans l’histoire de l’Irlande féodale jusque vers 1840. A cette époque vivait là une petite veuve énergique nommée Molly Maguire, fortement hostile au système de rente alors en vigueur dans sa contrée. Bravant ledit système, elle devint le guide spirituel d’un mouvement de résistance plus ou moins organisé. Barbare à sa façon et, à tout le moins pittoresque personnage que cette Molly, qui se noircissait de temps à autre la face, transportait sous ses jupes un pistolet lié à chacune de ses fortes cuisses et vouait une haine particulièrement tenace aux propriétaires terriens et à leurs agents, aux baillis, aux huissiers. Il semble que l’expression de cette haine ait, chez notre petite veuve, essentiellement consisté à molester ou assassiner ce genre de personnage, qu’elle procédât elle-même ou en chargeât « ses garçons », lesquels s’étaient eux-mêmes baptisés les Molly Maguires, ou Mollies.

    Molly avait une dent contre le gouvernement, qui procédait aux collectes d’impôts pour le compte des gros propriétaires tyranniques. Elle était à la tête d’un groupe qu’on appelait le Parti de la Terre Libre et dont l’emblème n’était autre que son propre jupon rouge.

    Tout propriétaire, tout agent assermenté expulsant un paysan du coin pour cause d’impayés, prenait le risque de signer du même coup son arrêt de mort. La chose se passait très simplement. Des Mollies, sinon Mme Maguire elle-même en entendait d’abord forcément parler, à un moment ou un autre. Puis on retrouvait le cadavre de l’indélicat, balancé dans un fossé quelconque, ou étendu sans façon sur le sol de chez lui. Cette politique de suppression systématique se révéla tellement efficace que, pour un temps, des régions entières de l’Irlande (notamment Tipperary, West-Meath, les comtés de King et de Queen) furent considérées comme inhabitables par qui que ce fût d’autre que les Mollies eux-mêmes. Les autorités résolurent finalement, sur l’injonction des propriétaires désespérés, de se mettre à persécuter sérieusement la veuve, et ses garçons, jusqu’à ce que ces derniers se décidassent à émigrer en masse vers l’Amérique des années 1850.

    http://redskins-limoges.over-blog.org/article-les-molly-maguires-histoire-d-une-terreur-ouvrie