company:united airlines

  • Donald Trump annule au dernier moment des frappes militaires sur l’Iran
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/21/trump-annule-au-dernier-moment-des-frappes-sur-l-iran_5479488_3210.html

    Au lendemain de l’attaque d’un drone américain, le président américain a approuvé une opération militaire avant de se raviser, selon le « New York Times ».

    Le président américain Donald Trump qui poursuit sa politique de « pression maximum » sur l’Iran. Il a approuvé une opération militaire devant cibler des installations iraniennes, vendredi, avant de se raviser et d’annuler les frappes au dernier moment, écrit le New York Times, vendredi 21 juin. Le quotidien cite des représentants de l’administration américaine ayant pris part ou étant informés des discussions.

    D’après le journal, le président américain a validé une offensive contre un éventail de cibles iraniennes, telles que des radars ou des batteries de missiles, puis s’est ravisé alors que les avions de chasse avaient décollé et les navires de guerre s’étaient mis en position.

    Aucun missile n’a été tiré, avant que l’opération ne soit annulée, à 19 h 30, heure de Washington (1 h 30 du matin, à Paris), a déclaré un membre de l’administration, cité par le journal. La Maison Blanche et le Pentagone ont refusé de commenter l’information.
    Le New York Times ajoute ne pas savoir à l’heure actuelle si une offensive américaine contre l’Iran est toujours programmée, indiquant ne pas avoir établi si Donald Trump avait changé d’avis ou si le revirement était dû à des interrogations stratégiques ou logistiques.

    Les craintes de confrontation directe entre Washington et Téhéran ont été ravivées jeudi après que l’Iran a abattu un drone RQ-4 Global Hawk américain se trouvant selon lui dans son espace aérien, près du détroit d’Ormuz, ce que contestent les Etats-Unis.
    L’Iran affirme disposer de preuves « irréfutables » montrant que le drone américain a abattu jeudi était entré dans son espace aérien. « Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l’Iran », a maintenu le ministre des affaires étrangères adjoint Abbas Araghchi lors d’une discussion avec l’ambassadeur de Suisse à Téhéran, qui représente les intérêts américains.

  • De l’autoritarisme des #algorithmes
    http://www.internetactu.net/a-lire-ailleurs/de-lautoritarisme-des-algorithmes

    Sur son blog, John Robb (@johnrobb), spécialiste du terrorisme et des nouvelles formes de guerre, est revenu sur l’affaire d’United Airlines. Pour rappel, la vidéo de l’évacuation violente d’un passager d’un avion d’United Airlines le 10 avril 2017 a choqué le monde entier et a même provoqué un décrochage du (...)

    #A_lire_ailleurs #Usages #nossystemes

  • États-Unis : deux adolescentes refoulées d’un vol United Airlines à cause d’un legging
    http://www.lefigaro.fr/international/2017/03/27/01003-20170327ARTFIG00089-etats-unis-deux-adolescentes-refoulees-d-un-vol-u

    United Airlines a cependant soutenu la décision de son employée dans une série de tweets, expliquant que les filles qui avaient été bloquées à la porte d’embarquement étaient des « pass riders », des personnes qui voyagent gratuitement ou à des tarifs très réduits parce qu’elles sont des employés de la compagnie ou des proches.
    « Une attitude sexiste et intrusive »

    Or ce privilège s’accompagne de règles particulières, notamment vestimentaires. « Nos passagères ordinaires ne se verront pas refuser l’embarquement parce qu’elles portent des leggings ou des pantalons de yoga », a expliqué Jonathan Guerin, porte-parole de la compagnie. « Mais les passagers qui voyagent en tant que “pass travellers” doivent suivre les règles », et la prohibition des leggings est « une de ces règles », a-t-il détaillé.

  • #11_Septembre : à bord d’« Air Force One », Georges W Bush pense... à son chien
    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/09/11/a-bord-d-air-force-one-seul-avion-dans-le-ciel-de-l-apres-midi-du-11-septemb

    George W. Bush, qui était arrivé à la Maison Blanche huit mois plus tôt, avait ce jour-là une autre priorité : s’assurer que ses proches allaient bien. Très vite informé que sa femme, Laura, et leurs deux filles ont été mises en sécurité, il insiste : « Et Barney ? » « Votre chien est déjà sur les traces d’Oussama Ben Laden », lui répond Andy Card.

    Le Washington Post rappelle le 11 septembre 2001 de la lieutenante Heather “Lucky” Penney, pilote de chasse, qui décolla de la base d’Andrews à bord d’un F-16, sans aucune munition, avec pour mission d’abattre le vol United Airlines 93. Elle escortera par la suite Air Force One.

    https://www.washingtonpost.com/local/f-16-pilot-was-ready-to-give-her-life-on-sept-11/2015/09/06/7c8cddbc-d8ce-11e0-9dca-a4d231dfde50_story.html?hpid=hp_hp-top-table

  • Overcomplicated : vers des systèmes « excessivement complexes »
    http://www.internetactu.net/2016/09/07/overcomplicated-vers-des-systemes-excessivement-complexes

    Cet été, des centaines de milliers de voyageurs aériens de Delta Airlines ont été retardés par une importante panne du réseau. L’été dernier un incident du même type a touché United Airlines. Des problèmes qui deviennent de plus en plus courants dans un monde qui fonctionne avec des systèmes informatiques (...)

    #Articles #Technologies #complexité

  • #Silicon_army : le président de #Google devient (officiellement) conseiller pour le Pentagone
    http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2016/03/03/32001-20160303ARTFIG00203-le-president-de-google-devient-conseiller-pour-le

    Le ministère américain de la Défense embauche chez Google. Eric Schmidt, président de la holding Alphabet, qui englobe le moteur de recherche, va en effet prendre la direction d’un nouveau comité de conseil du Pentagone en matière d’innovation technologique. Il sera à la tête d’une douzaine de personnes et conseillera l’armée sur des domaines « très connus de la Silicon Valley » (…)

    Le département de la Défense a aussi annoncé mercredi le concours « Piratez le Pentagone », qui offre une récompense pécuniaire à ceux qui parviendront à trouver des failles sur les pages Internet de l’entité.

    Le communiqué : http://www.defense.gov/News-Article-View/Article/684366/pentagon-to-establish-defense-innovation-advisory-board

    L’an dernier, le « Wall Street Journal » révélait qu’Eric Schmidt et Larry Page, co-fondateur de Google, s’étaient rendus à la Maison Blanche plus de 200 fois depuis que Barack Obama avait été élu.

    http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/021739515432-google-se-rapproche-encore-un-peu-plus-du-gouvernement-america

    Résumé en deux tweets :

    • A propos du concours de hackers : bug bounty et pentesting
      http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-pentagone-recrute-directeur-google-et-offre-services-hackers-pour-pi

      Le Pentagone organise ce que l’on appelle un “Bug Bounty” : cela consiste à inviter des hackers à identifier des failles de sécurité dans ses technologies, et à les récompenser quand ils en découvrent. Plus la faille trouvée est critique, plus la récompense est élevée. C’est une pratique assez courante chez les géants des technologies aux Etats-Unis, initiée par Netscape dès 1995.

      Aujourd’hui, la plupart des grands de la Silicon Valley pratiquent le Bug Bounty afin de sécuriser leurs technologies : Yahoo, Microsoft, Google, Facebook, Paypal, IBM, eBay… Mais des entreprises hors du cadre strict des technologies s’y mettent également, tel United Airlines ou General Motors.

      Cette approche de la détection de faille de sécurité connait un boom aux Etats-Unis depuis quelques années, car elle se révèle être un complément indispensable à l’approche traditionnelle, le pentesting, qui consiste à mobiliser un ou deux experts durant quelques semaines en leur confiant la mission de découvrir ces même failles. Avec un Bug Bounty, on peut attirer bien plus de monde, et par là même des compétences et des approches bien plus variées, reflétant la diversité que l’on peut trouver du coté des attaquants. Qui plus est, un Bug Bounty peut être ouvert de façon indéfinie, offrant une attention permanente, là où elle n’était que ponctuelle auparavant avec la précédente approche, le pentesting. Enfin, c’est une approche bien plus rationnelle en termes de ROI : plutôt que d’acheter du temps de recherche d’un ou deux experts, on achète directement auprès des experts le résultat de cette recherche.

      Le fait que le Pentagone organise son propre Bug Bounty est en quelque sorte la validation ultime de cette approche de la sécurité informatique, qui fait appel à la foule sur le mode du crowdsourcing et de l’“économie collaborative”. 

      Aux Etats-Unis, c’est une pratique courante, et l’arrivée du Pentagone n’est que l’aboutissement d’un mouvement entammé depuis des années par tous les géants des technologies, alors qu’en Europe, cette approche de la sécurité informatique est apparue plus récemment. Deux plateformes de Bug Bounty on été lancées cette année en France : Yogosha et BountyFactory.

      Cf. http://seenthis.net/messages/433852
      http://seenthis.net/messages/442383
      http://seenthis.net/messages/447649

    • Increasingly eclectic Pentagon innovation board adds Neil deGrasse Tyson, Jeff Bezos
      https://www.washingtonpost.com/news/checkpoint/wp/2016/07/26/increasingly-eclectic-pentagon-innovation-board-adds-neil-degrasse-t

      The board now includes 15 members and is at full size. Other members named Tuesday include Jennifer Pahlka, the founder and executive director of Code for America; Milo Medin, Google’s vice president for access services, broadband and fiber network; Instagram chief executive Marne Levine; J. Michael McQuade, United Technologies’s senior vice president for science and technology. Adam Grant, an organizational psychology professor at the University of Pennsylvania’s Wharton School; Richard Murray, a bioengineering professor at the California Institute of Technology; Cass Sunstein, a legal scholar at Harvard; Danny Hillis, co-founder of Applied Inventions; and Eric Lander, the founding director of the Broad Institute of MIT and Harvard, whose focus includes biomedical and genomic research.

      Carter announced in June that he had named retired Navy Adm. William McRaven, LinkedIn co-founder Reid Hoffman and Aspen Institute chief executive Walter Isaacson to the board.

  • United Airlines Is Bringing Back Free Snacks, And They’re COOKIES

    http://www.huffingtonpost.com/entry/united-free-snacks_5669e43ee4b0f290e52286cd?ncid=tweetlnkushpmg00000

    In this world of crummy airlines, a beacon of light shines through. And that beacon looks exactly like free cookies.

    United Airlines announced Wednesday the return of free snacks on all North American economy flights. Starting in February, passengers on morning flights will receive a free stroopwafel, aka a Dutch “syrup waffle” with a layer of caramel-y filling. Passengers on later flights get to nosh free snack mixes with ingredients like wasabi peas and zesty ranch pretzel sticks.

    #dfs #transport_aérien #marketing #low_cost #standardisation

  • United Airlines Brings Highly Detailed In-Airport Maps To Its iOS App | TechCrunch

    http://techcrunch.com/2015/08/13/united-airlines-brings-highly-detailed-in-airport-maps-to-its-ios-app

    No matter how advanced phone mapping technologies have become, stepping into an airport takes you back several decades into the era of physical maps. With no other way for unseasoned travels to get around besides large map kiosks, airport navigation has long been due for an upgrade.

    As a part of its new, updated app launching later today, United Airlines is integrating intelligent indoor mapping technology into its mobile app for iOS. So far, the United app has been downloaded over 19 million times. An update for Android with the same features is expected this Fall.

    #cartographie #aéroports #dfs

  • Intrusion(s) dans les systèmes d’établissement des plans de vol des compagnies aériennes ?

    • dimanche 20 juin en Pologne

    All Airlines Have the Security Hole That Grounded Polish Planes | WIRED
    http://www.wired.com/2015/06/airlines-security-hole-grounded-polish-planes

    MORE THAN 10 airplanes were grounded on Sunday after hackers apparently got into computer systems responsible for issuing flight plans to pilots of Poland’s state-owned LOT airline. The apparent weak link? The flight plan-delivery protocol used by every airline. In fact, though this may be the first confirmed hack of its kind, it’s very similar to a mysterious grounding of United Airlines planes that happened last month.

    Yesterday, hackers breached the network at Warsaw’s Chopin airport, causing some flights to be cancelled and others to be delayed. Approximately 1,400 passengers on flights headed to Dusseldorf, Hamburg, Copenhagen, and cities in Poland were affected by the grounding. The problem was reportedly fixed after about five hours.

    We’re using state-of-the-art computer systems, so this could potentially be a threat to others in the industry,” LOT spokesman Adrian Kubicki told the BBC.

    It’s possible that potentiality is already a reality. Last month, all United flights in the US were grounded for nearly an hour after the airline apparently experienced problems with flight plans dispatched to its pilots.

    United provided few clues about what occurred at the time—saying only through a spokesman that flights were delayed “to ensure aircraft departed with proper dispatching information.” But passengers onboard several delayed aircraft tweeted that they’d been told bogus flight plans were the problem.

    • mercredi 3 juin aux États-Unis
    (article précédé de la mention caution urged

    United grounded all US flights briefly amid hacking claims | Plane Talking
    http://blogs.crikey.com.au/planetalking/2015/06/03/united-grounded-all-us-flights-briefly-today-amid-hacking-claims

    Wired and Quartz are reporting that a sudden grounding of pending departures by United flights in the US earlier today was the the possible result of a computer hack which generated false flight plans although no explanation as to the cause of the disruption has yet been given by what is one of the world’s largest airlines.

    While the delays definitely occurred, the reports themselves urge caution in the absence of the any detailed reason being provided by United, with the hacking explanation coming from the flight deck through pilot announcements.

    The most authoritative statement so far was this one published by Quartz, which also had a reporter on board one of the affected flights.

    United spokesman Charles Hobart says the airline started to delay flights around 9am Eastern time “to ensure aircraft departed with proper dispatching information.” At 9:25 the FAA issued an air traffic control advisory that all United Flights were grounded.

    Hobart could not immediately say how many flights were affected, nor if the airline knew the root cause of the issue.

  • Stolen airline miles: A thief on the flight | The Economist

    http://www.economist.com/blogs/gulliver/2015/01/stolen-airline-miles?fsrc=scn/tw_ec/a_thief_on_the_flight

    Plutôt marrant #dfs #aéroports #transport_aérien

    THIEVES have used stolen usernames and passwords to book awards flights using American Airlines and United Airlines customers’ miles, the Associated Press reported on Monday. The airlines’ own systems don’t appear to have been compromised; instead, the thieves nabbed login information from elsewhere on the web and took advantage of the fact that many people use the same credentials across multiple sites.

  • Conflit israélo-palestinien : la compagnie aérienne Air France suspend ses vols vers Israël
    http://www.romandie.com/news/Conflit-israelopalestinien-la-compagnie-aerienne-Air-France/500056.rom

    Paris - La compagnie aérienne Air France a confirmé mardi à l’AFP qu’elle suspendait jusqu’à nouvel ordre ses vols vers Israël en raison des tensions dans la région, suivant les compagnies américaines Delta, US Airways et United Airlines qui ont annulé plusieurs vols un peu plus tôt dans la journée.

    La décision fait suite à la chute d’une roquette près de l’aéroport international de Tel Aviv, la compagnie française précisant suivre au plus près la situation sur place, alors que l’Agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a interdit un peu plus tôt aux compagnies américaines de voler vers ou depuis Israël.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Swiss annule ses vols vers Tel Aviv pour 36 heures
    http://www.tdg.ch/monde/compagnie-us-delta-suspend-vols-israel/story/15025449

    Suite aux violences, Lufthansa a annoncé l’annulation de ses vols vers Tel Aviv, une décision qui concerne également tous les vols de ses filiales Germanwings, Austrian Airlines et Swiss.

    • Aucune raison d’annuler les vols vers Israël (ministre israélien)
      http://www.lorientlejour.com/article/877371/aucune-raison-dannuler-les-vols-vers-israel-ministre-israelien.html

      AFP

      Le ministre israélien des Transports a affirmé mardi qu’il n’y avait « aucune raison » pour que les compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël, selon des déclarations rapportées par le porte-parole de l’autorité aéroportuaire civile israélienne.
      « Le ministre des Transports Israël Katz a appelé ce soir les compagnies américaines pour leur expliquer que le décollage et l’atterrissage à l’aéroport Ben Gourion (de Tel-Aviv) ne présentaient aucun problème de sécurité ni pour les appareils ni pour les passagers », a-t-il indiqué, ajoutant : « Il n’y a aucune raison pour que les compagnies américaines annulent leurs vols ».

    • De nombreux vols vers Israël annulés mercredi et jeudi
      AFP, 23/07 21:52 CET

      De nombreux vols de compagnies européennes et nord-américaines vers Tel Aviv ont été à nouveau annulés, jusqu‘à jeudi, en raison des risques que font courir les tirs de roquettes de la bande de Gaza vers l’aéroport international Ben-Gourion.

      L’Agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a prolongé mercredi de 24 heures l’interdiction faite aux compagnies aériennes américaines de voler vers et depuis Tel Aviv, en raison d’une “situation potentiellement dangereuse” en Israël et dans la bande de Gaza.

      La FAA avait déjà interdit mardi aux compagnies américaines de voler vers Israël pour une durée de 24 heures, craignant pour la sécurité des passagers après la chute d’une roquette à proximité de Ben-Gourion.

      Après des pressions au plus haut niveau de l’Etat en Israël pour lever cette interdiction, l’agence américaine a pris soin de préciser dans son communiqué qu’elle “travaillait étroitement” avec le gouvernement israélien pour “analyser les nouvelles informations qu’il a fournies et déterminer si les risques potentiels pour l’aviation civile américaine sont amoindris”.

      Le département d’Etat a également souligné que le chef de la diplomatie américaine John Kerry, au Proche-Orient pour tenter d’arracher un cessez-le feu à Gaza, avait atterri en Israël mercredi sans problèmes et que son équipe se sentait “très à l’aise” malgré la menace de tirs de roquettes près de l’aéroport.

      “Le Hamas a bel et bien en sa possession des roquettes susceptibles d’atteindre l’aéroport Ben-Gourion (...) mais la précision de ces roquettes reste limitée”, a commenté la porte-parole adjointe du département d’Etat Marie Harf devant la presse à Washington.

      Avant même la décision de l’agence de prolonger cette interdiction mercredi, les principales compagnies aériennes américaines avaient toutefois déjà choisi d‘éviter le ciel israélien pour la deuxième journée consécutive.

      Delta Airlines a ainsi indiqué que ses vols depuis l’aéroport John F. Kennedy de New York à destination de Ben-Gourion restaient suspendus jusqu‘à nouvel ordre.

      “Nous faisons cela par prudence”, a déclaré sur CNBC le PDG de Delta, Richard Anderson.

      United Airlines a également assuré à l’AFP que ses “vols restaient suspendus jusqu‘à nouvel ordre” et US Airways a dit espérer reprendre ses vols depuis Philadelphie jeudi.

      – Les compagnies européennes prudentes –
      En Europe nombre de compagnies, y compris les plus importantes, ont également annulé leurs vols dès mardi.

      Air France a annoncé mercredi que ses vols étaient toujours suspendus “jusqu‘à nouvel ordre”.

      La Lufthansa a quant à elle précisé avoir prolongé de 24 heures, soit durant toute la journée de jeudi, la suspension de ses vols en provenance et vers Tel Aviv, estimant “qu‘à l’heure actuelle, il y a pas de nouvelles informations suffisamment fiables qui justifieraient une reprise du trafic”.

      Austrian Airlines, Brussels Airlines, Finnair, Iberia et SAS ont aussi indiqué avoir annulé leurs vols vers Israël pour la journée.(...)

      “““““““““““““““““““““““““““
      http://www.youtube.com/watch?v=eryzp0Pklc8

      A mesur’ que je deviens vieux
      Je m’en aperçois mieux
      J’ai le cerveau qui flanche
      Soyons sérieux disons le mot
      C’est même plus un cerveau
      C’est comm’ de la sauce blanche
      Voilà des mois et des années
      Que j’essaye d’augmenter
      La portée de ma bombe
      Et je n’me suis pas rendu compt’
      *Que la seul’ chos’ qui compt’
      C’est l’endroit où s’qu’ell’ tombe

      *