• L’État dépassé par le développement de la #délinquance_financière
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/l-etat-depasse-par-le-developpement-de-la-delinquance-financiere-20190328

    Dans ce contexte, la baisse des moyens alloués à ce combat se fait durement sentir. La Direction générale des #finances_publiques (#DGFIP) a notamment dû faire face à une diminution de ses #effectifs de 12% entre 2012 et 2016, et les différentes agences impliquées souffrent parallèlement d’un sous-investissement, par exemple dans leurs systèmes d’information, datés. La détérioration des conditions de travail a plusieurs effets néfastes, sur le court terme comme sur le long terme. Aujourd’hui, la « filière ‘écofi’ est en crise », les enquêtes sont trop longues, la justice trop lente et les recouvrements baissent, faute de #personnel.

    [...]

    « La politique publique risque la thrombose », avertissent les deux élus, qui formulent donc vingt-cinq propositions pour rattraper le retard pris dans la lutte contre la délinquance financière. Si certaines sont relativement simples à mettre en place, comme le renforcement des « effectifs des services de police spécialisés » ou du parquet national financier, d’autres sont de véritables casse-têtes, et nécessitent de profondes réorganisations. Le rapport recommande notamment de préciser les contours des missions de certaines institutions, comme l’Agence française #anticorruption, et conseille vivement de simplifier le dispositif en place, trop lourd et inefficace.

    Sans ces modifications, ainsi qu’une véritable « politique interministérielle de lutte contre la #délinquance_économique et financière », reposant par exemple sur la création d’un délégué interministériel chargé de ce dossier, l’engorgement des différents canaux ne pourra qu’empirer. « Quand on voit les sommes en jeu, la faiblesse des #moyens alloués en dépit de la rentabilité de l’action des services, on peut s’interroger ! », s’est exclamé l’insoumis Ugo Bernalicis sur Twitter, évaluant le manque à gagner pour l’État « entre 8 et 10 milliards d’euros ».

  • White Collar Crime Risk Zones, par The New Inquiry
    https://whitecollar.thenewinquiry.com

    https://thenewinquiry.com/white-collar-crime-risk-zones

    White Collar Crime Risk Zones uses machine learning to predict where financial crimes will happen across the U.S. The system was trained on incidents of financial malfeasance from 1964 to the present day, collected from the Financial Industry Regulatory Authority (FINRA), a non-governmental organization that regulates financial firms.

    La méthodologie
    https://whitecollar.thenewinquiry.com/static/whitepaper.pdf [#pdf]

    #délinquance_financière #crimes_financiers #cartographie_prédictive #États-Unis #cols_blancs #police_prédictive

  • Paris tance Berne dans le dossier fiscal Mercredi 18 mai 2016 ATS

    Devant le Sénat français, la procureure Eliane Houlette a évoqué plusieurs dossiers pour lesquels la coopération est difficile. Berne s’étonne des critiques.

    La procureure française en charge des délits financiers, Eliane Houlette, a déploré mercredi devant le Sénat à Paris une trop faible coopération judiciaire de la Suisse. A Berne, on s’étonne de tels reproches.

    Pressée par des sénateurs qui l’auditionnaient de faire la liste des pays avec lesquels la coopération en matière de lutte contre la fraude fiscale était difficile, Eliane Houlette a cité « la Russie, le Qatar, (l’île) Maurice ». Avant d’ajouter : « La Suisse n’est pas un Etat avec lequel nous coopérons facilement ».

    « J’ai deux dossiers en tête », a-t-elle dit à propos de la Suisse. Elle a évoqué, sans donner plus de précisions, un dossier important qui est en souffrance depuis 2014 faute de coopération de la part de Berne. Ses demandes n’ayant « rien donné », la procureure a décidé d’ouvrir une information judiciaire, c’est-à-dire confier l’affaire à un juge d’instruction, en espérant qu’il convaincra la Suisse de coopérer.

    L’Office fédéral de la justice s’est dit « étonné que de pareils reproches soient faits » et sans précisions sur les procédures concernées, l’OFJ a indiqué à l’ats « ne pas pouvoir s’exprimer plus en avant » dans ce dossier.

    Avocats très « compétents »

    Mme Houlette a également évoqué les difficultés des enquêteurs face à des fraudeurs parfois très fortunés, épaulés par des avocats « extrêmement spécialisés » et « compétents », qui utilisent « tous les moyens procéduraux possibles », aboutissant, selon elle, à une « quasi paralysie » de la justice.

    Deux procès majeurs de fraude fiscale, celui de l’ancien ministre socialiste Jérôme Cahuzac (qui a démissionné en 2013 après avoir reconnu avoir eu un compte caché en Suisse puis à Singapour) et celui du marchand d’art Guy Wildenstein, ont été suspendus juste après avoir commencé.

    Dans les deux cas, la défense a réussi à faire remonter au Conseil constitutionnel d’épineuses questions de droit.
    Le parquet national financier (PNF), créé suite à l’affaire Cahuzac, a été installé en mars 2014 en France pour mieux combattre la délinquance financière.

    Source : http://www.lecourrier.ch/139181/paris_tance_berne_dans_le_dossier_fiscal
    #Suisse #paradis_fiscaux #fraude_fiscale #délinquance_financière

  • De nouvelles caméras de surveillance - 30/04/2014 - leParisien.fr
    http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/de-nouvelles-cameras-de-surveillance-30-04-2014-3805221.php

    Une enveloppe de 180 000 EUR a été programmée dans les dépenses de la ville pour la pose de deux caméras notamment près de l’arrêt de bus.

    A ce prix là, et avec une telle vélocité pour trouver les fonds, je suppose que le trou de la sécu sera bientôt rebouché avec des caméras, que les pauvres mangeront des caméras matin midi et soir, bien bouillies, et que l’emploi va repartir, car entre ceux qui les fabriquent, ceux qui les installent et ceux qui les regardent, il faudra même embaucher des gens pour se faire filmer.
    Au final, et comme d’habitude il n’y aura aucune caméra au-dessus des caisses publiques pour filmer ceux qui s’en remplissent les poches.

    #délinquance_financière #Créteil