• صفقة القرن..”اليوم الموعود” قد يكون 12 حزيران : اتّصالات بالجُملة بين زعماء المِنطقة وحملة تسويق عنيفة للأفكار الأمريكيّة.. عبّاس حضر لعمّان بطلبِ الملك عبدالله الثاني والرئيس العراقي بالصورة والموقف المِصري “يتوارى” | رأي اليوم
    https://www.raialyoum.com/index.php/%d8%b5%d9%81%d9%82%d8%a9-%d8%a7%d9%84%d9%82%d8%b1%d9%86-%d8%a7%d9%84%d9%8

    Jared Kushner, sans la moindre référence autre que celle d’être le gendre de Trump, fera-t-il mieux que tous les diplomates de la terre réunis depuis plus d’un demi-siècle ? On nous annonce la "révélation" du #deal_du_siècle — très bien vendu — pour le 12 juin.

  • صحيفة "يسرائيل هايوم" الإسرائيلية تكشف التفاصيل الكاملة لـ"صفقة القرن" بوثيقة مسربة داخل وزارة الخارجية الإسرائيلية - رأي اليوم
    https://www.raialyoum.com/index.php/%d8%b5%d8%ad%d9%8a%d9%81%d8%a9-%d9%8a%d8%b3%d8%b1%d8%a7%d8%a6%d9%8a%d9%84

    Des fuites israéliennes assez détaillées sur le contenu du "deal du beau-fils" plus connu sous le nom de "deal du siècle"... Ci-dessous, c’est plus commode en français, la version qu’en donne Al-Manar (http://french.almanar.com.lb/1355312)

    Selon Israel Yahom, un quotidien qui prône une ligne éditoriale en faveur du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, cette transaction élaborée par le gendre du président américain Jared Kushner, comprend un accord tripartite entre l’entité sioniste, l’Organisation de libération de la Palestine et le Hamas en vue de fonder un Etat palestinien.

    Comme prévu, ce dernier n’a rien à voir avec la Palestine préconisée par le Droit international, sans compter la Palestine historique. Baptisé Nouvelle Palestine (New Palestine), il s’étendra sur des parties de la Cisjordanie occupée, sans les colonies, ainsi que sur la bande de Gaza.
    L’accord accorde à « Israël » les colonies isolées, au même titre que les blocs de colonies.

    Toujours selon ce journal dont les révélations devraient être lues avec précaution, la ville sainte d’al-Quds Jérusalem serait partagée entre l’entité sioniste et la Nouvelle Palestine, où les habitants arabes devraient être transférés.
    La responsabilité de la ville sainte en incombera à la municipalité israélienne à laquelle la Nouvelle Palestine devra payer les impôts. Il ne serait plus permis aux Juifs de s’acheter des maisons arabes et vice versa.
    Les lieux saints resteraient tels quels.

    S’agissant de la bande de Gaza, l’Egypte devrait accorder de nouvelles terres à la Palestine afin d’y édifier un aéroport, des usines, une zone de transit commercial et agricole. Les Palestiniens ne seraient pas autorisés à y résider.
    La superficie des territoires et leur cout devraient faire l’objet d’une entente entre les différents protagonistes, par l’intermédiaire des Etats favorables. C’est-à-dire les Etats-Unis, l’Union européenne et les pays pétroliers du Golfe.
    La définition de l’Etat palestinien viendra ultérieurement.

    Une autoroute devrait relier la bande de Gaza à la Cisjordanie, tout en permettant l’installation de canaux hydroliques souterrains entre les deux. 30 milliards de dollars seraient alloués à la Nouvelle Palestine, sur une durée de 5 années, dont 20% seraient procurés par les Etats-Unis, 10% par l’UE et 70% par les pays pétroliers du Golfe. Les plus riches parmi ces derniers devraient payer le plus car selon l’accord, ils profitent le plus de l’accord.

    Le prix des colonies annexées par Israël dont celles isolées devraient être fournies par Israël.

    Il est interdit à la Nouvelle Palestine d’avoir une armée. Le seul arsenal dont elle peut disposer est celui de la police. Et c’est à Israël que revient de la défendre contre toute offensive étrangère. A condition qu’elle lui paie le prix de cette défense. Des négociations auront lieu entre l’entité sioniste et les pays arabes sur la valeur qu’ils auront à payer à l’armée israélienne en échange de cette défense.

    Lors de la conclusion de l’accord, le Hamas devra démanteler son arsenal et le livrer aux Egyptiens. Il n’aura droit qu’à des armes individuelles et personnelles pour ses dirigeants. En échange, ces derniers vont percevoir des salaires mensuels que les Etats arabes auront à leur payer.

    Les frontières de la bande de Gaza seront ouvertes au commerce international via les passages israéliens et égyptiens. Le marché de Gaza sera ouvert à la Cisjordanie et à la mer aussi.

    Un an après l’accord, seront organisées en Nouvelle Palestine des élections démocratiques auxquelles tous les Palestiniens peuvent se porter candidat. Un an plus tard, les détenus seront libérés progressivement, sur une durée de trois ans.

    En cinq années, un port maritime et un aéroport vont être érigés en Nouvelle Palestine. Entretemps, les Palestiniens utiliseront les aéroports et ports israéliens.

    Les frontières entre la Nouvelle Palestine et « Israël » seront ouvertes devant les citoyens et les marchandises comme c’est le cas entre les pays amis.
    Un pont suspendu sur une hauteur de 30 mètres au-dessus du sol sera construit entre Gaza et la Cisjordanie. Sa construction sera confiée à une société chinoise. La Chine aura à participer à son coût à hauteur de 50%, alors que le Japon, la Corée du sud, l’Australie, et le Canada, devront chacun déverser 10% de son prix. Les Etats-Unis et l’union européenne rembourseront quant à eux deux 10% de son prix.

    Concernant la vallée du Jourdain, elle restera entre les mains des Israéliens. Sa route 90 sera divisée en quatre parcours, tous sous la supervision israélienne, dont les deux qui relieront la nouvelle Palestine à la Jordanie.

    Au cas où le Hamas et l’OLP refusent l’accord, les Etats-Unis enrayeront toute l’aide financière qu’ils fournissent aux Palestiniens et s’attelleront pour empêcher toute aide de parties tierces.

    Au cas où l’OLP accepte les conditions de l’accord, mais le Hamas et le Jihad islamique les rejettent, la responsabilité de l’échec leur incombera. Si un affrontement éclate entre Israël et le Hamas, les Etats-Unis soutiendront Israël pour nuire à leurs dirigeants.

    #palestine #deal_du_siècle #kushner

    Et si Israël refuse l’accord, le soutien économique que les USA lui procurent sera suspendu.

  • USA : L’ambassadeur français sortant compare Trump à Louis XIV. « Israël va devenir un Etat d’apartheid » – Site de la chaîne AlManar-Liban
    http://french.almanar.com.lb/1332157

    Les propos du désormais ex-ambassadeur de France comparant Trump à Louis XIV ont été très repris. Ses commentaires sur le deal du siècle pour "résoudre" la question palestinienne beaucoup moins. Et c’est dommage !

    L’ambassadeur français sortant a également déclaré qu’il croyait que le deal du siècle (plan de paix américain bafouant les droits des Palestiniens) était voué à l’échec.

    « Je suis proche de Jared Kushner… Partout dans l’histoire de l’humanité, lorsqu’il y a une négociation entre deux parties, le [parti] le plus puissant impose des conditions à la partie la plus faible », a-t-il expliqué.

    « C’est la base du plan de paix de Jared Kushner – c’est une proposition très proche de ce que veulent les Israéliens. Est-il voué à l’échec ? Je devrais dire oui à 99%, mais (il reste) 1%, il ne faut jamais oublier le 1%. Trump est particulièrement capable de pousser les Israéliens, car il est très populaire en Israël », a encore dit l’ambassadeur.

    #palestine #deal_du_siècle

    • A Conversation With Outgoing French Ambassador Gérard Araud
      Yara Bayoumy - Apr 19, 2019 - The Atlantic
      https://www.theatlantic.com/politics/archive/2019/04/conversation-outgoing-french-ambassador-gerard-araud/587458

      (...) Yara Bayoumy: Your career started out in the Middle East. Where do you see the situation there now, especially with the peace process?

      Gérard Araud: I’m close to Jared Kushner … Everywhere in the history of mankind, when there is a negotiation between two sides, the more powerful [party] is imposing terms on the weaker party. That’s the basis of Jared Kushner’s [peace plan]—it will be a proposal very close to what the Israelis want. Is it doomed to fail? I should say 99 percent yes, but 1 percent, you never forget the 1 percent. Trump is uniquely able to push the Israelis, because he is so popular in Israel.

      Bayoumy: But Trump hasn’t pushed the Israelis so far.

      Araud: Exactly, but if need be, he may do it. Once Trump told Macron, “I have given everything to the Israelis; the Israelis will have to give me something.” He is totally transactional. He is more popular than [Benjamin] Netanyahu in Israel, so the Israelis trust him. That’s the first bet, Kushner told me. The second is that the Palestinians may consider, it’s their last chance to get limited sovereignty. And the third element is Kushner is going to pour money on the Palestinians. Don’t forget, the Arabs are behind the Americans. The plan is 50 pages, we were told, very precise; we don’t know what is in the plan. But we’ll see.

      The problem is that the disproportion of power is such between the two sides that the strongest may conclude that they have no interest to make concessions. And also the fact that the status quo is extremely comfortable for Israel. Because they [can] have the cake and eat it. They have the West Bank, but at the same time they don’t have to make the painful decision about the Palestinians, really making them really, totally stateless or making them citizens of Israel. They won’t make them citizens of Israel. So they will have to make it official, which is we know the situation, which is an apartheid. There will be officially an apartheid state. They are in fact already.

      Bayoumy: How do you feel Kushner approached the peace plan?

      Araud: He is totally in real-estate mode. He is totally dry. He’s extremely smart, but he has no guts. He doesn’t know the history. And in a sense, it’s good—we are not here to say who is right, who is wrong; we are trying to find a way. So in a sense, I like it, but at the same time he is so rational, and he is so pro-Israeli also, that he may neglect the point that if you offer the Palestinians the choice between surrendering and committing suicide, they may decide the latter. Somebody like Kushner doesn’t understand that. (...)

  • Kushner’s peace plan ’includes land swaps with Saudi Arabia,’ book claims - Middle East - Jerusalem Post
    https://www.jpost.com/Middle-East/Kushners-peace-plan-includes-land-swaps-with-Saudi-Arabia-book-claims-583932
    https://images.jpost.com/image/upload/f_auto,fl_lossy/t_Article2016_ControlFaceDetect/429057

    “What Kushner wanted... was for the Saudis and Emiratis to provide economic assistance to the Palestinians,” Ward wrote. “There were plans for an oil pipeline from Saudi Arabia to Gaza, where refineries and a shipping terminal could be built. The profits would create desalination plants, where Palestinians could find work, addressing the high unemployment rate.”

    Ward said that the plan also included land swaps, where Jordan would give land to the Palestinian territories, and “in return, Jordan would get land from Saudi Arabia, and that country would get back two Red Sea islands it gave Egypt to administer in 1950.”

    Jason Greenblatt, the White House’s Mideast envoy, tweeted late Wednesday that the book’s claims about Kushner’s peace plan are false.

    Fausses affirmations par conséquent, et données au passé... #deal_du_siècle

  • وسط"تكتّم" شديد ومشاريع أمريكيّة : النقل والنفط والشحن في محور البصرة بغداد إلى – العقبة وعمان- وصولاً إلى « ميناء حيفا » أخر المُفاجآت والمُستجدّات.. مشاريع « تطبيع ثلاثي » بالتلازم مع إضعاف النّفوذ الايراني وطبقة « التخليص » الجمركي تتهيأ لصيف مُزدهر بالأعمال - رأي اليوم
    https://www.raialyoum.com/index.php/%d9%88%d8%b3%d8%b7%d8%aa%d9%83%d8%aa%d9%85-%d8%b4%d8%af%d9%8a%d8%af-%d9%8

    Avec le soutien des USA on s’agiterait beaucoup dans le smilieux concernés pour mettre en oeuvre des liaisons Bassora/Aqaba/Jordanie/Haïfa qui assureraient un transit important d’exportations pétrolières et autres marchandises. Il s’agirait d’un des aspects du « deal du siècle », toujours dans l’esprit d’affaiblir l’Iran. [Signalé il y a longtemps des projets de réseaux ferroviaires fièrement mis en avant par les Israéliens.]

    #deal_du_siècle

  • Netanyahu reportedly planning Saudi Arabia visit : Media - The Peninsula Qatar
    https://www.thepeninsulaqatar.com/article/20/01/2019/Netanyahu-reportedly-planning-Saudi-Arabia-visit-Media

    Doha: Israeli Minister Benjamin Netanyahu is reportedly considering a visit to Saudi Arabia and meeting Crown Prince Mohammed bin Salman.

    This was reported by Fox Business a few days back. According to Fox News National Security Analyst Walid Phares, Netanyahu is very serious about the meeting as Saudi Arabia and Israel are scared about Iran and the rapprochement is in the works from 2015.

    According to the report, Saudi administration has prepared grounds for the visit among their civil society.

    This could be because of the numerous arrests of human rights activists and political commentators have sowed an atmosphere of terror.

    #deal_du_siècle

  • تل أبيب وواشنطن : صفقة القرن تتضمن نقل 10 بالمائة من الضفة بما فيها الخليل لإسرائيل بدون تبادل الأراضي والعاصمة ستكون بأحياءٍ بشرقي القدس والسعوديّة وافقت عليها | رأي اليوم
    https://www.raialyoum.com/index.php/%d8%aa%d9%84-%d8%a3%d8%a8%d9%8a%d8%a8-%d9%88%d9%88%d8%a7%d8%b4%d9%86%d8%b

    Long article du Yediot Aharonot à propos du « deal du siècle » préparée par l’administration israélo-étasunienne en Palestine. Parmi les infos, celle que reprend le titre de l’article dans sa version arabe en tout cas : « Tel-Aviv et Washington : l’accord du siècle garantira la cession de 10% de la Cisjordanie (dont Hébron) à Israël sans contre-parties territoriales. La capitale [palestinienne] sera dans la partie orientale de Jérusalem [on n’en sait pas plus] et les Saoudiens sont d’accord. »

    #palestine #deal_du_siècle