• Big Pharma, labos tout-puissants (ARTE)
    https://www.crashdebug.fr/big-pharma-labos-tout-puissants-arte

    https://crashdebugzone-15d1a.kxcdn.com/images/stories/addons/images/Images+globales/2020/Juillet/Big-Pharma.jpg

    Plus riches et plus puissantes que jamais, les firmes pharmaceutiques orientent la recherche et le remboursement des soins. Enquête sur une industrie hors de contrôle, dont les intérêts ne coïncident pas toujours avec les impératifs de santé publique.

    On les surnomme les "Big Pharma" : à eux seuls, les suisses Novartis et Roche, les américains Pfizer et Johnson & Johnson, et le français Sanofi contrôlent la majeure partie de la fabrication de médicaments. Pour conserver leur monopole, ces grands laboratoires minimiseraient, voire occulteraient, certains effets indésirables causés par leurs produits. En Europe, la Dépakine, un antiépileptique responsable de malformations congénitales et de troubles neurodéveloppementaux chez des enfants exposés in utero, est au cœur d’un (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Contenir la pandémie sans confinement ? COVID 2 - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=e3WXfTOw7xY

    Dans cette vidéo, on explore les différentes options pour réduire le taux de reproduction effectif Rt. En dehors d’un confinement généralisé, il semble indispensable d’exploiter des solutions comme le contact tracing électronique. Cependant, celui-ci ne sera efficace que si une large proportion de la population l’utilise (l’effet est quadratique). Sa promotion massive semble donc critique.

    NB : Après la mise en ligne de cette vidéo, j’ai découvert ces deux autres publications qui estiment elles aussi que la fraction des contaminations pré-symptomatiques semblent ~50%. Voilà qui confirme l’importance du contact tracing pour réduire le taux de reproduction effectif.
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.05.20031815v1
    https://wellcomeopenresearch.org/articles/5-58

    Lancez vos simulations épidémiologiques à la 3Blue1Brown :
    https://prajwalsouza.github.io/Experiments/Epidemic-Simulation.html

    #COVID19 #coronavirus #simulations

    • Je vais essayer d’être diplomate (même si c’est pas gagné) car je comprends qu’avec l’inquiétude actuelle et l’impuissance dans laquelle nous sommes isolés, certaines personnes soient tentées de trouver dans le contact tracing une solution à étudier attentivement.
      Se consacrer à cela n’est-il pas un moyen efficace de se détourner de la réalité de la maladie et de ses effets de bord sociaux et politiques déjà à l’œuvre ?
      Pouvons nous essayé de prendre un peu de distance au lieu de rêver à un miracle technologique (que certain·es nomment le #bluff_technologique) pour analyser factuellement les proratas médicaux (tests/masques/soins hospitaliers), puis si il le faut vraiment creuser l’application du contact tracing d’un point de vue uniquement technique (comment marche le bluetooth et avec qui).
      Faire cela avant même d’activement se remémorer l’histoire de la mise en place exponentielle des moyens de surveillance globale de la population appuyés sur la peur et la précipitation depuis 25 ans ? avant même de penser qu’un tel basculement ne peut nous mener qu’à la mise en danger de la démocratie ?

      https://seenthis.net/messages/844226

    • De toute manière, sur une bonne partie de la population, ça ne marchera pas plus qu’un numéro vert pour un problème de société.

      1⃣ Il faut des téléphoner compatibles (et beaucoup de gens préfèrent des téléphones qui ne font qui téléphoner).
      2⃣ Il faut savoir les utiliser → on est toujours pas certains d’avoir réussi à expliquer à ma belle-mère comment avoir une téléconsultation avec sa psy.
      3⃣ ceux qui réunissent les 2 premières conditions sont les + susceptibles de savoir aussi contourner le dispositif au besoin.

      Donc, on arrête de perdre du temps sur des doudous stupides et on doit juste repenser toute l’organisation sociale…

    • C’est le problème rencontré en sécurité informatique où sur l’usage d’outils que nous pensons basiques, le dysfonctionnement est d’abord entre la chaise et l’écran.

      Un exemple aussi d’une grand-maman bien connue de mes services bisoux virtuels à qui j’ai envoyé un lien à cliquer pour pouvoir échanger par visio sur jitsi. Une heure au téléphone pour lui demander de cliquer sur le lien qu’elle avait reçu sur sa tablette (oui, la famille lui a offert une tablette second prix l’année dernière pour qu’elle reçoive de leurs nouvelles). Elle a abandonné, on devait se voir depuis Noël, on repoussait notre venue, voila, on ne se verra pas, même pas en visio.

      Cette dame de 83 ans sait toutefois se servir des textos, au grand dam de ses petits enfants qui reçoivent des SMS de trois mots quand ils se sont fendus d’un long texte bien écrit en beau français :)

    • D’autres points à considérer :

      – les outils technologiques de surveillance de masse existent déjà, qu’on le veuille ou non ; si les services de renseignement veulent tracer où tu as été et qui tu as fréquenté, c’est déjà faisable, et sans doute déjà fait dans de nombreux pays, comme l’a montré Snowden ;

      – Facebook, c’est 37 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France. Prétendre que les gens ne sont pas équipés, ne savent faire, ou qu’ils ne veulent pas se faire fliquer, c’est une vue de l’esprit ; il y a de nombreuses difficultés avec les logiciels « privacy first », mais l’aspect diffusion/acceptabilité ne me semble pas le plus complexe ;

      – une question qui se pose de manière extrêmement urgente, c’est de savoir si les États vont utiliser cet épisode pour officialiser les outils les plus intrusifs et répressifs, où si l’on peut refuser l’officialisation des outils tels qu’ils sont ouvertement utilisés dans l’autres pays, et pousser pour aller vers les outils conçus par des spécialistes du « privacy-first » plutôt que par Palantir et avec une absence à peu près totale de contrôle démocratiqu ;

      Dit autrement : les outils de surveillance de masse existent déjà, mais leur valeur répressive est relativement limitée, parce que leur utilisation n’est pas officielle (c’est du domaine du renseignement, qui est certes très problématique, mais qui est plus ou moins limité). Si on officialise ces outils dans le cadre de l’épidémie, on change d’échelle, et leur valeur répressive restera, parce qu’on aura accepté ça cette fois. Une fois qu’on aura officialisé l’idée qu’un outil à la Palantir est utile en étant accessible aux flics « de terrain » et peut être utilisé dans une procédure juridique (démontrer que tu n’as pas respecté le confinement plusieurs fois de suite), ça restera si on invoque le terrorisme, les black blocks, les néonazis, les violeurs pédophiles ou je ne sais quoi. L’alternative envisagée, c’est donc de proposer l’utilisation d’outils conçus pour ne pas pouvoir être utilisés de manière répressive (parce que sans moyens d’identification) mais qui rempliront le même but (limiter la propagation de l’épidémie), retirant ainsi la « justification » de l’utilisation de moyens intrusifs.

      – le grand risque, c’est que le déconfinement soit suivi, moins d’un mois après, par une hausse brutale des contaminations et l’imposition dans l’urgence d’un second confinement ; s’il y a échec du déconfinement (et ça nous semble à tous très probable), la question des libertés publiques deviendra tellement accessoire qu’on va pleurer. Si l’État se retrouve avec un second confinement et absolument tout le monde qui exige de lui de trouver immédiatement une solution (Saint Raoult priez pour nous), je n’ai rigoureusement aucune doute, mais alors aucun, que les méthodes instaurées seront d’une violence que l’on pense aujourd’hui impossible. Croire qu’on échappera alors à Palantir et à la surveillance électronique renforcée (tout ça sera de toute façon réclamé par la population), ça me semble dangereusement naïf. On prendra le logiciel et les méthodes de flicage sud-coréens, au mieux, et on les appliquera à la Lallement, et ce ne sera plus du tout discutable.

      – dans l’immédiat, on n’a pas le droit de sortir de chez nous, si on le fait c’est avec la crainte de tomber sur des flics, on n’a pas le droit de se rencontrer, on n’a pas le droit de manifester, on n’a pas le droit d’aller voter, l’effondrement économique a aussi pour conséquence qu’on a de moins en moins la possibilité de subvenir aux besoins de sa famille (je ne suis pas pour le « tout économique », mais tout de même), ce sont les plus faibles socialement et physiquement qui en prennent plein la gueule les premiers, etc. On n’est pas dans une situation où il y aurait des choix parfaits, et où l’on peut considèrer des absolus quant à nos libertés. Parce que pour l’instant et pour une période dangereusement longue, notre libertés fondamentales sont déjà abolies (aller et venir, rassemblement, démocratie, éducation…).

      – l’autre grosse alternative, et c’est certainement la solution qui se met en place sans le dire explicitement, c’est l’immunité de groupe (malgré les doutes sur l’immunité). Le confinement ne sert dans cette optique qu’à atteindre un niveau d’acceptabilité, dans nos démocraties, au fait qu’on va laisser crever une partie de notre population. Le coût d’un second confinement serait tellement intolérable que la population acceptera ce choix, initialement indéfendable. Depuis une semaine, on a d’ailleurs en France toute une littérature qui fleurit allant dans ce sens.

      Du coup, dans cette logique (et dans un sens donc contraire aux considérations précédentes), on peut suspecter que l’annonce du logiciel soit, justement, une sorte de gri-gri destiné à calmer l’opinion et justifier le déconfinement, et pouvoir dire, s’il y a trop de morts, que vous voyez bien, on avait tout mis en place, mais les gens n’ont pas voulu utiliser l’outil qu’on leur avait proposé. (Donc c’est la faute aux gens.)

    • Tout comme Arno, je pense que la plupart des gens vont installer l’appli sans sourciller, tout comme ils utilisent Facebook et tous les services de Google... Il n’y a qu’à voir aussi comment en ce moment tout le monde se rue sur Zoom malgré tous les articles et avertissements qu’on peut lire partout, alors que des alternatives tout aussi pratiques (voire mieux) et open-source existent, comme jitsi. La question est donc d’exiger une appli qui ne fera que du tracking anonyme et rien d’autre. J’y crois moyen et en même temps j’ai une petite lueur d’espoir depuis que j’ai vu que le code de leur formulaire d’attestation dérogatoire était publié sur Github (même si on peut toujours penser que le code effectivement mis en œuvre n’est pas tout à fait celui qui nous est présenté).

    • – les outils technologiques de surveillance de masse existent déjà, qu’on le veuille ou non ; si les services de renseignement veulent tracer où tu as été et qui tu as fréquenté, c’est déjà faisable, et sans doute déjà fait dans de nombreux pays, comme l’a montré Snowden ;

      Tu fais des suppositions non démontrées et en avançant ainsi tu considères que personne n’y peut rien et tu invites à renoncer à dénoncer les différents procédés de surveillance et de suivi. L’argument du on le sait déjà n’est pas recevable, parce qu’il tient du fantasme paranoïaque, ça ne veut pas dire que c’est faux, mais qu’il y a certaines formes de surveillance. Heureusement qu’il existe encore des moyens d’y échapper.

      – Facebook, c’est 37 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France. Prétendre que les gens ne sont pas équipés, ne savent faire, ou qu’ils ne veulent pas se faire fliquer, c’est une vue de l’esprit ; il y a de nombreuses difficultés avec les logiciels « privacy first », mais l’aspect diffusion/acceptabilité ne me semble pas le plus complexe ;

      Merci de citer tes sources. 37 millions de comptes actifs, ce n’est pas 37 millions de personnes. Ce n’est pas une vue de l’esprit de se rendre compte que les personnes les plus exposées sont des personnes qui ne sont pas équipées en smartphone. On ne parle pas d’un ordinateur à la maison.

      – une question qui se pose de manière extrêmement urgente, c’est de savoir si les États vont utiliser cet épisode pour officialiser les outils les plus intrusifs et répressifs, où si l’on peut refuser l’officialisation des outils tels qu’ils sont ouvertement utilisés dans l’autres pays, et pousser pour aller vers les outils conçus par des spécialistes du « privacy-first » plutôt que par Palantir et avec une absence à peu près totale de contrôle démocratique ;

      Il y a urgence de masques et de tests, de lits d’hopitaux mais certainement pas urgence de la mise en place d’une surveillance sociale de masse électronique telle qu’elle voudrait s’imposer actuellement. N’oublions pas le contexte politique, voir la différence de gestion sanitaire en Allemagne et en France, on parle bien d’un but sanitaire et tout concoure à montrer le contraire. Je continue de dire que nous nous épuisons dans un débat technologique qui ne devrait pas avoir lieu et qui est une façon de nous détourner des réalités catastrophiques.

      Je peux malheureusement répondre oui à la première question, parce que cela se vérifie à chaque crise depuis 25 ans, les libertés se réduisent aux profits d’un Etat sécuritaire, toute occasion est bonne et les tenants de la surveillance électronique, du croisement de fichiers et du traçage sont des lobbyistes très actifs, de type Babinet (video youtube du 1er avril), qui n’ont aucune limite ni scrupule politique à t’exposer que les mails sont une source à prendre en compte dans le dossier médical multidatas qu’ils promeuvent et qui rêvent de fermer la CNIL déjà réduite à rien. Concernant Palentir, c’est une boite américaine qui analyse pour la DGSE et autres services secrets français les résultats des données collectées en france. Ça me laisse toujours pontoise de réaliser que les français sont carrement naïfs ou que nous sommes simplement toujours dans les mains des mêmes industriels du complexe militaro industriel depuis 1941 qui font croire à une guerre économique entre pays alors qu’elle est entre classes dominantes et les 99% qui subissent leurs incompétences délirantes et leurs fantasmes de contrôle total. Mais oui, je pense que ce sera Palantir et Consorts et même pire.

      Pour revenir à la croyance en des alternatives de traçage, à partir du moment où les principes démocratiques sont baffoués parce qu’il y aura violation de la vie privé via une technique de suivi personnalisé (sous des prétextes fallacieux car je répète que l’efficience sanitaire du traçage est loin d’être prouvée), qu’elle soit anonyme ou pas ne change rien (il n’y a pas d’anonymat dans du traçage), ni de garanti par un encadrement de la CNIL qui a appris à aplatir ses prérogatives chaque fois qu’un échelon supplémentaire est franchi.

      Je vois plutôt se profiler une surveillance de multiples sources justifiée par une meilleure efficience et surtout pour notre bien sanitaire. FB+internet+conversations filtrées+Géolocalisation+traçage+biométrie+rfid+ saupoudrage d’un peu d’alternatifs pour faire plaisir aux geeks qui rêvent d’un monde libre informatisé et faire croire que tout est sous contrôle démocratique.

      Nos avis démocratiques ne pèseront pas grand chose face aux milliards de $ que pèsent les données de santé et de profilage, surtout pour sauver des vies dont ils se foutent totalement. Ce qui m’intéresse à regarder actuellement c’est la méthode de persuasion qui va être utilisée. Ça suit son cours et la diversion fonctionne à merveille …

      Dit autrement : les outils de surveillance de masse existent déjà, mais leur valeur répressive est relativement limitée, parce que leur utilisation n’est pas officielle (c’est du domaine du renseignement, qui est certes très problématique, mais qui est plus ou moins limité). Si on officialise ces outils dans le cadre de l’épidémie, on change d’échelle, et leur valeur répressive restera, parce qu’on aura accepté ça cette fois. Une fois qu’on aura officialisé l’idée qu’un outil à la Palantir est utile en étant accessible aux flics « de terrain » et peut être utilisé dans une procédure juridique (démontrer que tu n’as pas respecté le confinement plusieurs fois de suite), ça restera si on invoque le terrorisme, les black blocks, les néonazis, les violeurs pédophiles ou je ne sais quoi. L’alternative envisagée, c’est donc de proposer l’utilisation d’outils conçus pour ne pas pouvoir être utilisés de manière répressive (parce que sans moyens d’identification) mais qui rempliront le même but (limiter la propagation de l’épidémie), retirant ainsi la « justification » de l’utilisation de moyens intrusifs.

      Prends juste l’exemple de Tarnac, avec Coupat qui est soupçonné parce qu’il n’a pas de téléphone portable, la répression est déjà là et n’a pas besoin de notre accord pour se déployer. La technique le permet, la répression suit, l’accompagne. Ce n’est pas de quelle manière cela va se déployer, ni si il y a anonymat ni si les intentions sont louables, mais si nous savons faire bloc contre cette hallucination collective pro technosurveillance. Je préfère me battre contre toutes les prisons car il n’y a pas de prison alternative.

      – le grand risque, c’est que le déconfinement soit suivi, moins d’un mois après, par une hausse brutale des contaminations et l’imposition dans l’urgence d’un second confinement ; s’il y a échec du déconfinement (et ça nous semble à tous très probable), la question des libertés publiques deviendra tellement accessoire qu’on va pleurer. Si l’État se retrouve avec un second confinement et absolument tout le monde qui exige de lui de trouver immédiatement une solution (Saint Raoult priez pour nous), je n’ai rigoureusement aucune doute, mais alors aucun, que les méthodes instaurées seront d’une violence que l’on pense aujourd’hui impossible. Croire qu’on échappera alors à Palantir et à la surveillance électronique renforcée (tout ça sera de toute façon réclamé par la population), ça me semble dangereusement naïf. On prendra le logiciel et les méthodes de flicage sud-coréens, au mieux, et on les appliquera à la Lallement, et ce ne sera plus du tout discutable.

      Depuis le début du covid le gvt nous mène en bateau, je n’ai aucun doute qu’on arrivera à palentir par un chemin ou un autre et en plus avec l’assentiment de la population et le chemin le plus court trouvé pour le moment c’est de laisser travailler les « alternatifs » dessus, histoire que la gauche technophile se foute bien sur la gueule.

      – dans l’immédiat, on n’a pas le droit de sortir de chez nous, si on le fait c’est avec la crainte de tomber sur des flics, on n’a pas le droit de se rencontrer, on n’a pas le droit de manifester, on n’a pas le droit d’aller voter, l’effondrement économique a aussi pour conséquence qu’on a de moins en moins la possibilité de subvenir aux besoins de sa famille (je ne suis pas pour le « tout économique », mais tout de même), ce sont les plus faibles socialement et physiquement qui en prennent plein la gueule les premiers, etc. On n’est pas dans une situation où il y aurait des choix parfaits, et où l’on peut considèrer des absolus quant à nos libertés. Parce que pour l’instant et pour une période dangereusement longue, notre libertés fondamentales sont déjà abolies (aller et venir, rassemblement, démocratie, éducation…).

      C’est assez bien vendu en effet mais je n’achète pas.

      – l’autre grosse alternative, et c’est certainement la solution qui se met en place sans le dire explicitement, c’est l’immunité de groupe (malgré les doutes sur l’immunité). Le confinement ne sert dans cette optique qu’à atteindre un niveau d’acceptabilité, dans nos démocraties, au fait qu’on va laisser crever une partie de notre population. Le coût d’un second confinement serait tellement intolérable que la population acceptera ce choix, initialement indéfendable. Depuis une semaine, on a d’ailleurs en France toute une littérature qui fleurit allant dans ce sens.

      Disons que laisser mourir des personnes et même les euthanasier sans leur accord ni celui de leurs familles sous prétexte qu’ils auraient peut-être le covid et qu’il n’y a pas assez de lits en réanimation c’est aujourd’hui et maintenant en france. Ça me suffit pour voir que ce gouvernement n’en a absolument rien à foutre de sa population et que s’il faut s’allier aux pires des américains pour réaliser le grand panoptique de surveillance cette crise servira comme excellent prétexte et au lieu de tests et de masques et de lits d’hopitaux, tout le monde demandera des drones et du traçage et de la répression bien entendu.

      Du coup, dans cette logique (et dans un sens donc contraire aux considérations précédentes), on peut suspecter que l’annonce du logiciel soit, justement, une sorte de gri-gri destiné à calmer l’opinion et justifier le déconfinement, et pouvoir dire, s’il y a trop de morts, que vous voyez bien, on avait tout mis en place, mais les gens n’ont pas voulu utiliser l’outil qu’on leur avait proposé. (Donc c’est la faute aux gens.)

      Oui, parfaitement d’accord, c’est la méthode de persuasion qui sera probablement utilisée, le #bluff_technologique, one more time.

    • Pour poursuivre mes propos, voila comment avec #stopcovid les bonimenteurs du traçage numérique des #données_personnelles sensibles commes les #données_de_santé peuvent enfin placer leurs discours : ici le babinet national, qui refuse de dire pour quelles entreprises il travaille (YT V4yf3HOEHPk) mais dispose de sa place en tant que #digital-champion (sic) français (groupe des conseillers au numérique européen). Souvenez-vous, c’est lui qui voulait fermer la CNIL et sert ici de conseil au smartank de l’#institut_Montaigne (Bébéar), ne vous méprenez pas sur le style alternatif cool sympa qu’il se donne, ce qu’il propose est bien une #société_de_contrôle totalitaire avec profilage médical de chacun·e basé sur l’aspiration de données provenant de sources diverses comme les données d’alimentation ou la lecture des emails …
      extrait de la vidéo

      1er avril 2020
      https://www.youtube.com/watch?v=Rxt-8Z1dQHg?t=471

      Comment ça, vous ne saviez pas à quoi vous attendre avec la république numérique de Macron ?

      #future-of-innovation-in-europe
      Friday, 20 March
      https://www.iiea.com/event/france-and-the-future-of-innovation-in-europe

      In his address to the IIEA, Gilles Babinet will offer his perspective on the future of innovation in Europe and discuss the French Government’s work on innovation and startups (Visa Tech, Next40). He will comment on the implications of europeanisation as French efforts increasingly focus on French champions. Gilles Babinet will also discuss issues such as 5G, connected objects, the need for an overarching ecosystem and how to prepare for it.

    • De Moreno à #Babinet, vive la France. Merci @touti.
      Des notes partielles et hachetagueuses dont vous pouvez vous passer car elles sont peu utilisables (à l’envers de seenthis, je le crains).
      #biopolitique et #biopouvoir se cuisinent en public sur FB dans une ambiance de coolitude concentrée, Kuhn, Vermer et tant d’autres à la rescousse. Bracelet brésilien, faut voir la tronche du type et entendre son phrasé, dans une micro Station F humanisée par des plantes, il regarde dans sa pensée et l’avenir, et pas la caméra, mais au dessus d’elle, en contre plongée façon Mussolini 2.0 ou Psychose d’Hitchcock, c’est comme à Paris, on ne reconnait plus bien bien les fascisants, et les nombreux bourges qui se la jouent n’importe qui (camouflage social et politique : il y aurait donc une guerre quand même ?).

      #bio-statistique #économie_comportementale #paradigme (changement voire rupture de), des #données_structurées à la #règle_des_trois_V : #volume #vélocité #variété ce qui donne accès et lisibilité à des #données_non_structurées : #compte_rendu_médicaux #dossiers_patients #données_cohorte
      et une foule d’autres (voir capture d’écran dans le seen de Touti) après avoir été limité par une #malédiction_dimensionnelle qui contraignait à des #extractions, celle-ci cède le pas avec l’#IA et le # machine_learning, #_google_flew_ « a été critiqué » mais montrait le chemin #géolocalisation #mels #données_Gafam #données_privées, tout doit y passer car rien de ce qui est humain ne nous est étranger.
      oui, oui, oui, « on conçoit qu’il y a des risques #privacy »
      santé, « il n’y a jamais eu de réduction de l’investissement » (tour de passe-passe quantitativiste qui ne dit rien des usages de l’argent, de leurs implication ou de la qualité de soin), ce qui domine c’est la « dépense hospitalière plus que la médecine de ville dans ce modèle », là on s’approche d’un os, puis d’un autre : « #prévention moins financée qu’ailleurs » (intégration et renversement de la critique).
      La #santé_algorithmique bouleverse l’#épidémiologie. Il s’agit de #détecter_en_amont (ce que fait une partie de « l’Asie ou la concentration de population fait tourner le dos au modèle européen »), de pratiquer une #épidémiologie_prédictive (et avant non ? la rétrospection était pas destinée à prévoir ?)
      « #tranversalisation, plutôt que bureaucratie et ses silos » (là aussi reprise de la critique de la segmentation/séparation, à ses propres fins : des solutions pour #money_makers).
      #épidémiologie_de_masse (pléonasme, l’épidémiologie taffe sur la population) : « regarder comment les gens se déplacent, par grappe ou de façon individuelle »
      #hôpital_de_ville #back_tracking #contrôle_de_la_quarantaine
      #gouvernance_de_la_donnée
      En #Estonie, c’est remarquable (Demain tous estoniens, livre) : « on voit quand un fonctionnaire regarde ses données, si ce n’est pas justifié, on peut gagner son procès », « obtenir des sanctions » (jusqu’à la prison pour un fonctionnaire, on a pas dit un patron de labo ou un ministre mais quand même, c’est beau comme la démocratie), ça nécessite un #parquet_indépendant (...) et la réduction du #pouvoir_administratif.
      #épidémiologues_2.0 « capables de se mettre à la hauteur d’une vison politique » (de politiques qui se foutent de l’épidémiologie, à voir les deux mois qui viennent de passer ? ça risque pas de faire dégringoler encore l’épidémiologie ? Il ya une épidémiologie à détruire pour en imposer une autre ?)
      #États et #plate_forme ? Il faut un #État_plateforme pour une société inclusive ! Un État autonome du privé (...), de l’#empowerment ( sic ) du #citoyen (...), « faire du #réveil_de_la_société_civile un levier ». Fonder la politique menée sur la liberté des sujets pour faire marcher la société de concurrence, adopter un néolibéralisme authentique plutôt que de jouer Clémenceau et autres « pères de la Nation », Macron en tombe par terre.
      Avec la révolution numérique, on a une #technologie_de_l'aplatissement (Stallman avec nous !), avec ses travers, dont les #Gafam (...), faut jouer à plein cette #révolution_numérique contre le pli du #colbertisme, ce mal français qui est une qualité du « communisme » chinois selon nombre des coreligionnaires de Balbinet (nombreuses sont les demeures dans la maison du père, et chez maman cybernétique, c’est pareil, comme dirait Brigitte Fontaine).
      Là, « la collaboration Gafam/États avance grâce à l’urgence, par exemple les fake-news sur les gestes barrière sont retirées. » Reste que les flutes incohérentes de Trump, Bolsonaro, Johnson, Macron, quelques collègues à eux et leurs cliques respectives, et malheureusement les Gafam y peuvent rien, Twitter bloque pas Trump et pis c’est la faute à LCI. Si ces Gafam « c’est pas forcément de l’abus de position dominante mais il faudrait de l’anti-trust... les démanteler, les granulariser pour plus de #darwinisme », le #bien_commun étant représenté par les États (mais oui mais oui).
      L’#Europe, ça pourrait être une chance, « on a le plus grand nombre de publications_scientifiques », on peut jouer un rôle mondial : si #prise_de_température_dans_les-Aéroports et que ça monte au dessus de la moyenne, hop !
      « Dommage qu’il y eu le scandale #Cambridge_Analytica ça a freiné, arrêté ; les opérateurs télécoms ont fermés l’accès aux données de traces. »
      #RGPD préservation des données individuelles, ça a « valeur constitutionnelle, c’est bien. Mais c’est compliqué. Ça empêche l’expérimentation. »
      "Je milite pour un #Numérique_inclusif " (tu m’étonnes !).
      Le #privacy_by_design, ça existe, c’est bien, les infos remontent pas vers un sytème central (exemplairement à Singapour lors de Covid-19) « mais si vous voulez un #governement_by_the_plattform, c’est tout autre chose et il faut des contre pouvoir ».
      « J’ai travaillé sur la carte vitale en 1991, il y avait les fonctionnalités du #DMP dedans, le système c’est enrayé. Là il y un regain volontariste : DMP et #Health_data_hub » pour centraliser tout type de données.
      Les DMP dans le monde ont essuyé des échecs (G-B par exemple). « Forts de ces échecs ont a des garde fous. Il a déjà 5 millions de personnes qui ont ouvert un DMP en France, c’est pas mal. »

      #Afrique, il y a de quoi s’inquiéter, faut espérer que la pandémie arrive plus tard là-bas vu l’absence de système de santé, ça va être dur, très dur, mais « le Nigéria et l’Angola avec leur expérience ébola ont monté des équipes extra, j’espère qu’on va pouvoir leur chiper des méthodes. » "Ce qui compte c’est qu’il y ait le moins de morts possibles."

      Argument sanitaire ? Je dirais zéro, si ce n’est la promesse de prédire (une vraie science de la vie de troupeau).
      C’est la société de contrôle qui mute : il faut trouver d’autres moyen de faire produire les données existantes, toues nos traces de vie, en faite des expressions lisibles pour la gouvernance.
      La Boétie, revient ! ton meilleur pote est ressuscité, il est plus le même du tout, celui que tu as connu se haïrait, il a besoin de toi.

      #solutionnisme_technologique

  • Electronic Health Records Creating A ‘New Era’ Of Health Care Fraud | Kaiser Health News
    https://khn.org/news/electronic-health-records-creating-a-new-era-of-health-care-fraud-officials-say

    Aux #Etats-Unis des #dossiers_de_santé_électroniques délétères pour le patient parce que défaillants, sont malgré tout créés et utilisés en connaissance de cause parce que leurs création et utilisation permettent d’obtenir des subventions de l’Etat.

    #fraude #criminel #santé #états-unis

  • Complément d’enquête du 21 décembre 2017 : Française des Jeux : la machine à rêves ? (France 2)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/16117-complement-d-enquete-du-21-decembre-2017-francaise-des-jeux-la-mach

    Même si il date un peut, j’ai trouvé le documentaire intéressant aussi je vous le soumet, du reste vu ce que la FDJ rapporte on comprends l’urgence de la privatiser.... Incroyable.

    Source : Youtube.Com

    Information complémentaire :

    Crashdebug.fr : C’EST CASH ! - Aéroports de Paris, Française des Jeux, Engie : la face cachée de la privatisation (Sputnik)

    #En_vedette #Dossiers

  • Cash investigation : « Pêche industrielle : gros poissons en eaux troubles »
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15731-cash-investigation-peche-industrielle-gros-poissons-en-eaux-trouble

    Un reportage de Cash investigation que je voulais vous passer depuis longtemps, mais j’ai eu quelques difficultés a l’obtenir, en tant que citoyen et consommateur je vous conseil de le regarder, la pêche industrielle actuelle utilise des radeaux flottants appelé DCP qui attire les bancs de thons, et notamment les juvéniles qui sont des petits thons qui n’ont pas eu le temps de se reproduire, mais pas seulement puisqu’ils attirent aussi multitude d’autres poisson comme des espadons ou des requins, et les thoniers industrielle capture tout cela sans distinction, ce qui fait qu’ils vident les océans car les thons n’ont pas le temps de se reproduire puisque la plupart des thons péchés que l’ont retrouve dans nos marques de type « petite navire » etc… sont des thons juvéniles de moins de 10 kg, la (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Géopoétique des sols

    Un album de cartes et représentations graphiques peintes à l’aquarelle par Agnès Stienne (@odilon), consacré aux sols et à leurs usages — et mésusages. Fichier PDF de 34 pages, avec 18 images en haute résolution.

    C’est une expérimentation d’#auto-édition… Des travaux cartographiques, déjà publiés sur le site, mis en page en PDF, et téléchargeables en haute définition.

    C’est à prix libre, afin de soutenir notre travail, gratuit pour celleux qui n’ont pas d’argent.

    https://gumroad.com/visionscarto

    On sait qu’on ne va pas gagner un #pognon_de_dingue, c’est une manière de mettre à disposition nos productions tout en permettant éventuellement de payer auteur·ices, reporters, cartographes.

    Dans l’attente de vos commentaires, critiques et suggestions pour d’autres petites compilations…

  • Contrôle fiscal, nouveaux PV : La grande traque des fraudeurs (Capital)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15498-controle-fiscal-nouveaux-pv-la-grande-traque-des-fraudeurs-capital

    Un très bon épisode de Capital (notamment sur le fisc et ses nouvelles techniques de profilage via le Big-Data) que j’ai vu il y a quelques semaines, mais que je pense intéressant de vous proposer dans nos pages. (Comme d’habitude des informations complémentaires sur les thèmes abordés en bas d’article pour vous approprier les sujets)

    Bonne soirée, : )

    f.

    Gérald Darmanin est l’invité de Capital. L’occasion pour le ministre de l’Action et des Comptes publics de revenir sur les grands #Dossiers qui ont marqué l’actualité politique et fiscale de ces derniers jours ainsi que sur les engagements du gouvernement en matière de lutte contre la fraude fiscale. Contrôleurs des impôts : révélations sur leurs nouvelles armes anti-fraudeurs Qu’est-ce que le fisc sait de vous ? (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Complément d’enquête du 13 décembre 2018 : L’Etat assiégé - (France 2)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15465-complement-d-enquete-du-13-decembre-2018-l-etat-assiege-france-2

    "Complément d’enquête" vous faisait revivre le 13 décembre une semaine folle : celle de fonctionnaires, préfets ou députés mobilisés face à la rage de certains de leurs administrés. Reportage au Puy-en-Velay, où la préfecture est encore sous le choc de l’incendie qui a ravagé une partie des bâtiments.

    Partout en France, depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", on compte des dizaines d’actions contre les symboles de l’Etat. Cible numéro un, les centres des impôts : plus de 136 ont été touchés par des incidents. Des bâtiments publics vandalisés, des dégradations, et parfois des actes criminels, comme au Puy-en-Velay. Le 1er décembre, des manifestants en colère ont mis le feu à la préfecture, alors occupée. Les fonctionnaires sont encore sous le choc de l’incendie qui a (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Secrets de cathédrales (La face cachées des cathédrales) sur RMC découverte
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15446-secrets-de-cathedrales-la-face-cachees-des-cathedrales-sur-rmc-deco

    Comme vous le savez le dimanche on aime bien se poser, et mettre notre temps libre à disposition pour regarder ou écouter des choses qui nous permette de nous élever, que ce soit en politique ou en religion, voir en enseignement divers, aussi ce week-end Spartou alias contributeur anonyme vous a sélectionné ce documentaire de RMC.

    Depuis l’aube de l’humanité, les hommes ont dédié leurs plus beaux temples au Soleil et à sa lumière divine. Cette folie créatrice a connu son apogée au Moyen Âge, avec les cathédrales gothiques et leur incroyable architecture en dentelle de pierres et de verre. L’histoire officielle raconte que ces cathédrales furent bâties à proximité des carrières de pierres car elles pouvaient alimenter les chantiers en matériaux. Mais selon certains historiens, la plupart de (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Pesticides : la malédiction du soja (Envoyé spécial)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15371-pesticides-la-malediction-du-soja-envoye-special

    Ce désherbant pourrait empoisonner le bétail et les hommes. Document inédit sur un herbicide très puissant, peut-être trop...

    Il tue les mauvaises herbes, mais il empoisonnerait le bétail et les hommes. Cancers, malformations, voici un document inédit sur un herbicide très utilisé dans l’agriculture.

    En France, au Danemark ou encore en Argentine, le glyphosate est une molécule omniprésente dans les terres agricoles comme dans les jardins privés. C’est l’un des composants du Roundup, cet herbicide best-seller de la multinationale Monsanto.

    Les mauvaises herbes font de la résistance

    Des porcelets qui naissent avec deux têtes, des enfants qui viennent au monde avec de graves malformations et des mauvaises herbes qui résistent toujours plus à l’herbicide et appelle à un usage encore (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Rendez-vous en terre inconnue - Thomas Pesquet chez les Kogis - mardi 4 décembre 2018
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15343-rendez-vous-en-terre-inconnue-thomas-pesquet-chez-les-kogis-04-dece

    Histoire de s’évader un peu, pour terminer la journée, Chalouette insiste pour que nous vous proposions ce dernier épisode de « Rendez-vous en terre inconnue » en Colombie, avec comme invité Thomas Pesquet, qui l’a enchanté.

    L’astronaute français ira à la rencontre d’une communauté d’Indiens Kogis au cœur de la Sierra Nevada de Santa Marta.

    Après avoir emmené Malik Bentalha dans les Cévennes pour le premier numéro de Nos terres inconnues, Frédéric Lopez a convié Thomas Pesquet à vivre trois semaines au sein d’un peuple amérindien installé depuis plus de 500 ans dans la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie. Une première dans l’histoire de Rendez-vous en terre inconnue lancé en 2004.

    Les 20.000 Indiens Kogis, recensés en 2013, vivent en totale autarcie économique et intellectuelle. Ils sont surtout (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Cash Investigation : « Implants : tous cobayes ? »
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15317-cash-investigation-implants-tous-cobayes

    Personnellement j’ai deux stents, alors je vais regarder cela avec intérêt, l’argent toujours l’argent...

    Le magazine "Cash Investigation" (Facebook, Twitter, #cashinvestigation), en partenariat avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), a enquêté dans le plus grand secret sur les implants. Ces dispositifs médicaux entrent dans votre corps, servent à vous soigner, mais ne sont pas des médicaments. En France, des millions de patients en portent…

    Implants mammaires, prothèses de hanches ou vaginales, stents, valves cardiaques… Marie Maurice et Edouard Perrin ont ausculté, en collaboration avec plus de 250 journalistes du monde entier, cette industrie du dispositif médical qui génère 316 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an.

    Des (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • #Dossier_thématique : Le mouvement des « gilets jaunes »
    https://collectiflieuxcommuns.fr/?Dossier-thematique-le-mouvement

    Le mouvement des « gilets jaunes » agit comme un révélateur puissant de notre situation actuelle. Son surgissement est évidemment celui des milieux populaires relégués hors des grandes métropoles de plus en plus réservées aux cadres et aux migrants primo-arrivants. Ces petites classes moyennes, peu visibles alors que majoritaires, sont délaissées par tous les partis « conventionnels » et en premier lieu celui des médias. Elles se refusent pourtant à disparaître broyées par les forces économiques, (...)

    #Dossiers_thématiques

    / #Lieux_Communs, #Politique, Gilets jaunes (2018), Dossier thématique, #Démocratie_directe, Mouvements (...)

    #Gilets_jaunes_2018_ #Mouvements_sociaux

  • Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe - français
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15235-vaxxed-de-la-dissimulation-a-la-catastrophe-francais

    DOCUMENTAIRE :...VAXXED (censuré en Europe et sur la plupart des réseaux sociaux)

    1... Preuve de la collusion et corruption entre l’Etat, Big Pharma, Justice, scientifiques

    2... Sa censure ne fait que renforcer sa véracité et les soupçons CQFD

    En 2013, le docteur Brian Hooker, biologiste, reçoit l’appel d’un scientifique haut placé au Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC, Centers for Disease Control and Prevention) qui a mené l’étude de cette agence en 2004 sur le vaccin ROR et son lien avec l’autisme.

    Le scientifique, Dr William Thompson, a avoué que le CDC avait mis de côté des données cruciales dans la version finale du rapport, qui démontrait une relation de cause à effet entre le vaccin ROR et l’autisme.

    Pendant plusieurs mois, le Dr Hooker a enregistré les conversations (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Comment arrêter de fumer définitivement
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15182-comment-arreter-de-fumer-definitivement

    Bonsoir, cela fait maintenant quatre mois que j’ai arrêté de fumer, et j’ai pensé qu’il était bon de tendre la perche à d’autres et d’indiquer comment j’y suis arrivé. Pourtant j’étais un gros fumeur, j’ai commencé à 15 ans, et j’ai 30 ans de tabagisme derrière moi, avec une consommation de presque 3 paquets par jour.

    Le fait est qu’à ce rythme j’ai de gros problèmes de santé, artérite, et la pose de deux stents. J’ai eu des fourmis dans les membres, mes artères qui me faisaient souffrir, je ne pouvais plus marcher plus de 900m, je risquais de me faire amputer des jambes, et pourtant je continuais de fumer. J’ai essayé l’hypnose, mais pas de résultat de prime abord. Alors j’en ai parlé sur le blog, et Jérôme, un de nos lecteurs, m’a parlé de la méthode d’Allen Carr, comme ayant réussi pour lui et pour des (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • « BNP Paribas, dans les eaux troubles de la plus grande banque européenne » : un système décortiqué (France 3)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/15165-bnp-paribas-dans-les-eaux-troubles-de-la-plus-grande-banque-europee

    1... Nouvelles confirmations du politique sans pouvoir et du vote-illusion

    2... Le président de BNP est le conseiller spécial de la présidence depuis Sarkozy

    3... BNP a failli faire faillite en 2011 à cause du dollar, a une filiale suisse douteuse et des paradis fiscaux en nombre

    4... Rappelons aussi que BNP est le premier acheteur d’obligation de l’Etat français et qu’elle est exposée aux risques en GRECE + en ITALIE + à Deutsche Bank + un montant inconnus de dérivés d’où les rumeurs de fusion habituelles (mariage Franco-Allemand à mon avis)

    Contributeur anonyme

    C’est une fresque implacable. Elle raconte un demi-siècle de l’histoire de la BNP, une banque française spécialisée, dans les années 1960, dans le financement des PME et la bancarisation des ménages. Un établissement sans (...)

    #En_vedette #Dossiers

    • Aujourd’hui, aucun #fondamentalisme sur la planète ne s’oppose à l’ordre libéral capitaliste qui y règne en maître. Que ce soit dans le monde arabo-musulman, en Inde où le premier ministre Narendra Modi défend un hindouisme radical, mais organise une société capitaliste néolibérale, en Pologne où les catholiques ultras sont au pouvoir, nulle part il n’y a d’opposition au règne de la marchandise.

      #capitalisme #regne_de_la_marchandise

  • Les six derniers jours du Christ (Arte)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/14691-les-six-derniers-jours-du-christ-arte

    Un documentaire passionant pour occuper ce lundi de Pâques, je suis désolé de vous le râbacher, mais comme le dit Spartou, il n’y as pas de solution politique, économique, ou sociale, à une crise qui est avant tout spirituelle, si nous ne nous étions pas écarté des enseignements du Père nous serions pas dans la situation actuelle. Heureusement chacun(e) peut choisir sa voie individuellement.

    Bon après midi,

    Amitiés,

    L’Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette

    Un passionnant compte à rebours des derniers jours de Jésus, de son arrivée à Jérusalem, un dimanche, lors des préparatifs de Pessah (la Pâque juive) jusqu’à sa crucifixion, un vendredi. Par le comédien britannique Hugh Bonneville, ancien étudiant en théologie.

    Fraîchement débarqué à Jérusalem, ville sainte pour les chrétiens, les (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Cash Investigation : « L’eau : scandale dans nos tuyaux » (intégrale)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/14616-cash-investigation-l-eau-scandale-dans-nos-tuyaux-integrale

    Vue les multiples coupure d’eau pour impayé que j’ai eu de la part de Veolia, j’avoue que je suis assez impatient de voir ce documentaire. Rappelez vous que si le prix de l’eau augmente autant c’est a cause des américains qui rachète nos entreprises avec leur planche à billet et réclame des dividentes....

    Ouvrir le robinet ? Un réflexe machinal pour boire et se laver au quotidien. Mais ce geste a un coût. L’eau consommée en France, c’est un marché qui pèse 9 milliards d’euros par an, dominé par deux géants. Ce nouveau numéro du magazine "Cash Investigation" (Facebook, Twitter, #cashinvestigati) plonge dans le monde opaque du business de l’eau.

    La ville de Nîmes, dans le Gard, détient le record des fuites d’eau. Près de 30% de l’eau payée par ses habitants se perd avant (...)

    #En_vedette #Dossiers

  • Comment enlever et prévenir l’apparition des points noirs du nez et visage : 8 masques naturels maison
    https://www.mr-plantes.com/2018/02/enlever-point-noir

    Les meilleures solutions pour enlever les points noirs incrustés sur le visage naturellement, j’ai analysé minutieusement pour retirer et vous débarrasser des boutons et des comédons, des remèdes, recettes efficaces tels que les masques anti points noirs naturels désincrustants, l’aspirateur à points noirs, l’acide salicylique, le patch comédons pour le nez, mais aussi les traitements […]

    #Dossiers_santé #Naturopathie #Nutrition_santé #Remèdes_Naturels #Remise_en_forme

  • Produits laitiers : où va l’argent du beurre ? - Cash investigation (intégrale)
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/14418-produits-laitiers-ou-va-l-argent-du-beurre-cash-investigation-integ

    Nous n’avons pas toutes et tous le temps (ou l’envie) de regarder les émissions lorsqu’elle sont diffusé à la télévision, aussi je rappel encore une fois, que Cash investigation et la chaîne France 2 mettent à disposition du public leurs émissions sur Youtube, ce qui nous permet de les faire suivre en libre service à un maximum de Français(es), n’oubliez pas que Cash Investigation ainsi que plusieurs émissions d’investigations de grandes qualités sont visées par le gouvernement qui veux baisser leur moyens, tout simplement par ce qu’elles empêches ces gros groupes de faire des milliards sur votre dos, et que donc ils doivent faire du lobbying sur le gouvernement pour faire taire ces journalistes, alors de votre coté montrer que vous êtes informé et ne vous laisser pas faire, ces émissions sont la fiertés (...)

    #En_vedette #Dossiers