#eau_radioactive

  • #Fukushima et le casse-tête des eaux contaminées | Monde - lesoir.be
    http://www.lesoir.be/279649/article/actualite/monde/2013-07-11/fukushima-et-casse-tete-des-eaux-contaminees

    Une brusque montée des taux de césium radioactif a été mesurée dans la nappe phréatique. Elle pourrait venir des cœurs fondus des réacteurs

    J’avais loupé ce superbe usage du conditionnel ! #journaliste_c_est_un_metier #catastrophe_nucleaire #pollution

    Du coup je découvre cet euphémisme réjouissant :

    Fukushima : fuite d’eau radioactive
    http://www.gentside.com/japon/fukushima-fuite-d-039-eau-radioactive_art24266.html

    Quinze tonnes d’#eau_radioactive se sont échappées ce mardi de la centrale nucléaire japonaise Fukushima, fragilisée par le séisme et le tsunami de mars dernier.

    L’Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle a annoncé ce mardi la fuite de quinze tonnes d’eau radioactive dans le sol. L’exploitant de la centrale TEPCO, pour Tokyo Electric Power Co, a demandé l’ouverture d’une enquête sur les causes de l’écoulement.

    On était trois mois après l’explosion. La centrale "fragilisée" :-p. Et l’exploitant demandait une enquête sur les causes de l’écoulement ! Bravo.

    Et puis aujourd’hui :

    « Urgence » nucléaire à Fukushima | Sciences et santé - lesoir.be
    http://www.lesoir.be/294994/article/actualite/sciences-et-sante/2013-08-07/urgence-nucleaire-fukushima

    Le Premier ministre japonais a annoncé que les autorités allaient davantage s’impliquer dans la gestion de l’eau contaminée de la centrale nucléaire de Fukushima, dont la fuite dans la mer constitue selon lui un problème « urgent ».

    Une situation d’urgence a été déclarée ce mercredi par l’Autorité de régulation nucléaire japonaise (NRA). De l’eau hautement radioactive se déverse dans l’océan Pacifique depuis la centrale nucléaire de Fukushima.

    Apparemment, pour les communicants de crise, après 30 mois on peut commencer à parler des problèmes et donner l’impression qu’on est en mesure d’y faire face.

    A la radio, on annonce que 300 m3 d’eau contaminée partent à l’océan chaque jour. Goutte d’eau dans l’océan ?

    #eau_contaminée

    • Magnifique encore (mai 2013 ce coup-ci) ! TEPCO maîtrise grave : juste ils envisagent de rejeter de l’eau stockée. Cela se gère un peu comme un supermarché une catastrophe nucléaire, en fait.

      Fukushima : Tepco envisage de rejeter en mer l’eau radioactive stockée dans la centrale - WikiStrike.com
      http://www.wikistrike.com/article-fukushima-tepco-envisage-de-rejeter-en-mer-l-eau-radioactive-sto

      Tepco, l’exploitant de Fukushima, ne sait plus quoi faire des dizaines de milliers de tonnes d’eau contaminée stockée dans les réservoirs de la centrale accidentée. Alors que la compagnie pensait pouvoir rejeter ces eaux dans l’océan Pacifique, les pêcheurs japonais s’y opposent farouchement, craignant une contamination environnementale.

      La compagnie d’électricité Tepco fait encore des siennes à Fukushima. Après avoir connu une série d’incidents à la centrale accidentée, l’opérateur est en effet de nouveau la cible de vives critiques. La raison ? L’idée que Tepco a eu pour se débarrasser de l’eau stockée à Fukushima.

      Avec les pêcheurs dans le rôle des vilains citoyens limite écologistes qui s’opposent pour le plaisir.

    • Une dernière (juillet 2013) :

      Fukushima : des éléments radioactifs à nouveau découverts dans l’eau souterraine | Fil info Monde - lesoir.be
      http://www.lesoir.be/276678/article/actualite/fil-info/fil-info-monde/2013-07-07/fukushima-des-elements-radioactifs-nouveau-decouverts-dans-l-eau-sou

      « Selon les échantillons analysés le 5 juillet (...), nous avons détecté un niveau record de 600.000 becquerels par litre » de tritium, dix fois supérieurs aux recommandations gouvernementales de 60.000 becquerels par litre, a indiqué l’opérateur Tepco.

      « Nous poursuivons nos efforts pour empêcher que la pollution prenne de l’ampleur (...) et allons renforcer tout le processus de contrôle », a de nouveau promis l’opérateur.

      A noter, le taux de radioactivité par litre excède juste une « recommandation gouvernementale », ils font des efforts et vont « renforcer » le contrôle. On sent bien que le renforcement est flagrant là depuis 2,5 ans ;-)

    • Ah oui... (je laisse passer plein de seens intéressants par manque de temps :-/).

      Il y en a une belle (au moins) aussi là :

      L’eau hautement radioactive qui se déverse dans l’océan à partir de la centrale nucléaire de Fukushima endommagée par un séisme et un tsunami il y a deux ans créée une « situation d’urgence » que son opérateur a du mal à contenir, a déclaré lundi un responsable de l’autorité nucléaire japonaise.

      Elle est « endommagée » parce qu’il n’y a que deux cœurs officiellement en train de fondre ? J’aurais tendance à parler de « site de la catastrophe nucléaire de Fukushima » plutôt que de « centrale nucléaire endommagée »...

    • Râââ, il faut suivre le tag #fukushima ^^.

      On trouve encore une réécriture à caractère rassurant amoindrissant apaisante magnifique (les adjectifs me manquent) http://seenthis.net/messages/154973

      L’autorité de sûreté nucléaire japonaise a indiqué mercredi qu’elle craignait que de l’eau contaminée souterraine de la centrale accidentée de Fukushima ne s’écoule dans la mer.

      A noter que c’est une remarquable initiative de prudence à caractère journalistique vu que d’après la même citation les experts parlent eux de « forts soupçons que l’eau hautement radioactive accumulée dans le sol ne se répande dans la mer ».

      Forts soupçons vs. craintes... Si on avait confié le dossier Berlusconi à ce genre de presse on en serait encore à « craindre » qu’il ait magouillé ? (rien à voir ok, je -> [ ])