#eva_joly

  • Eva_Joly balance tout sur la Françafrique La Rédaction - 23 Juillet 2019 - Investigaction
    https://www.investigaction.net/fr/eva-joly-balance-tout-sur-la-francafrique

    Nous ne résistons pas à l’envie de publier pour nos lecteurs ces extraits du dernier livre de la députée française Eva Joly, détaillant les « crimes » de la France en Afrique en général et au Cameroun en particulier ; elle parle notamment du massacre des #Bamilékés par son pays.
     
    Je n’avais rien compris à ce que l’écrivain #Slimane_Zeghidour appelle « le secret de famille de la République ». Lorsque j’ai pris en charge l’instruction de l’affaire #Elf, j’avais en face de moi les puissants du pétrole français, je n’aimais pas leur arrogance, la façon qu’ils avaient de se servir dans les caisses, mais lorsqu’ils invoquaient les intérêts supérieurs du pays, j’étais prête à les croire.

    Je sortais de plusieurs années en détachement au Ministère des Finances, entourée de hauts fonctionnaires intègres, d’une compétence absolue.

    J’avais confiance dans les institutions de mon pays d’adoption. Je n’imaginais pas que la finalité des dirigeants des sociétés nationales du #pétrole fut autre chose que le bien commun. Je traquais les dérives et non le système lui-même.

    Pourtant au fil de mon enquête, j’ai découvert un monde souterrain. Magistrate, limitée par le cadre de ma saisine et des compétences nationales, je devais m’arrêter sur le seuil de certaines portes, qui menaient vers l’étranger.

    Je découvrais des chemins qu’il aurait été passionnant de remonter, des connexions qui m’ahurissaient. Avec des chiffres, des comptes, nous avions sous nos yeux le déchiffrage d’un vaste réseau de #corruption institutionnalisé, dont les fils étaient reliés en direct à l’#Elysée.

    Ce n’était pas mon rôle d’en tirer les conclusions politiques, mais j’en ai gardé l’empreinte. Nous avions dessiné alors un vaste schéma, que j’ai toujours avec moi. Il fait huit mètres une fois déplié.

    Il serpente depuis le bureau d’un directeur des hydrocarbures d’Elf, jusqu’à des comptes obscurs alimentés par le Gabon, aux mains d’#Omar_Bongo : quarante ans de pouvoir et une difficulté récurrente à distinguer sa tirelire et sa famille d’une part, le budget de l’Etat et le Gouvernement d’autre part.

    J’emporte souvent ce schéma avec moi, au fil des rendez-vous. Je l’étale sur les tables, un peu comme un capitaine au combat sort ses vieilles cartes.

    Les positions ont sans doute varié, les techniques de camouflage se sont sophistiquées, mais le système est là : les tyrans sont des amis que la France a placés au pouvoir et dont elle protège la fortune et l’influence par de vastes réseaux de corruption ; en échange ils veillent sur les intérêts et les ressources des entreprises françaises venues creuser le sol. Tout ce beau monde a intérêt à ce que rien, jamais, ne stimule ni les institutions ni l’économie des pays.

    La France aide à appauvrir le Gabon.
    Et si je m’arrête un instant au Gabon, qu’est-ce que j’y vois ? Un pays riche qui exporte plus de treize milliards de dollars de pétrole brut par an et affiche un PIB par habitant largement au-dessus de la moyenne africaine (6 397 $) ? Ou un pays pauvre où l’espérance de vie est estimée à 55 ans pour les femmes et 53 pour les hommes, ce qui leur laisse un an de moins que les Malgaches nés sur un sol sans pétrole ? Le taux de mortalité infantile est au Gabon particulièrement élevé, le taux de vaccination contre la rougeole est de 40% contre une moyenne de 79% dans les pays en développement.

    Voilà où en est le Gabon, chasse gardée de la France, fournisseur des trésors du pétrole et de l’uranium, fief de #Total-Elf, la première capitalisation boursière française.

    Si les habitants de Libreville n’ont pas bénéficié de la richesse de leur pays, c’est parce que la France s’est accaparée ses ressources minières, avec la complicité d’un Président, enrôlé dès son service militaire par l’armée française et ses services secrets, placé à la tête du pays à 32 ans par Paris, il était alors le plus jeune Chef d’Etat du monde. La France contrôle son armée, ses élections et protège sa fortune.

    En retour, Omar Bongo fait table ouverte plusieurs fois par an, Avenue Foch ou l’Hôtel Crillon, où il reçoit les hommes politiques, des publicitaires et les journalistes français qui comptent. Chacun se presse à ces audiences.

    Dans les années 1990, un homme politique français de premier plan, alors en fonction, bénéficiait en parallèle d’un contrat de « consultant » signé par Omar Bongo et largement rémunéré. De #Roland_Dumas, le Président gabonais dit qu’il est un « ami intime ». Prévoyant, il apprécie aussi #Nicolas_Sarkozy, venu « prendre conseil » en tant que candidat à l’élection présidentielle.

    Lorsqu’au cours de l’instruction, nous avons perquisitionné au siège de la #FIBA, la banque franco-gabonaise, nous avons consulté le listing des clients qui paraissait tenu à la plume sergent-major. C’était une sorte de Who’s Who de la France en Afrique, qui en disait long sur l’envers de la République et des médias.

    La France fait semblant d’aider des pays qui sont riches en matières premières.

    A ceux qui croient encore à l’aide désintéressée de la France en Afrique, il suffit de consulter les chiffres du #PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement). La corrélation est régulière entre le montant de l’aide française et la richesse en matières premières.

    En clair, celui qui n’a rien dans son sous-sol ne doit pas attendre grand-chose de Paris. Il n’est pas étonnant de retrouver le Gabon comme l’un des premiers bénéficiaires de l’aide publique française au développement. Le résultat est affligeant en termes de système de santé et d’éducation. L’argent s’est perdu en route. Il est justement fait pour cela.

    Il ne s’agit pas d’une dérive mais d’une organisation cohérente et raisonnée. Dans chaque audition durant notre instruction, nous entendions parler de pressions physiques, d’espionnage permanent et de #barbouzes.

    Les perquisitions dans la tour Elf à la Défense livraient une moisson de documents révélant la confusion des genres, nous les transmettions au Parquet de Nanterre, qui se gardait bien d’ouvrir des enquêtes.

    Car #Elf hier, Total aujourd’hui, est un Etat dans l’Etat, conçu par #Pierre_Guillaumat, un ancien Ministre de la Défense, patron des services secrets et responsable du programme nucléaire français afin de servir les intérêts géopolitiques de Paris.

    La Norvège a utilisé son pétrole pour construire et assurer le paiement des retraites futures. La France se sert d’Elf Total pour affirmer sa puissance.

    La compagnie intervient dans le Golfe de #Guinée, au #Nigeria, au #Congo-Brazzaville, en #Angola… Tous ces pays ont connu la guerre civile et la dictature, derrière laquelle la main française s’est fait sentir. Le chaos, lorsqu’il se produit, ne trouble pas le système. Il n’est qu’à voir l’Angola en guerre pendant des dizaines d’années, mais dont aucune goutte de pétrole, jamais, n’a raté sa destination.

    Pendant la guerre, les affaires continuaient…les banques françaises, #Bnp-Paribas en tête, ont même profité de l’occasion pour élaborer des montages financiers destinés aux pays en guerre, à des taux affolants, tout en sachant qu’elles ne prenaient pas le moindre risque. L’argent, là aussi, n’a pas été perdu pour tout le monde. C’est un miroir dans lequel il ne faut pas trop souvent regarder les élites françaises.

    Depuis que j’ai ouvert le dossier Elf dans mon bureau de la galerie financière, j’ai voyagé physiquement et intellectuellement bien loin de la Seine et de ses quais gris et bleus…j’ai appris en marchant. A l’arrivée, le tableau est effrayant.

    L’Afrique a refait de moi une Norvégienne, fière de l’être. Mon pays est riche, mais, il se souvient avoir été pauvre, un peuple d’émigrants regardant vers le nouveau monde américain.

    Son esprit de conquête, ses allures vikings sont des traces d’un passé très lointain, vinrent ensuite les tutelles danoise puis suédoise, dont il fallut se libérer, Il envoya vers l’Afrique des missionnaires protestants, personnages austères au visage buriné, taillé par la parole chrétienne et l’œuvre humanitaire, plutôt que des nouveaux colons, comme on les croise encore dans les quartiers d’expatriés blancs.

    Pendant que la France fondait Elf, la Norvège mettait en place l’exploitation des ressources de la mer du Nord, accumulant un fonds de réserve, aussitôt placé pour les générations futures et soigneusement contrôlé. Ce petit pays des terres gelées est devenu la première nation donatrice en dollars par habitant.

    Bien sûr, les pétroliers norvégiens ne sont pas des enfants de chœur. De récentes enquêtes ont montré que certains d’entre eux ont versé des commissions et que la tentation d’abuser de leur pouvoir est permanente. Mais la Norvège n’a pas à rougir de ce qu’elle a fait de son pétrole. Ce que j’ai vu, les rapports internationaux qui l’attestent, est une œuvre d’espoir.

    La République française, à la même époque, a mis en place en Afrique un système loin de ses valeurs et de l’image qu’elle aime renvoyer au monde. Comment des institutions solides et démocratiques, des esprits brillants et éclairés, ont-ils pu tisser des réseaux violant systématiquement la loi, la justice et la démocratie ? Pourquoi des journalistes réputés, de tout bord, ont-ils toléré ce qu’ils ont vu ? Pourquoi des partis politiques et des ONG, par ailleurs prompts a s’enflammer, n’ont-ils rien voulu voir ?

    L’Occident a fermé les yeux sur les #crimes de la France.
    Je ne condamne pas. J’ai partagé cet aveuglement. J’étais comme eux, avant de glisser l’œil dans le trou de la serrure et de prendre la mesure de ce secret de famille : la France reste un #empire et ne se remet pas de sa puissance perdue. L’indépendance politique a été largement une mascarade en Afrique de l’Ouest.

    L’Occident a fermé les yeux, car la France se prévalait d’être le « gendarme » qui défendait la moitié du continent contre le communisme. Les Français ont laissé faire, car astucieusement, De Gaulle et ses successeurs ont présenté leur action comme un rempart contre l’hydre américaine. Elf était l’une des pièces maîtresses de cette partie géopolitique.

    Le double jeu a été facilité par la certitude, ancrée dans les mentalités, que « là-bas, c’est différent ». Là-bas, c’est normal la corruption, le #népotisme, la #guerre, la #violence. Là-bas, c’est normal la présence de l’armée française, les proconsuls à l’ambassade ou à l’état-major, les camps militaires. Là-bas, c’est normal l’instruction des gardes présidentielles. Là-bas, c’est normal la captation des richesses naturelles.

    D’ailleurs, « tout le monde fait pareil ». Jeune ou vieux, de gauche ou de droite, nul Français ne songe à s’offusquer de voir nos soldats mener, presque chaque année, une opération militaire en Afrique, au #Tchad, en Côte_d_Ivoire, au #Rwanda, quand tous se gaussent de cette Amérique venue faire la police en Irak, en maquillant d’un fard démocratique les intérêts géopolitiques et pétroliers de Washington. Il y a pourtant bien des symétries.

    J’ai vu récemment un documentaire sur la guerre du #Biafra, quatre ou cinq demi-heures de témoignage brut des principaux acteurs, sans commentaires. Je suis restée sans voix. A ceux qui sont nés après 1970, le Biafra ne dit rien. Dans cette région du #Nigeria, riche en pétrole, une ethnie, chrétienne et animiste armée par la France, réclama l’indépendance. S’ensuivit une guerre meurtrière de trois ans, révolte financée depuis l’Elysée via des sociétés #suisses.

    La télévision française aimait alors montrer les enfants affamés que les militaires français ramenaient par avion pour les soigner, jamais elle ne laissait voir la cargaison de l’aller, remplie d’armes. A l’image maintenant, les anciens collaborateurs de #Jacques_Foccart, repus dans leurs fauteuils Louis XV, détaillent sans émotion ces montages illégaux. Les officiers, lieutenants d’alors, généraux d’aujourd’hui, racontent ce bon tour le sourire aux lèvres. Fin du documentaire. Pas un mot, pas une ligne dans les livres d’histoire.

    La France au cœur de la guerre du Biafra et du massacre des #Bamilékés au Cameroun
    Des drames comme celui-ci, l’Afrique en contient des dizaines, soigneusement passés sous silence. Les massacres des Bamiléké au Cameroun par la France du Général De Gaulle, le génocide des #Tutsi commis par un régime soutenu par #François_Mitterrand, les assassinats d’opposants, les manipulations d’élections.. Le passif de la France sur le continent africain n’a rien à envier à l’#impérialisme américain en Amérique latine ou au Moyen-Orient.

    Il est à la mode parmi les intellectuels français de se plaindre du mouvement de repentance qui s’est répandu depuis quelques années. Les bienfaits de la colonisation, à inscrire dans les manuels scolaires, ont même fait l’objet d’une proposition de loi, largement soutenue par les députés.
    Bien sûr, l’histoire de la France en Afrique ou en Asie du sud-est a compté aussi des aventuriers sincères, exportateurs, instituteurs ou pionniers, qui ont fait corps avec les pays qu’ils ont découverts. A Madagascar, les #Vazas, ces pieds noirs malgaches, ne cessent de louer devant moi l’état des routes et des infrastructures françaises au moment de l’indépendance.

    Mais les peuples sont comme les familles. On ne peut pas faire le tri de la mémoire. Il est des secrets soigneusement cachés dont l’onde portée va bien au-delà d’une ou de deux générations. Les enfants héritent de tout : du malheur comme du bonheur, de la richesse comme des dettes.

    La République française paie aujourd’hui la facture de son passé. Il suffit de dérouler la liste des appellations officielles des Maghrébins nés dans un département français avant 1962 ou sur le sol hexagonal depuis les années 1970. Par la loi, ils furent et sont des Français comme les autres.

    Les gouvernements successifs n’ont pourtant cessé d’inventer des périphrases : « indigène musulman », « sujet africain non naturalisé », « JFOM » (Jeune français originaire du Maghreb), « jeune issu de l’immigration », « fils de harkis », « jeune des quartiers », « Arabo-musulman », « Français d’origine arabe », « Français musulman »…

    La France vit encore comme si en Afrique, elle était chez elle, et comme si, ses enfants d’ascendance africaine n’étaient pas Français. Le développement de la Françafrique, notre tolérance vis-à-vis des réseaux, tout ramène à ce secret colonial, cet empire qui hante les esprits comme un fantôme. Oui, Total, la première entreprise française, est riche et prospère.

    Mais la manière dont la firme s’est bâtie fait partie de l’héritage. Qui osera un jour rendre au Nigeria, au Cameroun, au Gabon, au Congo-Brazzaville ce que la France leur doit ? Qui contestera les contrats conclus par #Areva pour l’#uranium du #Niger ou ceux des mines d’or de #Sadiola au #Mali, deux pays parmi les plus pauvres du globe, qui ne touchent qu’une part dérisoire des richesses prélevées dans leur sol ? La République a contracté une dette qu’il lui faudra bien honorer.

    Notre prospérité est nourrie de #richesses que nous détournons. A certains de ces sans-papiers qui risquent leur vie pour gagner l’Europe, il pourrait-être versé une rente au lieu d’un avis d’expulsion. Je rêve pour ce pays que j’aime, d’un réveil collectif.

    Une France digne de son idéal et de son héritage de 1789 est incompatible avec la Françafrique : ce qu’une génération a fait, une autre peut le défaire. C’est possible.
     
    Extrait de : La force qui nous manque. Eva Joly. Editions des Arènes (Paris) 190 pages. https://www.jmtvplus.com/eva-joly-balance-toutmeme-sur-le-cameroun-40110

    #françafrique #afrique #france  #colonialisme #tchad #armée_française #centrafrique  #francafrique #armée #guerre #Livre #Eva_Joly #Femme

  • Joly et Montgolfier contre « l’esprit de la #Corruption »
    https://www.mediapart.fr/journal/france/170317/joly-et-montgolfier-contre-l-esprit-de-la-corruption

    L’ancienne juge #Eva_Joly et l’ex-procureur Éric de Montgolfier © Reuters Deux figures emblématiques de la lutte anticorruption en #France, Eva Joly et Éric de Montgolfier, désormais soutiens du candidat Benoît Hamon, mettent en cause dans un entretien à Mediapart un déficit de tradition démocratique de la classe politique et des institutions face à la délinquance en col blanc. Et proposent des mesures pour y remédier.

    #2017 #Eric_de_Montgolfier #évasion_fiscale #Justice

  • Des eurodéputés veulent « recréer du débat entre les gauches »
    https://www.mediapart.fr/journal/international/070916/des-eurodeputes-veulent-recreer-du-debat-entre-les-gauches

    Ils veulent bousculer la routine du parlement européen, en réaction à la poussée des extrêmes droites. Des sociaux-démocrates, des écologistes et des tenants d’une gauche plus critique ont décidé mardi à Bruxelles d’unir leurs forces pour déverrouiller l’institution et lancer un « caucus progressiste ». Discussion avec trois eurodéputés, #Guillaume_Balas (S&D), #Eva_Joly (EELV) et #Fabio_de_Masi (Die Linke).

    #International #europe #grande_coalition #Martin_Schulz #social-démocratie #UE

  • Et pourtant... ils l’ont élu !

    Ils ont bonnes figure à défiler pour les droits des travailleurs. Ceux-là mêmes qui encensent le vote et dénigrent les abstentionnistes. Je me souviens de m’être fait huer lors de débat publics en 2012, en invitant le tout-venant à ne pas donner sa voix à une urne mais à la garder pour la rue et pour ses pairs. Eux encore une fois, ils ont voté. Alors la prochaine fois qu’ils vous appelleront à vous soumettre, ces fameux « contestataires », souvenez vous qu’avec le vote, à tous les coups on perd !

    Nous sommes aujourd’hui dans la rue contre Hollande, Valls, Macron, El Khomri qui font la politique du MEDEF en voulant nous imposer des mesures encore plus rétrogrades que celles des gouvernements précédents. Souvenez-vous de qui a appelé à élire Hollande lors de l’entre deux tours des dernières présidentielles.

    #Mélenchon (Front de Gauche) : sans aucune gêne.

    « Nous avons décidé de battre Nicolas Sarkozy et pour le faire, nous votons Hollande et nous ne sommes pas gênés de le faire »

    #Pierre_Laurent (PCF) : sans ambiguïté

    « Battre Nicolas Sarkozy, ça veut dire voter François Hollande (…) il n’y aura que deux bulletins (…) il n’y a aucune ambiguïté »

    #Eva_Joly (candidate écologiste) :

    « J’appelle dès à présent toutes celles et ceux qui ont voté pour moi, et au-delà toutes celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la République à tout faire pour que notre pays sorte enfin du sarkozysme en se rassemblant autour de la candidature de François Hollande qui doit désormais porter toutes les couleurs de la gauche et des écologistes »

    #Philippe_Poutou (NPA) : l’art de l’appel indirect.

    « dégager Sarkozy et toute sa bande »

    – Commission exécutive confédérale de la #CGT :

    « Battre Nicolas Sarkozy en élisant un nouveau Président de la République est nécessaire. C’est contribuer à créer un contexte plus favorable aux revendications et au progrès social qui nécessiteront toujours des mobilisations syndicales. C’est réaffirmer la légitimité de l’action syndicale dans un pays démocratique. C’est ouvrir de nouvelles possibilités pour intervenir dans la vie de l’entreprise et de la cité »

    #SUD_Solidaires : tourner la page ?

    « L’Union syndicale Solidaires constate qu’il est temps de tourner la page de Nicolas Sarkozy »

    #FSU : pour la rupture.

    « La FSU considère qu’une réelle rupture avec la politique actuelle est une nécessité et que la construction d’alternatives en France comme en Europe est indispensable. Elle appelle à se mobiliser en ce sens » .

    Article d’@Anarchosyndicalisme ! n°150 été 2016
    http://www.cntaittoulouse.lautre.net/spip.php?article817

  • #optimisation_fiscale : la #CGT et #Eva_Joly portent plainte contre McDo
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/181215/optimisation-fiscale-la-cgt-et-eva-joly-portent-plainte-contre-mcdo

    Des salariés français du roi du hamburger digèrent mal de ne jouir d’aucune participation aux bénéfices, alors que les profits de sa filiale hexagonale s’évaporent au Luxembourg. Ils portent plainte pour « blanchiment de fraude fiscale ». Le fisc travaille sur le dossier depuis 2011, et la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête.

    #Economie #entreprises #intaxables #McDonald's #Unsa

  • Les Révélations de la Députée Française Eva Joly | Wanaw Média

    http://www.wanawmedia.com/2015/03/france-afrique-les-revelations-de-la-deputee-francaise-eva-joly

    La France aide à appauvrir le Gabon

    Et si je marrête un instant au Gabon, quest-ce que jy vois? Un pays riche qui exporte plus de treize milliards de dollars de pétrole brut par an et affiche un PIB par habitant largement au-dessus de la moyenne africaine (6 397 $)? Ou un pays pauvre où lespérance de vie est estimée à 55 ans pour les femmes et 53 pour les hommes, ce qui leur laisse un an de moins que les Malgaches nés sur un sol sans pétrole ? Le taux de mortalité infantile est au Gabon particulièrement élevé, le taux de vaccination contre la rougeole est de 40% contre une moyenne de 79% dans les pays en développement.

    Voilà où en est le Gabon, chasse gardée de la France, fournisseur des trésors du pétrole et de l`uranium, fief de Total-Elf, la première capitalisation boursière française.

    Si les habitants de Libreville nont pas bénéficié de la richesse de leur pays, cest parce que la France sest accaparée ses ressources minières, avec la complicité dun Président, enrôlé dès son servicemilitaire par larmée française et ses services secrets, placé à la tête du pays à 32 ans par Paris, il était alors le plus jeune Chef dEtat du monde. La France contrôle son armée, ses élections et protège sa fortune.

    #françafrique #eva_joly

  • « Le #Front_national sera majoritaire », prédit le #philosophe #Bernard_Stiegler
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-front-national-sera-majoritaire-predit-le-philosophe-bernard-stiegler_12

    Un nouveau modèle #industriel, fondé sur une économie de contribution, doit être mis en oeuvre par la #France et l’#Europe. Les réseaux numériques ne fonctionnent que parce que les internautes alimentent le #Web. Cette infrastructure rend possible une économie de #partage des #savoirs, ce dont témoignent le #logiciel_libre, les #fab_labs, les réseaux énergétiques décentralisés, etc.

    • #Stiegler aurait-il pour rôle « le philosophe radical de service » du système médiatique et politique ?

      En lisant l’interview, dès la première réponse il perd toute crédibilité puisqu’il reprend comme vérité un sondage de l’ifop (patronat) et de Valeurs Actuelles réalisé par internet « par questionnaire auto-administré en ligne » :

      le FN deviendra majoritaire dans les années qui viennent et sera présent au gouvernement : selon un récent sondage, 40 % des Français affirment aujourd’hui partager ses idées.

      http://www.ifop.fr/media/poll/2324-1-study_file.pdf

      Puis il pointe les responsabilité des politiques hors-FN, on se dit « quelle bonne idée » sauf que la seule chose qu’il trouve à reprocher à la gauche c’est :

      Par exemple, lorsque Eva Joly, le soir du premier tour de la présidentielle de 2012, s’en prend à l’électorat du Front national qu’elle dit être une « tache indélébile sur le visage de la démocratie ».

      Dire cela, c’est faire exactement ce que l’on reproche au Front national, à savoir désigner des boucs émissaires et fabriquer un exutoire pour éviter de parler des vrais enjeux.

      Par contre il ne pointe pas les propos de #Valls (qui à cette époque a déjà dit plusieurs fois que les #Roms ont « Vocation ») ni la politique de #Hollande (expulsions en masse, légitimation des stigmatisation racistes de la police en refusant le pv après contrôle d’identité).

      Et il enchaine sur un propos incroyable :

      Eva Joly a gravement échoué, parce que son discours n’était absolument pas à la hauteur de ses ambitions.

      Son échec ne s’explique absolument pas par un stigmatisation acharnée de l’ #écologie et d’ #Eva_Joly elle même du fait de sa double-nationalité, ni des accords de la direction d’EELV avec le PS.

      Nan vraiment Stiegler est un guignole, la question est « à quoi sert-il ? », surtout du point de vue du Point et compagnie.

    • C’est mathématique et j’en avais parlé y a des années : les électeurs des partis traditionnels en ont ras la rondelle de se faire enfler à chaque élections avec des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient et finissent par s’abstenir logiquement, alors que les électeurs du FN, eux, sont de bons petits soldats sans états d’âme. Donc, le FN n’a pas besoin de progresser, il lui suffit d’attendre tranquillement que les autre partis se dissolvent dans l’abstention pour remporter le morceau, sachant que — comme le souligne à sa façon Fillon — le coup du sursaut républicain est usé jusqu’à la corde et ne marche plus.

      Mais le pire, c’est qu’en plus, le FN gagne des voix dans un corps social qu’on a bien préparé à l’implantation du cancer.

  • #esclavage en #France et en #Europe, entre oubli et célébration
    http://fr.myeurop.info/2013/05/10/esclavage-en-france-et-en-europe-entre-oubli-et-celebration-8492

    Ludovic Clerima

    La commémoration de l’esclavage ne doit pas se limiter à la France, la Suède et l’Angleterre, estiment les #eurodéputés #Eva_Joly Jean-Jacob Bicep. Ils souhaitent l’étendre à tous les pays de l’#UE. Reste à savoir ce que l’on commémore : le passé colonial ou l’esclavage moderne.

    La (...)

    #INFO #Politique #Cran #traite_négrière

  • #Eva_Joly

    Les trois leçons de l’affaire #Cahuzac - Libération
    http://mobile.liberation.fr/politiques/2013/03/21/les-trois-lecons-de-l-affaire-cahuzac_890320

    C’est la deuxième leçon de l’affaire Cahuzac. La bombe à fragmentation du « Tous pourri » est dégoupillée. L’arrivée de la gauche au pouvoir n’aura pas permis de réduire la distance entre le peuple et ses représentants. La crise démocratique s’accentue. Nous sommes en train d’échouer à mettre en place la république exemplaire que des millions de femmes et d’hommes attendent. Ceux qui prétendent que ce chantier n’est pas urgent ne comprennent rien à la période. La question de la réforme démocratique de notre république est l’épicentre de la crise que nous traversons. Le succès transalpin de Beppe Grillo devrait suffire à alerter. Le discrédit de la classe politique ouvre la porte à toutes les aventures.

    J’ajoute qu’il n’est pas certain qu’en France le ras-le-bol choisisse un amuseur pour s’incarner. Le cocktail composé par le choix d’une politique d’austérité qui ne dit pas son nom et le délitement du lien de confiance entre le peuple et ses politiques est explosif. Il rend possible la régression vers des formes de populisme autoritaire appuyée sur le triptyque souffrance sociale - dénonciation des élites - repli antieuropéen.

    (…)

    Monsieur le Président, il est encore temps de s’attaquer à la finance. Chaque hésitation est une concession faite à un adversaire qui, s’il n’a pas de visage, a une feuille de route claire : la mise sous tutelle du pouvoir politique au bénéfice exclusif de ses intérêts propres. La gauche au pouvoir ne peut se laisser faire. Sinon, l’histoire retiendra que, faute de s’être attaqué au pouvoir de l’argent, la gauche française a raté l’occasion d’engager un autre avenir pour ceux qui, en France et en Europe, attendaient autre chose qu’une politique d’austérité comme réponse à la crise.

    • Ha, donc, pour Eva Joly la fameuse note blanche posée sur le bureau de Hollande depuis 4 mois était un mensonge ? La mention de Cahuzac sur la liste Falciani était donc une rumeur ? Un chirurgien esthétique ne fait pas de black ?

    • Eva Joly fait le choix d’ignorer ce qu’aucun électeur n’a oublié : Bercy, comme ses principaux homologues européens, dispose d’une liste de trois mille noms d’évadés fiscaux transmise par le dénommé Falciani.

      Ni l’UMP, ni le PS, ni l’administration dont c’est pourtant le devoir n’ont transmis cette liste à la justice.

      En choisissant d’ignorer ce point qu’elle ne peut ignorer, Eva Joly se rend complice de ceux qu’elle prétend dénoncer. De la cassette Méry à la liste Falciani, c’est bien joli de parler de présomption d’innocence quand l’administration fiscale couverte par le pouvoir politique séquestre hors de la vue de la justice les preuves qu’on lui transmet en l’assumant publiquement.

      Et sans même parler de cette liste, Bercy arrange chaque année des dizaines de dossiers fiscaux hors de la vue de la justice. En son temps, l’UMP a même proposé la (scandaleuse) régularisation sans frais que manifestement Cahuzac a refusé.

      C’est depuis toujours que l’administration fiscale et pas la justice gère les questions d’évasion fiscale, du moins, pour l’élite française, à laquelle appartient manifestement tant Mr Cahuzac que les trois mille noms de la liste Falciani. Que Madame Joly, qui fût juge, n’essaie pas de nous faire croire qu’elle l’ignore. Et qu’elle ne vienne pas invoquer les principes de l’état de droit dans un contexte dans lequel il n’est JAMAIS appliqué, comme le savent tous les juges.

    • « Eva Joly fait le choix d’ignorer ce qu’aucun électeur n’a oublié »

      je ne suis absolument pas d’accord ! Ils sont où ces électeurs ?

      Franchement, c’est la seule personne du paysage politique à avoir mis la question de la corruption au centre de son discours, et les électeurs sont tellement sensibles à la question qu’elle s’est prise une formidable rouste aux élections. Les électeurs ne comprennent rien. Dans la grande confusion panurgéenne, la plupart se tourne vers Marine le Pen.
      Je ne suis pas un fan inconditionnel d’Eva Joly, mais je réclame quand même un peu d’honnêteté intellectuelle à son égard...

    • Euh, tu as lu son texte @bp314 ?

      Il doit enfin prendre à bras-le-corps la question de la lutte contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux, et ne pas s’en tenir à une réforme bancaire d’une faiblesse coupable.

      Par ailleurs, que je sache HSBC n’est pas UBS. Même si elle se situe assez nettement au dessus des (nombreuses) pistes possibles mais interpelle au niveau politique.

      Enfin, appeler un juge à ne pas respecter l’état de droit, désolé, ça ne peut pas passer…

  • #Eva_Joly se lance dans une carrière d’illusionniste : Actualités du droit
    http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2012/06/30/eva-joly-se-lance-dans-une-carriere-d-illusionn

    Cette invention des tribunaux d’opinion date de l’époque où il n’existait aucun système juridique international capable de sanctionner les violations du droit. Alors, on créait une belle asso, on lui donnait le nom de tribunal, et au lieu de tenir un congrès, on organisait un simili procès, comme une pièce de théâtre. Avec de bons relais médiatiques, ça pouvait avoir un impact sur l’opinion.

    Tout le problème est que désormais on dispose de règles efficaces en droit international, et les relativiser pour préférer des tribunaux de bazar est une faute. Le système a encore plein de défauts et d’insuffisances,… mais la principale faiblesse est que les groupes militants n’ont pas encore compris tout ce que pouvaient apporter les outils actuels du droit. Ce droit est mésestimé, voire honni, car ressenti comme lié à la mondialisation, alors qu’il est d’une efficacité remarquable dès que l’on s’en sert, non pour faire de beaux discours, mais en soumettant aux tribunaux des bases factuelles sérieuses assises sur les techniques actuelles du contentieux.

    #droit #écologie

  • Les gamelles chiffrées du premier tour | Sylvain Lapoix
    http://owni.fr/2012/04/22/les-gamelles-chiffrees-du-premier-tour

    Constat d’après premier tour : durant des semaines, les candidats ont multiplié les bourdes dès qu’ils faisaient référence à des chiffres. Voici le classement de ces grosses boulettes, magistrales gamelles ou discrètes bêtises - concernant notamment les deux candidats en lice pour le second tour. Florilège réalisé par les journalistes de donnés d’OWNI en partenariat avec i>TÉLÉ.

    #Factchecking #Politique #Pouvoirs #eva_joly #François_Bayrou #françois_hollande #Jean-Luc_Mélenchon #Marine_Le_Pen #Nicolas_Sarkozy #presidentielle #présidentielle_2012 #véritomètre

  • Premier tour des data journalists | Pierre Leibovici et Grégoire Normand
    http://owni.fr/2012/04/20/une-presidentielle-en-donnees

    Ces derniers mois, dans le cadre du Véritomètre OWNI i>Télé, les journalistes de données de la rédaction ont vérifié près de 1300 citations des candidats à la présidentielle dès lors qu’elles s’appuyaient sur des éléments chiffrés - sur l’emploi, la sécurité, le commerce... En voici le bilan à la veille du premier tour. Dans l’ensemble, tous les candidats se trompent, mais pas avec la même intensité.

    #Factchecking #Politique #Pouvoirs #Des_Paroles_et_Des_Actes #eva_joly #François_Bayrou #françois_hollande #Jean-Luc_Mélenchon #Marine_Le_Pen #Nicolas_Sarkozy #présidentielle_2012 #véritomètre

  • Bayrou surtaxe la France | Grégoire Normand
    http://owni.fr/2012/04/20/bayrou-surtaxe-la-france

    François Bayrou dresse un constat sévère de la situation fiscale de la France. Pourtant, d’autres pays de l’Union Européenne possèdent une fiscalité bien plus lourde que l’hexagone, comme le montrent les journalistes de données d’OWNI. Deux jours avant le premier tour, le candidat du Modem est avant-dernier au classement OWNI-i>Télé de crédibilité des six principaux candidats à la présidentielle.

    #Factchecking #Internet #afghanistan #eva_joly #fact_checking #François_Bayrou #impôts #inflation #Marine_Le_Pen #présidentielle_2012 #véritomètre

  • Nous sommes chez nous, nous les Français et les Françaises, Métèques venus des quatre coins du monde pour faire France, nous les métis et les métisses, nous les immigrés qui travaillons sur les chantiers et nous cassons le dos pour ériger des bâtiments. Nous sommes chez nous, nous les Bretons, les Corses, les Occitans, nous les Polaks, les Portos, les Ritals et les Espingouins, nous les Youpins, les Nègres, les Bougnoules. Et nous, les Norvégiennes ménopausées...

    #eva_joly

  • Le #terrorisme fantasmé de Marine Le Pen | Pierre Leibovici
    http://owni.fr/2012/04/19/le-terrorisme-fantasme-de-marine-le-pen

    Faire peur, c’est aussi possible avec les données. En recensant les actes terroristes islamistes dans le monde, Marine Le Pen l’a bien compris. Même si ses chiffres apparaissent largement erronés, comme le montrent les journalistes de données d’OWNI. La candidate FN reste avant-dernière au classement OWNI-i>Télé de crédibilité des six principaux candidats à la présidentielle, devançant Nicolas Sarkozy de près d’un point.

    #Factchecking #Politique #Pouvoirs #accidents_du_travail #eva_joly #Jean-Luc_Mélenchon #Marine_Le_Pen #présidentielles_2012 #prisons #véritomètre

  • Eva Joly défiscalise Bettencourt | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/04/18/eva-joly-defiscalise-bettencourt

    Eva Joly s’intéresse à l’histoire fiscale de Liliane Bettencourt. Avec de mauvaises données, comme le révèlent les journalistes d’OWNI. Au classement OWNI-i>Télé de crédibilité des six principaux candidats à la présidentielle, Nicolas Sarkozy écope pour la première fois de la dernière place avec 43,4 % de crédibilité.

    #Factchecking #Politique #Pouvoirs #dette #eva_joly #fiscalité #François_Bayrou #françois_hollande #présidentielle_2012 #véritomètre

  • Sarkozy brasse de l’éolien | Pierre Leibovici et Grégoire Normand
    http://owni.fr/2012/04/16/sarkozy-brasse-de-leolien

    Chiffres à l’appui, Nicolas Sarkozy a vanté son bilan sur les énergies renouvelables lors d’une conférence de presse le 5 avril. Or, d’après les données retrouvées par les journalistes d’OWNI, le président-candidat a confondu le chantier éolien en France et en Europe... Au classement OWNI-i>Télé de la crédibilité des six principaux candidats à la présidentielle, Nicolas Sarkozy tombe à la dernière place, à égalité avec Marine Le Pen.

    #Factchecking #Politique #Pouvoirs #allemagne #automobile #éoliennes #eva_joly #François_Bayrou #Nicolas_Sarkozy #véritomètre

  • Eva Joly attaque la banque | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/04/13/eva-joly-attaque-la-banque

    A l’occasion des grandes interviews présidentielles organisées par France 2 dans l’émission « Des Paroles et Des Actes », les 11 et 12 avril, les journalistes de données d’OWNI se mobilisent. Et vous livrent un résumé du grand oral des six principaux prétendants, à retrouver sur Le Véritomètre réalisé par OWNI et i>Télé. Morceaux choisis du passage d’Eva Joly.

    #Factchecking #Politique #Pouvoirs #banques #dépendance #Dexia #eva_joly #présidentielle_2012 #véritomètre

  • Bayrou moyen dans l’urgence | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/04/06/bayrou-moyen-dans-lurgence

    François Bayrou évoque les urgences, avec des données plus ou moins véridiques selon l’angle choisi. Ce qui ne suffit pas à le faire remonter dans le classement de crédibilité des six principaux candidats à la présidentielle développé par OWNI-i>Télé, où il reste à presque 15 points d’écart du premier, Jean-Luc Mélenchon.

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #2012 #eva_joly #François_Bayrou #Jean-Luc_Mélenchon #presidentielle #véritomètre

  • Sarkozy ne se voit pas vieillir | Pierre Leibovici et Grégoire Normand
    http://owni.fr/2012/04/03/sarkozy-ne-se-voit-pas-vieillir

    On prend les mêmes et on recommence. En pleine défense de son bilan, Nicolas Sarkozy a réutilisé des données sur l’espérance de vie déjà maintes fois citées lors du débat sur la réforme des retraites. Et toujours incorrectes. Au classement de crédibilité des six principaux prétendants à l’élection présidentielle d’OWNI / i>TELE , l’écart entre Marine Le Pen et le candidat sortant n’est plus que de 1,3 point. Or, c’est ici la place du candidat le moins crédible du Véritomètre qui se joue !

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #esperance #eva_joly #François_Bayrou #Nicolas_Sarkozy #particules_fines #pauvreté #véritomètre

  • Sarkozy manque d’excellence | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/03/30/veritometre-sarkozy-manque-internats-excellence

    Nicolas Sarkozy joue avec les mots et la réalité des chiffres sur l’une des mesures éducatives dont il est le plus fier : les internats d’excellence. Une imprécision qui explique en partie son avant-dernière place au classement de crédibilité des candidats mesurée par le Véritomètre d’OWNI - i>TELE , juste devant Marine Le Pen.

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #éducation #eva_joly #logement #Nicolas_Sarkozy #presidentielle #véritomètre

  • Eva Joly manque de carburant | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/03/29/eva-joly-manque-de-carburant

    Après François Bayrou, Eva Joly se met a étudier le parc automobile français. Avec des estimations erronées, qui ne lui permettent pas de récupérer sa première place au classement de crédibilité des candidats à la présidentielle d’OWNI / i>TELE . Jean-Luc Mélenchon reste donc en tête, et Marine Le Pen dernière.

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #diesel #eva_joly #forêt #François_Bayrou #Jean-Luc_Mélenchon #presidentielle #véritomètre

  • Marine Le Pen surclasse la France | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/03/20/marine-le-pen-surclasse-la-france

    Marine Le Pen classe la France en tête de l’Europe en termes de droits d’asile, d’immigration, de présence d’étudiants étrangers. Ce qui n’est pas toujours vrai, et l’empêche de quitter sa dernière place au classement de la crédibilité des candidats mesurée par Le Véritomètre d’OWNI-i>TÉLÉ, alors qu’Eva Joly reste en tête.

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #eva_joly #Marine_Le_Pen #Nicolas_Sarkozy #pétrole #presidentielle #véritomètre

  • L’économie se désolidarise de Joly | Pierre Leibovici et Grégoire Normand
    http://owni.fr/2012/03/14/veritometre-economie-se-desolidarise-de-joly

    La candidate d’Europe Écologie - Les Verts ne cache pas son enthousiasme vis-à-vis de l’économie sociale. Mais son élan de solidarité va bien au-delà de la réalité des chiffres. Au classement de la crédibilité des candidats mesurée par Le Véritomètre d’OWNI-i>TÉLÉ, l’écart entre les trois candidats de gauche se resserre plus que jamais tandis que François Bayrou poursuit sa remontée initiée en début de semaine.

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #économie_sociale #eva_joly #François_Bayrou #Jean-Luc_Mélenchon #presidentielle #véritomètre

  • Sarkozy cale sur le local | Marie Coussin
    http://owni.fr/2012/03/12/sarkozy-cale-sur-le-local

    Le candidat de l’UMP estime que les collectivités locales ont trop recruté de fonctionnaires ces dernières années, chiffres à l’appui. Sauf que ces derniers sont faux. Au classement de la crédibilité des candidats mesurée par Le Véritomètre d’OWNI-i>TÉLÉ, Marine Le Pen reste à la dernière place tandis que François Hollande essaye de disputer à Eva Joly la tête de la compétition.

    #Chronique #Politique #Pouvoirs #collectivités_locales #eva_joly #ivg #Nicolas_Sarkozy #présidentielle_2012 #véritomètre