• Vous ne pouvez pas libérer la terre sans libérer aussi les femmes : des milliers de femmes et d’hommes palestiniens manifestent contre les violences faites aux femmes
    Ahmad Al-Bazz –Mondoweiss - 27 septembre 2019 | Agence Media Palestine | Traduction : SM pour Agence Média Palestine

    https://agencemediapalestine.fr/blog/2019/10/01/vous-ne-pouvez-pas-liberer-la-terre-mais-pas-les-femmes-des-mil

    Ramallah city center, Sep 26, 2019. Photo by Ahmad Al-Bazz / Activestills.org

    Jeudi [26 septembre], des milliers de femmes et d’hommes palestiniens ont manifesté pour les droits des femmes en douze lieux de Palestine/Israël et de la diaspora, à la suite de cas récents et très médiatisés de violences commises contre des femmes en raison de leur sexe dans la société palestinienne. “

    Des manifestations ont notamment eu lieu à Ramallah, Jérusalem, Haïfa, Jaffa, Gaza, Beyrouth et Berlin. Les manifestants, dont la grande majorité étaient des femmes, scandaient des slogans contre les crimes d’“honneur”, le patriarcat, la colonisation Israélienne, et brandissaient des photos de victimes de violences et de femmes incarcérées dans les prisons israéliennes.

    Ces actions étaient organisées par une campagne féministe palestinienne appelée “Tal’at” (“sortir à l’extérieur” en arabe) et qui a pour slogan principal : “Vous ne pouvez pas libérer la terre mais pas les femmes”.

    “La notion de liberté n’est pas divisible. Le combat pour les droits des femmes relève des mêmes principes que le combat contre la colonisation israélienne”, a dit à Mondoweiss Lema Nazeeh, l’une des organisatrices à Ramallah. Le but de l’action, affirme-t-elle, est “une patrie débarrassée de toutes les formes d’oppression”.

    Toutes les actions se sont déroulées pacifiquement du début à la fin, sauf à Jérusalem où une manifestation s’est heurtée à des forces armées israéliennes à la Porte de Damas, une des grandes entrées de la vieille ville, où des troupes israéliennes sont toujours présentes. Des policiers ont réprimé la manifestation et ont essayé de faire tomber un drapeau palestinien arboré par les manifestantes.

    #femmespalestiniennes