• Malgré le réchauffement climatique, c’est encore un peu tôt pour le grand marronnier des plages, « Islam et crustacés » (également titré : « Le gendarme et les burkinis »). Du coup, je me le note : le thème du jour, c’est « séparatisme islamiste ». Et comme c’est de la communication politique de top-niveau, tu peux lire « Emmanuel Macron s’engage contre le séparatisme islamiste », mais aussi « Macron à Mulhouse pour s’engager contre “le séparatisme islamiste” », ou encore « Communauratisme : Macron dévoile son plan contre le “séparatisme” », que tu peux aussi tourner : « Emmanuel Macron va présenter son plan contre le séparatisme », ou plus poétique : « “Reconquête républicaine” : comment Macron veut contrer l’islamisation », ou sobrement : « Séparatisme islamiste : “Oser la reconquête” »…

    À la REM, donc, après la quéquette, la reconquête, et évidemment ça passe par « les vilains muslims qui font rien qu’à se séparer de la République ». Et tu admireras les titres qui, tous, placent « Emmanuel Macron » en « reconquérant » tout empli d’admirable volontarisme, et comment il va te me mâter les narabes à Poitiers (pardon : Mulhouse).

    • Contre le communautarisme, la circulaire Castaner fait feu de tout bois
      https://www.mediapart.fr/journal/france/180220/contre-le-communautarisme-la-circulaire-castaner-fait-feu-de-tout-bois

      Il était déjà possible, depuis la loi SILT du 30 octobre 2017, de fermer des lieux de culte sur décision administrative parce qu’ils auraient diffusé des appels à la haine ou des propos relevant de l’apologie du terrorisme. Sept mosquées ont été fermées dans ce cadre en deux ans, selon le bilan dressé par Christophe Castaner mardi dernier.

      Mais la circulaire Castaner va plus loin. « Dès qu’il existe des doutes » sur le caractère islamiste ou communautariste d’un lieu, explique le ministre dans son discours du 28 novembre, les préfets sont encouragés à multiplier les inspections et autres contrôles sur le respect des normes en matière d’hygiène, de sécurité, de travail dissimulé, de paiement des cotisations sociales (CAF, Urssaf) et autres impôts.

      « Si des manquements sont établis, poursuit Christophe Castaner, je vous demande de décider des fermetures administratives sans hésiter. Je pense aux débits de boisson qui deviennent des lieux de rassemblement islamiste. Je pense à certains lieux de culte, à certaines écoles et certains centres culturels et sportifs qui se transforment en incubateur de haine. »

    • Ça fait quelque jours que je vois monter l’utilisation des les media (écrits, mais aussi radio) de ce « séparatisme islamiste », et je me disais qu’ils étaient vachement balèzes en storytelling pour réussir à faire advenir une expression comme ça, alors que j’ai beau chercher, il y a 2-3 mois en arrière on en trouvait pas trace.

    • Ce séparatisme servira très bientot contre d’autres que les musulman·nes. Je trouve fantastique cette circulaire de castaner qui officialise les diciminations dans l’administration. Si vous êtes catholique vous pouvez vous assoir sur les normes d’hygiène, de sécurité et commetre tous les viols de gosses qu’il vous plaira on vous donne même des subentions pour ca, mais si vous êtes musulman·nes l’adminisatation pourra utilisé de faux pretextes pour vous harclé sans que vous puissiez vous défendre contre le réel préjudice qu’on vous reproche et c’est désormais OFFICIEL.

    • Le fait qu’on utilise explicitement des « manquements » à des règles d’hygiène, de sécurité, de cotisations sociales… pour décréter des fermetures administratives dont la justification officielle est « la lutte contre le communautarisme » et les « lieux de rassemblement islamiste », j’ai du mal à piger comment ça peut résister juridiquement. Et même, si cette circulaire venait à être considérée comme illégale, alors toute fermeture administrative (qui, pourquoi pas, serait par ailleurs justifiée) serait fragilisée.

      Ce qui me laisse penser que ce pouvoir fort peu démocratique pousse l’arbitraire autant qu’il peut, jusqu’à se prendre quelques condamnations après plusieurs années (s’il faut monter jusqu’à Bruxelles, ça peut être long), mais en attendant il aura fait son travail de nuisance (affirmer son pouvoir par l’arbitraire).

      Plutôt que la violence, je pense de plus en plus que c’est la revendication du « monopole de l’arbitraire légitime » qui caractérise l’État (ou : qui constitue ce qu’il lui reste).

    • Je ne comprends toujours pas comment le macronisme peut échapper à la critique qu’on fait aux « démocraties illégalistes » de l’Europe de l’Est et à l’arbitraire anti-républicain. C’est une des plus grosses entorses qu’il fait à son programme, déjà validé par un faible nombre d’électeurs qui eux étaient majoritairement légalistes et libéraux. Je bondis quand j’entends que Macron fait ce qu’il a dit qu’il ferait parce que son gouvernement pue le bleu-brun alors qu’il a été élu en orange... Ce n’est vrai que sur des grandes tendances économiques (on savait qu’il était néolibéral) mais pas dans les détails.

    • Pardonnez-moi si j’m’excuse mais j’ai la désagréable impression que ce gouvernement de crapules disruptives fait rien qu’à allumer des contre-feux afin de passer sous silence ou plutôt de noyer dans la brume médiatique un truc essentiel : la discussion à l’AN du projet de loi sur les retraites. Un peu de quéquette, un peu d’Islam et de « grand remplacement », et hop ! Le tour est joué. Bon, enfin, j’dis ça j’dis rien, hein !

    • Oui @sombre c’est la polémique du jour. Je ne me souviens plus comment s’appel le fait de rendre tolérable des idées qui étaient indicibles jusqu’ici. Macron se révèle être maurassien (catho, raciste, misogyne, handiphobe entre autre) et son action est de renforcer la logique de courtisans, de castes et de privilèges, sauf qu’il semble fondé son idée de « noblesse » sur la corruption ; plus tu es vil et servil, plus tu as de chance de t’élever en Macronie.
      #marcheurs_blancs #walking_dead #mange_peuples

  • « Si on est au SMIC, faut pas divorcer ! »

    Les propos de #Julie_Graziani ne sont pas un dérapage. Ils s’insèrent dans une stratégie : celle de l’#extrême_droite. Ils servent un objectif : la conquête du pouvoir.

    Décryptage de #Clément_Viktorovitch pour #CliqueTV

    https://www.youtube.com/watch?v=ldWRpySM1CM

    https://twitter.com/clemovitch/status/1191800330763288576

    Fenêtre d’Overton
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fen%C3%AAtre_d%27Overton

    #rhétorique #Fenêtre_d'Overton

    • Julie Graziani « J’aurais dû faire comme Eric Zemmour et simplement dire du mal des musulmans »


      http://www.legorafi.fr/2019/11/07/julie-graziani-jaurai-du-faire-comme-eric-zemmour-et-simplement-dire-du-mal

      « C’est l’erreur bête, stupide, j’ai critiqué mon propre électorat » raconte-t-elle. « Alors que si j’avais juste dit du mal des musulmans comme Eric, personne n’aurait rien dit » ajoute-t-elle. « Regardez, quand il a dit qu’il était du côté d’un général qui massacrait les Algériens, personne n’a rien dit. Parce que c’est normal c’est tout. » souligne-t-elle, regrettant encore ses propos sur les mères célibataires. « Peut-être aurai-je dû dire des mères célibataires musulmanes et là tout de suite les gens ne se seraient pas scandalisés ! » reconnaît-elle. « Au contraire, j’aurai même été invitée à défendre mon idée chez Pascal Praud, cela aurait été la consécration ! », se prêtant alors à rêver que de tels propos lui auraient valu une condamnation pour appel à la haine raciale. « Et alors là, quand vous décrochez ça, vous avez votre émission sur CNews en prime time, c’est la récompense de beaucoup de travail, de beaucoup de haine quotidienne ».

      #le_gorafi