• L’intelligence artificielle : un instrument de puissance ?
    https://www.arte.tv/fr/videos/083964-008-A/le-dessous-des-cartes

    Depuis la mise au point de la machine à décrypter les messages d’Alan Turing, l’intelligence artificielle a fait de gigantesques progrès. Elle se décline aujourd’hui en logiciels pour traders, en robots ménagers, en assistants numériques, et demain, sans doute, en voitures autonomes. Tour d’horizon des États et des géants du numérique qui ont pris la mesure des formidables enjeux de (...)

    #Alibaba #Apple #Google #Microsoft #Tencent #Xiaomi #Alibaba.com #Amazon #Baidu #Facebook #Xiaonei #algorithme #bracelet #CCTV #domotique #drone #élections #manipulation #biométrie #données #militarisation #BigData #marketing #surveillance #vidéo-surveillance #Five_Eyes (...)

    ##SocialCreditSystem


  • #fiverr Acquired #clearvoice: Why Freelance Writers Can’t Rejoice
    https://hackernoon.com/fiverr-acquired-clearvoice-why-freelance-writers-cant-rejoice-63aed3ce6d

    Photo by Tim Mossholder on UnsplashIs this the good news or the bad news for freelance writers?Let’s use a common sense approach to come up with a useful and unbiased answer for our fellow freelance writers.First things first, Fiverr and ClearVoice didn’t team up or merge. That’s important to emphasize. Fiverr bought ClearVoice, plain and simple. Truth to be told, ClearVoice will operate as an “independent entity” within the Fiverr business structure for some (limited) time.So, this isn’t a case where oDesk and Elance went through a business fusion to give birth to a freelance platform with a new name — Upwork. This situation is more similar to the one when Freelancer dot com consumed vWorker.Why I’m bringing up these examples? To which extent they’re relevant to the question I asked at the (...)

    #freelance-writing #gig-economy #fiverr-clearvoice


  • What Happens When Techno-Utopians Actually Run a Country | WIRED
    https://www.wired.com/story/italy-five-star-movement-techno-utopians

    At every step along the way—from the creation of Grillo’s blog and the organization of the movement’s first mass protests to the construction of its direct-democracy platform, all the way to its recent turn toward nativist politics—Five Star’s course had been meticulously directed by a camera-shy cyber-­utopian named Gianroberto Casaleggio, the movement’s cofounder.

    Casaleggio, who died of brain cancer in 2016, was, in some ways, a familiar type. In the 1990s and early 2000s, he and a slew of other Internet Age prophets—many of them writing in this magazine—foretold a digital revolution that would flatten the priesthoods of politics, government, and journalism, and replace them with decentralized webs of direct participation. But Casaleggio, unlike his fellow pundits, actually went on to mount a revolutionary force that took over a country. Not only that, he directed this supposedly leaderless movement while drawing barely any attention to himself. So here’s the mystery at the heart of Five Star: Who the hell was Gianroberto Casaleggio—and how did he do it?

    #cinque_stelle #five_stars #Italie #politique_électorale #populisme

    • the fact that most astounded Canestrari as he took up his new position was this: “Grillo never wrote a single word on the blog,” he says.

      Grillo and Casaleggio would speak several times a day to discuss the contents of the daily posts, and Casaleggio might read out the final draft to Grillo over the phone, says Filippo Pittarello, another employee who helped to produce the site. But according to multiple sources, it was Casaleggio, not Grillo, who actually wrote the hottest blog in Italy.



  • Lille Le jeune homme blessé par balle par la police, rue Solférino, est mort Lakhdar Belaïd - 1 Janvier 2019 - la voix du nord
    http://www.lavoixdunord.fr/515161/article/2019-01-01/le-jeune-homme-blesse-par-balle-par-la-police-est-mort

    Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, la police ouvrait le feu sur un véhicule rue Solférino, dans le centre de Lille. Grièvement blessé, son chauffeur est décédé dans la nuit de lundi à mardi.

    Il avait 24 ans et avait été très gravement blessé par balles à l’issue d’une intervention de police en plein secteur festif lillois. Abderrahmane Hammouch, l’avocat de la famille de B., 24 ans, confirme officiellement le décès de ce jeune habitant du quartier de Fives. Longtemps resté dans le coma, B. a finalement succombé à ses blessures dans la nuit de lundi à mardi. « La famille veut clairement savoir ce qui s’est passé il y a un mois », poursuit Me Hammouch.

    Le Fivois aurait paniqué
    Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, la police surveille une Clio blanche stationnée rue Solférino. Ce véhicule de location n’a pas été rendu à temps et a été signalé aux autorités. Un Renault Scenic noir finit par déposer un passager près du véhicule. Cet homme se dirige alors vers la Clio.

    À ce moment, B. est au volant du Renault Scenic, un véhicule totalement en règle, précisent ses proches. Face à l’opération de police visant à interpeller la personne venue récupérer la Clio, le Fivois aurait paniqué et tenté de prendre la fuite. A-t-il cherché à éviter un contrôle ? Des policiers ont-ils craint pour leur sécurité ? La Direction départementale de la sécurité publique évoquera un « coup de feu en légitime défense pour stopper le véhicule ».

    Une enquête de la police des polices
    Le monospace terminera sa course un peu plus loin. Blessé au ventre, B. en a perdu le contrôle. Quand les secours arrivent, il est en arrêt cardiaque et sera réanimé par le SAMU. Les proches du défunt exigent dorénavant l’ouverture d’une information judiciaire et la désignation d’un juge d’instruction.

    « La famille n’a pas accès au dossier »
    « Pour le moment, seule l’Inspection générale de la police nationale est saisie de l’affaire, rappelle Abderrahmane Hammouch. La famille n’a pas accès au dossier. » Le défenseur de la famille n’exclut pas non plus le dépôt d’une plainte avec constitution de partie civile. Il annonce d’ores et déjà la constitution d’un pool d’avocats pour se saisir de l’affaire, avec ses confrères Alice Cohen-Sabban et Benoît Cousin.

    #violence_policière #Lille #Fives
     #police #violences #guerre-aux-pauvres #répressions #luttes_sociales #répression_policière #violence_policière #Lille #Lille_Fives #France


  • BT removing Huawei equipment from parts of 4G network
    https://www.theguardian.com/technology/2018/dec/05/bt-removing-huawei-equipment-from-parts-of-4g-network

    Head of MI6 had questioned Chinese firm’s involvement in UK telecoms infrastructure

    BT has confirmed it is removing Huawei equipment from key areas of its 4G network after concerns were raised about the Chinese firm’s presence in critical telecoms infrastructure. The company said the removals were merely the continuation of a policy which began when it purchased the mobile phone carrier EE in 2015, to ensure that both parts of the combined network ran on the same technology. Many peripheral (...)

    #British_Telecom_(BT) #Huawei #concurrence #Five_Eyes

    ##British_Telecom__BT_


  • PMA hors la loi - France Culture
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/pma-hors-la-loi

    « Le jour où j’ai voulu faire un enfant par procréation médicalement assistée, j’ai découvert que je n’en avais pas le droit, alors j’ai décidé d’en faire un podcast. A défaut de descendance, j’aurais toujours laissé une trace. Aujourd’hui en France un certain nombre de techniques de procréation sont interdites ou restreintes mais pourvu qu’on ait les moyens financiers de franchir la frontière on peut faire ce qu’on veut. On vit une situation paradoxale où tout est interdit mais rien n’est impossible. Alors qu’est-ce que ça change me direz vous ? Tout. Parce que dès lors qu’on s’affranchit de la loi, on est obligé de se fixer ses propres règles. On devient seul juge de ce que l’on peut faire ou pas. En me lançant dans une FIV, je me suis vite noyée dans mes dilemmes bioéthiques personnels. Alors j’ai décidé d’aller voir comment d’autres avant moi avaient résolu les leurs. »

    Une série documentaire de Adila Bennedjaï-Zou, réalisée par Cécile Laffon et Emmanuel Geoffroy.

    Adila Bennedjaï-Zou avait fait précédemment une série qui portait sur l’enquête qu’elle avait mené autour de la mort de son père en Algérie lorsqu’elle était enfant. Toujours la bonne distance et des moments très drôles.
    #pma #fiv #grossesse #Bennedjaï-Zou #éthique #procréation


  • Chiffrement : les Five Eyes demandent la coopération de l’industrie, non sans menace
    https://www.nextinpact.com/news/106993-chiffrement-five-eyes-demandent-cooperation-lindustrie-non-sans-m

    Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et États-Unis appellent à la coopération du secteur des nouvelles technologies. Dans le cas contraire, les Five Eyes menacent de passer à l’offensive législative, sans expliquer le mode opératoire. Les Five Eyes, alliances des services de renseignement de ces cinq pays, se sont réunis fin août. Dans une déclaration de principe, ils considèrent que les géants du numérique doivent aujourd’hui endosser plus de responsabilités dans la lutte contre les (...)

    #cryptage #backdoor #web #surveillance #Five_Eyes


  • The Georgia War, Ten Years On

    The year 2018 marks the 10th anniversary of the so-called “#five-day_war” or “#August_war”, namely the conflict between Georgia, Russia and the Russian-backed, self-proclaimed republics of South Ossetia and Abkhazia. According to Ghia Nodia, the August war was a “moment of truth” for Georgia and for the region, but even for the broader international system’s equilibrium. As such, the conflict’s consequences stretched far beyond the geographic boundaries of the actors involved, having a huge impact on the whole post-Soviet region, the European Union and on warfare in general, as it marked the first use of cyber attacks in support of kinetic operations. This dossier collects a number of different views on the conflict’s consequences on Georgian politics and the region generally. On the one hand, the dossier analyses the implications of the conflict for EU foreign policy and Russia-EU relations. On the other, it also takes stock of Georgia’s political changes and, particularly, its process of integration with the EU and NATO.

    https://www.ispionline.it/it/pubblicazione/georgia-war-ten-years-21096

    #Géorgie #guerre #conflits #rapport #Ossétie_du_Sud #Russie #Abkhazie #post-soviétisme
    cc @reka


  • Après la mort de Selom et Matisse, #Lille-Fives s’interroge sur sa double identité
    https://www.mediapart.fr/journal/france/100218/apres-la-mort-de-selom-et-matisse-lille-fives-s-interroge-sur-sa-double-id

    La mort des deux jeunes, fauchés par un train alors qu’ils fuyaient la #Police en décembre, a profondément marqué le quartier populaire de L’intérieur de la courée Saint-Maurice © Julien Pitinome #Fives. Elle est intervenue dans un contexte de tensions croissantes entre certains jeunes et une partie des habitants qui, depuis un an, réclament une plus forte présence policière. Ce drame résume pour beaucoup l’histoire de ce quartier lillois, hier sacrifié sur l’autel de la reconversion économique, et aujourd’hui en voie de gentrification.

    #France #urbanisme



  • Avec la #France, les #Five_Eyes deviennent les Six Eyes…
    https://reflets.info/avec-la-france-les-five-eyes-deviennent-les-six-eyes

    Dans son édition du 13 décembre 2017, Intelligence Online révèle que la France va intégrer le groupe des Five Eyes. Du moins officiellement. Parce qu’officieusement, c’est déjà le cas depuis un certain temps. Selon Intelligence […]

    #Société #Technos #Afrique #Alcatel_Submarine_Networks #Espions #Etats-Unis #Europe #NSA #Rand_Corporation


  • Tweet again Lille43000 Mercredi 5 juillet 2017

    Samedi 1er juillet, fin d’après-midi, la balade « urbaine » est passée par l’îlot pépinière, énième victime de l’urbanisation si chère à l’ancien directeur de l’ENL. Une fanfare de lutte s’est installée. À Fives, près de la place Degeyter. Le soleil réapparaissait enfin. Sur un lit de mousse familiale, Bruegel de Bois a débarqué pour la fête de l’APU-Fives et pour la conférence de presse. C’est alors que les instruments ont entonné à tous vents « L’Estaca ». L’enquête a viré en cache-cache et lancers de pétards sous les roues passantes des voitures. De retour dans les locaux de l’ENL, Bruegel n’a pas su expliquer ce qu’il s’était dit lors de la conférence de presse. Mais la vérité est ailleurs, et elle tombe souvent sur le twitter de l’APU https://twitter.com/apufives?lang=fr .

    un Jour, une Barre‏ Memoire2cite 30 juin *


    #Lille #Fives #APU-Fives


  • Les Five Eyes discuteront terrorisme et réseaux sociaux à Ottawa
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1039778/five-eyes-surveillance-donnees-communication-terrorisme-vie-privee-

    L’aptitude des terroristes à communiquer entre eux sans être espionnés sera au coeur des discussions lors d’un sommet à huis clos qui réunira à la fin du mois, à Ottawa, les responsables de l’alliance de services secrets, appelée le Groupe des cinq (Five Eyes en anglais). La Presse canadienne Les ministres de la Sécurité publique et les procureurs généraux du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande réuniront autour d’eux leurs responsables du renseignement, alors (...)

    #anti-terrorisme #web #surveillance #Five_Eyes #réseau_social


  • George Brandis’s salvo in cryptowars could blow a hole in architecture of the internet
    https://www.theguardian.com/technology/2017/jun/12/george-brandiss-salvo-in-cryptowars-could-blow-a-hole-in-architecture-o

    Attorney general isn’t just proposing a backdoor into encrypted communications – it’s a giant sinkhole your backdoor fell into In 1993 the US president Bill Clinton’s administration introduced the “Clipper chip” into America’s digital and consumer electronics. It was one of the earliest attempts to enforce a backdoor into digital products, and the first in what is known as the cryptowars, when the US government fought to control and regulate strong encryption. The Clipper chip was a catastrophic (...)

    #backdoor #malware #surveillance #Five_Eyes #web #cryptage


  • Elles font des bébés toutes seules
    http://terrain.revues.org/15219

    Qui sont ces femmes françaises qui décident de concevoir un enfant sans être en couple en ayant recours à un don de sperme à l’étranger (ce recours médical n’étant pas possible pour elles en France) ? Comment ces femmes construisent-elles ce projet ? Comment le justifient-elles ? Leur démarche relève-t-elle du féminisme ? Leurs histoires et leurs discours montrent qu’il s’agit plutôt d’un choix par défaut, lié à l’échec de la rencontre du conjoint et du futur père. On observe alors le poids et l’intériorisation de la norme sociale dominante de la parentalité et de la famille en France, norme qu’elles décident de transgresser, le plus important étant pour elles de devenir mères et de se conformer ainsi aux normes de genre. Si la démarche de ces femmes n’est donc pas politique en elle-même, le refus français d’ouvrir l’assistance médicale à la procréation pour les femmes seules est une décision qui relève quant à elle pleinement du champ politique.

    #femmes #monoparentalité #FIV #IAD

    Enfin, cette interdiction cacherait une volonté de limiter la liberté et les droits reproductifs des femmes. Comme pour l’avortement, le recours aux nouvelles techniques procréatives fait écho aux droits des femmes à disposer de leur corps reproducteur (et sexuel), et à ce titre contribue fondamentalement à accéder à une égalité de droits et de faits entre les hommes et les femmes. En restreignant l’accès à l’assistance médicale à la procréation, la loi ne permet pas à toutes les femmes de décider de leur vie reproductive, librement, en fonction de leurs propres choix de vie et histoires, sans le consentement d’un homme. Concevoir seule un enfant à l’aide de la médecine constituerait alors une menace pour la société patriarcale française, puisque cela donnerait la possibilité d’inhiber la place réelle et symbolique du père.

    #patriarcat #domination_masculine #sexisme


  • #Grèce. Face à la crise, les femmes bradent leurs ovocytes | Courrier international
    http://www.courrierinternational.com/article/grece-face-la-crise-les-femmes-bradent-leurs-ovocytes

    Notre pays se transforme peu à peu en… centre de production d’ovocytes. Avec la crise économique, le nombre de femmes qui vendent leurs ovocytes à prix réduit augmente sensiblement, tout comme celui des mères porteuses. L’offre d’ovocytes est telle que beaucoup de laboratoires grecs sont obligés de les vendre au reste des Européens.

    En ce qui concerne le marché de la procréation médicalement assistée, les centres de fécondation in vitro (#FIV) grecs visent désormais les autres pays européens (surtout ceux où la loi ne permet pas cette procédure), faisant valoir un taux de réussite élevé, un cadre juridique favorable et des prix compétitifs. L’Australie et les États-Unis, où la diaspora grecque est fortement implantée, sont également ciblés. Le nombre de couples, Grecs ou étrangers, ayant des problèmes de fertilité et qui ont recours aux centres de FIV grecs augmente continuellement, provoquant une hausse de la demande d’#ovocytes.

    #paywall #femmes #pauvreté via @mona


  • La surveillance de masse fonctionne-t-elle ? Rien ou presque ne le prouve
    http://www.zdnet.fr/actualites/la-surveillance-de-masse-fonctionne-t-elle-rien-ou-presque-ne-le-prouve-398496

    Céder une partie de ses droits et libertés en acceptant la surveillance de masse est-il un compromis acceptable ? Ce n’est même pas sûr selon le rapporteur spécial de l’ONU, pour qui les lois sont avant tout « fondées sur la psychologie de la peur ». « La sécurité est la première des libertés » déclarait à l’Assemblée en 2015 le Premier ministre français de l’époque, Manuel Valls. Une déclaration visant à justifier la seconde partie de son propos : « C’est pourquoi d’autres libertés pourront être limitées. » Pour (...)

    #NSA #législation #Five_Eyes #USA_FREEDOM_Act #Loi_sur_le_renseignement_(France)

    ##Loi_sur_le_renseignement__France_


  • En trois ans, qu’a-t-on appris des documents Snowden ?
    http://www.lemonde.fr/surveillance-NSA-France/article/2016/12/07/en-trois-ans-qu-a-t-on-appris-des-documents-snowden_5044874_4660509.html

    Trois ans après la décision d’Edward Snowden d’exfiltrer des documents de la NSA, l’agence nationale de sécurité américaine, les révélations n’ont pas cessé. Plus de trois ans ont passé depuis qu’Edward Snowden, sous-traitant de l’agence nationale de sécurité américaine (NSA) et ancien agent de la CIA, a quitté les Etats-Unis pour Hongkong. C’est là qu’il a rencontré plusieurs journalistes à qui il a confié un énorme stock de documents appartenant à la NSA, l’agence américaine chargée de l’espionnage (...)

    #NSA #Apple #Google #Microsoft #Facebook #écoutes #surveillance #web #Five_Eyes #PRISM #Yahoo ! #Yahoo (...)

    ##Yahoo_ !


  • Ateliers Populaires d’Urbanisme : un toit c’est un droit ! La Brique , Harry Cover, Panda Bear
    http://labrique.net/index.php/thematiques/histoires-du-bocal/815-ateliers-populaires-d-urbanisme-un-toit-c-est-un-droit

    Les APU se mettent en mouvement. Une manifestation a eu lieu devant le conseil de la Métropole européenne lilloise (MEL) durant la signature du plan contre l’habitat indigne. Une autre est prévue pour la mi-juin devant le Conseil départemental pendant le vote des subventions.

    Entrez au tribunal de grande instance, demandez le tribunal des loyers. Vous pénétrez dans une grande salle au sous-sol. Le juge assis au fond murmure dans son micro, vous n’entendez rien, la scène est seulement audible pour les quatre avocats présents, ceux de LMH, de Villogia, de Partenord et du PACT. De manière industrielle, les familles défilent, cris d’enfants et poussettes les suivent. Les avocats se penchent sur le « comptoir » du juge dans un climat de collusion. Rarement, les familles viennent accompagnées d’un avocat.

    « Évidement, on incite tout le monde à aller voir ce genre de scènes trop souvent passées sous silence ». Voilà la phrase d’indignation sur laquelle pourrait entièrement reposer un engagement militant en faveur du mal logement. « Le pire c’est qu’aujourd’hui les bailleurs publics expulsent plus que le privé » déclame Gérard de l’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU) du Vieux Lille. L’APU gère entre 5% et 10% des jugements sur les conflits autour du logement. Créés à la fin des années 70, les APU se fixent plusieurs missions : contrer les expulsions, lutter pour l’habitat salubre, résister aux abus des propriétaires.

    Dans le domaine du logement comme dans celui du travail, même si des législations existent, l’avantage est rarement en faveur du locataire. Si dans la loi le contrat entre locataire et propriétaire doit être « équilibré » , dans les faits, ce sont les proprios qui fixent le loyer et ajoutent de multiples contraintes. « Notre travail, c’est d’être des syndicalistes du logement » conclut Gérard. Depuis sa création en 1979, l’APU du Vieux-Lille a aidé plus de 10 000 familles.

    . . . . . . .
    #Dal #Droit_au_logement #Lille #Fives #APU #Ateliers_Populaires_d_Urbanisme #urbanisme


  • "Pour 200 euros vous pourrez bientôt tester le « stress énergétique » de vos embryons in vitro"
    https://jeanyvesnau.com/2016/07/05/pour-200-euros-vous-pourrez-bientot-faire-tester-le-stress-energetique-

    Brexit ou pas, l’Angleterre continue à faire la course en tête dans l’#expérimentation sur l’#embryon_humain. L’annonce vient d’être faite à Helsinki lors du congrès annuel de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE). Encore non traitée par les médias français elle est reprise par la BBC : “ Fertility boost through ‘energy test’ ”. C’est un travail mené par des chercheurs de l’Université d’Oxford sous l’autorité du Pr Dagan Wells. Il concerne l’évaluation de la « qualité énergétique » des embryons conçus par fécondation in vitro et, à ce titre, pouvant être analysés avant d’être implanté dans l’utérus des futures mères.

    Tout, ici, est centré sur les mitochondries, organites intracellulaires (d’origine maternelle) généralement présentés comme les « centrales énergétiques » du métabolisme de la cellule. Le travail présenté a été mené sur 111 embryons humains âgés de cinq jours et obtenus par fécondation in vitro. Il établit une corrélation entre le niveau de l’activité mitochondriale et l’aptitude de l’embryon à se développer, une fois transplanté, jusqu’à la naissance.

    Embryons « stressés »

    Une trop grande activité énergétique refléterait un « #stress » embryonnaire. A l’inverse un embryon « calme » serait un gage de bon développement.

    (...) Dans un premier temps les applications envisagées concerneront les ovocytes des femmes les plus âgées engagées dans un programme de procréation médicalement assistée.

    (...) Les chercheurs britanniques précisent qu’il ne s’agit là que d’un test et non d’une technique qui permettrait d’ « améliorer » les embryons si ces derniers sont de « mauvaise qualité ». La BBC précise quant à elle que ce test est d’ores et déjà proposé sur le marché aux États-Unis. Au Royaume-Uni la Human Fertilisation and Embryology Authority s’interroge sur l’intérêt qu’il y a à l’autoriser. Ce test augmenterait d’environ 200 £ (265 $) pour le coût des examens déjà effectués – mais les chercheurs estiment qu’il pourrait aisément être réalisé sans frais supplémentaires.

    #eugénisme #matière_humaine #culte_de_la_performance


  • prenez ce couteau (Pourquoi le féminisme doit s’emparer de la...)
    http://prenezcecouteau.tumblr.com/post/146352273063/pourquoi-le-f%C3%A9minisme-doit-semparer-de-la

    Aller chez le médecin m’a toujours plongé dans l’anxiété. Depuis que je suis un-e enfant, les médecins ont fait des remarques ignobles sur mon poids devant moi. Quand j’avais 8 ans, un médecin a dit à ma mère que mes allergies alimentaires devaient « marcher à l’envers » puisque j’étais « si grosse ». Et il a ri.

    Depuis cet incident, j’ai plus ou moins enchaîné les humiliations et les énervements.

    N’importe quel-le gros-se vous dira que trouver un médecin qui vous écoute ou qui prend vos soucis au sérieux est une entreprise pourrie. Parce que peu importe vos symptômes, on vous dira de perdre du poids. Vous avez la cheville tordue ? Perdez du poids. Une otite ? Perdez du poids ? La grippe ? Perdez du poids.

    Vous ne saviez pas que les personnes minces n’ont jamais d’otites ou de grippes ?

    Ce n’est donc pas une surprise si beaucoup de personnes gros-ses évitent au maximum de voir des médecins. Je suis coupable d’attendre que mes symptômes deviennent insupportables ou pire pour prendre rendez-vous.

    Mais il n’y a vraiment rien de pire qu’un gyneco qui déteste les personnes grosses.

    Mon précédent gyneco m’a donné une leçon humiliante. Il m’a expliqué à quel point il était dégueulasse d’être gros-se au milieu d’un frottis. Alors que j’étais dans une position dans laquelle n’importe qui se sentirait mal ou privée de pouvoir, j’ai été soumise à des commentaires vicieux et méchants à propos de mon poids et de mon ‘addiction à la bouffe’. Elle me posait des questions sur ce que je mange pendant qu’elle me grattait le col de l’utérus, et quand j’ai répondu, elle m’a dit que je mentais.

    J’étais en pleurs à la fin de cet examen. Je me suis sentie violentée et humiliée. Et je ne suis pas retournée chez le gyneco pendant 4 ans.

    Le manque de respect et la discrimination sont le quotidien des personnes gros-ses. C’est un sujet de discussion banal dans les cercles militants. Mais les maux et la violence causés par la grossophobie sont rarement discutés en dehors des cercles militants gros.

    Les gens adorent voir une personne gros-se portant des vêtements à la mode, ou s’assumant, mais ils ne veulent pas vraiment entendre à quel point nos vies sont impactées par la grossophobie.

    Il est temps que cela cesse.

    Les droits à la procréation sont au cœur du débat féministe, parce que sans la possibilité de contrôler quand, comment, nous avons des enfants, nous ne pourrions pas participer au débat politique, au monde du travail, ou plus largement à la vie publique.

    Quand on nous refuse notre droit de choisir, on nous refuse notre humanité primaire. Si nous n’avons pas ces droits, nous n’avons rien.

    Oui, les personnes gros-ses sont privées de leurs droits, de manière invisible, sans que cela ne préoccupe personne dans le grand mouvement féministe. Personne ne se préoccupe du fait que les personnes gros-ses sont impacté-es dans leur droits par la grossophobie.

    Mais je crois au pouvoir du féminisme, et je crois que nous pouvons nous saisir de ce problème, et commencer à envisager la problématique des droits reproductifs d’une manière plus nuancée et plus intersectionelle.

    Les féministes doivent reconnaître la discrimination contre les personnes gros-ses et considérer que ce problème est majeur. Nos vies sont réelles ; nos vies comptent.

    #féminisme #intersectionnalité #grossophobie

    • 1. Contraception d’urgence et contraception hormonale

      En Novembre 2013, nous avons appris que la contraception d’urgence (pilule du lendemain), perdait de son efficacité après 80 kilos, et ne serait sans doute pas du tout efficace pour les personnes de plus de 85 kilos.

      En France, les fabricants de pilules du lendemain (Norlevo) ont ajouté un avertissement sur la notice de ces pilules.

      En Juillet 2014, l’agence européenne de médecine a jugé que cet avertissement n’était pas nécessaire, il n’y aurait pas assez de preuves que le poids joue sur l’efficacité de la molécule. Cette agence n’a pas pris en compte les deux études qui ont été menées sur ce problème, et qui ont mené à la mise en place des avertissements par les fabricants.

      Les avertissements ont donc disparu des notices, et tout le monde a oublié cette histoire. Les gens continuent à penser qu’on peut prendre la pilule du lendemain efficacement à n’importe quel poids, parce qu’il n’y a pas d’avertissement sur les notices.

      C’est un problème énorme, parce la pilule du lendemain est très largement utilisée, et que c’est mettre beaucoup de foi dans quelque chose qui peut fonctionner ou pas.

      Cette polémique nous pose une série de questions : pourquoi les premiers tests sur la molécule n’ont-ils pas été réalisé sur une série de personnes de poids différents ? Cela aurait permis de représenter efficacement le très large panel de population qui utilise la pilule du lendemain.

      La femme américaine moyenne pèse 75 kilos. Nous avons donc une pilule du lendemain inefficace pour la majorité de la population qui en a besoin.

      La pilule du lendemain existe depuis des années, mais c’est seulement en 2014 que nous avons appris qu’elle ne fonctionnait pas pour certain-es. Pourquoi cette annonce n’est-elle pas suivie de tests ? et pourquoi personne ne met la pression à l’industrie pharmaceutique pour que ces tests soient faits ?

      Les personnes gros-ses sont en moyenne plus pauvres que les personnes minces, et moins capables d’accéder aux soins. Une solution contraceptive d’urgence qui ne fonctionne pas est une mauvaise blague.

      La contraception hormonale classique (pas d’urgence) pose les mêmes problèmes : des études ont montrées que les personnes gros-ses ont deux fois plus de grossesses non désirées sous pilule que les personnes minces. Le stéréotype selon lequel les personnes gros-ses ne sont pas aimées, désirées, ou actives sexuellement contribue à ce que les questions de contraception soient traitées comme peu importantes.

      Les personnes gros-ses attendent que leur contraception soit efficace. Si la contraception hormonale classique ne l’est pas, ou pose des problèmes, ils-elles doivent le savoir, et ils-elles doivent pouvoir faire le meilleur choix avec les meilleures informations possibles.

      Avoir accès à une contraception qui ne fonctionne pas, ce n’est pas avoir accès à la contraception.

      Chaque féministe qui se bat pour l’accès à la contraception devrait se battre pour que la contraception fonctionne pour tout le monde, non ?

      #contraception

    • 2 Avortement et poids

      Une étude américaine montre que 85% des professionnel-les qui pratiquent des avortements jugent que les personnes gros-ses posent des problèmes. Certain-es ont même commencé à faire payer des « tarif gros » pour leurs patient-es en surpoids.

      Les patient-es ont eux indiqué que leur poids était un facteur de délais dans l’accès à l’avortement. Ils-elles racontent avoir eu du mal à trouver un professionnel qui accepte de pratiquer l’avortement sur un corps gros. Plusieurs personnes racontent qu’on a refusé de pratiquer l’avortement à cause de leur poids.

      Une autre étude montre qu’il n’y a pas de différence significative de complications post IVG entre les personnes grosses et les personnes minces dans les avortements du second trimestre. Cette autre étude propose les mêmes résultats.

      Ces études recommandent clairement de ne pas envoyer les personnes grosses dans des services d’IVG à haut risque, car le transfert de service en service retarde la procédure. Ce délai supplémentaire peut entrainer des complications, l’augmentation du prix de la procédure, et limite parfois le choix des personnes.

      Peut être que la raison pour laquelle les médecins pensent que les avortements sont plus compliqués à effectuer sur des personnes grosses est simplement parce qu’ils refusent de mettre leurs compétences au service des personnes grosses ?

      Un corps gros est souvent présenté comme un barrage au traitement médical, mais les corps des enfants sont plus petits, ce qui rend leur traitement plus compliqué. On arrive néanmoins à trouver des manières de soigner les enfants, sans leur demander de grandir avant d’être soignés.

      La légende qui dit que les personnes grosses sont plus compliqué-es à avorter contribue aux difficultés d’accès aux soins de ces personnes. Cette légende ne se base pas sur une réalité médicale. Elle est le symptôme de la grossophobie banale du milieu médical, et peut avoir des conséquences désastreuses.

      Si les féministes sont engagé-es dans le combat pour l’avortement pour toustes, alors elles devraient aussi se battre pour le droit des personnes gros-ses à avorter.

      Ce n’est pas plus acceptable de dire à quelqu’un de perdre du poids pour accéder à leur droit fondamental qu’il ne l’est de lui dire d’aller dans un autre pays pour avorter.

      #IVG #avortement

    • 3 Pour quoi la grossophobie empêche les personnes gros-ses de se soigner

      Les personnes grosses vont moins facilement faire réaliser des frottis ou des mammographies, alors qu’elles sont plus concernées par les risques de développer un cancer.

      Dans une étude, 17% de médecins ont exprimé être répugné-es par l’idée de devoir réaliser un examen pelvien sur une personne très grosse, et 83% des médecins ont exprimé-e qu’ils le feraient à contre cœur s’ils sentaient de l’inquiétude ou du stress chez la personne grosse à examiner.

      Tout le monde peut être stressé ou inquiet ou aller faire un examen pelvien à contre cœur, ce n’est pas la chose la plus sympa du monde. Mais les personnes minces ont accès à cet examen dans de bonnes conditions, qu’elles soient perçues comme stressées ou non.

      Les personnes grosses sont confronté-es à des professionnel-les de santé souvent hostile et peu respectueux, ce qui les empêche souvent d’accéder aux soins. 24% des infirmièr-es dans une étude ont bien voulu admettre qu’ils-elles trouvaient les personnes grosses dégoutant-es. Dans une étude sur les préjugés, des professionnel-les de santé ont associé le mot gros avec les mots feignant, stupide et sans valeur.

      Même si les médecins et les infirmier-es pensent qu’ils cachent avec grâce leur dégout du corps gros, ils sont tout de mêmes discriminants. Comment peut-on vouloir le meilleur pour quelqu’un-e qu’on considère stupide et sans valeur ?

      Quand on rajoute à cela le manque d’équipement médical à toutes les tailles, le manque de blouses à toutes les tailles, la parade incessantes des sermons moralisateurs et humiliants, souvent administrés quand le -la patient-e est nu-e et sans défense, peut-on vraiment s’étonner que les personnes gros-ses n’aillent pas chez le gyneco ?

      C’est presque amusant que les personnes grosses soient blâmées pour leur taux de cancer élevé alors qu’ils sont aussi exclus des protocoles de soins qui peuvent détecter le cancer. Sauf que le cancer tue, et que ce n’est pas drôle.

      Dans notre culture de haine du gros, tous les problèmes de santé subis par les personnes grosses sont toujours mis en rapport direct avec le poids, mais jamais avec l’échec du système de santé qui qualifie leur existence même comme une épidémie à enrayer.

      Les gens adorent sermonner les personnes grosses à propos de leur santé, mais ils ne semblent pas se soucier que les personnes grosses sont privé-es de soins ou d’accès aux soins. C’est comme si ces gens ne s’inquiétaient pas vraiment de notre santé, ils utilisent juste ce levier pour nous punir et nous marginaliser.

      Pour que le féminisme soit intersectionel et inclusif des problèmes des personnes grosses, il faut qu’il y ai une réelle prise en compte et des actions mises en place pour aider les gros-ses à se battre contre la discrimination médicale.

      La grossophobie médicale cause des dommages physiques et psychologiques et nous tue parfois. Nous nous battons pour nos vies, et nous avons besoin d’aide.

      #violence_médical #discrimination #santé

    • 4 Refus des traitements d’aide à la fertilité et adoption

      Les droits reproductifs ne sont pas seulement les droits à décider de faire ou de ne pas faire un enfant. Ils s’étendent aussi aux droits égaux pour chacun-e à être aidé dans sa fertilité afin de concevoir.

      Malheureusement, ces droits sont aussi souvent refusés aux gros-ses.

      Plusieurs pays, comme le Royaume Uni, l’Australie, ont des limites de poids informelles liées à la capacité à adopter à l’intérieur du pays. La Chine et la Corée ont des limites de poids pour les parents adoptifs venant d’autres pays. Trop gros pour adopter.

      Pourquoi ne pas laisser les personnes grosses adopter ?

      La plupart des raisons données pour refuser l’adoption aux personnes grosses sont fausses, par exemple l’idée que les gros-ses vivent moins longtemps que les minces, ou que le gras est le signe que quelqu’un-e est en mauvais santé. D’autres raisons invoquées sont carrément haineuses et insultantes ; comme par exemple la notion que le corps gros est une indication claire d’un psychisme défaillant ou de maladie mentale, ce qui est à la fois grossophobe et psychophobe.

      Il semble que les gens ont peur que des parents gros puissent d’une manière ou d’une autre apprendre à leurs enfants adoptifs à être gros, ce qui n’existe pas.

      Des personnes préfèrent voire des enfants dans le système des foyers et familles d’accueil plutôt que de les laisser intégrer le foyer aimant de personnes grosses. Malheureusement, ces personnes sont en charge de décider qui peut adopter ou non.

      Dans plusieurs pays, il y a des poids limites pour accéder aux traitements à la fertilité : Royaume Uni, Nouvelle Zélande, Chine, malgré toutes les études qui prouvent qu’il n’y a pas de liens entre le poids et le nombre de naissances par FIV. Il y a un taux plus élevé de complications, c’est vrai, mais sans impact sur le nombre de naissances. En France, la plupart des centres de PMA refusent toutes les personnes qui ont un BMI supérieur à 30.

      Dans la plupart des pays qui refusent la FIV aux personnes grosses, il n’y a pas d’âge limite pour ce traitement. Alors que l’âge est un facteur documenté d’échec pour la FIV.

      Quand les personnes grosses sont enceintes et accouchent, ils-elles sont souvent traité-es de manière ignoble par les professionnel-les de santé, et on les oblige à faire des césariennes. 32% des accouchements aux USA se font par césarienne, alors que 50% des personnes grosses aux USA subissent une césarienne.

      Et ne parlons même pas du désastre des enfants retirés de leurs foyers à cause d’un état grossophobe. Un enfant qui présente un surpoids alerte les services sociaux, qui peuvent dans certains pays, choisir de retirer l’enfant à ses parents, s’ils ont eux-mêmes gros-ses.

      Il semble que les gens soient prêts à tout pour être sûr que les gros ne se reproduisent pas, même en séparant des familles et en traumatisant des enfants.

      L’adoption et les traitements de la fertilité sont déjà des procédures longues et compliquées, mais les personnes grosses doivent affronter des obstacles encore plus importants que les personnes minces dans ce parcours.

      Placer ces obstacles n’est pas fait par hasard : c’est une façon pour la société de punir et d’humilier les parents gros-ses, de les rendre invisibles et de limiter leurs droits, afin de « mettre fin au problème de l’obésité » ou autre rhétorique grossophobe.

      Le féminisme a un rôle à jouer : il doit s’assurer que chacun-e peut mettre en œuvre ses droits à porter et à élever des enfants. Quand les droits des personnes grosses sont bafoués, nos droits essentiels le sont aussi.

      #FIV #adoption

    • Je veux voir le féminisme s’intéresser vraiment aux droits reproductifs des personnes grosses, et prendre en compte les discriminations spécifiques qu’ils-elles subissent, et comprendre comment les besoins des gros-ses ne sont pas pris en compte.

      Je veux voir une pression accrue sur l’industrie pharmaceutique afin qu’elle produise des tests et des études sur tous les corps, y compris les corps gros.

      Je veux voir une pression accrue sur la problématique de la pilule du lendemain. Les chercheur-ses commencent à étudier comment doser de manière différente les hormones de la pilule, mais on doit s’intéresser de manière urgente à ce problème. La contraception doit fonctionner pour tout le monde, à n’importe quelle taille.

      Je veux que le féminisme s’indigne contre les limites de poids liées à l’avortement.

      Je veux que les personnes grosses aient accès à l’adoption, à la FIV, et puissent élever leurs enfants dans la paix et la sécurité.

      Il devrait y avoir une révolte permanente des féministes contre discriminations subies par les personnes grosses de la part des professionnel-les de santé.

      Les féministes minces ne veulent pas qu’on leur retire leur autonomie et leur droit aux choix. Nous non plus. Intéressez-vous à nos droits, et ne nous dites pas que nous devrions maigrir pour que vous commenciez à faire attention à nous.

      Les gros-ses ont aussi droit à l’autonomie.

      Et bien plus que tout, je veux que les féministes ouvrent les yeux sur les mauvais traitements reçus par les gros-ses. Même si c’est douloureux, parce que vous n’imaginez même pas que cela existe.

      Arrêtez de couvrir la voix des personnes grosses. Portez nos voix, mettez en lumière les militant-es gros-ses. Ne pensez pas que vous êtes des expert-es sur les questions grosses si vous n’êtes pas gros-se. Nous sommes les expert-es. Ecoutez nous.

      Je veux que le féminisme prenne en compte la grossophobie de manière intersectionelle, et nous rejoigne dans la lutte pour exiger le changement.

      Article traduit de Everyday Feminism

      http://everydayfeminism.com/2016/06/fat-people-in-reproductive-justice

      Auteure : Aly Thompson


  • How to Do a Conclusion for a Research Paper
    http://www.internetactu.net/2016/04/18/how-to-do-a-conclusion-for-a-research-paper

    The biggest airplane in the world is the cargo plane or strategic airlifter -225 Mirya. It has the amount of 73m as well as the height of 24.1m. It is wingspan is 88.4m. The most weight for takeoff is 000 kilogram, 600 or 1, six machines power 322 and was integrated 1988. There’s only 1 An-225 on the planet and…

    #Five_for_post


  • L’APU de Lille Fives-Hellemes-Saint Maurice, La voix sans maître

    Quartier populaire, Fives c’est tout un symbole !


    Un quartier ouvrier, industriel qui commence à se transformer sous les coups de bulldozers de la mairie et des promoteurs, une population qui se transforme peu à peu mais aussi encore beaucoup de familles modestes, d’habitat indigne et de marchands de sommeil…

    Le quartier a déjà une histoire de luttes urbaines et sociales :
    • Contre les fermetures d’usines,
    • Contre les projets urbains de la voie rapide ou de l’îlot Alma-Jacquet

    On s’inscrit dans cette histoire, pour la faire vivre et pour que les habitants se ré approprient leur quartier.

    Nos objectifs sont les suivants :
    – Accompagner, Former et Informer
    – Se mobiliser avec les habitants et construire avec eux le quartier qu’ils vivent
    – Interpeller les pouvoirs publics
    – Prendre notre pied en luttant !

    La voix sans maitre, c’est tous les Vendredi à 20h, sur Radio Campus Lille, l’actualité vue par les anars, les libertaires de lille et d’ailleurs, avec Lucien, Van, Saint-Marc . . . .

    Source : http://www.campuslille.com/index.php/entry/l-apu-de-Lille-Fives-Hellemes

    C’est quoi l’APU de Fives ?  : http://www.apufives.org

    Le Triton Libéré – Le journal de L’APU Fives
    Le Triton Libéré est le journal de l’Atelier Populaire d’Urbanisme de Fives-Hellemes-Saint Maurice. Écrit, pensé, dessiné, maquetté, confectionné collectivement par les militant-e-s de l’APU, il est distribué dans ces quartiers à prix libre, à l’occasion d’évènements ou pendant des ventes à la criée.
    Le Triton Libéré est l’occasion de partager nos analyses et sentiments sur les différents projets urbains sur nos quartiers, de décrire le travail quotidien de l’association, de relayer divers témoignages sur nos quartiers, sur les luttes locales passées ou actuelles. Et aussi de se marrer !
    http://www.apufives.org/cat/numero-3

    Les Ateliers Populaires d’Urbanisme lillois : un “syndicat du cadre de vie”
    40 ans après les luttes urbaines à Roubaix, les Ateliers Populaires d’Urbanisme (APU) lillois sont toujours là et essaiment aux quatre coins de l’agglomération pour mieux défendre les habitants. Nous avons rencontré l’APU historique du Vieux-Lille et le tout nouvel APU de Fives.
    La suite : https://espascespossibles.org/2015/11/11/les-ateliers-populaires-durbanisme-lillois-un-syndicat-du-cadre-d

    Alma-Gare : Actualité brûlante d’une lutte passée - La Brique
    Au début des années 1970, alors que le quartier de l’Alma, à Roubaix, est voué à une démolition certaine, ses habitant-es entrent en résistance. Récit d’une bataille victorieuse au cours de laquelle durant dix ans, ouvriers, femmes et immigrés se sont réapproprié leurs vies. 

    Au début des années 1970, pouvoir local et patronat s’engagent dans une vaste entreprise d’hygiénisme social. L’objectif : rénover l’habitat de ce quartier populaire pour attirer les classes moyennes. Mais rien ne se passe comme prévu. À l’initiative de militant-es chrétiens de gauche (issus de la JOC et de l’Association Populaire des Familles), le fameux couple Leman en tête, d’activistes maoïstes et d’habitant-es de l’Alma, l’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU) voit le jour. Il refuse la perspective de vivre dans des « cages à lapins » – censées remplacer les courées – et cherche à préserver l’identité ouvrière du quartier.

    Pendant dix ans, il se réunit chaque mercredi à l’occasion d’une sorte d’assemblée générale du quartier. Rejetant toute forme de délégation, son slogan est clair : « L’APU ne représente pas les habitants, il est les habitants ». La réunion du mercredi est un espace démocratique radical, plaçant au centre la parole d’habitant-es à qui on dénie en général toute capacité d’action politique. Cette expérience permet ainsi de penser les conditions d’accès des sans-voix à une forme de pouvoir.
    La suite : http://labrique.net/index.php/thematiques/histoires-du-bocal/112-alma-gare-actualite-brulante-d-une-lutte-passee

    L’Alma-Gare à Roubaix : quand les habitants prennent l’initiative 1979
    http://www.dailymotion.com/video/xoccuo_l-alma-gare-a-roubaix-quand-les-habitants-prennent-l-initiative-

    #audio #radio #Radios_libres #dal #Droit_au_logement #Lille #Fives #APU #Ateliers_Populaires_d_Urbanisme #urbanisme #gentrification #Triton


  • « Un tampon pour partager ses goûts musicaux avec son enfant »
    http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/13495-Un-tampon-pour-partager-ses-gouts-musicaux-avec-son-enfant

    Commercialisé par une société du sud de la Catalogne (Espagne), "Babypod" est le premier #tampon_musical pour partager ses goûts musicaux avec son enfant. D’après ses concepteurs, il aurait surtout des vertus bénéfiques sur le développement de l’enfant à venir.

    Sur la version française du site de Babypod, il est en effet écrit que « des études scientifiques ont démontré que c’est le seul dispositif capable de stimuler la vocalisation chez les #bébés en gestation à travers la musique ». Les chercheurs décrivent même des bébés qui se stimulent et réagissent en bougeant la bouche et en tirant la langue, une fois le dispositif inséré dans le vagin de la future maman. Mieux encore, l’outil permettrait aussi de favoriser le développement neuronal des bébés.

    (...) Par ailleurs, l’équipe de l’#Institut_Marquès a aussi diffusé de la musique dans des incubateurs d’#embryons. Elle a pu ainsi démontrer que la musique améliore également la fécondation in vitro (#FIV).

    (...) Il comprend : le Babypod, une trousse de rangement, une petite pochette pour le porter où vous voudrez, et des écouteurs pour que vous puissiez écouter ce qu’entend votre bébé, en même temps que lui.

    o_O

    #culte_de_la_performance #musique