• Au Liban, Jean-Yves Le Drian réclame des réformes attendues “depuis trop longtemps”
    FRANCE 24 | 23 juillet 2020

    http://www.france24.com/fr/20200723-au-liban-jean-yves-le-drian-r%C3%A9clame-des-r%C3%A9formes-attend
    https://img-s-msn-com.akamaized.net/tenant/amp/entityid/BB176bX3.img?h=315&w=600&m=6&q=60&o=t&l=f&f=jpg

    En visite au Liban, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a estimé jeudi que les réformes étaient attendues « depuis trop longtemps » alors que le pays est englué dans une crise économique et espère des aides internationales.

    Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, en visite au Liban, a estimé jeudi 23 juillet que les réformes étaient attendues « depuis trop longtemps » dans ce pays en plein naufrage économique et qui espère obtenir des aides internationales.

    « Des actes concrets sont attendus depuis trop longtemps. Il est aujourd’hui urgent et nécessaire de s’engager de manière concrète dans la voie des réformes, c’est le message que je suis venu transmettre à toutes les autorités libanaises », a déclaré aux journalistes le ministre français à l’issue d’un entretien avec son homologue libanais, Nassif Hitti.

    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    French foreign minister: IMF only way out of Lebanon crisis
    France’s foreign minister has told Lebanese officials that there is no alternative path out of the country’s economic crisis except talks with the International Monetary Fund
    By
    SARAH EL DEEB Associated Press | 23 July 2020
    https://abcnews.go.com/International/wireStory/french-foreign-minister-visits-lebanon-amid-economic-crisis-71936840

    BEIRUT — France’s foreign minister said Thursday that talks with the International Monetary Fund are the only way out of Lebanon’s economic crisis, urging Lebanese officials to resume discussions with the lender that faltered over internal disagreements.

    Jean-Yves Le Drian, the first Western official to visit Lebanon since its economy began to unravel last year, said that only concrete reforms would enable France, a major ally, to help Lebanon.

    After meetings with senior Lebanese officials, including President Michel Aoun, Le Drian said the time is now critical and that the situation is very concerning.

    “What I want to tell those responsible in Lebanon today is, ‘help yourselves and France and its partners will help you’,” he said. “It is the key message of my visit.”

    France, the former colonial power in Lebanon, is the leading Western nation involved in efforts to help the Lebanese economy out of its dire straits. The solutions are well-known, Le Drian said, and are necessary to avoid destabilizing Lebanon and its model of tolerance and openness in the region.

    #FranceLiban #Liban #Francediplo

    • Le Drian aux autorités libanaises : Aidez-vous, et la France et ses partenaires vous aideront
      OLJ / le 23 juillet 2020 à 14h11
      https://www.lorientlejour.com/article/1226967/le-drian-aux-autorites-libanaises-aidez-vous-et-la-france-et-ses-part

      Sur un autre plan, M. Le Drian a salué la « générosité » des Libanais quant à l’accueil des réfugiés syriens. Plus d’un million d’entre eux sont présents sur le territoire libanais après avoir fui le conflit qui ravage la Syrie depuis 2011.

      Jean-Yves Le Drian a également évoqué le volet éducation de sa visite. « Je suis venu pour marquer le soutien de la France à la jeunesse libanaise et au milieu éducatif. Cette crise est également celle des écoles françaises et des établissements chrétiens et francophones », a-t-il déclaré.

  • Macron demande à Israël de renoncer à tout projet d’annexion de territoires palestiniens
    Nina Jackowski avec AFP
    https://www.leparisien.fr/international/macron-demande-a-israel-de-renoncer-a-tout-projet-d-annexion-de-territoir

    Emmanuel Macron a demandé au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou de renoncer à tout projet d’ annexion de territoires palestiniens, une entreprise qui nuirait à la paix selon lui, a rapporté l’Elysée ce vendredi.

    « Il lui a rappelé l’engagement de la France pour la paix au Proche-Orient et lui a demandé de s’abstenir de prendre toute mesure d’annexion de territoires palestiniens, indique un communiqué rendant compte d’un entretien téléphonique entre les deux dirigeants jeudi. Il a souligné qu’une telle mesure serait contraire au droit international et compromettrait la possibilité d’une solution à deux Etats comme l’établissement d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. »

    Le chef de l’Etat a également « réitéré l’engagement indéfectible de la France pour la sécurité d’Israël et sa détermination à œuvrer pour l’apaisement des tensions au Moyen-Orient. Il a exprimé son attachement à l’amitié et à la confiance qui lient la France et Israël », assure l’Elysée. (...)

    #francediplo

  • Salle de presse - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères
    Déclarations officielles de politique étrangère du 02 juillet 2020
    https://basedoc.diplomatie.gouv.fr/vues/Kiosque/FranceDiplomatie/kiosque.php?fichier=bafr2020-07-02.html

    2 - Israël - Situation de M. Salah Hamouri (2 juillet 2020)

    Nous avons appris l’arrestation et le placement en détention de notre compatriote M. Salah Hamouri mardi 30 juin à Jérusalem, moins de deux ans après sa remise en liberté à laquelle nous avions beaucoup travaillé.

    La France demande que l’ensemble des droits de M. Salah Hamouri soient respectés. Notre consulat général à Jérusalem veille à ce que notre compatriote puisse pleinement bénéficier de la protection consulaire prévue par la Convention de Vienne de 1963.

    Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et son réseau diplomatique et consulaire s’attachent à obtenir des éclaircissements sur les motifs de son arrestation, maintiennent un contact étroit avec l’entourage de M. Hamouri et sont pleinement mobilisés auprès des autorités israéliennes pour que la situation de M. Hamouri et de son épouse soit réglée au plus vite.

    La situation de M. Hamouri est suivie attentivement et à haut niveau par les autorités françaises.

    #FranceDiplo #Salah_Hamouri

  • Débat sur le thème : « Quelle réponse de la France au projet d’annexion de la vallée du Jourdain par l’État d’Israël ? »
    Séance publique du 24 juin 2020 (soir)
    http://videos.senat.fr/video.1678167_5ef3a5e11950c?timecode=1630000

    Orateurs inscrits
    -Mme Christine PRUNAUD, pour le groupe communiste républicain citoyen et écologiste
    1.M. Pierre LAURENT (CRCE)
    2.M. Joël GUERRIAU (Les Indépendants)
    3.M. Olivier CIGOLOTTI (UC)
    4.M. Christian CAMBON (Les Républicains)
    5.M. Gilbert ROGER (SOCR)
    6.M. Yvon COLLIN (RDSE)
    7.M. Bernard CAZEAU (LaREM)
    8.Mme Claudine KAUFFMANN (NI)
    9.M. Pascal ALLIZARD (Les Républicains)
    à 22:41 -M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de l’Europe et des affaires étrangères

    #francediplo

    • Débat au #Sénat « Quelle réponse de la #France au projet d’annexion de la vallée du Jourdain par l’État d’Israël ? »
      Réponse de #Jean-Yves_LE_DRIAN, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, le 24 juin 2020
      https://videos.senat.fr/video.1678167_5ef3a5e11950c.seance-publique-du-24-juin-2020-soir?timeco

      Le conflit israélo-palestinien est peut-être à un tournant historique. Rappel de la position française sur la paramètre, de la méthode privilégiée : la négociation.

      C’est la position qui a été présentée aux Américains, dont le plan s’écarte du droit international, il ne permettra pas la création d’un Etat palestinien viable, et ne satisfait qu’une seule des parties.

      L’annexion de TPO, quel qu’en soit le périmètre, remettrait en cause de façon grave et irrémédiable les paramètres essentiels au règlement du conflit en remettant en cause :

      –Le cadre du droit international : remise en cause du principe de non acquisition de territoires par la force
      –Les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies
      –L’objectif de la solution des 2 Etats : sa continuité, viabilité d’un Etat souverain, restrictions d’accès aux terres agricoles et à l’eau, à la circulation
      –L’annexion rendrait irréversible la présence des colonies et accélèrerait la construction de nouveaux logements dans les colonies où le droit israélien s’appliquerait pleinement. Il y a 650 000 colons (x3 depuis Oslo) dont 220 000 à Jérusalem.
      Elle remettrait en cause le projet national des Israéliens (Etat juif et démocratique). En ancrant dans le droit israélien la réalité de l’Etat unique, choix impossible entre le caractère juif du pays et le caractère démocratique de l’Etat.
      –Elle est dangereuse pour la sécurité de l’Etat israélien, pour la stabilité régionale, la situation dans les camps de réfugiés, et représente un effet d’aubaine pour les groupes terroristes.

      A défaut de pouvoir relancer immédiatement les discussions de paix, l’objectif est de préserver les conditions de négociations futures et la possibilité d’une solution négociée.

      La France coordonne, avec ses partenaires européens et arabes, pour envoyer des messages préventifs et dissuasifs, pour que l’annexion, quelle qu’en soit le périmètre, ne se produise pas, et dans l’hypothèse où les efforts n’aboutiraient pas, nous nous préparons à réagir.

      Une décision d’une telle gravité ne peut pas rester sans réponse, je ne vais pas décliner la totalité de la réponse, mais il importe d’essayer de clarifier :

      –Axe préventif pour dissuader : messages clairs, publiquement et en privé, au niveau national et en coordination avec les partenaires européens. Ils font valoir des avantages que les Israéliens pourraient retirer d’une coopération accrue avec l’UE s’ils renonçaient à l’annexion et s’engageaient dans un processus politique négocié sur la base des paramètres internationaux. Et indiquent qu’ils ne reconnaîtront aucun changement aux lignes de 1967 et ni la souveraineté israélienne sur les territoires annexés. Mobilisation d’une aide conséquente à l’AP et l’UNRWA.
      –Axe dissuasif : Si l’annexion va à son terme, la France et ses partenaires seront contraints d’y opposer des mesures affectant les relations de l’UE et ses Etats membres avec Israël, régies par beaucoup d’accord de coopération, dont l’Accord UE-Israël ; la participation à des programmes d’Israël devra être réexaminée à la lumière du contexte nouveau, et de même en matière commerciale, pour veiller à renforcer le contrôle de l’origine des produits importés au sein de l’UE. Le consensus européen est difficile, mais la règle de l’unanimité ne s’applique pas à tous les accords de coopération.
      –Des mesures à titre national en coordination avec les principaux partenaires européens : introduire dans tous les accords bilatéraux avec Israël des clauses territoriales afin de matérialiser clairement et systématiquement une distinction juridique entre territoire israélien et territoires occupés. Il appartiendra à la France et ses partenaires de mettre en œuvre des contrôles systématiques d’étiquetage différenciée des produits des colonies, une obligation désormais au titre du droit à l’information des consommateurs, confirmée cette année par la CJUE.

      La France se coordonne aussi avec ses partenaires arabes dans la riposte éventuelle.

      Une éventuelle décision d’annexion ne modifierait en rien, au contraire, la détermination ancienne de la France à reconnaître, le moment venu, l’Etat palestinien, dans le cadre et le format appropriés, lorsque cette décision sera utile, rapiement, pour la paix.

      Même s’il veut bien faire, le passage en gras est une affirmation raciste, rien de moins, puisqu’elle suppose qu’un Etat israélien démocratique ne devrait pas comprendre trop de Palestiniens, et il sous entend que ’"les arabes font trop de gosses"...

      #annexion #Palestine #racisme

  • Arabie Saoudite – Yémen – Tirs de missiles visant le territoire saoudien – Déclaration de la porte-parole (23.06.20) - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/arabie-saoudite/evenements/article/arabie-saoudite-yemen-tirs-de-missiles-visant-le-territoire-saoudien

    La France condamne les tirs indiscriminés de missiles et de drones piégés ayant visé la nuit dernière, depuis le Yémen, le territoire saoudien et en particulier les villes de Riyad, Jizan et Najran. Cette attaque, prenant délibérément pour cible des zones habitées et revendiquée par les rebelles houthis, constitue une nouvelle atteinte à la sécurité de l’Arabie saoudite et à la stabilité de la région.

    La relance des discussions sur un accord politique global et inclusif est la seule véritable perspective pour mettre un terme au conflit au Yémen. La France réaffirme son soutien aux efforts en ce sens des Nations unies.

    #Francediplo

  • Déclaration de Jean-Yves Le Drian – Israël – Investiture du gouvernement (19.05.20) - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/relations-bilaterales/evenements/article/declaration-de-jean-yves-le-drian-israel-investiture-du-gouvernement

    La France adresse ses félicitations à M. Benyamin Netanyahou, Premier ministre de l’Etat d’Israël, et M. Benyamin Gantz, vice-Premier ministre, pour leur investiture et celle de leur gouvernement. Dans l’esprit d’amitié et de coopération qui préside aux relations franco-israéliennes, elle réaffirme sa volonté de continuer à travailler avec le nouveau gouvernement israélien dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 et dans les nombreux domaines qui font la richesse de notre relation, ainsi que son attachement indéfectible à la sécurité d’Israël et son engagement aux côtés d’Israël pour la sécurité régionale.

    A cet égard, la France réaffirme son engagement en faveur d’un règlement juste et durable du conflit israélo-palestinien. Dans cet esprit, elle appelle les autorités israéliennes à s’abstenir de toute mesure unilatérale qui conduirait à l’annexion de tout ou partie des Territoires palestiniens. Comme l’a dit le Haut Représentant de l’Union européenne, M. Josep Borrell, une telle décision serait une violation du droit international et une grave remise en cause de la solution des deux Etats. Elle ne pourrait être sans conséquence sur les relations de l’Union européenne avec Israël. La France reste pleinement disposée à accompagner tout effort en vue d’une reprise des négociations entre les parties, seule voie vers la paix, la sécurité et la stabilité régionale.

    #franceDiplo

  • Salle de presse - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères
    https://basedoc.diplomatie.gouv.fr/vues/Kiosque/FranceDiplomatie/kiosque.php?fichier=ppfr2020-01-09.html

    1. Israël/Territoires palestiniens (9 janvier 2020)

    La France condamne les récentes décisions des autorités israéliennes visant à permettre la construction de 1 936 unités de logements en Cisjordanie.

    Ces décisions s’inscrivent dans un contexte préoccupant d’accélération de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. La colonisation est illégale sous toutes ses formes au regard du droit international, et notamment de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle contribue à attiser les tensions sur le terrain et sape les conditions d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, fondée sur la solution à deux Etats.

    La France appelle les autorités israéliennes à renoncer à ces projets comme à tous ceux qui participent de la remise en cause de la solution des deux Etats.

    #FranceDiplo

  • Le premier ministre appelle la France à jouer un rôle moteur dans la protection internationale du développement en Palestine
    Date de publication : 2019/12/05
    http://french.wafa.ps/page.aspx?id=ETnVLta76876896822aETnVLt

    Ramallah, le 5 décembre 2019, WAFA- Lors de la célébration du 20e anniversaire des travaux de l’Agence française pour le développement en Palestine, jeudi à Ramallah, en présence du consul général de France, René Troccaz, le Premier ministre Mohammad Shtayyeh a appelé la France à jouer un rôle moteur dans la protection internationale du développement en Palestine, car dit-il, Israël est en train de détruire les efforts de développement déployés par la France et le reste de la communauté internationale. (...)

    #Francediplo

  • Salle de presse - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères
    Point de presse du 19 novembre 2019
    https://basedoc.diplomatie.gouv.fr/vues/Kiosque/FranceDiplomatie/kiosque.php?fichier=ppfr2019-11-19.html

    3. Israël/Territoires palestiniens - Colonisation

    La politique israélienne de colonisation dans les territoires occupés est illégale au regard du droit international, en particulier le droit international humanitaire, et contrevient aux résolutions du Conseil de sécurité. La colonisation contribue également à attiser les tensions sur le terrain et sape la solution des deux Etats .

    Telle est la position constante de la France. Nous regrettons toute décision susceptible d’encourager la poursuite de la colonisation.

    Q - Quelle est votre réaction suite à la l’annonce des Etats-Unis qui considèrent plus les colonies israéliennes contraires au droit international ?

    R - Je vous renvoie à ma déclaration de ce jour.

    Retour sommaire

    4. Israël - Situation de M. Omar Shakir

    Q - Quelle est votre réaction à l’expulsion du chercheur Israël/Palestine de Human Rights Watch par Israël ?

    R - La France a pris note de la décision de la Cour suprême israélienne du 5 novembre de valider la révocation du permis de travail d’Omar Shakir, directeur de l’ONG Human Rights Watch pour Israël et la Palestine.

    Il est de la responsabilité des Etats de créer et de maintenir un environnement propice au travail et à la sécurité de la société civile, y compris les ONG. Nous marquons cette position avec constance dans nos contacts avec les autorités israéliennes, à titre bilatéral et aux côtés de nos partenaires européens.

    Dans ce cadre, la France appelle les autorités israéliennes à revenir sur leur décision de révoquer le permis de séjour d’Omar Shakir.

    #FranceDiplo

    ““““““““““““““““““““““““““““
    Moyen-Orient
    La politique israélienne de colonisation est contraire au droit international
    Intervention de M. Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies
    Conseil de sécurité - 20 novembre 2019
    https://onu.delegfrance.org/La-politique-israelienne-de-colonisation-dans-les-territoires-pales

    • La colonisation israélienne en territoire palestinien reste une violation du droit international (ONU)
      20 novembre 2019
      https://news.un.org/fr/story/2019/11/1056531

      Devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient a rappelé mercredi que la colonisation israélienne en territoire palestinien est contraire au droit international.

      « Je saisis cette occasion pour rappeler que nous regrettons l’annonce faite le 18 novembre par les États-Unis qui ne considèrent plus les colonies comme incompatibles avec les conventions internationales », a déclaré le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov.

      « La position de l’ONU reste inchangée », a souligné M. Mladenov. « Conformément à la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies, les activités de peuplement constituent une violation flagrante au regard du droit international et un obstacle majeur à la réalisation de la résolution des deux États et à une paix juste, durable et globale », a-t-il rappelé. (...)

  • Point de presse du 13 novembre 2019
    Salle de presse - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères
    https://basedoc.diplomatie.gouv.fr/vues/Kiosque/FranceDiplomatie/kiosque.php?fichier=ppfr2019-11-13.html

    2. Gaza - Tirs de roquettes (13 novembre 2019)

    La France déplore l’escalade en cours à Gaza. Elle condamne les tirs de roquettes qui visent depuis hier des zones habitées du territoire israélien depuis la Bande de Gaza. Elle rappelle que les attaques visant délibérément des civils sont contraires au droit international humanitaire.

    La France rappelle le droit des Israéliens comme des Palestiniens à vivre dans la paix, la dignité et la sécurité et déplore les victimes civiles, de part et d’autre. Elle exprime sa solidarité aux populations touchées.

    La France appelle les parties à la retenue et rappelle les obligations de protection des civils et de respect du droit international humanitaire. Elle soutient les efforts de médiation conduits par le coordonnateur spécial pour le processus de paix, N. Mladenov, ainsi que par l’Egypte.

    La France rappelle qu’il n’y aura de stabilité durable à Gaza sans retour de l’Autorité palestinienne et sans une levée du blocus assortie de garanties de sécurité crédibles pour Israël.

    Q - Comment réagissez-vous aux affrontements entre Israël et le Djihad islamique ?

    R - Je vous renvoie à ma déclaration du jour.

    #FranceDiplo

  • Arabie Saoudite - Attaques - Déclaration de la Porte-parole (15.09.19) - France-Diplomatie - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/arabie-saoudite/evenements/article/arabie-saoudite-attaques-declaration-de-la-porte-parole-15-09-19

    La France condamne fermement les attaques menées hier contre les installations pétrolières d’Abqaiq et de Khurais. Elle exprime sa pleine solidarité avec l’Arabie Saoudite.

    De telles actions ne peuvent qu’aggraver les tensions et les risques de conflit dans la région. Elles doivent impérativement cesser.

    #FranceArabieSaoudite #FranceDiplo

  • Israël/Territoires palestiniens - Colonisation (05-06.08.19) - France-Diplomatie - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/evenements/article/israel-territoires-palestiniens-colonisation-05-06-08-19

    La France condamne les décisions prises par les autorités israéliennes les 5 et 6 août visant à permettre la construction de 2 304 logements en Cisjordanie.

    Ces décisions s’inscrivent dans un contexte préoccupant d’accélération de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Comme l’a réaffirmé la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies, la colonisation est contraire au droit international. Cette politique contribue à attiser les tensions sur le terrain et sape gravement les conditions d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, fondée sur une solution à deux États.

    Par ailleurs, la France prend acte de l’annonce de 715 permis de construire pour des habitations palestiniennes en zone C. Elle rappelle les besoins importants de la population palestinienne vivant dans cette zone, alors même qu’une grande majorité des demandes de permis de construire n’a pas été approuvée ces dernières années, et que les démolitions d’habitations palestiniennes, illégales en vertu du droit international, se poursuivent à un rythme soutenu en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

    La France appelle les autorités israéliennes à respecter le droit international et à renoncer à tout projet qui remettrait en cause in fine la solution des deux États.

    #Francediplo

  • Israël - Territoires palestiniens (22.02.19) - France-Diplomatie - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/relations-bilaterales/evenements/article/israel-territoires-palestiniens-22-02-19

    Les autorités israéliennes ont décidé de geler une partie des revenus fiscaux qu’elles devaient verser à l’Autorité palestinienne au titre des Accords d’Oslo. Celle-ci a indiqué qu’elle n’accepterait aucun versement partiel.

    La France regrette la décision des autorités israéliennes et exprime sa préoccupation que la situation financière déjà précaire de l’Autorité palestinienne ne s’aggrave encore.

    La France appelle au plein respect des obligations au titre des accords d’Oslo, en particulier celles issues du Protocole de Paris régissant les relations économiques et financières entre Israël et l’Autorité palestinienne. Dans le contexte troublé qui prévaut aujourd’hui, chacun doit s’abstenir de toute mesure susceptible de rendre plus difficile encore la reprise du dialogue.

    La France, en lien avec ses partenaires européens et internationaux, continuera d’œuvrer à la relance d’un processus politique crédible visant à mettre en œuvre la solution des deux États.

    #FranceDiplo #impudence

  • Israël - Territoires palestiniens -
    Non-renouvellement de la présence internationale temporaire à Hébron (28.01.19) - France-Diplomatie - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/evenements/article/israel-territoires-palestiniens-non-renouvellement-de-la-presence

    Israël a annoncé que la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH) ne serait pas renouvelée. Mise en place en 1997 dans le cadre de la résolution 904 du Conseil de sécurité des Nations unies (1994) et des accords d’Oslo II (1995), cette mission d’observation civile a joué un rôle important pour veiller au respect de ces accords ainsi que du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’Homme. Sa présence dans la ville a contribué à prévenir les incidents entre les habitants palestiniens et les colons.
    #Hebron #TIPH
    Cette décision risque d’accentuer les tensions sur le terrain dans un contexte sécuritaire déjà précaire à Hébron, et alors que se poursuit la politique de colonisation israélienne dans la ville comme dans le reste de la Cisjordanie et à Jérusalem. La France regrette cette décision et appelle Israël à la réexaminer.

    Elle invite les deux parties à s’inscrire dans la relance d’un processus politique crédible visant à mettre en œuvre la solution des deux Etats, seule à même d’assurer une solution juste et durable au conflit conforme aux aspirations des deux peuples.

    La France rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont servi pendant vingt-deux ans dans la TIPH, dans des conditions souvent difficiles. Deux d’entre eux ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur mission.

    #Francediplo

  • Affaire Khashoggi - mesures individuelles (22.11.18)
    France-Diplomatie - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/arabie-saoudite/evenements/article/affaire-khashoggi-mesures-individuelles-22-11-18

    Comme le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, l’a annoncé lundi 19 novembre en marge du Conseil affaires étrangères à Bruxelles, et en concertation avec ses partenaires européens, notamment l’Allemagne, la France vient d’adopter des sanctions contre 18 ressortissants saoudiens, en lien avec le meurtre à Istanbul, le 2 octobre dernier, du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

    Ces mesures, décidées par le ministère de l’Intérieur, visent à interdire l’accès de ces individus au territoire national ainsi qu’à l’ensemble de l’espace Schengen. Il s’agit de mesures conservatoires, susceptibles d’être revues ou étendues en fonction de l’avancée des investigations en cours.

    Le meurtre de M. Khashoggi est un crime d’une extrême gravité, qui, de surcroît, va à l’encontre de la liberté de la presse et des droits les plus fondamentaux. La France demande que toute la lumière soit faite sur la manière dont un tel acte a pu être commis. Elle attend de la part des autorités saoudiennes une réponse transparente, circonstanciée et exhaustive. Elle se réserve de former, le moment venu, sa propre conviction. Elle rappelle son opposition, en tous lieux et en toutes circonstances, à la peine de mort.

    Parallèlement, la France étudie avec ses partenaires européens la possibilité d’un mécanisme de sanctions de nature transversale, permettant à l’Union européenne de prendre à l’avenir les mesures qui s’imposent en cas de violations graves des droits de l’Homme.

    #FranceDiplo

  • Israël/Territoires palestiniens (12.11.18) - France-Diplomatie - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/evenements/article/israel-territoires-palestiniens-12-11-18

    La France condamne avec la plus grande fermeté les nombreux tirs de roquettes revendiqués par le Hamas, qui ont visé délibérément ces dernières heures plusieurs communes du sud d’Israël depuis la bande de Gaza. Elle exprime sa solidarité aux populations touchées, et en particulier aux familles des victimes. Elle demande la cessation immédiate de ces actions inacceptables et injustifiables et appelle les parties à éviter un nouveau cycle de violences dont les populations civiles seraient les premières victimes.

    Nos postes diplomatiques et consulaires suivent la situation avec attention et se tiennent prêts à porter assistance à nos compatriotes qui en auraient besoin.

    #Francediplo

  • Salle de presse - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères - Point de presse du 09 novembre 2018
    https://basedoc.diplomatie.gouv.fr/vues/Kiosque/FranceDiplomatie/kiosque.php?type=ppfr#Chapitre3

    3. Territoires palestiniens - Colonisation (7 novembre 2018)

    Le comité de planification et de construction du district de Jérusalem a approuvé le 7 novembre les plans pour la construction de 792 unités de logements dans les colonies de Ramat Shlomo et de Ramot, situées au nord de Jérusalem.

    La France condamne cette nouvelle décision visant à permettre la construction de centaines de nouveaux logements dans les colonies de Jérusalem-Est.

    Ces décisions, ainsi que les démolitions et évacuations qui touchent les populations palestiniennes en zone C, et en particulier dans la zone E1, participent d’une même stratégie qui menace directement la viabilité d’un futur Etat palestinien.

    Nous appelons donc les autorités israéliennes à reconsidérer ces décisions et à abandonner cette stratégie de colonisation afin de préserver la solution des deux Etats avec Jérusalem comme capitale, à laquelle la France réitère son attachement./.

    #Francediplo