• جورج قرم لـ « الآداب » : هل يمكن أن نخرج من أزمة لبنان المالية والاقتصادية؟ وكيف؟ | الآداب
    http://www.al-adab.com/article/%D8%AC%D9%88%D8%B1%D8%AC-%D9%82%D8%B1%D9%85-%D9%84%D9%80-%D8%A7%D9%84%D8%A2

    Entretien de #Georges_Corm pour Al-Adab.

    Dans la partie sélectionnée, ses réponses par rapport à la manipulation du mouvement — des choses l’étonnent — et son refus de participer à un gouvernement, même si son nom est souvent cité, sauf s’il s’agit d’un « gouvernement patriotique » (hukûma wataniyya : je ne sais comment le traduire, d’union national ?), mais il n’y croit pas. Plus haut dans l’article, intéressantes réponses sur le lien économique entre le #Liban et la Syrie.

    إلى أين يمكن أن يصلَ هذا الحَراك؟

    – هذه مسألةٌ يصعب التنبؤُ بها، والاحتمالاتُ مفتوحة. بين “نظريّة المؤامرة” و"الانتفاضة الشعبيّة،" أقف في الوسط، ولا مؤشِّرات لديّ للجزم بشيء. لكنني لا أفهم، مثلًا، تدخّلَ رئيسَي الجامعة الأميركيّة واليسوعيّة! وهناك خطرٌ من الجمعيّات الأجنبيّة التي تعطي رواتبَ عالية تفوق بأضعافٍ رواتبَ الناس في أماكن أخرى. وعندنا دوْر قطر مثلًا، عبر تمويل بعض وسائل الإعلام، وهي سبق أن حرّضتْ على الانتفاضات العربيّة.

    نحن ما زلنا داخل الفقّاعة، ولم نعِ بعدُ أثر الحَراك العربيّ عام 2011 في حركة الاحتجاجات العالميّة نفسها - - وال ستريت، أو اليونان، أو إسبانيا، أو فرنسا مع ظاهرة “السترات الصفراء.”

    في تقديري أنّ الموجة النيوليبيراليّة وصلتْ إلى حدودها القصوى، وأنّ العالم كلَّه أمام منعطفٍ مختلف، ربّما هو منعطفُ الخروج من هذه السياسات. والدول “المتخلّفة” الوحيدة التي نجحتْ في التنمية هي التي لم تطبِّقْ وصفاتِ صندوق النقد والبنك الدوليّ، مثل بعض دول شرق آسيا.

    اسمُكَ مطروح بقوّة في تشكيلٍ وزاريٍّ قادم. هل يمكن أن نراك وزيرًا عمّا قريب؟

    – أبدًا.

    – لا في حكومة إصلاحيّة، أو انتقاليّة؟

    – أبدًا.

    ولا في حكومة وطنيّة؟

    – في حكومة وطنيّة، لكلّ حادثٍ حديث. لكنّني لا أرى ذلك ممكنًا.

    ما هي توصياتك للحراك؟

    – عدم إغلاق الطرق بشكل فظّ، ولأيّام طويلة، بشكلٍ يمنع الناسَ من ممارسة أشغالها. هذا يَخدم أعداءَ الحراك!

  • #Georges_Corm. La mainmise du #FMI et de la #Banque_mondiale se rapproche
    http://magazine.com.lb/index.php/fr/component/k2/item/19346-georges-corm-la-mainmise-du-fmi-et-de-la-banque-mondiale-se-rappr

    La sortie de crise qui se rapproche c’est la mainmise du FMI et de la Banque mondiale et encore plus de politique d’#austérité, ce qui réduit d’autant plus les recettes de l’Etat. Les conférences de Paris I, Paris II, Paris III, Paris IV ont contribué à engager l’économie libanaise dans la mauvaise voie

    Les manifestants réclament la démission du gouvernement et la constitution d’un gouvernement de #technocrates susceptibles de sauver l’économie. Qu’en pensez-vous ?
    Un gouvernement technocrate est un mythe, pas une solution. Derrière les technocrates, il y a toujours un #politique.

    #Liban

    • Comment évaluez-vous le plan de sauvetage de Saad Hariri, sa sortie de crise ?

      On continue dans les mêmes errements et dans les mêmes politiques économiques absolument absurdes, avec cette future source de gaspillage et d’endettement qui s’appelle CEDRE et qui ne va qu’aggraver la mainmise de certains pays occidentaux qui prétendent nous aider sur le plan économique. Ça suffit de faire des investissements, il faut d’abord améliorer les investissements existants, et non pas chercher à gaspiller de l’argent dans des projets où les entrepreneurs de travaux publics s’en mettront plein les poches. CEDRE, ce ne sont que des emprunts.

      CEDRE n’est que l’un des points du plan. Ne pensez-vous pas que 0,63% de déficit et un budget sans taxes ni impôts sont de bonnes mesures ?

      Je peux vous faire un budget dans lequel j’ai du surplus budgétaire alors qu’en réalité je sais très bien que je vais faire du déficit. On peut toujours réduire le déficit artificiellement dans le projet de budget. Nous avons un ministre des Finances très fantaisiste qui est dictateur dans son ministère. C’est un très grave problème d’affermer le ministère des Finances à un des principaux partis connus pour ses gaspillages et sa mauvaise gestion.

      Que pensez-vous du volet privatisations du plan ?

      C’est appauvrir l’Etat complètement, alors que la seconde source de revenus de l’Etat provient des télécoms. Si on veut encore plus affaiblir l’Etat, on les privatise.

      Vous ne croyez pas à ce plan donc ?

      Ce n’est même pas un plan. Un plan doit être réfléchi, avec une bonne connaissance de l’économie, de ce qu’il faut réformer à l’intérieur de l’économie. C’est la domination du néo-libéralisme avec des gens qui ont plein de prétextes pour s’en mettre plein les poches. On a un gouvernement autiste qui n’a rien changé à sa politique économique, comme un train aveugle.

    • En revanche, pas un mot sur l’apparent dépassement du confessionnalisme par ces immenses manifestations qui ont eu lieu partout et par toutes les confessions, ce qui est tout de même un élément inédit, pour que le peuple libanais puisse enfin peser (en tant qu’ensemble de citoyens, et non de sujets confessionnels) sur les orientations politiques.

  • Protestos no Líbano deixaram de lado as diferenças religiosas no país - Mundo - RFI
    http://br.rfi.fr/mundo/20191022-protestos-no-libano-deixaram-de-lado-diferencas-religiosas-no-pais

    No entanto, para #Georges_Corm, ex-ministro das Finanças do Líbano e professor da Universidade Saint-Joseph de Beirute, os anúncios de Hariri não representam reformas concretas. “Ele vai continuar com os mesmos erros dos diferentes governos que comandaram o país nos últimos 20, 30 anos pelos Hariri, primeiro o pai e depois o filho.”

    Segundo o professor, autor de vários livros sobre o Líbano, o país está assistindo ao nascimento de um sentimento nacional. “Só vemos bandeiras libanesas nos protestos”, comenta. “Essas manifestações são uma expressão do ‘saco cheio total’ da população, que se uniu em torno de reivindicações comuns, que vão além das diferenças religiosas. Ninguém se posicionou como xiita, sunita, maronita ou ortodoxo. As questões religiosas foram colocadas de lado. É algo formidável e inédito na história do Líbano moderno”, avalia.

    #Liban

  • Lebanese call for government to resign in ‘WhatsApp revolution’
    https://www.irishtimes.com/news/world/middle-east/lebanese-call-for-government-to-resign-in-whatsapp-revolution-1.4055654

    Former finance minister #Georges_Corm told The Irish Times, “I’m optimistic. It’s great. There are no sectarian flags. When I walk in the streets I hear people talking the same language. It’s an opportunity for Lebanese to get out of mismanagement and corruption [which] the government cannot fix. It let the people down. The political class has closed on itself and cannot make contact with its external environment.”

    #Liban

  • « Le monde #arabe est dans un #chaos mental absolu » - International - El Watan
    http://www.elwatan.com/international/le-monde-arabe-est-dans-un-chaos-mental-absolu-15-07-2017-349064_112.php

    #Georges_Corm

    Quand j’évoque le chaos mental, j’entends également qu’il existe du côté arabe et #musulman, puisque nous avons de très nombreux Etats qui se disent musulmans qui sont des alliés inconditionnels de la puissance militaire américaine et soutiennent son déploiement. Dans cet ouvrage, je tente donc de déconstruire les discours canoniques et les images clichés devenues omniprésentes dans les opinions publiques qui sont amenées à approuver ou ne pas s’opposer aux politiques d’interventions militaires musclées, soit au nom des droits de l’homme, soit au nom de la défense préemptive des « #valeurs » occidentales.

    J’essaie également de montrer que si l’image de l’islam est autant défigurée aujourd’hui, la responsabilité n’en incombe pas seulement à ce que j’appelle l’#hubris (notion d’origine grecque désignant la démesure, ndlr) des Etats membres de l’#OTAN et le désir de #dominer entièrement le monde qui va de pair avec la globalisation.

    Le fait que des régimes politiques arabes ou non arabes musulmans, ainsi que de très nombreux intellectuels arabes et d’autres pays musulmans, se mettent à vanter une altérité islamique inconciliable avec les acquis positifs de la modernité, permet d’accréditer la thèse de Huntington. Nous sommes dans le chaos mental absolu.

    L’une des aberrations, c’est qu’il n’existe plus aujourd’hui de connaissance de l’islam. Les nouveaux orientalistes ne connaissent que trois auteurs sur les 13 siècles de civilisation islamique (Sayed Kotob, Mawdudi, Ibn Taymiyya). Leurs œuvres sont diffusées en tous lieux et en plusieurs langues et c’est ce qui tombe entre les mains des jeunes Arabes et musulmans partout dans le monde.

    Par ailleurs, le problème tire ses origines de la création de l’Organisation de la conférence islamique (#OCI), où brusquement on assiste à un regroupement d’Etats sur la base de l’identité religieuse — inédit depuis le temps des #croisades — et cette organisation s’est efforcée de créer et de consolider une altérité islamique, en refusant de façon très abrupte des principes de modernité qui sont devenus universels et auxquels il est difficile de se soustraire, même si les gouvernement de l’OTAN en font un très mauvais usage.

    #dirigeants_arabes #indigents_arabes

  • Irak. L’armée américaine reconnaît des lacunes dans le suivi de transferts d’#armes d’une valeur de plus d’un milliard de dollars | Amnesty International
    https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2017/05/us-military-admits-failures-to-monitor-over-1-billion-worth-of-arms-transfe

    L’armée américaine n’a pas dûment assuré le suivi de transferts d’armes et autres équipements militaires d’une valeur de plus d’un milliard de dollars à destination de l’Irak et du Koweït, selon un audit aujourd’hui déclassifié du département de la Défense, obtenu par Amnesty International à la suite de demandes d’accès à l’information.

    L’audit du gouvernement, réalisé à partir de septembre 2016, révèle que le département de la Défense « ne disposait pas d’archives précises et actualisées sur le nombre et la localisation » d’une grande quantité d’équipement inondant le Koweït et l’Irak pour approvisionner l’armée irakienne.

    « Cette évaluation donne un aperçu inquiétant du système défectueux – et potentiellement dangereux – mis en place par l’armée américaine pour contrôler des transferts d’#armes de plusieurs millions de dollars vers une région très explosive, a déclaré Patrick Wilcken, chercheur Contrôle des armes et droits humains à Amnesty International. 

    C’est une lecture qui donne particulièrement à réfléchir, au regard d’un passé marqué par des détournements d’armes américaines vers de multiples groupes armés commettant des atrocités en Irak, notamment le groupe armé se désignant sous le nom d’État islamique (EI).

    #Etats-Unis #Leadership #pyromane

  • #Georges_Corm
    C’est une bataille titanesque qui se joue aujourd’hui, principalement en #Syrie

    ...
    Dans les deux cas, l’impression donnée est celle d’une guerre entre sunnites et chiites qui cache, en réalité, la lutte entre deux axes géopolitiques : celui qui défend la prépondérance américano-israélienne, saoudienne et turque au Moyen-Orient, d’un côté, et celui qui conteste cette prépondérance et qui, aujourd’hui, regroupe l’Iran, la Russie, la Chine, le régime syrien et le Hezbollah libanais et ses alliés locaux qui se recrutent dans toutes les communautés libanaises, de l’autre côté. C’est une bataille titanesque qui se joue aujourd’hui principalement en Syrie, plus accessoirement en Irak et au Liban.
    ...

    http://new.humanite.fr/monde/georges-corm-c-est-une-bataille-titanesque-qui-se-548401

  • Entretien de 5 pages avec #Georges_Corm dans la revue #Rébellion n°57 février 2013 : http://www.georgescorm.com/personal/download.php?file=1853520.pdf

    Georges Corm, est économiste de profession, spécialiste du Moyen-Orient et de la Méditerranée, consultant au près d’organismes internationaux et d’institutions financières. Il a été ministre des finances du #Liban durant les années 1999 – 2000. Depuis 2001, il est professeur à l’Université Saint Joseph de Beyrouth où il enseigne les « politiques publiques dans le monde arabe » et la « coopération économique internationale », ainsi que « la pensée politique arabe contemporaine » et la « dynamique des conflits au Moyen-Orient », dans le cursus de sciences politiques.

    Article de 7 pages de Georges Corm sur « Les conflits du #Moyen-Orient : un état des lieux » dans la revue #Diplomatie février-mars 2013 : http://www.georgescorm.com/personal/download.php?file=diplomatie%20_feb2013.pdf

    L’instrumentalisation du fait religieux à des fins de puissance n’est pas une nouveauté au Moyen-Orient. Mobilisée par un nombre croissant d’acteurs, elle tend toutefois à le transformer en une véritable « poudrière », comparable aux Balkans d’avant 1914.

  • Interview de #Georges_Corm au journal #La_Croix (10/09/2012) :

    Pour l’historien Georges Corm, l’ancien ministre des finances du #Liban, le communautarisme, fondé sur l’institutionnalisation politique des appartenances ethniques ou religieuses, n’est pas une solution d’avenir.

    http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/Georges-Corm-Le-systeme-libanais-n-est-pas-un-modele-d-avenir-_NG_-2012-09

    Interview #La_Vangardia (11/09/2012) :

    Georges Corm, historiador, economista y exministro libanés, afirma que las cadenas de TV y los periódicos árabes están a sueldo de #Arabia_Saudí y #Qatar. En #Siria detrás de cada kalashnikov hay una potencia extranjera

    http://www.lavanguardia.com/internacional/20120911/54348852294/georges-corm-siria-kalashnikov-potencia-extranjera.html

    • Sur la sainte alliance entre réactionnaires wahhabites et impérialistes occidentaux :

      Or, nous assistons à une reconstitution de l’alliance des diplomaties occidentales avec les mouvances fondamentalistes, avec toute la puissance qui est derrière, à travers des financements saoudiens, qatariens… Ces mécanismes privent les révoltes de leurs fruits.

      […]

      Malheureusement, ce patrimoine a été totalement enseveli par le déversoir du wahhabisme saoudien, alors qu’il avait été largement intégré par les sociétés arabes jusque dans les années 1960-1970.

  • Pourquoi la pensée de #Fanon reste-t-elle pertinente ? Par #Georges_Corm lors du Colloque Frantz Fanon – Alger, 2 au 7 juillet 2012

    ...
    La pensée de Fanon et son langage permettent de mieux analyser et de mieux comprendre comment et pourquoi, en dépit des indépendances, on a assisté au développement d’un redoutable néocolonialisme, celui là même contre lequel Fanon a mis en garde les élites des pays décolonisés.
    ...
    Les élites arabes vont-elles enfin se mettre à l’écoute de leurs peuples ou n’auront-elles d’oreilles, encore une fois, que pour la domination « blanche » du monde qui s’est efforcé par tous les moyens de récupérer les révoltes arabes à leur profit ? Ces dernières ont même eu l’insolence la plus grotesque de se déclarer « partenaires » des révolutions, lors du sommet du G8 tenu en France à Deauville en mai 2011 et d’y convoquer les nouveaux dirigeants égyptiens et tunisiens.
    Relire Fanon aujourd’hui c’est se vacciner contre les sirènes du nouveau néocolonialisme qui désormais s’étend à toute la planète, mais dont l’hégémonie sur le monde arabe a le caractère le plus accentué et le plus choquant. Les mouvements altermondialistes qui tentent aujourd’hui de contester la toute puissance du néocolonialisme dominant peuvent trouver en Frantz Fanon un maître à penser pour mieux organiser la lutte contre la coalition d’élites mondialisée qui asservit la planète et hypothèque son avenir.

    http://georgescorm.com/personal/download.php?file=frantz%20_fanon.pdf