• The Predator in Your Pocket
    https://citizenlab.ca/2019/06/the-predator-in-your-pocket-a-multidisciplinary-assessment-of-the-stalker

    A Multidisciplinary Assessment of the Stalkerware Application Industry Persons who engage in technology-facilitated violence, abuse, and harassment sometimes install spyware on a targeted person’s mobile phone. Spyware has a wide range of capabilities, including pervasive monitoring of text and chat messages, recording phone logs, tracking social media posts, logging website visits, activating a GPS system, registering keystrokes, and even activating phones’ microphones and cameras, as well (...)

    #smartphone #spyware #GPS #géolocalisation #écoutes #harcèlement #surveillance #femmes (...)

    ##travailleurs


  • Cinq beaux livres pour enfants qui parlent d’#homoparentalité

    Expliquer l’homoparentalité aux enfants, qu’il s’agisse d’#adoption, de #GPA ou de #PMA, peut parfois sembler compliqué. C’est pourtant le défi que se sont donnés ces cinq petits #livres_illustrés, sélectionnés par TÊTU !


    https://tetu.com/2019/04/12/cinq-beaux-livres-pour-enfants-qui-parlent-dhomoparentalite/amp
    #livres #livres_pour_enfants #homosexualité #parentalité


  • Les assistants personnels masculins donnent des directions, les féminins vous épaulent
    https://www.numerama.com/tech/521282-les-assistants-personnels-masculins-donnent-des-directions-les-femi

    Un rapport de l’ONU pointe du doigt les biais sexistes des assistants vocaux que nous utilisons au quotidien. Le genre des assistants vocaux a-t-il une importance ? Si l’on en croit un rapport publié par les Nations Unies (ONU) mercredi 22 mai, il contribuerait en tout cas à véhiculer des clichés sexistes. Les fabricants auraient tendance à choisir une voix masculine pour des objets qui donnent des ordres ou des directives, mais une voix féminine pour des objets qui épaulent et conseillent.

    Des (...)

    #Apple #Microsoft #BMW #Amazon #AlexaHunches #Assistant #Alexa #Cortana #domotique #Siri #Alibaba.com #Alibaba #biométrie #discrimination #voix #GPS #smartphone (...)

    ##AliGenie
    //c1.lestechnophiles.com/www.numerama.com/content/uploads/2019/05/amazon-echo.jpg


  • Explorer la Terre (pour ne pas la perdre)
    https://www.franceculture.fr/emissions/la-suite-dans-les-idees/explorer-la-terre-pour-ne-pas-la-perdre

    La diffusion récente d’une technologie qui nous relie directement et en permanence à des satellites a progressivement modifié notre rapport au monde. Peu à peu, sans qu’on s’en aperçoive véritablement, le #GPS qui équipe nos smartphone a remplacé, souvent, la carte traditionnelle que nous avions l’habitude de consulter. Et si nous profitions de ce trouble pour mettre en œuvre de nouvelles expériences du rapport au monde ? De nouvelles manières de nous représenter la Terre. C’est ce qu’ont entrepris deux architectes (Alexandra arènes et Axelle Grégoire) et une historienne des sciences (Frédérique Aït-Touati) : explorer une terre qui nous demeure encore largement inconnue. L’explorer dans une forme d’urgence, avant qu’elle ne se dérobe sous nos pieds. C’est une expérience similaire qu’a mené Maylis de Kerangal en Laponie, à Kiruna, en allant visiter le sous-sol, celui de la plus grande mine de fer au monde.

    #cartographie #audio


  • #Montpellier : l’Arena, un équipement démesuré selon la chambre régionale des comptes
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/montpellier-arena-equipement-demesure-chambre-regionale

    Cette salle, forte de plus de 14.000 places, a été réalisée en 2009 pour 74,2 M€.

    Cet équipement a été conçu selon des projections en terme d’activité et de recettes surévaluées par rapport à la réalité,
    souligne le rapport. Une situation qui, de ce fait, dégrade la situation financière de Montpellier Events.

    Le résultat d’exploitation de la société a été systématiquement négatif (-4,8 M€ cumulés), conduisant à un déficit cumulé de 22,3 M€ en 2017.

    Avec l’Arena, les élus locaux de l’époque ont-ils vu trop grand ? C’est ce que semble indiquer la synthèse de la chambre régionale des comptes qui compare la capacité en nombre de places (salles de spectacle de très grande jauge) dans l’agglomération de Montpellier à celles de Toulouse et d’Aix-Marseille entrre autre.
    – Dans l’agglomération de Montpellier, on compte 450 051 habitants et 20 000 places avec l’Arena et le Zénith
    – Dans l’agglomération de Toulouse, on compte 755 882 habitants et seulement 11 000 places avec le Zénith
    – Dans celle d’Aix-Marseille Provence, qui approche des 1 million 900 000 habitants , 17 000 places sont disponibles dans le Dôme de Marseille et l’Arena d’Aix-en-Provence.


  • A La Réunion, la nouvelle route du littoral à l’arrêt
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/05/04/a-la-reunion-la-nouvelle-route-du-littoral-a-l-arret_5458257_3234.html

    Comment et quand sera terminée la nouvelle route du littoral ? Ce chantier pharaonique de l’île de la Réunion est désormais à l’arrêt, rattrapé par le choix contesté d’en bâtir la moitié sur une digue.

    quand tu vois cette #photo tu te demandes quels esprits tordus ont pu se dire que c’était une bonne idée.

    #gpi #bagnole #littoral #route #mer

    Les justifications sont ici :
    http://www.nouvelleroutedulittoral.re/edito/article/edito

    Tous les experts se sont accordés sur cette solution comme étant la meilleure aux plans technique, financier et environnemental.


  • En piratant deux applications GPS de milliers de véhicules, un hacker tire la sonnette d’alarme auprès des fabricants de GPS
    https://cyberguerre.numerama.com/1267-en-piratant-deux-applications-gps-et-des-milliers-de-vehi

    Un hacker répondant au nom de L&M a décelé une brèche informatique au cœur de deux applications GPS professionnelles : iTrack et ProTrack. Outre la géolocalisation du véhicule et le vol de données, le pirate serait en mesure de stopper le moteur à distance. Et créer, s’il le souhaite, un « embouteillage de grande envergure ». Respectivement développées par les entreprises chinoises iTryBrand Technology et SEEWORLD, les applications GPS professionnelles ProTrack et iTrack ont du plomb dans l’aile. Non (...)

    #GPS #géolocalisation #hacking

    //c0.lestechnophiles.com/cyberguerre.numerama.com//content/uploads/sites/2/2019/04/samuel-foster-362611-unsplash.jpg


  • Hacker Finds He Can Remotely Kill Car Engines After Breaking Into GPS Tracking Apps
    https://motherboard.vice.com/en_us/article/zmpx4x/hacker-monitor-cars-kill-engine-gps-tracking-apps

    “I can absolutely make a big traffic problem all over the world,” the hacker said. A hacker broke into thousands of accounts belonging to users of two GPS tracker apps, giving him the ability to monitor the locations of tens of thousands of vehicles and even turn off the engines for some of them while they were in motion, Motherboard has learned. The hacker, who goes by the name L&M, told Motherboard he hacked into more than 7,000 iTrack accounts and more than 20,000 ProTrack accounts, (...)

    #GPS #géolocalisation #hacking


  • Au bon souvenir de votre géolocalisation
    https://linc.cnil.fr/au-bon-souvenir-de-votre-geolocalisation

    Alors que Foursquare avait pour beaucoup disparu des radars, l’appli qui vous permettait de devenir « maire » de votre boulangerie est devenu le fournisseur de solution d’une API de géolocalisation des plus gros services numériques. Elle souhaite aujourd’hui capter les données qui passent par son API pour ses propres usages. Dans un article publié le 3 mars 2019 sur Wired, You May have forgotten Foursquare, but it didn’t forget you, la journaliste Paris Martineau décrit un projet de jeu vidéo (...)

    #Apple_Maps #WeChat #Airbnb #Foursquare #Snapchat #Twitter #Uber #Bluetooth #WiFi #GPS #géolocalisation (...)

    ##CNIL


  • Russia Is Tricking #GPS to Protect Putin – Foreign Policy
    https://foreignpolicy.com/2019/04/03/russia-is-tricking-gps-to-protect-putin

    Researchers at a Washington-based think tank have noticed that a funny thing happens whenever Russian President Vladimir Putin gets close to a harbor: The GPS of the ships moored there go haywire, placing them many miles away on the runways of nearby airports.

    According to a new report by security experts with the group C4ADS, the phenomenon suggests that Putin travels with a mobile GPS spoofing device and, more broadly, that Russia is manipulating global navigation systems on a scale far greater than previously understood.
    […]
    The Russian emphasis on electronic warfare extends to Putin’s personal security detail, which has embraced GPS spoofing as a way to protect the Russian leader against drone attacks. But the use of that spoofing technology can also be tracked and provides an unprecedented look at the effectiveness and scale of Russian electronic warfare capabilities.

    Putin’s bodyguards are using what on its face is a counterintuitive approach to prevent assassination attempts by drone. The GPS spoofer that travels with Putin impersonates civilian GPS signals and provides the receiver with false coordinates for local airports. It chooses the coordinates of local airports because commercial drones typically come preprogrammed with safety mechanisms that make them automatically land or shut down when they enter the airspace of an airport.

    In theory, drones operating near Putin will shut down or automatically land when they come within range of the spoofer. Fear of assassination by drone is a realistic one: Last year, Venezuelan President Nicolás Maduro survived an attempt on his life that involved using drones to target him with explosives.

    But Russia’s use of spoofing technology is having some surprising side effects. In September 2016, Putin traveled to the Kerch Strait along with Prime Minister Dmitry Medvedev to inspect progress on a $4 billion bridge to the Russian mainland and meet with workers. While the two Russian leaders were there, the automatic identification systems of nearby ships—systems that rely in part on GPS—started reporting their locations as the Simferopol Airport about 125 miles away.

    Two years later, Putin returned to Kerch to lead a convoy of construction vehicles across the newly constructed bridge. Again, ships in the area reported strange location information, showing up at the Anapa Airport in mainland Russia.

    #GPS-spoofing #AIS-spoofing


  • What I learned using #gpt-2 to write a novel
    https://hackernoon.com/what-i-learned-using-gpt-2-to-write-a-novel-b74a6294c813?source=rss----3

    The storyOn February the 14th 2019 Open AI posted their peculiar love-letter to the AI community. They shared a 21-minute long blog talking about their new language model named GPT-2, examples of the text it had generated, and a slight warning. The blog ends with a series of possible policy implications and a release strategy.“…we expect that safety and security concerns will reduce our traditional publishing in the future, while increasing the importance of sharing safety, policy, and standards research” OpenAI CharterWhile we have grown accustomed to OpenAI sharing their full code bases alongside announcements, OpenAI is committed to making AI safe. On this occasion, releasing the full code was deemed unsafe, citing concerns around impersonation, misleading news, fake content, and (...)

    #artificial-intelligence #machine-novel #novel-written-by-machine #machine-written-noval


  • A #Montpellier, le pétrin entre en gare
    https://www.liberation.fr/france/2019/03/27/a-montpellier-le-petrin-entre-en-gare_1717827

    Elle a coûté 142 millions d’euros, mais c’est une station fantôme. La nouvelle #gare « #Sud_de_France » est bâtie au milieu de nulle part, sans même un guichet, et accueille à peine huit trains par jour. Malgré les mises en garde d’écologistes et d’élus qui demandent son retrait, une deuxième de ce genre devrait bientôt voir le jour près de Nîmes.

    #gpii #sncf


  • Depuis l’ouverture du parc éolien de Nozay, les vaches meurent et les humains sont malades Thibault Dumas (Mediacités) - 25 Mars 2019 Reporterre _
    https://reporterre.net/Depuis-l-ouverture-du-parc-eolien-de-Nozay-les-vaches-meurent-et-les-hum

    Nozay (Loire-Atlantique), reportage

    Des animaux qui meurent, des hommes malades, deux agriculteurs au bord de l’asphyxie financière… Depuis l’implantation d’un parc éolien en 2012 à Nozay, entre Nantes et Rennes, les services de l’État sont désemparés face à des effets secondaires aussi alarmants qu’inexpliqués. Une situation qui préoccupe jusqu’au ministère de la Transition écologique.



    Dans un vrombissement régulier, les pales des éoliennes fendent l’air, une centaine de mètres en surplomb des pâturages. Le vent d’ouest souffle et le ciel s’anime en ce mercredi d’hiver, aux alentours de Nozay (Loire-Atlantique), en bordure de la N137, qui relie Nantes à Rennes. Au pied des huit turbines qui tournent à pleine vitesse, les arrêtés préfectoraux s’amoncellent, cloués sur des poteaux en bois. «  C’est sûr que notre histoire, c’est une histoire de fous  » , soupire, en regardant droit dans les yeux, un agriculteur du coin. Du côté de la préfecture de la Loire-Atlantique, on concède, par la voix de son secrétaire général, Serge Boulanger, «  [qu’] on est devant une situation atypique, pour laquelle on se doit de trouver des explications   ».

    Cette «   histoire de fous   » affecterait aujourd’hui des dizaines d’habitants de quatre communes voisines (Nozay, Abbaretz, Puceul, Saffré) et frappe surtout durement deux exploitations agricoles [1], installées autour des éoliennes. «   On va crever dans tous les sens du terme, financièrement ou au niveau de notre santé   », s’alarme l’éleveuse Céline Bouvet, 44 ans, aussi déterminée qu’épuisée par cinq années d’un combat kafkaïen mené au côté de son homologue Didier Potiron, 50 ans. Aucun des deux ne se décrit pourtant comme « anti-éolien ». Ils ont même décliné toutes les offres de service de collectifs d’opposants. 

    «  La coïncidence chronologique avec les travaux de construction puis la mise en route de l’éolienne est suffisamment troublante pour justifier des investigations complémentaires » 
    Tout débute fin 2009 quand l’entreprise toulousaine ABO Wind vend aux deux exploitants un projet (ancien) de champ éolien, exploité par KGAL, un énorme fonds d’investissements allemand, qui en possède une soixantaine. L’argumentaire est tentant : «   Ça sera tout bénéfice pour vous.  » La promesse  ? Respectivement 2.000 et 4.000 euros annuels pour le fonctionnement d’une partie du parc éolien des Quatre Seigneurs, dont les travaux démarrent fin 2012 pour une mise en route en juin 2013. Le début des ennuis pour ces deux exploitants du cru qui ont repris des fermes familiales.
    «   Chez nous, raconte Céline Bouvet, cela a commencé par des problèmes de mammites [inflammation de la mamelle des vaches]. On est obligé de jeter le lait, car il est rempli de caille et de grumeaux. Après, ça a été l’explosion : les vaches refusent parfois de monter dans les salles de traite, ou font demi-tour à l’approche des éoliennes, comme s’il y avait une barrière électrique invisible. Au niveau fécondité, c’est aussi devenu une catastrophe   », dit-elle, dans une étable, au milieu de sa trentaine de vaches laitières.


    Les nombreux arrêtés préfectoraux affichés à proximité des éoliennes

    La synthèse de la dizaine d’expertises réalisées dans le cadre du #GPSE (Groupe permanent pour la sécurité électrique en milieu agricole) confirme le tout, au printemps 2015. «   La coïncidence chronologique avec les travaux de construction puis la mise en route de l’éolienne est suffisamment troublante pour justifier des investigations complémentaires (…) Elles sont absolument indispensables pour essayer de comprendre ce qui se passe dans ces élevages   », conclut son auteure, la professeure émérite Arlette Laval de l’Oniris (École vétérinaire de Nantes), pourtant sceptique au départ. Une alerte que l’on retrouve quasiment mot pour mot dans les longs rapports vétérinaires et médicaux concernant les deux exploitations, dont les équipements ont été définitivement mis hors de cause par les experts.



    _ Dans ue ferme voisine du parc éolien des Quatre Seigneurs.

    Sur celle de Didier Potiron, où pâturent près de 75 bêtes, la perte financière a été évaluée par un cabinet indépendant à 93.000 euros sur une seule année. Un montant énorme pour une entreprise agricole qui affiche 300.000 euros de chiffre d’affaires. En cause  : la surmortalité des #vaches, notamment les plus jeunes, avec une cinquantaine de décès par an. «   Il faut une gestion extrêmement rigoureuse pour arriver à s’en sortir. On fait zéro investissement, on est toujours à la limite. C’est révoltant, parce que, depuis le début, on est transparents et au bout de six ans, on en est toujours au stade des expertises. Pour moi, le dossier a été bâclé par les services de l’État  _ », dit-il. Cette accumulation de problèmes a poussé les deux agriculteurs — et une dizaine de riverains, nous y reviendrons — à déposer plainte contre la ferme éolienne des Quatre Seigneurs dès l’été 2014 puis, à nouveau, en 2017. Tout en privilégiant le dialogue et la collaboration. Pour l’instant…

    «  Pour le moment, sur le plan scientifique, ces études n’ont pas permis de faire le lien entre le parc éolien et les symptômes constatés chez l’être humain et l’animal » 
    Selon notre décompte, pas moins de 20 études [2] de tous ordres ont déjà été réalisées sur place. « C’est le parc éolien le plus étudié en France », glisse Patrick Bessière, PDG d’#Abo_Wind, qui reconnait que «  la discussion avec les exploitants n’est pas toujours sereine  ». Un géobiologue, décontenancé, est venu des dizaines de fois. Un haut-fonctionnaire de la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, qui chapeaute l’éolien) a, lui, eu beaucoup de mal à cacher son irritation devant ces problèmes inexpliqués. «   Pour le moment, sur le plan scientifique, ces études n’ont pas permis de faire le lien entre le parc éolien et les symptômes constatés chez l’être humain et l’animal, note Serge Boulanger, le numéro 2 de la préfecture de Loire-Atlantique. Ça ne veut pas dire qu’il y en a pas, mais ça ne veut pas dire qu’il y en a un. On se doit de continuer à explorer les choses.   » La piste de la relocalisation des exploitations n’est néanmoins plus tabou. Dans un courrier que nous nous sommes procuré, la préfecture écrit qu’elle y travaille avec la chambre d’agriculture du département. 



    Le parc #éolien des Quatre Seigneurs.

    Conséquence d’un arrêté préfectoral pris en urgence l’été dernier, une inédite campagne de tests a débuté mi-janvier, sous l’égide d’Oniris et de cabinets spécialisés. «   On met l’ensemble du parc à l’arrêt, puis on va rebrancher les éoliennes une par une pour voir si cela a un effet sur le comportement animal et les êtres humains, explique Serge Boulanger. Cela n’avait jamais été fait jusqu’ici.   » La perte liée à l’arrêt du parc se fait sans compensation [3] pour l’exploitant, KGAL, et les tests sont financés à hauteur de 25.000 euros par une enveloppe publique du ministère de l’#Écologie, une première — jusqu’ici, constructeur et exploitant privés réglaient la facture, alimentant des soupçons de partialité des études. 

    Car, l’affaire a pris une tournure politique. «   L’été dernier, une vache pissait le sang, morte au pied d’une éolienne. C’était le quatrième décès dans la journée   », raconte un agriculteur. Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition écologique, est alerté par le parlementaire La République en marche (LREM) (ex-PS) de la circonscription, Yves Daniel, lui-même issu du monde agricole. «   Au nom de l’application du principe de précaution dans l’éolien pour lequel je me bats depuis des années   » [il avait posé une question écrite sur le sujet dès l’automne 2014], explique ce dernier, qui souhaite néanmoins rester discret sur ce «   dossier sensible    ».

    Dans la foulée d’un entretien informel avec le parlementaire, le ministère de l’Écologie prend les choses en main depuis Paris. Il est vrai que, localement, les maires des communes concernées préfèrent ne pas évoquer l’affaire. La communauté de communes de la Région de Nozay compte deux parcs éoliens et d’autres projets attendent dans les cartons. Quant à celui des Quatre Seigneurs, il rapporte à lui seul pas loin de 84.000 euros par an à la collectivité, dont les élus n’ont jamais donné suite à nos demandes d’interview.

    Pourtant, le temps presse. Outre les animaux, les riverains se plaignent aussi de «   troubles du sommeil importants   », ce qui a conduit une dizaine d’entre eux à se joindre au combat des exploitants. À l’image de Renate, une retraitée franco-allemande venue s’installer ici il y a 30 ans  : «   C’est simple, je me réveille toutes les nuits à deux heures du matin sans pouvoir me rendormir. Et quand je dors ailleurs, tout va bien.   » Un témoignage recoupé par de nombreux autres que nous avons recueillis.

    «  Si, par bonheur, on trouvait de quoi ça provient… » 
    Certaines pathologies sont encore plus préoccupantes  : kyste qui ne se résorbe pas chez un adolescent, #cancer qui s’accélère chez un riverain, crises d’#épilepsie, inflammations musculaires, etc. La fatigue ou l’anxiété fragilisent-elles les corps ? Ou s’agit-il d’un #effet_nocebo https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-effet-nocebo-12870 (l’inverse de l’effet placebo) ? «   Quand vous allez aux urgences, on vous dit que le problème, c’est vous   », dit une habitante. En attendant, les boîtes de médicaments s’accumulent dans les cuisines et les placards des riverains des éoliennes, qui réclament depuis plusieurs années une étude des effets sur la santé humaine. «   Quelque chose se fera dans les mois à venir sous l’égide de l’Agence régionale de santé (ARS)   », annonce-t-on du côté de la préfecture, sans plus de précisions sur un calendrier ou sur un périmètre.

    En attendant, les autorités butent sur la question que tout le monde se pose  : d’où vient le problème avec ces #éoliennes  ? Si le mouvement des pales fait l’objet d’un certain nombre de travaux — et aussi de fantasmes —, c’est le champ électromagnétique généré par les câbles de 20.000 volts enterrés pour raccorder les huit éoliennes au réseau EDF qui concentre les investigations. Surtout que les sols humides des environs de Nozay sont drainés par des rivières souterraines  : une importante quantité d’eau a été pompée pendant les travaux d’installation.


    Le parc éolien des Quatre Seigneurs.

    Cette hypothèse est défendue par Allain Lamy, 71 ans, ancien cadre d’EDF  : «   Des bactéries dites magnétotactiques s’en serviraient pour proliférer dans l’ensilage des fermes [l’alimentation des animaux], dont la température est déjà montée 20 °C au-dessus de la température ambiante. Pour en avoir le cœur net, il faudrait pousser de vraies investigations sur le sujet   », ajoute ce Nantais qui soutient depuis trois ans les exploitants du parc éolien des Quatre Seigneurs.

    Serge Boulanger, secrétaire général de la préfecture de Loire-Atlantique, le reconnaît  : «   Il y a une particularité dans ce parc éolien : chaque éolienne est reliée aux autres par un câble en cuivre. On appelle ça une liaison équipotentielle, pour une mise à la terre commune, alors que, sur d’autres parcs, on a une mise à la terre par éolienne. Mais, il peut y avoir aussi, sans liens avec l’éolien, l’influence d’un faisceau radar aéronautique, la proximité d’une ligne à haute tension, etc.   »
    Si l’exploitant allemand #KGAL n’a jamais répondu à nos sollicitations et semble ralentir toutes les procédures, le fabricant du parc, la société toulousaine Abo Wind, s’explique, elle, par courriel [4]  : «   Nous avons toujours porté une attention particulière aux problèmes évoqués par les riverains. Ceci est toujours le cas durant la phase de développement, mais également durant la phase post-implantation. Ce n’est pas pour autant que le parc éolien n’est pas conforme aux normes et réglementations en vigueur…   » 

    Une fin de non-recevoir qui ne satisfait évidemment personne. Tandis que les investigations se poursuivent, la FNSEA 44 et les Jeunes Agriculteurs 44, qui suivent l’affaire de près, ont monté un groupe de travail pour recenser les problèmes inexpliqués et élaborer une charte d’implantation des éoliennes. En regardant leurs pales tourner, l’éleveuse Céline Bouvet ne peut retenir un soupir  : «   Si, par bonheur, on trouvait de quoi ça provient… Mais il y a tellement d’enjeux financiers. À côté, nous, on est des merdes.   »

    Article initialement paru dans Mediacités https://www.mediacites.fr/nantes/enquete-nantes/2019/02/14/sante-linquietant-mystere-des-eoliennes-de-nozay Nantes le 14 février 2019. *


  • Tiens… des nouvelles d’Alexis Escudero pour l’édition italienne de la Reproduction artificielle de l’humain

    Post-face à l’édition italienne de la Reproduction artificielle de l’humain | Alexis Escudero
    https://alexisescudero.wordpress.com/2017/01/05/post-face-a-ledition-italienne-de-la-reproduction-artifici

    Enfin, c’est le sens de votre question, il existe bien des raisons féministes de refuser la reproduction artificielle. Certaines féministes s’en sont emparé. Elles restent malheureusement minoritaires. Après les chasses aux sorcières et l’accaparement de l’accouchement par les médecins, l’artificialisation de la reproduction parachève le mouvement de médicalisation et de dépossession de la maternité par le pouvoir médical (essentiellement masculin). La reproduction artificielle s’en prend exclusivement au corps des femmes, diagnostiquées, manipulées, prélevées, expertisées, encouragées par le pouvoir médical à retenter indéfiniment leurs chances d’avoir un enfant, subissant alors examens, interventions chirurgicales, fausses couches à répétition, hémorragies. La marchandisation du corps touche principalement celui des femmes : vente d’ovules, gestation pour autrui. Dans un monde où la réussite sociale passe par le fait d’avoir des enfants (et en attendant l’utérus artificiel), la PMA accroît l’injonction à la maternité sur les femmes. En Israël, la politique nataliste agressive de l’Etat, est un fardeau pour les femmes qui ne veulent ou ne peuvent avoir d’enfants. Les nouvelles méthodes de FIV avec injection cytoplasmique du spermatozoïde permettent à des hommes quasi stériles de procréer. La responsabilité de la stérilité repose encore et toujours sur les femmes.

    Vous parlez d’un « féminisme anarchiste, queer » dans lequel on trouverait des voix contre la procréation artificielle. Je ne connais pas le contexte italien. En France, s’il existe une poignée de féministes anarchistes queers, une minorité d’entre elles s’oppose à l’artificialisation de la reproduction, sans parvenir à peser dans le débat public. Dans leur majorité, les personnes qui se réclament de la théorie queer soutiennent ouvertement la PMA. En partie parce que critiquer l’artificialisation de la reproduction revient selon elles à faire le jeu des réactionnaires. Sans doute aussi parce que la reproduction artificielle et le transhumanisme sont des outils formidables pour déconstruire les rôles masculins et féminins, « troubler le genre », remettre en cause la dichotomie entre sexe et genre. Leurs critiques de la médicalisation, du pouvoir médical, s’effacent devant les promesses offertes par les technologies reproductives.

    #critique_techno #féminisme #PMA #GPA #reproduction_artificielle



  • « Triangle de Gonesse » : le plan local d’urbanisme qui prévoit l’implantation d’Europacity annulé
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/03/12/europacity-le-plan-local-d-urbanisme-de-gonesse-annule-par-la-justice_543491

    C’est un nouveau revers pour les promoteurs du projet EuropaCity. Comme l’avait requis le rapporteur public, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé, mardi 12 mars, le plan local d’urbanisme (PLU) de Gonesse (Val-d’Oise), amendé en 2017 pour permettre l’urbanisation de 280 hectares de champs de céréales.

    Après l’annulation par le même tribunal, le 6 mars 2018, de l’arrêté préfectoral autorisant la création de la zone d’aménagement concerté (ZAC) du « #Triangle_de_Gonesse », le projet de mégacomplexe est désormais sérieusement fragilisé. L’Etat avait alors fait appel.

    Dans sa décision, mardi, le tribunal explique que le conseil municipal, qui avait approuvé le PLU en septembre 2017, avait « commis une erreur manifeste d’appréciation en classant en zone à urbaniser 248 hectares de terres agricoles ».

    #GPII #youpi


  • Twenty minutes into the future with OpenAI’s Deep Fake Text AI
    https://arstechnica.com/information-technology/2019/02/twenty-minutes-into-the-future-with-openais-deep-fake-text-ai

    In 1985, the TV film Max Headroom : 20 Minutes into the Future presented a science fictional cyberpunk world where an evil media company tried to create an artificial intelligence based on a reporter’s brain to generate content to fill airtime. There were somewhat unintended results. Replace ‘reporter’ with ‘redditors,’ “evil media company” with ‘well meaning artificial intelligence researchers,’ and ‘airtime’ with ‘a very concerned blog post,’ and you’ve got what Ars reported about last week (...)

    #OpenAI #algorithme #GPT2 #manipulation


  • Un commissaire-enquêteur radié pour avoir voulu trop bien faire
    https://reporterre.net/Un-commissaire-enqueteur-radie-pour-avoir-voulu-trop-bien-faire

    Ainsi, début mai, le président du département, Jean-Pierre Barbier, a demandé la mise à l’écart de l’enquête publique du juriste. « On estimait que M. Ullmann manquait d’impartialité car il est très proche des milieux écologistes, ce qui risquait de biaiser sa vision dans le dossier », nous explique-t-on au service presse du département de l’Isère. Il lui était plus particulièrement reproché la publication d’articles sur le droit de l’environnement et son appartenance, il y a quelques années, au conseil d’administration de France Nature Environnement. Le président du tribunal administratif de Grenoble avait rejeté la demande de M. Barbier, rappelant d’ailleurs que la connaissance des questions d’environnement est un critère de sélection des commissaires-enquêteurs. « Ce n’était pas la première fois que cela m’arrivait », commente Gabriel Ullmann, qui a alors passé outre et poursuivit son enquête avec les deux autres commissaires. Ils ont rendu fin juillet leur rapport et ont émis un avis défavorable.

    L’été s’est passé puis, fin septembre, M. Ullmann a reçu un mémoire du préfet demandant sa radiation. Début décembre, elle a été confirmée par une commission de neuf membres dont six sont nommés… par le préfet. « Ce jour-là, il m’a été reproché d’avoir rendu 10 % d’avis défavorables ces dernières années. C’est peu, mais c’est bien plus que la moyenne, qui est plutôt autour de 1 % », rapporte Gabriel Ullmann. « Le préfet a agit à la demande du président de département, qui a ainsi contourné le refus du tribunal », dénonce-t-il. « J’avais également présidé la commission d’enquête pour le projet de Center Parcs de #Roybon, en 2014, ce qui m’avait déjà valu les foudres de M. Barbier. C’est la deuxième fois que je rends un avis défavorable sur un projet qu’il souhaite. »

    #gpii #radiation


  • OpenAI a créé un générateur de texte tellement intelligent qu’il en devient dangereux
    https://www.numerama.com/tech/464605-openai-a-cree-un-generateur-de-texte-tellement-intelligent-quil-en-

    L’organisation OpenAI a décidé de ne pas publier tous les résultats de ses recherches, de peur que des utilisateurs malintentionnés détournent son nouveau générateur de texte à des fins malveillantes. La démo mise en ligne est impressionnante. Dans un tweet publié le 14 février 2019, OpenAI a présenté GPT-2, la deuxième version de son générateur automatique de texte si performant qu’il ne sera, pour l’instant, pas diffusé au grand public librement. OpenAI est une organisation à but non lucratif soutenue à (...)

    #Tesla #algorithme #GPT2 #manipulation #OpenAI

    //c1.lestechnophiles.com/www.numerama.com/content/uploads/2019/02/openai-langage.png


  • « En tant qu’homosexuels, il est de notre devoir de prendre position contre la #PMA et la #GPA »
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/01/26/31003-20180126ARTFIG00197-en-tant-qu-homosexuels-il-est-de-notre-devoir-de-

    L’enjeu principal ici est la #réification de la femme vue comme « moyen » au service d’un couple qui louerait son utérus pour porter son enfant. Or, après des décennies de féminisme, il est difficilement concevable qu’aujourd’hui la réification du corps de la femme apparaisse par le biais du discours libéral. En ce sens, l’argument selon lequel la mise à disponibilité par certaines femmes de leur utérus serait éthique parce qu’elles le feraient de manière libre et consentie nous semble irrecevable. Ce serait en effet nier toute la dimension d’un principe moral fondamental et caractéristique de notre civilisation occidentale, résumé notamment par l’impératif pratique kantien : « Agis de telle sorte que tu traites l’humanité comme une fin, et jamais simplement comme un moyen. »

    • Autant je comprends l’argument de la réification d’une mère-porteuse dans le cas de la GPA, autant le lien entre PMA pour les couples de femmes et GPA me semble particulièrement malhonnête dans ce texte.

      Contre la PMA pour les femmes, le premier argument serait que, comme elles ne sont pas malades (leur « infertilité » serait liée à l’état de nature, pas à une malformation exceptionnelle qui empêcherait la fonction naturelle de reproduction), elles ne devraient pas bénéficier d’une aide médicalisée pour avoir un enfants :

      Or, un couple de femmes est objectivement et par définition infertile. Celles-ci ne souffrent donc d’aucune condition médicale ou maladie qui justifierait qu’elles aient accès à la PMA.

      Vraiment, je trouve l’argument extrêmement faible.

      Introduire la question de la discrimination là-dedans (« dire cela n’est pas de l’homophobie ») n’a rigoureusement aucun intérêt, au contraire je trouve ça très gênant (la logique serait « ce n’est pas de l’homophobie de refuser la PMA sur un argument aussi faiblard, puisque de toute façon c’est comme ça dans la nature… »).

      Le second c’est que la PMA pour les couples de femmes mènerait « tout naturellement » à la GPA, parce que :

      Nous nous opposons aussi à la légalisation de la PMA pour les couples de femmes, car elle ouvre une boîte de Pandore qui mènera tout naturellement à la légalisation à terme de la GPA (bien que la GPA concerne tous les couples, homosexuels comme hétérosexuels, elle est notamment promue par des associations dites LGBT comme un moyen de permettre aux couples d’hommes de « concevoir » un enfant). En effet, bien que de natures différentes, la PMA pour les couples de femmes et la GPA sont revendiquées au nom d’un prétendu nouveau droit pour les couples homosexuels, le droit à l’enfant. Or, au nom du principe d’égalité, il sera impossible d’interdire la GPA une fois la PMA pour les couples de femmes légalisée. En effet, au nom de quoi les homosexuels hommes n’auraient-ils pas, eux aussi, le droit d’avoir accès à une nouvelle technique leur permettant de « concevoir » un enfant ?

      Mais justement, l’essentiel de ce texte consiste à expliquer que la GPA nécessite qu’une femme soit enceinte pendant 9 mois puis « cède » l’enfant au couple qui lui a demandé. Donc « au nom de quoi » et « impossible d’interdire », c’est clairement expliqué dans leur propre texte : contrairement à la PMA, la GPA impose de « louer » le ventre d’une femme qui cèdera l’enfant pendant 9 mois, ce qui en fait un acte de nature radicalement différent (donc pas « impossible d’interdire » ni « mènera tout naturellement »).

    • Ce texte est signé par trois hommes, # mecsplication de PMA qui toujours confond insémination artificielle et fécondation in vitro, le deuxième étant un acte médical pour pallier l’infertilité de couples hétérosexuels. La première est une technique sociale qui pose des problèmes moraux à des grincheux qui sont moins exigeants avec les pères absents qu’avec les femmes sans homme.

      C’est une prose pas très intéressante et à laquelle je répondrais qu’il y a de la place pour des assos LGBT réacs, s’ils sont trois ils peuvent fonder leur association (homophile, disait on jadis) au lieu de dénigrer les autres.

    • Évidemment je suis assez d’accord et j’allais faire la même remarque pour le fait que c’est trois hommes qui proposent d’interdire aux femmes lesbiennes l’accès à avoir un gosse (c’est naturel…).

      Encore une fois, on dit « la PMA » pour parler de plusieurs choses, c’est insupportable et je suppose que dans le truc bioéthique ça sera malheureusement pareil. :(

      Moi je suis contre la fécondation in vitro (y compris pour les hétéros et aussi les animaux donc). Mais l’insémination de sperme (si possible anonyme, banque de sperme, ça peut être géré correctement) et donc la fécondation in vivo pour une femme fertile classique, je ne vois absolument pas le problème. Additionné à des moyens importants supplémentaires pour mieux gérer et plus vite les dossiers d’adoptions (ouverte à tou⋅tes).

      Par contre, je crois que je pige un peu l’argument comme quoi au niveau argumentaire, si la PMA (y compris in vitro donc) se normalise, alors ça va augmenter la probabilité de faire passer la GPA. Bien évidemment que ça n’a rien à voir, mais je sens aussi, car justement j’en ai déjà vu et entendu, que des gens vont les lier pour dire que si ya l’un il faut aussi l’autre. C’est débile (je trouve) mais c’est effectivement ce qui commence déjà à se passer.


  • Tadaaaa ! Acte 12 de la vengeance des pro-aeroport #NDDL : la documentation d’un publi-reportage.

    M6 dévoile le scandale de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes
    La vie au poste de Samuel Gontier, toujours aussi pertinent.
    Tout est dit dans cette conclusion qui rappelle l’un des épisodes les plus honteux de la chaîne :

    Merci à M6 pour cette implacabe démonstration scientifique. Ça change des reportages sensationnalistes de Bernard de la Villardière sur les affreux zadistes.

    https://www.telerama.fr/television/m6-devoile-le-scandale-de-labandon-du-projet-daeroport-a-notre-dame-des-lan #zad #gpii #vinci #ppp



  • Chido ! Une série de traductions françaises viennent d’arriver sur le site de l’#EZLN https://enlacezapatista.ezln.org.mx !!!
    Certains sont un peu « vieux » (l’anniversaire des 25 ans est passé) mais la lumière intrinsèque demeure... Et la guerre que mène le capitalisme aux indigènes par le biais des accords Etat/Multinationales y est férocement, et tristement, lisible.
    Immense merci à l’équipe de traducteurices <3

    PAROLES DU CCRI-CG DE L’EZLN AUX PEUPLES ZAPATISTES LORS DU 25ème ANNIVERSAIRE DU DÉBUT DE LA GUERRE CONTRE L’OUBLI.
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2019/01/28/paroles-du-ccri-cg-de-lezln-aux-peuples-zapatistes-lors-du-

    Paroles du Sous-commandant insurgé Moisés Le 31 décembre 2018.

    DÉCLARATION DE LA SECONDE ASSEMBLÉE NATIONALE DU CONGRÈS NATIONAL INDIGÈNE – CONSEIL INDIGÈNE DE GOUVERNEMENT
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2019/01/28/declaration-de-la-seconde-assemblee-nationale-du-congres-na

    Aux Réseaux de soutien au Conseil Indigène de Gouvernement A la Sexta nationale et internationale Aux peuples du Mexique […]

    Invitation à la célébration du 25ème Anniversaire du Soulèvement Zapatiste et à une Rencontre de Réseaux
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2019/01/28/invitation-a-la-celebration-du-25eme-anniversaire-du-soulev

    ARMÉE ZAPATISTE DE LIBÉRATION NATIONALE. MEXIQUE. 17 novembre 2018. Aux individu.e.s, groupes, collectifs et organisations des Réseaux de Soutien au […]

    Communiqué du Congrès National Indigène et du Conseil Indigène de Gouvernement pour le 25ème anniversaire du soulèvement armé de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2019/01/28/communique-du-congres-national-indigene-et-du-conseil-indig

    À l’Armée Zapatiste de Libération Nationale Aux réseaux de soutien au CIG Aux réseaux de résistance et de rébellion Au […]

    Communiqué au peuple Mapuch
    http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2019/01/28/communique-au-peuple-mapuch

    Communiqué : Au peuple mapuche, Au peuple chilien, Aux peuples originaires d’Amérique À la Sexta Internationale Frères et sœurs du digne […]

    #zapatisme #neo_zapatisme #anticapitalisme #indigenes #terres_et_toits #tierra_y_libertad #GPII #multinationales


  • Your Apps Know Where You Were Last Night, and They’re Not Keeping It Secret
    https://www.nytimes.com/interactive/2018/12/10/business/location-data-privacy-apps.html

    Dozens of companies use smartphone locations to help advertisers and even hedge funds. They say it’s anonymous, but the data shows how personal it is. The millions of dots on the map trace highways, side streets and bike trails — each one following the path of an anonymous cellphone user. One path tracks someone from a home outside Newark to a nearby Planned Parenthood, remaining there for more than an hour. Another represents a person who travels with the mayor of New York during the day (...)

    #smartphone #GPS #BigData #profiling #géolocalisation #IBM #Foursquare #Goldman_Sachs (...)

    ##Paypal


  • Après avoir cambriolé une banque, ce génie s’enfuit en trottinette électrique en libre service
    https://www.numerama.com/politique/458461-mauvaise-idee-utiliser-une-trottinette-en-libre-service-pour-senfui

    Il avait élaboré le plan parfait pour voler une banque. Jusqu’à ce qu’il décide de s’enfuir sur une trottinette électrique. Ça y est, vous vous êtes décidé : vous allez reproduire les méthodes du Far West et voler une banque. Vous répétez devant la glace votre discours, à la Travis Bickle dans Taxi Driver, et vous inscrivez sur un petit bout de papier la liste des choses à ne pas oublier afin qu’elle s’imprime bien dans votre mémoire. Dernier point de la liste : s’enfuir. Vous ne savez pas encore très bien (...)

    #Uber #GPS #banque #géolocalisation

    //c2.lestechnophiles.com/www.numerama.com/content/uploads/2018/11/img_1699-slider.jpg