• La France va-t-elle rapatrier « ses » handicapés résidant en Belgique ? Charlotte Legrand - 11 Avril 2019 - RTBF
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-france-va-t-elle-rapatrier-ses-handicapes-residant-en-belgique?id=101

    Plus de 8000 personnes handicapées françaises sont hébergées dans des institutions et des centres en Région wallonne. Des enfants fréquentent nos écoles spécialisées. Est-ce bientôt terminé ? Des associations s’inquiètent, car le gouvernement français veut favoriser les retours en France. Ce changement de politique commence à produire ses effets.


    L’Etat français veut favoriser les retours dans l’Hexagone - © Pixabay

    C’est l’histoire d’une dame atteinte d’autisme. Elle est française, placée dans une institution belge depuis 30 ans. « Cette dame va devoir quitter son centre, en Belgique, pour intégrer un autre centre, juste de l’autre côté de la frontière », dénonce Isabelle Resplendino. Elle-même maman d’un enfant autiste, et française, Isabelle préside l’association pour les Français en situation de handicap en Belgique. Elle dénonce ce qu’elle qualifie de rapatriement sauvage et inhumain.

    « L’association de tutelle a décidé de la placer dans un établissement français de l’autre côté de la frontière. La famille habite en région parisienne. L’éloignement est donc le même, d’un côté ou de l’autre de la frontière. On a mis la mère et la sœur devant le fait accompli, les prévenant au dernier moment. Une dame autiste qui a ses habitudes depuis 30 ans dans le même établissement, le même personnel ! C’est criminel, d’autant plus qu’une personne autiste supporte très mal tout changement, même minime ! »


    Isabelle Resplendino, une habitante de Beloeil, tire la sonnette d’alarme - © Charlotte Legrand

    Pas la même qualité d’accueil
    Pour Isabelle Resplendino, ce qui se passe est grave car le choix des familles n’est plus respecté. « Pourquoi pensez-vous que l’on vienne en Belgique ? Parce que l’accueil est meilleur, plus professionnel, plus adapté ! En France, bien souvent, on médicalise. Des personnes handicapées se trouvent sous camisole chimique, traitées dans des services de psychiatrie, contentionnées ! Ici en Belgique on propose des prises en charge très différentes. Les enfants peuvent aller dans l’enseignement spécialisé. Voilà pourquoi on vient chez vous ! Et l’Etat français veut rapatrier de force, pour faire du chiffre ! ». « Les gens ne sont pas des pots de fleurs, que l’on déplace n’importe comment », poursuit un autre interlocuteur actif dans le domaine de l’admission des personnes handicapées et les partenariats belgo-français. Il souhaite rester anonyme mais dénonce lui aussi. « Ce qui se passe là n’est pas entendable, c’est une énorme bourde ! »

    En marge de ce cas particulier, Isabelle Resplendino nous dit avoir été contactée plusieurs fois par jour par des proches de personnes handicapées placées en Belgique, qui ont reçu des documents de l’administration française, proposant d’envisager un retour en Belgique. Cela reste des propositions, mais s’ils disent « non », continueront-ils à recevoir des indemnités, des subsides ? « Beaucoup de gens s’inquiètent et ne veulent pas, pour des raisons de qualité de soin, d’un retour en France ».


    La France va-t-elle rapatrier "ses" handicapés résidant en Belgique ? - © Pxhere Domaine Public

    Le respect du choix des familles, au cœur du débat
    Assiste-t-on réellement à un changement de politique, côté français, avec une accélération des « retours » sous l’impulsion du gouvernement Macron ? « En fait, cela remonte à plusieurs années déjà. Sous François Hollande, Sarkozy, on a entendu des déclarations d’intention. Cela faisait suite à des demandes d’associations françaises, qui réclamaient des solutions de proximité », explique Sophie Rucquoy directrice du secteur hébergement et accueil.

    « Nous comprenons cela, c’est bien normal. Des familles veulent trouver un centre pour un parent handicapé qui ne soit pas à des centaines de kilomètres de chez eux, en Belgique. Le gouvernement français veut avancer dans cette problématique. Il y a une prise de conscience, et c’est très bien. Mais, à l’Aviq, nous sommes opposés à des décisions sauvages, non concertées. Le respect du choix des familles nous semble crucial ! »


    La France va-t-elle rapatrier "ses" handicapés résidant en Belgique ? - © Tous droits réservés

    5000 emplois concernés en Wallonie
    Pourrait-on assister à un rapatriement massif des handicapés français ? « C’est peu plausible à court terme », poursuit notre interlocutrice. « Je ne pense pas que la France soit en mesure d’accueillir toutes ces personnes. On parle de plus de 8000 adultes et enfants handicapés français qui résident en Wallonie. Maintenant, si la France applique de façon très ferme cette politique, si cela se concrétise à grande échelle, oui, cela pourrait déstabiliser tout le secteur de l’accueil des personnes handicapées. En Région wallonne, l’accueil des Français représente plus de 5000 emplois. Mais à nouveau cela ne me paraît pas très réaliste ».

    Moins de Français, plus de places pour les Belges ?
    Des demandes d’hébergement continuent d’affluer, en provenance de France. « Mon association n’a jamais eu autant de demandes pour des enfants et des adultes sans solution en France, ou bien des familles poursuivies par les services sociaux car elles refusent l’hospitalisation psychiatrique de leur enfant ou adulte », témoigne Isabelle Resplendino.

    « Nous en appelons à la Secrétaire d’État Sophie Cluzel : plutôt que de rapatrier des personnes enracinées en Belgique depuis de nombreuses années, faites donc en sorte que de nouvelles ne soient plus obligées de venir en Belgique ».


    La France va-t-elle rapatrier "ses" handicapés résidant en Belgique ? - © Pxhere

    En Belgique aussi, des familles sont sans solution. Le manque de places est une réalité. Le départ des Français pourrait-il libérer des places dans des institutions, pour des handicapés belges ? « Ce n’est pas si simple », répond Sophie Rucquoy. « Le nombre de subventions est limité. Ce n’est pas parce qu’il y aura plus de places pour des Belges que nos subventions vont augmenter automatiquement. En réalité, les personnes handicapées françaises qui résident en Belgique ne ’prennent’ pas les places des Belges, c’est la France qui subventionne ».

    Effet d’annonce ou coup d’accélérateur ?
    « On se demande d’ailleurs pourquoi la France a tant tardé à investir dans le secteur de l’accueil des personnes handicapées », conclut notre observateur anonyme. « Chaque année ce sont des millions et des millions d’euros qui franchissent la frontière. La France subventionne, se prive de milliers d’emplois et des handicapés sont éloignés de centaines de kilomètres de leurs familles. Maintenant, est-on à un tournant, ou assiste-t-on à des effets d’annonce ? Cela fait des années que l’on parle de mettre fin à l’exil forcé des handicapés français, et cela n’avance pas beaucoup ».

    #handicap #santé #handicapés #inégalités #société #gros_sous #ue #union_européenne

  • DU CUI AU PEC : Chronique d’une matinée avec le DRH | Le Club de Mediapart
    https://blogs.mediapart.fr/pauline-menguy/blog/150918/du-cui-au-pec-chronique-dune-matinee-avec-le-drh

    Monsieur le directeur RH nous reçoit. Nous sommes une quarantaine de travailleurs de plus de 58 ans et de travailleurs #handicapés dans la salle. Des travailleurs qui n’ont pas leur place dans la « start up Nation ».

    L’accueil est cinglant :
    « Ce sont vos derniers six mois, après celui-ci vous ne signerez plus de contrat avec la ville. »

    « Je suis désolé de devoir vous l’annoncer. Nous sommes là pour vous donner les pistes qui vous permettront déjà de bien comprendre ce qui vous arrive et de prendre les dispositions nécessaires pour que vous puissiez à nouveau prétendre à un emploi pérenne par la suite.
    Rencontrez votre conseiller Pôle Emploi. Vous allez me dire, c’est pas facile quand on a déjà 60 ans, mais toutes les situations sont uniques. Ce n’est pas moi qui vais répondre à votre problème, c’est votre employeur. »

    Le type est odieux, les voix s’élèvent. Au fond de moi j’espère une insurrection. Je commence à retranscrire tous les échanges. Une façon de prendre du recul certainement en me donnant une contenance, un rôle.

    « Vous devez faire des efforts pour améliorer votre CV. Il est temps de se prendre en charge. Aujourd’hui on est entré dans le 21ème siècle, vous vous devez d’être connecté » Il est épaulé par Soraya une conseillère Pole Emploi qui nous rappelle gentiment que le contrat aidé n’est pas un vrai travail, que nous sommes des chercheurs d’emploi.
    « Je bosse 35 heures pour la Ville et vous me dites que je n’ai pas de #travail ? », interrompt une femme. « Le but du CUI est de monter en autonomie, un assisté n’intéresse pas un employeur ». Le type n’hésite pas sur la forme.
    « Vous croyez que c’est simple ? » lance un autre. « Ce n’est pas moi qui vous le reproche c’est la #société mon cher monsieur. »

  • Les handicapés cessent leur occupation du Parlement polonais afp/ebz - 27 Mai 2018 - RTS
    http://www.rts.ch/info/monde/9600308-les-handicapes-cessent-leur-occupation-du-parlement-polonais.html

    Une dizaine de jeunes handicapés qui occupaient depuis quarante jours avec leurs familles un couloir du Parlement à Varsovie pour réclamer une hausse de leurs maigres revenus ont annoncé dimanche qu’ils avaient mis fin à leur mouvement.

    « Après quarante jours, nous suspendons notre protestation au Parlement », a déclaré à la chaîne de télévision polonaise TVN24 une des manifestantes, Iwona Hartwich, qui campait dans le Parlement avec son fils #handicapé de 23 ans. « Nous sommes inquiets pour le bien-être de nos enfants, nous sommes coupés de tout », a-t-elle expliqué.


    Le couloir où campaient les handicapés a en effet été bloqué durant le weekend par les autorités, qui ne leur ont laissé l’accès libre qu’à une seule salle de bains, alors que la session de printemps de l’assemblée parlementaire de l’#Otan se déroulait un peu plus loin dans le même bâtiment.

    Les protestataires demandaient une allocation mensuelle de 120 euros pour 72’000 #handicapés adultes répondant à certains critères. Le gouvernement a refusé, invoquant des raisons budgétaires.

    #pologne #guerre_aux_pauvres très #pauvres

  • #Vortex : les pouvoirs publics font la sourde oreille
    https://www.mediapart.fr/journal/france/051217/vortex-les-pouvoirs-publics-font-la-sourde-oreille

    En fermant les yeux sur le climat social chez Vortex, transporteur d’élèves #handicapés, les #conseils_départementaux privilégient les arguments financiers. Une indulgence qui s’applique également à des problèmes de surfacturation ou de production de fausses attestations de formation. Second et dernier volet de notre enquête.

    #France #argent_public #délégation_services_publics #transport_scolaire

  • Elèves #handicapés, salariés et #collectivités subissent la méthode #Vortex
    https://www.mediapart.fr/journal/france/041217/eleves-handicapes-salaries-et-collectivites-subissent-la-methode-vortex

    Comment une entreprise, poursuivie des centaines de fois aux prud’hommes, rappelée à l’ordre par les organismes de contrôle, peut-elle continuer à travailler pour les collectivités publiques ? La société Vortex transporte des élèves handicapés aux frais des départements. Une plainte au pénal a été déposée contre ses dirigeants. Premier volet de notre enquête sur la société Vortex.

    #France #argent_public #conseils_départementaux #délégation_de_services_publics #droit_du_travail #salaires #transport_scolaire

  • #Guerre_aux_pauvres sur Arte à 20h30
    Hier, 09/11/2017, à une heure de grande écoute, 28 minutes consacre une émission entière pour traiter les pauvres d’assistés et plaindre les riches qui sont mal aimés. Une des protagonistes jamais interrompue, affirme même que les pauvres sous conditions de ressources coutent 97 milliards d’aide social.

    (voir à 34mn)

    Luchini (FL)
    – Pas un média, pas un plateau télé ou on ne vend pas le pauvre comme un éblouissement … à part TF1 …
    – Est-ce qu’il faudrait encore plus payé pour que les gens ne soient plus pauvres ?
    Agnès Verdier-Molinié (AVM)
    – Mais c’est ça le sujet ! ce qui n’est pas dit c’est que la France est dans les pays les plus géééénéreux au moooonde
    – FL : Et ça c’est vrai ?
    – mais les plus généreuuux au mooonde.
    – FL : Et c’est vrai ou pas ?
    – AVM : Mais oui, on a ,on a (là Luchini ouvre la bouche estomaqué) plus de 97 milliards de dépenses de protection sociale, d’aide sociale, qui sont versés sur critères de reeessources.
    Elisabeth Quin, présentatrice qui intervient à peine
    – Et pourtant 9 millions de français sont sous le seuil de pauvreté
    – Arrêtons de culpabiliser les français, ça coute très cher cette protection sociale

    #pauvrophobie qu’explique Nadia sous le regard goguenard des invités qui est la seule à être outrée et se moquer du terme cancer de l’assistanat qui semble commun à ce « débat ».
    Luchini (invité spécial) est quant à lui absolument infect, mais tout à fait dans la peau de ses #acteurs_français qui squattent l’espace cinématographique/politique (maintenant que les deux ne valent plus rien) de leur morbidité et en font renoncer plus d’un·e à aller au cinéma.

    Fabrice Luchini est rejoint pour ce débat par Agnès Verdier-Molinié, économiste et directrice du think tank libéral iFRAP, Éric Heyer, économiste à l’OFCE, et l’essayiste Pascal Bruckner.

    https://www.arte.tv/fr/videos/075223-054-A/28-minutes

    #consternation #arte #lamentable #goebels #mais_pourquoi_je_tombe_que_sur_des_merdes #nombril_des_riches #morale_de_droite

    • https://data.oecd.org/fr/socialexp/depenses-sociales.htm

      Les dépenses sociales couvrent les prestations en espèces, les biens et services fournis directement et les allègements fiscaux à visées sociales. Les prestations peuvent être ciblées sur les ménages à #faibles_revenu, les #personnes_âgées, les #handicapés, les personnes #malades, les #chômeurs ou les #jeunes. Un programme social se caractérise par une redistribution des ressources entre les ménages ou une participation obligatoire. Les #prestations_sociales sont qualifiées de publiques lorsque les administrations publiques (administrations centrale et locales, administrations d’États fédérés et de sécurité sociale) contrôlent les flux financiers correspondants. Toutes les prestations sociales non fournies par les administrations publiques sont considérées comme privées. Les transferts privés entre ménages ne sont pas considérés comme sociaux et ne sont pas inclus ici. Les dépenses sociales nettes totales englobent les dépenses publiques et privées, et prennent en compte les effets de la fiscalité directe et indirecte et des allègements fiscaux à visées sociales. Cet indicateur est mesuré en pourcentage du PIB ou en Dollars US par habitant.

      2017 Dépenses sociales de la France : 11,5 milliards d’euros

    • @touti , tu leur en fait de la publicité !
      J’ai regardé une partie du machin, c’est vrai, ils sont dans la fosse, au plus bas, sans@touti , tu leur en fait de la publicité !
      J’au regardé une partie du machin, c’est vrai, ils sont dans la fosse, au plus bas, sans scepticisme.

      Des parisiens #hors_sol , qui ne peuvent faire que semblant d’être avec les moyens fournis par l’argent public, ici arte, la chaine germano francophone.

      Fabrice Luchini rappelle la collaboration d’alain finkielkraut (l’éructeur) à ce qu’il qualifie de spectacle.
      Des répugnants en marche vers l’insignifiance.

      Pour rappel, finkielkrau bave le Samedi matin sur rance culture avec l’argent des contribuables, on n’est pas obligé d’écouter non plus.

      Ce ne sont pas les seuls, je cite :
      Les capitales sont bien en rupture avec le reste de leur territoire national. Un article de Juin 2016
      « Indépendance » de Paris et Londres : réponse d’un géographe à Sadiq Khan et Anne Hidalgo
      http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/06/29/31002-20160629ARTFIG00322-independance-de-paris-et-londres-reponse-d-un-geo

      Anne Hidalgo, directrice du Travail et de primes de conseillère de cabinet. 116 000 euros pour un soit disant travail à a Mairie.
      http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/11/08/25001-20171108ARTFIG00117-selon-le-canard-hidalgo-a-beneficie-d-une-double-

      Attention, la #morale_de_droite c’est pour ceux qui n’ont pas de rolex.

    • @bce_106_6 tu m’accuses de leur faire de la pub alors que je dénonce ces pourritures ?
      en ce moment je lis le petit pamphlet génial de @aude_v #egologie je me moque aussi de ces ’militants’ qui ne veulent parler que des trucs cools qui ne perturbent pas le monde …
      Il faut faire honte à ces « répugnants en marche vers l’insignifiance » ! et je le fais pour les jeunes qui étaient avec moi hier et qui ne décryptaient pas de suite l’aspect dégueulasse du discours.
      Et je ne fais pas de confusion à la tous pourris, je montre clairement ceux qui profitent de leur position de dominants pour la renforcer. Ces sortes d’émission sont clairement là pour justifier la guerre sociale menée contre les pauvres, ce n’est pas un jeu, les conséquences de ces campagnes de propagande sont gravissimes.

    • Bonsoir @Touti !
      Du calme, du calme, je suis entièrement d’accord avec toi sur leur suffisance astronomique.

      Ton billet m’a fait prendre comprendre que Fabrice Lucchini était bon pour la poubelle, il est vrai que je ne suivais pas trop ce qu’il faisait.
      Il radotent comme d’habitude sur les Privilèges des prolos, afin de cacher les leurs.
      De moins en moins de gens y croient, la propagande, ça a des limites.
      En faisant mes courses, j’entends des propos dignes d’anarchistes entre clients ou caissières, dans les beaux quartiers des hauts de france.

      Ces « répugnants en marche vers l’insignifiance » , ne veulent qu’une seule chose, qu’on leur fasse de la réclame, c’est leur gagne pain à ces #baltringues.

      Une seule chose les terrifie , qu’on les montre dans leur réalité (L’inspirateur de Lucchini, chroniqueur sur rance Culture).
      https://www.youtube.com/watch?v=4lydlc16K0o

      Leur classe sociale semble avoir gagné, mais leur société est en train de s’effondrer, ça les rend obscènes, haineux, ils sont sans limites.

      Je suis souvent étonné de la violence des réactions sur seenthis, entre membres qui partagent 99 % de leurs idées.

    • Oui @touti, c’est à vomir.
      Ce petit entre soi, ultra libéral, décomplexé, la présentatrice (Elisabeth Quin) toujours aussi servile.
      Luchini pitoyable, caricature de lui même, beaucoup d’effet mais pas d’intelligence.
      Et l’autre propagandiste, Verdier Molinié, abonnée aux plateaux télé et à Radio Courtoisie, qui vient répandre son venin libéral.

      Il n’y a que Nadia Daam dans cette émission qui a tous les jours du recul et une vraie liberté de ton.

      Et encore, ça c’est sur Arte.
      Sur les autres chaines, y compris du service public, c’est pire (je pense aux émissions de Ruquier par exemple).

      #société_du_spectacle #guignols

  • En #Israël, la révolte des #handicapés illustre le creusement dramatique des inégalités
    https://www.mediapart.fr/journal/international/121017/en-israel-la-revolte-des-handicapes-illustre-le-creusement-dramatique-des-

    Une manifestante handicapée empêche le passage des camions sur le port d’Ashdod, le 3 octobre © C. D. Depuis plusieurs mois, des Israéliens handicapés manifestent pour réclamer une augmentation de leurs allocations. Il s’agit d’une mobilisation sociale rare qui montre les limites du modèle néolibéral israélien.

    #International

  • Hôpital R. Poincaré de Garches menacé… Fermeture programmée pour 2024 ! Encore un hôpital de l’AP-HP en danger ! - SUD Santé Sociaux - Fédération Nationale
    http://www.sudsantesociaux.org/hopital-r-poincare-de-garches.html


    Manière, les #handicapés, ce sont des #surnuméraires comme les autres, non ?

    Ce dossier révèle encore le mépris des directions pour les agents et leurs représentants, l’absence totale de dialogue social tant revendiqué par Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP.

    Cet Hôpital légendaire et de renommée internationale offre une prise en charge de qualité, un savoir-faire et des expertises du Handicap exceptionnelles. Y sont implantées une IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) et une école pour les jeunes patients afin de leur assurer une « vie normale ». Ce centre d’excellence assure une prise en charge tout au long de la vie du Handicap.

  • Universités et #Handicapés, un bonneteau à 30 millions
    https://reflets.info/universites-et-handicapes-un-bonneteau-a-30-millions

    Vous avez peut-être lu cet article aussi intéressant que sidérant du site #Affordance.info : « Le cynisme est un métier. Et le grand n’importe quoi un projet politique« . En quelques lignes, voici l’histoire résumée. L’Etat va doter les universités d’une somme de 30 millions d’euros cette année afin qu’elles puissent payer des vigiles. Ceux-ci permettront (ou […]

    #France #Société #FIHFP #Najat_Vallaud-Belkacem

  • Le propriétaire du magasin d’équipements pour la révolution quitte ses locaux après pressions et condamnations en justice
    http://mobil.berliner-zeitung.de/berlin/szeneladen-m99-die-revolution-in-kreuzberg-ist-abgesagt-24504
    C’est la fin tragique de l’histoire d’un homme qui a crée une entreprise et un lieux extraordinnaire malgré sa dépression et son handicap physique. Dépassé par les procédures engagées par le nouveau propriétaire de l’immeube il abandonne sa résistance.

    Manteuffelstraße 99: Zwangsräumung des linken Szeneladens M99 in Berlin-Kreuzberg ist abgewendet

    Den Laden, der bis unter die Decke vollgestopft ist mit allem, was das linke Herz begehrt, gibt es seit über 30 Jahren. Er ist Kult im Kiez, und weil er in internationalen Reiseführern steht, kommen auch viele Touristen dorthin, die entzückt unter 40 Sorten Pfefferspray auswählen, was von Lindenau gern als „antifaschistisches Deo“ verkauft wird. Doch selbst im Kreuzberger Wrangelkiez wirkt der Laden inzwischen wie aus der Zeit gefallen – mit all den durchgeweichten Flyern und Antikapitalismus-Pamphleten, mit denen die Fassade zugekleistert ist.

    Einer der aktuelleren Appelle neben der Tür ist seit diesem Donnerstag obsolet. Er ruft dazu auf, die für kommenden Dienstag angesetzte Zwangsräumung des Ladens zu verhindern. Der Widerstand der linken Szene war detailliert geplant: Protestdemo, Solikundgebung, Eingangsblockade. Doch die Blockade ist abgesagt, denn die Zwangsräumung findet nicht statt. Die Gerichtsvollzieherin hat den Termin aufgehoben, nachdem es am Mittwochabend überraschend zu einer Einigung zwischen Eigentümer und Mieter kam.
    Bild vergrößern M99 Protest

    Die Einigung besagt, dass Lindenau am Montag die von ihm genutzten Räume im ersten Obergeschoss freiwillig an den Hauseigentümer herausgibt. Bis zum 20. September sollen dann Laden und Keller folgen.
    „Unerlaubte, pensionsartige Untervermietung“

    Der Hauseigentümer hatte die unsanierte Immobilie vor drei Jahren erworben. Der Altbau soll nach Aussagen des Eigentümeranwalts Cornelius Ernst Wollmann behutsam saniert werden, Luxus- oder gar Eigentumswohnungen seien nicht geplant.

    Nach mehreren Abmahnungen wegen massiver Vertragsverletzungen sei Hans Georg Lindenau gekündigt worden. Grund sei eine „unerlaubte, pensionsartige Untervermietung“ des ersten Obergeschosses. Einmal habe es dort sogar gebrannt, weil eine Heroin-abhängige Untermieterin „des Herrn Lindenau“ mit brennender Zigarette im Bett eingeschlafen sei.
    Kündigung ist rechtskräftig

    Die Kündigung wurde vom Gericht bestätigt, sie ist rechtskräftig. Man habe Lindenau mehrere Angebote gemacht, damit dieser bleiben könne, jedoch wurden alle abgelehnt, sagt der Anwalt. Als Beispiel nennt er einen 29-jährigen Mietvertrag für den Laden – unter der Bedingung, dass Lindenau das mit der Untervermietung lässt. Wollmann: „Herr Lindenau war zu keinem Zeitpunkt zum Einlenken bereit.“

    cf. aussi http://www.tagesspiegel.de/berlin/raeumungsstreit-um-linken-szeneladen-in-kreuzberg-m-99-will-bleiben-linke-gruppen-kuenden-proteste-an/13966800.html

    #Berlin #Kreuzberg #Manteuffelstraße #squats #handicapés

  • Record du nombre de demandeurs d’emploi handicapés en 2014 | Qapa News
    https://www.qapa.fr/news/record-du-nombre-de-demandeurs-demploi-handicapes-en-2014

    FIN 2014, ON COMPTABILISE 452 000 DEMANDEURS D’EMPLOI HANDICAPÉS, CE QUI REPRÉSENTE 9% DE PLUS QU’EN 2013 ET 2,2 FOIS PLUS QU’EN 2007. UN NIVEAU JAMAIS ATTEINT SELON L’APF, L’ASSOCIATION DES PARALYSÉS DE FRANCE.

    Leur progression est presque deux fois plus rapide que pour l’ensemble des demandeurs d’#emploi : plus de 452 000 travailleurs #handicapés pointaient à #Pôle_emploi fin 2014, 9% de plus qu’en 2013. Selon l’Agefiph, le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, le nombre de demandeurs d’emploi handicapés a dépassé le cap des 450 000 fin 2014, un niveau qui n’avait jamais été atteint auparavant.

    Toutefois, il faut noter que le rythme de cette hausse s’est légèrement adouci en 2014 avec une augmentation de 9,5% en comparaison à des augmentations qui étaient à deux chiffres pendant quatre ans. En 2012, le taux avait atteint une pointe à 25%.

    #chômage

  • « New York fait défiler les différences »
    http://www.lemonde.fr/m-styles/article/2015/02/17/new-york-fait-defiler-les-differences_4578393_4497319.html

    Si la #Fashion_Week de New York se caractérise cette saison par un certain classicisme, il n’en est pas de même pour son casting : pour la première fois, des #mannequins #handicapés participaient aux shows.

    Là où Le Monde voit une avancée de la lutte contre les discriminations, je vois surtout une belle vitrine pour le #transhumanisme et son monde... Même glorification du corps puissant, même représentation de la « féminité » ou de la « masculinité » qu’avec des mannequins valides, même idéologie, bien entendu, du #luxe et du #spectacle. Une #éthique_bankable.

    En relation avec « Les premiers Jeux olympiques #bioniques auront lieu en 2016 »
    http://seenthis.net/messages/243010

    • D’accord avec toi @intempestive Ca semble à la mode en ce moment je pense à cette chanteuse
      https://youtube.com/watch?v=jA8inmHhx8c


      Je trouve que cette mode a aussi un côté fetichisme SM qui est beaucoup promu en ce moment (voire 50shade). Voire par exemple le film « Boxin helena » dont le pitch me glace le sang et dont je me suis épargné le visionnage ou les dessins de Slocomb qui apprecié les femmes blessés, amputés et compagnie. Ou je pense aussi aux fantasmes japonais et geek de femme machine qu’on démonte à loisir dans les films de ghost in the Shell a réal human.
      Je remarque aussi que le seul exemple d’homme ne porte pas de prothèse decorative mais fonctionnelle contrairement aux femmes qui ont l’air pour la plus part d’avoir des protheses-bijoux inutiles.

      Et puis parler de diversité pour ces defilés de mode je suis sceptique aussi. Il y a des prothèses certes mais les mannequins reste conforme au modèle habituel. La prothèse c’est ici un accessoire de mode supplémentaire et Ca fait des femmes objets un peu plus objet que les autres.

      –---
      J’avais pas cliquer sur ton lien avant mon premier commentaire. Il est question aussi de l’actrice Jamie Brewer qui est trisomique et participe à un défilé. J’imagine qu’elle n’a pas été maquillé en robot argenté comme les mannequins amputées et que l’aspect fetichisme-transhumain est moins évident. On ne voie pas de photo d’elle pendant le défilé mais je trouve réjouissante que cette actrice puisse être aussi mannequin et aussi puisses jouer des rôles un peu variés comme c’est le cas dans la saison 3 de american horror story où elle joue une sorcière comme les autres et que son handicape n’y soit meme pas mentionné. (Attention Ca veut pas dire que la saison 3 ne soit pas plein de problèmes de sexisme, racisme, grossophobie et autres).
      Le fascicule sur la mode du monde manque d’esprit critique, comme d’habitude dans ce fascicule. La mode qui tout a coup deviens inclusive parce qu’une couturière est moins sexiste, raciste, validiste que les autres qui eux en profite pour réactiver le fantasme de la femme blessé du SM ou de la misogynie tranhumaniste, c’est bien pratique.

  • Derrière tous les discours soi-disant impliqués des responsables politiques depuis des décennies et l’instrumentalisation électoraliste de l’image des handicapés comme devant faire pitié, la réalité est là : un énième report de la date à laquelle les établissements accueillant du public se devaient d’être accessibles (ce devait être le 1er janvier 2015 et ça fait 10 ans que cette date était fixée). De plus, ce principe d’accessibilité est inscrit dans la loi dès 1975.
    Qu’est ce qu’un #droit sans son application ?
    C’est une liberté fondamentale qui leur est niée. Un blog a été mis en place par un collectif pour que les #handicapés qui le veulent puissent exprimer leur désaccord vis à vis de cette décision lamentable en postant une photo et leurs revendications.
    NON au report de 2015
    http://nonaureport.tumblr.com

  • Cher connard #cynique... - une-sourde.over-blog.com
    http://une-sourde.over-blog.com/cher-connard-cynique

    Sache donc, toi, le connard cynique qui te moques des #handicapés ou de toute autre groupe opprimé sans même réfléchir à tes blagues, qui sors cinquante vannes à l’heure dans l’espoir que l’une d’elles fasse rire ton petit parterre personnel qui doit sans doute être composé d’autres connards cyniques de ton espèce, que tu n’es ni original, ni drôle, ni subversif. Tu es juste un connard et tu me fais pitié. Non, être méchant, blesser les gens, les rabaisser alors qu’ils sont déjà opprimés par le reste de la société, ce n’est pas classe. C’est tout l’inverse.

    Là, tu vas sûrement me citer Desproges et je te répondrai de bien vérifier tes putains de références avant de les sortir de ta manche parce que ce que Desproges à voulu dire par « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui. », ce n’est sûrement pas ce que tu crois. On devrait attribuer des Points Desproges chaque fois qu’une petite merde dans ton genre vient justifier ses vannes insultantes en le citant d’un ton méprisant pour sous-entendre que si la personne ne rigole pas à ta blague sur pourquoi il faut se méfier des arabes dans le métro (alors qu’elle était super drôle et originale, dis donc) c’est qu’elle n’a pas d’#humour.

    Depuis quand se moquer des opprimés aide-t-il à améliorer leur sort ? Les #femmes ont-elles obtenu le droit de vote en riant aux blagues sur comment elles devraient rester dans leur cuisine ? Sûrement pas. Les moqueries contribuent à faire prospérer tout un tas de clichés puants. Ni plus, ni moins.

    Je te vois venir avec ton excuse à base de « Non mais en fait, je me moque des oppresseurs en disant pareil qu’eux. »... Et ça ne t’est jamais venu à l’idée que l’oppresseur, c’était toi ? Quelle différence y a-t-il entre le mec qui dit sérieusement à sa femme qu’elle doit rester dans sa cuisine et celui qui le dit en rigolant mais qui, finalement, la laisse toute seule avec ses casseroles ? Absolument aucune. Quelle différence y a-t-il entre le mec raciste qui va être délibérément blessant et celui qui va être blessant « pour rire » ? Absolument aucune.

  • Le top 3 des villes accessibles aux #handicapés
    http://fr.myeurop.info/2014/06/23/le-top-3-des-villes-accessibles-aux-handicapes-14054

    Ludovic Clerima

    Les #handicapés français devront attendre. Le Sénat et l’Assemblée nationale viennent d’accorder un délai supplémentaire de dix ans pour se mettre aux normes les bâtiments et transports en commun. Certaines villes en Europe décrochent, elles, la palme de l’accessibilité. Le top 3 de Myeurop.

    Jouer la montre. C’est la stratégie des députés et sénateurs français pour mettre aux normes les établissements recevant du public (ERP). lire la (...)

    #Société #Économie #Espagne #France #Suède #accessibilité #deficience #discrimination #Göteborg #Grenoble #Malaga #transport_en_commun #ville

  • Services sexuels pour les #handicapés : la pitié dangereuse
    http://sisyphe.org/spip.php?article3873

    En France, la question d’un accompagnement sexuel pour les personnes handicapées est posée depuis qu’un député UMP, Jean-François Chossy, prépare une proposition de loi visant à créer un statut « d’aidant-e sexuel-le » à leur bénéfice. Si l’association de femmes handicapées « Femmes pour le dire, femmes pour agir » y est fermement opposée, Marcel Nuss fondateur de « Handicap et autonomie » est le lobbyiste acharné du droit des handicapés aux services sexuels. Droit que la société devrait prendre en charge en relevant le montant des allocations dont ils sont bénéficiaires. Il serait pour le moins étrange que cette revendication financière aboutisse, à l’heure, où, pour des raisons de restrictions budgétaires, tous les enfants handicapés ne peuvent être scolarisés en milieu ouvert - condition de leur intégration sociale et de leur autonomie future - faute de postes suffisants d’auxiliaires de vie scolaire.

    Mais que l’on ne s’y trompe pas, cette revendication de droit aux services sexuels n’est rien moins que la revendication d’égalité sexuelle entre hommes, handicapés comme valides, les handicapés voulant accéder aux mêmes droits sexuels que les hommes valides ce qui comprend entre autre le droit d’accéder au sexe des femmes dans la prostitution. Il s’agit davantage de revendiquer un droit « naturel » sur le corps des femmes que de revendiquer un droit au plaisir puisque celui-ci ne saurait jamais être garanti. Quand un homme se pose en victime il réclame des droits sur les femmes. Ce qui est en jeu ici, c’est donc la reconnaissance de la #prostitution comme service social au bénéfice exclusif des hommes puisque la demande est spécifiquement masculine (une seule demande féminine a été enregistrée en 10 ans !).

  • Le Sénat vote le stationnement gratuit pour les handicapés - France Info
    http://www.franceinfo.fr/politique/le-senat-vote-le-stationnement-gratuit-pour-les-handicapes-1246599-2013-1
    http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2013/12/12/1246577/images/ressource/Fotolia_35290303_Subscription_XL.jpg

    Soutenu par le gouvernement, le texte a été voté à l’unanimité au Sénat - l’UMP s’est abstenue. Il doit maintenant passer devant l’Assemblée nationale.

    « Pour que tout citoyen, quel qu’il soit, handicapé ou non, puisse se déplacer et se garer en toute autonomie », selon l’auteur de la proposition de loi, le socialiste Didier Guillaume... Le Sénat a voté son texte à l’unanimité ce jeudi : le stationnement gratuit et illimité pour les handicapés.

    L’UMP s’est tout de même abstenue. Au nom de cet argument, développé par Catherine Deroche : « Pourquoi imposer la gratuité dans des parkings urbains ? Le coût serait inévitabelement répercuté sur les autres usagers ».

    Qu’ont décidé, précisément, les sénateurs ? Dans un premier temps, les titulaires de la carte européenne de stationnement bénéficieront donc d’un accès gratuit et sans limitation de durée, uniquement pour les places qui leur sont réservées. Ce qui n’existe, pour l’heure, que dans quelques villes (Saint-Brieuc, Lille, Paris, Toulouse ou Bordeaux).
    Mais la commission des Affaires sociales a étendu ce principe à toutes les places, réservées ou non.

    #Politique
    #Société
    #handicap
    #handicapés
    #stationnement

  • Grande-Bretagne : la révolte des carers | ARTE Reportage | Monde | fr - ARTE
    http://www.arte.tv/fr/grande-bretagne-la-revolte-des-carers/7683352.html

    Grande-Bretagne : la révolte des carers
    De Stéphanie Thomas, Caroline Liebbrecht, Cécile Allegra, Nora Nervest – ARTE GEIE/Memento – France 2013

    Pour pallier le manque de structure d’accueil des handicapés, la Grande-Bretagne a mis en place depuis trente ans un système unique en Europe : celui des carers - des proches de malades ou de handicapés qui deviennent auxiliaires de vie à domicile. Un système menacé dans un pays qui compte près de sept millions de carers, soit plus de 10% de la population du pays.

    #Grande-Bretagne : la #révolte des #carers
    #autérité
    #handicapés

    Sean s’occupe de sa femme Barbara victime d’un accident de voiture, Kathy veille sur sa fille polyhandicapée. Mais depuis deux ans, le gouvernement conservateur de David Cameron a décidé de réduire drastiquement les allocations des personnes handicapées et des carers qui veillent sur eux.

    Sean, Kathy, comme tous les carers, travaillent 7 jours sur 7 au chevet de leurs proches et doivent survivre avec quelques centaines d’euros par moi. Pire, désormais les services sociaux sont en mesure de forcer un parent proche à devenir carer... quitte à ce qu’il quitte son premier métier. Aujourd’hui, les carers ont peur de l’avenir, et surtout ils sont en colère.

  • « Contre les #implants auditifs et la loi sur le #dépistage ultra précoce de la #surdité »
    http://www.infokiosques.net/lire.php?id_article=1027

    Ils ont pu voir aussi que ceux qui, parmi nous, ont hélas grandi dans l’#acharnement_thérapeutique et éducatif centré sur la vocalisation et dans la privation de la langue visuelle sont loin des résultats attendus comparativement aux moyens investis. Loin de compenser leur déficit, une telle démarche coûteuse marque leur expérience de vie du poids du refus de leur condition d’ être #Sourd. Parce qu’ on a voulu les transformer, en faire une approche d’entendants… Une approche en fin de compte globalement fort mal réussie… Le résultat est qu’ils ne sont pas pour autant devenus entendants et en plus, ils ont perdu la possibilité d’être bien-Sourds. Vous imaginez ? Vous voulez enfermer les Sourds dans la cage de la maladie ?

    +

    On catégorise les humains aujourd’hui en « #handicapés » et #valides. Qui décide ? Quels effets a cette catégorisation sur les êtres ainsi nommés ? Que se passe-t-il si les désignés ne sont pas d’accord avec cette vision ?

    Des batailles autour de la reconnaissance de la #langue_des_signes française et des Sourds, en tant que #communauté, ont été gagnées. à un certain prix : les Sourds doivent admettre qu’ils sont « handicapés ». Or ce n’est pas toujours leur point de vue. En définissant un être comme un « handicapé », on le range dans une situation d’infériorité, ça signifie qu’il n’est pas à la hauteur de l’être normal. Les noirs, les femmes et d’autres groupes sociaux sont traités de la même manière.

    #technologie #corps #médecine

  • Le Conseil a donc jugé qu’en adoptant ces dispositions [de l’article 19 de la loi tendant à améliorer le fonctionnement
    des maisons départementales des personnes handicapées
    et portant diverses dispositions relatives à la politique du handicap] qui ne répondent pas à l’objectif d’intelligibilité et d’accessibilité de la loi, le législateur n’a pas précisément défini l’objet des règles qui doivent être prises par le pouvoir réglementaire pour assurer l’accessibilité aux bâtiments et parties de bâtiments nouveaux. Ainsi, le législateur, dans l’article 19 de la loi déférée, a-t-il méconnu l’étendue de sa compétence.

    A lire, le commentaire des cahiers du Conseil Constitutionnel sur la censure de l’article 19 de la loi déférée, qui fait au surplus le point sur les mésaventures du gouvernement dans sa tentative d’alléger les contraintes pesant sur les constructeurs en faveur des personnes handicapées. Il ne s’agissait là « que » de la 4ème tentative infructueuse (et non de la troisième, comme l’avait indiqué par erreur l’avocat Gilles Devers).

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank/download/2011639DCccc_639dc.pdf

    #Conseil_Constitutionnel #handicapés #logements