• Démission des 1400 : la fin de non-recevoir du gouvernement
    https://francais.medscape.com/voirarticle/3605576

    « Sur aucune de nos revendications, nous n’avons été entendus », a commenté, pour Medscape édition française, le Pr Stéphane Dauger (chef du service de réanimation et surveillance continue et pédiatrique à l’hôpital Robert Debré), l’un des six représentants des démissionnaires présent à la réunion.

    « Je suis très impressionné de cette absence de réponse. On ne s’attendait pas à ressortir avec une hotte pleine de cadeaux mais au moins avec un plan pour des négociations », explique-t-il.

    Dans un communiqué publié au nom du Collectif Inter-#Hôpitaux (CIH), les six chef.fe.s de service ont rapporté que la Ministre continue à penser que « les mesures qu’elle a annoncées en novembre seront suffisantes ».

    La Ministre a d’ailleurs « proposé un rendez-vous dans 2 mois pour en mesurer ensemble les effets … ».

     « Ce n’est pas ce que nous demandions. La Ministre n’a visiblement pas compris l’urgence de la situation à savoir le risque d’effondrement imminent du système hospitalier public. Nous n’avons donc pas pu obtenir de réponses aux demandes communes des collectifs et syndicats », expliquent les médecins dans leur communiqué.

    #France #irresponsables

    • La Ministre n’a visiblement pas compris l’urgence de la situation à savoir le risque d’effondrement imminent du système hospitalier public.

      Mais ils ont au courant qu’elle a parfaitement compris, vu que c’est le but ?

      Je comprends pas ces mouvements sociaux (que ce soit de prolo ou de classes plus hautes) qui passent un temps fou à dire que « le gouvernement comprend pas » et à essayer de le raisonner, de faire de la pédagogie… Comme s’ils étaient gogols et qu’ils savaient pas parfaitement ce qu’ils faisaient pour péter tout ce qui est public.

  • « Les mines de charbon australiennes nourrissent les incendies »
    https://usbeketrica.com/article/face-aux-incendies-l-australie-persiste-a-soutenir-le-charbon

    L’Australie a approuvé, à l’été 2019, le « Carmichael coal mine project » du conglomérat indien Adani, un projet de mine sur l’une des plus grandes réserves du monde, jusqu’ici restée vierge. Le plan d’exploitation s’étale sur 60 ans et prévoit l’extraction de 2,3 milliards de tonnes de charbon, l’équivalent de 700 millions de tonnes de CO2 rejetées dans l’atmosphère chaque année. Combattu par les défenseurs de l’environnement depuis sa proposition initiale en 2010, le projet avait bénéficié du soutien de Scott Morrison pendant la dernière élection présidentielle.

    Visiblement dépassé par les actions pour la défense du climat qui se sont multipliées ces derniers mois dans tout le pays, le chef de l’État a depuis choisi de répondre… par la menace sécuritaire. En novembre dernier, lors d’une conférence rassemblant des professionnels du secteur minier, le leader conservateur a annoncé que son gouvernement comptait rendre « illégaux » les boycotts visant à pousser les entreprises à ne pas conclure d’accord avec l’industrie minière. « Nous travaillons pour identifier les mécanismes qui permettront de rendre illégales ces pratiques égoïstes qui menacent les conditions de vie des Australiens », avait-il alors déclaré. C’est une toute autre menace qui pèse aujourd’hui sur les « conditions de vie » des 25 millions d’Australiens.

    #climat #Australie #environnement #incendies

  • #Incendies en #Australie : la #pollution de l’#air à #Sydney est 12 fois supérieure au premier seuil de dangerosité pour la #santé
    https://trustmyscience.com/incendies-australie-provoquent-pollution-air-sydney-12-fois-superieu

    La situation est alarmante. Cela fait maintenant plusieurs semaines que l’Australie est “en feu”. En effet, des incendies sans précédent ont ravagé environ 2.7 millions d’hectares dans les États de l’Est, soit près de trois fois plus que ce qui a été détruit lors des incendies en #Amazonie cette année. Et malheureusement, le danger de ces incendies ne s’arrête pas au feu.

    Australie : Sydney face à « une urgence de santé publique » à cause des fumées toxiques
    https://www.20minutes.fr/monde/2676059-20191216-australie-cause-fumees-toxiques-sydney-face-urgence-sante

    Fait rare, le Premier ministre australien a reconnu la semaine dernière que le changement climatique était l’un des « facteurs » à l’origine de ces centaines d’incendies dévastateurs. Scott Morrison a cependant défendu le bilan de l’Australie en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et n’a annoncé aucune mesure visant à lutter contre le changement climatique.

    #climat #irresponsables

  • A Shadowy Industry Group Shapes Food Policy Around the World - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2019/09/16/health/ilsi-food-policy-india-brazil-china.html

    [T]he #International_Life_Sciences_Institute, an American nonprofit with an innocuous sounding name [...] has been quietly infiltrating government health and #nutrition bodies around the world.

    Created four decades ago by a top #Coca-Cola executive, the institute now has branches in 17 countries. It is almost entirely funded by Goliaths of the agribusiness, food and pharmaceutical industries.

    The organization, which championed tobacco interests during the 1980s and 1990s in Europe and the United States, has more recently expanded its activities in Asia and Latin America, regions that provide a growing share of food company profits. It has been especially active in China, India and Brazil, the world’s first, second and sixth most populous nations.

    In China, the institute shares both staff and office space with the agency responsible for combating the country’s epidemic of obesity-related illness. In Brazil, #ILSI representatives occupy seats on a number of food and nutrition panels that were previously reserved for university researchers.

    And in India, Dr. Sesikeran’s #leadership role on the food labeling committee has raised questions about whether regulators will ultimately be swayed by processed food manufacturers who say the red warning #labels would hurt sales.

    “What could possibly go wrong?” Amit Srivastava, the coordinator of the advocacy group India Resource Center, asked sarcastically. “To have a covert food lobby group deciding public health policy is wrong and a blatant conflict of interest.”

    #états-unis #santé #sucres #agro-business #irresponsables #politiques

  • Près de 1 500 personnes ont été fichées par Monsanto en Europe
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/09/07/pres-de-1-500-personnes-ont-ete-fichees-par-monsanto-en-europe_5507493_3244.


    AUREL

    Un rapport commandé par Bayer dévoile l’ampleur de la campagne menée pour obtenir le renouvellement de l’autorisation du glyphosate dans l’Union

    Défendre le glyphosate n’est pas une petite entreprise. Seize millions de dollars (14,4 millions d’euros) de contrat, un emboîtement d’une demi-douzaine de firmes de relations publiques, plus de soixante consultants à plein temps, près de 1 500 personnes fichées dans sept pays et 7 millions de dollars destinés au recrutement de « tierces parties » – des personnalités non affiliées à Monsanto qui portent la parole de la firme dans le débat public ou l’arène scientifique. Les éléments-clés du rapport publié, jeudi 5 septembre, par le cabinet d’avocats Sidley Austin sur l’affaire du « fichier Monsanto » donnent la mesure de l’ampleur des opérations d’influence conduites en Europe par l’agrochimiste américain, désormais propriété de Bayer.

    L’entreprise allemande avait recruté Sidley Austin en mai, après la révélation, par Le Monde et France 2, de l’existence d’un fichier de 200 personnalités françaises élaboré par la société de lobbying FleishmanHillard pour le compte de Monsanto. Constitué dès l’automne 2016, ce fichier de responsables politiques, journalistes, scientifiques, militants ou syndicalistes, était utilisé dans le cadre de la « campagne de renouvellement du glyphosate ». Réautorisation européenne qui sera obtenue en 2017.

  • Luc Ferry, qui fut ministre, appelle les policiers à riposter contre les gilets jaunes : « Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois » - La Libre Belgique
    https://www.lalibre.be/actu/international/un-ancien-ministre-francais-appelle-les-policiers-a-riposter-contre-les-gile

    Luc Ferry, philosophe et ancien Ministre sous la deuxième présidence de Jacques Chirac, a été interrogé à ce propos dans l’émission Esprits libres, diffusé sur Radio Classique. « Ce que je ne comprends pas, c’est que l’on ne donne pas les moyens aux policiers de mettre fin aux violences », explique l’ancien sympathisant de l’UMP. « Franchement, quand on voit des types qui tabassent à coup de pieds un malheureux policier qui est par terre, voilà.... Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois, ça suffit ! »

    L’homme âgé de 68 ans enchaîne. « Ces espèces de nervis, ces espèces de salopards d’extrême droite, d’extrême gauche ou des quartiers qui viennent taper du policier, ça suffit, » déclare-t-il. « Cette violence est insupportable. On a, je crois, la 4e armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies. Il faut dire les choses comme elles sont. »

    #maintien_de_l'ordre

  • Les émissions de #CO2 ont recommencé à augmenter l’an dernier, prévient l’ONU | #ONU Info
    https://news.un.org/fr/story/2018/11/1030151

    Les auteurs du rapport notent que les pays devraient multiplier par trois leurs efforts en matière de lutte contre le changement climatique pour pouvoir respecter la limite de hausse de 2 °C d’ici le milieu du siècle. Pour respecter la limite de 1,5 °C, ils devraient quintupler leurs efforts. La poursuite des tendances actuelles entraînera probablement un réchauffement de la planète d’environ 3 °C d’ici la fin du siècle, puis une augmentation continue de la #température, selon les conclusions du rapport.

    #climat #irresponsables #politiques

  • OMM : Nouveaux records pour les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère | CCNUCC
    https://unfccc.int/fr/news/omm-nouveaux-records-pour-les-concentrations-de-gaz-a-effet-de-serre-dans-l-

    Rien n’indique un renversement prochain de cette tendance, qui est pourtant le facteur déterminant du changement climatique, de l’élévation du niveau de la mer, de l’acidification des océans et d’une augmentation du nombre et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes.

    #climat #irresponsables #politique « #élite »

  • Can Truth Survive Trump? WaPo Fails to Ask How Well Truth Was Doing to Begin With | FAIR
    https://fair.org/home/can-truth-survive-trump-wapo-fails-to-ask-how-well-truth-was-doing-to-begin-wi

    When we have a world in which the so-called #experts are not held accountable for their failures, even when they are massive, and they consistently look down on the people who question their #expertise, it undermines belief in truth. It would have been nice if Lozada had explored this aspect of the issue, but, hey, it’s the #Washington_Post.

    #irresponsables #vérité

    • [...]

      This dynamic is most clear in the trade policy pursued by the United States over the last four decades. This policy had the predicted and actual effect of eliminating the jobs of millions of manufacturing workers and reducing the pay of tens of millions of workers with less than a college education. The people who suffered the negative effects of these policies were treated as stupid know-nothings, and wrongly told that their suffering was due to automation or was an inevitable product of globalization. (Yes, I am once again plugging my [free] book, Rigged: How Globalization and the Rules of the Modern Economy Were Structured to Make the Rich Richer.)

      These claims are what those of us still living in the world of truth know as “lies,” but you will never see anyone allowed to make these points in the Washington Post. After all, its readers can’t be allowed to see such thoughts.

      This was far from the only major failure of the purveyors of truth. The economic crisis caused by the collapse of the housing bubble cost millions of workers their jobs and/or houses. While this collapse was 100 percent predictable for anyone with a basic knowledge of economics, with almost no exceptions, our elite economists failed to see it coming, and ridiculed those who warned of the catastrophe.

      Incredibly, there were no career consequences for this momentous failure. No one lost their job and probably few even missed a scheduled promotion. Everyone was given a collective “who could have known?” amnesty. This leaves us with the absurd situation where a dishwasher who breaks the dishes get fired, a custodian that doesn’t clean the toilet gets fired, but an elite economist who completely misses the worst economic disaster in 70 years gets promoted to yet another six-figure salary position.

      And, departing briefly from my area of expertise, none of the geniuses who thought invading Iraq was a good idea back in 2003 seems to be on the unemployment lines today. Again, there was another collective “who could have known?” amnesty, with those responsible for what was quite possibly the greatest foreign policy disaster in US history still considered experts in the area and drawing high salaries.

      When we have a world in which the so-called experts are not held accountable for their failures, even when they are massive, and they consistently look down on the people who question their expertise, it undermines belief in truth.

      [...]

  • #Climat : #New_York assigne en justice cinq géants pétroliers
    https://www.romandie.com/news/Climat-New-York-assigne-en-justice-cinq-geants-petroliers/879503.rom

    Climat : New York assigne en justice cinq géants pétroliers

    New York - La ville de New York a assigné en justice cinq groupes pétroliers géants pour leur rôle présumé dans le changement climatique, et annoncé son intention de se débarrasser de quelque 5 milliards d’investissements dans des sociétés actives dans les #énergies_fossiles.

    Le maire démocrate, Bill de Blasio, a annoncé mercredi que la première ville américaine avait saisi la justice fédérale contre cinq géants pétroliers - BP, Chevron, ConocoPhillips, ExxonMobil et Shell - pour leur responsabilité supposée dans le changement climatique.

    [...]

    Les dommages éventuellement alloués par la justice contribueraient au financement des mesures prises par la ville pour lutter contre les conséquences du changement climatique, a annoncé la municipalité, qui a déjà lancé un programme d’investissement de 20 milliards de dollars.

    « ExxonMobil accueille favorablement toute tentative de répondre au changement climatique », a réagi ExxonMobil à l’AFP. « Ce type d’action en justice, (...) contre une industrie qui propose des produits sur lesquels nous nous reposons tous pour faire fonctionner l’économie et vivre au quotidien, n’en est pas une. »

    Chevron a dénoncé une action « sans fondement factuel ou juridique », qui « ne fera rien pour répondre à la grave question du changement climatique », tandis que Shell soulignait que le réchauffement devait être traité « par des politiques gouvernementales raisonnables et le changement culturel », « pas par les tribunaux ».

  • E-cigarette poisonings in kids skyrocket, study finds - CNN.com
    http://edition.cnn.com/2016/05/09/health/e-cigarettes-poison-kids

    The number of children under 6 poisoned by nicotine in e-cigarettes rose by nearly 1,500% between 2013 and 2015, and one child died, according to an analysis of calls to the National Poison Data System published in the journal Pediatrics.

    More than 90% of the children swallowed the nicotine-laced liquid, known as e-juice, that is smoked inside e-cigarettes. Nearly half of the exposed children were under the age of 2.
    The number of children exposed to e-cigarette products each month rose from 14 in January 2012 to 223 in April 2015.

    On average, every three hours, a poison center receives a call about a young child exposed to an e-cigarette or liquid nicotine,” said the study’s senior author, Dr. Gary Smith, director of the Center for Injury Research and Policy at Nationwide Children’s Hospital in Columbus, Ohio. “That’s more than seven children each day.

    • Non mais attendez deux secondes là...
      On s’étonne que des mômes s’empoisonnent avec du e-liquide ?
      Evidemment que la nicotine ingérée est un poison, c’est même marqué dessus !
      Les laisser y accéder c’est aussi con et criminel que de laisser ses clopes, son briquet et sa bouteille de whisky à leur portée sur la table du salon.
      Il y a un logo « tête de mort » et des avertissements « toxique etc » bien visibles sur les flacons de e-liquide. Du moins ceux vendus en France mais j’imagine qu’aux US ils ne doivent pas rigoler non plus avec les mises en garde.

      #parents #irresponsables (et journalistes un peu aussi)

  • Denis Robert : « On nous prend vraiment pour des cons »
    http://reporterre.net/Denis-Robert-On-nous-prend-vraiment-pour-des-cons

    Le #gouvernement et les socialistes français sont dans une bipolarité éloquente : d’un côté, des beaux #discours sur « Il faut protéger les lanceurs d’alertes », Et de l’autre, les députés socialistes européens qui votent dans leur majorité pour le secret des affaires. On nous prend vraiment pour des cons. En quoi cette directive va-t-elle aider à lutter contre la pauvreté, à rendre l’Europe plus démocratique ? En rien ! C’est encore une fois une loi qui sert les intérêts des puissants. C’est pour ça qu’il y a une grande fatigue qui s’empare de moi, et de tout le monde. Quand tu vois ce qu’on subit comme mensonges médiatiques et politiques et quand tu es démocrate comme moi. - j’ai voté Hollande au second tour -, et quand tu vois toutes les couleuvres qu’on nous fait avaler... Cela rend la situation quasi pré-insurrectionnelle. En tout cas, il y a un climat où il ne fait pas bon vivre en France.

    #démocratie #politique #corruption #lanceurs_d'alertes #manipulation

    • Denis Robert « On ne le sait pas, mais j’ai rédigé des notes en préparation de son discours du Bourget. Ses proches m’avaient envoyé son discours une semaine avant. Et il y a des éléments de langage qui viennent de mes notes. Dans une des premières versions du discours, il y avait des noms de banques, il s’y attaquait. Ce n’était pas une abstraction. Mais ça l’est devenu, et c’est là où il a des propos qui sont électoralistes et vraiment putassiers. Il n’y croyait pas, à son discours sur la finance. En arrivant au pouvoir, il aurait dû agir très vite : séparer les banques d’affaires et de dépôt, interdire les filiales dans les paradis fiscaux, avoir une liste des paradis fiscaux. Mais tu ne peux pas être ministre de l’économie comme l’est Michel Sapin et considérer que le Panama n’est pas un paradis fiscal. C’est d’une stupidité crasse. Soit ce sont des ignorants et c’est grave, soit ce sont des complices. »

  • Méchants coups de pinces dans le panier de crabes : les Turcs balancent des infos compromettantes sur le comportement étonnant des Européens et l’exportation si facile de leurs jihadistes vers la Syrie.

    Turkish officials : Europe wanted to export extremists to Syria
    http://www.theguardian.com/world/2016/mar/25/turkish-officials-europe-wanted-to-export-extremists-to-syria

    Turkish officials have accused European governments of attempting to export their Islamic extremist problem to Syria, saying the EU has failed to secure its own borders or abide by pledges to share intelligence and cooperate in fighting the jihadist threat.

    The failures were outlined by Turkish officials to the Guardian through several documented instances of foreign fighters leaving Europe while travelling on passports registered on Interpol watchlists, arriving from European airports with luggage containing weapons and ammunition, and being freed after being deported from Turkey despite warnings that they have links to foreign fighter networks.

    […]

    In interviews with the Guardian, Turkish officials challenged the assessment that they did not do enough to combat the terror threat, and provided details of several incidents they say show European governments allowed people to travel to Turkey.

    In June 2014, Turkish security officers at Istanbul airport interviewed a Norwegian man who openly told them that he had come to Turkey in order to travel to Syria for “jihad”. Isis had just surged through Iraq, conquering the plains of Nineveh, and would soon announce a caliphate on its territories in Syria and Iraq, upending fragile nation states that had already begun to collapse.

    When they searched his luggage, they found that he had managed to travel out of Oslo with a suitcase that contained a camouflage outfit, a first aid kit, knives, a gun magazine and parts of an AK-47, the contents of which had managed to elude customs authorities in Europe.

    Two months later, a German man arrived in Istanbul with a suitcase containing a bulletproof vest, military camouflage and binoculars that he managed to carry through an airport in Paris on his way to Turkey.

    In 2013, A Danish-Turkish dual citizen, Fatih Khan, left Denmark for Syria, but was detained while trying to cross the border in the Turkish province of Kilis and deported back to Copenhagen. He was given another passport by the Danish authorities, and made his way back to Syria.

    That same year, Mohamed Haroon Saleem, a British citizen, arrived in Istanbul from London and travelled to Syria, having managed to travel out of the UK with a passport that was flagged on the Interpol list as stolen or lost.

    Mohamed Mehdi Raouafi, a French citizen, left France in January of 2014 to join the war in Syria. Despite his sister warning the Turkish authorities who subsequently informed the French government that he was going there to join radical groups, he was allowed to travel out of France.

    • Tandis que King Playtstation se lâche sur Erdogan - pour exaucer @kassem ? - devant des représentants du Congrès américain :

      Jordan’s king accuses Turkey of sending terrorists to Europe MEE / 25.03.16
      http://www.middleeasteye.net/news/jordans-king-accuses-turkey-sending-terrorists-europe-1687591648

      The king said Europe’s biggest refugee crisis was not an accident, and neither was the presence of terrorists among them: “The fact that terrorists are going to Europe is part of Turkish policy and Turkey keeps on getting a slap on the hand, but they are let off the hook.”
      Asked by one of the congressmen present whether the Islamic State group was exporting oil to Turkey, Abdullah replied: ”Absolutely.”
      Abdullah made his remarks during a wide-ranging debriefing to Congress on 11 January, the day a meeting with the US president, Barack Obama, was cancelled.
      [...]
      According to a detailed account of the meeting seen by MEE, the king went on to explain what he thought was the motivation of Turkey’s president, Recep Tayyip Erdogan.

      Abdullah said that Erdogan believed in a “radical Islamic solution to the region".

      He repeated: "Turkey sought a religious solution to Syria, while we are looking at moderate elements in the south and Jordan pushed for a third option that would not allow a religious option.”
      The king presented Turkey as part of a strategic challenge to the world.
      “We keep being forced to tackle tactical problems against ISIL [the Islamic State group] but not the strategic issue. We forget the issue [of] the Turks who are not with us on this strategically.”
      He claimed that Turkey had not only supported religious groups in Syria, and was letting foreign fighters in, but had also been helping Islamist militias in Libya and Somalia.
      Abdullah claimed that “radicalisation was being manufactured in Turkey” and asked the US senators why the Turks were training the Somali army.

      Il faut en faire un tag, @nidal : #panier_de_crabes_en_Syrie

  • Rémi #Fraisse avait les mains en l’air quand il a été tué par la #grenade d’un gendarme
    https://www.mediapart.fr/journal/france/250316/remi-fraisse-avait-les-mains-en-l-air-quand-il-ete-tue-par-la-grenade-dun-

    Un autel à la mémoire de #Rémi_Fraisse © Mediapart De nouveaux témoins, interrogés récemment par les juges d’instruction, décrivent l’attitude pacifique de Rémi Fraisse lors des affrontements de #Sivens, et mettent en cause le comportement des #Gendarmes_mobiles la nuit où le jeune homme a été tué.

    #France #Barrage #Justice #violences

  • Les nouveaux cambioleurs envahissent les coffres digitaux de la Federal Reserve Bank of New York

    The Incredible Story Of How Hackers Stole $100 Million From The New York Fed | Zero Hedge
    http://www.zerohedge.com/news/2016-03-10/incredible-story-how-hackers-stole-100-million-new-york-fed

    The story of the theft of $100 million from the Bangladesh central bank - by way of the New York Federal Reserve - is getting more fascinating by the day.

    As we reported previously, on February 5, Bill Dudley’s New York Fed was allegedly “penetrated” when “hackers” (of supposed Chinese origin) stole $100 million from accounts belonging to the Bangladesh central bank. The money was then channeled to the Philippines where it was sold on the black market and funneled to “local casinos” (to quote AFP). After the casino laundering, it was sent back to the same black market FX broker who promptly moved it to “overseas accounts within days.”

    That was the fund flow in a nutshell.

    As we explained, the whole situation was quite embarrassing for the NY Fed, because what happened is that someone in the Philippines requested $100 million through SWIFT from Bangladesh’s FX reserves, and the Fed complied, without any alarm bells going off at the NY Fed’s middle or back office.

    “Some 250 central banks, governments, and other institutions have foreign accounts at the New York Fed, which is near the centre of the global financial system,” Reuters notes. “The accounts hold mostly U.S. Treasuries and agency debt, and requests for funds arrive and are authenticated by a so-called SWIFT network that connects banks.”

    Well, as it turns out, Bangladesh doesn’t agree that the Fed isn’t ultimately culpable. “We kept money with the Federal Reserve Bank and irregularities must be with the people who handle the funds there,” Finance Minister Abul Maal Abdul Muhith said on Wednesday. “It can’t be that they don’t have any responsibility," he said, incredulous.

    Actually, Muhith, the New York Fed under former Goldmanite Bill Dudley taking zero responsibility for enabling domestic and global crime is precisely what it excels at.

    Federal Reserve Bank of New York
    https://en.wikipedia.org/wiki/New_York_Federal_Reserve

    The Federal Reserve Bank of New York is one of the 12 Federal Reserve Banks of the United States. It is located at 33 Liberty Street, New York, NY. It is responsible for the Second District of the Federal Reserve System, which encompasses New York state, the 12 northern counties of New Jersey, Fairfield County in Connecticut, Puerto Rico, and the U.S. Virgin Islands. Working within the Federal Reserve System, the New York Federal Reserve Bank implements monetary policy, supervises and regulates financial institutions[1] and helps maintain the nation’s payment systems.[2]

    Among the other regional banks, New York Federal Reserve Bank and its president are considered first among equals.[3][4] Its current president is William C. Dudley. It is by far the largest (by assets), most active (by volume) and most influential of the 12 regional Federal Reserve Banks.

    #banques #cambrioleurs

  • Affaire Kerviel : une magistrate dénonce à son tour une enquête « manipulée » | Mediapart | 17 janvier 2016 | Par martine orange
    https://www.mediapart.fr/journal/france/170116/affaire-kerviel-une-magistrate-denonce-son-tour-une-enquete-manipulee?ongl

    « La Société générale savait, savait. C’est évident, évident. » Après la commandante de police Nathalie Le Roy, la magistrate Chantal de Leiris, alors en poste à la section financière du parquet de Paris, confirme dans un enregistrement fait à son insu les dysfonctionnements dans l’affaire Kerviel-Société générale.

  • Alcool : les parlementaires français trop peu soucieux des vies perdues
    http://www.prescrire.org/fr/3/31/51668/0/NewsDetails.aspx

    Les années de vie perdues et les pertes de #qualité_de_vie représentent une part prépondérante de ce coût. En 2010, les années de vies perdues sont de 17 années par personne concernée pour l’#alcool (810 000 années au total en France), de 9 pour le #tabac (690 000 années au total) et de 18 pour les #drogues_illicites (43 000 années au total).

    Les taxes sur le tabac et l’alcool, et les économies engendrées par les retraites non versées, ne compenseraient pas, selon ces calculs, le coût des soins induits, les taxes couvrant seulement 37 % des coûts des soins liés à l’alcool et 40 % pour le tabac.

    Quelles que soient les limites de ce type de calcul, notamment sur la #valorisation_monétaire de la vie humaine, cette étude a le mérite de montrer que les drogues qui sont le plus combattues par la collectivité ne sont pas forcément les plus coûteuses en vies humaines.

    #santé #lobbying #irresponsables #politiques

  • Naomi Klein: Climate change makes for a hotter and meaner world | Bulletin of the Atomic Scientists
    http://thebulletin.org/naomi-klein-climate-change-makes-hotter-and-meaner-world

    BAS: One of the shocking things to read in your book was that all these trade agreements essentially say that free trade trumps everything else, including environmental concerns. Economic growth always comes first; climate second.

    Klein: And we’re seeing a flurry of these new trade deals, with the United States and China, and with Europe and the United States, to name just a few of the larger partnerships. There is this fundamental contradiction between what governments are negotiating in trade summits and what they’re negotiating at climate summits. There’s seemingly very little desire to reconcile the two.

    It’s like they’re on these two parallel tracks and don’t communicate with each other.

    Twenty years ago the trade lawyers could plead ignorance and say that they weren’t really up on climate change. But that’s not true anymore. It’s really a willful compartmentalization, because it’s hard to reconcile that kind of trade with a radical carbon reduction agenda.

    #foutage_de_gueule #climat #irresponsables

  • Le Maroc privé de Coupe d’Afrique des nations en 2015 - Le Monde

    http://www.lemonde.fr/football/article/2014/11/11/la-can-2015-n-aura-pas-lieu-au-maroc_4521901_1616938.html

    Prenant acte du « refus du Maroc d’organiser la compétition » aux dates prévues (17 janvier-8 février), la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé mardi 11 novembre que la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 n’aura pas lieu au Maroc. Le comité a également annoncé que l’équipe nationale marocaine est disqualifiée de la compétition.
    Le Maroc, qui devait être le pays organisateur, avait demandé à plusieurs reprises à la CAF le report en 2016 de la CAN à cause de l’épidémie d’Ebola. L’instance suprême du football africain avait exclu ce scénario.

    LIEU DÉCIDÉ « SOUS PEU »

    La CAF annoncera « sous peu » le pays choisi pour accueillir la compétition à la place du Maroc, précisant qu’elle avait reçu « quelques candidatures ». La Confédération africaine assure qu’elle veut que l’épreuve se déroule comme prévu du 17 janvier au 8 février et a même ouvert le processus d’accréditation pour les médias la semaine dernière.

    Le Comité a en outre confirmé le maintien des journées éliminatoires qui auront lieu au courant du mois de novembre, permettant la qualification des 15 équipes qui se joindront à la sélection nationale du pays hôte.

    Lire : L’Afrique du Sud refuse d’organiser la CAN 2015

    Enfin, la CAF a laissé entendre qu’elle pourrait décider de sanctions ultérieures envers le Maroc, en plus de la disqualification de son équipe nationale : « La Commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations Orange appliquera ultérieurement les dispositions règlementaires qui s’imposent, suite au non-respect par la Fédération Royale Marocaine de Football des clauses règlementaires et contractuelles » liées à l’organisation de la compétition.

  • US Airstrikes Won’t Eradicate #ISIS
    http://www.lobelog.com/isis-and-terrorism-a-stand-back-look

    (...)

    As long as Arab governments are repressive, illegitimate, sectarian, and incompetent, they will be unable to halt the ISIS offensive. In fact, many of these regimes have themselves to blame for the appeal of ISIS. They have cynically exploited religious sectarianism to stay in power.

    If it is true that a young man is not radicalized and does not become a terrorist overnight and if it is true that a terrorist group does not develop in a vacuum, then it’s time to stand back and take a strategic look at the factors that drive ISIS and similar Sunni terrorist groups in the Arab world.

    1. Intolerant Doctrine. Some Arab Sunni regimes, including Saudi Arabia and Bahrain, continue to preach an intolerant religious Sunni ideology that denigrates not only other faiths but also Shia Islam. Christian religious places and educational institutions cannot operate freely in places like Saudi Arabia.

    Much of the anger that has characterized the Islamization of Muslim societies in recent years has been directed against these institutions. This type of harassment is felt across the region, from Palestine to Saudi Arabia. What makes this reality especially sad is the fact that Christian institutions have been at the forefront of Arab educational renaissance since the 19th century.

    The Sunni regimes’ benign neglect of the rapidly spreading Sunni violent ideology and its divisive sectarian policies has allowed ISIS to spread. This does not augur well for its survival. The Saudi brand of intolerant, narrow-minded Wahhabi-Salafi Sunni Islam is not much different from al-Baghdadi’s modern day caliphate.

    The Saudis oppose ISIS because of its perceived threat to the regime, but they cannot disavow their theological worldview, which rejects Shia Islam, Christianity, and Judaism and denies women their rightful place as equal citizens. The rapidly spreading ISIS doctrine is making it a bit late for the Saudis and other Sunni regimes to act. Nor will the West be able to bail them out.

    2. Arab Autocracy. Sunni Arab dictators have refused their peoples freedoms of speech, organization, political activism, innovation, and creativity. The three “deficits” of freedom, education, and women’s rights that Arab intellectuals identified in the Arab Human Development Report in 2002 are yet to be meaningfully addressed.

    Politics is controlled by the powerful with no room for reason or compromise among the different stakeholders and centers of power in society. Those on top commit all kinds of dastardly deeds to stay in power, and those at the bottom are doomed to remain stuck in the proverbial “bottom one billion.” Regimes do not allow the meaningful separation of powers, checks and balances, and independent judiciaries to properly function. Control, fear, and co-optation remain the preferred tools of Arab dictators.

    3. Hypocrisy of “Values.”
    President Obama has often invoked American values of liberty, human rights, equality, justice, and fairness as the underpinnings of American democracy and of “what makes us who we are.” Yet when Arab publics see Washington steadfastly supporting Arab dictators, who are the antithesis of American “values,” the United States comes across as hypocritical and untrustworthy.

    The debates within Islam over whether the faith should return to its 7th century roots, as ISIS’s ruthlessness has shown, or leap into the 21st century modern world, as Turkey has demonstrated, should primarily concern Muslims. They and they alone are the ones to resolve this quandary. ISIS is a violent symptom of this tug of war between intolerant traditionalists and forward-looking reformists. The West should stay out of the debate.

    Western security and law enforcement agencies should focus on their own citizens and track their would-be jihadists, but Western military aircraft should stay out of the skies of the Levant.

    #hypocrisie #valeurs #Etats-Unis #régimes_arabes #irresponsables #dictateurs #liberticides #prévaricateurs #voleurs #illégitimes #sectaires #sectarisme #instrumentalisation_du_religieux

  • Drought and Misuse Behind Lebanon’s Water Scarcity
    http://www.ipsnews.net/2014/07/drought-and-misuse-behind-lebanons-water-scarcity

    Beaucoup plus « misuse » que « drought, »

    The paradox is that Lebanon should not suffer from water scarcity. Annual precipitation is about 8,600 million cubic metres while normal water demand ranges between 1,473 and 1,530 million cubic metres per year, according to the Impact of Population Growth and Climate Change on Water Scarcity, Agricultural Output and Food Security report published in April by the Issam Fares Institute (IFI) at the American University of Beirut.

    Les pires #irresponsables_politiques au monde. #Liban #eau

  • « Nous ne sommes pas condamnés à être malheureux au travail. Ce qu’il faut, c’est repenser la façon dont nous l’organisons. Et ce n’est pas une proposition abstraite. La Finlande ou les Pays-Bas, par exemple, ont résorbé leur taux de chômage, notamment celui des jeunes, en divisant les postes et en fournissant des emplois à mi-temps. C’est une façon innovante de réconcilier flexibilité et sécurité, même si elle n’est praticable que dans les sociétés riches, -capables de compléter les revenus de ces travailleurs à temps partiel.

    En France, vous opposez de façon trop systématique la sécurité à la flexibilité. Il existe une troisième voie plus sophistiquée, qui consiste à aider les individus à être constamment au travail même s’ils ne travaillent pas à plein temps. L’État doit réorganiser cette flexibilité, conséquence inévitable du système capitaliste, pour nous fournir de la «  continuité  » (et non plus, d’ailleurs, de la «  sécurité  ») à l’intérieur de cette flexibilité.

    L’emploi peut changer  ; mais le fait d’être continuellement au travail est une chose que l’État peut garantir, au moins à temps partiel. Il est envisageable d’organiser cela dans nos sociétés riches. C’est une question de taxes et de priorités dans les budgets. Pensez que 60 % du budget des États-Unis est militaire  ! »

    http://www.philomag.com/les-idees/richard-sennet-nous-ne-sommes-pas-condamnes-a-etre-malheureux-au-travail-4

    #travail #richard_sennet #capitalisme

    • D’accord avec cette idée que les choses iraient mieux si les syndicats devenaient un lieu d’émancipation/responsabiliation des salariés et non des casernes d’embrigadements pour une opposition frontale face à un adversaire devenu insaisissable.

      Au début j’ai trouvé qu’il était gonflé de faire porter le défi à la seule classe ouvrière et de dédouaner le patronat et l’Etat de leurs responsabilités dans le fonctionnement absurde et abject du capitalisme (croissance aveugle/crise violente/humains laminés), mais finalement d’un point de vue stratégique je crois qu’il a raison. Faudra se démerder tout seul, et peut être que l’Etat et le patronat finiront par avoir honte d’être les derniers #irresponsables.

      La mutation sera longue : pas facile de trouver de la zenitude au boulot tant que l’environnement économique tourne au grand-n’importe quoi et que les théories libérales toujours en vogue nous expliquent en permanence que c’est normal.

      Le premier commentaire de « Jacques » est en tous cas presque plus lucide que le propos de de Sennet. La patronat est fidèle à lui même, pas de surprise. Le véritable problème c’est désormais l’Etat..

  • #Tamiflu : Millions wasted on flu drug, claims major report
    http://www.bbc.com/news/health-26954482

    The UK has spent £473m on Tamiflu, which is stockpiled by governments globally to prepare for flu pandemics.

    The #Cochrane Collaboration claimed the drug did not prevent the spread of flu or reduce dangerous complications, and only slightly helped symptoms.

    (...)

    Drug companies do not publish all their research data. This report is the result of a colossal fight for the previously hidden data into the effectiveness and side-effects of Tamiflu.

    Le Tamiflu à peine plus efficace qu’un placebo contre la grippe
    http://www.rts.ch/info/revue-de-presse/5763097-le-tamiflu-a-peine-plus-efficace-qu-un-placebo-contre-la-grippe.html

    Le Tages Anzeiger et le Bund nous apprennent ce matin que le Tamiflu - ce médicament contre la grippe - serait à peine plus efficace qu’un placebo. Le Tamiflu ne raccourcirait les symptômes de la grippe que d’une demi-journée : 6,3 jours contre 7 jours sans médicament. Ce sont les conclusions de chercheurs indépendants qui ont dû se battre pendant quatre ans pour obtenir les documents et les données nécessaires à leur évaluation.

    Depuis 1999, les ventes de Tamiflu, produit par le groupe bâlois #Roche, se sont élevées à près de 14 milliards de francs. La moitié de ces médicaments a été acquise par des pays et des entreprises pour se prémunir contre une éventuelle pandémie et n’a finalement pas été utilisée. Pour la NZZ, cette affaire pourrait être un cas d’école pour obtenir davantage de transparence dans les essais cliniques. Cela serait aussi une manière de renforcer la crédibilité ébranlée des entreprises pharmaceutiques.

    The BMJ Today : The Tamiflu trials
    http://blogs.bmj.com/bmj/2014/04/10/the-bmj-today-the-tamiflu-trials

    Access to data relating to drugs in current use will still be largely at the discretion of the drug manufacturer or through individual requests to regulators. The Cochrane reviewers’ exceptional efforts have achieved what should have been a matter of routine—the independent scrutiny of deindentified clinical trial data. They have shown with greater clarity than ever that the current system is broken . There are substantial battles still to fight before we have a system of drug evaluation and regulation that truly serves patients and the public interest.”

    #Santé #irresponsables_politiques #big_pharma

  • Le FMI propose de ponctionner 10% de l’épargne de tous les européens ! (Avec Commentaire de Bruno Bertez) « Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances
    http://leblogalupus.com/2013/10/10/le-fmi-propose-de-ponctionner-10-de-lepargne-de-tous-les-europeens/comment-page-1/#comment-26633

    http://www.youtube.com/watch?v=jpvyVTEierE

    De toute façon, on y viendra et le prélèvement de 10% serait un moindre mal. Il faut prendre l’argent là ou il est, puisque l’on doit sauver les banquiers et les ultrariches. Les gouvernements socio-démo doivent pouvoir continuer à s’endetter pour acheter les voix de leurs électorat, maintenir la Grande Alliance.

    Si les gouvernements ne donnent pas satisfaction aux usuriers, les usuriers coupent les vivres, exactement comme dans l’ancien régime. On n’invente rien.

    Les ponctions sur les revenus, les patrimoines, les retraites, sont, et de très loin insuffisantes pour restaurer la situation du couple maudit banques/gouvernements. Les augmentions de capital des banques en préparation , Crédit Agricole , Société Générale etc sont de la poudre aux yeux car le problème des banques , ce ne sont pas les fonds propres , mais les refinancements de court et moyens terme. 

    Le problème des banques est que sans l’assurance des Banques Centrales, elles ne peuvent faire face à leurs engagements ; elles ont une insuffisance de ressources stables. Les besoins en capitaux propres ne représentent qu’une babiole, le problème c’est le refinancement, la consolidation de leur passif et seule la confiscation, conversion des dépôts peut fournir des chiffres à la hauteur des problèmes. Si il n’y avait pas les banques centrales, on assisterait à un run sur le marché de gros du refinancement et donc c’est le problème que les kleptos veulent régler sur votre dos.

    Le problème une fois pour toutes, nous le répétons, ce ne sont pas les pertes et les insuffisances de capitaux propres , mais le risque de run. C’est le gigantesque mismatch !

    Il faut oser réinterpréter la crise euro de 2010 comme cela : par l’intermédiaire des marchés qu’ils contrôlent totalement, les banques ont mis le couteau sur la gorge des gouvernements , sorte de menace implicite de leur couper les vivres. Elles ont exigé la solidarité européenne, elles l’ont imposée et ensuite elles ont forcé la main à la BCE pour qu’elle promette des liquidités gratuites à l’infini, sans limite en attendant que les conditions politiques leur permettent d’exercer le chantage ultime. Le chantage ultime c’est, honorez vos dettes, en confisquant l’argent de vos citoyens.

    Dans sa nudité, masquée par la technicité , c’est le processus historique habituel , les usuriers qui prêtent au roi, exigent que le roi pressure ses sujets pour retrouver leur argent. 

    Venise, la peste noire , la peste tout court ne sont pas loin. Pour recouvrer son argent on plonge le monde dans le chaos , la régression , au passage en montant les gens les uns contre les autres par le racisme , le rejet , le bouc émissaire . 

    Honte aux syndicats qui cornaquent les bestiaux à l’abattoir ! 

    Honte au Front National incapable d’autre chose que de servir l’objectif de monter les gens les uns contre les autres ! 

    http://www.youtube.com/watch?v=n64x5Byml18

    Honte à Mélenchon qui se contente de ses petits plaisirs narcissiques et du plaisir d’Onan !

    #FMI
    #ponction
    #épargne
    #européens
    #braquage

    • Quid de la taxe Tobin ?

      L’idée d’une taxe sur les transactions financières est ancienne. Elle est notamment défendue par John Maynard Keynes dans le douzième chapitre de sa Théorie générale de l’emploi de l’intérêt et de la monnaie (1936).

      Keynes soutient alors qu’une spéculation excessive des opérateurs financiers augmente la volatilité des taux de change. Pour Keynes (qui était lui-même un spéculateur), la question clé était la proportion de « spéculateurs » sur le marché et sa préoccupation principale était de voir, ces types de joueurs, laissés hors de contrôle, y prendre une place trop importante.

      (extrait de l’article de freu point WP) Étonnant, non ?

      #bankrun

    • C’est ça qui est pénible dans l’idéologie libérale, la notion de « mérite » est à sens unique. Quand on gagne de l’argent, ça peut être inégalitaire en fonction du mérite, quand on doit payer là il faut que tout le monde contribue dans les mêmes proportions, que ce soit le modeste ménage honnête qui a épargné pour s’acheter sa maison tout autant que la famille pleine aux as qui a des SCI partout et qui défiscalise au Luxembourg, sans parler des entreprises qui dépensent plus de ressources et de matière grise pour leur optimisation fiscale que pour leur R&D...
      #irresponsables

    • l’Histoire comme arme
      Banqueroute ,
      ....
      « La banqueroute est nécessaire une fois tous les siècles, afin de mettre l’Etat au pair. » ( Abbé Terray - contrôleur général des finances de Louis XV )

      <> Sully ; dès son entrée au ministère lui mène « un audit de la dette » comme en rêvent aujourd’hui Attac ou le CADTM. Et le compagnon d’Henri IV écarte les « dettes illégitimes », opère une banqueroute, rejette les plaintes des prêteurs. La trésorerie est ainsi assainie, et peut lancer un plan de grands travaux digne du New Deal.

      <> Colbert fait mieux : il dresse le procès des oligarques. Des clans entiers d’affairistes, 494 d’entre eux, sont démantelés, poursuivis, leurs biens adjugés, eux qui vivaient sur l’impôt comme des parasites. Il faut mesurer le choc, à l’époque, la peur qui règne chez les nantis : comme si, en 2013, d’un coup, les gros actionnaires d’EADS, de Veolia, de Dassault, etc...., ces sangsues accrochées à la société, étaient emprisonnés, spoliés.

      .....

      texte de Vive la Banqueroute ! Fakir, Editions
      http://www.fakirpresse.info/-la-boutique-.html

    • Notre problème, c’est que nous ne sommes plus maîtres des émissions monétaires à cause de la #BCE. Pas comme les #banksters Yankees avec leurs plans « QE » successifs leur permettant de continuer à se gaver en injectant du vent dans les grosses bulles spéculatives.