• The Missing Peace in the Abraham Accords
    Heaps of hype at the Israel-Emirati-Bahraini festivities on the White House lawn—but no hope for peace, Palestinians, or the Middle East

    by Daniel Levy

    September 17, 2020 - The American Prospect
    https://prospect.org/world/missing-peace-in-abraham-accords-israel-uae

    (...) Since its establishment, Israel has fought in at least six wars involving various Arab states, with perhaps another five if one includes two campaigns against Palestinian intifadas and periodic escalations with Gaza and the devastation wrought there. These wars have, cumulatively, involved tens of thousands of casualties.

    Did Tuesday’s ceremonial treaty signings at least lay some of that to rest? Er, hate to break it to you, but again, nada.

    More from Daniel Levy: Don’t Call It a Peace Plan

    The UAE and Bahrain have now signed the so-called Abraham Accords on the White House lawn, committing to normalize and conduct mutually expansive relations with Israel that would far exceed the ongoing limited exchanges Israel has with Egypt and Jordan. But the UAE and Bahrain have never been at war with Israel, never so much as fired a shot in anger against Israel; they have no unresolved territorial or other dispute, and their capitals are 1,260 miles and 1,000 miles, respectively, from Jerusalem.

    That Donald Trump was able to package and market as “peace” the upgrading of bilateral relations between countries not party to any conflict is galling. (...)

    #IsraelEAU #IsraelBahrein

  • Accord Émirats-Israël : controverse sur le nom de l’avion à destination d’Abou Dabi
    Par Yasmina Allouche | Published date : Mercredi 2 septembre 2020 | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/normalisation-emirats-israel-avion-kiryat-gat

    (...) L’extérieur de l’appareil a lui aussi suscité la controverse, en raison du nom figurant sur le fuselage sous le cockpit.

    L’avion doit son nom à la ville de Kiryat Gat, ce qui a conduit certains Palestiniens à évoquer sur les réseaux sociaux l’histoire de la terre sur laquelle cette municipalité israélienne a été construite.

    This is hilarious. The word "peace" written in 3 languages on the plane, and written below the cockpit window on one side is Kiryat Gat, the name of the illegal Jewish settlement that sits on the remains of my grandparents’ ethnically cleansed village, al-Faluja. https://t.co/yIgXe9g3JP
    — لينة (@LinahAlsaafin) August 30, 2020

    Traduction : « C’est désopilant. Le mot “paix” est écrit en trois langues sur cet avion, et en dessous du hublot du cockpit est écrit Kiryat Gat, nom d’une colonie juive illégale qui est érigée sur les vestiges du village de mes grands-parents, qui a subi un nettoyage ethnique, al-Faluja. »

    Kiryat Gat, qui se situe à 70 kilomètres au sud-ouest de Jérusalem, a été construite en 1954 sur les fondations du village palestinien d’Iraq al-Manshiyya.

    Iraq al-Manshiyya et le village voisin d’al-Faluja figurent parmi les 418 villages palestiniens (au moins) dépeuplés à l’époque de la création de l’État d’Israël en 1948 – période connue par les Palestiniens sous le nom de Nakba ou « catastrophe », au cours de laquelle des milliers de Palestiniens ont été tués et des centaines de milliers d’habitants ont été contraints de fuir. Leur droit au retour leur est refusé depuis.

    Iraq al-Manshiyya et al-Faluja ont également une signification particulière : il s’agit des lieux où un armistice a été convenu entre Israël et l’Égypte le 24 février 1949 – avant qu’il ne soit rompu peu après par Israël après une campagne bien orchestrée de guerre psychologique et de violences contre les villageois. (...)

    #IsraelEAU

  • Jordan releases cartoonist held over UAE drawing
    August 30, 2020 at 2:43 pm – Middle East Monitor
    https://www.middleeastmonitor.com/20200830-jordan-releases-cartoonist-held-over-uae-drawing

    Jordan on Sunday decided to release a cartoonist held for drawing a cartoon mocking a recent deal to normalize relations between the United Arab Emirates (UAE) and Israel, Anadolu reports.

    Emad Hajjaj was arrested by Jordanian police on charges of insulting an Arab country after he drew a caricature that mocks UAE Crown Prince Mohammed bin Zayed Al Nahyan, as Israel refused to allow the UAE to buy F-35 warplanes from the US despite Abu Dhabi’s normalization deal with Tel Aviv.
    #Jordanie #IsraelEAU
    “The Judiciary has ordered Hajjaj’s release,” his lawyer Marwan Salem told Anadolu Agency.

    The lawyer, however, did not give any further details, and there was no comment from Jordanian authorities on the report.

    On Friday, Human Rights Watch (HRW) called on the Jordanian authorities to immediately release Hajjaj and to drop the charges against him.

    On Aug. 13, the UAE and Israel announced a US-brokered agreement to normalize their relations, including opening embassies in each other’s territory.

    Palestinian groups, including the Palestinian Authority, have denounced the UAE-Israel deal, saying it does not serve the Palestinian cause and ignores the rights of Palestinians.

  • Bibi’s digital warriors take on Arabia: How Israel won over the Gulf states
    Israel has been using a web of social media accounts to produce a more favorable image among Arabs in the Gulf. With the UAE agreement, it seems these efforts are bearing fruit.
    By Katie Wachsberger August 14, 2020
    https://www.972mag.com/israel-gulf-normalization-social-media

    On August 13, Israel and the United Arab Emirates signed a historic deal to normalize relations between the two countries. Under the agreement, which was brokered by U.S. President Donald Trump, Israel will suspend its annexation of parts of the West Bank. On Twitter, Trump called the agreement a “HUGE breakthrough,” and a “historic peace agreement between our two GREAT friends.”

    The peace deal is the culmination of years of warming ties between Israel and the Gulf (or Khaleej in Arabic) countries, buttressed by a demonstrable shift in Arab public opinion. While the deal immediately came under attack for disregarding Palestinians’ aspirations for self-determination, it was also welcomed enthusiastically by many social media influencers from around the GCC.

    Over the past decade, as the rise of Iran’s regional influence has been countered by the growing power of the Gulf states, Israel has been using a web of Arabic-speaking social media accounts to spread pro-Israel propaganda in order to win over the hearts and minds of Khaleejis and neutralize the perceived threat of the Islamic Republic. Now, with a peace deal on the horizon, it seems those efforts have borne fruit. (...)

    #IsraelEAU

  • Netanyahou à Oman. Opération normalisation d’Israël dans le Golfe | Courrier international
    https://www.courrierinternational.com/article/netanyahou-oman-operation-normalisation-disrael-dans-le-golfe

    Le sultan d’Oman, Qabous ben Saïd, sert la main du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, en visite surprise dans le sultanat, le 26 octobre 2018. Photo : Omani Royal Palace / AFP

    La présence du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à Mascate a pris de court de nombreux observateurs. Pourtant, les pas vers une normalisation des relations se multiplient dans tous les pays du Golfe.

    #IsraelOman #catastrophe_arabe

    • Le ministre israélien des sports aux Émirats arabes unis se joindra à l’équipe d’Abu Dhabi pour un tournoi de judo
      26 octobre 2018
      http://www.fr.awdnews.com/index/le-ministre-israelien-des-sports-aux-emirats-arabes-unis-se-joindra-a-le

      Le ministre israélien de la Culture et des Sports Miri Regev s’est rendu aux Emirats Arabes Unis (EAU) pour accompagner l’équipe de judo israélienne au Grand Chelem d’Abu Dhabi 2018 alors que les pays arabes de la région réchauffent considérablement leurs relations avec le régime de Tel Aviv après des rapports de contacts secrets.

      Mme Regev est arrivée à Abu Dhabi vendredi matin, et elle doit participer à la cérémonie d’ouverture de l’événement international qui se tiendra demain à Zayed Sports City, la capitale émiratie, a rapporté une agence de presse palestinienne de langue arabe, Ma’an.

      #IsraelEAU
      “““““““““““““““““““““““““““““““

      Palestine Alqadi
      ‏ @ALQadiPAL - 07:43 - 28 oct. 2018
      https://twitter.com/ALQadiPAL/status/1056496579992059905

      ويستمر مسلسل التطبيع بعد قطر وعمان

      وزيرة الثقافة والرياضة الصهيونية ميري ريجيف في لحظة امتنان مع رئيس الجودو الإماراتي،

      الوزيرة عملت كمتحدثة باسم جيش الاحتلال، تكره العرب ، لإحظوا ، اين يركز نظره خجلا

      ليش يا عرب ليش تطعنو القدس بظهرها ؟

    • La visite d’une ministre israélienne aux Émirats interroge sur les relations d’Israël avec le Golfe
      Nadda Osman - 30 octobre 2018
      https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/la-visite-d-une-ministre-isra-lienne-aux-mirats-interroge-sur-les-rel

      En moins d’une semaine, trois hauts responsables israéliens, dont le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, se sont rendus en visite officielle dans le Golfe

      La visite officielle de la ministre israélienne Miri Regev aux Émirats arabes unis ce week-end a suscité des réactions mitigées sur les réseaux sociaux. Les internautes se demandaient si cela marquait le début du réchauffement des relations entre Israël et les EAU.

      Regev, la ministre israélienne de la Culture et des Sports, a assisté dimanche au grand tournoi de judo à Abou Dabi, où l’un des athlètes israéliens a remporté l’or. Cet événement a particulièrement attiré l’attention car c’était la première fois que l’hymne national israélien, Hatikvah, était joué aux Émirats.

      Regev a ensuite tweeté : « Nous avons fait l’histoire. Le peuple d’Israël vit ! »

      Bien que les Israéliens aient déjà assisté à des événements sportifs dans le Golfe auparavant, leur participation était souvent subordonnée à l’absence de symboles nationaux.

      L’année dernière, la Fédération internationale de judo a toutefois menacé d’annuler le grand chelem d’Abou Dabi si les athlètes israéliens ne bénéficiaient pas des mêmes droits que les autres concurrents.
      (...)
      La visite de la ministre est survenue quelques jours seulement après le voyage surprise du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à Oman pour rencontrer le sultan Qaboos, marquant la première visite d’un dirigeant israélien dans ce pays du Golfe depuis 1996.
      (...)
      La rencontre de Mascate portait plus sur le désir d’Oman de jouer un rôle dans la région que sur la conclusion d’un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens, a déclaré à MEE une source diplomatique occidentale.

      « Oman tente de jouer un rôle régional entre les divers parties et axes de la région et considère Israël comme un acteur important concernant diverses questions régionales », a déclaré le diplomate.

      Ce mardi, un troisième haut responsable israélien s’est rendu dans un pays du Golfe. Le ministre israélien des Communications, Ayoub Kara, participe en ce moment à la Conférence de plénipotentiaires de l’Union internationale des télécommunications à Dubaï, où il a appelé à la « paix et la stabilité » dans la région.

      #Golfe