• Emmeline Ndongue « Pourquoi ces messieurs seraient-ils Equipe de France et nous Equipe de France féminine ? » | Les Sportives Magazine
    http://les-sportives-mag.fr/emmeline-ndongue-questiondegenre

    Le 19 juillet, je petit-déjeunais tranquillement devant une chaîne info quand les news sportives sont arrivées. Première journée de l’Euro 2017 de foot. La (ou le) journaliste annonce : « Première victoire dans cette phase de poule pour l’Equipe de France de foot féminin. » L’Equipe de France de foot féminin ! Vraiment ?
    Je zappe pour vérifier. J’entends la même chose. Smartphone, activation de mes petits doigts, tweet : « Petit rappel… Ce n’est pas le FOOT qui est FEMININ, mais l’Equipe de France qui est FEMININE ! #jdcjdr #unpeuagacée #Euro2017 »
    Je ne dis rien, mais je dis tout. Dans ce contexte, si nous parlons de foot féminin, cela signifie que c’est un sport à part. De ce que j’en ai compris (après avoir bien suivi l’Euro 2017), il serait pratiqué par 2 équipes de 11 partenaires, sur un terrain de football réglementaire, avec un ballon de même taille et poids que celui utilisé à l’Euro 2016. Les règles ne diffèrent pas de celles d’un match de Ligue 1, si ce n’est peut-être un peu moins de cinéma et de réclamations auprès de l’arbitrage. Par conséquent, nous parlons bien de football, sans adjectif le qualifiant.
    Le style de jeu peut, à la rigueur, être féminin. Comme il pourrait être madrilène ou milanais. Mais on ne fait pas de championnat d’Europe de football par style, si ? Ni même d’équipe nationale d’ailleurs. Parce qu’alors, il pourrait très bien s’agir de l’équipe de France masculine de foot féminin.


  • Jacques Bertin - Hypergéo

    http://www.hypergeo.eu/spip.php?article630

    Je référence juste cet article pour ne pas le perdre, enfin je veux dire « y penser » le moment venu.

    Jacques Bertin (1918-2010) est un cartographe français, dont la contribution majeure est une réflexion théorique et pratique sur l’ensemble des moyens graphiques (diagrammes, cartes et graphes), formant la matière d’un traité fondamental, la Sémiologie graphique, publié initialement en 1967. L’influence de Bertin reste forte dans l’enseignement universitaire de cartographie d’aujourd’hui, mais aussi dans les cercles de statisticiens et de spécialistes de la visualisation des données

    #jacques_bertin #sémiologie #visualisation #sémiologie_graphique




  • Pourquoi les émeutiers anglais ne brûlent pas la City
    http://comite-de-salut-public.blogspot.com/2011/08/pourquoi-les-emeutiers-anglais-ne.html

    Ce n’est pas une question, c’est un constat.
    Nous avons donc des émeutiers paupérisés à mort, qui ont une très forte conscience qu’un pays occidental riche et disposant, luxe suprême dans le concert des nations, d’une arme nucléaire qu’on ne possède que pour n’avoir pas à l’utiliser - délicat paradoxe qui coûte un pognon dispendieux et c’est là où on se rend compte au passage que l’arme nucléaire n’a pas d’utilité en tant qu’arme mais en tant que prestige... - n’a aucunement la moindre intention de leur donner un avenir, qui n’ont objectivement rien à perdre, et qui consacrent une très grande énergie à foutre le bordel dans les villes anglaises. En toute logique, ces jeunes gens devraient donc tourner cette ire vers les responsables et coupables de leurs malheurs et donc converger en masse vers la City pour la réduire en cendres.
    Ils ne le font pas et il est douteux qu’ils le fassent.
    Une fois constaté - et déploré - cet état de fait, la question du pourquoi se résout très vite.

    #UKriots

    • http://www.prisonplanet.com/uk-riots-government-prepares-troops-martial-law.html

      These youths should not be seen as the vanguard of some kind of genuine revolution against an abusive system. If that were the case they would be rioting outside of Downing Street, the Houses of Parliament and Buckingham Palace. Instead they are burning down private homes and businesses while looting high-end electrical goods and clothing.

      But what has exacerbated the situation is the lackluster police response, with numerous reports from the public that police stood back and allowed looters to pillage both large department stores and private small businesses for hours on end.

      ....

      Make no mistake about it, these riots will be hastily exploited by the system to turn Britain into an even more controlled and surveilled police state than it already is. The riots achieve absolutely nothing aside from making the establishment look reasonable in whatever response it takes, measures which will be fully supported by a public bombarded with images of chaos, looting and burning.

      C’est à peu près le discours que tient Alex Jones, on discerne bien le clivage entre l’élite intellectuelle et la rue , la rue ne pense pas elle agit, les intellectuels dissèque l’acte de la rue sans le comprendre. Troublant.
      NB : Alex Jones porte à droite bien à droite
      #jdçjdr c’est un constat aussi


  • Norvège : les Anonymous en guerre contre le manifeste de Breivik
    http://www.tdg.ch/actu/monde/norvege-anonymous-guerre-contre-manifeste-breivik-2011-07-27

    Nommé « 2083 - A European Declaration of Independance », le pensum de 1518 pages du tueur d’Oslo est truffé de déclarations islamophobes et antimarxistes. Le carnage d’Oslo visait à en promouvoir ses idées.

    Le but des Anonymous est donc d’altérer le document disponible en ligne, en y ajoutant des parties grotesques et en décrédibilisant son auteur. La multiplication de fausses versions devrait permettre de perdre de vue l’originale, espèrent les hackers.

    L’appel : Operation UnManifest :

    As Anders Behring Breivik wants to use the cruel action of killing over 90 young people to promote his 1516-page manifesto, also with the help of the internet, Anonymous suggests following action:
    1. Find the Manifest of Anders Behring Breivik : 2083 – A European Declaration of Independence
    2. Change it, add stupid stuff, remove parts, shoop his picture, do what you like to.....
    3. Republish it everywhere and up vote releases from other peoples, declare that the faked ones are original
    4. Let Anders become a joke, such that nobody will take him serious anymore
    5. Spread this message around the internet and real life, translate it
    6. Have a moment for the victims of his cruel attacks
    We all are anonymous,
    We all are Legion,
    We all do not forgive murder,
    We all do not forget the victims.

    • Franchement, je trouve ça dangereusement con : c’est-à-dire très dangereux et très con. Ils ne voudraient pas aussi réécrire Mein Kampf pour être certain que personne ne puisse plus rien comprendre à l’histoire du XXe siècle ?

    • Non, je ne suis pas d’accord.
      – L’un des objectifs de Breivik était de diffuser son texte. Faire en sorte que les gens qui sont proches de ses idées ne soient jamais sûrs de la version qu’ils récupèrent est intéressant.
      – La comparaison avec Mein Kampf ne tient pas vraiment, puisque la majeure partie du texte est un manuel pratique et non un essai théorique.
      – Perso j’ai l’une des premières copies diffusées (non, j’étais pas dans les 5700 destinataires), je veux bien la refiler à tous les historiens / sociologues / journalistes qui la voudraient. Mais savoir qu’elle circule à tout bout de champ sur le réseau, franchement, ça me gave.
      – Après, comme le document n’est de toute façon pas signé en md5, ça fait déjà deux jours que je tombe sur des versions différentes. Donc pas besoin d’Anonymous en vrai.
      @fil : en toute bonne foi, j’ai dû loupé des passages alors sur Anonymous.

    • Ari, je pense que tu viens de donner tous les arguments nécessaires à l’instauration d’un « internet civilisé ».

      Si je reprends tes points dans l’ordre :
      – tu justifies que certaines catégories de personnes ne devraient pas accéder à tels textes, et cela à cause de leurs propres opinions politiques ;
      – tu suggères que ce texte en particulier n’a pas la même valeur que tel autre, non sur le fond, mais sur la forme (c’est seulement un manuel pratique) ; tous les censeurs commencent toujours par un attaque sur la forme (telle forme d’expression ne ressortirait pas de la liberté d’expression) ;
      – tu suggères que toi tu as la légitimité pour posséder et diffuser ce texte, mais tu dénies ce droit à ceux qui ne partagent pas tes orientations politiques ; tu suggères par ailleurs que, par nature, une certaine catégorie de lecteurs (dont les journalistes) ont eux le droit d’accéder à la « bonne » version du texte non censuré ;
      – enfin, dernier argument classique : il y a déjà des formes de censure « light », il n’est donc pas insupportable d’ajouter d’autres formes de censure.

      Vraiment, là je lis : « ça me gave [...] qu’elle circule à tout bout de champ sur le réseau ». Ce qui, logiquement, revient à reconnaître la validité de ce type d’argument : et tu sais très bien qu’il y a des tonnes de gens, partout, que ça fait chier que toutes sortes de choses circulent à tout bout de champ sur le réseau.

    • @Nidal oui oui je suis conscient que ça puisse être interprêté comme tel, comme une bataille pour un internet civilisé.

      Mais même si on peut trouver dans ma bafouille des arguments similaires à ceux des censeurs (arg), la politique c’est aussi une bataille pour que les personnes que tu estimes être tes adversaires résolus aient le moins possible la possibilité de diffuser leurs idées (ce qui est une activité classique d’opposition politique il me semble : on manifeste devant telle conférence, voire on empêche qu’elle se tienne, on renverse telle pile de tracts, etc.). Et je ne parle pas d’une régulation via je ne sais quel « censeur officiel » mais d’une bataille qui se fait avec des acteurs qui ont les mêmes armes et la la même légitimité à le faire. Personne n’a demandé à la police du net d’intervenir que je sache.

      En tout cas, qu’on ne m’empêche pas d’empêcher certains de diffuser massivement leur manuel de guerre civile contre les personnes proches de moi. Et j’emploie massivement à dessein : il ne s’agit pas ici de passer au pilon 500 exemplaires d’une brochure. A un moment, la seule contre-argumentation (contre ce livre, leurs idées) ne fonctionne pas, il faut aussi faire en sorte que ça ne circule pas, non ?

      Bon, je vais réfléchir à tout ça, peut-être que t’as raison, et qu’il faut juste attendre que ça passe.

    • @ari le faire circuler est dangereux certainement mais le web le permet hélas, en ce sens @nidal a raison , c’est l’argumentaire de nombres groupuscules sectaires (catho, UMP etc.. ). A l’heure d’internet on ne peut plus détruire physiquement un ouvrage (autodafé, sombre période qui a jalonné l’histoire), il faut bien se rendre à l’évidence, tu as un point de vue élitiste là.
      Plutôt que le détruire en le noyant au milieu de faux, ne vaut il pas mieux le combattre en le démontant par l’argumentation ?
      En plus c’est une perte de temps et d’énergie.

    • Bah, y’a pas énorme à démonter par l’argumentation spéficique, c’est surtout pratique comme texte. Et je ne pense vraiment pas que l’argumentation (sur internet) fonctionne dans ce cas-là. Sinon, je n’ai jamais parlé de le détruire. L’idée des Anons dans ce cas précis, c’est de contrecarrer la stratégie de diffusion de Breivik spécifique à Internet même si c’est déjà un peu vain. Ca a le mérite d’être une réponse possible.

      Quand aux versions du Cookbook qui circulent, elles sont réputées être fausses au moins partie (je ne suis pas allé vérifier). C’est effectivement la même stratégie : rendre inutilisable - et donc inintéressant - un manuel pratique. Quand à la partie argumentaire, elle est diffusée sous d’autres formes sur bien des sites, la stratégie pour contre-carrer cette pensée passe par d’autres biais qui restent à élaborer.


  • Le coucou de Claviers
    http://unclavesien.blogspot.com/2011/07/je-nen-parlerai-peut-etre-jamais.html

    Il faut toutefois noter que la parade militaire est une invention du Sénat et d’un gouvernement qui, en 1880, souhaitaient entretenir l’humeur belliqueuse des Français dans le dessein de reconquérir un jour prochain l’Alsace et la partie de la Lorraine arrachées en 1871 par l’Allemagne. Avant cela, quand on le célébrait (ce qui n’avait pas toujours été le cas depuis la Révolution), le 14 juillet était une fête populaire. La tradition du bal sur toutes les places du pays vient de là, c’est la seule qui me semble mériter de survivre, bien que je ne danse pas…

    Voilà pourquoi ce n’est pas innocent cette levée de bouclier de toute la classe politique contre l’évocation de laisser tomber les défilés militaires comme évènement majeur de la fête nationale du 14 juillet.

    #jdcjdr #evajoly #14juillet #xenophobie


  • Le coucou de Claviers
    http://unclavesien.blogspot.com/2011/07/je-nen-parlerai-peut-etre-jamais.html

    Il faut toutefois noter que la parade militaire est une invention du Sénat et d’un gouvernement qui, en 1880, souhaitaient entretenir l’humeur belliqueuse des Français dans le dessein de reconquérir un jour prochain l’Alsace et la partie de la Lorraine arrachées en 1871 par l’Allemagne. Avant cela, quand on le célébrait (ce qui n’avait pas toujours été le cas depuis la Révolution), le 14 juillet était une fête populaire. La tradition du bal sur toutes les places du pays vient de là, c’est la seule qui me semble mériter de survivre, bien que je ne danse pas…

    Voilà pourquoi ce n’est pas innocent cette levée de bouclier de toute la classe politique contre l’évocation de laisser tomber les défilés militaires comme évènement majeur de la fête nationale du 14 juillet.

    #jdcjdr #evajoly #14juillet #xenophobie