• 13:30 Moi quand j’étais au QOrsay en 2013 il y avait eu un telegramme diplo très intéressant qui était venu d’une rencontre avec le conseiller international de la sécurité… prince AS qui racontait de façon très légère à l’ambassadeur qui était allé le voir avec le conseiller ANEMO AFr Nord/ Moyen Orient du président de la république français ; qui racontait que l’AS avait le contrôle sur 85 à 90 % des groupes armés agissant en Syrie.
      Quand on connait la nature des groupes armés qui agissent en Syrie auj et surtout ce qu’ils sont devenus (… laïc=>confessionnel …)

      … et on continue à livrer des armes à ces groupes armés. C’est toujours comme ça que cela c’est fait, l’AS continue à acheter des armes à la France,
      pour que la france ne soit pas impliquée directement,
      (…)
      donc on utilise l’AS comme véhicule et financeur ce qui permet à notre industrie de l’armement de continuer à exister et à être autonome.
      Donc on utilise ça en sachant parfaitement que l’AS est le principal vecteur de financement des courants les plus extrémistes et les plus violents de l’Islam religieux et politique.

      #arabie_saoudite #qatar #france #jeux_de_dupes #contrôle_des_ressources #pétrole #armement