• Suomen itärajalla kulkee hontelo piikkilanka, ja Valko-Venäjän kriisi aloitti pohdinnan kunnon aidasta – rajan lähellä ajatukset ristiriitaisia
    –-> trad google translate, avec toutes ses limites : À la frontière orientale de la Finlande, il y a un fil de fer barbelé et la crise en Biélorussie a commencé à se refléter sur une clôture

    Suomen ja Venäjän välinen raja on rauhallinen. Sille on syynä erityisesti Venäjän tehokas partiointi. Suurin osa yrittäjistä jää kiinni jo Venäjällä.

    Olemme Kaakkois-Suomen rajavartioston rajapartion mukana Suomen ja Venäjän välisellä rajalinjalla pari kilometriä Lappeenrannan Nuijamaan rajanylityspaikalta etelään.

    Kaakkois-Suomen rajavartioston vanhempi rajavartija Kimmo Hongisto on partioinut itärajalla jo 23 vuotta. Luvattomia rajanylittäjiä hän ei ole työssään juuri nähnyt.

    – Onhan niitäkin tullut vastaan, mutta hyvin harvoin. Kyllä täällä rauhallista on, Hongisto sanoo.

    Rajan rauhallisuuteen on selkeä syy : Venäjän tehokas rajavartiointi. Suurin osa Suomeen yrittäjistä jää kiinni jo Venäjän puolella, eikä koskaan pääse Suomen rajalle.
    Nykyinen raja-aita ei estä ylitystä

    Jos laitonta maahantuloa yrittävä kuitenkin pääsee rajalle, häntä ei käytännössä estä enää mikään ylittämästä rajaa.

    Suomen rajalinjalla kulkee vain hontelo piikkilanka-aita, jonka ylittäminen ei ole ongelma.

    – Nykyisellä aidalla ei ole rajan ylitystä estävää merkitystä. Se on tarkoitettu lähinnä estämään kotieläinten karkaaminen rajan ylitse, sanoo Kaakkois-Suomen rajavartioston apulaiskomentaja Jukka Lukkari.

    Puolassa ja Baltiassa rakennetaan jo raja-aitoja

    Liettuassa ja Puolassa rakennetaan nyt kovaa vauhtia massiivisia raja-aitoja estämään Valko-Venäjältä kyyditettyjä siirtolaisia ylittämästä rajaa. Viimeksi myös Viro on kutsunut reserviläisiä ylimääräisiin harjoituksiin rakentamaan raja-aitaa Venäjän rajalle.

    Myös Suomessa on herännyt keskustelu raja-aidan tarpeellisuudesta.

    – Viime kädessä aidan rakentaminen on poliittinen päätös, korostaa Kaakkois-Suomen rajavartioston apulaiskomentaja Jukka Lukkari.

    Koko itärajan aitaamista hän ei kuitenkaan pidä järkevänä.

    – Aivan umpimetsästä tuskin kukaan tulee lävitse. Rajanylityspaikkojen läheisyyteen aidan rakentaminen voisi tulla kysymykseen, Lukkari sanoo.

    Rajakylässä

    Ajalemme Nuijamaan kirkonkylän taajamaan. Se sijaitse vain parin sadan metrin päässä Venäjän rajasta. Täällä rajan läheisyys on arkipäivää.

    Entinen rajavartija Kalevi Heikkinen puuhastelee omakotitalonsa autotallissa. Häntä ei asuminen rajan vieressä häiritse.

    – Rauhan rajahan tämä on ollut jo hyvin pitkään, Heikkinen korostaa.

    Viime aikoina hän on kuitenkin seurannut tarkasti Puolasta ja Liettuasta tulevia uutisia Valko-Venäjältä rajan yli pyrkivistä siirtolaisista.

    – Ei se suoraan huolestuta, mutta jos yleisesti ajatellaan niin, on se aika vakava tilanne, Heikkinen sanoo.

    Hänen mielestään Suomellakin pitäisi olla jonkinlainen kyky estää maastorajan ylittäminen.

    – Jos ei heti suoraan rakenneta raja-aitaa, niin ainakin pitäisi olla valmius saada sinne nopeasti sellainen este, että ei ihan suoraan voi tulla rajan ylitse, Heikkinen sanoo.

    Jatkamme matkaamme Nuijamaan kirkolle. Rajavyöhyke alkaa heti sen takana.

    Leena Bovelan on menossa kirkon vieressä sijaitsevaan kirjastoon. Hän asuu vain kilometrin päässä rajasta Lappeenrannan Rapattilassa.

    Hän ei usko raja-aidan pysäyttävän tulijoita.

    – Jos ne haluavat tulla, niin kyllä ne sieltä jostain tulevat, Bovelan sanoo.

    Itärajan kansaedustajat eivät innostu aidasta

    Sdp:n lappeenrantalainen kansanedustaja Suna Kymäläinen nousi aikoinaan valtakunnan politiikkaan vastustamalla venäläisten kiinteistökauppoja Suomessa. Raja-aidan rakentamista itärajalle hän ei kuitenkaan kannata, erityisesti kustannussyistä.

    – Muurien tai aitojen rakentaminen on tosi vaativaa ja sellaisia rahoja ei kyllä varmasti mistään löydy, Kymäläinen sanoo.

    Hän jättää kuitenkin portin auki lyhyempien aidanpätkien rakentamiselle tarvittaville paikoille itärajalle.

    Myöskään kokoomuksen lappeenrantalainen kansanedustaja Jukka Kopra ei lämpene aidan rakentamiselle itärajalle, vaikka ajatuksen aidasta nosti esille oman puolueen eduskuntaryhmän puheenjohtaja Kai Mykkänen.

    Kopran mielestä itärajalle tarvitaan sen sijaan kyky rakentaa nopasti väliaikainen aita estämään maahantuloa.

    – Meillä pitäisi olla valmius jollekin tietylle rajaosuudelle nopeasti pystyttää tällainen aita, Kopra sanoo.

    Suomen ja Venäjän välillä on valtionrajaa noin 1 340 kilometriä, josta noin 1 290 kilometriä on maarajaa ja loppu vesirajaa. Suuri osa rajasta sijaitsee vaikeakulkuisilla erämaa-alueilla.

    https://yle.fi/uutiset/3-12195000

    #fil_barbelé #murs #Finlande #Biélorussie #frontières #Nuijamaa #Lappeenranta #barrières_frontalières #Russie

    ping @reka

  • Sur les traces de Lapsus$, un groupe de pirates informatiques entre extorsion de fonds et vantardise
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/03/25/sur-les-traces-de-lapsus-un-groupe-de-pirates-informatiques-entre-extorsion-

    Sept adolescents ont été arrêtés, jeudi 24 mars, au Royaume-Uni, dans le cadre de l’enquête sur Lapsus$, un groupe de pirates informatiques qui a revendiqué ces dernières semaines plusieurs attaques très médiatisées contre des entreprises célèbres, comme Microsoft, Nvidia ou Samsung. Ces interpellations tombent alors que l’étau se resserrait autour d’un jeune britannique, mineur, soupçonné d’être un membre important de ce groupe.

    #jeu_vidéo #jeux_vidéo #piratage #sécurité_informatique #royaume_uni #lapsus #microsoft #nvidia #samsung #ubisoft #police #justice #telegram #genesis #fuite_de_données #narimane_lavay #sekoia #sim_swap #sim_swapping #livia_tibirna #dev-0537 #4c3 #ea #electronic_arts #doxbin #white #doxbinwh1te #brian_krebs #cybersécurité #cybercriminalité

  • Ubisoft victime d’un « incident » informatique, un groupe de pirates laisse entendre son implication
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2022/03/14/ubisoft-victime-d-un-incident-informatique-un-groupe-de-pirates-laisse-enten

    Ces dernières semaines, ce groupe spécialisé dans le vol de données avait publié des documents qu’il affirme avoir volés à d’autres entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies.

    #jeu_vidéo #jeux_vidéo #ubisoft #sécurité #piratage #lapsus #vs-underground #nvidia #cybersécurité #cybercriminalité #police #justice

  • [Audio] À la Rochelle s’est tenu pendant 3 jours le procès en correctionnelle de 7 surveillants responsables de la mort de Sambaly Diabaté à la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré en août 2016. L’Envolée était présente au procès et a fait un comte-rendu "à chaud" chaque jour :

    – lundi 29 novembre, le tribunal entendait : l’ancienne directrice de la centrale de Saint-Martin en poste au moment des faits ; une représentante de l’OIP venue rendre compte du rapport « Omerta, opacité, impunité » sur les violences pénitentiaires ; un expert médico-légal qui devait déterminer les causes et l’heure de la mort de Sambaly Diabaté ; 4 des 7 surveillants renvoyés devant le tribunal pour « homicide involontaire ».
    https://lenvolee.net/proces-des-matons-homicides-de-saint-martin-de-re-compte-rendu-a-chaud-jou
    https://lenvolee.net/wp-content/uploads/2021/11/Matons-homicides-Jour-1.mp3

    – mardi 30 novembre, le tribunal entendait les trois derniers matons homicides. Puis en début d’après-midi, des proches de Sambaly Diabaté s’exprimaient à la barre. Les avocat.e.s de la famille Diabaté ont ensuite plaidé la requalification des faits en « violences volontaires ayant entraîné la mort », pour tenter d’obtenir un renvoi aux Assises. La procureure a enfin donné son réquisitoire, des peines ridicules avec sursis.
    https://lenvolee.net/proces-des-matons-homicides-jour-2
    https://lenvolee.net/wp-content/uploads/2021/12/Matons-tueurs-Deuxieme-Jour.mp3

    – mercredi 1er décembre, restait à entendre les plaidoiries des 6 avocats des 7 matons tueurs. La tâche n’était pas trop ardue, compte tenu des réquisitions scandaleuses de la proc. Rendu du tribunal, dont on n’attend rien si ce n’est qu’il se dessaisisse : le 27 janvier 2022 à 13h30. D’ici là, charge à nous de faire un maximum de bruit sur cette nouvelle mascarade judiciaire. Force et courage à Oumou Diabaté et à ses proches.
    https://lenvolee.net/proces-des-matons-homicide-j3
    https://lenvolee.net/wp-content/uploads/2021/12/Matons-tueurs-Troisieme-Jour.mp3

    Il y a aussi les suivis de L’OIP à dérouler :
    29 novembre : https://twitter.com/OIP_sectionfr/status/1465229530084352004
    30 novembre : https://twitter.com/OIP_sectionfr/status/1465731840900218883
    1er décembre : https://twitter.com/OIP_sectionfr/status/1466001347971530754

    Voir aussi les autres tweets qui en parlent : https://twitter.com/search?q=%22Sambaly%20Diabat%C3%A9%22%20OR%20%23SambalyDiabate&src=typed_qu

    Retour sur l’Entretien avec Oumou Diabaté, sœur de Sambaly - mars 2021

    Le 9 août 2016, Sambaly Diabaté , prisonnier à la prison centrale de Saint-Martin-de-Ré, meurt étouffé dans un fourgon cellulaire, bâillonné, menotté dans le dos, avec un voire plusieurs matons sur lui. L’Envolée avait été informé de la mort de Samba en août 2016 par Gaëtan, correspondant du journal. En mars 2020, un autre prisonnier, Jean-Christophe Merlet, témoigne. Il était présent au début des événements qui ont conduit à la mort de Samba. Grâce à lui, L’Envolée rentre et reeste en contact avec Oumou, la soeur de Samba.

    https://lenvolee.net/viens-vite-avant-quils-me-tuent

    #prison #violences_policieres #violences_d-etat #systeme_carceral #procès #justice #morts_en_prison

  • La CAF prive d’accès à son site une partie de ses allocataires étrangers

    Un changement des modalités d’accès au site de la Caisse d’allocations familiales empêche les étrangers titulaires d’un numéro de Sécurité sociale provisoire d’y effectuer des démarches. 68 000 allocataires sont concernés. La CAF assure qu’ils continueront à percevoir leurs aides.

    En apparence, il ne s’agit que d’un changement technique. En réalité, la modification des modalités d’accès au site de la Caisse d’allocations familiales (#CAF) depuis le 9 octobre génère de nouveaux problèmes. En effet, pour accéder à son compte dans la nouvelle interface, il faut inscrire son identifiant, son mot de passe et désormais son numéro de Sécurité sociale. Rien d’exceptionnel. Sauf que seuls les numéros commençant par 1 ou 2 sont reconnus.

    Les détenteurs et détentrices d’un numéro provisoire, commençant par 7 ou 8, soit des étrangers, des travailleurs étrangers ou réfugiés, n’arrivent plus à se connecter. Ce qui peut engendrer des pertes de droits, concernant le #RSA, les aides au logement ou la prime de naissance ou de Noël. Cela le temps que la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) ou l’Ofpra pour les réfugié·es leur délivrent un numéro définitif, ce qui peut prendre plusieurs semaines ou mois.

    68 000 personnes sont concernées. La CAF a entrepris de les aviser par courrier pour leur donner une parade, et leur demander de se rapprocher de leur caisse.

    Florence*, agente administrative d’une Caisse d’allocations familiales dans l’est de la France, confirme les différents problèmes posés par le logiciel. Après les bugs en série ou la fuite de données, le site de la CAF complique de nouveau la vie de ses usager·es. « Oui, les gens concernés n’arrivent pas à accéder à leur espace CAF Connect car leur numéro n’est pas reconnu. Ni aux autres administrations comme #Pôle_emploi. »

    L’allocataire, en se rapprochant de la CAF, peut obtenir un numéro provisoire, le NIR, qui débute lui par 1 ou 2. Mais encore faut-il le savoir, explique Florence. « Si la personne se présente avec une carte d’identité et un titre de séjour, on peut lui communiquer un numéro mais pour ça, il faut obtenir un rendez-vous. Ce qui n’est pas évident en ce moment. »

    Un document interne fourni aux agent·es d’accueil recensant les anomalies les plus fréquentes et les solutions palliatives existantes, que Mediapart a pu consulter, leur présente les éléments de langage à fournir. Si le cas se présente à eux, il leur est demandé d’authentifier le demandeur ou la demandeuse « à l’accueil avec une pièce d’état civil » ou au téléphone avec ses nom, prénom, date de naissance et diverses coordonnées.

    À ce moment-là, l’agent·e pourra transmettre un numéro de Sécurité sociale temporaire, généré lors de la création du dossier et commençant par 1 ou 2, qui pourrait permettre aux usagers de se connecter. Cependant, certaines personnes ne pourront pas accéder aux services en ligne « dans l’immédiat », comme les demandeurs et demandeuses d’asile.

    Contactée par Mediapart, la CAF confirme l’existence de ce problème et explique que « les identifiants provisoires attribués par les caisses primaires d’assurance-maladie permettent à celles-ci de gérer les droits à l’assurance-maladie (uniquement) de personnes dont la situation est en cours de régularisation. Ces identifiants sont donc internes et ne peuvent être utilisés par les autres organismes de protection sociale ».

    D’où la refonte du site, qui a été conçue pour simplifier la consultation de l’espace personnel avec un numéro connu par tous qui permet d’utiliser France Connect, « pour accéder aux services en ligne des organismes publics (impôts, assurance-maladie, assurance retraite, etc.) » et aussi aux membres d’un foyer d’avoir tous accès à un compte. Elle assure au contraire « qu’il s’agit de faciliter l’accès de tous les usager·es aux services proposés par les CAF ».

    La CAF assure que le temps que le NIR, le numéro de Sécurité sociale, soit délivré, un numéro de Sécurité sociale d’attente peut être attribué par la CAF en prenant rendez-vous, via le site, lequel est plus ou moins clair.

    En attendant, celles et ceux qui sont déjà allocataires percevront toujours leurs aides. « Il est important de préciser que dans l’attente d’un NIR, ces personnes ne peuvent provisoirement pas accéder à leur espace personnel, mais que leurs aides continuent de leur être versées », poursuit la CAF.

    L’organisme précise aussi que des espaces numériques sont présents dans presque toutes les agences d’accueil et qu’ainsi « les moins à l’aise avec l’outil numérique » ont accès à des ordinateurs et peuvent être accompagnés. Mais la CAF oublie de préciser que certains espaces ne sont plus accessibles pour des raisons sanitaires, comme l’indique le site à Paris par exemple.

    De fait, la dématérialisation qui a cours à la CAF, et dans les services publics en général, complique davantage les choses. « Si les gens ne sont pas accompagnés par un travailleur social ou un proche qui n’hésite pas à chercher à contourner le truc, je pense que c’est très difficile, ils passent à côté de leurs droits car les demandes de prestations sociales ne sont pas rétroactives », explique encore l’agente de la CAF.

    De même que résoudre le blocage en déposant des documents en version papier n’est pas une option puisque cette démarche reste très longue, « au moins trois semaines », précise l’agente, quand c’est possible.

    De son côté, Rudy Derumier, secrétaire général CGT à la CAF du Nord, considère que cette impossibilité de se connecter facilement entrave les droits des bénéficiaires et démontre encore les difficultés posées par le tout-numérique. « On rajoute de la précarité à la précarité. Comment expliquer aux personnes déjà dans des situations délicates qu’elles ne peuvent obtenir le RSA ou gérer un complément de mode de garde ? Et parfois il n’est même pas possible de déposer un dossier papier. C’est là qu’on voit les limites de la #dématérialisation des services. »

    Le casse-tête ne s’arrête pas à la CAF, puisque certains usager·es se rendent à la CPAM pour essayer d’obtenir un numéro définitif et se sortir de ce bourbier administratif.

    Karen Mantovani, agente d’accueil à la CPAM de l’Isère et déléguée syndicale CGT, reçoit des sollicitations d’usager·es perdus. « Depuis quelque temps, les personnes qui vont à la CAF et n’ont pas de numéro de Sécurité sociale définitif viennent nous voir. C’est facile, on est en face géographiquement. On leur explique les démarches mais c’est long et pas toujours simple. »

    En effet, les assurés qui n’ont pas fourni d’extrait d’acte de naissance à la CPAM, se voient attribuer un numéro de Sécurité sociale provisoire, qui commence par un 8 pour les femmes et par un 7 pour les hommes. Il faut ensuite que les agent·es contactent les pays d’origine. En fonction de celui-ci, la certification peut prendre entre deux et six mois en moyenne , explique encore l’agente d’accueil de la CPAM.

    Comme les agent·es de la CAF, Karen Mantovani confirme la difficulté d’obtenir des réponses car les informations restent floues. « C’est compliqué, la personne vient une première fois, on lui propose un rendez-vous téléphonique. Mais parfois les personnes sont difficiles à joindre parce qu’elles sont en cours ou au travail. Sans compter que celles et ceux qui ont un abonnement Lyca Mobile [des forfaits sans engagement – ndlr] sont injoignables, car nous avons un message d’erreur. Tout est compliqué, ça met un temps fou. »

    Elle-même a reçu des personnes concernées et a pu mesurer leur détresse. « Les étudiant·es sont seuls, n’ont personne pour les accompagner. Il y a la barrière de la langue, le langage administratif aussi et beaucoup de documents à fournir… Le public ciblé est un public précaire et on voudrait les aider, mais on n’en pas les moyens en dehors de la bidouille. »

    https://www.mediapart.fr/journal/france/161121/la-caf-prive-d-acces-son-site-une-partie-de-ses-allocataires-etrangers?ong

    avant la remigration, la préférence nationale comme lapsus informatique.

    #droits_sociaux #étrangers

  • Le 17 octobre 1961, la police française placée sous l’autorité du tristement célèbre préfet Maurice Papon commettait le pire massacre de civils depuis la seconde guerre mondiale.
    Aujourd’hui, la loi du silence pèse toujours sur cet tragédie comme une chape de plomb.
    #17octobre1961
    https://twitter.com/realmarcel1/status/1449491641308430337

    2 morts officiellement, des centaines en réalité, sur une période de 2 mois de déchaînement de violence
    Il a fallu attendre les années 70 pour que les langues se délient et les années 80 pour que les historiens s’en emparent
    En ce qui concerne les politiques, on attend toujours

    Ce n’était pas une somme de dérapages isolés, c’était un système.
    Papon a donné un blanc-seing à la police pour tirer, de fausses informations ont été diffusées sur la radio, on a flatté le sentiment raciste d’une police qui n’avait pas été réformée depuis Vichy.

    On n’attendait pas grand chose de Macron qui flatte une police à la dérive pour qu’elle continue à couvrir ses turpitudes, dans un contexte où le ministre de l’Intérieur porte plainte contre ceux qui constatent une évidence : la police tue.

    Il a fait pire, il n’a pas eu un mot.
    Et pour cause, jamais la police française n’a été aussi violente ni aussi impunie depuis cette période brune de l’Histoire.
    Le racisme est toujours là, la violence aussi, mais c’est le déni qui fait le plus de mal, parce que c’est un système.

    Ce n’est pas un problème franco-algérien, c’est un problème français, et le déni qui perdure est un symbole d’un pays qui refuse le nécessaire devoir de mémoire qui lui permettrait enfin de se regarder dans une glace.

    Si ce déni continue encore aujourd’hui, c’est parce qu’il a une fonction : maintenir sous contrôle une institution qui n’a que très peu changé parce qu’on n’a jamais voulu qu’elle change, parce qu’au fond, le pouvoir a besoin d’une police raciste et violente

    Ce que raconte l’Histoire, ce n’est pas juste une histoire, c’est notre société.
    Ce que raconte cette histoire, c’est un tout petit pays qui se replie sur lui même parce qu’il n’accepte pas de perdre sa puissance, et c’est une élite qui se replie sur la violence pour se protéger.

    Plus que jamais, le fascisme frappe à nos portes avec ses grosses bottes qui font du bruit.
    Son ferment, c’est le mensonge.
    Pour le combattre, il faut dire la vérité.
    Si on a besoin de réparer les blessures du passé c’est pour avancer.
    Alors avançons ✊
    #LaPoliceTue

  • La prématuration humaine
    https://collectiflieuxcommuns.fr/?1054-La-prematuration-humaine

    Chapitre premier, « La prématuration », du #Livre « L’entrée dans la vie » de Georges Lapassade, 10/18 1963, pp. 23-4 (réed. Anthropos, 2005). L’homme naît inachevé. Plusieurs signes le manifestent : la non-fermeture des cloisons cardiaques, les insuffisances inscrites dans les alvéoles pulmonaires, l’immaturité post-natale du système nerveux. Ce sont là des faits d’ordre biologique ; mais ils ont été particulièrement soulignés et interprétés par les psychologues de l’enfance, et ceci dès les premiers (...) #Education_-_Paideia

    / Lapassade G., #Anthropologie, #Psycho-sociologie, Livre, #Néoténie, #Éducation, #Science

    #Lapassade_G.

  • L’Israélien MeaTech veut mettre sur la table du porc cultivé en laboratoire Shoshanna Solomon
    https://fr.timesofisrael.com/lisraelien-meatech-veut-mettre-sur-la-table-du-porc-cultive-en-lab

    MeaTech 3D Ltd, un fabricant de produits carnés cultivés en laboratoire, a déclaré avoir entamé des recherches sur la production de viande de porc cultivée, pour éventuellement produire en masse la viande la plus consommée dans le monde sans tuer de porcs dans le processus.

    En fonction de l’avis des rabbins, le bacon pourrait également être considéré comme casher, a déclaré Simon Fried, responsable du développement commercial de l’entreprise Ness Ziona, basée en Israël, qui a été fondée en 2018 par Omri Schanin et Sharon Fima.


    Image illustrative de bacon en train de cuire dans une poêle à frire (Crédit : Krasyuk ; iStock by Getty Images)

    « Le jury est encore en train de délibérer », a déclaré Fried dans une interview. « Il n’y a pas de réponses toutes faites pour savoir si cela sera jugé casher ou non. »

    Les aliments casher sont des produits conformes aux exigences alimentaires définies par le judaïsme. La viande de porc n’est jamais casher, alors que les vaches ou les poulets, par exemple, sont casher s’ils sont abattus d’une manière particulière et que leur viande est traitée d’une manière prescrite qui implique un trempage et un salage.

    La production de MeaTech n’implique pas l’abattage d’animaux, a déclaré M. Fried, mais le produit final a des propriétés « identiques » à celles de la chair animale.

    MeaTech puise les cellules souches des animaux et les reproduit par une sorte de processus de fermentation dans des bioréacteurs, dans lesquels « nous recréons les conditions à l’intérieur de l’animal », a déclaré Fried dans une interview.

    Cela permet aux cellules de se multiplier « de manière exponentielle », a-t-il ajouté. Elles peuvent ensuite être utilisées comme additifs alimentaires ou pour créer des tissus animaux cultivés, puis des morceaux de viande cultivés.

    Les bioréacteurs, a expliqué M. Fried, « sont comme un hôtel cinq étoiles » dans lequel les cellules « reçoivent tout ce dont elles ont besoin pour se propager, comme dans la nature. »

    Le « scénario idéal », selon M. Fried, serait de continuer à utiliser les cellules cultivées pour créer encore plus de cellules, en laissant les vrais animaux en dehors du processus, à terme. Les morceaux produits ne seraient que des parties que les gens sont prêts à manger – pas d’os, de sabots ou de queues.

    La société MeaTech prévoit d’imprimer à terme des produits à base de bœuf, de volaille, de porc et de poisson, ainsi que de la graisse de poulet et d’oie.

    Le fait que l’on se demande même si la viande de porc cultivée pourrait être casher est un signe de l’ »énorme révolution » qui se produit sur le terrain, a déclaré le cofondateur Schanin dans l’interview.

    Une quarantaine d’entreprises dans le monde entier se battent pour être les premières à commercialiser des produits carnés à base de cellules qui ont le goût et l’apparence de la vraie viande et qui peuvent être produits en masse à un prix abordable pour répondre à la demande massive de protéines dans un monde dont la population augmente et s’enrichit.



    Omri Schanin, cofondateur et PDG adjoint de MeaTech, à gauche, et Sharon Fima, cofondateur et PDG (MeaTech)

    Selon une étude publiée dans la revue Nature , l’élevage de vaches pour la viande a l’un des plus grands impacts négatifs sur l’environnement mondial. Il est donc nécessaire de réduire la consommation de viande pour diminuer les émissions de gaz et éviter le dérèglement climatique. Quelque 56 milliards d’animaux – vaches, agneaux et volailles – sont abattus chaque année pour nourrir le monde, où la consommation de viande devrait augmenter de 70 % d’ici à 2050, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les classes moyennes d’Asie et d’Afrique devenant de plus en plus carnivores.

    Israël joue un « rôle substantiel » sur le marché mondial des protéines alternatives et est considéré comme un pionnier dans ce domaine, les startups israéliennes ayant levé un montant record auprès des investisseurs en 2020, indique un rapport de The Good Food Institute Israel, une organisation à but non lucratif qui cherche à promouvoir la recherche et l’innovation dans ce domaine.

    La semaine dernière, la société israélienne Aleph Farms a déclaré avoir obtenu un investissement de 105 millions de dollars pour mettre sur le marché des steaks cultivés en laboratoire. Future Meat Technologies, qui produit également de la viande à partir de cellules animales, a bouclé un tour de table de 27 millions de dollars en février. Selon le rapport, le secteur de la viande cultivée est appelé à prospérer dans les années à venir, lorsque les entreprises passeront du stade du développement à celui de la production.

    Même si leurs processus cellulaires sont similaires, a expliqué M. Schanin, ce qui différencie MeaTech des autres entreprises, c’est qu’elle développe également ses propres technologies d’impression 3D pour imprimer à terme les produits carnés entiers. Pour les imprimantes, l’entreprise travaille en étroite collaboration avec Tal Dvir, de l’université de Tel Aviv, dont l’équipe de chercheurs a imprimé en 2019 un cœur humain en 3D, avec des tissus et des vaisseaux, dans un développement décrit comme une avancée médicale majeure.

    Dvir est le conseiller scientifique de MeaTech, a déclaré Schanin, ajoutant que MeaTech a eu l’idée d’imprimer en 3D ses produits de viande de culture à partir de la technologie médicale. Tout comme les chercheurs impriment des organes à des fins médicales, a déclaré M. Shanin, les mêmes technologies peuvent être utilisées pour créer des protéines de viande de culture.

    Les produits de MeaTech et les imprimantes en sont encore au stade de la recherche et du développement, a précisé M. Fried. L’entreprise a déclaré en mai qu’elle prévoyait de mettre en place une usine de production de graisse de poulet de culture en Belgique. Le processus de production de graisse de poulet de culture utilisera des technologies développées par la filiale belge de MeaTech, Peace of Meat, que l’entreprise israélienne a acquise au début de l’année.

    L’idée est de produire de la graisse de poulet de culture, fabriquée à partir de cellules de poulet, pour l’utiliser comme additif et arôme dans l’industrie alimentaire, notamment pour donner aux aliments d’origine végétale comme les hamburgers végétariens la saveur, le parfum et la sensation du vrai produit.



    Simon Fried, responsable du développement commercial de MeaTech (Crédit : MeaTech)

    D’ici la fin de l’année, a déclaré M. Fried, la société a pour objectif d’imprimer un steak de 100 grammes, afin de démontrer sa technologie.

    L’objectif de MeaTech est de développer les lignées cellulaires et les imprimantes et d’octroyer des licences pour ses technologies aux producteurs de viande et à d’autres fabricants de produits alimentaires, qui cherchent à fournir des protéines de remplacement sous la forme de produits hybrides – un mélange de protéines végétales et de cellules cultivées pour une meilleure saveur – ou de versions hachées ou entières des produits de viande cultivée. Ces dernières sont plus difficiles à produire et prendront plus de temps à développer, a déclaré M. Fried.

    Les actions de MeaTech ont commencé à être négociées à la bourse de Tel Aviv en octobre 2019 et la société a organisé une offre d’actions sur le Nasdaq en mars 2021. La société a déclaré en mai qu’elle prévoyait de retirer ses actions de la Bourse de Tel Aviv le 5 août.

    La radiation de la bourse de Tel Aviv facilite la gestion des relations avec les investisseurs en envoyant un seul ensemble de messages à une seule bourse plutôt qu’à deux, a déclaré M. Fried, et résout les problèmes de délai d’information, étant donné le décalage entre les marchés boursiers, et de bureaucratie, a déclaré M. Fried.

    La valeur de marché de la société sur le Nasdaq est de 90 millions de dollars et ses actions ont baissé d’environ 26 % depuis le début de leur négociation en mars de cette année.

    L’extension des activités de recherche et de développement de MeaTech au porc fait partie de sa stratégie visant à développer une offre plus large de sa technologie, qui comprend déjà des lignées cellulaires de bœuf et de poulet. L’agriculture cellulaire porcine, si elle est développée avec succès, pourrait élargir la portée du marché potentiel de MeaTech, a déclaré la société.

    Ses activités de fabrication de viande de porc ont déjà suscité l’intérêt du groupe Tiv Ta’am, propriétaire d’une chaîne de supermarchés en Israël et producteur et fournisseur de viande non casher, notamment de viande de porc. Tiv Ta’am a déclaré mercredi qu’il avait signé une lettre d’intention non contraignante avec MeaTech pour coopérer au développement conjoint de produits de viande cultivée, en mettant l’accent sur son porc cultivé.

    Selon l’accord, que les parties s’efforceront de transformer en accord contraignant, Tiv Ta’am et MeaTech coopéreront dans le domaine de la recherche, mettront en place une usine de production de produits carnés cultivés et accorderont des droits de distribution et de commercialisation à Tiv Ta’am, y compris d’éventuels droits exclusifs sur les produits développés conjointement.

    Tiv Ta’am s’attend à ce que la demande croissante entraîne une augmentation de l’utilisation de la graisse de porc comme matière première dans les années à venir, ont déclaré les entreprises dans un communiqué.

    « Nous voulons reconnecter l’ensemble de l’industrie », a déclaré M. Fried, et il y a « beaucoup de place » pour les concurrents. « Nous voulons rendre l’accès à la nourriture plus compétitif et permettre aux fabricants de produire des produits de culture n’importe où, y compris dans les pays où le bœuf et la volaille ne sont pas produits, a-t-il ajouté.

    #MeaTech #MeaTech_3D #religion #lignées_cellulaires #matière_première #casher #cellules_souches #bioréacteurs #os #sabots #queues #protéines #startups #recherche_&_développement #impression_3d #imprimante_3d #imprimantes_3d

  • You call this a government of change ?
    Gideon Levy | Jun. 3, 2021 | 12:21 AM | Haaretz.com
    https://www.haaretz.com/opinion/.premium-you-call-this-a-government-of-change-1.9869175

    One can understand those who are experiencing relief or even joy today, on the assumption that a new government is about to be formed. It’s harder to join in the pompous and childish exaggerations, which describe Israel as going from darkness to light, and from slavery to freedom, as if it’s Alexander Lukashenko who had fallen and not Benjamin Netanyahu.

    Both camps are guilty of hysterical exaggerations: Netanyahu’s departure is neither the end nor the portal to heaven. The camp that despised Netanyahu, ignored his achievements and focused on his lifestyle and failures, will jump with joy into the city pool tonight, so I’m sorry to be a party pooper. But the Netanyahu government will be replaced by another right-wing government. Israel will wake up to a new day that will be too much like the previous one.

    One can understand the happiness at removing Likud from power, given the multitude of its clowns and muzzlers and its government, which in recent years has been a one-man show. Seeing Miri Regev disappear from our lives is a sublime moment. The new government will have a more efficient and impressive team of ministers, some of whom will try to do their job more decently. It’s pleasing. But over everything hovers a black and oppressive cloud: The right is replacing the right. A right without Netanyahu will replace a right with Netanyahu, and both are cruel. No serious leftist can rejoice in this.

    Just before the left is also tempted to believe the Bibi-ists’ campaign of threats, of this “extreme left-wing government,” one must return with great sorrow to reality: The right will have unrestrained rule over this government as well. It represents neither unity nor change – it is right wing. The process of forming this government heralds what will come next: No one courted Meretz and Labor during the coalition negotiations; they were in the pockets of the big boys. They threw them the transportation and health portfolios, and offered a few bribes to the United Arab List, which can hardly be called left-wing.

    Foreign Minister Yair Lapid will travel the world for photo ops with statesmen, charming all those who so desperately want to see Israel as supposedly different. It will be another illusion like the ones disseminated by Shimon Peres, Lapid’s predecessor in the role of Israel’s beautiful face. This will not only be because of the government behind him, but also due to his own positions: Lapid is right wing. He will agree with almost all the moves of this right-wing government, why should he complain? On crucial issues, brother Bennett will implement brother Lapid’s policy, and vice versa. What fraternity!

    It would be best not to say too much about Finance Minister Avigdor Lieberman. Israel has never had such a right-wing and rotten finance minister. Justice Minister Gideon Sa’ar and Interior Minister Ayelet Shaked will be the face of the government’s evil. Here there won’t even be the appearance of compassion and humanity, let alone equality, toward the country’s non-Jews. Defense Minister Benny Gantz is already strangling Gaza as no one has strangled it before.

    And all this will be presided over by Prime Minister Naftali Bennett, whose belt already has one notch from a terrible war in Gaza, for which he pushed and incited because of the kidnapping and murder of three young Jews in the West Bank, and which he’d be happy to repeat. Iran, the nation-state law, the rule of law, the defense budget and the settlements will be dealt with just as under the previous government. In the Evyatar outpost, the last wild weed as of now, they can already break open the champagne. This extreme left-wing government will support them as well. It’s a bad-news government.

    The remnants of the miserable Zionist left will longingly observe what is happening from the visitors’ gallery. No one will take them seriously, and rightly so. They have no options. Nitzan Horowitz will protest, Merav Michaeli will threaten, and the cabinet secretary will record it in the minutes. In this government they are out of their league.

    I wish that all this weren’t true. I wish it was just the irritable grumbling of someone who always sees the worst. Unfortunately, there’s no chance of that.

    #Bennett #Lapid

  • Un « Deux poids deux mesures », mais lequel ? | Noémie Emmanuel
    https://lmsi.net/Un-Deux-poids-deux-mesures-mais-lequel

    Mercredi dernier est paru, en une de Siné mensuel, une caricature du président Macron qui a provoqué un malaise certain, et même une légitime indignation, du fait de ses profonds relents antisémites. C’est sur cette caricature et sur les différentes réactions qu’elle a suscitées que nous voudrions revenir, mais aussi sur quelques autres dessins ou écrits du même tonneau, parus récemment. Car c’est bel et bien un « Deux poids deux mesures », pour reprendre une formule consacrée, qui s’est manifesté une fois de plus, mais pas au sens où on l’entend souvent : la ligne de partage ne passe pas entre un antisémitisme qui serait unanimement et constamment combattu et d’autres racismes qui le seraient moins, mais entre deux antisémitismes, inégalement réprouvés. Source : Les mots sont (...)

    • Oui, faire comme si, rien que pour rappeler que Darmanin est malfaisant, c’est une erreur à mon sens aussi.
      (je précise que je suis comme @jeanno, la première idée qui me vient en voyant ce dessin, cette couronne, ce roi, c’est Robin des Bois, mais après tout, faisons comme si les caricatures étaient nauséabondes par définition... on pourrait peut-être de la sorte une bonne foi cesser de disserter sur celles qui sont autorisées, et celles qui ne le sont pas !)

    • iconographie antisémite, suite
      https://hyperbate.fr/castagne/2021/04/11/liconographie-antisemite-suite/#comment-16762

      On m’a beaucoup parlé d’un rapport à la banque, à la finance, qui me semble objectivement absent de l’image, mais vous avez raison : cette référence est sans doute déclenchée par le « coûte », je n’y avais pas pensé !

      [...]
      Et la phrase ajoutée au dessin par la rédac, sans qu’elle fût dans le projet du dessinateur

      #lapsus

    • A nos lecteurs
      La Rédaction, avril 2021
      https://www.sinemensuel.com/non-classe/a-nos-lecteurs

      La une de Siné Mensuel caricaturant Macron en roi de France avec une couronne sur la tête n’a pas plu à tout le monde. Certains ont même qualifié cette caricature d’antisémite. Pourquoi ? On a beau s’être creusé la tête, au journal, impossible de trouver la moindre once d’antisémitisme dans notre une. Souvenez-vous des caricatures de Louis-Philippe par Daumier. Macron avec un nez de Bourbon, ce sont les royalistes qui pourraient râler. On a même scruté les unes de Charlie Hebdo pour voir quelle gueule ils lui faisaient. Résultat : peu ou prou la même. Mais l’indignation des belles âmes étant réservée à Siné Mensuel, difficile de ne pas y voir une très mauvaise foi.

      Il s’agit donc d’une attaque politique franchement dégueulasse. Il est tellement plus simple de couvrir d’infamie un adversaire politique plutôt que d’argumenter. Plus simple de qualifier l’adversaire d’islamo-gauchiste ou d’antisémite : c’est une arme de destruction massive. Ils sont tombés sur la tête, et c’est un bien mauvais calcul d’instrumentaliser ainsi la lutte contre l’antisémitisme. Notre haine envers celui-ci n’est pas moins grande que celle que lui vouent BHL ou Enthoven (qui, les premiers, nous ont jetés en pâture sur les réseaux sociaux, aussitôt relayés par d’autres).

      Dans un premier temps, nous n’avons pas voulu entrer dans la polémique tant elle nous paraissait absurde et ridicule. Il faut croire que ce pays est en train de devenir dingue. Mais il nous a semblé que nous devions faire une mise au point pour ceux qui nous soutiennent.

      Macron est le président de ce pays et, à ce titre, Siné Mensuel continuera à jouer son rôle contestataire, n’en déplaise aux chiens de garde du pouvoir.

      Certains sont choqués par les caricatures et n’aiment pas ce genre de dessin. Ils en ont parfaitement le droit. La caricature accentue les traits, déforme les corps et ne plaît pas à tout le monde. C’est ainsi. Ça ne rend pas le dessin antisémite. Son auteur, le grand Solé, en assume la responsabilité et récuse, justement écœuré, tout soupçon à cet égard : nous défions quiconque de trouver la moindre trace de racisme ou d’antisémitisme dans son œuvre, commencée il y a cinquante ans dans Pilote.

      Qualifier un journal d’antisémite est une diffamation, qui peut faire l’objet de poursuites et être condamnée. Il est à remarquer que ceux qui ont sonné l’hallali se sont bien gardés d’utiliser le mot d’antisémitisme, laissant ce soin à leurs followers qui, eux, sont ainsi susceptibles de se voir traînés devant un tribunal. Quel courage…

      Quant à Siné, on vous rappelle, puisque certains continuent à l’ignorer, qu’il a gagné tous ses procès en 2008.

      Banzaï !

  • Œuf au plat lapinou
    https://www.cuisine-libre.org/oeuf-au-plat-lapinou
    https://www.foodista.com/recipe/3CWLHXBM/bunny-eggs

    Cuire le bacon dans une grande poêle jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Retirer le bacon de la poêle et réserver 1 cuillère à soupe de jus de cuisson dans la poêle. Égoutter le bacon sur du papier absorbant. Ajouter 3 œufs au jus de cuisson réservé ; couvrir. Cuire de 4 à 6 minutes ou jusqu’à ce que les blancs soient opaques et complètement pris et que les jaunes commencent à épaissir sur les bords. Déposer les œufs dans des assiettes de service individuelles. Garder au chaud. Répétez avec les œufs restants.… #Œufs / #Sans gluten, Sauté

    #Sauté #ostara #lapin #lapinou

  • LAPD Asked for Ring Surveillance Video Related to Black Lives Matter Protests
    https://theintercept.com/2021/02/16/lapd-ring-surveillance-black-lives-matter-protests

    Emails show that the LAPD repeatedly asked camera owners for footage during the demonstrations, raising First Amendment concerns. Emails obtained from the Los Angeles Police Department show that the department sought protest-related footage from Amazon’s Ring home camera systems in the wake of George Floyd’s killing last year, lending credence to years of warnings that pervasive private surveillance networks will enable questionable police practices. On July 16, 2020, the footage was sought (...)

    #LAPD #Ring #Amazon #CCTV #vidéo-surveillance #BlackLivesMatter #surveillance #EFF

  • Predict and Surveil : Data, Discretion, and the Future of Policing
    https://oxford.universitypressscholarship.com/view/10.1093/oso/9780190684099.001.0001/oso-9780190684099

    The scope of criminal justice surveillance, from policing to incarceration, has expanded rapidly in recent decades. At the same time, the use of big data has spread across a range of fields, including finance, politics, health, and marketing. While law enforcement’s use of big data is hotly contested, very little is known about how the police actually use it in daily operations and with what consequences. This book offers an inside look at how police use big data and new surveillance (...)

    #LAPD #algorithme #données #prédiction #biais #surveillance

    https://oxford.universitypressscholarship.com/cover/default

  • Il est prévu une intervention claire et nette de Darmanin pour dénoncer la démonstration milicienne, la nuit dernière, devant de domicile de la maire de Rennes ?

    Parce que du côté de LAREM locale, on n’est pas loin de justifier (« incident », flics « très éprouvés », « faisant l’objet d’attaques »…) :
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/manifestation-de-policiers-c3-a0-rennes-c2-ab-une-m-c3-a9thode-contre-productive-c2-bb-regrette-carole-gandon/ar-BB1c2AyQ

    Et chez Alliance, on n’y est pour rien, mais on n’est pas non plus dans la dénonciation trop virulente (« cette initiative n’était pas forcément la bonne », « maintenant, la maire ne s’intéresse pas à nous », « le gouvernement laisse pourrir »…) :
    https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/grosse-polemique-apres-une-manif-de-policiers-sous-les-fenetres-de-la-m

  • Thread by valerieCG on Thread Reader App – Thread Reader App
    https://threadreaderapp.com/thread/1328272463164215298.html

    Quand Alexia a disparu, sont sortis beaucoup d’articles sur « les dangers à faire du jogging pour une femme seule ». comme toujours. j’avais alors employé le terme féminicide et dit qu’il était rare qu’une femme soit tuée par un inconnu. je n’avais pourtant pas visé son mari.
    j’ai alors subi un harcèlement massif parce que j’avais employé le terme « féminicide » sans jamais UNE parole de ces harceleurs pour le calvaire subi par Alexia, preuve une fois de plus qu’ils se foutaient bien des femmes tuées.
    On vient de là il faut s’en rappeler. Il y a 3 ans, parler de féminicide, on s’en souvient toutes, nous valait encore des insultes ca va un peu mieux aujourd’hui.
    sur ses avocats (fr.news.yahoo.com/affaire-daval-…) Je ne tiens pas à ce qu’on limite les droits de la défense, juste j’espère qu’un jour la société aura tant évolué qu’on ne pourra plus utiliser ces arguments immondes sans savoir qu’on courre à l’échec et à la condamnation certaine
    Affaire Daval : la défense « sidérante » de l’avocat de Jonathann Daval dans « Sept à Huit » choque les internautes
    Invités à participer au reportage de Sept à Huit sur les coulisses de l’affaire Alexia Daval, les avocats de Jonathann Daval se sont attirés les foudres des internautes. Et pour cause. Ces derniers on…
    https://fr.news.yahoo.com/affaire-daval-la-defense-siderante-de-lavocat-de-jonathan-daval-dans-
    j’avais écrit ce texte, qui visait Dupont-Moretti après l’affaire Tron mais qui sera applicable aux saloperies qu’on va lire sur Alexia Daval.
    Pardonner ce qu’on peut punir - Crêpe Georgette
    Je lis ces juristes, réels ou autoproclamés, parler à des féministes, qu’ils jugent, forcément, incapables de comprendre le droit, incapables de comprendre une décision de justice, toutes pleines qu’e…
    https://www.crepegeorgette.com/2018/12/18/pardonner-ce-quon-punir
    mais j’ai aujourd’hui une très grosse pensée pour la famille d’Alexia doublement éprouvée.
    J’espère que les media n’en profiteront pas pour nous sortir leurs marronniers femme/jogging/mise en danger.
    Les media qui ne présentent plus la défense de Daval comme une simple défense, mais la vérité pure ("alexia était une femme méchante") seraient inspirés de lire ces deux études, qui montrent l’impact de mythes sexistes dans la presse sur les lecteurs et lectrices. Image
    typiquement par exemple @le_Parisien qui parle de « courage » lorsque Daval avoue ou qui le présente sous ce jour très positif serait inspiré de lire l’impact d’une telle ligne sur son lectorat (non ce ne sont pas des faits non). Image
    et je n’ai toujours aucun problème à ce qu’on évoque les conditions difficiles de détention de Daval #laprisonpourpersonne. en revanche est ce utile de dire qu’il demande à sa mère si elle fleurit la tombe d’Alexia ? c’est une info ca ?

  • Alarm as Arctic sea ice not yet freezing at latest date on record
    https://www.theguardian.com/world/2020/oct/22/alarm-as-arctic-sea-ice-not-yet-freezing-at-latest-date-on-record

    The #Laptev Sea is known as the birthplace of ice, which forms along the coast there in early winter, then drifts westward carrying nutrients across the Arctic, before breaking up in the spring in the Fram Strait between Greenland and Svalbard. If ice forms late in the Laptev, it will be thinner and thus more likely to melt before it reaches the Fram Strait. This could mean fewer nutrients for Arctic plankton, which will then have a reduced capacity to draw down carbon #dioxide from the atmosphere.

    Zack Labe
    I’m waiting for the refreeze.

  • Agir au plus vite pour qu’Israël renonce à ce projet d’annexion – JCall
    https://fr.jcall.eu/a-la-une/agir-au-plus-vite-pour-quisrael-renonce-a-ce-projet-dannexion

    Le Monde publie dans son édition du 19 juin une tribune contre le projet d’annexion d’une partie de la Cisjordanie, signée par Dany Cohn-Bendit, Alain Finkielkraut, Bernard-Henri Levy, Dominique Moisi, Pierre Nora, Diana Pinto, Anne Sinclair et Benjamin Stora.

    (...) Benyamin Netanyahou a annoncé qu’Israël n’entendait pas accorder aux Palestiniens résidant dans des territoires annexés par Israël les mêmes droits civiques et politiques qu’aux Israéliens. Un tel refus serait en totale contradiction avec le régime démocratique qui est en vigueur à l’intérieur de l’État d’Israël.

    L’annexion, si elle venait à se concrétiser, mettrait à rude épreuve les relations qu’Israël entretient avec les pays démocratiques du monde entier et risquerait de provoquer une vague de délégitimation de l’État d’Israël. Elle creuserait un fossé entre Israël et la plupart des Juifs de la Diaspora, qui sont attachés aux principes des droits de l’homme et de la démocratie.

    Dans le cadre de la mobilisation internationale lancée par J-Link, un réseau créé par plus de 50 organisations juives progressistes dans le monde, relayé en France par La Paix Maintenant et JCall, nous appelons toutes les personnes partageant le souci de l’avenir d’Israël dans la paix avec ses voisins à agir au plus vite, afin que le gouvernement d’Israël renonce à ce projet d’annexion. Il y va d’une certaine idée d’Israël, de la démocratie et du judaïsme.

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/06/18/cisjordanie-agir-au-plus-vite-pour-qu-israel-renonce-a-ce-projet-d-annexion_
    #Lapétoche

  • LAPD Got Tech Demos from Israeli Phone Hacking Firm NSO Group
    https://www.vice.com/en_us/article/n7wna7/lapd-phone-hacking-nso-group-westbridge

    Emails obtained by Motherboard also reveal new details about previously unreported NSO Group products. Members of the Los Angeles Police Department (LAPD) met with employees of the U.S.-branch of the controversial Israeli surveillance vendor NSO Group and received a demo of the company’s powerful phone hacking technology, according to emails obtained by Motherboard. The news is more evidence of NSO’s attempted move into the U.S. market, and also provides new details on previously unreported (...)

    #surveillance #écoutes #police #journalisme #géolocalisation #spyware #Phantom #Pegasus #DEA #NSO (...)

    ##LAPD

  • #Suède : la ville que la mine avale

    Aux confins de la Laponie, au-delà du cercle polaire, la ville de Kiruna repose sur le plus grand gisement de minerai de fer au monde.
    Exploitée depuis plus de cent vingt ans, la plus grande mine de fer souterraine aux couloirs plongeant jusqu’à 1775 mètres de profondeur, représente 90% des réserves du minerai de fer européen. Mais les forages avancent toujours davantage sous les habitations, mettant en péril des quartiers entiers. Pour éviter l’effondrement de cette ville de 23.000 habitants, dont 18.000 dans le centre-ville, celle-ci doit être déplacée 5 kilomètres plus loin : une révolution urbanistique qui inclut voie ferrée, autoroute, églises, écoles, maisons…

    https://www.arte.tv/fr/videos/089893-000-A/suede-la-ville-que-la-mine-avale
    #film #documentaire #film_documentaire
    #colonisation #sami #ressources_naturelles #extractivisme #mines #gisement_de_fer #Kiruna #déplacés_internes #IDPs #peuples_autochtones #mineurs #chemin_de_fer #tourisme #LKAB #minerai_de_fer #élevage #Laponie #montagne_maudite #montagne #transhumance #démolition #destruction #New_Kiruna #mémoire

    #Jan_Vajstedt —> peintre


    https://mokk-lainio.weebly.com/uploads/1/1/0/8/11089380/broschyrmokk2011_kvadrat_skarm.pdf
    ping @reka

  • LAPD pioneered predicting crime with data. Many police don’t think it works - Los Angeles Times
    https://www.latimes.com/local/lanow/la-me-lapd-precision-policing-data-20190703-story.html

    The Los Angeles Police Department took a revolutionary leap in 2010 when it became one of the first to employ data technology and information about past crimes to predict future unlawful activity. Other departments around the nation soon adopted predictive policing techniques. But the widely hailed tool the LAPD helped create has come under fire in the last 18 months, with numerous departments dumping the software because it did not help them reduce crime and essentially provided (...)

    #LAPD #algorithme #Predpol #criminalité #police #prédiction #discrimination #technologisme

    ##criminalité
    https://ca-times.brightspotcdn.com/dims4/default/c9a94e1/2147483647/strip/true/crop/2048x1075+0+158/resize/1200x630!/quality/90

  • LAPD to end controversial program that aimed to predict crime - Los Angeles Times
    https://www.latimes.com/california/story/2020-04-21/lapd-ends-predictive-policing-program

    Los Angeles Police Chief Michel Moore announced Tuesday that, in light of financial constraints caused by the coronavirus outbreak, the department would stop using a controversial program that predicts where property crimes could occur throughout the city. Critics say the predictive-policing program, called Pred-Pol, has led to heavier policing of minority neighborhoods. Moore has said in the past that he disagrees with the view that the program unfairly targets Latino and black (...)

    #Predpol #algorithme #LAPD #racisme #police #pauvreté #discrimination #prédiction #criminalité

    ##pauvreté ##criminalité
    https://ca-times.brightspotcdn.com/dims4/default/466cca9/2147483647/strip/true/crop/2048x1075+0+110/resize/1200x630!/quality/90