#le_meilleur_des_mondes

  • Chinese scientists are creating #CRISPR babies - MIT Technology Review
    https://www.technologyreview.com/s/612458/exclusive-chinese-scientists-are-creating-crispr-babies

    According to Chinese medical documents posted online this month (here and here), a team at the Southern University of Science and Technology, in Shenzhen, has been recruiting couples in an effort to create the first gene-edited babies. They planned to eliminate a gene called CCR5 in hopes of rendering the offspring resistant to #HIV, smallpox, and cholera.

    #recherche #génétique #gattaca


  • Amazon patents Alexa tech to tell if you’re sick, depressed and sell you meds | Ars Technica
    https://arstechnica.com/gadgets/2018/10/amazon-patents-alexa-tech-to-tell-if-youre-sick-depressed-and-sell-you-

    Amazon has patented technology that could let Alexa analyze your voice to determine whether you are sick or depressed and sell you products based on your physical or emotional condition.

    The patent, titled “Voice-based determination of physical and emotional characteristics of users,” was issued on Tuesday this week; Amazon filed the patent application in March 2017.

    The patent describes a voice assistant that can detect “abnormal” physical or emotional conditions. “For example, physical conditions such as sore throats and coughs may be determined based at least in part on a voice input from the user, and emotional conditions such as an excited emotional state or a sad emotional state may be determined based at least in part on voice input from a user,” the patent says. “A cough or sniffle, or crying, may indicate that the user has a specific physical or emotional abnormality.”

    It’s not clear what ads would be sent based on a user’s emotional state, but someone who is sick might be asked if they want to buy cold medicine.

    “A current physical and/or emotional condition of the user may facilitate the ability to provide highly targeted audio content, such as audio advertisements or promotions, to the user,” the patent said.

    If the Amazon voice assistant determines that you have a sore threat, the system would “communicate with the audio content server(s)” to select the appropriate ad. “For example, certain content, such as content related to cough drops or flu medicine, may be targeted towards users who have sore throats,” the patent says.

    Alexa might then ask, “would you like to order cough drops with 1 hour delivery?” After the order is made, the voice assistant “may append a message to the audible confirmation, such as well wishes, or ’feel better!’”
    System could raise privacy concerns

    Companies get patents all the time for technologies that never make it to market, so there is no guarantee this capability will be implemented in future versions of Alexa.

    Amazon would have to consider the privacy implications of letting its voice assistant analyze the emotional and physical states of Amazon customers. Amazon and other tech companies last month were called to a Senate Commerce Committee hearing to testify about consumer data privacy, and senators are considering whether to write a new privacy law.

    Besides analyzing your physical or emotional states, Amazon’s patent says the system would take into account the user’s browsing history and purchase history:

    Embodiments of the disclosure may use physical and/or emotional characteristics of a user in combination with behavioral targeting criteria (e.g., browse history, number of clicks, purchase history, etc.) and/or contextual targeting criteria (e.g., keywords, page types, placement metadata, etc.) to determine and/or select content that may be relevant for presentation to a user.

    The system would use a “voice processing algorithm” to determine a user’s emotional state. The voice analysis would be able to detect “happiness, joy, anger, sorrow, sadness, fear, disgust, boredom, stress, or other emotional states.” It would make those determinations “based at least in part on an analysis of pitch, pulse, voicing, jittering, and/or harmonicity of a user’s voice, as determined from processing of the voice data.”

    The system would apply tags to each physical or emotional characteristic. Those tags may be “associated with or linked to a data file of the voice input,” and “used to determine content for presentation to the user.”

    The emotion-detecting system would be tailored to each user, determining the user’s “default or normal/baseline state” so that it can detect changes that indicate that “the emotional state of the user is abnormal,” the patent says.

    Amazon’s analysis would presumably be more accurate when tailored to a specific user, but the patent says the technology can also determine the emotional state of “any user” regardless of whether they normally use that device.

    #Le_Meilleur_des_Mondes #Folie #Amazon #Brevet


  • #Le_Pistolet_et_la_Pioche S01E10 : Bienvenue en #dystopie – 2017 reloaded
    https://reflets.info/le-pistolet-et-la-pioche-s01e10-bienvenue-en-dystopie-2017-reloaded

    Cette émission a été réalisée à l’aide de talentueux artistes, sans qui rien ne serait arrivé. Ou pas. Bonne écoute, et surtout, n’abandonnez pas la construction de vos propres utopies… Télécharger l’émission au format MP3 […]

    #1984 #IA #l'armée_des_12_singes #le_meilleur_des_mondes #Matrix #SOciété_de_surveillance
    https://reflets.info/wp-content/uploads/LPLPS01E10.mp3


    https://reflets.info/wp-content/uploads/LPLPS01E10.ogg


  • "Pour 200 euros vous pourrez bientôt tester le « stress énergétique » de vos embryons in vitro"
    https://jeanyvesnau.com/2016/07/05/pour-200-euros-vous-pourrez-bientot-faire-tester-le-stress-energetique-

    Brexit ou pas, l’Angleterre continue à faire la course en tête dans l’#expérimentation sur l’#embryon_humain. L’annonce vient d’être faite à Helsinki lors du congrès annuel de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE). Encore non traitée par les médias français elle est reprise par la BBC : “ Fertility boost through ‘energy test’ ”. C’est un travail mené par des chercheurs de l’Université d’Oxford sous l’autorité du Pr Dagan Wells. Il concerne l’évaluation de la « qualité énergétique » des embryons conçus par fécondation in vitro et, à ce titre, pouvant être analysés avant d’être implanté dans l’utérus des futures mères.

    Tout, ici, est centré sur les mitochondries, organites intracellulaires (d’origine maternelle) généralement présentés comme les « centrales énergétiques » du métabolisme de la cellule. Le travail présenté a été mené sur 111 embryons humains âgés de cinq jours et obtenus par fécondation in vitro. Il établit une corrélation entre le niveau de l’activité mitochondriale et l’aptitude de l’embryon à se développer, une fois transplanté, jusqu’à la naissance.

    Embryons « stressés »

    Une trop grande activité énergétique refléterait un « #stress » embryonnaire. A l’inverse un embryon « calme » serait un gage de bon développement.

    (...) Dans un premier temps les applications envisagées concerneront les ovocytes des femmes les plus âgées engagées dans un programme de procréation médicalement assistée.

    (...) Les chercheurs britanniques précisent qu’il ne s’agit là que d’un test et non d’une technique qui permettrait d’ « améliorer » les embryons si ces derniers sont de « mauvaise qualité ». La BBC précise quant à elle que ce test est d’ores et déjà proposé sur le marché aux États-Unis. Au Royaume-Uni la Human Fertilisation and Embryology Authority s’interroge sur l’intérêt qu’il y a à l’autoriser. Ce test augmenterait d’environ 200 £ (265 $) pour le coût des examens déjà effectués – mais les chercheurs estiment qu’il pourrait aisément être réalisé sans frais supplémentaires.

    #eugénisme #matière_humaine #culte_de_la_performance


  • L’heure est très grave. La (fausse) gauche vient encore de frapper. L’ump en rêvait, el blanco va le faire.

    Un autre amendement précise l’incrimination « d’entreprise individuelle terroriste », qui sera étayée par le fait de détenir des armes et des explosifs mais aussi par la recherche sur internet des sites « provoquant directement à la commission d’actes de terrorisme ou en faisant l’apologie »

    Traduction : tu zones sur internet donc tu peux être dans une « entreprise individuelle terroriste » et bien sûr c’est pas à un juge de décider...

    Y’a le feu ! y’a vraiment le feu. Amis de la horde, voilà une cause qu’elle est bonne pour combattre, il est là le véritable fascisme

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140722.REU6804/le-texte-contre-le-terrorisme-durci-a-l-assemblee.html
    #internet #censure #1984 #le_meilleur_des_mondes


  • #Apple, la #NSA, ta webcam, ton smartphone et #le_meilleur_des_mondes
    http://reflets.info/apple-la-nsa-ta-webcam-ton-smartphone-et-le-meilleur-des-mondes

    S’il faut réfléchir autour du concept de #VIe_Privée, de liberté sur le net, de l’espionnage des jouets communicants par la NSA ou la DCRI, allons lire un auteur très visionnaire, peut-être plus visionnaire qu’Orwell. Car, enfin, si tout le monde parle de 1984 et de Big Brother, il ne faut pas oublier que le monde […]

    #A_la_Une #Littérature #aldous_huxley #geeks #panoptique #Philosophie #Surveillance


  • Au R.-U., tests « proposés » aux femmes enceintes pour détecter celles qui fument « quand même »…

    Fury at smoking breath test for all mothers-to-be as it is revealed one in three still light up during pregnancy | Mail Online
    http://www.dailymail.co.uk/health/article-2323252/Fury-smoking-breath-test-mothers-revealed-light-pregnancy.html?ITO=1490

    Mothers and midwives responded angrily last night to guidelines which will pressure all pregnant women to take breath tests to check if they have told the truth about smoking.

    In proposals due to come into force this year, midwives will be told to test mothers’ carbon monoxide levels at their first antenatal appointment.

    This will reveal if they are being honest about whether they smoke, with those found to have high readings given ‘appropriate support’ on how to quit.

    Le NICE (National Institute for Health and Care Excellence) organisme indépendant plus ou moins rattaché (NDPB, http://en.wikipedia.org/wiki/Non-departmental_public_body ) au système national de santé (NHS) va publier des directives demandant aux sages-femmes de proposer un test de l’haleine pour détecter les femmes enceintes qui fument.

    Celles dont l’haleine contiendrait un taux trop élevé de monoxyde de carbone se verraient proposer des conseils pour arrêter.

    Although the tests will not be compulsory, mothers may feel obliged to take them after being asked to do so in hospital.
    Last night midwives made it clear that the guidelines are unhelpful, saying having to carry out tests could undermine the trust between them and their patients.
    Louise Silverton, director of midwifery at the Royal College of Midwives, said: ‘It is a bit draconian.
    ‘They are asking us to test each pregnant woman for carbon monoxide on their very first visit.
    ‘It is not allowing women to say no or midwives to use their judgment. And it puts pressure on the first visit when a lot of women are already dealing with a lot of information and stress.

    • Dans divers pays émergents, par exemple en amérique du sud, les nombreuses assurances complémentaires santé privées modulent leurs garanties en fonction des habitudes de consommation des assurés (alcool, tabac, chanvre récréatif). En gros, dès qu’un test simple et fiable existe, on peut être certain de voir les garanties ou cotisations évoluer en fonction d’une déclaration sur l’honneur qu’un test peut venir, au besoin, vérifier.


  • #aidez_les_journalistes à trouver un autre terme a décliner dans toutes les langues plutôt que "usine à bébé", "baby factory", “xưởng đẻ”, "fábrica de bebês ", "Pabrik Bayi", "fabbrica di neonati".

    Sachant que "Maison des horreurs" est déjà pris.

    On pourrait nous faire croire que la vie ouvrière produit de façon normale des êtres à revendre, ainsi utiliser "usine à bébé" pour décrire le calvaire d’adolescentes enfermées et violées en banalise la pratique en acceptant par ce vocabulaire de transformer ces femmes en simples matrices au service du capital.

    #Nigeria #esclavage #viol #femme #adolescentes #captivité #le_meilleur_des_mondes

    • Esclavagisme.

      Et complicité des associations d’aide à l’adoption dans les pays notoirement gangrénés par le capitalisme organisé (et autorisés à déposer les dollars gagnés dans les gentilles banbanques de Wall Street)

      Puisque je suppose qu’il faut faire une hiérarchie de valeurs entre l’exploitation sexuelle et l’exploitation tout court

    • Je tique aussi sur cette euphémisme d"usine à bébés". L’esclavage des femmes n’as encore pas le droit a être nommer. L’esclavage « sexuel » on le déguise en prostitution (un sois-disant métier) et l’esclavage « gestatoire » on le grime en « usinage », comme ça pas besoin de parler de viol, de séquestration, de torture et de barbarie. Ces femmes sont encore déshumanisé, elles sont des usines à et pas des personnes, encore une fois. Dans le même genre le meurtre sexiste est appeler crime passionnel ou drame familiale, et je ne mentionne pas le « devoir conjugale » qui désigne un droit au viol insitué.
      En passant dans cet article du monde sur le sujet
      http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/05/11/nigeria-la-police-libere-17-adolescentes-retenues-dans-une-usine-a-bebes_317
      Il est mentioné que les bébés sont vendu à deux tarifs différents

      on leur avait offert entre 25 000 et 30 000 naira (191 dollars) selon le sexe de leur bébé

      Le journal ne prend même pas la peine de préciser quel est le sexe le plus côté en bourse.
      Sinon ça me fait penser a cette vidéo
      http://m.youtube.com/#/watch?v=aN_4zA6RjPQ&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3DaN_4zA6RjPQ
      « Il existe deux modèles qui décrivent essentiellement la façon dont les femmes sont socialement contrôlées et sexuellement utilisées : le modèle du bordel et celui de la ferme. »

    • @bp314 :

      Puisque je suppose qu’il faut faire une hiérarchie de valeurs entre l’exploitation sexuelle et l’exploitation tout court

      On va dire que tu ne fais pas de provocation volontaire...
      La hiérarchisation c’est toi qui l’évoques. Il n’y a pas besoin de hiérarchiser des causes. Par contre on peut prioriser des luttes quand on n’a pas le choix. Quand les « secouristes » sont moins nombreux que les victimes, oui, il faut faire des choix désagréables.

      En l’occurrence, entre une situation d’exploitation où tu trimes toute la journée mais où tu peux encore envisager d’avoir un bébé avec un être aimé, et une situation d’exploitation où tu te fais engrosser et où ta vie affective et sentimentale est niée, comprend que la seconde situation soit encore plus grave et urgente à abolir, non ?
      Quand tu vois que les médias semblent incapables de prendre la mesure de la gravité de cette situation, il est légitime de se demander s’ils sont capables d’empathie avec ces femmes, pour comprendre de quoi cette exploitation les ampute.

      @mad_meg : Oui ici aussi les mots sont importants.
      Si les médias parlent « d’usines à bébé » en désignant ces femmes, ce terme choquant et provocateur semble pertinent pour mettre en évidence l’horreur du concept et lutter contre l’indifférence.
      Si les « usines à bébé » sont les maisons qui abritent ces femmes, ça change tout. Les femmes ne sont pas explicitement évoquées, elles sont donc aussi niées aussi par les médias. Elles ne sont que les machines invisibles de cette usine.
      Comme si le scandale résidait plus dans le fait qu’on mette des machines dans des usines pour faire des bébés, que dans le fait qu’on voit les femmes comme des machines à enfanter..

    • Ce que je veux dire est que l’exploitation est toujours une chosification d’autrui, quelle que soit la forme qu’elle prenne.

      Une fois admis le droit à disposer d’autrui comme chose, d’une manière ou d’une autre, il devient naturel de chercher toutes les manières différentes dont on peut employer autrui à son profit. C’est ainsi qu’une forme d’exploitation en entraine une autre, toutes prenant leur source dans la même pensée, qui est le déni de l’humanité d’autrui.