• "#Le_temps_perdu", un #film de Pierre Schoeller

    Cela faisait à peine quelques semaines que le camp de #Kawergosk était installé lorsque Pierre Schoeller s’est retrouvé debout au milieu de ses allées pleines de boue, battues par les vents. Le réalisateur n’était pas là pour tourner une fiction mais un #documentaire – son premier - sur le #quotidien des #réfugiés_kurdes qui ont fui la #Syrie. Il a choisi la voie du réel en confiant des caméras à quelques réfugiés, qui ont filmé de façon brute leurs jours et leurs nuits.

    http://info.arte.tv/fr/le-temps-perdu-par-pierre-schoeller
    #asile #migration #camp_de_réfugiés
    cc @reka

    Extrait, un homme vivant dans le camp témoigne :

    « Quand tu quittes ton pays et que tu laisses ta famille et tout ce que tu possèdes derrière toi, cela veut dire ’fuir la mort’. Nous n’avons pas l’habitude de l’étranger. C’est la première fois que je quitte la Syrie pendant si longtemps. Au Liban, j’y allais comme si j’étais touriste. J’y allais pour travailler et je rentrais après. Maintenant, je ne sais pas quand nous rentrerons. En fin de compte, je reste un réfugié. Voilà »