• Guérilla : La France au temps des barbares - Le Samedi Politique avec Laurent Obertone (Tv Libertés)
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16633-guerilla-la-france-au-temps-des-barbares-le-samedi-politique-avec-l

    J’ai trouvé encore plus pessimiste que moi, mais il a raison, j’ai trouvé toute l’interview très bien.

    « Guérilla : le temps des barbares » 19€ 95 (Fnac)

    Source : Youtube

    Information complémentaire :

    Crashdebug.fr : CHAOS 2017-2033 (éditions Domus)

    Crashdebug.fr : De Nostradamus à Alois Irlmaier. Conversations sur les Prophéties. Guerres civiles eurpéennes et Troisième conflit mondial. 2017-2033

    Crashdebug.fr : Quand vous verrez Toutes Ces Choses (partie 1 de 4)

    Crashdebug.fr : L’Ange gardien : Comment lui parler, l’appeler à l’aide, le remercier

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Nouvelle interview d’Edward Snowden #NSA #Surveillance (Korben)
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16545-nouvelle-interview-d-edward-snowden-nsa-surveillance-korben

    Pour ceux que ça intéresse, sachez que Edward Snowden va très bien. Il est toujours en Russie et va sortir le 19 septembre (cette semaine), ses mémoires : Mémoires vives (ou en anglais « Permanent Record ») .

    J’avais lu en 2014 « Nulle part où se cacher » de Glenn Greewald que Snowden avait choisi pour pousser ses révélations. Cette traque et ces révélations que nous avons vécues en direct ont profondément résonné en moi.

    Malheureusement, rien n’a vraiment changé depuis, mis à part une prise de conscience d’une partie de la population, dont une majorité a accepté cette surveillance de masse, avec résignation.

    France Inter a réalisé ce dimanche une interview d’Edward Snowden que j’ai le plaisir de partager avec vous.

    Écoutez-le, il est toujours très inspirant. En tout cas, je viens de pré-commander son bouquin. (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Le genre toujours au centre des loisirs - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2019/08/25/le-genre-toujours-au-centre-des-loisirs_1747243

    Selon les recherches d’Yves Raibaud et Edith Maruéjouls, 75 % des budgets publics profitent directement ou indirectement aux garçons, toutes activités confondues : centres de loisirs, séjours de vacances, danse, foot, écoles de musique et même médiathèques. Les financements ne sont pas égalitaires. Des équipements publics, notamment sportifs, comme les city stades ou skate parcs, visent aussi une activité majoritairement masculine. Tandis que les lieux de pratique plus féminine comme les centres d’équitation sont moins aidés. Yves Raibaud : « Ce ne sont pas les filles qui s’autocensurent ou n’ont pas envie, on a juste privilégié la moitié de la population au détriment d’une autre à travers ce financement. » Le géographe a d’ailleurs mené un travail avec le conseil départemental de la Gironde pour parvenir à des arbitrages budgétaires égalitaires. « On l’a fait aussi avec la ville de Bordeaux sur leurs séjours d’été. Il doit y avoir autant de filles que de garçons pour des budgets équivalents. » La directrice de Larobe abonde : « Etre à égalité, c’est partager un budget, un espace, sinon on hiérarchise. On voit des maisons des jeunes, des centres occupés par 90 % de garçons. » Les filles viennent pour un cours de danse ou de l’aide aux devoirs mais ne restent pas. Une illusion de présence.

    Au moment de la préadolescence, la fracture se creuse encore. Les travaux d’Edith Maruéjouls montrent que dès 12 ans, les filles disparaissent de ces structures. « Le groupe social des filles dans un micro-espace de loisirs ou sociétal, comme la cour de récré ou le centre, est relégué sur les bords. Elles ne prennent pas l’espace physique et sont réduites à leurs capacités à négocier. » La géographe mesure depuis deux ans un autre phénomène : « Ce que j’appelle la première charge mentale des filles : à cet âge, c’est la première fois qu’elles sont confrontées au harcèlement de rue en raison de leurs tenues vestimentaires, ce qui leur fait élaborer des stratégies d’évitement. » Un cercle vicieux en termes d’activités. Les filles étant moins présentes dans les centres, les activités risquent d’être encore plus orientées côté masculin.

    • J’aimerais avoir les références sur l’aspect « médiathèques », dont l’accès serait genré. Autant pour les autres éléments cités, je vois assez bien, mais pour les médiathèques, j’aimerais savoir comment ça joue.

    • J’en sais pas plus que toi @arno Peut être qu’il y a plus d’abonnement à des revues de foot, jeux vidéos... que de revues de poney et de danse, ou plus de lecture d’auteurs que d’autrices, plus de bouquins avec des héros que d’héroines...

    • J’ai trouvé ceci qui develloppe un peu mais j’ai pas encore tout lu

      ici un résumé
      https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01560821/document

      Je me suis intéressé dans les années 2000 aux lieux de répétition des musiques amplifiées (rock, rap, techno, reggae), puis par extension aux cultures urbaines (graff, hip-hop, mais aussi sports urbains tels que skateboard et Bmx). Il m’est apparu assez rapidement que ces cultures, dont on disait qu’elles étaient l’expression des jeunes et des quartiers fragiles, étaient surtout déterminées par le sexe de leurs pratiquants, plus de 90 % de garçons. Le modèle de la « maison des hommes » convient assez bien pour caractériser ces lieux de production d’identité masculine, dont la culture commune est souvent teintée de sexisme et d’homophobie. J’ai prolongé ce travail en étudiant les skateparks et les citystades. Mis à disposition des jeunes (en réalité des jeunes garçons), ils ont pour but avoué de canaliser leur violence dans des activités positives. Il me semble qu’ils fonctionnent au contraire comme des « écoles de garçons », produisant l’agressivité et la violence qu’ils sont censés combattre.

    • C’est intéressant, cet aspect sécuritaire. Il reprend la même idée sur les colos populaires :

      De l’autre côté du périphérique, les séjours et activités organisées par les municipalités (Opération Prévention Été, séjours courts, Ville Vie Vacances) sont clairement orientés vers la prévention de la délinquance et proposent des activités spécialisées vers le public cible : les jeunes garçons des cités. Exit les filles des vacances des pauvres.

      En revanche, il n’explique pas plus la question des médiathèques.

    • ici plus de détails
      https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00658958/document

      Pour les médiathèques tu as raison d’avoir tiqué @arno car c’est le seul graphique ou les filles sont légèrement majoritaire, mais ca reste une majorité assez faible selon l’étude.

      On pourrait penser que les pratiques culturelles sont plus féminines que les pratiques sportives, par compensation ou pour des choix liés aux stéréotypes de sexe. Les chiffres montrent au contraire que les filles sont à peine plus présentes que les garçons dans les médiathèques et légèrement moins nombreuses dans les écoles de musique

    • Si tu veux une version très détaillé, voici

      Mixité, égalité et genre dans les espaces du loisir des jeunes : pertinence d’un paradigme féministe
      par Édith Maruéjouls-Benoit

      Thèse de doctorat en Géographie humaine (379 pages)

      https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01131575/document

      La partie sur les médiatèques est à la page 174

      2.1.2Le renforcement des stéréotypes : les activités culturelles et artistiques.

      Les pratiques culturelles et artistiques semblent plus équitablement réparties entre filles et garçons. Cependant les stéréotypes attachés aux pratiques sont forts et séparent les sexes à l’adolescence, c’est alors qu’on observe de nouveau un décrochage des filles. Les pratiques culturelles des jeunes sont encadrées dans des équipements municipaux ou au sein des associations prestataires de la commune, parfois dans des associations non subventionnées, hébergées dans des locaux municipaux. Les équipements municipaux tels que médiathèques et écoles de musique et de danse accueillent majoritairement un public de jeunes enfants et connaissent une désaffection à partir de l’entrée au collège, puis au lycée. Ce décrochage est compensé en partie, pour les garçons, par des propositions culturelles moins académiques, portées par le secteur de l’animation, principalement musiques actuelles, danse hip hop, espace multimédia, comme nous le verrons plus avant.Premier équipement étudié, la médiathèque est le lieu de la quasi parité.Création Edith Maruéjouls (2011)Les statistiques sur les emprunts dans les médiathèques ne permettent pas de dégager une analyse sexuée sur l’usage du lieu. On note seulement que les filles ne sont pas massivement plus utilisatrices que les garçons. Le découpage par âgepour la commune de Floiracnous enseigne que c’est à 13 ans que les filles effectuent plus d’emprunts que les garçons.
      A Floirac, les filles à partir de 13 ans sont plus nombreuses que les garçons à emprunter à la médiathèque. La commune de Blanquefort propose des enseignements spécialisés, notamment un lycée viticole et des lycées techniques. Il y a une importante population masculine étudiante venant de tout le département. Les garçons sont donc proportionnellement plus nombreux que les filles sur le territoire à partir de la seconde voire la troisième. Ils deviennent majoritaires pour les emprunts en médiathèque.
      On entend souvent que les pratiques culturelles sont plus féminines que les pratiques sportives, par compensation ou pour des choix liés aux stéréotypes de sexe. Les chiffres montrent au contraire que les filles sont à peine plus présentes que les garçons dans les médiathèques et dans les écoles de musique

    • Personnellement, j’ai été frappée par le passage bulldozer de la bibliothèque (l’endroit des rats de bibliothèque, c’est-à-dire des corps enfermés dans le silence et les espaces contraints, donc les femmes et les hommes peu virilisés) vers la médiathèque, souvent un espace plus volumineux, plus lumineux, plus mis en scène (plus tape à l’œil, donc plus couteux et valorisant), qui se caractérise par un retrait assez net de l’emprise du livre au profit de l’espace presse-magazines — avec souvent une disposition « club » avec des fauteuils très confortables qui n’existaient pas dans les bibliothèques, spartiates —, musique, jeux vidéos, films, c’est-à-dire des pratiques culturelles plus « masculines ».

      Ce n’est qu’une impression, cela dit, mais il y aurait l’idée d’investissements massifs de la collectivité pour viriliser et rendre attractif un lieu qui était auparavant un parent pauvre des équipements collectifs, surtout investi par les dominés…

    • @monolecte : pas que. À mon goût (d’homme, certes), les médiathèques sont aussi des lieux plus ouverts aux enfants et aux familles (gros poufs sur le sol pour lire vautrés comme des otaries, livres directement accessibles aux petits, présentation scénarisée pour les pré-ados, etc.). Et aussi beaucoup d’espace de travail pour les adolescents, auxquels ça donne un lieu pour se retrouver et travailler (travaux scolaires), avec un équilibre entre le silence et le calme nécessaires pour bosser, mais en même temps une certaine « modernité » des usages, avec la machine à café/boissons, les toilettes propres et accessibles… (ces lieux de travail, systématiquement le week-end, c’est plein de lycéens). Par rapport à la tradition « rats de bibliothèque », il me semble aussi qu’il y a une présentation nettement moins austère des livres, par exemple l’espace pour les jeunes ados valorise clairement des lectures plus à la mode que les classiques du XIXe siècle.

      Sans compter, évidemment, ce qui caractérise les médiathèques : y’a pas que des livres. Gros espace de DVD (à une époque, ça eut été intéressant), gros espace de CDs (à une époque…), désormais ludothèque, ici un énorme espace pour emprunter des partitions…

      Il me semble avoir lu par ici que le « problème » des médiathèques était moins l’aspect genré (autant de femmes que d’hommes) que la sélection sociale qui s’opère en amont, et il n’est pas certain que le passage de la bibliothèque à la médiathèque ait énormément modifié cet aspect.

    • @arno : effectivement, en bibli/mediathèque, le problème est plus une question de CSP que de genre. Alors que je me plaignais du faible nombre de bouquins (à E. Zola), une responsable m’a expliqué que trop de bouquins intimidaient les gens (pas les CSP+, s’entend) et que donc on allait à l’encontre du principe même d’une bibli en restreignant le nombre d’ouvrages.

  • Trump, les Rabbins, et le plan top secret pour construire le Troisième Temple (partie 5) Les Principautés rejoignent les pouvoirs derrière les gouvernements terrestres dans le plan du Troisième Temple
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16155-trump-les-rabbins-et-le-plan-top-secret-pour-construire-le-troisiem

    Le 5e et dernier Opus de notre nouvelle série sur le 3e Temple et Donald Trump, proposée par notre cher Contributeur anonyme dans la lignée d’Exo Vaticana, et de Zenith 2016.

    PARTIE 5 : Les Principautés rejoignent les pouvoirs derrière les gouvernements terrestres dans le plan du Troisième Temple

    Par le Dr Thomas Horn

    PARTIE 5 :

    Selon les chrétiens dispensationnalistes, les principautés et les puissances manipulent les gouvernements terrestres, et le prochain projet de construction du Troisième Temple se trouve dans le nombril d’une horloge de fin-des-temps qui, une fois initiée, comptera rapidement jusqu’à l’arrivée de l’Antichrist, Armageddon, et la seconde venue de Jésus Christ. C’est la véritable raison pour laquelle les réunions secrètes sur le contrôle du Mont du (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Trump, les Rabbins, et le plan top secret pour construire le Troisième Temple (partie 4) Dans les coulisses : Des joueurs et un plan
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16121-trump-les-rabbins-et-le-plan-top-secret-pour-construire-le-troisiem

    Le 4e et avant dernier Opus de notre nouvelle série sur le 3e Temple et Donald Trump, proposée par notre cher Contributeur anonyme dans la lignée d’Exo Vaticana, et de Zenith 2016.

    PARTIE 4 : DANS LES COULISSES : DES JOUEURS ET UN PLAN

    Par le Dr Thomas Horn

    Dans un article fantastiquement libéral de Kerry Bolton pour le Foreign Policy Journal intitulé "US Recognition of Jerusalem as Israel’s Capital" : A Travesty of History", le gendre du président Jared Kushner est dépeint comme un juif archi-sioniste qui, avec Donald Trump et ses conseillers évangéliques, considère les États-Unis et Israël comme synonymes en termes d’objectifs politiques et de destin prophétique[i].

    L’animosité de plus en plus familière de Bolton envers les évangéliques et leur mandat biblique (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Révélations pour comprendre ce monde - Le Zoom - Pierre Hillard (TV Libertés)
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16104-revelations-pour-comprendre-ce-monde-le-zoom-pierre-hillard-tv-libe

    Je viens de payer le service push, nous avons plus de 11.000 abonnés, aussi il avait été suspendu, car il devait être augmenté. Nous avons eu un bon prix pour 20.000 utilisateurs.

    Source : Youtube.com

    Information complémentaire :

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Trump, les Rabbins, et le plan top secret pour construire le Troisième Temple (partie 3) ZÉNITH 2016 A-T-IL ÉTÉ ATTEINT ?
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16095-trump-les-rabbins-et-le-plan-top-secret-pour-construire-le-troisiem

    Le 3eme Opus de notre nouvelle série sur le 3eme temple et Donald Trump proposée par notre cher Contributeur anonyme dans la ligné d’Exo Vaticana, et de Zenith 2016.

    PARTIE 3 : ZÉNITH 2016 A-T-IL ÉTÉ ATTEINT ?

    Par le Dr Thomas Horn

    Que les circonstances soient suffisantes ou non pour construire le nouveau Temple avant que l’Amérique n’élise (ou réélise) son prochain président en 2020, ce que les rabbins en Israël croient que Donald Trump a commencé en 2016 pourrait bien avoir jeté les bases sur lesquelles l’homme du péché régnera.

    Cela soulève quelques questions sérieuses.

    Dieu, qui travaille toutes choses ensemble pour le bien (voir Romains 8:28), a-t-il ordonné l’élection de Donald Trump pour un but et une mission spécifiques liés au troisième Temple ?

    Si oui, l’année de son (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Trump, les Rabbins, et le plan top secret pour construire le troisième temple (partie 2) Le jeu, c’est le pied !
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/16022-trump-les-rabbins-et-le-plan-top-secret-pour-construire-le-troisiem

    Une nouvelle série proposé par notre cher Contributeur anonyme du même auteur qu’Exo vaticana,

    PARTIE 2 : Le jeu, c’est le pied !

    Par Thomas Horn

    Depuis les années 1980, le Mouvement des temples s’est efforcé de rassembler et de préparer les éléments critiques et même de former le sacerdoce qui servira dans le nouveau complexe religieux installé à Jérusalem. L’importance de ces efforts au sein de la communauté juive orthodoxe et des machinations d’intérêts politiques mondiaux deviendra plus claire lorsque nous révélerons le rôle du Temple dans ce que les rabbins croient avoir déjà commencé - la première étape du processus messianique (Moshiach Ben Yosef, ou "Messie de la maison de Joseph"), qui est décrit comme le précurseur pratique et social de la deuxième étape de (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Trump, les Rabbins, et le plan top secret pour construire le troisième temple (partie 1) TU SAVAIS ?
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15999-trump-les-rabbins-et-le-plan-top-secret-pour-construire-le-troisiem

    Une nouvelle série proposé par notre cher Contributeur anonyme du même auteur qu’Exo vaticana,

    PARTIE 1 : TU SAVAIS ?

    Par Thomas Horn

    Le 3 février 2019 par SkyWatch Rédacteur en chef

    Bien que je ne sois pas un prophète, je fais plusieurs prédictions incroyables dans le travail à venir THE RABBIS, DONALD TRUMP, AND THE TOP-SECRET PLAN TO BUILD THE THIRD TEMPLE (sur lequel un mois entier de programmes sera diffusé sur SkyWatch TV ce mois), et je pourrais aussi bien sortir les plus gros du chemin au tout début, donc je peux alors passer à expliquer au fil de cette série pourquoi je suis convaincu d’un événement vraiment extraordinaire.

    Sans abandonner LES PLUS GRANDS SECRETS dans le nouveau livre, je peux dire que ce n’est pas depuis que moi et mon regretté partenaire d’enquête Cris (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Les 25 meilleures pubs vidéo de l’histoire de la high-tech
    https://www.tomshardware.fr/les-25-meilleures-pubs-video-de-lhistoire-de-la-high-tech-2

    Aussi performant et innovant soit-il, un produit aura très peu de chance de rencontrer un quelconque succès commercial s’il n’est pas accompagné d’une solide campagne marketing...

    #Reportage_photo #entreprise #loisirs #video-en-ligne

  • Communiqué de Presse : CENSURE Politique d’un journaliste & auteur Pierre Jovanovic
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15805-communique-de-presse-censure-politique-d-un-journaliste-auteur-pier

    Comme pour Zerohedge qui a été bloqué sur Facebook, la censure ne se cache même plus... Il faut penser « Correctement », sinon vous êtes exclu(e) du système. Il n’y a même plus de discussion possible, vous appelez cela comme vous voulez, mais moi ce qui me vient à l’esprit, c’est le mot « dictature », mais assumé cette fois-ci. Et comme personne ne dit rien...., presque tout le monde est complice, comme pour Asselineau (même si c’est en train de changer). Alors vous savez quoi faire pour ces librairies qui ne jouent pas le jeu démocratique.... ; )))))))

    Communiqué de Presse :

    CENSURE Politique d’un journaliste & auteur Pierre Jovanovic, Paris le 19 mars 2019.

    Le journaliste et auteur de plusieurs #Livres Pierre Jovanovic est devenu l’objet d’une censure politique littéraire inédite : la (...)

    #En_vedette #Loisirs

  • St Père #en #retz : Opération greenwashing sur le Surf Park
    https://nantes.indymedia.org/articles/44893

    Les promoteurs du projet du Surf Park à #saint Père en Retz tentent de le peindre en vert dans la presse. Il était temps de leur répondre par un communiqué de presse et décliner leur invitation à une rencontre privée :

    #Ecologie #Resistances #pere #Ecologie,Resistances

  • Dans les Alpes, la neige artificielle menace l’eau potable, par Marc Laimé (Les blogs du Diplo, 21 janvier 2019)
    https://blog.mondediplo.net/dans-les-alpes-la-neige-artificielle-menace-l-eau

    Développée aux États-Unis dans les années 1950, la fabrication de neige artificielle s’est répandue en Europe depuis une trentaine d’années. En France, la neige de culture, utilisée sur 120 hectares au milieu des années 1980, s’étendait vingt ans plus tard sur plus de 4 500 hectares, soit 18 % de l’ensemble du domaine skiable. Depuis, l’industrie de l’or blanc n’a cessé de mettre de nouvelles installations en service, menaçant l’ensemble du cycle hydrologique naturel, et désormais jusqu’à la production d’eau potable.
    par Marc Laimé, 21 janvier 2019

    #montagne #tourisme #loisirs #neige #sports (divers) #eau #saccage (environnemental)

  • Europe : « J’accuse », par Philippe de Villiers (Le Figaro)
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15732-europe-j-accuse-par-philippe-de-villiers-le-figaro

    Moult d’informations historiques sur la genèse de l’Europe qui sont déjà dans nos pages et que vous pourrez creuser en détail en « informations complémentaires » sous l’article, mais Philippe de Villiers faisant un petit rappel avant les élections Européenne j’ai trouvé que c’était fort à propos, et quand c’est le Figaro qui confirme nos informations ont ne vas pas se priver, du reste l’actualité ce matin, franchement n’était pas terrible, bref, une bonne occasion de remettre les pendules à l’heure, décidément de Villers reste un des seuls politiques pour qui j’éprouve de la sympathie, pourtant quand j’étais plus jeune (et ignorant) ce n’était pas gagné, bref.... On est bien content d’être abonné au Figaro... Qui lui aussi reste un des seuls journaux (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Notre Cause Commune - Instituer nous-mêmes la puissance politique qui nous manque (Étienne Chouard)
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15643-notre-cause-commune-instituer-nous-memes-la-puissance-politique-qui

    A la recherche de solutions (même si on les connaît déjà), j’ai entendu parler de ce bouquin lors de l’entretien entre Étienne Chouard & François Asselineau, aussi je me le suis acheté, je ne peux que vous conseiller de faire de même (12€), une personne qui désire réellement faire bouger les lignes se doit d’avoir un argumentaire imparable, car elle n’aura pas deux fois la chance de s’exprimer, aussi il faut convaincre vos interlocuteurs dès le départ. Donc, aiguiser vos arguments, affûter vos esprits, la bataille ne fait que commencer, car le pire est devant nous, et le moment venu il faudra pouvoir proposer des solutions autres que celles qu’ont tenteras (à coup sûr) de nous imposer encore, et encore, et qui sont TOUJOURS les mêmes depuis 50 ans.... Ces gens ont un (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • L’interprétation des maladies - Dr Pierre-Jean Thomas-Lamotte
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15524-l-interpretation-des-maladies-dr-pierre-jean-thomas-lamotte

    Une interview que j’ai vu hier et qui a retenu toute mon attention, je ne dis pas qu’il faut tout prendre au pied de la lettre, mais je trouve la réflexion intéressante. N’est-ce pas Bernard Tapie dont le médecin expliquait son cancer à l’estomac par le fait qu’il se faisait continuellement « du mauvais sang ». Je sais par expérience (car cela m’arrive en cas de stress important) que le psychisme peut avoir un impact direct sur le physique, aussi laissez-vous tenter par cette interview, après vous verrez peut-être les choses différemment, en tout cas ça ne peut pas vous faire de mal. Bien au contraire...

    Bonne soirée,

    Amicalement,

    f.

    Après son ouvrage majeur « Et si la maladie n’était pas un hasard » sorti en 2008, le Dr Thomas-Lamotte publie enfin la suite de ses travaux résultant de ses 40 années (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Opinion | In Praise of Mediocrity - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2018/09/29/opinion/sunday/in-praise-of-mediocrity.html

    But there’s a deeper reason, I’ve come to think, that so many people don’t have hobbies: We’re afraid of being bad at them. Or rather, we are intimidated by the expectation — itself a hallmark of our intensely public, performative age — that we must actually be skilled at what we do in our free time. Our “hobbies,” if that’s even the word for them anymore, have become too serious, too demanding, too much an occasion to become anxious about whether you are really the person you claim to be.

    If you’re a jogger, it is no longer enough to cruise around the block; you’re training for the next marathon. If you’re a painter, you are no longer passing a pleasant afternoon, just you, your watercolors and your water lilies; you are trying to land a gallery show or at least garner a respectable social media following. When your identity is linked to your hobby — you’re a yogi, a surfer, a rock climber — you’d better be good at it, or else who are you?

    #hobbies #loisirs #médiocrité

  • Suisse La sécheresse menace la production des canons à neige en station Cécile Tran-Tien/kkub - 2 Décembre 2018 - RTS
    https://www.rts.ch/info/suisse/10036758-la-secheresse-menace-la-production-des-canons-a-neige-en-station.html

    Consommation d’eau pour la neige artificielle en 2017-2018
    Crans Montana (VS) : 380’000 m3
    Villars-Gryon-Les Diablerets (VD) : 216’000 m3
    Champéry (VS) : ne communique pas mais possède une retenue de 90’000m3
    Verbier (VS) : ne communique pas mais selon nos informations, 60’000 m3 fourni par la commune de Riddes et 100’000 m3 fourni par Bagnes
    La Berra (FR) : 30’000 m3

    Boire ou skier, il faudra peut-être un jour choisir. Après la sécheresse exceptionnelle qui a touché les Alpes cette année, la production de neige artificielle dans les stations de ski est menacée.
    La station de La Clusaz (France) a annoncé privilégier l’eau potable et l’agriculture aux dépens de la production de neige cet hiver. En Suisse, pas de pénurie, mais l’eau est devenue un défi majeur en station.


    Depuis deux semaines, les canons à neige tournent à plein régime à Crans-Montana (VS). Dès que le mercure le permet, la station produit de la neige 24h/24h sur 125 hectares pour accumuler un maximum de centimètres en quelques jours et garantir ainsi une sous-couche jusqu’au printemps.
    Un million de litre en une heure
    Pour Mehdi Djouad, responsable de l’enneigement mécanique de Crans-Montana, « tout se joue maintenant et il faut être à fond sur la production ».
    En une heure, un million de litres d’eau sont propulsés dans les airs pour produire la neige artificielle. A Crans-Montana, ces canons sont alimentés en eau pompée dans lac de Chermignon, situé à 1580 mètres d’altitude. Ce bassin est rempli artificiellement plusieurs fois par an par les communes de Lens et de Crans-Montana, via le réseau d’eau potable. « Il y a deux conduites : une pour nous, et l’autre pour l’alimentation en eau potable de la commune de Crans-Montana », explique Mehdi Djouad.

    Autant que Porrentruy en un an
    En moyenne, la station consomme 400’000 m3 en une saison, soit autant qu’une ville comme Porrentruy (JU) en une année. En Suisse, la consommation moyenne est de 160 litres par jour et par personne. Mais pour les responsables de la station, la question de l’eau ne se pose pas. « On n’a pas vraiment de problème d’eau, vu qu’on est directement branché sur le barrage de Tseuzier, avec sa réserve de 53 millions de m3 », expose Clément Crettaz, le directeur des pistes Crans-Montana.

    Pour Maurice Perraudin, directeur de production du barrage de Tseuzier, ces 400’000 m3 consommés par les canons à neige de Crans-Montana n’ont certes pas d’impact sur le niveau du lac, mais c’est un manque à gagner pour le barrage. « Quatre cent mille mètres cubes d’eau, cela représente à peu près 1,2 millions de kilowatts/heure, soit une quantité d’énergie qui a une valeur sur le marché. C’est l’équivalent de la consommation annuelle de 240 ménages ou de 7200m2 - un terrain de football - de panneaux solaires en Valais. »


    Mais toutes les stations n’ont pas la chance d’être reliées à un barrage. À La Berra, station familiale fribourgeoise, les canons sont alimentés par un petit bassin de 3000 m3, rempli dix fois au cours de l’hiver grâce la nappe phréatique. Mais cette année, la station devra faire attention, selon Philippe Gaillard, chef technique de la station.

    « Il y aura un manque d’eau, parce que les sources sont beaucoup plus basses que l’année passée », explique-t-il. Même s’il pleut beaucoup dans les prochains jours, la station n’a pas de moyens de stocker l’eau de pluie. La Berra peut néanmoins compter sur le réseau d’eau potable, puisqu’elle récupère le trop-plein de la commune pour alimenter son bassin. « Au lieu que cette eau aille au ruisseau, on la récupère pour la mettre dans notre bassin mécanique », indique Philippe Gaillard.

    Mais pomper dans les nappes, les torrents ou encore dans l’eau potable peut avoir des conséquences directes pour les alpages qui utilisent dans certains secteurs les mêmes sources d’eau. Dans la région du balcon du Jura, Jean-Bruno Wettstein, l’ingénieur agronome spécialisé depuis 40 ans dans la question de l’approvisionnement en eau à Sainte-Croix, constate que les pénuries sont de plus en plus préoccupantes.

    Entre neige artificielle et agriculture, il faudra un jour choisir : « Je ne suis pas sûr que tout le monde ait conscience de la gravité du problème par le simple fait que peu de gens sont touchés. Ce n’est pas impossible qu’un jour, on favorise la production de nourriture par rapport aux loisirs d’hiver. On n’en est pas encore là parce que les enjeux économiques des stations de ski sont énormes », explique-t-il.

    L’enjeu est de taille pour les stations romandes, qui restent très discrètes sur leur consommation (voir encadré). La station de Verbier (VS) n’a pas voulu communiquer de chiffres, tout comme celle de Champéry (VS), qui vient de construire une retenue gigantesque de 90’000 m3. Cette retenue doit être alimentée par deux torrents de montagne, La Naulaz et Le Seumon. Mais ces deux sources sont sèches, comme l’a constaté sur place l’hydrologue Elodie Magnier.

    « Il n’y a pas d’écoulement et nous entrons dans la saison hivernale, donc théoriquement les écoulements ne devraient pas augmenter dans les semaines à venir, ce qui peut poser un problème pour le remplissage de la retenue », indique-t-elle.

    L’eau, source de conflits
    Spécialisée dans les captages d’eau dans les Portes du Soleil, Elodie Magnier craint que les conflits autour de l’eau n’aillent crescendo dans les prochaines années. « On produit souvent la neige en début de saison hivernale, donc entre mi- et fin novembre. Or, la question de l’eau potable se pose plutôt en pleine saison au moment de la fréquentation touristique accrue dans les stations. Il est donc souvent trop tard quand on se rend compte que l’on a trop prélevé pour l’enneigement artificiel. »

    #neige #canons_à_neige #Eaux #Electricité #gaspillage pour une soit disant #élite

  • H.G.WELLS, prophète du Nouvel Ordre Mondial ?
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15117-h-g-wells-prophete-du-nouvel-ordre-mondial

    Encore une fois Pierre Hillard nous donne des clefs pour comprendre, pour une fois la conférence est en de bonnes conditions, donc c’est un vrai plaisir à écouter, personnellement j’y vais par tranche de 20min, par ce que c’est copieux quand même, merci à notre Contributeur anonyme.

    Bien sûr achetez le livre ! 14€ franchement c’est donné... Le Nouvel Ordre Mondial (editionsdurubicon.com)

    Backup de la vidéo

    “Nous devons réaliser qu’une fédération politique sans une collectivisation économique concomitante est vouée à l’échec. La tâche du pacifiste qui désire vraiment un nouveau monde de paix, consiste en une révolution profonde non seulement politique mais aussi sociale, plus profonde encore que celle entreprise par les communistes en Russie. La Révolution russe a échoué, non par son extrémisme mais par (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs

  • Robert Boyer : « Les politiques se font les serviteurs de la finance quand il faudrait la mettre sous tutelle »
    https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/15115-robert-boyer-les-politiques-se-font-les-serviteurs-de-la-finance-qu

    Rappelez-vous ce que disait Marc Chesney (auteur aussi de la conférence hautement importante : « La crise permanente (Marc Chesney) », avec une taxe minime rien que sur les paiements en Carte bleue, il serait possible de non seulement payer ses impôts en temps réel, mais aussi de financer un revenu universel pour toutes et tous (vidéo ci-dessous), aussi avec l’informatisation et la robotisation, il serait temps d’y penser, car à quoi cela serait il utile de tant produire si les gens n’ont plus de travail et ne peuvent plus consommer... Quant à la probabilité d’une prochaine crise financière, l’inconnu n’est pas de savoir si elle auras lieu, mais quand....

    Pour l’économiste français, les Etats n’ont pas appris des crises précédentes. Il déplore que les acteurs de la (...)

    #En_vedette #Livres #Loisirs