#lubuntu

  • http://mikedafunk.over-blog.org/article-les-options-du-noyau-linux-pour-sauver-des-pc-de-la-po

    Dans la série « recyclage d’ordinateurs », après le coup du four, de toutou linux ou de la dernière lubuntu 14.04 LTS, voici le coup des options du noyau linux ! ;)

    J’ai récupéré un HP Pavillon (Athlon 64 X2 5000+) qui comporte une panne matérielle vicieuse.

    Le constat : Il démarre très bien mais au bout d’un instant windows comme linux plante / fige sur la machine.

    Je n’ai pas essayé, mais il y a des chances que l’installation de windows n’arrive pas à son terme alors que le démarrage commence sans problème. Sous lubuntu j’avais des messages « Problème logiciel détecté », un message récalcitrant que l’on peut désactiver facilement.

    Le diagnostic : J’ai testé les barrettes mémoire avec memtest, ce c’est pas ça. J’ai changé le processeur, aucun changement. Quand ça plantait sous windows il y avait un écran bleu de la mort. Quand ça plantait sous linux (en lançant firefox ou un jeu 3D), il y avait un défaut d’affichage : des stries graphiques réguliers. J’ai pensé à un problème de carte vidéo intégrée mais les 4 cartes vidéos pci express que j’ai essayées bloquent le démarrage de l’ordinateur.

    Les live usb linux (cédé ou usb) plantent la plupart du temps sauf... quand j’ai changé les paramètres du noyau !

    Au démarrage d’un live ubuntu il est possible de changer ces paramètres à l’aide la touche F6. Personnellement j’ai sélectionné les options « noapic nolapic » pour que cela fontionne.

    La résolution : sur le système installé, j’ai modifié les paramètrès de démarrage du noyau à l’aide de deux lignes de commande et en ajoutant « noapic nolapic » dans un fichier mais l’utilitaire graphique boot-repair peut le faire.

    Depuis cette modification le pc est maintenant utilisable, il n’y a plus de soucis. Si cette astuce peut sauver des cartes mères de la poubelle, tant mieux !

    #noapic-nolapic
    #recycler-vieux-pc
    #lubuntu
    #carte-mère

  • http://mikedafunk.over-blog.org/article-post-installation-lubuntu-14-04-123930366.html

    Oyé oyé amis du recyclage d’ordinateurs ou adorateurs de systèmes légers et rapides !

    Je recycle quelques ordinateurs entassés dans mon appartement en ce moment. Un d’entre eux pourrait faire tourner windows 7 mais tous sont équipés d’XP, même un PIII fournit à la base avec Windows 98 ;)

    J’ai choisi d’utiliser la distribution linux « lubuntu 14.04 » pour des raisons de simplicité, de légalité mais surtout de sécurité.

    C’est une distribution qui me plaît beaucoup depuis maintenant 4 ans !

    Je commence par lancer le gestionnaire de paquets synaptic pour enlever les codes sources des dépôts et à activer le dépôt partenaire. Après quoi j’actualise les sources et je sélectionne toutes les mises à jour du système et des programmes. J’en profite pour sélectionner les paquets skype, gnome-games, flashplugin-installer, gcompris, numlockx et gimp dans la foulée.

    Pendant que synaptic travaille, je lance firefox et j’installe les modules complémentaires « adblock », « flashblock », « greasemonkey » et je désactive les gifs animés afin de gagner en ressources et visibilité. Ensuite j’installe le script viewtube pour que les vidéos youtube, dailymotion, vimeo & co soient lues par mplayer et non par flash player. J’installe également le script « don’t track me google ».

    Dans les préférénces du gestionnaire de fichiers « pcmanfm », j’active les actions par simple-clic et je rajoute les raccourcis « documents », « images », téléchargement".. sur le volet gauche du gestionnaire. Je fixe le bug de l’applet réseau et enfin j’installe google chrome pour avoir accès facilement aux dernières versions de flash player.

    Options de peaufinage :

    Dans le gestionnaire de configuration openbox, j’utilise le thème clearlook 3.4, je désactive l’animation des fenêtres et je diminue le nombre de bureau à 1. Je change le fond d’écran ;)

    Maintenant c’est au tour du dock que je rends transparent, je supprime les applets « minimiser avec le clic gauche », « bureaux virtuels » et « clavier ». Je personnalise la barre du lancement d’applications et je rajoute quelques icônes d’applications sur le bureau pour le faire ressembler à Windows.

    Je me suis inspiré d’un script conky destiné à linux mint lxde pour afficher des informations système sur le bureau.

    Enfin pour le démarrage de l’ordinateur j’affiche plymouth beaucoup plus tôt et j’installe le thème « solar ».

    L’installation finale pèse environ 4go, elle fonctionne bien même sur un pentiumIII 800mhz équipé de seulement 250mo de ram, Le système consommant environ 85mo au démarrage sur cette machine. Je l’ai installé sur un disque de 20 go (1go de swap et le restant pour le système, les programmes et les données).

    Du coup la copie bit à bit met 20mn sur n’importe quel autre disque et il ne reste plus qu’à étendre la partition système à la taille du disque de destination.

    #lubuntu
    #recycler-vieux-pc
    #mikedafunk

  • http://logicielsdurables.wordpress.com/2014/01/19/prolongation-de-la-duree-de-vie-avec-linux

    Logiciels durables : prolonger la durée de vie avec Linux

    Prolongation de la durée de vie des PC ?

    Un des arguments en faveur de GNU/linux est qu’il permet de prolonger la durée de vie de l’ordinateur, simplement en proposant des systèmes d’exploitation particulièrement optimisés dans l’utilisation des ressources techniques (mémoire, disque, processeur), tout en fournissant des fonctionnalités communes aux systèmes modernes.
    Exemple avec un « ordinosaure »

    En guise d’exemple, j’ai ressorti de mon armoire un vieux portable HP [1] dont voici le pedigree :

    Modèle : compaq nx7000
    Moniteur : 15,4 pouces
    Processeur : Intel Pentium M 1.5 GHz (centrino)
    Mémoire RAM : 512 Mo
    Disque dur : 40 Go
    Réseau : wifi, filaire (RJ45)
    Année de commercialisation : 2003

    Dans notre société, il s’agit d’un véritable dinosaure.

    J’y ai installé le système d’exploitation Lubuntu 12.04 [2], un dérivé d’Ubuntu, mais optimisé pour consommer le moins de ressources possibles. Il s’agit de la version 12.04, sortie en avril 2012.

    Au final, je dispose d’emblée d’un système à jour, avec tout un panel de logiciels de bureautique ainsi que du navigateur Chromium (le clone libre de Google Chrome) dans sa version la plus récente. Sans oublier les milliers de logiciels libres disponibles dans la logithèque (comme LibreOffice, Firefox, Le Gimp, Scribus, etc…).

    L’interface graphique est fournie par l’environnement LXDE [3], un gestionnaire particulièrement sobre et dénué de gadget souvent inutile (transparence des fenêtres, bureau 3D, effets graphiques,…). Elle reste fonctionnelle et très efficace.
    Quelques chiffres

    En matière de temps de chargement, ce n’est certes pas une « bête de course », mais ce vieux portable s’en sort avec les honneurs :

    Démarrage jusqu’à la fenêtre de connexion : 38 secondes
    Depuis la fenêtre de connexion : 10 secondes
    Temps d’attente pour l’arrêt complet : 7 secondes

    Consommation de ressources

    Les ressources consommées après démarrage sont extrêmement réduites pour un système d’exploitation actuel :

    Mémoire RAM consommée : 94 Mo (sur 495 disponibles, le reste étant utilisé par la carte graphique)
    Espace disque consommé : 4.4 Go

    Il reste donc une marge considérable pour le fonctionnement de l’ordinateur et le chargement des applications. Les temps d’attente sont relativement courts et la réactivité du système est plutôt satisfaisante.

    #recycler-vieux-pc
    #gnu/linux
    #lubuntu

  • http://monordinosaure.free.fr

    En utilisant la distribution linux Lubuntu, voyons comment redonner vie à nos anciens ordinateurs.

    http://monordinosaure.free.fr/index.php/linux

    Je suis passionné d’informatique depuis 1984.

    30 ans, ce qui m’a permis de vivre de nombreuses évolutions, tant au niveau des normes, des formats ou du matériel.

    Aujourd’hui, cette passion n’a pas diminué (nous avons 6 ordinateurs à la maison pour 4 personnes), mais j’ai décidé de prendre plus de recul dans ma pratique.

    En effet, quel est le panorama :

    – environ 80% des PC tournent sous Windows

    – 15% sont des Mac

    – le reste est partagé entre Android, Linux et autres.

    Nous sommes ainsi face à une situation de quasi-monopole de fait qui permet aux dirigeants d’une seule société de décider de ce qui est bon pour chacun de nous dans le domaine informatique.

    Une illustration récente ? Un tiers des ordinateurs professionnels fonctionne encore sous windows XP, ce qui prouve que cet environnement correspond à leurs besoins. Cependant Microsoft, éditeur de windows XP a décidé que ce ne devrait plus être le cas et cesse le support à partir d’avril 2014.

    Quel choix est offert aux utilisateurs : migrer vers une version plus récente, mais celle-ci ne sera pas forcément compatible avec le matériel ou les logiciels utilisés !

    Ce manque de liberté, et les dépenses engendrées, ne me semble pas normal.

    Aussi j’ai décidé de me pencher sur la question.

    Dans un placard, je viens de retrouver un magnifique Ordinosaure disposant de 500 Mo de mémoire, propulsé par un processeur de 1,7 Ghz.

    Impossible de faire fonctionner windows XP SP3, ni les versions les plus récentes.

    Qu’en faire ? Le laisser dans son placard, le jeter, alors qu’il fonctionne encore très bien ?

    Avec la paramétrage adequat, il est tout à fait possible de le rendre opérationnel pour aller sur internet, saisir son courrier ou écouter de la musique.

    C’est tout l’’objet de ce site internet.

    #ordinosaure
    #recycler-vieux-pc
    #GNU/Linux
    #Lubuntu
    #Metz

  • http://www.machiniste.fr/2014/02/fin-du-support-windows-xp

    Le 8 avril 2014 marquera la fin du support de Windows XP , à ce titre Microsoft ne fournira plus aucune mise à jour pour le système d’exploitation Windows XP, ni mises à jour de sécurité, ni patch de correctifs ni support téléphonique, l’aventure Windows XP aura duré 13 années ce qui est un exploit pour un système d’exploitation.

    Bien sur il y a des alternatives comme changer de PC pour en acheter un plus puissant équipé de Windows 7 ou 8, acheter un Windows 7 ou 8 pour remplacer son ancien Windows XP (à condition que l’ordinateur soit assez puissant) ou alors en profiter pour changer radicalement ses habitudes et passer sous Linux.

    Il existe des centaines de distributions Linux toutes différentes utilisant des environnements de bureaux différents, les plus connues sont Ubuntu et ses dérivés, Opensuse, Debian, Linux Mint, Fedora, ArchLinux et bien d’autres.

    Les plus répandues sont sans doute Ubuntu et ses dérivés, si vous voulez quelque chose qui ressemble à XP afin de ne pas trop être dépaysé alors vous pouvez essayer Lubuntu, c’est une distribution légère qui permet d’utiliser un PC ancien peu puissant sans aucun problème.

    L’avantage de ces distributions Linux c’est de pouvoir les tester sans les installer, il existe un logiciel Windows gratuit qui permet de créer une clé USB bootable qui vous permettra des tester certains systèmes Linux facilement et de vous faire une idée, c’est LinuxLive USB Creator , il est gratuit et il fait tout pour vous, il suffit de choisir une distribution, de répondre à quelques questions et de brancher votre clé USB, ensuite vous pourrez tester Linux en Live.

    Passer sous Linux c’est aussi se libérer des virus, pas besoin de logiciel anti-virus, pas besoin de défragmenter le disque dur, pas besoin de logiciel anti-malware, les mises à jour se font beaucoup plus rapidement que sous Windows, donc, en définitive, ce sont des heures de maintenance évitées, alors….

    #windows-xp
    #gnu/linux
    #Lubuntu
    #recycler-vieux-pc

  • http://familypm.blog.free.fr/index.php?post/2013/01/20/R%C3%A9habiliter-un-vieux-PC

    Votre vieil ordinateur devient poussif, il met de très longues minutes à démarrer ou à ouvrir une application et il ne vous permet plus de surfer sur Internet dans des conditions acceptables. Vous avez appliqué les recommandations de l’article « Revigorer son PC », sans résultat. Vous avez alors décidé de le remplacer par un nouvel ordinateur, plus moderne et plus puissant.

    Qu’alliez vous faire malheureux !

    Si cet ordinateur possède au moins, un micro-processeur de 800 MHz, une mémoire vive de 512 Mo, un disque dur de 20 Go et que tous les composants sont en état de marche (mémoire, disque dur, etc), il est encore largement suffisant pour une utilisation bureautique, Internet et multimédia , pas avec Windows, mais avec une distribution légère de Linux (ensemble comprenant le système d’exploitation Linux, un environnement de bureau et plusieurs logiciels), par exemple Slitaz ou Lubuntu.

    La présentation générale de ces deux distributions est pratiquement identique à celle de Windows XP (un bureau avec fond d’écran modifiable et un menu « Démarrer » avec toutes les applications).

    #recycler-vieux-pc
    #slitaz
    #lubuntu

  • http://www.de-bric-et-de-broc.fr/que-faire-d-un-vieux-pc/un-second-pc-de-travail-ou-de-secours#lemmabuntüs-1-03

    Lemmabuntüs est une version allégée d’Emmabuntüs, basée sur le bureau LXDE. Au démarrage du live CD, le mode Vesa n’est pas proposé en option. Ceux qui ont des problèmes de carte graphique pourront néanmoins forcer le démarrage dans ce mode en suivant la procédure indiquée dans le test de la distribution Lubuntu.

    L’installation peut se faire à partir du système d’exploitation démarré en live CD. Elle est assez facile à effectuer.

    On se retrouve au démarrage avec un bureau envahi de liens en rapport avec l’association Emmaüs. Un message d’accueil apparaît, proposant d’effectuer diverses actions en soutien à l’association. On pourra détester ce prosélytisme et avoir le sentiment que cette distribution n’est pas destinée à tous publics mais aux personnes souhaitant promouvoir l’association Emmaüs.

    Au 1er démarrage une boîte de dialogue nous propose l’installation des codecs et plugins non libres (tels flash player). Ainsi l’on aura plus facilement accès aux vidéos sur les sites Internet tels Youtube sans aucun paramétrage ou installation supplémentaire.

    D’office le cairo-dock, qui permet d’avoir une barre de lancement d’applications avec effets visuels 3D, est installé. Il sera préférable de le désinstaller sur de très vielles configurations, car gourmand en ressources vidéo et donc susceptible de ralentir le PC.

    Les autres partitions du disque dur sont montées automatiquement, ce qui facilitera l’usage aux personnes venant de Windows et sans expérience sur Linux.

    Le son n’était pas audible au départ ; j’ai cru à un problème de configuration, mais en fait il s’agissait d’un simple problème d’activation par défaut d’une option de sourdine dans le réglage du volume sonore. Cela pourra perturber des utilisateurs novices en informatique.

    Une première tentative de mise à jour du système me propose de ne l’effectuer que de façon partielle en raison de la non-disponibilité de certains paquets, ce que j’accepte, mais la mise à jour ne se fait pas. En fait il faut répondre non, décocher les paquets posant problème dans la liste, et lancer ensuite la mise à jour.

    Après mise à jour le réseau local Windows est reconnu automatiquement et visible dans le gestionnaire de fichiers, PCManFM qui, rappelons-le, nécessite que l’on clique sur « Aller à », « Disques réseaux » pour faire apparaître les réseaux locaux.

    En bureautique, c’est la suite Open office qui est installée par défaut. La francisation des menus système n’est pas parfaite. De nombreux logiciels sont installés d’emblée avec la distribution, notamment des applications éducatives.

    A l’usage le système manque de fluidité sur mon très vieux PC de test, le dock Cairo y contribuant certainement.

    Cette distribution étant basée sur Ubuntu, on disposera de la riche logithèque de cette dernière distribution et de ses nombreuses ressources sur Internet en cas de problème.

    Temps de démarrage du système sur le PC de test : 46 s

    Test d’occupation mémoire : Open Office Writer, Calc et visionnage d’une vidéo sur Youtube avec Firefox lancés en même temps donnent une occupation RAM d’environ 340 Mo.

    La distribution est simple d’utilisation et le cahier des charges est respecté sans pratiquement aucun paramétrage ou installation complémentaire. Le système est toutefois assez gourmand en ressources et ne conviendra pas pour de très vieux PC. Dans ce cas, et si l’on souhaite une distribution proche, on lui préférera Lubuntu sur laquelle elle est basée. Les concepteurs de cette distribution auraient cependant intérêt à en éclaircir la finalité : est-elle destinée principalement aux associations Emmaüs dans le cadre de la récupération et la réhabilitation de vieux PC, ou bien s’adresse-t-elle également au grand public, auquel cas il conviendrait d’en gommer l’aspect prosélyte qui pourra rebuter (notons toutefois qu’il est possible de supprimer les liens présent sur le bureau et de désactiver la fenêtre d’appel à soutien).

    #emmaüs
    #recycler-vieux-pc
    #lubuntu
    #cairo-dock

  • http://mikedafunk.over-blog.org/article-systeme-d-un-sauveteur-pour-vos-ordinateurs-122161769.

    Système D vous emmène cette semaine à Belfort, sur les traces de Mike, bricoleur de génie qui a fait sa spécialité d’offrir une deuxième vie à des vieux ordinateurs.
    Mike redonne vie à des ordinateurs qui seront offerts à des associations et organismes caritatifs.


    Depuis 2 ans, Mike Verstaevel consacre son temps libre à la récupération et au stockage de vieux ordinateurs, qu’il répare pour les offrir à des associations caritatives.
    Il a également ouvert un atelier au centre social de Belfort nord, où chacun peut venir deux mercredi par mois apprendre à dépanner son vieux matériel.

    #recycler-vieux-pc
    #gnu/linux
    #lubuntu
    #belfort

  • Lubuntu 13.10 : Liste des changements | Linux Generation
    http://linux-gen.blogspot.fr/2013/06/lubuntu-1310-liste-des-changements.html

    Julien ajoute que zRAM (un programme très utile pour les machines disposant d’une faible RAM, car il permet d’améliorer leurs performances) va être testé sur Lubuntu 13.10 pour savoir s’il est utile ou pas. Selon des messages présents sur le Lubuntu mailing list, une des raisons de l’adoption de zRAM est prévenir des crashs constatés par des utilisateurs durant l’installation graphique sur des pc disposant de très faibles RAM (256MB-512MB).

    #lubuntu
    #recycler-vieux-pc
    #gnu/linux