• « Insulte suprême et symbole de la fuite en avant autoritaro-absurde de Macron : Lallement interdit la manif de l’éducation nationale.
    C’est VRAIMENT grave.
    On se réveille quand ? »
    #Greve20Janvier #Blanquer20h #BlanquerDemission #MacronDestitution

    Visiblement le droit de manifester devient aussi interdit en Macronie.

    Le devoir de fermer sa gueule en revanche est obligatoire.

    Ce régime macroniste finit dans une apothéose de honte et de mépris.

    Alors que, interdit pour sa violence, Génération identitaire a pu défiler avec l’assentiment de Didier Lallement.
    La préfecture a même confirmé vendredi à StreetPress avoir connaissance de ce rassemblement organisé par « un satellite de l’ex-Génération identitaire ».
    https://www.streetpress.com/sujet/1642434960-groupuscule-interdit-generation-identitaire-zouaves-paris-de

    Génération identitaire, groupuscule violent dissous, a pu défiler ce samedi dans Paris. La manif, déclarée en préfecture au préalable, n’a pas été interdite. Et ce qui devait arriver arriva : des militants ont tabassé un passant. Reportage.

  • "Emmanuel Macron à propos des non-vaccinés : « j’ai très envie de les emmerder. Suivi de : « Un irresponsable n’est plus un citoyen. »

    La politique de déchéance de citoyenneté est donc désormais pleinement assumée au plus haut sommet de l’Etat. Un tournant majeur."


    Le Conseil constitutionnel approuvera-t-il cette inégalité de traitement des citoyens français désormais clairement assumée ?

    Pyromane, définition en psychologie :
    « Le pyromane est soit un débile, soit un pervers. Ses mobiles sont variés, parfois inattendus : vengeance, calcul, vanité, affirmation virile, désir d’assister à un beau spectacle ou d’être au premier rang des sauveteurs. »

    Le plus grave n’est pas que Macron veuille emmerder les non-vaccinés au lieu de protéger les Français, c’est l’essence de sa politique !
    Leur dénier la citoyenneté, en revanche, c’est d’une gravité extrême !
    C’est une souillure indélébile qui abime la République 🔥
    #MacronDestitution

    Les parlementaires qui ce soir votent le pass vaccinal sont complices de cette déchéance démocratique.
    Et combien de députés vont faire le choix d’emmerder des millions de Français pour faire plaisir à un président qui ne respecte aucun de ses devoirs ?
    #PolitiqueDuPire #prototype-du-crédit-social à la chinoise ^ ^

    • Pas mieux pour invisibiliser les futurs grèves à venir !
      Partout droits de retrait et grèves des enseignants se multiplient car l’état refuse de protéger ses agents.
      https://www.liberation.fr/societe/education/profs-en-greve-a-saint-ouen-le-covid-aggrave-une-situation-qui-est-deja-s

      Profs en grève à Saint-Ouen : « Le Covid aggrave une situation qui est déjà scandaleuse »
      Une partie des enseignants du lycée Auguste-Blanqui observaient un deuxième jour de grève, ce mardi. lls réclament notamment un protocole sanitaire renforcé et des moyens supplémentaires pour assurer les remplacements de professeurs absents.

    • Tension dans l’hémicycle à la reprise des débats sur le PL Sanitaire les députés de gauche s’interrogent sur l’objectif de ce texte après l’ITW du président au Parisien : « veut-il protéger les Français ou emmerder les non vaccinés ? » la séance est suspendue… en direct sur LCP

      Jamais vu une telle unanimité dans l’opposition, à part LREM, même les groupes à priori favorables au pass vaccinal fustigent Macron.
      Ça devait passer crème et le pire Président de l’Histoire a réussi à se torpiller tout seul !

      Après avoir insulté avec son insupportable morgue la représentation nationale pendant des heures, Véran fait moins le malin maintenant que le patron a dévoilé le vrai plan.
      C’est toujours ça de pris 😂

      Première fois de ma vie que je suis sur LCP à 1h30 du mat pour suivre ce qu’il se passe à l’AN. C’est que c’est vraiment fascinant ce qui arrive. #DirectAN

      Jean Castex doit arriver à l’Assemblée nationale pour s’expliquer des propos du Président de la République qui insulte la population.
      Sans quoi, pas de poursuite des débats.

      Castex n’a pas daigné venir défendre l’indéfendable Président dément, donc la séance est suspendue jusqu’à demain 15h. (Les députés l’ont attendu en vain 1h 30.) C’est un aveu, pour une fois, Macron a dit la vérité !
      Cette loi n’a rien de sanitaire, c’est juste un #contre-feu gerbant pour détourner l’attention alors que l’épidémie flambe par leur faute, et si Castex est assez lâche pour bloquer son propre projet, c’est qu’il le sait bien.

      Les propos de Macron ne sont pas seulement une insulte, ils sont aussi un aveu. Le #PasseVaccinal n’est pas exigé au restaurant, dans les bars, etc. au motif d’un risque sanitaire particulier. Il est exigé pour "emmerder" les non-vaccinés. C’est une sanction sociale. Distopique !

    • La capacité de manipulation de Macron et de ses affidés atteint des hauteurs stratosphériques. Il est clairement établi que, lorsqu’on est dans l’incapacité de faire admettre une vision globale de l’avenir sous tendue par un programme et (aussi) des valeurs morales intangibles, la seule issue est de créer la polémique.

      https://www.20minutes.fr/politique/3211211-20220105-pass-vaccinal-fureur-opposition-apres-propos-macron-non-v

      #en_même_temps #macronisme #LREM

      https://pbs.twimg.com/media/DLYL922WsAAWiAP?format=jpg&name=medium

    • Voilà Tout est dit !
      https://www.youtube.com/watch?v=3QyESVrhqSY

      Choisir la politique du bouc émissaire et insulter les Français, avouer que le pass vaccinal est une extorsion de consentement : les masques tombent, Macron n’est plus président, il n’en respecte aucun devoir, il devient tyran et s’arroge tous les droits.
      Indéfendable !

      « Parler vrai, parler cash ? Non, ce sont des propos indignes dans la bouche d’un président de la République. Il parlait de droit et de devoir, Le devoir d’un Président de la République c’est d’assurer la concorde nationale, d’être le garant des institutions, d’assurer la sécurité de tous les Français. Or là, Emmanuel Macron choisit la politique du bouc émissaire. Et on sait très bien comment elle se termine cette politique : dans le sang, c’est terrible. Ce n’est pas défendable ».

      « Le 31 décembre 2019, l’apaisement, toujours, doit primer sur l’affrontement assurait Macron. Et voilà qu’il dit, ce mardi, qu’il a très envie d’emmerder les non vaccinés. C’est une très petite minorité qui est réfractaire et qu’on emmerde davantage. Et il l’assume. Le problème, c’est que nous avons 77% de vaccinés, 90% éligibles vaccinés et 300.000 cas en 24h. C’est un échec pendant 2 ans de cette politique sanitaire que Macron veut cacher derrière une petite phrase ».

      « Pendant toutes les épidémies, on a choisit la politique du bouc émissaire , la société a toujours voulu mettre au banc une partie de cette société. Mais ceux là ne sont pas responsables ».
      « Macron invente un délit de déchéance de citoyenneté »

      « Macron parle aussi de responsabilité en disant qu’un irresponsable n’est pas plus un citoyen. Mais un irresponsable de quoi ? Aujourd’hui, la vaccination n’est pas obligatoire. Donc un citoyen qui ne se vaccine pas ne viole aucune loi. Il choisit simplement de ne pas prendre un produit qui pourrait le protéger contre un virus dangereux. Là, Macron invente un délit de déchéance de citoyenneté sur une loi qui n’existe pas comme manger dans les trains ! Pour moi, il n’y a qu’un seul irresponsable, il est à l’Élysée ».

      « Il est temps de prendre conscience de cette politique dangereuse du pass vaccinal. Les débats vont changer de ton, les députés ont compris qu’il était un prototype de crédit social à la chinoise. Castaner en parle et fait la différence entre les bons et les mauvais citoyens. Sauf que la Constitution française ne fait pas de différence ».

      "Nous sommes des citoyens avec des droits et des devoirs, certes. Nous avons le droit de vote et nous avons un devoir hérité de la Constitution de 1793 : « S’il y a oppression contre le corps social, lorsqu’un seul de ses membres est opprimé, que le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

    • Le pass vaccinal ne s’appliquera pas à l’Assemblée et au Sénat

      Le rapporteur a relevé que certains parlementaires ne sont pas vaccinés. Appliquer le passe vaccinal pour entrer dans l’hémicycle pourrait entraîner un risque constitutionnel.

      Assemblée, 5 h 26, les députés votent le #passevaccinal. Pas de purificateur d’air, pas de levée des brevets, pas de poste en réa, aucune stratégie sanitaire mais policière : « emmerder des Français » pour cacher la destruction de l’hôpital. François Ruffin