• Mafias et banques - Histoire | ARTE
    https://www.arte.tv/fr/videos/RC-024485/mafias-et-banques

    Retour sur l’histoire d’une saga méconnue : l’alliance que vont tisser groupes criminels organisés et institutions financières, des années 1920 à nos jours à l’échelle de la planète. Cette série documentaire en trois épisodes, sous forme d’enquête, plonge dans les eaux troubles de la mafia. De Michele Sindona, le banquier du Vatican, au cartel de Pablo Escobar en passant par la City de Londres et les Bahamas.

    1ère partie : Le temps des pionniers
    2ème partie : Follow the money
    3ème partie : L’Internationale criminelle

    #banques #finance #crime_organisé #mafia

  • « On va arrêter de faire des lois » : Emmanuel Macron cherche-t-il à contourner le Parlement ? - Le Parisien
    https://www.leparisien.fr/politique/on-va-arreter-de-faire-des-lois-emmanuel-macron-cherche-t-il-a-contourner
    https://www.leparisien.fr/resizer/963uP__Nkg-lsEJEv3U5o5naO9E=/1200x675/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/LVW3JEJOQJB4HILEDTTFAIEJDQ.jpg

    La formule, attribuée à Emmanuel Macron en Conseil des ministres, le 17 janvier, est évidemment provocatrice : « On va arrêter de faire des lois. » Car le gouvernement n’a bien sûr pas l’intention de ne plus déposer de projets de loi et bien d’autres textes seront étudiés à l’avenir. Mais elle en dit long sur un virage que le chef de l’État semble déterminé à aborder, après l’épisode de la loi immigration, qui s’est étalé pendant des mois.

    Face aux parlementaires de la majorité, réunis à l’Élysée le 15 janvier dernier, Emmanuel Macron a assumé la nouvelle méthode. « On a pris beaucoup de lois ces dix-huit derniers mois, beaucoup de ces lois sont à décliner sur le terrain », commence le chef de l’État, citant des domaines aussi divers et variés que la sécurité, la justice, l’éducation, la culture, l’industrie ou encore l’énergie.

    Puis il a prévenu : « Il y a beaucoup de choses qu’on peut faire hors textes. Ce n’est pas simplement le fait de faire moins de lois. On a fait autant de textes dans les premiers mois de cette mandature que sous la précédente. Simplement, on a fait plus de textes d’initiatives parlementaires, moins d’initiative gouvernementale mais avec beaucoup plus d’amendements. » La salle des fêtes de l’Assemblée nationale est restée parfaitement silencieuse face à ces changements de pied, prônés par le président.

    #démocratie

  • #Mafias et #banques

    Retour sur l’histoire d’une saga méconnue : l’alliance que vont tisser groupes criminels organisés et #institutions_financières, des années 1920 à nos jours à l’échelle de la planète. Cette série documentaire en trois épisodes, sous forme d’enquête, plonge dans les eaux troubles de la mafia. De #Michele_Sindona, le banquier du Vatican, au cartel de #Pablo_Escobar en passant par la City et les Bahamas.

    https://www.arte.tv/fr/videos/RC-024485/mafias-et-banques
    #mafia #crimalité_organisée #finance
    #documentaire #film_documentaire

  • Le petit commerçant chinois devenu le blanchisseur du crime organisé et des fortunes françaises

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/11/22/le-petit-commercant-chinois-devenu-le-blanchisseur-du-crime-organise-et-des-

    Ce type est certainement une pourriture véreuse. Cependant, Le Monde semble bafouer la présomption d’innocence et les propos du journaliste sont d’un racisme hallucinant, à commencer par le titre. Je croyais que c’était Le Journal du Dimanche qui avait désormais pour but de nourrir les rangs de l’xdroite, il est pas tout seul :/

    Il ouvre même sa filière Chen Wei à d’autres intermédiaires qui apportent leurs propres clients. L’un d’eux, Thierry L., interrogé par les juges, a admis avoir utilisé ce canal et blanchi, en deux fois, 400 000 euros pour « Christophe Février (…), un ami ». M. Février est un repreneur très controversé d’entreprises en faillite en France et à l’étranger, dont les investissements dans la transition énergétique lui ont valu, début 2022, une mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale. Selon l’un de ses avocats, Me David Apelbaum, il conteste, dans ce dernier dossier, les faits qui lui sont reprochés et affirme, par ailleurs, ne pas vouloir s’exprimer sur l’autre affaire.

    Jeudi 16 novembre, au cœur du CIFA encombré de véhicules, à Aubervilliers, Le Monde s’est rendu dans la boutique Feeling Style de Chen Wei où des clients faisaient leurs achats pour leurs propres magasins dans Paris. Absent, il a été contacté par l’un de ses vendeurs, mais il n’a pas souhaité faire de commentaires sur les enquêtes en cours, à l’instar de ses deux avocats, Me Diane de Condé et Me Thierry Herzog, également sollicités.

    trouvé sur https://justpaste.it/72h9d

  • How a Brazilian prison gang became an international criminal leviathan
    https://www.theguardian.com/world/2023/nov/11/pcc-brazil-drug-trade-gang

    But over the past five years, investigators say the PCC – which the US now calls one of the world’s most powerful organized crime groups – has morphed into an even more formidable force after forging lucrative alliances with partners ranging from Bolivian cocaine producers to Italian mafiosi. Today, the group boasts tens of thousands of members and has a growing portfolio of interests, including illegal goldmines in the Amazon. It controls one of South America’s most important trafficking routes – linking Bolivia and Brazil to Europe and Africa – and is partly responsible for a tsunami of cocaine that has brought car bombings, assassinations and gunfights to parts of Europe.

    “If someone is using cocaine in France, England or Spain there’s a very good chance it got there through the hands of the PCC,” said Lincoln Gakiya, a prosecutor from São Paulo’s organized crime taskforce, Gaeco, who estimates the group now makes $1bn a year – almost entirely from international trafficking.

    [...]

    “They start in this nightmarish situation and they gather up enough power to subdue all rivals. They become a kind of a leviathan and they take over and then they put in place a kind of social order, a peace, that makes everybody better off.

    “Of course, some people don’t like it,” Lessing added. “But for the average prisoner they are happy to be governed, just like the average citizen is happy that there is a state.”

    #Brazil #Brésil

  • Opinion | Yevgeny V. Prigozhin, the Man Challenging Putin for Power
    https://www.nytimes.com/2023/01/26/opinion/russia-putin-ukraine-wagner.html

    Zygar est un journaliste russe de qualité qui a choisi le camp états-unien. Son déménagement à Berlin ne semble pas avoir été accompagné des problèmes qui se posent typiquement aux réfugiés russes pacifistes et déserteurs. Ce n’est pas une voix indépendante. Si on n’oublie pas son affiliation, on peut le lire sans tomber dans le piège des malentendus et éléments obscurcis qu’il nous tend. Ses textes complètent l’image que nous avons de la Russie.

    Il a un point faible évident : comme tous les auteurs bourgeois ses textes ne proposent jamais d’analyse permettant de percer le brouillard idéologique qui les entoure. On ne le lit alors que pour sa contribution de « faits » si chers au journalisme bourgeois. Il nous permet également la découverte d’une perspective impérialiste sur les choses qu’il traite, car ses textes sont lus avec attention par les autres membres de son camp. Il a un style agréable à lire. Tant mieux. Pour une fois je découvre une source du camp impérialiste dont la lecture ne fait mal au coeur.

    https://de.m.wikipedia.org/wiki/Michail_Wiktorowitsch_Sygar

    26.1.2023 by Mikhail Zygar - Guest Essay

    Mr. Zygar is a Russian journalist and the author of “All the Kremlin’s Men: Inside the Court of Vladimir Putin.”

    This guest essay published in January. The mercenary leader Yevgeny V. Prigozhin is now involved in what Vladimir Putin has called “an armed rebellion” against the Russian military.

    President Vladimir Putin of Russia, it seems, has finally noticed that the war in Ukraine created a dangerous competitor to his power: Yevgeny Prigozhin, the founder of the private military company, the Wagner group, whose troops fight alongside the Russian Army.

    Depending on your point of view, Mr. Prigozhin could be considered either the person of the year or the villain of the year. Mr. Putin is, according to many sources in Moscow, confident that he can weaken Mr. Prigozhin, who has clashed with the military’s general staff. However, the effect could be the opposite, with more people seeing Mr. Prigozhin as the most probable favorite to succeed Mr. Putin.

    From the very beginning of the war against Ukraine, Mr. Putin made sure that rivals to his power could not emerge and took great pains to ensure that the conflict does not create a popular military leader who could pose a threat. It worked. In the summer of 2022, for instance, the ambitious Gen. Alexander Lapin was the recipient of a small online public relations campaign glorifying him. This immediately cost him his job — and a brief but powerful media war against him was launched by Mr. Prigozhin, who controls a series of online troll factories.

    According to my sources close to the Russian administration, Mr. Putin then perceived Mr. Prigozhin solely as a counterweight to the generals. The Russian president saw Mr. Prigozhin as his man, an obedient tool and easy to use.

    Yet in recent years, Mr. Prigozhin has made a very unexpected career. At first, he was known as Putin’s chef, who managed to become a state contractor of school lunches for Russian children all across the country. Then he created the troll factory, the Internet Research Agency, and he was singled out in Robert Mueller’s investigation into interference in the 2016 election. Finally, Mr. Prigozhin became famous as the founder of the Wagner group, whose contractors fought in Africa, Syria and now Ukraine.

    Those achievements alone guaranteed Mr. Prigozhin responsibility for Mr. Putin’s most delicate assignments. But this year, Mr. Prigozhin moved into another league, surpassing all of Mr. Putin’s other friends in power. These include Defense Minister Sergei Shoigu; the Russian Security Council secretary, Nikolai Patrushev; the C.E.O. of Russia’s state-owned defense giant, Rostec, Sergei Chemezov; and Mr. Putin’s closest friend, Yury Kovalchuk. Mr. Prigozhin bypassed all of them and appears to be the most important player in Russia. He is both the most popular political operator and the one who is feared by Russian high officials and businessmen.

    Mr. Prigozhin’s meteoric political rise began this summer when he started touring Russian prisons and recruiting prisoners for his private Wagner army, offering pardons to those who fight on the front lines in Ukraine: six months of service and then freedom.

    To do this, Mr. Prigozhin had to take on several key Russian security agencies at once: the Federal Penitentiary Service, a state within a state in Russia, the F.S.B., the Interior Ministry, the Prosecutor General’s Office and the Investigative Committee. All of those groups have a special status, they report only to President Putin, and no one dares to argue with them. But then the situation changed — a joker appeared, who can beat all the aces at the same time. If Mr. Prigozhin can free any prisoner, his powers are unlimited.

    The next sign of Mr. Prigozhin’s new status was his open confrontation with the Ministry of Defense and the military’s general staff.

    This conflict was a new phenomenon for the Russian political system. In the past, some subordinates of Mr. Putin usually did not allow themselves to publicly attack subordinates. But, in 2022, that changed. When the invasion started, Mr. Putin was obsessed with the war. It’s his only interest, sources claim. Only those people who are on the front lines have direct access to Mr. Putin and former members of the inner circle who ended up in the rear became less significant.

    Mr. Prigozhin managed to create for himself the image of the most effective warrior. He is not subordinate to the Ministry of Defense, he is not included in the system of military bureaucracy, and he determines his own tasks, goals and time frames. According to my sources, Mr. Putin was fine with this arrangement. And he allowed Mr. Prigozhin to rudely and publicly criticize other generals. Mr. Putin has a low opinion of them, so he didn’t scold the Wagner founder.

    Last fall, Yevgeny Nuzhin, a former Russian prisoner who defected to Ukraine after being recruited by the Wagner group and ended up back in Russia after a prisoner swap, was killed with a sledgehammer. A video of this massacre emerged in November and was most likely intended as a warning to all future deserters.

    Surprisingly, this barbarity has a lot of fans. Stores in Russia began to sell “Wagner Sledgehammers,” as well as souvenirs and car stickers with Wagner symbols. Mr. Prigozhin, who put out a statement supporting Mr. Nuzhin’s killing, became somewhat of a folk hero.

    The most radical politicians and businessmen have been drawn to Mr. Prigozhin. Those I speak with tell me that the leader of Chechnya, Ramzan Kadyrov, who previously had a direct line to Mr. Putin, now reports to Mr. Prigozhin. The businessman Konstantin Malofeev, owner of the ultraconservative channel Tsargrad TV, who supported Russia’s attack on Donbas in 2014, as well as the ideologist of modern Russian fascism, the philosopher Aleksandr Dugin, also praised Mr. Prigozhin. In addition, his group of influence includes the leaders of the so-called Donetsk and Luhansk republics. In general, this is the most influential clan in modern Russia, since it is those who are at the front who carry the most weight in the eyes of Mr. Putin.

    Mr. Prigozhin has also become the hero for “patriotic” military reporters (those who work for propagandist media and express openly fascist views).

    But Mr. Prigozhin already seems like a completely independent political player. He started fighting against the governor of St. Petersburg, Alexander Beglov, a longtime associate of Mr. Putin. “People like Mr. Beglov will be crushed by our society like bugs, sooner or later,” he recently wrote.

    By the end of 2022, many Moscow businessmen and officials strongly believed that Mr. Prigozhin was a real threat. “The sledgehammer is a message to all of us,” one oligarch told me. For several months last year questions swirled about why Mr. Putin would not put Mr. Prigozhin in his place, as he did to so many others.

    On Jan. 10, Mr. Prigozhin reported on his company’s Telegram channel that Wagner militants had taken the Ukrainian city of Soledar. This was his most powerful propaganda victory and convincing proof that Wagner is one of the most combat-ready Russian units. My sources in Moscow say some high-ranking officials started discussing — supposedly half-jokingly — if it was the right time to swear allegiance to Mr. Prigozhin before it was too late.

    The Ministry of Defense claimed that the seizure of Soledar was their achievement, which was immediately denied by Mr. Prigozhin and numerous military correspondents. For propagandists, such an insignificant victory caused absolute rapture. Here is one of the characteristic comments: “Wagner PMC stormed the Russian city of Soledar and killed all the occupants. Not exchanged, namely killed. Like mad dogs. Therefore, Yevgeny Viktorovich Prigozhin is a real Russian politician. He says what the good Russian people want to hear and does what they expect from their army.”

    It was presumably at this moment that Mr. Putin realized that Mr. Prigozhin might be a bit too popular. So he elevated Mr. Prigozhin’s main enemies, Generals Lapin and Valery Gerasimov, and appointed General Gerasimov as commander of the operation in Ukraine. This is Mr. Putin’s traditional bureaucratic game, which has been effective but may not work this time.

    Many Russians, zombified by propaganda, are frustrated that the army is not winning. Kyiv was not taken in a few days as promised. By appointing General Gerasimov supreme commander, Mr. Putin assumes responsibility for all subsequent defeats. And it doesn’t weaken Mr. Prigozhin, who did not criticize this appointment.

    This means that, in the near future, Mr. Prigozhin may challenge the president, and Mr. Putin may no longer be able to oppose his former chef.

    #Russie #guerre #état #gouvernement #politique #mafia

  • Marie-Laure Piazza devant le CSM : « le ministre a les mains sales »
    https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/dans-le-pretoire/dans-le-pretoire-du-vendredi-20-octobre-2023-1455665

    Mais diable, qui en veut autant à Marie-Laure Piazza ?
    La magistrate a bien sa petite idée - doux euphémisme. Car le 26 septembre 2016, alors qu’elle préside un procès d’assises tendu à Bastia, elle croise dans une coursive du palais de justice un des avocats de la défense qui lui adresse, je cite, des clins d’œil appuyés, et des mouvements de langue sur ses lèvres en se grattant la braguette. Sous le choc, Marie-Laure Piazza établit un rapport, déclenche une enquête, l’avocat est sanctionné d’un rappel à la loi. Et quatre ans plus tard, l’avocat est devenu garde des Sceaux.

  • 21-22 octobre - STOP A69 - Les Soulèvements de la Terre appellent à rejoindre la mobilisation nationale pour bloquer les chantiers en cours

    https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/stop-a69-mobilisation-nationale-pour-bloquer-les-chantiers

    La bataille de l’A69 sera décisive pour les terres du Tarn et pour toutes celles que le bitume menace. Elle appelle une mobilisation massive les 21 et 22 octobre.

    Le 22-23 avril dernier, nous étions des milliers à confluer dans la région Toulousaine pour « Sortie de route », la première mobilisation hexagonale d’ampleur contre l’A69. A l’appel des Soulèvements de la terre, du collectif local « La voie est libre » et de nombreuses organisations, nous avions muré la 4 voies pour marquer notre détermination à empêcher les travaux et enterrer ce projet d’un autre âge.

    Cette autoroute inutile est en passe de ravager irrémédiablement plus de 400 hectares de terres. Malgré les recours juridiques encore en cours d’examen, l’État refuse d’attendre et donne encore et toujours la priorité aux intérêts privés de NGE, Vinci et de Pierre Fabre. Il a décidé de s’asseoir sur l’avis négatif du Conseil pour la Protection de la Nature, sur les 90 % d’avis négatifs sur 6 266 déposés à l’enquête publique environnementale, sur celui plus de 200 scientifiques dont des membres du Giec, et de déclencher les hostilités.

    Depuis plusieurs semaines, les travaux ont ainsi commencés. 120 paysan.nes refusant de partir sont expropriées. Les pelleteuses ravagent terres arables, collines et zones humides. Les machines détruisent le paysage et l’habitat d’une multitude d’espèces animales et végétales. Elles abattent en quelques secondes des arbres centenaires. Mais il est encore temps d’agir ! Il est urgent de confluer de toute la France pour rejoindre et appuyer de toutes nos forces celles et ceux qui – sur place – s’organisent pour stopper immédiatement ces destructions irréversibles

    Sur place la résistance s’organise. Diverses actions de blocage et de désarmement d’engins ont eu lieu ces derniers mois sur les chantiers. Certain·es campent dans les arbres pour ralentir les abattages. D’autres préparent d’arrache-pied la mobilisation des 21 et 22 octobre prochains, dans le cadre d’une suite d’actions de la « déroute des route » au niveau national et à l’appel d’un ensemble de collectifs engagés de longue date dans le combat (lien). D’autres encore font la grève de la faim depuis plusieurs semaines, sont pour ceratines dans une situation physique déjà critique et trois d’entre elle ont annoncé le 4 octobre entrer dans une grève de la soif lundi si les chantiers n’étaient pas suspendus.

    Clément Beaune a récemment annoncé l’abandon imminent de certains projets routiers – sans dire lesquels – tout en maintenant l’un des plus gros : l’A69. Après avoir reçu le 3 octobre des représentant·es de La Voie Est Libre et du GNSA, la présidente de région Carole Delga a affirmé quant à elle qu’il n’ y avait aucune autre alternative que la poursuite des chantiers. Une fois de plus, l’État fonce dans le mur coûte que coûte..

    Mettons leur la pression. La bataille de l’A69 sera décisive pour les terres du Tarn et pour toutes celles que le bitume menace. Elle appelle une mobilisation massive les 21 et 22 octobre. Depuis l’interlude et l’intercomité des Soulèvements de la Terre du 30 septembre, nous avons décidé de la rejoindre et de démarrer ainsi la saison 6 des Soulèvements de la Terre. Ensemble, faisons de ce week-end là le point culminant de la campagne pour « la déroute des routes ».

    Nous le savons, ce dont nous avons besoin, ce n’est pas de plus de routes, c’est de protéger les terres agricoles, les espaces naturels menacés, et de mettre fin à l’expansion continue du traffic de marchandises. Le bouleversement climatique et l’effondrement de la biodiversité exigent, a minima, un moratoire sur l’ensemble des projets routiers en France et de réfléchir en profondeur à nos besoins réels. Si l’État refuse de nous entendre, nous l’appliquerons nous-mêmes en nous opposant partout physiquement aux chantiers.

    Alors, retrouvons nous tous et toutes dans la région de Castres-Toulouse le 21 et 22 octobre prochain. Ramenez de quoi camper sur place, résister aux travaux, grimper dans les arbres... Imaginons ensemble de multiples stratégies pour défendre les terres en bloquant les travaux. Soyons nombreux·ses et déterminé·es pour leur barrer la route !

    #slt

  • Malea: an investigation into the ‘Ndrangheta groups between Calabria and Luxembourg
    https://irpimedia.irpi.eu/en-malea-investigation-ndrangheta-calabria-luxembourg

    Since the 1980s, a group of Calabrian entrepreneurs have been living in Luxembourg. Their sons now own pubs and restaurants. However, according to an investigation by the anti-Mafia prosecutor’s office, however, they are linked to a cosca from a small town in Calabria Clicca per leggere l’articolo Malea: an investigation into the ‘Ndrangheta groups between Calabria and Luxembourg pubblicato su IrpiMedia.

  • Asie du Sud-Est : des centaines de milliers de personnes forcées à réaliser des fraudes en ligne
    https://www.nextinpact.com/article/72323/asie-sud-est-centaines-milliers-personnes-forcees-a-realiser-fraudes-en-

    Le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) détaille dans un rapport le système criminel qui force des centaines de milliers de personnes à réaliser arnaques sentimentales et jeux illégaux en ligne, dans des conditions indignes des droits humains.

    Régulièrement, les études le démontrent : les faux investissements et les escroqueries sentimentales font perdre des milliards de dollars à des centaines de milliers d’internautes. Mais sait-on seulement qui réalise ces escroqueries, et pourquoi ? Depuis 2021, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) relève des alertes sur le lien entre ces activités frauduleuses et des trafics d’êtres humains dans différents pays d’Asie du Sud-Est.

    Arnaques en ligne : plus de victimes chez les 30-49 ans, plus de pertes chez les seniors
    La criminalité organisée occupe 20 % du temps de nos services de renseignement

    Un Fraude Fight Club pour sensibiliser aux arnaques sur Instagram

    De fait, en Birmanie, au Laos, en Thaïlande, au Cambodge ou encore aux Philippines, des réseaux criminels réduisent des centaines de milliers de personnes en situation de quasi-esclavage, selon un rapport publié par l’instance. Le but : réaliser toutes sortes de fraudes numériques pour leur compte.
    Deux types de victimes pour un même crime

    La situation est complexe, car la fraude en ligne crée deux types de victimes, note d’entrée de jeu le HCDH : celles qui perdent les économies d’une vie ou se retrouvent endettées à cause des schémas dans lesquels elles ont été embarquées, mais aussi ceux et celles qui sont contraints à réaliser les escroqueries.

    Arnaques aux sentiments (dites « pig-butchering »), fraude aux crypto actifs, jeux illégaux… Si les victimes de ces gangs criminels ne coopèrent pas, elles se voient menacées de traitements cruels, de détentions arbitraires, de violences sexuelles et diverses autres attaques directes envers leurs droits humains. L’ampleur du phénomène est complexe à saisir, mais le rapport pointe diverses sources qui estiment à 120 000 le nombre de personnes concernées au Myanmar, à 100 000 celles qui le seraient au Cambodge.

    Les auteurs des arnaques en ligne « subissent des traitements inhumains tout en étant forcées de commettre des crimes. Ce sont des victimes. Ce ne sont pas des criminels », insiste le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme Volker Türk.
    L’activité des « filières » de l’arnaque aggravée par la pandémie

    Selon le HCDH, les arnaques rapportent à ceux qui les orchestrent des milliards de dollars chaque année. En 2021, les seuls vols de cryptomonnaies ont pesé 7,8 milliards de dollars à travers le monde. Vu le secret qui entoure ces activités, cela dit, l’instance admet qu’il est difficile de chiffrer précisément les sommes amassées.

    Parmi les autres activités concernées, les jeux d’argent sont plus ou moins interdits en Chine, au Cambodge, en Thaïlande et au Laos, ce qui n’a pas empêché des filières criminelles de s’y installer. Dans d’autres cas, comme aux Philippines, des activités plus légales se créent, sous réserve qu’elles visent des joueurs situés hors du pays.

    Les réseaux d’arnaques en ligne existent depuis longtemps dans la région, mais le HCDH rapporte une augmentation de ce type d’opérations depuis 2016, en particulier au Cambodge. Quant à la Birmanie, où des filières criminelles œuvraient déjà en la matière, le coup d’État militaire de février 2021 semble avoir aggravé la situation.

    En provoquant la fermeture de tous les établissements plus ou moins légaux, la pandémie de Covid-19 a poussé les filières criminelles à chercher de nouveaux espaces où exercer ainsi que de nouvelles filières où « recruter » les bras nécessaires au maintien de leurs opérations. La période a aussi poussé un nombre croissant de gens en ligne, ce qui a accru les possibilités d’arnaques.
    Abus de la vulnérabilité des personnes migrantes

    La pandémie s’est donc aussi traduite par une tendance accrue des trafiquants à se tourner vers des personnes migrantes. Avec les fermetures de frontières et de nombreuses entreprises, celles-ci se sont en effet retrouvées dans des situations particulièrement vulnérables.

    La plupart des personnes victimes de ces trafics sont des hommes, note le rapport, même si la présence de femmes et d’adolescents a été notée dans quelques cas. Ils sont souvent éduqués, avec des diplômes en informatique et des compétences multilingues, ce qui est inhabituel dans les autres affaires de trafic d’êtres humains documentées dans la région.

    Dans certains cas, note toutefois le HCDH, des citoyens des pays concernés sont, eux aussi, embarqués dans ces trafics inhumains.
    Le rôle des plateformes

    Le HCDH note le rôle particulier que jouent les réseaux sociaux et les autres plateformes numériques dans les opérations d’arnaques. Comme le reste du monde, l’Asie du Sud-Est a connu une intense transformation numérique. Résultat, « les habitants de l’Asie du Sud-Est accordent une grande confiance aux plateformes de médias sociaux, mais dans le même temps, la réglementation protégeant les droits des utilisateurs en ligne est limitée. »

    Or les trafiquants sont, eux aussi, passés à l’ère numérique : le rapport pointe leur usage croissant des plateformes pour recruter des victimes de leur trafic, notamment à l’aide de fausses offres d’emplois. Ils laissent entendre qu’ils embauchent pour des postes de développeurs, dans le marketing ou dans les ressources humaines. Dans certains cas, les publicités ciblent même les populations de pays étrangers, les trafiquants se chargeant alors du transport.

    Facebook, Grindr, Instagram, LinkedIn, OkCupid, Line, WeChat et d’autres : ce sont les mêmes espaces numériques qui sont ensuite utilisés pour arnaquer des internautes, en plus des faux sites web utilisés pour tromper des internautes.

    En juin, la police philippine a sauvé 2 700 personnes venues de Chine, des Philippines, du Vietnam, d’Indonésie et d’une dizaine d’autres pays forcées de réaliser des activités de délinquance numérique. L’Associated Press soulignait déjà l’ampleur croissante du problème, notant que les chefs d’États de l’Association des Nations Unies du Sud-Est (ASEAN) s’étaient mis d’accord quelques semaines plus tôt pour coopérer dans la lutte contre ce type de criminalité.

    #Cybercriminalité #Arnaques #Mafias

  • Malea, l’indagine sulla locale di ‘ndrangheta tra Mammola e il Lussemburgo
    https://irpimedia.irpi.eu/openlux-indagine-malea-ndrangheta-mammola-lussemburgo

    Dagli anni Ottanta, un gruppo di imprenditori calabresi vive in Lussemburgo. I figli, oggi, possiedono pub e ristoranti. Secondo un’indagine della Dda di Reggio calabria, però, sarebbero legati a una cosca di Mammola Clicca per leggere l’articolo Malea, l’indagine sulla locale di ‘ndrangheta tra Mammola e il Lussemburgo pubblicato su IrpiMedia.

  • Marseille : détention provisoire requise pour quatre policiers soupçonnés de « violences en réunion » - Le Parisien
    https://www.leparisien.fr/faits-divers/detention-provisoire-requise-pour-quatre-policiers-marseillais-soupconnes

    Devant le tribunal de Marseille jeudi, une dizaine de policiers, en tenue ou en civil, ainsi que des proches des fonctionnaires interpellés attendaient depuis le matin la décision du juge des libertés et de la détention. Mardi soir, alors que les fonctionnaires gardés à vue quittaient les locaux de l’IGPN (la police des polices) situés dans les locaux de la préfecture, pour être transportés dans des commissariats de la ville en vue d’être interrogés, ils avaient été applaudis par ceux venus les soutenir. Un soutien qui pourrait se transformer en grève du zèle.

    « On a déjà plusieurs centaines d’arrêts maladie déposés par des collègues marseillais », menaçait un policier en attendant la décision de la justice. « C’est chaud pour les mandats de dépôt. S’ils vont en prison, il y aura encore beaucoup plus d’arrêts maladie et ça fera de gros dégâts. » D’ores et déjà, une cagnotte a été ouverte sur le site GoFundMe afin de réunir des fonds pour les soutenir.

    https://seenthis.net/messages/1009514

    #mafia #police #assassins #BAC #Marseille

  • Près de 7 tonnes de cocaïne au milieu d’un container de bananes dans le port d’Anvers : 4 suspects interpellés RTBF - Belga

    La douane a trouvé une grosse quantité de cocaïne cachée dans un container de bananes dimanche au port d’Anvers, communique le parquet anversois mardi. Au total, 6822 kilos de drogue ont été découverts. La police a appréhendé quatre individus.

    La saisie s’est opérée sur le quai 1742 au port du pays de Waes, une section du port d’Anvers. La cocaïne se trouvait avec un chargement de bananes en provenance d’Équateur. La Police Judiciaire Fédérale (PJF) d’Anvers a appréhendé quatre suspects lors de l’opération. Ils ont entretemps été présentés à un juge d’instruction, qui a décidé de les maintenir en détention.

    #drogues #cocaïne #mafia #santé #addiction #société #trafic #criminalité #cocaine #Anvers #criminalité

    Source : https://www.rtbf.be/article/pres-de-7-tonnes-de-cocaine-au-milieu-dun-container-de-bananes-dans-le-port-dan

  • Une nouvelle campagne met les groupes à risque en garde contre les dangers de la cocaïne Anne François - Vrt nws

    La consommation de cocaïne augmente en Flandre, à tel point que la ministre du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille Hilde Crevits (CD&V) vient de lancer une campagne de sensibilisation, en collaboration avec le Centre flamand d’expertise sur l’alcool et autres drogues (VAD). Via des films courts placés sur les réseaux sociaux, la ministre veut informer et attirer l’attention sur les dangers de la cocaïne. « Ce sont avant tout les jeunes adultes qui consomment cette drogue addictive », souligne Kathleen Peleman du VAD.

    Les films de sensibilisation seront avant tout destinés à trois profils de consommateurs de cocaïne : les personnes qui veulent répondre à une pression élevée de travail ou de prestations professionnelles, les consommateurs de cocaïne qui veulent accroître leur plaisir lors de sorties nocturnes, et les personnes qui prennent des stupéfiants pour tenter d’oublier leurs problèmes. Ces publics différents recevront des informations sur les dangers de la consommation de cocaïne et seront dirigés vers le site internet d’information sur les drogues, pour davantage de détails et une aide personnalisée.

    Un quatrième film est destiné aux citoyens qui s’inquiètent de la consommation de cocaïne d’une personne dans leur entourage. Ils recevront des indications sur la façon d’aborder le sujet, tout en se protégeant. Les quatre films seront également diffusés via Google, à l’attention des personnes qui font une recherche sur la cocaïne via l’internet.

    « En plus de tous les moyens qui sont déployés dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre la criminalité, il est important de veiller à la santé des consommateurs de cocaïne. C’est la raison pour laquelle nous lançons quatre films destinés aux divers types de consommateurs », expliquait la ministre flamande de la Santé publique Hilde Crevits.

    Groupes cibles
    D’après le Centre flamand d’expertise sur l’alcool et autres drogues, la consommation de cocaïne est avant tout répandue parmi les citoyens âgés de 25 à 34 ans. « Des études indiquent que les hommes qui font partie de cette catégorie d’âge sont huit fois plus susceptibles de consommer de la cocaïne que les femmes », souligne Kathleen Peleman.

    Elle précise que les films qui seront diffusés ne montreront pas des images choquantes. « Quand on mène une campagne de sensibilisation avec des images effrayantes, on atteint avant tout les personnes qui sont déjà convaincues des dangers de la drogue. Les personnes qui sont tentées par la cocaïne ou qui la consomment vont rejeter la campagne ».

    La campagne de sensibilisation ne sera pas visible dans des lieux publics. « Parce que la consommation de cocaïne est très basse au sein de la population. Et parce que nous ne voulons pas normaliser la cocaïne », conclut Peleman.

    #drogues #cocaïne #mafia #santé #addiction #société #trafic #criminalité #cocaine #opioides

    Source : https://www.vrt.be/vrtnws/fr/2023/06/27/une-nouvelle-campagne-met-les-groupes-a-risque-en-garde-contre-l

  • #Gorafi La cocaïne non-utilisée du Festival de Cannes sera reversée à des associations

    C’est un geste anti-gaspi qui a de quoi redonner le sourire. C’est sous l’impulsion de Thierry Frémeaux (directeur du Festival de Cannes) et de plusieurs personnalités du cinéma, qu’il a été décidé que toute la cocaïne non-utilisée pendant l’évènement sera reversée à des associations dès la semaine prochaine. Une belle preuve de générosité qu’il faut saluer dans ces temps difficiles.


    Capucine Devers a été choisie pour gérer l’opération. Selon elle, même si le stock est limité, c’est une belle occasion à saisir : « Le stock de cocaïne est estimé à environ 900 kilos. Soit deux ou trois soirs au festival – ou seulement 6 heures s’il y a Pio Marmaï et Benoît Magimel dans la même pièce. Mais pour des gens qui n’ont pas l’habitude, il peut tenir longtemps, et cela leur donnera du baume au cœur… Mais attention à la tachycardie ! (rires) »

    Les bénéficiaires
    Concernant les bénéficiaires de l’opération, ils ne sont pas choisis au hasard. La direction a privilégié des associations locales d’aides au SDF, ou une association luttant contre la solitude des personnes âgées. Raoul, SDF de 64 ans, a été choisi pour tester le produit en avant-première. Il raconte ses impressions : « J’ai mélangé coke, alcool et médicaments, et je suis resté debout 72 heures à faire les cent pas et à parler tout seul. Je me suis battu deux fois et j’ai fait 24 heures de garde à vue. Je regrette rien et si c’était à refaire, j’en reprendrais encore plus ! D’ailleurs il vous en reste ? »

    Contrôlée par nos soins, la poudre est une 0.8 (pure à 80%) ce qui est un score très correct pour un produit importé et souvent trop coupé. Un beau cadeau donc, qui change des traditionnels paquets de pâtes et autres jambons sous vide, et qui apportera un peu de joie aux nécessiteux.

    #drogues #cocaïne #mafia #Cannes #showbizz #santé #addiction #société #trafic #criminalité #cocaine #opioides #france #culture

    Source : https://www.legorafi.fr/2023/06/13/la-cocaine-non-utilisee-du-festival-de-cannes-sera-reversee-a-des-associati

    • #figaro Rouen : le record mondial de la plus longue chenille humaine a été battu

      En marge de l’Armada, à Rouen, plus de 3900 personnes ont dansé sur l’air d’« accroche tes mains à ma taille, c’est la chenille qui redémarre », rapporte BFM Normandie. Certifié par un huissier de justice, le nombre de participants permet de battre le record breton. En juin 2022, une chenille composée de 1336 personnes avait égayé Saint-Brieuc.

      L’évènement, organisé par des journalistes de 76Actu et France Bleu Normandie, était préparé depuis un an. Il a lieu à 18h sur l’esplanade Sant-Gervais, lieu où se tiennent les concerts de l’Armada.


      Un plan bien ficelé avait été monté, auquel ont notamment participé le maire de la ville, Nicolas Mayer-Rossignol, ainsi que Vincent Piguet, qui a fondé la Chenille school academy. « Ça chenille très très bien », a-t-il affirmé à nos confrères de BFM Normandie.

      #bêtise #Rouen #France #EnMarche
      h-actu/rouen-le-record-mondial-de-la-plus-longue-chenille-humaine-a-ete-battu-20230613

      Rouen chenille humaine

  • En Israël, l’exil parfois amer des escrocs de la taxe carbone
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/05/24/planques-or-en-israel-l-exil-parfois-amer-des-escrocs-du-carbone_6174571_322

    Reportage
    Une trentaine de Franco-Israéliens, condamnés en France pour leur participation en 2008-2009 à une gigantesque fraude à la TVA sur le carbone, profitent de la lourdeur des procédures d’extradition pour vivre en Israël. « Le Monde » a enquêté sur cette communauté où l’argent, a priori, ne fait pas le bonheur.

    On pourrait croire que c’est un type qui promène son chien, mais c’est un roi de l’escroquerie en cavale. Au milieu des bikinis et des joueurs de raquettes, dans les effluves d’aubergines grillées et de crème solaire, Cyril Astruc arpente la plage de Herzliya (au nord de Tel-Aviv, Israël), silhouette fine, chemise à fleurs, peau tannée et lunettes noires, malinois au bout de la laisse, dix-neuf années de prison et trois mandats d’arrêt internationaux au-dessus de la tête. S’il posait un pied dans l’Hexagone, cet homme né en France il y a cinquante ans serait « coffré » instantanément. Mais pour l’instant, il a les deux dans le sable israélien, et il promène son chien.

    Le personnage est courtois, d’un abord facile, mais il décline notre demande d’entretien – « Vous comprenez que, dans ma situation, la discrétion est ma meilleure alliée » – et confie, avant de prendre congé, que les chances de le voir rentrer en France de son plein gré sont assez minces : « Je n’ai rien contre l’Etat français, je n’ai rien contre la justice française, simplement c’est compliqué de se rendre pour aller faire dix-neuf ans [de prison], je pense que vous comprenez. Dix-neuf ans, c’est quand même beaucoup. A ce prix-là, j’aurais pu commettre un assassinat. »

    Cyril Astruc n’a tué personne ; la justice française se contente de lui reprocher un rôle majeur dans l’« escroquerie du siècle » : la fraude à la TVA sur le carbone qui, en quelques mois de 2008 et 2009, a permis à une poignée de carambouilleurs particulièrement dégourdis de délester le Trésor public de 1,6 milliard d’euros. L’entourloupe consistait à monter des sociétés fictives pour acheter, hors taxe et à l’étranger, des quotas de carbone, ou droits à polluer, puis à les revendre à une société française à un prix incluant la TVA, sans reverser celle-ci à l’Etat. (...)

    #Paypal
    #Mafia_du_CO2. #taxe_carbone

  • La mafia dei Nebrodi pascola libera tra i fondi Ue
    https://irpimedia.irpi.eu/farmsubsidy-nebrodi-mafia-politica-agricola-ue

    Un processo in Sicilia svela una delle più grandi frodi europee con i fondi Ue per l’agricoltura. Ma le cifre potrebbero essere ancora più grandi. E mostrano la necessità di cambiare i meccanismi di prevenzione Clicca per leggere l’articolo La mafia dei Nebrodi pascola libera tra i fondi Ue pubblicato su IrpiMedia.

  • Silence dans les champs

    Depuis les années 1960, le « système » agro-industriel fait naître des empires transnationaux et des #baronnies_rurales. Il crée des #usines et des #emplois. Il entraîne la disparition progressive des #paysans, l’#asservissement de nombreux salariés de l’#agroalimentaire, l’altération des écosystèmes et la généralisation de la nourriture en boîte. Il s’impose au nom de la realpolitik économique et de la foi dans une certaine idée du « #progrès ». Il prospère grâce à la bienveillance, l’impuissance ou la lâcheté des autorités. Il engendre ses propres mythes, capables de façonner durablement les mentalités. Il enrichit considérablement une minorité, alors que certains se contentent de survivre grâce aux subventions ou doivent s’estimer heureux parce qu’ils ont un travail. Il fait taire des récalcitrants à coups de menaces, de pressions, d’intimidations, de calomnies ou de sabotages. La #violence est son corollaire. Le #silence, son assurance-vie. Comment le définir ? « #Féodalité », répondent les uns. « #Esclavage_moderne », disent les autres. « #Oligarchie » ou « #mafia », jurent certains...
    Enquête au long cours jalonnée de témoignages saisissants, Silence dans les champs est une immersion glaçante dans le principal territoire agro-industriel de France : la #Bretagne.

    https://www.arthaud.fr/silence-dans-les-champs/9782080280886
    #livre #agriculture #industrie_agro-alimentaire

  • La grande remise à zéro de l’eau : L’ONU et le WEF s’attaquent maintenant à votre eau ! L’eau au service du "développement durable" (Climatedepot.com)
    https://www.crashdebug.fr/la-grande-remise-a-zero-de-leau-lonu-et-le-wef-sattaquent-maintenant-a-vo

    Comment peut-on créer de toute pièce une pénurie sur un élément qui est le plus abondant de tous sur terre : l’eau ! La terre est la planète bleue, elle est composé à 70,8% d’eau ! encore une fois comme ledit Mr Cerise, c’est la ’gouvernance par le chaos’ comme pour le COVID, la réalité n’a aucune forme d’importance, ce qui compte c’est le discours officiel et l’hystérisation qui en est faite..

    .La #Mafia nazie du #WEF qui expliquait comment ils allaient encore manipuler la population en utilisant le thème de l’eau !Ces nazis sont fous et dangereux et plus rien ne les arrête !#Macron #Pègre #Mafia #Nazisme #WEF #Mondialisme #Sicalisme #Borne #SystèmeMafieux https://t.co/pz5ivIByiq — .Francis LALANNE Officiel (@OffLalanne) April 3, 2023

    Au regard de son #planEau scélérat, il aura fallut peu de temps (...)

    #Épinglé #Actualités_internationales #Actualités_Internationales #ROOT

  • Violences liées au milieu de la drogue à Anvers : un blessé léger et 20 habitations endommagées par une grave explosion Belga - RTBF
    ¨Anvers plus que jamais en proie à la violence liée au milieu de la drogue _

    Une violente explosion a endommagé pas moins de vingt habitations et fait un blessé léger à Anvers dans la nuit de samedi à dimanche, communique la police locale.

    L’explosion a eu lieu vers 3h00 du matin dans le voisinage de la place Franklin Roosevelt. Une personne a été légèrement blessée, à cause d’éclats de verre.

    Les dégâts concernent au moins quinze habitations dans quatre rues, mais il s’agit avant tout de débris de verre. La résidence qui est suspectée d’avoir été la cible de l’explosion est par contre plus largement endommagée. Cinq véhicules ont aussi été abîmés.


    . . . . . .
    Compte tenu de la gravité de l’impact de cette attaque sur le quartier, j’ai demandé à la police locale de mener une vaste enquête de quartier avec des visites de maison en maison pour parler à tous les habitants et recueillir autant d’informations que possible", a commenté le bourgmestre Bart De Wever.

    « Cet incident violent montre une fois de plus à quel point le crime organisé lié à la drogue doit être combattu de toutes ses forces dans ce pays. Avec tout le respect pour les efforts et les engagements pris récemment par le gouvernement fédéral, la police judiciaire fédérale reste en sous-effectif », déplore celui qui est aussi président de la N-VA.

    Source : https://www.rtbf.be/article/violences-liees-au-milieu-de-la-drogue-a-anvers-un-blesse-leger-et-20-habitatio
    #drogue #drogues #cocaïne #crack #mafia #santé #addiction #société #cocaine #trafic #criminalité #héroïne #marché #Anvers #ue #union_européenne