• Quels sont les coûts liés à l’utilisation de frameworks JavaScript pour le développement Web ? Une analyse des sites utilisant React, Vue.js ou Angular
    https://javascript.developpez.com/actu/303519/Quels-sont-les-couts-lies-a-l-utilisation-de-frameworks-JavaS

    S’invitant dans le débat, Tim Kadlec, un développeur qui aide les organisations à améliorer les performances de leurs sites, estime pour sa part qu’il n’y a « pas de moyen plus rapide de ralentir un site que d’utiliser un tas de JavaScript », et c’est justement ce que font les frameworks JavaScript : utilisez beaucoup plus de JavaScript. Mais « le truc avec JavaScript », poursuit-il, « c’est que vous finissez par payer une taxe sur les performances pas moins de quatre fois », dit-il. Les quatre taxes auxquelles il fait allusion sont :
    – le coût de téléchargement du fichier sur le réseau ;
    – le coût de l’analyse et de la compilation du fichier non compressé une fois téléchargé ;
    – le coût d’exécution du JavaScript ; et
    – le coût de la mémoire.

    Avec des graphes comparatifs de divers paramètres tels que « Quantité de JavaScript servi », « Temps de traitement CPU »

    Pour illustration de cette lenteur et du peu d’importance donnée à l’UX par les développeurs, voir par exemple le backoffice de #Mailjet ou #Gandi_v5 qui sont des modèles de lenteur totalement désespérant et rebutant pour l’utilisateur... (en plus d’un manque d’ergonomie flagrant sur toutes les fonctionnalités un peu avancées)

    Et conséquence non évoquée ici, le coût écologique lié à l’utilisation de ces framework doit être non négligeable...

    L’article original (En) : https://timkadlec.com/remembers/2020-04-21-the-cost-of-javascript-frameworks

    #lenteur #framework_javascript #web_dev #fail

    • Un commentaire précise qu’il faut quand même pas juste prendre en compte le premier chargement, ça n’a pas de sens, car pour là où c’est utilisé, c’est généralement pour des choses qu’on utilise plusieurs fois, où on a un compte, etc. Donc une fois le premier chargement, une grosse partie est déjà en mémoire du navigateur, que ce soit le JS et la plupart des éléments d’interface.

    • Pour le premier chargement, ça dépend à quel utilisateur on s’adresse mais si la première impression qu’on a en arrivant sur un site c’est sa lenteur, ça fait mauvais genre. De plus le cache ne dure pas indéfiniment, en plus du fait que le fichier JS peut inclure autre chose que la librairie du framework et donc demander à être téléchargé de nouveau à chaque màj du code.
      C’est amusant de voir les commentaires sur le site developpez, certains semblent penser qu’on ne peut pas faire de site/app sans ces frameworks... Cela explique sûrement que tant de sites ou d’applications Web soient si lourds.
      Pour moi le pire que j’ai vu (en tant qu’utilisateur) c’est le site d’Arrêts sur image, qui utilise Angular. Une aberration. Ils ont optimisé un poil depuis le lancement donc c’est moins pire aujourd’hui mais ça reste une erreur technique majeure à mon sens.

    • Ah bah pour un site de média éditorial, essentiellement fait de texte avec quelques images et vidéos, ça n’a aucun putain de sens… Normalement c’est pour de l’applicatif, des trucs où ça doit mettre jour des données en direct, etc. C’est ce que je disais plus haut, normalement quand on l’utilise c’est pour de l’appli, où t’as un compte, où ya du fonctionnel (pour l’interface d’admin d’un média éditorial à la limite, mais pas sa partie publique). Pour juste du texte et des commentaires dessous… hu

    • C’est tout le problème, les développeurs connaissent tel ou tel framework et se mettent à l’utiliser partout, sans discernement. Dans les commentaires sur Développez, il y en a même un qui explique que sans framework Javascript son appli ne serait pas jolie ! Et même pour les applis, sauf besoins très spécifiques, j’ai quelques doutes sur l’utilité de ces machineries, l’auteur du texte initial a raison, le Javascript de base (ou jQuery) peut faire beaucoup de choses. Bien sûr ça suppose de passer un peu plus de temps à coder (et de se confronter à des choses peut-être plus complexes au premier abord), encore que la maintenance sera probablement beaucoup plus légère ensuite.
      Je précise par ailleurs que j’ai déjà utilisé Angular de manière assez intensive, je suis loin d’être un anti-framework primaire.

    • Bonne jour née !

      Grand lodge de l’état de New York libre - maçons acceptés, Invention de nouveaux membres ont besoin de leur donner le pouvoir de richesse et la renommée, ce que jamais le cœur membre désire sera de donner à lui, dans les francs-maçons il n’y a pas de sacrifice humain, les francs-maçons est là pour vous enseigner la loi de la nature et comment profiter du bénéfice de la terre, êtes-vous intéressé à profiter du bénéfice des francs-maçons ? Appel/Texte +19293141761 NY Ou WhatsApp NL Via +31687718900 Vous pouvez également frapper notre page officielle sur Instagram, https://instagram.com/freemasonry001?igshid=ocfw41haedxh

  • Mailchimp forces Mandrill developers onto paid accounts
    http://thenextweb.com/dd/2016/02/25/in-hostile-move-mandrill-gives-all-developers-60-days-to-switch-to-paid-

    Mailchimp justifies the change because its competitors, like Amazon SES or Sendgrid provide a better “utilitarian” service for customers that’s cheaper and more efficient — so the company wants to compete on features instead of price.

    Marketing & Transactional Email Service | SendGrid
    https://sendgrid.com

    SendGrid has been built from the ground up as an API company. We’re built to serve developers and make it easy to send email no matter your environment. You can send email over SMTP or HTTP, and even use one of our official client libraries. In just a few minutes, you can send your first email and millions more.

    AWS | Amazon Simple Email Service (SES) – Services de messagerie basés sur le cloud
    https://aws.amazon.com/fr/ses
    https://a0.awsstatic.com/main/images/open-graph/opengraph.gif

    Amazon Simple Email Service (Amazon SES) est un service de messagerie économique qui repose sur l’infrastructure fiable et évolutive développée par Amazon.com pour sa propre clientèle. Avec Amazon SES, vous pouvez envoyer des e-mails transactionnels, des messages marketing ou n’importe quel autre type de contenu de qualité à vos clients. Amazon SES vous permet également de recevoir des messages et de les placer dans un bucket (compartiment) Amazon S3, d’appeler votre code personnalisé via une fonction AWS Lambda ou de publier des notifications dans Amazon SNS. Avec Amazon SES, aucun engagement à long terme n’est nécessaire : les frais vous sont facturés au fur et à mesure, en fonction de votre utilisation du service.

    Bulk Email Marketing Services - Mailjet
    https://www.mailjet.com

    Send Email That Converts
    One email platform to power your entire business.
    Email Marketing, SMTP Relay, APIs.

    Transactional Email API Service for Developers by Rackspace - Mailgun
    http://www.mailgun.com

    Easy SMTP integration and a simple, RESTful API abstracts away the messy details of sending transactional or bulk email. Scale quickly, whether you need to send 10 or 10 million emails.

    Postmark – Unmatched email delivery & troubleshooting
    https://postmarkapp.com

    Since we send transactional only, ISPs love us. Our infrastructure combined with proper content and delivery practices means higher response rates from your customers.

    Email Delivery Service & Transactional Email | SparkPost
    https://www.sparkpost.com

    SparkPost is the email delivery service based on the Momentum platform. It provides the same deliverability, scalability and speed as we provide to the biggest senders in the world, in an easily integrated cloud solution.

    #mandrill #mailchimp #mailjet #sendgrid

    • A propos de SendinBlue, entreprise d’email marketing
      https://fr.sendinblue.com/about

      Lancée en 2012, SendinBlue a pour vocation d’être la plateforme marketing la plus facile à utiliser et la plus fiable. Avec des bureaux en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, SendinBlue sert plus de 15 000 utilisateurs dans le monde entier et envoie plus de 30 millions d’emails et SMS chaque jour.

      Grâce à des utilisateurs dévoués et une équipe innovante, SendinBlue continue à créer de nouveaux outils pour aider efficacement les entreprises à se développer

    • Illustration directe de la féodalité (feudalism) dénoncée par @touti et d’autres ici : le mail c’est compliqué car il y a du spam, donc on a besoin de passer par des protecteurs, qui font ce qu’ils veulent comme ça les arrange. Et modifient les conditions d’usage quasiment sans préavis.
      Notons que #seenthis est concrètement victime de cette situation, puisqu’on utilise mandrill pour router les emails de notifications.

    • @fil je reste convaincu qu’un service équivalent proposé par un hébergeur de confiance qui se spécialiserait dans l’envoi de mail pourrais trouver un public ...

      Mais le mail c’est un peu pénible à gérer en effet . Comme tu dis entre le spam et la personne qui veut envoyer son vrai mailing pour un événement qui se passe dans une heure :(

      pour #seenthis tu avais passé toutes les notifs avec mandrill ?

    • Je continue la liste des alternatives en modifiant le premier commentaire .

      Vu via

      Mandrill Changing Pricing Structure, Alternatives available – 86Pixels
      http://86pixels.com/2016/02/25/mandrill-changing-pricing-structure-alternatives-available

      Basically, we have the need to send automated emails for everything ranging from password reminders to targeted marketing emails and notifications. Email is a tricky beast nowadays given the reputation required to reliably deliver emails from one person to another, so it is easiest to outsource this.

    • Notez la #désinvolture totale : est-ce seulement légal de changer des #ToS sans aucun préavis ? Et si l’utilisateur est en congé, en week-end, malade ou quoi… il accepte quand même le truc tacitement ?

      These new Terms go into effect today. If you continue using MailChimp after today, you’ll be doing so under the new Privacy Policy and Terms of Service.

    • Dans l’agreement sur le site c’est un délai de 10 jours qui est mentionné :

      Terms of Use | MailChimp
      http://mailchimp.com/legal/terms

      We may change any of the Terms by posting revised Terms of Use on our Website and/or by sending an email to the last email address you gave us. Unless you terminate your account within ten (10) days, the new Terms will be effective immediately and apply to any continued or new use of MailChimp. We may change the Website, the Service, or any features of the Service at any time.

    • Pff, tu oublies dans ta liste http://www.dolist.net

      Et ça fait parti des raisons pour lesquelles je suis en colère contre ceux qui commandent des sites de service public en ignorant totalement mes conseils et les stratégies de marché des soit-disants gratuits #gafa et m’oblige à céder à leurs exigences à la con.

      Dernièrement, une collectivité, qui m’a fait transiter les inscriptions mails à ses listes par Dolist justement, me demande aussi de mettre GAnalytics et ose déclarer sur son site qu’elle s’engage à protéger et sauvegarder les données de ses visiteurs.

      Tout ça parce que le petit fonctionnaire commanditaire est ravi de savoir qui a lu quoi.
      #données_personnelles #dégout_du_web

    • @rastapopoulos ya déjà mailjet ... après faut en choisir un autre pour laisser un choix. C’est toujours mieux d’avoir un choix.

      @touti c’est le manque d’alternative pour envoyer de façon efficace et sur des mails qui fait qu’on passe par des solutions externes comme mandrill .

      Ya pas une boite spécialisée dans l’hébergement de mails en france ? ou alors un « bête » serveur mailman 3 ? à configurer et renforcer le spip-mailshot mailman (qui fonctionne deja il me semble) ... mais bon comme dit plus haut le mail c’est devenu un art et ça ne passionne pas les foules.

    • Et ça me parait tellement évident, que je ne comprends pas qu’autant de personnes du monde alternatif est accepté de se plier aux GAFA. Surement par confort.

      Et je suis parfaitement au courant qu’il faut des serveurs de mails alternatifs. Et il y a déjà longtemps que je demande aux amis techos et aux millionnaires du web de donner aussi le pouvoir sur les serveurs internet. C-a-d de ne pas seulement donner des outils comme SPIP, mais aussi la connaissance pour faire ses propres hébergements, comme pour créer des plateformes multimédias alternatives.

      Même chose pour les #GAFA, depuis des années on sait à quel point nous en sortirons tous affaiblis. Il a fallut Snowden pour se rendre compte ? vraiment ?
      Donc, je n’ai pas de noms à donner, mais je crois que le problème vient aussi de la technocratie, qui même dans le libre n’échappe pas à la politique du pouvoir, ou à la non stratégie politique, ou qui évolue en pensant seulement #confort_technique, comme on veut.

    • @aude_v, il y a (eut) aussi des hébergeurs alternatifs associatifs qui fournissent le mail + le service mailman/sympa de listes de mail et l’hébergement de tes sites comme lautre.net, hébergeur autogéré, dans la même veine que ouvaton, ou encore no-log, qui offrait gracieusement des créations de comptes mails au moment où la menace sur les libertés internet a commencé à toucher les hébergeurs de mails. Mais ce sont des gens de bonne volonté qui s’épuisent aussi à maintenir ces services en face des Goliath du web.

      La question concerne les mailing liste et les gros flux de mails, quand seenthis doit envoyer 40.000 mails dans la journée, cela a un autre impact que des mails individuels. Alors #qui_paye (en argent ou en temps ou en connaissance technique) ce service pour qu’il soit ouvert à tous et reste fiable ? fiable techniquement et fiable éthiquement ?

      La contrepartie des services gratuits des GAFA, c’est de croire que c’est facile et dépendre de leur bon vouloir une fois que nous nous serons laissés déposséder de nos propres outils. Actuellement la stratégie du GAFA gratuit est la même que les supermarchés : faire tomber les petits et se nourrir des données clients.

      Le #pouvoir c’est aussi la possibilité de faire …

    • On a peut-être un peu dérivé sur la question des services gratuits des GAFA, alors que là j’utilisais la version payante de Mandrill (qui n’est pas un GAFA) pour envoyer certains mails (j’aurais dû préciser) : ceux que je n’arrive pas à « faire passer » autrement à cause des trucs d’antispam.

      Je me coltine toujours l’hébergement de @seenthis (en sus de celui des quelque 800 listes militantes de @rezo), et j’essaie de faire que ça marche ; et pour moi le critère numéro est que les gens reçoivent les messages. Je ne sais pas bien comment on peut faire ça proprement, étant donné que le routage est devenu une affaire horrible.

    • @touti Une suite comme Yunohost http://yunohost.org qui met à disposition une bonne configuration, et l’achat d’un serveur perso (que ce soit Raspberry Pi ou un fit-pc) et l’utilisation de de logiciels comme Mailman, sympas, ou PhpList n’est-ce pas une bonne solution pour ce problème que tu pointes :

      Et il y a déjà longtemps que je demande aux amis techos et aux millionnaires du web de donner aussi le pouvoir sur les serveurs internet. C-a-d de ne pas seulement donner des outils comme SPIP, mais aussi la connaissance pour faire ses propres hébergements, comme pour créer des plateformes multimédias alternatives.

      Mais bon ça ne résoudra pas le problème d’envoi de 40 000 mails par jours que connaît Seenthis.

    • Suite au message de @touti j’ai regardé dolist et je n’ai trouvé ni la documentation technique permettant d’envoyer par smtp, ni la liste des prix. Pour obtenir la moindre info il faut laisser son email en échange…
      J’ai aussi regardé mailgun (opéré par la société Rackspace), et là c’est facile de s’inscrire mais deux fois plus cher que feu mandrill, et l’interface semble moins pratique.
      Il y a aussi http://www.critsend.com qui est basé à Paris et semble pas mal. Même tarif que mailgun.

    • Pour nous, comme le comparatif de @erational. On utilisait Sparkpost car il autorisait un grand nombre gratuit et ça suffisait largement à tous nos utilisateurs. Mais depuis qu’ils ont changé, on est passé presque partout à Mailjet, la plupart du temps en payant (dès qu’il y a un peu d’abonnés…), car même ceux qui restaient en dessous des 6000 gratuits par mois, ils avaient pas trop envie de mettre 15 jours à tout envoyer avec la limite journalière.