• Carnaval, mardi gras : chacun’ son bande ! - 7 Lames la Mer
    http://7lameslamer.net/carnaval-mardi-gras-chacun-son-1999.html

    « Tous les ans, c’est pendant trois jours une levée soudaine de sauvagerie indécente chauffée à blanc par les rayons d’un soleil d’#Afrique », peut-on lire, au sujet du #carnaval à #LaRéunion, en 1893, dans « L’Indépendant #Créole ». Le ton, raciste en diable, est donné. Carnaval, #mascarade, #mardigras : chacun’ son bande ! Et chacun sa classe sociale, son quartier... son ethnie.

    #racisme


  • Piège nationaliste en #Catalogne

    Le processus de sécession mené par les nationalistes et le gouvernement catalan atteindra un paroxysme ce dimanche premier octobre, date du #référendum pour ou contre l’indépendance du « peuple catalan », il s’agit d’une #mascarade_politicienne, typiquement le genre de #farce_identitaire qui comme ce fut le cas en Ukraine peut tourner au tragique.

    La bourgeoisie et les politiciens catalanistes, pseudos martyres de la garde civile mais véritables carriéristes veulent entrainer dans cette aventure les travailleurs en faisant jouer leur fibre libertaire toujours vivante. Ces mêmes dirigeants corrompus qui ont arbitrairement emprisonnés des anarchistes, qui ont ordonné à leur police, les « mossos », le saccage des athénées libertaires de Barcelone, qui ont défendu le grand patronat contre les ouvriers, nous parlent maintenant de Justice, de Démocratie et de Liberté. Rappelons à tous ces imposteurs que l’émancipation des travailleurs se construit contre toute sorte de #nationalisme et de #xénophobie.

    CNT-AIT - Union locale de Toulouse, le 27 Septembre 2017

    • En ne critiquant pas le nationalisme espagnol et la violence de sa réaction, vous donnez vraiment l’impression de défendre l’Unité nationale-républicaine espagnole héritière du franquisme... bizarre pour des personnes se réclamant de l’anarchisme. L’indépendantisme catalan ne peut se résumer à une mascarade politicienne. Avec vos argument on croirait entendre les eurobéas.

      Mais ce n’est pas la première fois que vos position sont « bizarrement » orientées. D’ailleurs je constate que vous n’avez toujours pas retiré votre illustration sexiste avec El-Khomri

      https://seenthis.net/messages/550475#message550752
      https://seenthis.net/messages/535622#message535646
      https://seenthis.net/messages/550456#message550524

    • Le nationalisme espagnol n’est pas le thème du référendum et ce sont bien les indépendantistes catalans qui sont a la manoeuvre et ce de façon parfaitement cynique .

      Par exemple il évoquent le concept d’émancipation des peuples, c’est logique pour des nationalistes , mais il faut alors leur demander pourquoi Puigdemont qui est leur dirigeant en chef a en 2014 voté contre l’indépendance du Kurdistan ...

      Ensuite « parler de violence de la réaction » , quand on parle d’une poignée de politiciens corrompus interpellés quelques heures par la GC ,on se moque du monde, sans parler de ceux qui comparent ça a la répression franquiste, ces propos sont indécents ,ils insultent les centaines de milliers de personnes massacrées sous Franco . Par contre il n’est pas bizarre que ceux qui pratiquent un tel discours révisionniste insultent des travailleurs antinationalistes , sans Dieu, ni Maitre .

    • Une illustration , comme toute forme d’expression peut prêter a interprétations , pour ma part j’y vois une allusion a Manuel Valls et a sa marionnette El-Khomri, et a des critiques , je conçois qu’on puisse considérer les"valseuses "comme un film sexiste . A l’époque de sa sortie d’autres le considéraient comme un film pornographique et sous Franco ce film était carrément interdit .

      Il existe un fossé entre la critique et la censure , entre la Liberté et la Dictature , mettre a jour ce fossé devient une deuxième raison de cette illustration. .

    • Je ne comprends pas bien la logique : l’illustration est censée donner une image négative de Myriam El-Khomri et pour cela vous l’identifiez à un personnage ciblé par la censure ? Vous validez donc implicitement les arguments de la censure ?

    • L’allusion n’est pas identification, et quand cela serait cela ne validerait rien du tout, car les arguments de la censure pour interdire l’image ne visent pas ici la personne mais appartiennent au domaine de la morale , religieuse en 1974 et pseudoféministe de nos jours .

    • La censure franquiste peut donc être invoquée pour qualifier ceux qui émettent des doutes quant à la pertinence de cette illustration. On ne serait pas dans un cas où « ces propos sont indécents [et] insultent les centaines de milliers de personnes massacrées sous Franco » ?

    • Bien sûr que la censure franquiste (ou autre ) peut être « invoquée » puisque les productions jugées pornographiques étaient interdites sous Franco . Tout comme maintenant sous prétexte d’antisexisme montrer l’Image du corps de la femme était en soi scandaleux . La comparaison est parfaitement valable sur ce terrain , elle est même exemplaire d’un certain état d’esprit , car dans le premier message on ne se contente pas « d’émettre des doutes » , ce qui aurait été éminemment recevable , non, on demande le retrait de l’illustration . ..

    • Il faudrait arrêter avec les conneries supposées sexistes. Ce n’est pas l’objet du fil de discussion. Il ne faut pas détourner le débat de son objet. Ouvrez un fil sur l’illustration de khmri, si ça vous chante et discutez-en, si ça vous enchante, mais sur un autre fil, SVP.

      Pour ma part, je suis tout à fait d’accord que ce qui se passe en catalogne est une mascarade politicienne des plus immondes et hypocrites.
      Les pov’catalanistes élus, comme tous les bourgeois politiciens, n’ont qu’une envie, c’est de s’en foutre plein les fouilles ; ils en peuvent plus d’attendre et sentent bien qu’ils pourraient s’en mettre encore plus dans les poches s’ils étaient aux commandes, sans concurrence aucune.

      Les seuls qui tireront un bénéfice de cette séparation seront d’autres clans de la bourgeoisie de la politique, le patronat et les institutions religieuses. On n’échappe pas à l’oppression d’un Etat en créant un autre Etat. Les Etats fonctionnent tous dans le même sens ; d’abord son autoconservation, ensuite, servir les intérets de leur bourgeoisie.

      Quand je vois l’intox des médias qui nous parlent de violentes charges policières et de nombreux blessés dans le style « X blessés légers et quelques autres un peu plus gravement », ça montre que la presse encense les catalanistes et tente de donner une image exagérément tragique de la situation. Un peu plus gravement signifie clairement que ce n’est pas grave. Sinon, on aurait parlé de blessés graves ou de grèvement blessés. Mettre le mot gravement peut faciliter la surrenchère en faveur des catalanistes car les propos sont vite déformés.

      Il ne faut pas oublier qu’en catalogne, il y a beaucoup de gens qui sont contre l’indépendance, mais aussi contre le référendum. De ceux-là, la presse en parle si peu. Les médias font comme s’ils n’existaient pas. Ces anti-indépendantistes, très nombreux, ne sont pas, dans leur majorité, des fascistes, bien au contraire.
      En catalogne, une grosse part des habitants n’est pas, et ne se revendique pas, catalane. Et, même à barcelone, on croise énormément de gens qui parlent l’espagnol plutôt que le patois catalan. Personne n’empêche ceux qui le veulent de parler catalan, si ça les chante. Qu’en serait-il avec les catalanistes au pouvoir ?

      Il est exact que le spectre du scenario de l’euromaïdan plane sur barcelona et il est souhaité par les puigmont et compagnie. Et son prédécesseur, jordi pujol, n’a-t-il pas des casseroles au cul pour détournements de fonds et pour corruption ? A mon avis, les autres catalanistes brulent d’en faire autant. C’est le but de la manoeuvre. Et le pujol n’est certainement pas le seul dans son cas.

      Je rappelle que les molossos de escuadra s’en sont donnés à coeur joie pour matraquer les manifestants en 2011 et les anarchistes à chaque fois qu’ils en ont eu l’occasion. Je ne sais pas si vous vous souvenez de l’opération policière pandora, qualifiée d’anti-terroriste. Là, ils ne se sont pas gêné pour matraquer personnes agées et gamins. mais ça c’est vite oublié comme la fuite « courageuse » des « vaillants » élus par hélico.
      Rien que cela devrait suffire à faire réfléchir ceux qui pensent que le catalanisme est une cause à défendre car ce sont les mêmes qui « seront » au pouvoir.

      Les appels à soutenir cette mascarade sont ridicules. ça montre que la confusion règne en maitre et qu’on ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez. Surtout si on est anarchiste, il est impossible de défendre le nationalisme quel qu’il soit, de défendre tout ce qui revendique des peuples supposés, de défendre les mythes réactionnaires, tout comme il est impossible de défendre les religions comme étant un droit alors qu’elle véhiculent des idées totalitaires.

      On entend les catalanistes se revendiquer de l’UE et en appeler à l’europe des nations, c’est digne des nationalistes franquistes. Je ne fais pas de différences entre nationalistes catalans et espagnols ; ils véhiculent la même idéologie nauséabonde. C’est un faux débat, un faux combat.
      ce n’est pas mon combat !

      La charte des langues régionales est seulement un préalable à faciliter la création d’une europe de petits Etats faciles à mettre au pas (ou à corrompre) si besoin est. des petits Etats, ça peut mieux gérer des populations forcément plus petites mais plus proches, surtout si l’esprit communautariste est suffisamment cultivé par la propagande pour couper les populations des différents petits Etats les unes des autres.

    • Tout comme maintenant sous prétexte d’antisexisme montrer l’Image du corps de la femme était en soi scandaleux

      Décider à la place des femmes de ce que l’on doit faire de leurs corps, que ce soit pour le cacher ou le montrer, c’est dans les deux cas l’expression d’un patriarcat sexiste.

    • Catalogne : prendre parti dans une situation étrange, Santiago López Petit
      https://lundi.am/PRENDRE-PARTI-DANS-UNE-SITUATION-ETRANGE

      Il y a des moments où la réalité se simplifie. Ce n’est plus l’heure de faire la part de la vérité et du mensonge dans les arguments qui prétendent défendre l’unité d’Espagne ou proclamer l’indépendance de la Catalogne. (...) Quand on en appelle à ’la Loi et l’Ordre’, tout à coup, tout s’éclaire et chaque position apparaît parfaitement définie sur la table de jeu. Puis, de façon viscérale, ceux d’entre nous qui restaient silencieux savons où nous situer : nous serons toujours face à ceux qui veulent imposer la consigne de rétablir l’autorité. Nous connaissons bien une phrase forgée en France avant la révolution de 1848 qui disait : ’La légalité tue’.

      Effectivement nous sommes, donc, contre l’État espagnol et sa légalité, bien que pour cela nous ayons à prendre parti entre des drapeaux qui nous étouffent, parce qu’ils nous pompent l’air, et des hymnes qui assourdissent et empêchent d’écouter ceux qui, rassemblés, parlent. Il serait magnifique d’affirmer qu’à cette légalité de l’État espagnol s’oppose la légitimité d’un peuple.

    • Il serait magnifique d’affirmer qu’à cette légalité de l’État espagnol s’oppose la légitimité d’un peuple.

      Il ne s’agit pas, ici, de la légitimité d’un peuple supposé, c’est à dire d’une mystification, contre la légalité de l’État espagnol, mais de l’opposition entre deux légalités d’Etat. Je rappelle qu’en catalogne, il y a, au moins, autant de gens qui sont contre l’indépendance que de gens qui se prétendent pour.

      Pour ma part, ma position est de rejeter tous les Etats. Les multiplier est fait pour compliquer la tâche qui va dans ce sens.

    • Il existe un fossé entre la critique et la censure

      La remarque est intéressante, même si hors sujet.
      Je dirai simplement que critique et censure sont diamétralement opposées. Par natures, la censure interdit la critique et la critique transgresse la censure. C’est comme le fossé entre liberté et dictature.

    • Il suffit de lire le fil de la conversation pour comprendre qui en a détourné le sujet , cela permet de ne pas argumenter et de procéder par de la censure, des insultes et autres injonctions . unagi , ktche, aude, madmeg , on n’ a pas entendu votre avis sur la question de la situation en catalogne ....

      J’ai lu les textes mis en ligne personne n’évoque le plan international . La référence a l’ Ukraine est ici intéréssante , il semblerait que face a l’UE la Russie voudrait rendre la monnaie de la pièce de Maidan (l’intervention de Assange dans les réseaux sociaux va dans ce sens )

      Qu’en pensez vous ?

    • Il ne s’agit pas, ici, de la légitimité d’un peuple supposé, c’est à dire d’une mystification

      Non mais as-tu lu l’article ou juste l’extrait ? La phrase qui suit immédiatement est

      Malheureusement il n’en va pas ainsi, et que les partis indépendantistes ne recommencent pas à nous rouler dans la farine.

    • Aux autres j’en profite pour transmettre les remerciements pour vos disgressions de la part de l’illustratrice qui l’a commise : elle a bien ri !

      C’est bien pour sa santé, mais je voie pas le rapport. Être une femme n’offre pas d’immunité à la culture du viol. Utiliser la caution d’une femme ne vous fait pas paraître moins sexistes, c’est tout le contraire.
      @l’illustratrice_ventriloque tu devrais lire ceci qui explique les problèmes posé par ton image ; https://seenthis.net/messages/547951

      Sinon pour la Catalogne c’est épatant de voire que vos brillantes lumières sont en harmonie avec les matraques espagnoles.

    • La charte des langues régionales est seulement un préalable à faciliter la création d’une europe de petits Etats faciles à mettre au pas (ou à corrompre) si besoin est. des petits Etats, ça peut mieux gérer des populations forcément plus petites mais plus proches, surtout si l’esprit communautariste est suffisamment cultivé par la propagande pour couper les populations des différents petits Etats les unes des autres.

      Ça vous fait un joli point commun avec le super-jacobin Mélenchon.

      Donc, si je comprends bien, la libre association au niveau local doit être encadrée pour maintenir l’unité au niveau d’une entité issue de l’État national bourgeois ?

    • « Sinon pour la Catalogne c’est épatant de voire que vos brillantes lumières sont en harmonie avec les matraques espagnoles »

      Les matraques espagnoles font partie du scénario classique , de la nécéssaire martyrologie pour tenter d’ entrainer la population dans l’aventure chauvine.

    • Pour parvenir a faire un choix entre deux parties,qui sur le fond défendent la même idéologie politique, on est obligé de sortir du réel pour rentrer dans le sentiment .
      N’étant ni un politicien ni un romantique j’observe les faits sociaux , et en la matière il s’avère qu’en Catalogne les partisans du séparatisme se recrutent dans les classes aisées et qu’a l’inverse plus on descend l’échelle sociale plus on s’oppose a l’idée d’indépendance .
      Du coup je ne vois pas dans cet imbroglio l’amorce d’une révolution sociale , je renvoie a cette anecdote qui illustre la complexité de la situation , celle de gitans qui le 01/10 dans un quartier pauvre de Gérone ont piqué les urnes, que les mossos ont voulu arrêter et qui ont été défendu par la garde civile . Cet épisode a fait le tour des réseaux espagnols .
      https://www.mediterraneodigital.com/gente-y-tv/ultimas-noticias-gente-y-tv/prensa/milagro-gitanos-y-guardia-civil-se-defienden-y-echan-a-los-moss

    • il s’avère qu’en Catalogne les partisans du séparatisme se recrutent dans les classes aisées et qu’a l’inverse plus on descend l’échelle sociale plus on s’oppose a l’idée d’indépendance

      C’est bien de dire ça, mais cela repose sur quoi ? (Je ne sais pas hein, ça peut parfaitement être vrai, mais il faut que ça repose sur quelque chose.) Est-ce qu’il y a des statistiques des intentions de vote et de non-vote suivant le milieu social, comme il peut y en avoir pour d’autres élections en France ou autre ?

      Car il y a un article de Contretemps qui a été posté sur seenthis qui démontre justement l’inverse, que les classes bourgeoises aisées de ce territoire sont contre l’indépendance (groupement patronaux, grands patrons, etc, qui pour beaucoup se sont positionnés contre, et ensuite ont fait quelques revirement opportunistes mais que dans tous les cas ils n’en sont pas à l’origine du tout).

    • Manuel Cervera-Marzal : « Le référendum catalan, c’est l’action de désobéissance civile la plus massive de l’histoire de l’Union Européenne »
      http://www.regards.fr/web/article/manuel-cervera-marzal-le-referendum-catalan-c-est-l-action-de-desobeissance

      La Catalogne s’embrase sur fond de processus d’indépendance. Quelles sont les forces en présence ? Comment se positionne la gauche espagnole ? Va-t-on vers une guerre de sécession ? Manuel Cervera-Marzal, sociologue spécialiste de la gauche espagnole, nous aide à y voir plus clair.

      https://youtu.be/NezvE0HpBv8

      #Indépendance_de_la_Catalogne

    • C’est bien de dire ça, mais cela repose sur quoi ? (Je ne sais pas hein, ça peut parfaitement être vrai, mais il faut que ça repose sur quelque chose.) Est-ce qu’il y a des statistiques des intentions de vote et de non-vote suivant le milieu social, comme il peut y en avoir pour d’autres élections en France ou autre ?

      oui des observations personnelles puis l’anecdote de Gérone et surtout cette étude de « el pais »
      https://politica.elpais.com/politica/2017/09/28/ratio/1506601198_808440.html


  • UN atomic chief says Iran meeting terms of nuclear deal
    https://www.apnews.com/b3f48138789945f6afcaa1370d49b8d9

    #Amano : l’#Iran respecte ses engagements, mais les #Etats-Unis ont le droit de décider du contraire.

    VIENNA (AP) — The head of the U.N. agency monitoring Iran’s compliance with nuclear deal said Monday that Tehran is implementing the agreement — but says the ultimate judgment on compliance with the deal rests with the six world powers that signed the pact with the Islamic Republic.

    Yukiya Amano of the International Atomic Energy Agency told the 35-nation IAEA board that the terms Iran accepted “are being implemented” — an assessment that comes as members of the U.S. administration argue otherwise.

    The U.S. administration has faced two 90-day certification deadlines to state whether Iran was meeting the conditions needed to continue enjoying sanctions relief under the deal and has both times backed away from a showdown.

    But U.S. President Donald Trump more recently has said he does not expect to certify Iran’s compliance again. The next deadline is in mid-October.

    Pressed on whether he is saying that Iran is adhering to the terms of the deal, Amano said that can be determined only by a nation that is “party to the agreement.”

    #onu #aiea #mascarade #comparses

    • L’ONU annonce des crimes contre l’humanité au Vénézuela mais est de marbre avec l’Egypte et le Yémen... L’ONU annonce que le respect d’un accord ne dépend pas du respect des termes de l’accord, mais de l’avis des partis...
      Les fonctionnaires de l’ONU ont-ils le petit doigt raide ?


  • Vote Off
    Mascarades électorales en Algérie
    par Nedjib Sidi Moussa, illustré par Rémy Cattelain
    paru dans CQFD n°154 (mai 2017)
    http://cqfd-journal.org/Mascarades-electorales-en-Algerie

    Pourtant, à côté de séquences retranscrivant la langue de bois des grands commis de l’État, la force de Vote Off réside surtout dans ces séquences où s’expriment avec sincérité le rappeur de Bab-el-Oued ou le petit commerçant de la Mitidja, rappelant ainsi que l’Algérie ne se limite pas à sa capitale, où se manifeste toutefois avec plus de clarté le rejet des scrutins faussés. Ainsi, Vote Off propose une séquence au cours de laquelle échange un groupe de trentenaires algérois autour d’un café-clope. L’un d’eux, contrastant avec la détente ambiante, finit par lancer : « J’ai voté une seule fois dans ma vie pour faire plaisir à ma sœur… C’est le 17 avril, le vote, c’est ça ? Pourquoi je voterais ? Le match est truqué. Tu vois le délire ? Le match est truqué, Bon Dieu. On ne va pas se voiler la face . »

    Dans un autre passage, quelque part dans la verdure de la Mitidja, un quadragénaire – qu’on imagine père de famille – s’adresse à la caméra avec une franchise que trahit son agacement : « C’est ton droit de le faire. Donc je vote… Mais je n’attends rien de la politique, il n’y a rien à attendre d’elle. Les politiciens eux-mêmes n’y arrivent pas. Regarde ce qui se passe entre eux. Nous on s’en fout… On veut juste vivre notre vie. Laissez-nous vivre et puis c’est tout... On veut juste avoir les choses dont on a besoin… Ce que l’État m’a donné je le rends . » L’acte de vote, loin d’exprimer une quelconque légitimation du personnel politique, doit davantage être compris, dans ce cas, comme le souci chez certains Algériens de préserver la paix civile et de conserver les quelques acquis arrachés par les luttes populaires ou concédés par un gouvernement soucieux de garantir la paix sociale en échange du statu quo politique.

    #Algérie #Vote_Off #Élection #Législative #Mascarade


  • Si vous avez d’autres infos sur ça hésitez pas à nous contacter : paris-luttes-infos@riseup.net https://paris-luttes.info/le-8-mai-participez-a-la-premiere-8011 … #mascarade2017
    https://twitter.com/Paris_luttes/status/861492746460286977

    Si vous avez d’autres infos sur ça hésitez pas à nous contacter : paris-luttes-infos@riseup.net https://paris-luttes.info/le-8-mai-participez-a-la-premiere-8011#mascarade2017



  • Shoura rejects sports colleges for girls | Saudi Gazette
    http://saudigazette.com.sa/saudi-arabia/shoura-rejects-sports-colleges-girls

    The Shoura Council on Tuesday rejected a proposal to establish sports colleges for girls in the Kingdom.

    The proposal required at least 76 votes to get passed with a majority but got only 73 votes.

    The proposal was presented by three members – Lina Almaeena, Lateefa Al-Shaalan and Ata Al-Subaiti. Lateefa expressed sorrow over the fate of the proposal, saying that “this was the most frustrating day for the Saudi women.”

    Pas de chance, juste quand l’arabie saoudite intègre le Conseil pour les femmes de l’ONU, une proposition pour créer des écoles de sports pour les filles.




  • La « #post-vérité », nouvelle grille de lecture du politique - Le Temps
    https://www.letemps.ch/monde/2016/11/18/postverite-nouvelle-grille-lecture-politique

    La « post-vérité », nouvelle grille de lecture du politique

    C’est le mot de l’année selon le dictionnaire britannique d’Oxford. Il décrit un discours politique qui se passe de toute référence à des faits réels. Le Brexit et le trumpisme en sont le résultat

    • Le terme n’est pas encore entré dans le lexique courant de la langue française, mais pour la vénérable institution du dictionnaire d’Oxford c’est le mot de l’année : post-vérité, « post-truth » en anglais. Inventé par l’auteur américain Ralph Keyes en 2004 (« The post-truth era »), il a lentement fait son chemin dans les médias anglo-saxons avant de s’imposer comme une grille de lecture des bouleversements politiques en cours.

      Les victoires surprises du Brexit au Royaume-Uni, puis de Donald Trump aux Etats-Unis expliquent son succès. L’usage de « post-vérité » a augmenté de 2000% entre 2015 et 2016, note l’Oxford Dictionnary qui ajoute qu’il est devenu un « pilier du commentaire politique » désormais largement compris.

      Exemple du Brexit
      De quoi parle-t-on ? Il s’agit, selon l’Oxford Dictionnary, d’un adjectif désignant « les circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence pour former l’opinion publique que l’appel à l’émotion et aux croyances personnelles ». Quelle différence avec le mensonge, aussi vieux que la politique ? Le menteur n’a plus honte, même s’il est démenti par les faits, car il n’accorde plus d’importance à la vérité factuellement vérifiée.

      Des exemples ? La campagne des « Brexiters » promettait que le Royaume-Uni récupérerait 350 millions de livres sterling versées chaque semaine à l’Union européenne ce qui permettrait de financer les services de santé du pays. Au lendemain de leur victoire, ils ont aussitôt reconnu que c’était faux. De même le leader pro-Brexit, Nigel Farage, se défaussa tout aussi vite de ses responsabilités en tant que principale voix du non. Le mensonge, même avoué, est sans conséquence.

      Les mensonges de Trump
      Il en va de même avec Donald Trump qui a multiplié les contre-vérités, affirmant par exemple qu’il n’avait pas soutenu la guerre en Irak en 2003 ou que Barack Obama n’était pas un Américain. Il ne s’agit pas de fausses promesses ou d’interprétations discutables des faits, courantes dans le débat politique. Le milliardaire est en totale rupture avec la tradition politique américaine dans laquelle le parjure, ou le mensonge, est parfois plus sévèrement puni que les méfaits eux-mêmes.

      « C’est le mensonge plus que le cambriolage du Watergate qui a valu la procédure d’impeachment à Richard Nixon, rappelait récemment Pierre Haski, journaliste à l’hebdomadaire L’Obs. Et pourtant tous les organismes de fact checking (vérifications des faits) qui ont fleuri ces dernières années ne cessent de prouver que plus des deux tiers des affirmations de Trump depuis un an sont fausses, sans que sa crédibilité en soit affectée auprès de ses électeurs. » Ces derniers ne voient pas le problème.

      C’est Katharine Viner, rédactrice en chef du quotidien britannique The Guardian qui a la première mis en perspective ce basculement à la suite de la débâcle de la classe politique britannique lors du Brexit en évoquant « le premier vote majeur dans l’ère de la politique post-vérité ». A propos de la campagne des anti-européens, elle écrivait : « Il s’agissait d’avoir une approche médiatique sur le mode américain. Très tôt, ils ont dit : « Les faits, ça ne fonctionne pas. » Le camp du « Remain » ne pensait qu’aux faits, aux faits, aux faits, aux faits. Ça ne fonctionne tout simplement pas. Vous devez vous connecter émotionnellement avec les électeurs. C’est le succès de Trump. »

      « Les médias sapent les raisons mêmes de leur existence »
      Le discrédit des partis politiques et des médias traditionnels participe de cette logique. Ils ne sont plus jugés pertinents pour décider de l’exactitude des faits. L’avènement de la « post-vérité » en politique accompagne celui des réseaux sociaux comme première source d’information pour des couches de plus en plus importantes de la population. « En chassant le clic facile au détriment de l’exactitude et la véracité, les médias sapent les raisons mêmes de leur existence », écrivait encore Katharine Viner.

      Comment résister ? En mettant à jour les mensonges, les théories du complot, en rétablissant les faits et la vérité, notait récemment The Economist, hebdomadaire britannique des milieux d’affaires. « L’humilité et la reconnaissance d’un certain hubris passé pourraient aussi aider », ajoutait-il.

    • @marielle je ne vois pas comment tu as fait pour avoir cer article payant, mais sinon je trouve ta réflexion inapproriée. Je te vois signaler des articles payant du diplo :)

      Seenthis est un outil de veille qui sert aussi à archiver et retrouver ce qui méritent de l’être, et par ailleurs le temps, même payant comme médiapart ou les jours mérite largement un abonnement et d’être lu et mentionné, certainement plus qu’un diplo à la dérive.

    • Et bien j’ai tout simplement cliqué sur le lien et j’ai eu droit uniquement à 5% de l’article qui me semblait intéressant soit :

      Le terme n’est pas encore entré dans le lexique courant de la langue française, mais pour la vénérable institution du dictionnaire d’Oxford c’est le mot de l’année : post-vérité, « post-truth » en anglais. Inventé par l’auteur américain Ralph Keyes en 2…

      Autant pour moi, je suis sur Ubuntu et il fallait que je désactive Adblock pour lire la suite de l’article ou payer 0.75 euros en 2 clics (super comme procédé) et je remercie Kassem pour en avoir cité une partie.

      L’aperçu des articles du Diplo est un peu plus conséquent et souvent les articles de plus de 6 mois sont disponibles en totalité gratuitement. Personnellement j’aime beaucoup le Diplo, je l’achète régulièrement tous les mois et je trouve les articles de qualité.

      Seenthis est un outil de veille qui sert aussi à archiver et retrouver ce qui méritent de l’être, et par ailleurs le temps, même payant comme médiapart ou les jours mérite largement un abonnement et d’être lu et mentionné, certainement plus qu’un diplo à la dérive.

      Ok pour Seenthis, comme outil de veille et d’archivage. Vous êtes tout à fait libre et en droit de penser que le Diplo est à la dérive. Ce n’est pas mon point de vue et je trouve votre réponse un peu sévère.

      Sinon, lundimatin a également mentionné ce terme :

      – La politique est essentiellement l’art de la manipulation des apparences, du faux-semblant, du stratagème, des jeux à trois bandes, du coup d’État permanent, de la mauvaise foi et de la domination, bref : du mensonge efficace. Quoi de plus logique que d’élire comme président un menteur patenté ? Ceux qui voient dans cette élection le triomphe d’une politique de la « post-vérité » parce que le vainqueur du jour ne s’est jamais soucié de « respecter les faits » tentent lamentablement d’occulter l’évidence que s’il a été élu, c’est précisément parce qu’il incarnait la vérité de la politique, la vérité de son mensonge. Ce qui rend la gauche partout haïssable, c’est de mentir sur le mensonge en faisant de la politique avec des bons sentiments. Chaque fois que la gauche s’en est pris à l’obscénité de Trump, elle n’a donné à entendre que le caractère faux-cul de son propre moralisme. La retenue dont la gauche se prévaut est aussi bien retenue de la vérité, qui éternise le règne du mensonge. C’est ainsi que Trump est devenu, pour certains, le nom de la fin du mensonge. Il leur manque seulement d’avoir lu Gracian, qui disait de l’homme de cour : « Quand son artifice est connu, il raffine sa dissimulation, en se servant de la vérité même pour tromper. Il change de jeu et de batterie pour changer de ruse. Son artifice est de n’en avoir plus. »

      https://lundi.am/LETTRE-A-NOS-COUSINS-D-AMERIQUE

    • America Called #Bullshit on the Cult of Clinton
      https://reason.com/archives/2016/11/20/america-called-bullshit-on-saint-hillary

      The one good thing about Trump’s win? It shows a willingness among Americans to blaspheme against saints and reject the religion of hollow progressiveness.

      If you want to see politics based on emotionalism over reason and a borderline-religious devotion to an iconic figure, forget the Trump Army; look instead to the Cult of #Clinton.

      [...]

      It’s all incredibly revealing. What it points to is a mainstream, Democratic left that is so bereft of ideas and so disconnected from everyday people that it ends up pursuing an utterly substance-free politics of emotion and feeling and doesn’t even realize it’s doing it. They are good, everyone else is bad; they are light itself, everyone else is darkness; and so no self-awareness can exist and no self-criticism can be entertained. Not for even one second, in Heffernan’s words. The Cult of Hillary Clinton is the clearest manifestation yet of the 21st-century problem of life in the political echo chamber.


  • #Logos_nutritionnels : arrêtez cette #mascarade, Madame la Ministre
    https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/logo-nutritionnel-l-information-sur-l-etiquette/petition-stop-a-l-experimentation-des-logos-nutritionnels

    Au lieu de s’appuyer sur des avis scientifiques pour choisir un système d’étiquetage clair, la Ministre de la Santé a lancé une expérimentation pour évaluer en conditions réelles quatre de ces logos nutritionnels. Sauf que… cette expérimentation est mise en oeuvre par le Fonds français pour l’alimentation et la santé. Or le FFAS représente les intérêts de l’industrie agroalimentaire.

    #lobbys


  • On Syria, this is fantasy sports season in the United States
    by Rami G. Khouri
    http://agenceglobal.com/index.php?show=article&Tid=3026

    The discussion on these issues in the United States is other-worldly, because the moral anger and frustration about Syrian suffering and the next president’s policy challenges are totally detached from what the United States and many other governments actually have done and continue to do in the Middle East in the past 35 years . Debating Syria policy in the United States has become the political equivalent of fantasy sports games: Anyone can play; you can choose your own players and game plans; you can suggest and defend any strategy you think will work; you can change tactics in mid-course as many times as you wish; you can trade players (change allies and foes) at will; you can beat your chest and frown in deep concern several times a day; and, in the end, it will all be totally meaningless — because this is a game, not serious political or moral activity that can actually stop the suffering of the Syrian people, given how American and others’ policies have contributed to fostering the human suffering and state fragmentation across our region.

    #Etats-Unis #mascarade


  • America’s Deceptive Model for Aggression - Antiwar.com Original by — Antiwar.com
    http://original.antiwar.com/Nicolas_Davies/2016/10/03/americas-deceptive-model-aggression

    Across the political spectrum, US leaders insist that they will only go to war “as a last resort.” They want us to believe that they will try every peaceful means to resolve differences with other countries before resorting to war. But if those “peaceful means” mean only #ultimatums that are unacceptable to the target country, then US leaders are simply going through a diplomatic charade before going to war.

    #agression #Etats-Unis (pseudo) #diplomatie #mascarade #farce #guerre


  • Jumblat Hints Saniora behind Illegal Internet Network
    http://m.naharnet.com/stories/en/207918-jumblat-hints-saniora-behind-illegal-internet-network

    Il ne faut pas manquer de lire les commentaires, de ceux-là même qui s’indignaient (sic) en 2008...

    From the duo behind the May 2008 mini civil war over Hezbollah’s telecom network: Jumblat accuses Siniora of having mafia-like telcom net!
    https://mideastwire.wordpress.com/2016/04/26/from-the-duo-behind-the-may-2008-mini-civil-war-over-hezbolla

    Jumblat of all people, calling out his longtime ally, US-beloved former PM Siniora, on corruption and “mafia” like activities in setting up an illegal internet network. The ultimate irony here: this same duo sparked the May 2008 mini civil war over Hezbollah’s illegal, secondary fiber optic network. Back then both claimed such a scheme violated the very idea of the state.

    Now Jumblat is accusing Siniora – for pure profit motive – of a longstanding scheme doing just that! I need to read more on this but, the initial thought is that even these incredible un-maskings are not particularly surprising if you have followed the Ceder Revolution since 2004/2005.

    #Liban #mascarade



  • #Iran Not Seeking Entry to U.S. Financial System, Envoy Says
    http://www.nytimes.com/2016/04/21/world/middleeast/iran-nuclear-deal-mohammad-javad-zarif.html

    “We never asked to have access to your financial system,” Mr. Zarif said. “What we asked was to implement the nuclear deal, which requires the United States to allow European financial institutions to have peace of mind for dealing with Iran.”

    [...]

    Because many international financial transactions are conducted in #dollars or converted to dollars, foreign companies interested in doing business with Iran remain wary of inadvertently violating the American rules. This reluctance has frustrated Iran and led to accusations by Iranian officials that the United States has subverted the nuclear agreement.

    #Etats-Unis


  • Saudi Arabia Warns of Economic Fallout if Congress Passes 9/11 Bill
    http://www.nytimes.com/2016/04/16/world/middleeast/saudi-arabia-warns-ofeconomic-fallout-if-congress-passes-9-11-bill.html

    WASHINGTON — Saudi Arabia has told the Obama administration and members of Congress that it will sell off hundreds of billions of dollars’ worth of American assets held by the kingdom if Congress passes a bill that would allow the Saudi government to be held responsible in American courts for any role in the Sept. 11, 2001, attacks.

    The Obama administration has lobbied Congress to block the bill’s passage, according to administration officials and congressional aides from both parties, and the Saudi threats have been the subject of intense discussions in recent weeks between lawmakers and officials from the State Department and the Pentagon. The officials have warned senators of diplomatic and economic fallout from the legislation.

    Adel al-Jubeir, the Saudi foreign minister, delivered the kingdom’s message personally last month during a trip to Washington, telling lawmakers that Saudi Arabia would be forced to sell up to $750 billion in treasury securities and other assets in the United States before they could be in danger of being frozen by American courts.

    #Arabie_saoudite #Etats-Unis


  • Désormais dans certaines circonstances le #FMI, « organisme indépendant », encouragera le non-paiement d’une #dette.

    LEAD 1-Une nouvelle règle du FMI donne un coup de pouce à l’Ukraine
    mardi 8 décembre 2015
    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL8N13X3Z120151208

    WASHINGTON/MOSCOU, 8 décembre (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mardi une nouvelle règle qui lui permettra de continuer à soutenir les pays n’honorant pas leurs échéances vis-à-vis de créanciers dits officiels, c’est-à-dire un Etat ou une institution publique.

    Il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’Ukraine dans l’éventualité d’un défaut de paiement sur les trois milliards de dollars qu’elle doit à la Russie.

    Une règle du FMI prévoyait jusqu’à présent que l’institution ne pouvait plus prêter à un pays s’il faisait défaut sur une créance détenue par le secteur dit officiel.

    C’est précisément cette règle qui vient de changer, a déclaré le porte-parole du FMI dans un communiqué. De plus amples détails seront donnés dans les prochains jours, a-t-il ajouté.

    La Russie a prêté 3 milliards de dollars (2,77 milliards d’euros) à l’Ukraine en décembre 2013, trois mois avant le renversement de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch.

    Moscou a déclaré à plusieurs reprises que la dette de l’Ukraine à son égard ne pouvait faire l’objet d’un accord de restructuration parce elle représentait un prêt d’un Etat souverain.

    Le ministre russe des Finances n’a pas tardé à réagir à la décision du FMI.

    « La décision de changer les règles paraît précipitée et partiale », a déclaré Anton Silouanov à des journalistes.

    « Elle est prise exclusivement au détriment de la Russie et afin de légaliser le non-remboursement par Kiev de ses dettes », a-t-il ajouté.

    #mascarade #malfaiteur


  • Vidéosurveillance : la sanction de la CNIL prononcée à l’encontre de la société PS Consulting confirmée > Actualités du Droit- Lamy
    http://actualitesdudroit.lamy.fr/Accueil/Articles/tabid/88/articleType/ArticleView/articleId/127292/Videosurveillance-la-sanction-de-la-CNIL-prononcee-a-lencontr

    Vidéosurveillance : la sanction de la CNIL prononcée à l’encontre de la société PS Consulting confirmée

    Pour le Conseil d’état, elle a manqué à l’obligation de proportionnalité en plaçant et maintenant sous surveillance l’un au moins de ses salariés bien au-delà du délai de mise en conformité fixé par la mise en demeure de la Commission.

    Saisie par un salarié de la société PS Consulting d’une plainte relative au dispositif de vidéosurveillance sur son lieu de travail, la CNIL, suite à trois contrôles sur place, a engagé une procédure de sanction à l’encontre de la société et a prononcé à son encontre une sanction pécuniaire rendue publique de 10 000 euros en retenant des manquements aux obligations de collecter des données adéquates pertinentes et non excessives, d’informer les personnes et de veiller à la sécurité des données.
    Sa décision est confirmée par les juges du Palais Royal.

    Décompte :
    – un salarié persistant dans la défense de son droit et qui a du certainement tenir bon sur plusieurs années (c’est à souligner parce que c’est usant moralement, et ça coûte aussi forcément en argent)
    + 3 contrôles de la CNIL
    + Une procédure de sanction
    + Un recours en Conseil d’Etat
    Donc la société PS Consulting va payer ’seulement’ 10 000€, perso j’arrêterais de bosser à la CNIL ou au conseil d’Etat de suite parce qu’ils doivent bien mal payer leurs salariés et les juges !


  • Video: Israeli police interrogate 13-year-old accused of stabbing
    Nov. 9, 2015 9:35 P.M.
    http://www.maannews.com/Content.aspx?id=768736

    ❝BETHLEHEM (Ma’an) — In a video obtained by Ma’an, Israeli officials were captured on film during an interrogation of a 13-year-old Palestinian child accused of stabbing two Israelis near the illegal Pisgat Zeev settlement in East Jerusalem.

    The video shows clips of the interrogation of Ahmad Manasra,13, as Israeli detectives yell curses and verbally abuse Manasra, as they question him about the incident and his motives.

    The time of which the footage was recorded is not known.

    On Oct. 30, Israel’s Jerusalem District Court indicted 13-year-old Manasra on charges of attempted murder following an attack on two Israelis, Israeli media reported.

    The stabbing attack took place on Oct. 12 in Jerusalem, with Israeli police reporting that two Israelis, aged 13 and 21, were seriously injured.

    In the video, one interrogator repeatedly shout at Manasra, in Arabic, to “shut up”, as Manansra continuously pleads for the officer to believe that he cannot remember anything about the incident.

    The officer is then seen questioning the boy about a phone call with his lawyer, and then tells him that he is accused of the attempted murder of “two Jews,” and that Manasra had supported “the enemy in time of war,” which Manasra does not seem to understand."

    https://www.youtube.com/watch?v=Y7pAsZx8zdw



    • http://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-officials-knew-they-were-bombing-doctors-without-borders-hospital-

      American special operations analysts knew they were bombing a hospital run by Doctors Without Borders, the Associated Press reports.

      The US chose to move forward with the airstrike because they believed a Pakistani was holding heavy weapons in storage and using the hospital as a command center, according to the AP’s source who spoke on a condition of anonymity.

      http://www.theguardian.com/world/2015/oct/15/us-tank-enters-ruined-afghan-hospital-putting-war-evidence-at-risk

      “There’s somebody in some part of the force that knows that’s a prohibited target,” Newton said. “The question then is, what are the fire control measures over that place?

      “If they were followed, were they adequate? If they weren’t followed, why weren’t they followed? And underneath that, there’s two things. Either, one – they were misapplied. Or, two, there was an exception.”

      An example of an exception would be a case of self-defense, Newton said.

    • Finalement, non, celui qui a fait ça ne savait pas qu’il s’agissait d’un hôpital :
      http://edition.cnn.com/2015/10/16/politics/doctors-without-borders-hospital-airstrike-kunduz/index.html

      There is nothing to indicate the people who made the ultimate decision to pull the trigger knew it was a hospital," one of the officials said. The official couldn’t say who ultimately authorized the strike, but said the point is the initial results show they did not initiate the attack knowing it was a hospital and override the restrictions because there were potential Taliban there.

      “The idea we did this knowing it was a protected facility but there were bad guys there is preposterous,” the official said.

      Et celui qui a fait ça l’a fait alors même que le Pentagone avait été alerté des le début par MSF, et que cette alerte avait été « mise dans le système »,

      A U.S. defense official confirmed that someone from MSF called someone they knew on the Joint Staff during the attack, telling them the hospital was being hit. The defense official said the information received on that call “was quickly put into our system. Beyond that I can’t say where it went, but that the information on that and other phone calls have now been passed to the investigators.”

      #monumental #foutage_de_gueule

       ?

    • Et ça continue de plus belle,

      Report : Troops who sought airstrike thought Taliban controlled Afghan hospital
      http://www.stripes.com/news/middle-east/report-troops-who-sought-airstrike-thought-taliban-controlled-afghan-hospit

      Alors même que MSF avait assuré qu’il n’en était rien...

      ..., in the days before the attack, “an official in Washington” asked Doctors without Borders “whether our hospital had a large group of Taliban fighters in it,” spokesman Tim Shenk said in an email. “We replied that this was not the case. We also stated that we were very clear with both sides to the conflict about the need to respect medical structures.”

      Taken together, the revelations add to the growing possibility that U.S. forces destroyed what they knew was a functioning hospital, which would be a violation of the international rules of war. The Pentagon has said Americans would never have intentionally fired on a medical facility, and it’s unclear why the Green Beret unit requested the strike — and how such an attack was approved by the chain of command — on coordinates widely known to have included a hospital.

      #mascarade #farce #impunité



  • Les électeurs de gauche et écologistes ne sont pas responsables de la montée du Front national
    http://www.reporterre.net/Les-electeurs-de-gauche-et-ecologistes-ne-sont-pas-responsables-de-la-mo

    Caroline De Haas est militante féministe. Elle est l’une des initiatrices du référendum « Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous que le gouvernement mène une politique de gauche ? ».

    ...

    Lorsque Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, a annoncé un référendum auprès des citoyennes et citoyens pour l’unité des partis de gauche aux régionales, j’ai d’abord cru à une farce.

    ...

    En fait, en quelques pages, le site résume les deux possibilités qui te sont offertes à toi, sympathisant-e de gauche : soit tu es pour l’unité avec les socialistes, soit tu es pour l’extrême-droite. Le choix est donc on ne peut plus réduit.

    ...

    C’est quand même une étrangeté de notre vie politique qui veut que le principal parti au pouvoir renvoie sur l’ensemble des autres formations et militant-e-s politiques la responsabilité de son échec. Échec à tenir ses engagements, échec à transformer les rapports de forces dans la société, échec à faire reculer le racisme ou les violences contre les femmes, échec à mettre en œuvre des promesses comme le droit de vote des étrangers ou la fin du contrôle au faciès, échec à résister aux lobbys pétroliers, échec à renforcer les protections sociales, échec à parler de solidarité plus que de fermeté à l’arrivée des réfugié-e-s…
    ...

    Et dangereux : cela signifie qu’au final, ces derniers ne seraient pas responsables de grand chose.

    #crétin_abyssal #plouc #mascarade


  • #Syrie : Déclaration conjointe sur les actions militaires récentes de la Fédération de #Russie (02.10.15)
    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/syrie/la-france-et-la-syrie/actualites-2015/article/syrie-declaration-conjointe-sur-les-actions-militaires-recentes-de-l

    « Nous, gouvernements de #France, d’#Allemagne, du #Qatar, d’#Arabie_saoudite, de #Turquie, du Royaume-Uni et des #États-Unis d’ Amérique faisons la déclaration suivante à la suite des récentes offensives militaires de la Fédération de Russie en Syrie :

    Nous exprimons notre vive inquiétude devant le renforcement de l’engagement militaire russe en Syrie et, en particulier les frappes de l’armée de l’air russe sur Hama et Homs hier qui ont tué des #civils et ne visaient pas Daech.

    Ces opérations militaires constituent une nouvelle escalade et ne feront qu’attiser l’extrémisme et la radicalisation.

    Nous demandons instamment à la Fédération de Russie de mettre immédiatement fin à ses attaques contre l’opposition et la population civile syriennes et de concentrer ses efforts sur le combat contre Daech.

    As Saudis Block a Human Rights Inquiry in #Yemen, America Stays Quiet
    https://news.vice.com/article/as-saudis-block-a-human-rights-inquiry-in-yemen-the-us-stays-quiet

    A Dutch-led effort to create a human rights mission for Yemen was abandoned Wednesday amid intense Saudi opposition at the UN, but human rights experts are laying blame in part at the feet of the United States, which failed to vigorously back the Netherlands — and may have worked behind the scenes to head off the independent investigation.

    #mascarade #sans_vergogne

    • One Day After Warning Russia of Civilian Casualties, the U.S. Bombs a Hospital in Afghanistan
      https://theintercept.com/2015/10/03/one-day-after-warning-russia-of-civilian-casualties-the-u-s-bombs-a-ho

      Several reports suggest that this hospital has been viewed with hostility because it treats all injured human beings, regardless of which side they’re on. “The hospital treated the wounded from all sides of the conflict, a policy that has long irked the Afghan security forces,” reports the NYT. Al Jazeera notes that “a caretaker at the hospital, who was severely injured in the air strike, told Al Jazeera that clinic’s medical staff did not favour any side the conflict. ‘We are here to help and treat civilians,’ Abdul Manar said.” That same caretaker added: “Several women and children are also killed in the strike. I could hear them screaming for help inside the hospital while it was set ablaze by the bombing. We are terrified and speechless.”