#mon_zamana

  • L’Arbre de l’Année 2016
    http://www.arbredelannee.com/candidatures/samanea-saman-mimosacees-martinique-2

    Mon S(h)aman trône majestueusement au cœur d’une foret tropicale verdoyante. Son parasol abrite et protège toutes les espèces animales et végétales du parc de l’Habitation Céron. Ses racines, fortes et imposantes, surgissent de la terre comme pour montrer sa grandeur et sa supériorité face à la foret. Ses branches sont comparables à de grands bras qui enlacent le jardin, elles donnent naissance à de jolies fleurs en forme de pompon rose pale au coeur blanc. Mon zamana porte des petites gousses aplaties de couleur brunes bien modestes pour un arbre si gigantesque. La pulpe contenue à l’intérieur est comestible avec un léger gout sucré rappelant le jujube. Les graines présentent à l’intérieur servent à faire des colliers et dans le temps, nourrissaient le bétail. Mon Zamana régule l’humidité sous son beau feuillage, en cas de pluie, ses feuilles se replient sur elles-mêmes, permettant ainsi à l’eau d’atteindre le sol. Une fois le soleil revenu, elles se déploient à nouveau et profitent de la lumière, laissant un sol frais et humide.

    D’une beauté à vous couper le souffle, on aime trouver refuge aux pieds de l’arbre à pluie. Ce grand sage ancestral est enchanteur, il apaise. Sous Mon Zamana je me sens en sécurité, rien ne peut m’arriver. Il a survécu à tous les cyclones ainsi qu’à l’éruption volcanique de la Montagne pelée en 1902. Lorsqu’on le découvre au milieu du parc fleuri de l’Habitation Céron, les mots se bousculent : grandiose, stupéfiant, impressionnant, fascinant, bouleversant, magnifique. Comment ses branches énormes qui s’étalent sur plus de 80 mètres de long à l’horizontale peuvent-elles tenir sans étayage ? Une surprise étonnante de la nature. Le temps passe et mon Zamana reste miroir de ces années, comme témoin d’une histoire que lui seul peut raconter. Alors, si je tends l’oreille, j’entends mes ancêtres, j’entends la pluie et le vent qui l’ont balayé, les cris, les larmes et les sourires de ceux qui ont connu mon zamana. Il garde un secret, celui de la vie éternelle. Mon Samanea Saman, arbre à pluie ou encore bois noir d’Haïti grandi très rapidement, on dirait que cette merveille de la nature à trouvé sa place comme roi dans le parc de l’Habitation Céron.

    #arbre #vie #respect :) #mon_zamana