#néguev

  • Israel pushing massive tree planting in Negev to deny lands to Bedouin - Israel News - Haaretz.com
    https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-israel-pushing-massive-tree-planting-in-negev-to-deny-lands-to-bed

    Israel is pushing through a plan to plant trees across a significant swath of the Negev in a bid to deny Bedouin residents from accessing the lands.

    The plan is described as “agricultural planting” but local activists and human rights organizations say it is being implemented to weaken the Bedouin’s connection to the lands, a significant amount of which are the subject of ownership lawsuits and some of which are used for agriculture. The Society for the Protection of Nature in Israel (SPNI) states that this move also has destructive repercussions for the desert environment and is being taken while sidestepping planning procedures.

    #Bedouin #néguev #colonisation_intérieure #FNJ

  • #Ground_Truth. Destruction and Return in al-’Araqīb

    Ground Truth is an ongoing project that aims to provide historical and juridical evidence on behalf of communities in the illegalised Palestinian Bedouin villages in the northern threshold of the Negev/Naqab desert, Israel. While forced physical displacement and illegalisation render these communities non-existent on maps and aerial imaging, state-led land works and afforestation transform and erase their land and material cultural remains. The project aims to document and collate disparate legal, historical, and material evidence for the continuity of the sedentary presence of the Bedouin population on this land, as well as traces of their repeated displacement and destruction by government forces.

    At the heart of the project are a community-led photographic dossier and a 3DGiS platform that utilises contemporary and historical images to map the presence and remnants of the Bedouin’s inhabitation. This first iteration of the project centres on the case of the al-’Araqīb village, which has been demolished over 116 times over the past 60 years. A second phase of the project would wish to expand the work into more unrecognised villages where establishing proof of continuity of presence would be helpful.

    Through a collaborative process of DIY aerial photography with Public Lab, Zochrot, and the local families of al-’Araqīb, a kind of ’civic satellite’ is formed. We use kites and balloons equipped with simple cameras to form a methodology through which aerial and ground views can be gathered across multiple expeditions. These are assembled through photogrammetry into stacked geo-referenced 3D point-cloud photo terrains. Photographs, taken by residents and activists, document not only expulsion and destruction but also their ongoing life and resistance. These photographs, along with other media, data, and testimony, attest to an inflicted violence by connecting the history of this local land struggle to larger-scale and longer-term environmental transformations and to the conflicts that such changes have provoked.


    https://www.naqab.org

    Et le #film :
    https://vimeo.com/223268224


    #vidéo
    –-> on montre dans le film qu’Israël détruit les habitations puis plante des #arbres (#forêt) pour effacer définitivement les traces qui restent de la vie palestinienne sur le territoire...
    A mettre en lien avec :
    https://seenthis.net/messages/317236

    #destruction #paysage #palestine #Israël #Néguev #cartographie_radicale #contre-cartographie #cartographie_critique #Forensics_Architecture #architecture_forensique #effacement #traces #désert_du_Néguev
    #al-Araqib #expropriation #bédouins
    ping @sinehebdo @reka @nepthys @albertocampiphoto

  • Demolitions of Unauthorized Bedouin Buildings on the Rise

    Increasingly, however, the Bedouin raze the buildings themselves to avoid paying the state the cost of tearing them down

    The number of illegal buildings demolished in Bedouin communities has tripled over the past five years. In 2013, when the government first began keeping records, 697 buildings were demolished. By last year, the figure had reached an all-time high of 2,326. Of these, 2,064 were demolished by the owners themselves to avoid the fines the state imposes if it has to tear a building down.

    An analysis of the data shows that over the past three years, the number of demolitions has grown steadily, but the number of demolitions carried out by the state has actually been shrinking. Last year, for instance, the state tore down just 262 buildings, while owners razed 2,064. In 2016, the government demolished 641 buildings while owners razed 1,579.

    Many Bedouin in the Negev live in communities that have been established without any government permission, in which case any construction on the site is deemed illegal. The state issues demolition orders against construction built without a permit, but not all of it is in unrecognized villages. Some is in legally recognized Bedouin communities. In addition to homes, the government data show that demolition orders have been issued against a range of other structures, including orchards, animal pens and fences.

    For the state, having the owners demolish the structures themselves is preferable for two reasons. It not only spares the government the cost of carrying it out. It also avoids the possibility of clashes between the police and the Bedouin population in the course of the demolition.

    As a result, government inspectors routinely warn owners that they can be sued for demolition costs if they don’t tear down illegal structures. In a press release several years ago, the Israel Land Authority, which manages much of the country’s land, acknowledged the effectiveness of the approach. As a practical matter, the state rarely sues to recover demolition costs, but the fact that it has authority to do so is often enough to coax building owners to demolish the buildings themselves.

    Attiya al-Assam, who heads of the Council of Unrecognized Villages in the Negev, said his organization attempts to discourage owners from razing illegal buildings on their own, because, as he put it, if they do so, “it appears as if the state isn’t doing anything, but when the state does the demolition, everyone sees it.” Nevertheless, he said, people often succumb to the threat of lawsuits, out of a sense that “they can’t stand up to the state.”

    Sabah Abu Lakima of the Bedouin village of Bir Hadaj in the Negev recently demolished the home of a relative on her behalf, a woman who lives alone. As he described it, “we were afraid of arrests, of criminal proceedings,” in addition to being sued for demolition costs. “It’s a kind of pressure tactic that makes people demolish by themselves, so [the state] won’t send in bulldozers and then you would have to pay for it,” he said. The woman has now moved in with other relatives, he added.

    The demolitions are part of a broader battle over the state’s efforts to relocate Negev Bedouin to urban Bedouin towns. Many Bedouin want to remain in their rural villages, a considerable portion of which are unauthorized.

    https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-demolitions-of-unauthorized-bedouin-buildings-on-the-rise-1.691991
    #bédouins #Néguev #destruction #Israël #Palestine

    ping @reka

    En 2013...
    https://seenthis.net/messages/194499

  • Zochrot - Settlements and Land Use in the Negev/Naqab

    https://zochrot.org/en/article/56411

    Je rappelle que certains de ces villags ont ét détruit (par la police israélienne) et reconstruits (par ls populations bédouines) parfois plus de 60 fois (oui oui ... 60 fois). D’ou l’importance de la carte qui rste la seule trace tangibles de villages d’où sont expulsés les populations bédouines.

    Revised and updated version in 2015 of Map of Unrecognized Bedouin Villages in the Negev (2006), published by the Regional Council for the Unrecognized Arab Bedouin Villages in the Negev Map design by Francesco Sebregondi/Forensic Architecture.

    #israël #néguev #bédoins #colonisation #colonisation_intérieure

  • Les #forêts, piliers de la #colonisation en #Palestine

    http://orientxxi.info/magazine/les-forets-piliers-de-la-colonisation-en-palestine,2141

    En novembre 2016, le plus grand incendie de l’histoire d’Israël ravage les forêts environnant Haïfa. Les Palestiniens sont immédiatement accusés, le Likoud parle même d’une « intifada des flammes ». Mahmoud Abbas réagit : « Le gouvernement israélien exploite le feu pour accuser les Palestiniens. […] Ce sont nos arbres et nos terres ancestrales qui brûlent ». Si les forêts d’Israël cristallisent ainsi les tensions, c’est que l’afforestation a joué un rôle discret, mais important, dans l’histoire de l’appropriation des terres palestiniennes.

    #colonisation_intérieure #neguev #bédouins

  • Clashes break out in Bedouin village after Israeli police deliver demolition orders
    Oct. 27, 2016 11:30 A.M.
    http://www.maannews.com/Content.aspx?ID=773739

    NEGEV (Ma’an) — Clashes broke out on Wednesday between Israeli police and local youth in the Bedouin village of Bir Hadaj in Israel’s Negev desert, after Israeli police affixed demolition orders on some villagers’ homes.

    Locals told Ma’an that Israeli forces detained a number of people during the clashes, and that some Bir Hadaj residents were injured in the process.

    They added that Israeli police issued demolition notices for homes belonging to the Abu Murayhil family ordering that the houses be demolished within 24 hours.

    Locals said these houses had been demolished by Israeli authorities two weeks earlier, and had been recently rebuilt with the help of the Higher Guidance Committee of Arab Residents in the Negev.

    “Israel thinks that it will find a solution by using force,” Bir Hadaj local committee head Salama Abu Idesan said. “It is not accustomed to negotiate with citizens, but we confirm that we are willing to have a dialogue and will not leave our land.”

    #colonialisme_de_peuplement_israélien

  • #Migrations. #Israël “relâche” des centaines de demandeurs d’asile dans le #désert

    La justice israélienne a ordonné la libération de demandeurs d’asile, retenus depuis plus d’un an dans le désert du #Néguev, mais leur interdit de s’installer à Eilat et Tel-Aviv. Israël n’accepte qu’une infime partie des demandes d’asile.


    http://www.courrierinternational.com/article/migrations-israel-relache-des-centaines-de-demandeurs-dasile-
    #asile #réfugiés #abandon
    cc @reka

  • One last appeal before a Bedouin village in the Negev is demolished and a Jewish town is built in its place – Mondoweiss

    http://mondoweiss.net/2015/06/bedouin-village-demolished

    The Bedouin village of Umm el-Hieran in Israel’s southern Negev desert is running out of time and appeals before it will be razed to the ground and an exclusively Jewish town will be built in its place. After a decade of legal battles—a matrix of court cases over lands, houses, and demolition orders—the Bedouins now have one final petition at their disposal, a re-trial. If they lose this hearing their township will be demolished and the saga will end with a modern Jewish bedroom community owned by a private Israeli developer that does not sell homes to Arabs.

    “We exhausted the appeals process. What we are trying now is a second hearing/review,” said Khalil Alamour, a lawyer with Adalah the legal group representing Umm el Hieran. “At the same time we are submitting a separate request to ‘freeze’ the demolitions until the hearing.”

    In the lead up to the final ruling expected in the next few months the 25 Jewish-Israeli families who want to move into Umm el-Hieran are already living in mobile houses in a nearby nature reserve. They relocated there in 2009. Set behind a barbed-wire fence and a gate, they are ready to motor their caravans downhill to the Bedouin town as soon as the bulldozers remove the last shanty structure. Their hope is to construct 2,500 units serving more than 10,000 Israelis.

    #bédouins #néguev #israël #démolisseurs

  • Déclaration d’Ayman Odeh, chef de file de la Liste arabe unie, après les annonces dans la presse d’une rencontre avec Netanyahu suite à la destruction de maisons arabes près de Lod :

    (traduction rapide de l’hébreu)

    Netanyahu m’a invité aujourd’hui à le rencontrer, dont aucune date n’a encore été fixée, et comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises dans le passé, la Liste unie acceptera de rencontrer tous ceux qui veulent nous rencontrer, y compris Netanyahu, mais il ne s’agira pas d’une visite de politesse ou de bienséance. Nous viendrons voir le premier ministre avec des revendications claires, dont la première est l’interruption immédiate de la destruction de maisons, la reconnaissance des villages non reconnus du Neguev, et la mise en œuvre immédiate d’un programme détaillé pour l’égalité pour la population arabe israélienne.

    J’aurais souhaité croire que Netanyahu comprend qu’il a commis de lourdes fautes ces derniers temps mais il semble que, comme à son habitude, il fait surtout un travail cosmétique et médiatique, et son service s’efforce de répandre dans les médias la nouvelle d’une future rencontre entre nous, avant même qu’une date ait été fixée. Nous souhaitons nous rendre à une rencontre de travail et non à une réunion de relations publiques.

    Nous veillerons à tenir le public au courant du contenu de cette rencontre, car notre but n’est pas de nous rencontrer pour le plaisir de se rencontrer, mais pour affirmer nos positions et revendiquer nos droits.

    #Ayman-Odeh #rencontre-Netanyahu-Ayman_Odeh

  • A march from Negev to Jerusalem in bid to recognise Bedouin villages | Middle East Eye

    http://www.middleeasteye.net/news/march-negev-jerusalem-bid-recognise-bedouin-villages-1994051856?can_i

    The head of Israel’s third largest political party Ayman Odeh began a four-day walk on Thursday from the Negev desert to Jerusalem in order to bring attention to the issue of unrecognised Bedouin villages.

    Odeh has long campaigned for the rights of the Bedouins in the desert, where there are as many as 40 unrecognised villages that are not connected to the state’s electricity or water grids and lack basic infrastructure.

    “The existence of unrecognised villages, which have no water, electricity, schools or institutions is not just a stain on the government but a continuous crime and tragedy,” Odeh said. “These villages existed before the creation of Israel by decades. I decided to walk from the Negev to the Knesset before the formation of the new government to emphasise the priority of the issue and the depth of the ongoing crime.”

    #bédouins #israël #néguev #al_araqib

  • Le sort des Bédouins du Néguev : quels enseignements pour la construction politique et idéologique de l’État d’Israël ?

    Par Ivan Sand

    http://eac.revues.org/528

    Le terme « Bédouin » (Bedwi en hébreu) est utilisé en Israël pour désigner indistinctement des populations vivant en Galilée (Nord du pays) et dans la région du Néguev (centre), toutes deux arabes et musulmanes. Pourtant ces deux groupes d’habitants communément nommés Bédouins n’entretiennent aucun lien structurel et ne partagent pas d’histoire commune : les Bédouins du Néguev sont en effet originaires du Sinaï et d’Arabie Saoudite tandis que ceux de Galilée sont venus de Jordanie et de Syrie1. La dénomination « Bédouins d’Israël »2, qu’on trouve écrite dans certains documents officiels dès les années 1950, est donc par définition inadaptée puisqu’elle réunit des populations tout à fait différentes. Afin de distinguer ces deux groupes, on emploiera les termes de « Bédouins de Galilée » et de « Bédouins du Néguev », ces derniers constituant l’objet d’étude de cet article.

    #bédouins #israël #colonisation_intérieure

  • [Nouvelle revue] Études arméniennes contemporaines est en ligne sur Revues.org
    –-
    Études arméniennes contemporaines s’intéresse à l’étude des espaces géographiques, historiques, politiques et culturels imbriqués que forment l’Arménie, le Caucase, la Turquie et le Moyen Orient et publie les contributions de chercheurs venus de tous les horizons des sciences humaines et sociales. Éditée par la Bibliothèque Nubar de l’Ugab, elle prend la succession de la Revue arménienne des questions contemporaines. Parallèlement à sa publication papier effective depuis 2013, Études arméniennes contemporaines devient la première revue éditée en ligne dans le domaine des études arméniennes en intégrant le programme OpenEdition Freemium for Journals.

    Le sort des Bédouins du Néguev : quels enseignements pour la construction politique et idéologique de l’État d’Israël ?
    http://eac.revues.org/528

    Cet article de recherche correspond à une enquête de terrain en vue d’analyser la place de la population bédouine du Néguev dans la société israélienne. Cette étude, première étape d’un projet de doctorat, introduit des éléments de réflexion sur la signification du sort réservé aux Bédouins de cette région, au sein d’un État jeune, encore soucieux de justifier son existence. En effet, les mécanismes politiques de la construction du pays semblent à l’origine du refus de prendre en considération les revendications de ces habitants, qui possèdent pourtant la citoyenneté israélienne.

  • Israel demolishes Bedouin village of al-Araqib for the 66th time
    http://mondoweiss.net/2014/03/demolishes-bedouin-village.html

    J’y étais en décembre 2006, le village avait déjà été détruit 13 fois... Marion Lecoquierre y était en 2013, elle est revenue avec un très beau reportage qui sera publié très bientôt sur le nouveau site « Visions carto », l’occasion de faire un parallèle avec la situation en 2006 et celle de 2013.

    66 fois, donc...

    https://dl.dropbox.com/s/1k8bb22ofzurug9/PC081368.jpg

    « Al Araqib en décembre 2006 » (tof : Reka)

    https://dl.dropbox.com/s/w09gty2qzlq0722/PC081384.jpg

    « Al Araqib en décembre 2006 » (tof : Reka)

    Israel demolishes Bedouin village al-Araqib for the 66th time

    March 13, 2014

    Israeli forces demolish Bedouin village in Negev for 66th time
    BEERSHEBA (Ma‘an) 12 Mar — Israeli forces demolished the Bedouin village of al-Araqib for the 66th time on Wednesday, leaving dozens of people in the open despite heavy rains. A large number of Israeli police and bulldozers surrounded the village in the early morning and demolished all of the residential steel structures. “Israeli occupation forces raided the village at 6:15 a.m. and demolished its houses for the 66th time,” one of the residents, Aziz al-Touri, told Ma‘an. “Under such conditions and with this heavy rain and severe cold, we tell Israeli officials that what you did is a crime against humanity. But no matter what you do, we will never give up our right in al-Araqib, the land of our fathers and grandfathers.” Two days earlier, inspectors from the Israel Land Authority had entered the village to take pictures of steel houses erected by residents near a cemetery.

    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=680795

    #bédouins #néguev #israël #démolitions #al_araqib

  • Nettoyage ethnique au Naqab : des personnalités Britanniques appellent à des sanctions contre le régime sioniste | Mounadil al Djazaïri
    http://mounadil.wordpress.com/2013/12/01/nettoyage-ethnique-au-naqab-des-personnalites-britanniques-appel

    L’entité sioniste est en passe de réaliser un vaste programme d’expulsion des palestiniens autochtones du Naqab pour leur substituer des colons, Ces derniers pourront par exemple venir de Grande Bretagne, pays dont les ressortissants de confession juive sont conviés, subventions à l’appui, [ http://www.theguardian.com/world/2013/nov/29/britons-protest-israel-plan-remove-palestinian-bedouin ] à venir s’établir dans la région une fois celle-ci nettoyée ethniquement

    Ce plan de nettoyage ethnique, qui fait l’unanimité dans la direction politique sioniste, suscite de vives réactions au Royaume Uni où un certain nombre de personnalités ont signé une lettre ouverte pour demander aux autorités britanniques non seulement de protester mais de prendre des mesures concrètes pour amener le régime sioniste à annuler son plan,

    Cette démarche est sans doute vaine mais elle a le mérite d’exister et a valeur de témoignage devant l’histoire.

    Les signataires ne sont pas tous connus en France mais on remarquera des noms illustres dont la présence nous réjouit : les cinéastes Michael Radford, Ken Loach et Mike Leigh, l’actrice Julie Christie, les musiciens Brian Eno et Peter Gabriel.

    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Michèle Sibony : 30 novembre : jour de colère contre le plan prawer
    30 novembre 2013 | Par Agence Média Palestine
    http://blogs.mediapart.fr/edition/mobilisations-contre-le-prawer-plan/article/301113/michele-sibony-30-novembre-jour-de-colere-contre-le-plan-prawer

    Nous rencontrons Thabet Abu Rass à Beer Sheba dans son bureau de Adalah-Naqab. Il est géographe et enseigne à l’université de Beer Sheba. Son exposé est implacable :

    La population bédouine est la plus pauvre d’Israël nous indique-t-il . Mais cette phrase ne prendra sens que lors des visites de villages que nous effectuerons au cours de cette journée. Il y a des degrés dans la pauvreté. Ici on parle de vie dans des cabanes de tôle ondulée posées sur les cailloux de zones désertiques, sans eau courante, ni électricité... En plus du problème socio-économique ajoute Thabet, se pose aujourd’hui celui de la terre. Pour cette population traditionnelle, confisquer la terre c’est prendre la vie.

    En 1948 on comptait 90 000 Bédouins dans le Naqab, après les expulsions et regroupements de la Naqba il n’en restait que 10 000. Ils sont aujourd’hui 210 000 et représentent un tiers de la population totale du Naqab. (Avec les 60 000 bédouins qui vivent au nord d’Israël la population bédouine d’Israël est de 270 000) .

    Le Naqab constitue géographiquement la moitié de la Palestine historique et 60% du territoire israélien ; il est peuplé par 8% de la population israélienne. Sur l’ensemble du territoire israélien 93,5 % des terres ont le statut de terre d’État, c’est à dire non achetables mais louées avec des baux de très longue durée. Dans le Néguev ce statut concerne 95% des terres. Les 5% restant constituent les terres revendiquées par les Bédouins.

    Après 1948 les bédouins ont été regroupés de force dans une zone appelée « Siyaj », qui signifie clôture ou barrière en arabe, et placés sous gouvernorat militaire.

    Trois éléments caractérisent la politique israélienne envers les Bédouins :

    1. La concentration forcée de la population ,

    2. L’urbanisation forcée (7 villes de regroupement, villes dortoirs et sans emplois, ont été conçues à cet effet la plus connue : Rahat) aujourd’hui la moitié des Bédouins vivent dans ces villes . Ces deux éléments associés permettent de rassembler un maximum de Bédouins sur un minimum d’espace

    3. En finir avec les revendications bédouines sur les terres (5% de l’espace total du Naqab) . En fait les Bédouins disposent de titres de propriété sur leurs terres, de l’époque mandataire. L’ État ne reconnaît pas la validité de ces titres, pourtant s’agissant de transactions similaires impliquant des citoyens juifs, il a accepté des titres identiques.

    #plan_prawer #Néguev #bédouins

  • La lutte désespérée des Bédouins du Néguev pour sauver leurs villages : Sumoud, le combat et la vie d’al-Araqib

    Dans le magnifique blog de Marion Lecoquierre « Tant qu’il y aura du thym et des olives... »

    http://landofthymeandolives.blogspot.co.il/2013/11/v-behaviorurldefaultvmlo_10.html

    Marion vient juste de m’écrire de Beersheva : "j’ai mis en ligne le texte, mais je me dépêche, je retourne à al araqib, c’est presque l’heure de la manif..." .

    Marion est donc depuis quelques semaines dans le Néguev pour suivre la lutte des Bédouins pour sauver leurs villages, leurs maisons, leur culture que les autorités israéliennes ont depuis longtemps entreprit de détruire consciencieusement et implacablement.

    Ce village, j’y suis passé en 2006 lors d’un reportage en Palestine/Israël. Depuis les enfants ont grandi, mais depuis, ils ont vécus des dizaines de fois la destruction de leur maison, de leur chambre, de leurs jouets...

    La lecture de ce témoignage, fort émouvant, me serre la gorge.

    A tous les groupes qui viennent à al-Araqib pour en savoir plus sur la situation des Bédouins en Israël et sur l’histoire du village, Aziz déclare : « une fois rentrés chez vous, soyez nos ambassadeurs, et surtout dites à tous les gens qui soutiennent le FNJ d’arrêter de me tuer. Chaque arbre planté ici nous tue un peu plus… Pour moi, chacun de ces arbres représente un soldat armé d’un M-16… ». Haia utilise la même image : « ces arbres sont des soldats dans une guerre pour l’espace ».

    Il y a un an, Haqma, disait « tant qu’il y aura du thym et des olives, nous resterons ici ». Ironie amère, tous les oliviers du village ont été arrachés… Symbole du sumoud, les oliviers sont souvent utilisés comme métaphore pour illustrer cet attachement à la terre que revendiquent les Bédouins. « Je suis comme un arbre enraciné ici. Si on me déplace, je meurs » explique Haqma. Khaled renchérit « le jour où ils ont arraché mes arbres, ils m’ont arraché le cœur avec… ».

    #bédouins #néguev #palestine #israël #destruction #fnj #colonisation_intérieure

  • “Et le phénomène des bédouins disparaitra” Moshe Dayan, 1963 | La mer blanche - البحر الأبيض
    http://merblanche.com/bedouinsneguev

    Une fois n’est pas coutume, je viens écrire sur des déplacements de populations, des démolitions, des confiscations de terres. Mais cette fois cela n’a pas lieu en Cisjordanie dans sa zone C si accueillante (sic). Non, cette fois cela a lieu en Israël. Et plus précisément dans le nord du désert du Néguev où vivent près de 200.000 Bédouins. Le gouvernement israélien envisage aujourd’hui d’en déplacer 40.000 pour les installer dans des villes. Un projet qui va à l’encontre du mode de vie bédouin, nomade, et centré sur l’agriculture et l’élevage ; et qui permettrait à Israël de récupérer des terres arabes.

    « Vous imaginez le gouvernement français demander à des agriculteurs de quitter leurs terres et de les obliger à s’installer à Paris ?!. Et il leur dit : ‘Vous avez 3 ans pour le faire et si vous ne le faites pas, vous serez déplacer de force’. » Thabet Abu Rass de l’association Adalah installée à Beer Sheva, la principale ville du désert du Néguev dans le sud d’Israël. Il défend les droits de la minorité arabe en Israël (dont font partie les bédouins qui ont tous la citoyenneté israélienne) et il est la tête de proue des opposants au projet Prawer-Begin qui vise à sédentariser 40.000 bédouins dans des villes nouvelles.

    Thabet Abu Rass parle d’un plan destructeur et raciste. Doron Almog qui coordonne le plan pour le gouvernement israélien y voit, lui, amélioration et modernité : « Le but de ce plan c’est d’améliorer la qualité de vie des bédouins du Néguev. Car aujourd’hui c’est la population la plus pauvre d’Israël. Ils ont le droit à la modernité, à la scolarité et à l’emploi. C’est un grand changement que nous voulons mettre en place dans le sud d’Israël ».

    #bédouins #Néguev

  • New Israeli towns: Looking south | The Economist

    http://www.economist.com/news/middle-east-and-africa/21583670-israeli-planners-want-switch-development-new-frontiers-looking-s

    AFTER decades of building Jewish settlements in the West Bank, which Palestinians see as the basis of their would-be state, Israel’s government may be moving its focus south. Long in a slump, construction in Israel’s southern desert, the Negev, is outpacing not only that of the West Bank settlements, but in central Israel as well. At a cost of $6 billion, Israel is transforming the wastes around Beersheba, on the edge of the Negev, and building new cities, including one that is the country’s largest such project. By 2020 Israel plans to boost its Negev population by 50% to 1m, almost twice the number of settlers now in the West Bank and East Jerusalem.

    #israël #bédouins #néguev

  • Policy Studies - Arabs and Jews in Israel

    THE FLOERSHEIMER INSTITUTE FOR POLICY STUDIES

    http://www.fips.org.il/Site/p_publications/item_en.asp?doc=&iss=&iid=427&sid=

    The Urbanization of the Bedouin and Bedouin - Fallakhin in the Negev Ben-David Yosef and Gonen Amiram
    2001

    Within the framework of research at the Floersheimer Institute for Policy Studies on the Arabs in Israel, Yosef Ben-David and Amiram Gonen studied the socio-cultural aspects of urbanization processes among the Bedouin population in the Negev. Their study highlights significant disparities in the culture and way of life of two principal source groups ? the Bedouin and Bedouin-Falakhin. Until the 1970s the Bedouin-Falakhin were the proteges of the Bedouins. The establishment of new Bedouin towns in the Negev attracted mainly the Bedouin-Falakhin, who were more inclined to move into them from the diaspora than the Bedouins. The latter perceived those towns as unbecoming their way of life and aspirations for permanent settlement. Hence, it was by and large the Bedouin-Falkhin who left the diaspora to settle the towns, by contrast to the Bedouin who remained in the diaspora.

    Life in the new towns accelerated the emancipation of the Bedouin-Falakhin from their former patrons the Bedouins. Thus, unwittingly, urbanization became a major factor in the significant structural shifts confronting the Bedouin population in the Negev. The cohabitation of the two source groups in settlements, which maintain a municipal framework, has made the Bedouin-Falakhin potential competitors and partners in the municipal democratic game. This possibility was previously closed to them while they remained beyond the town limits and so long as the Bedouin leadership held the reins of power. The Bedouins, who remained in the diaspora and avoided settling in towns, are seeking rural settlements where they can conduct their lives in their own homogeneous tribal environment, unimpeded by competition with those who, till recently, were their proteges.

    #israël #bédouins #neguev

  • Demolition and Eviction of Bedouin Citizens of Israel in the Naqab (Negev) - The Prawer Plan - Adalah - The Legal Center for Arab Minority Rights in Israel

    http://adalah.org/eng/?mod=articles&ID=1589

    In September 2011, the Israeli government approved the Prawer Plan for mass expulsion of the Arab Bedouin community in the Naqab (Negev) desert. If fully implemented this plan will result in the forced displacement of up to 70,000 Arab Bedouin citizens of Israel and the destruction of 35 “unrecognized” villages. Despite the Arab Bedouin community’s complete rejection of the plan and strong disapproval from the international community and human rights groups, the Prawer Plan is happening now. More than 1,000 homes were demolished in 2011 and in August a special police force is slated to officially begin implementing the plan, and demolish even more. Adalah and our NGO partners have been challenging the Prawer Plan before courts, government authorities and the international community, but we need your help to stop what would be the largest single act of forced displacement of Arab citizens of Israel since the 1950s

    #israël #bédouins #colonisation-intérieure #néguev

    • Le pouvoir, les colons et les citoyens d’Israel devraient se poser la question : à force de tout démolir chez les Palestiniens et chez les Bédouins, de construire des hlm cernées de murs, à quoi ressemble la terre où ils vivent et eux que deviennent-ils ? (J’imagine que certains doivent y penser.)

  • Le département de sciences politiques de l’Université Ben Gourion du Néguev (Israël) menacé de fermeture pour ses critiques des politiques gouvernementales à l’égard des Palestiniens | Rumor

    signalé par @fil

    http://rumor.hypotheses.org/2750
    18 septembre 2012

    Le département “Politics and Government” de l’Université Ben Gourion du Néguev est dans la mire du ministère israélien de l’Enseignement supérieur. Un comité d’évaluation appuyé par des universitaires étrangers considère que les recherches qui y sont menées sont trop marquées par les “approches radicales” et recommande de fermer le département tant qu’un rééquilibrage vers des approches plus “mainstream” (“quantitative methodological approaches, political theory and comparative politics” selon le rapport d’évaluation) n’est pas effectué. Ce faisant, ce comité refuse d’ailleurs de prendre en compte les concessions importantes déjà effectuées en ce sens par le département à travers plusieurs recrutements.

    #israël #neguev #bedoins #palestine #palestiniens

  • Neguev : « Vous reprendrez bien un peu de désert ? »
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/6405eb68-7cf6-11e1-a306-977f944e8b1b|0

    Les citadins israéliens sont de plus en plus nombreux à se réfugier dans le #Neguev. Pour de courts séjours ou un changement de vie

    Mais pas pour Ilan (62 ans), qui a choisi la zone industrielle à moitié désaffectée de cette cité endormie pour planter son « coin d’amour et de réflexion ». Une sorte de salon à ciel ouvert dédié à la poésie et à l’ouverture aux autres. « Ceux qui le veulent peuvent s’asseoir sur mes canapés et discuter de tout et de rien. J’offre le café, raconte-t-il. L’air et les paysages du désert ouvrent l’esprit. Ils poussent à réfléchir et à se retrouver.

    Je ne suis pas sûre que les #Bédouins qui se font chasser de leurs terres trouvent là beaucoup de poésie et d’ouverture à l’autre, l’article élude le sujet.
    Ah mais si, on y évoque les Bédouins quand même, des fourbes

    Près d’un croisement sans nom, quelques Bédouins surveillent leur maigre troupeau de chèvres pendant que les épouses s’affairent sous la tente. Dehors, des enfants habillés de vêtements troués s’amusent à exciter un chien famélique en lui lançant des pierres. Les quelques dromadaires de la tribu sont parqués dans un enclos et il faut payer pour les photographier. Business is business.

    #Israël

  • MRG calls for immediate halt to Israeli plan to force tens of thousands of Arab Bedouin from their homes, new report
    http://www.minorityrights.org/11093/press-releases/mrg-calls-for-immediate-halt-to-israeli-plan-to-force-tens-of-thousa

    Israel must immediately stop its plans to demolish homes and displace as many as 30,000 Arab Bedouin citizens, says Minority Rights Group International (MRG) in a new report that describes the government’s policy towards the Bedouin not only as discriminatory but also as a violation of international human rights law.

    About 200,000 Bedouin live in the Negev. Almost half live in the 7 government authorised towns, 25 percent live in 11 villages that have recently been recognised by the state and 35 percent live in 35 ‘unrecognised villages’.

    The report is also based on fieldwork concerning the Bedouin in the West Bank, in the Occupied Palestinian Territory, who face a similar fate. There are currently 30,000 Arab Bedouin living in displaced camps and villages in Area C, which is the Israeli-controlled and administered area of the West Bank.

    The Israeli authorities are developing plans to relocate Bedouin from Area C in early 2012, according to a legal centre for Arab minority rights, Adalah. Initially 2,300 people will be relocated to a site bordering Jerusalem’s biggest rubbish dump.

    #Israël #Bedouins #Néguev

  • Le parlement israélien approuve des plans de transfert de 30.000 Bédouins Palestiniens <script> identifiant_article = 11268 ; </script>
    http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=11268

    Alors que tous les regards du monde entier et son attention se dirigent vers la démarche de l’Autorité Palestinienne consistant à introduire une demande auprès de l’ONU pour la reconnaissance d’un état Palestinien, les #Bédouins Palestiniens du désert du #Néguev sont dans une mauvaise passe. En effet, Israël en profite pour entreprendre, discrètement, d’importantes mesures visant à transférer 30.000 Bédouins de leur terre ancestrale.