• Das Bundesarbeitsministerium arbeitet an einem Gesetzentwurf, der e...
    https://diasp.eu/p/9136721

    Das Bundesarbeitsministerium arbeitet an einem Gesetzentwurf, der ein Recht auf Home Office in Deutschland festlegen soll. Wenn das private Büro allerdings funktionieren soll, müssen Arbeitgeber und Arbeitnehmer sich an feste Regeln halten. Home Office - Wo wollen wir arbeiten? #WDR5 #Neugiergenügt #Feature #03062019 #HomeOffice #Heimarbeit #Büro


  • #Neurofeedback can zap your fears – without you even knowing | Aeon Essays
    https://aeon.co/essays/neurofeedback-can-zap-your-fears-without-you-even-knowing

    The problem with neurofeedback is in fact as old as #placebo itself. In double-blinded, placebo-controlled neurofeedback studies, neither the researcher nor the participant is aware of whether they are receiving a true intervention. When no one knows who is supposed to experience the clinical effect, the behavioural differences between placebo and neurofeedback intervention often disappear.

    Even more impressively (or disturbingly), it seems that the mind can change the brain by just thinking it might be undergoing an intervention . New studies showed that giving people ‘sham’ neurofeedback could have the same effect as the real thing. When people believed they were undergoing an intervention, they usually reported feeling that it had a noticeable effect. Sometimes, the brain activity in these individuals also began to show the brain being retrained as intended: not only would participants of sham-neurofeedback experiments report reduced chronic pain, for example, but their insulas (the region of the brain directly tied to the experience of pain) would show a reduction of activity.

    Since the early 2010s, neurofeedback has been fraught with this additional controversy. Researchers began to wonder whether all neurofeedback simply pertains to some deep, powerful capacity of the brain to change itself – and it needs no real technology to do it.

    The placebo studies raise the question of whether you can really disentangle the mind from the brain. The Hollywood blockbuster Inception (2010) plays with a similar idea: in the film, the hero (played by Leonardo DiCaprio) alters people’s thoughts by jumping into their minds as they dream.

    A new wave of research is focused on a brain imaging technique so similar that its advocates have called it ‘incepted neurofeedback’. These studies show it’s possible to implant thoughts into people’s brains without them being aware of it. In one case, researchers scanned participants to get a ‘baseline’ reading of their brain activity, and then subjected them to several days of neurofeedback training. When subjects saw black stripes on the screen, they were instructed to ‘somehow regulate [their] brain activity’ to make a grey circle in the centre of the screen get as large as possible. At the end, they got paid money depending on how successful they were. What they weren’t told is that the size of the circle was related to patterns of brain activation that corresponded to seeing the colour red.

    After doing this hundreds of times, people were asked what helped them get high scores. No one mentioned colours; some mentioned zebras, violent acts or performing in gymnastics tournaments. In subsequent tests, though, the participants were more likely to see the colour red when presented with an image than those who didn’t receive neurofeedback. Without even knowing it, the visual mark of ‘red’ had been implanted in their minds.

    #cerveau #mental

    • Using fMRI, researchers can create a map of an individual’s neural activity while thinking of a particular concept, such as ‘a spider’; by finding this brain pattern for people with phobias, researchers are then able to reduce the need for exposure during treatment.

      How? Armed with a trace of an individual’s pattern for ‘spider’, it’s now possible to give patients positive reinforcement when they manage to reduce activity in the areas of the brain that correspond to the experience of overwhelming fear of spiders. Crucially, we can do this without ever showing them any eight-legged nasties. Instead, using the cue of a circle or a pleasant tone, and the reward of watching it change shape or pitch, the person themselves finds alternative means of subduing neural activity in these regions. In this way, the brain begins to modify its own internal states, and the phobia will subside as if by magic.

      Not only is neurofeedback non-invasive; a number of high-profile research projects have also shown that it can be effective even when participants aren’t aware of the goal of the procedure. This new, unconscious reprogramming has far-reaching implications for research on human cognition, tapping into the crux of the mind-body connection, and opening up many new opportunities for novel clinical treatments. But it also has a potential dark side: the risk that neurofeedback could become a back-door for manipulating our brain states, without us even realising it.


  • Au moins 186 FAI européens utilisent le DPI pour court-circuiter la neutralité du net
    https://www.zdnet.fr/actualites/au-moins-186-fai-europeens-utilisent-le-dpi-pour-court-circuiter-la-neutralite

    Sécurité : Des ONG et des universitaires mettent en garde contre l’impact de la technique de Deep Packet Inspection sur la vie privée des utilisateurs, et sur le fait que la neutralité du net pourrait être affaiblie dans l’UE. Selon un groupe comprenant des ONG, des universitaires et des entreprises, les fournisseurs européens de services Internet enfreignent déjà les règles de neutralité du net et façonnent le trafic Internet, bien que la réglementation sur la neutralité du réseau soit en vigueur dans (...)

    #Deep_Packet_Inspection_(DPI) #neutralité #profiling #surveillance #web #EDRi

    ##Deep_Packet_Inspection__DPI_ ##neutralité


  • At least 186 EU ISPs use deep-packet inspection to shape traffic, break net neutrality
    https://www.zdnet.com/article/186-eu-isps-use-deep-packet-inspection-to-shape-traffic-break-net-neutrality

    NGOs, academics warn about DPI’s impact on user privacy, that net neutrality might be watered down in the EU. Despite net neutrality regulation being in effect in the EU since 2016, European internet service providers are already breaking the rules and shaping traffic, according to a conglomerate of NGOs, academics, and private companies. Earlier this week, this group — made up of 45 entities from 15 countries — has sent an open letter to EU authorities expressing concerns about European (...)

    #Deep_Packet_Inspection_(DPI) #neutralité #profiling #surveillance #web #EDRi

    ##Deep_Packet_Inspection__DPI_ ##neutralité



  • les fractures ouvertes de la gauche : ça se soigne ou pas ? - Vacarme
    https://vacarme.org/article3211.html

    Non seulement les gauches multiples ne partagent presque plus jamais les mêmes combats, n’occupent plus les mêmes territoires, ne s’émeuvent plus des mêmes enjeux — ce qui en soi ne serait pas nécessairement un drame : peut-être un juste partage des tâches ? —, mais surtout, quand elles occupent les mêmes lieux et les mêmes luttes, elles s’y déchirent comme jamais. Sur l’islam, pas sur les religions en général (ça c’est vieux). Sur l’immigration. Sur la politique internationale (Syrie, Russie, Venezuela, Tibet, Palestine, Mali). Sur l’écologie (réchauffement climatique, nucléaire, végétarianisme…). Sur l’éducation. Sur le travail et le rapport au travail (revenu minimum ou travail pour tous ; plaie du chômage ou des working poors ?). Sur l’État. Sur l’Europe. Sur les minorités. Sur le féminisme. Sur la libération sexuelle. Même sur les néo-fascismes qui viennent, qui sont déjà là. Pas un seul enjeu contemporain où la gauche ne prenne les armes contre elle-même. Pire encore, pas un seul enjeu contemporain où la gauche, non seulement se déchire, mais se renverse, balbutie, se contorsionne, se contredit, devienne illisible, se dissolve.

    […]

    Car, en faisant passer la contradiction à l’intérieur d’elle-même, la belle âme la psychologise, la ressent, au lieu de l’objectiver, de la penser et de la politiser et, ce faisant, elle rompt le juste processus dialectique, confond l’intériorité de l’Esprit du temps où les contradictions et les luttes se renversent et progressent et l’intériorité individuelle où les contradictions se figent. Et c’est ainsi que la belle âme, l’âme nulle, tombe hors de l’histoire, et meurt.

    #politique #gauche #libéralisme #individualisme @vacarme

    • Amusant. J’allais écrire un truc sur l’autre fil du jour, où on cause Crépuscule et où des lumières de gauche lui collent l’étiquette « confusionnisme ». J’allais écrire un truc comme « de toute façon, les progressistes sont incapables de se rassembler ». Et je me suis abstenu, j’avais déjà assez signifié ma mauvaise humeur face à ces pulsions nihilistes.

    • Ce passage dans l’intime des contradictions du politique est le signe le plus funeste de la misère de la gauche. Hegel sur ce point est presque irréfutable : celui qui vit les divisions en lui-même au lieu de s’y engager au-dehors, qui absorbe le monde au lieu de le transformer, c’est la belle âme — déchirée, complaisante, ironique en images, âme nulle en vérité. Car, en faisant passer la contradiction à l’intérieur d’elle-même, la belle âme la psychologise, la ressent, au lieu de l’objectiver, de la penser et de la politiser et, ce faisant, elle rompt le juste processus dialectique, confond l’intériorité de l’Esprit du temps où les contradictions et les luttes se renversent et progressent et l’intériorité individuelle où les contradictions se figent. Et c’est ainsi que la belle âme, l’âme nulle, tombe hors de l’histoire, et meurt.

    • Ça m’interroge ! Parce que j’essaie souvent de trouver des terrains communs quand je vois des militant·es s’écharper sur des détails, des postures ou des concepts. Mais il est des choses qui sont clivantes parce qu’elles sont au cœur de notre engagement : autoritarisme, libéralisme...


  • RFC 8546 : The Wire Image of a Network Protocol

    Ce #RFC de l’#IAB décrit l’important concept de vue depuis le réseau (wire image), une abstraction servant à modéliser ce que voit une entité qui ne participe pas à un protocole, mais peut en observer les effets. Cela peut être un routeur, un boitier de surveillance, etc. Le concept n’était pas nécessaire autrefois, où tout le trafic était en clair. Maintenant qu’une grande partie est (heureusement) chiffrée, il est important d’étudier ce qui reste visible à ces entités extérieures.

    https://www.bortzmeyer.org/8546.html

    #neutralité_réseau #vie_privée #protocoles_de_communication


  • SPANDAUER VOLKSBLATT : Was ganz Neues - DER SPIEGEL 17/1964
    https://www.spiegel.de/spiegel/print/d-46174512.html

    22.04.1964

    In den Redaktionsräumen der Vorortgazette „Spandauer Volksblatt“ an der Neuendorfer Straße 101 im Westberliner Verwaltungsbezirk Spandau planen sechs Männer im Alter von 32 bis 40 Jahren die Sonntagsausgabe vom 26. April. Mit ihr wollen sie zum erstenmal seit Bestehen des Blattes in das 13 Kilometer entfernte Berliner Zentrum um Zoo und Gedächtniskirche vorstoßen.

    Den attraktivsten Beitrag steuert Bestseller-Autor Günter Graß („Hundejahre“) bei: 27 Schreibmaschinenseiten über „Vor- und Nachgeschichte der Tragödie des Coriolanus von Livius und Plutarch über Shakespeare bis zu Brecht und mir“. Der Schriftsteller hat dieses Manuskript für eine Shakespeare-Gedächtnisrede am Mittwochabend dieser Woche in der Westberliner Akademie der Künste ausgearbeitet; der Exklusiv-Abdruck erscheint im „Spandauer Volksblatt“ (Auflage rund 27 000).
    Schriftsteller Günter Graß, 36, ist einer der sechs Männer, die mit dem „Spandauer Volksblatt“ den Kurfürstendamm erobern wollen. Die anderen fünf:

    – Otto Peter Schasiepen, 34, Diplom -Volkswirt und Verlagsleiter des „Spandauer Volksblattes“, früher Mitarbeiter der Unternehmensberatung George S. May;
    – Hans Höppner, 34, Chefredakteur des „Spandauer Volksblattes“, früher im selben Verlag erst Lokalredakteur, später Leiter des politischen Ressorts;
    – Dr. Volker Klotz, 33, Germanist, Assistent des Literatur-Professors Walter Höllerer und Verfasser theaterwissenschaftlicher Abhandlungen;
    – Gerhard Schoenberner, 32, Herausgeber des Bildbandes „Der gelbe Stern“ und des Augenzeugenberichtes über die Judenverfolgung „Wir haben es gesehen“;
    – Wolfgang Neuss, 40, Kabarettist („Der Mann mit der Pauke“).

    Außerdem heuerten die sechs eine Reihe von Mitarbeitern an (Graß: „Keine Berufsjournalisten, aber Leute, die schreiben können“), die ebenso wie Graß und Neuss gegen normales Zeilen-Honorar (30 Pfennig) Berlins Ehre als Zeitungsstadt retten sollen.

    Denn die Spandauer teilen nicht die Ansicht des Westberliner „Abend“, der noch zu Beginn dieses Monats meinte. „Berlin gilt noch immer als bedeutendste Zeitungsstadt“. Höppner und Schasiepen, deren „Volksblatt“ bislang außerhalb Spandaus nicht zu kaufen war. sind „schon seit Jahren unzufrieden mit dem Berliner Zeitungsmarkt“.

    Zwar ist Westberlin noch immer die an Zeitungen reichste Großstadt Deutschlands. Allein die Springer -Gruppe bringt in Berlin vier Blätter heraus: Die Berliner Ausgaben der „Welt“ und der „Bild“-Zeitung, ferner „Morgenpost“ und „BZ“ mit einer täglichen Gesamtauflage von 703 962 Exemplaren. Hinzu kommen - neben dem „Spandauer Volksblatt“ - „Tagesspiegel“, „Der Abend“, „Der Kurier“, „Telegraf“ und „nacht-depesche“ (Gesamtauflage 348 154).

    Gleichwohl glauben die Spandauer, daß „etwas fehlt“. Neuss: „Die Berliner Presse-Tragödie besteht aus Absprachen“, Geschäftsgrundlage sei allein der Antikommunismus.

    Der gemeinsame Ärger über die Westberliner Tagespresse inspirierte die sechs Neuerer schließlich zu ihrem Plan. Graß: „Eines Tages sagt man eben: Nicht mehr quatschen - machen.“

    Weshalb die Zeitungsamateure ausgerechnet auf das Vorort-Journal verfielen, erläuterte Gerhard Schoenberner so:
    „In kritischen Situationen informieren mich nur drei Zeitungen objektiv: die ’Frankfurter Rundschau’, die ’Süddeutsche Zeitung’ und das ’Spandauer Volksblatt’.“ Auf der Suche nach einer Tageszeitung, „die mich informiert und nicht immer nur meine Meinung bilden will“, geriet auch Graß an das „Spandauer Volksblatt“.

    Nach dem Krieg hatte die Lokalzeitung, die heute, mit Anzeigen wohlversorgt, auf gesunder wirtschaftlicher Basis ruht, das Erbe der von den Nationalsozialisten verbotenen Spandauer SPD-Zeitung „Volksblatt“ angetreten. Alt-Sozialdemokrat und Volksblatt-Redakteur Erich Lezinsky, während der Nazi-Zeit mit Berufsverbot bedacht, gab das „Spandauer Volksblatt“ mit der Lizenznummer 1 der britischen Militärregierung zum erstenmal am 5. März 1946 heraus.

    Nach seinem Tode im Jahre 1952 bemühte sich die Berliner SPD um die Lizenz. Die Briten beließen sie jedoch der Familie Lezinsky, und der Lizenz-Neid der Sozialdemokraten führte dazu, daß sich die Lezinskys mit der SPD überwarfen und aus der Partei austraten. Das „Spandauer Volksblatt“ nahm künftig jede Gelegenheit wahr, die Berliner SPD zu attackieren.
    Das änderte sich wieder 1962, als Höppner zum Chefredakteur aufstieg und Schasiepen die Verlagsleitung übernahm. Schasiepen: „Zunächst wurde das Verhältnis zur SPD bereinigt. Dann wurden junge Leute eingestellt und der Spandauer Zopf abgeschnitten.“

    Höppner: „Wir fragten uns: Wie kommen wir über unsere Spandauer Festung hinaus?“

    Im Herbst vergangenen Jahres kamen Höppner und Graß, die sich bis dahin nicht gekannt hatten, bei der Eröffnung des neuen Hauses der Philharmonie miteinander ins Gespräch. Graß zu Höppner: „Setzen wir uns doch mal zusammen.“

    Der ersten Zusammenkunft folgten Gespräche mit anderen jungen Autoren, bis die sechs („Komitee des 26. März“) Ende März ihre publizistische Berlin-Hilfe fest beschlossen.

    Für die Zukunft wollen die Spandauer ihren Vormarsch auf den Kudamm jedoch nicht nur im Windschatten prominenter Autoren bewältigen. Schasiepen möchte dem Zeitungsmarkt „was ganz Neues“ bescheren. Und Klotz erläutert: „Wir möchten die traditionellen Sparten der Zeitung sprengen.“

    #Berlin #Spandau #Neuendorfer_Straße #Zeitung #Medien #Geschichte #Westberlin #SPD


  • Pédagogies alternatives: élitistes ou émancipatrices? (Alter Echos)
    https://www.alterechos.be/pedagogies-alternatives-elitistes-ou-emancipatrices

    Le regain d’intérêt pour ces pionniers est évidemment lié à un questionnement sur le rôle de l’école, mais plus encore à la conscience que nous vivons une époque de profondes mutations, entre l’omniprésence d’Internet et le défi écologique, les nouveaux modes d’organisation du travail et les questionnements sur l’exercice de la démocratie. À cela, il faut ajouter l’apport des neurosciences qui semblent confirmer les intuitions des pédagogues de l’Éducation nouvelle.
    […]
    En admettant que ces méthodes pédagogiques favorisent l’apprentissage, le bien-être et l’émancipation des élèves, reste à savoir si ces qualités se retrouvent à parts égales dans chacune de leur mise en œuvre. « Nous manquons de données scientifiques dans le monde francophone. Il faudrait réaliser une grande étude d’envergure pour évaluer ces pédagogies de manière globale », estime Elsa Roland. Toutes pédagogies confondues, les études disponibles ont permis de montrer qu’un enseignement de qualité peut être défini par trois caractéristiques : un climat positif et soutenant, une gestion structurée de la classe, des tâches d’apprentissage stimulantes sur le plan intellectuel. Si les pédagogies alternatives semblent généralement marquer plus de points sur le premier critère, ce sont les pédagogies traditionnelles qui l’emporteraient sur le second. Quant au troisième volet, on pourrait parier sur une forme d’ex aequo, si l’on admet que les tâches répétitives et de pure restitution appartiennent à un autre temps.
    […]
    De manière générale, on sait que moins l’enseignement est explicite, moins il est favorable aux enfants de milieux défavorisés, qui sont plus distants des « attendus » de l’école : lors de la manipulation d’objets destinés à préparer certains apprentissages mathématiques, les enfants de milieux favorisés comprennent le statut de cette activité, tandis que les plus défavorisés ont tendance à penser qu’il s’agit d’un jeu ou de bricolage. À ces « malentendus sociocognitifs » s’ajoute le fait que les enfants issus de milieux précarisés seront moins bien accompagnés dans leurs apprentissages en dehors de l’école. Or les pédagogies actives, telles que pratiquées dans certains établissements, semblent supposer une plus grande implication des parents, en vertu de l’idée qu’il n’existe pas de frontière stricte entre l’école et la maison…

    #éducation #pédagogies_alternatives #neuropédagogie #inégalités #Belgique


  • Une Déclaration pas si universelle

    La lutte pour les droits humains ne conduit pas toujours à l’#émancipation et à #la liberté. C’est même souvent le contraire qui est vrai, estime la chercheuse indienne #Ratna_Kapur.


    Les droits humains sont-il universels ? La question était au centre d’un débat organisé en mars dans le cadre du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) de Genève. Parmi les intervenants, l’universitaire indienne Ratna Kapur a développé un point de vue résolument critique et féministe qui souligne les limites de luttes basées sur les droits humains.

    Professeure de droit international et chercheuse à l’université Mary Queen de Londres, elle vit entre la capitale anglaise et l’Inde, et s’intéresse en particulier aux questions de genre et d’altérité1. Ratna Kapur soutient que les droits humains ont, dès le départ, davantage servi des objectifs politiques et culturels que la condition des groupes opprimés, et ce partout dans le monde. Interview.

    Les droits humains sont-ils universels ?

    Ratna Kapur : Clairement pas. Relisez la #Déclaration_universelle_des_droits_de_l’homme et vous serez frappé par l’utilisation du pronom masculin, par une certaine conception de la #famille (nucléaire et dépendante) et du #mariage qui exclut d’emblée d’autres modèles, par exemple.

    Rappelons par ailleurs que le comité de rédacteurs de la Déclaration [adoptée en 1948] n’incluait pas de représentants des gros deux tiers de la planète qui étaient encore sous le règne colonial ou sous le joug de la ségrégation ou de son héritage. Dans certaines parties du monde, les #femmes n’avaient pas accès à la propriété ni au droit de vote. Ces auteurs portaient une perspective paternaliste, en affirmant savoir ce qui est bon pour les autres, qui remonte au #colonialisme : « Nous, les pays civilisés, savons ce qui est bon pour vous. »

    Pourtant, la plupart des droits contenus dans la Déclaration paraissent couler de source. Le droit à la vie, le droit à la santé ou à la liberté d’expression ne seraient pas universels ?

    Le droit à la vie, pour ne prendre que celui-ci, est très contesté : il y a différents points de vue sur l’avortement et la peine de mort. Plus fondamentalement, si nous pensions vraiment que les droits humains étaient universels, les migrants qui traversent la Méditerranée pour se rendre en Europe auraient le droit à la vie, n’est-ce pas ? En réalité, on conditionne les droits, on bricole des justifications pour ne pas les octroyer à certains groupes – les réfugiés et les homosexuels, par exemple. Les droits sont toujours négociés selon certains critères. Tant que nous nous conformons à ces critères, tout va bien, mais s’ils apparaissent remis en cause ou menacés, les droits ne s’appliquent plus. Il y aura toujours une justification pour dénier des droits. Pour en bénéficier, les « non-Blancs », par exemple, doivent prouver leur capacité à s’assimiler.

    Vous faites référence à cet égard à l’exemple de l’interdiction du voile intégral en France…

    Oui, certaines féministes ont décrété que c’était un signe de soumission. Pourtant, selon des musulmanes qui désiraient porter ce voile, le fait de ne pas montrer son visage est un moyen de tourner son attention vers l’intérieur de soi-même. C’est une toute autre philosophie et une éthique de vie. Pourquoi ne pas les écouter ?

    Après l’interdiction en 2011, des femmes sont allées voilées dans l’espace public, dans le but ensuite de pouvoir saisir la Cour européenne des droits de l’homme pour faire valoir leur droit. En 2014, la Cour a statué que le port du voile intégral contrevenait aux politiques démocratiques de cohésion sociale et au vivre-ensemble. Pourtant, il n’existe rien de tel dans la Convention européenne des droits humains. Il s’agit donc bien là d’une décision politique. De même, quand des policiers armés et vêtus de gilets pare-balles ont envahi les plages pour ordonner à des femmes en burkini de se dévêtir, ce ne sont pas les droits humains qui sont en jeu.

    Est-ce les droits humains eux-mêmes que vous mettez en cause ? Ou leur instrumentalisation ?

    Aucune loi, aucun droit, ne peut être appréhendé hors de son contexte historique. Invariablement, les droits humains, façonnés par l’homme blanc, ont fonctionné en dénigrant certaines communautés, en les faisant passer pour « non civilisées ». Cet aspect est constitutif des droits humains, la raison pour laquelle ils ont été façonnés.

    Prenons un autre exemple : l’égalité entre femmes et hommes. Il s’agit de définir ce qu’est l’égalité. Surgit alors la question conflictuelle : sont-ils différents ? Et ensuite, s’ils le sont : différents par rapport à qui ? Aux hommes hétérosexuels ? Aux hommes blancs ? Aux hommes mariés ? Qui représente le standard de la similitude ?

    Longtemps, on a justifié le refus d’accorder le droit de vote aux femmes avec l’argument qu’elles étaient différentes des hommes. Idem pour les personnes homosexuelles qui réclament le droit à l’égalité. Si vous ne pouvez prouver que vous appartenez à la catégorie de référence, vous êtes traités différemment. Je constate que l’universalité cache en réalité cette conception sous le couvert de la neutralité.

    A vos yeux, les droits humains ne sont-ils pas un instrument utile ?

    Si, nous en avons besoin, et ils peuvent être des outils radicaux. Je dis simplement que nous devons leur porter un autre regard : comprendre que les droits sont une construction politique et un lieu de pouvoir. Tout le monde peut les manier. Ils peuvent donner plus de pouvoir à l’Etat, à la police ou aux ONG, et pas forcément aux personnes qui en ont besoin – ils peuvent même être exploités pour les affaiblir. Ce ne sont pas toujours les « gentils » qui gagnent.

    Par conséquent, nous devons nous ôter de la tête que les droits humains sont nécessairement progressistes en eux-mêmes et nous engager politiquement avec eux. C’est parce que les droits humains sont trop souvent utilisés dans une perspective quelque peu naïve que nous perdons sans cesse.

    #droits_humains #universalité #universalisme #paternalisme #néo-colonialisme #droit_à_la_vie #avortement #peine_de_mort #droits #voile #burkini #civilisation #égalité #neutralité #pouvoir


  • Are #neuromorphic chips the future of #ai and #blockchain?
    https://hackernoon.com/are-neuromorphic-chips-the-future-of-ai-and-blockchain-27891de5404c?sour

    Are Neuromorphic Chips the Future of AI and Blockchain?There is no doubt that artificial intelligence (AI) is the driver of a revolution in automation akin to the influence of coal and factory machines on previous industrial revolutions. Jayshree Pandya, writing for Forbes, makes a very interesting point when he suggests that the increasing importance of AI also goes hand in hand with a need for more computing power.He suggests, “There are indicators that raw computing power is on its way to replacing fossil fuels and will be the most valued fuel in the rapidly emerging intelligence age.” The question of course is — where will that computing power come from?The need for more computing powerAI also needs massive amounts of data to produce useful tools. One of the sources of both power and (...)

    #artificial-intelligence


  • Malicious Attacks to Neural Networks
    https://hackernoon.com/malicious-attacks-to-neural-networks-8b966793dfe1?source=rss----3a8144ea

    Adversarial Examples for Humans — An IntroductionThis article is based on a twenty-minute talk I gave for TrendMicro Philippines Decode Event 2018. It’s about how malicious people can attack deep neural networks. A trained neural network is a model; I’ll be using the terms network (short for neural network) and model interchangeably throughout this article.Deep learning in a nutshellThe basic building block of any neural network is an artificial neuron.Essentially, a neuron takes a bunch of inputs and outputs a value. A neuron gets the weighted sum of the inputs (plus a number called a bias) and feeds it to a non-linear activation function. Then, the function outputs a value that can be used as one of the inputs to other neurons.You can connect neurons in various different (usually (...)

    #artificial-intelligence #neural-networks #deep-learning #machine-learning


  • Les garants du grand débat exposent leurs réserves et dénoncent un manque de neutralité (BFMTV)
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/15885-les-garants-du-grand-debat-exposent-leurs-reserves-et-denoncent-un-

    C’est bien qu’ils le disent déjà....

    Depuis plusieurs semaines les cinq garants du grand débat émettent des doutes quant à l’omniprésence de l’exécutif dans la consultation.

    Alors qu’était organisée ce lundi, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, la présentation du bilan du grand débat national lancé face à la crise des gilets jaunes, des doutes persistent.

    Si le locataire de Matignon a estimé, au terme des trois mois de consultations, que ces débats indiquaient "clairement la direction à prendre : nous devons baisser, et baisser plus vite, les impôts", les garants de ce grand débat, au nombre de cinq, s’interrogent.

    Nommés en février passé afin de veiller au bon déroulement de la consultation, ils avaient, déjà début mars, pointé du doigt les (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises


  • Câbles sous-marins d’Internet : « Les risques de tension sont extrêmement réels »
    https://usbeketrica.com/article/cables-sous-marins-internet-risques-tension-reels

    Peut-on éteindre Internet ? On a posé la question à Jean-Luc Vuillemin, directeur des Réseaux Internationaux d’Orange, dans le cadre du dossier à la Une du dernier numéro d’Usbek & Rica, qui explore les futurs possibles d’Internet. L’Internet « sans fil » ne l’est pas : tous nos échanges reposent sur la fiabilité de quelques centaines de câbles sous-marins, posés au fond de l’océan, comme nous l’expliquions sur notre site fin 2017 (Les câbles d’Internet : qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ?). Le (...)

    #Google #Microsoft #Orange #Amazon #AWS #domination #concurrence #neutralité

    ##neutralité


  • How Do #neural Style Transfers Work
    https://hackernoon.com/how-do-neural-style-transfers-work-6cd9f31bb09e?source=rss----3a8144eabf

    How Do Neural Style Transfers Work?Deep Learning made it possible to capture the content of one image and combine it with the style of another image. This technique is called Neural Style Transfer. But, how Neural Style Transfer works? In this blog post, we are going to look into the underlying mechanism of Neural Style Transfer (NST).High-Level IntuitionNeural Style Transfer OverviewAs we can see, the generated image is having the content of the Content image and style of the style image. It can be seen that the above result cannot be obtained simply by overlapping the images. Now, the million-dollar question remains, how we make sure that the generated image has the content of content image and style of style image? How we capture the content and style of respective images?In order to (...)

    #neural-style-transfer #neural-style #nst #machine-learning


  • Human hippocampal neurogenesis drops sharply in children to undetectable levels in adults | Nature
    https://www.nature.com/articles/nature25975

    Editorial Summary

    No new neurons in adult humans

    Previous lines of evidence have suggested that neural precursors are present in adult humans and continue to generate new neurons in the hippocampus even after full maturation. Here, Arturo Alvarez-Buylla and colleagues re-visit that concept and come to a different conclusion. Using a more comprehensive and larger set of samples of human hippocampus than those analysed in previous studies, the authors find evidence for the production of new neurons early in life, but note that hippocampal neurogenesis rates decline rapidly within the first few years of childhood. The authors were unable to detect the production of any new neurons in adults. The same patterns of neurogenesis were observed in rhesus macaques. show less

    #plasticité #neurones #mémoire #neurogenèse


  • Comment la littérature change votre cerveau (et votre rapport aux autres)
    http://theconversation.com/comment-la-litterature-change-votre-cerveau-et-votre-rapport-aux-au

    Nos motivations à lire sont diverses. Nous lisons des fictions populaires pour nous distraire, des fictions littéraires pour l’esthétique de leurs tournures, des textes documentaires pour enrichir nos connaissances, qu’elles soient académiques ou techniques, ou des ouvrages de développement personnel, dans un but explicitement énoncé par leur désignation même…

    Il a toutefois été clairement démontré que la lecture procure des bienfaits considérables, en particulier sur la pensée, même si à ce titre, toutes les catégories d’ouvrages ne se valent pas. Retour sur quelques enseignements marquants des rares études existantes.
    Mieux « lire » les autres grâce à la littérature

    Le résultat le plus stupéfiant est celui obtenu par David Comer Kidd et Emanuele Castano, publié dans la prestigieuse revue Science en 2013, puis reproduit par une autre équipe en 2018.

    Kidd et Castano ont montré que le simple fait de lire un extrait d’une fiction littéraire (autrement dit, un ouvrage récompensé par un prix et/ou écrit par un auteur de référence, comme Patrick Modiano ou Jean‑Marie Gustave Le Clézio), permet d’obtenir par la suite de meilleures performances en « théorie de l’esprit » que le fait de lire un passage tiré d’une fiction populaire (tel qu’un ouvrage faisant partie des meilleures ventes).

    La théorie de l’esprit se définit comme la capacité à attribuer à autrui des pensées, des intentions, des émotions, et être ainsi à même de comprendre et de prédire le comportement des autres. Durant leurs travaux, Kidd et Castano ont évalué cette aptitude grâce au test d’interprétation du regard qui consiste à sélectionner le mot qui correspond à la pensée, à l’intention ou à l’émotion exprimée par le regard d’un individu.

    #Lecture #Empathie #Neurosciences


  • Sciences Po censure une #conférence sur l’apartheid israélien

    Le 20 mars 2019 devait se tenir à Sciences Po un événement sur l’apartheid israélien dans le cadre de l’Israeli Apartheid Week. Deux jours avant l’événement, Sciences Po a décidé d’annuler la conférence. Voilà la réponse des organisateurs-rices à cette censure politique. Tou-te-s au 96 boulevard Raspail le 20 mars à 19h, en soutien au peuple palestinien et contre la répression !

    https://blogs.mediapart.fr/collectif-lintersection/blog/190319/sciences-po-censure-une-conference-sur-l-apartheid-israelien
    #apartheid #Israël #Sciences_po #palestine #France

    • Une université suisse doit annuler la « fête de la haine » anti-juive

      Demande d’annulation de la « fête de la haine » d’Israël à la Haute Ecole pédagogique Vaudoise

      Monsieur le recteur Guillaume Vanhulst,

      J’ai appris par un article publié par le centre Simon Wiesenthal, qu’HEP Lausanne a reprogrammé (sous un autre titre (1), mais sans changer le contenu), une formation antisioniste que les autorités vaudoises avaient fait annuler en octobre pour cause de « déséquilibre pédagogique ».

      C’est une formation politique clairement partisane, qui entre en conflit frontal avec les Valeurs et la Charte éthique "favorisant le développement d’une réflexion critique", et le souci d’une "approche critique parmi la diversité des courants de pensée dans le cadre de ses activités de formation et de recherche" énoncées par HEP (2).

      La formation, en effet, est composée de virulents activistes anti-israéliens engagés dans des campagnes antisémites, « qui nient le droit à l’autodétermination du peuple juif, et sont déterminés à détruire l’Etat juif » précise le Centre Simon Wiesenthal, et la lecture du nom des intervenants le confirme au-delà du moindre doute (3).

      Je ne pense pas qu’une "fête de la haine" qui vise à répandre l’idéologie anti-israélienne aux lycéens au travers de la formation que vous assurez aux professeurs, ait sa place dans une école dont la mission est de transmettre la tolérance et l’ouverture par la connaissance.

      La délégitimation d’Israël porte en elle un fruit unique : celui de la haine. Aucun autre.

      Et cette formation à la haine d’Israël est en contradiction profonde avec la charte éthique d’HEP.

      Je vous demande en conséquence et très respectueusement, monsieur le recteur, d’annuler définitivement cette formation des enseignants à la délégitimation d’Israël, ainsi que toute autre formation future qui ne serait pas honnêtement et fondamentalement équilibrée dans son esprit et ses objectifs, et qui ne prévoirait pas la présence d’académiciens pro-Israéliens et anti-Israéliens réputés en nombre égal.

      Veuillez accepter, monsieur le recteur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

      (1) Le titre initial était « 1948 : connaître et enseigner la Nakba palestinienne » et cela s’appelle maintenant : « 1948 : les origines du problème des réfugiés palestiniens »

      (2) https://www.hepl.ch/cms/accueil/mission-et-organisation/valeurs-et-vision/valeurs.html

      (3)
      Elias Khoury, écrivain libanais qui a rejoint l’organisation du Fatah en 1967,
      Ilan Pappe, activiste anti-israélien d’extrême gauche, qui a soutenu la thèse inventée d’un étudiant, Teddy Katz, du massacre par des juifs d’un village palestinien, et continue à la soutenir bien qu’elle ait été rétractée par son auteur et démentie par un comité universitaire.
      Elias Sanbar, actuel ambassadeur palestinien auprès de l’UNESCO,
      Et Shlomo Sand, auteur de plusieurs livres violemment anti-israéliens.


      https://actionnetwork.org/letters/une-universite-suisse-doit-annuler-la-fete-de-la-haine-anti-juive-swi

    • 1948 dans le respect de l’#objectivité scientifique

      Face à une série de #pressions et d’informations erronées liées à la tenue du cours "1948 : Aux origines du problème des #réfugiés_palestiniens", le Comité de direction de la HEP Vaud réaffirme son attachement au respect des principes scientifiques et éthiques fondamentaux, moteurs de sa #liberté_académique.

      Le cours de #formation_continue destiné aux enseignants secondaires d’histoire, intitulé "#1948 : Aux origines du problème des réfugiés palestiniens" fait l’objet, depuis l’automne 2018, d’une série de pressions et d’informations erronées quant à son contenu, ses intervenants pressentis ou de prétendues intentions politiques malveillantes.

      La direction de la #HEP_Vaud, en accord avec les organisateurs du cours, a pris les dispositions nécessaires pour garantir à ce cours une approche respectueuse de la #neutralité_politique et de l’#objectivité_scientifique légitimement attendues de l’institution qui entend en assumer l’entière responsabilité.

      Elle rappelle que ce cours, non public et destiné exclusivement à des spécialistes de la didactique de l’histoire, devra se dérouler dans un climat de réflexion, de respect, d’ouverture et d’échanges académiques. La HEP Vaud proscrira toute approche polémique, tendancieuse, partisane ou arbitraire du sujet.

      « Je sais à quel point le fait d’aborder dans les curriculums de la HEP Vaud des thématiques vives peut susciter des réactions », souligne le recteur Guillaume Vanhulst. « La seule réponse que la HEP Vaud puisse apporter à des interprétations subjectives, voire à des tentatives de manipulation et d’#intimidation, repose sur un strict respect des #principes_scientifiques et éthiques fondamentaux que la Loi sur la HEP lui confère. »

      La compétence à respecter ces principes est à la racine d’un droit fondamental que le Comité de direction de la HEP Vaud entend promouvoir : la liberté académique.

      https://www.hepl.ch/cms/accueil/actualites-et-agenda/actu-hep/1948-respect-objectivite.html
      #éthique


  • Peut-on vraiment apprendre en dormant ?
    http://www.internetactu.net/a-lire-ailleurs/peut-on-vraiment-apprendre-en-dormant

    Peut-on apprendre dans son sommeil ? C’est une vieille croyance qui n’a jamais été vérifiée et qui fleure bon la pseudoscience. Mais une récente étude nous laisse à penser qu’il y a peut-être un brin de vérité dans tout cela, même si l’effet reste très limité. Une équipe suisse a tenté (...)

    #A_lire_ailleurs #Recherches #neuroscience


  • Neurosciences : comment Blanquer veut entrer dans la tête de vos enfants (L’Obs)
    https://www.nouvelobs.com/education/20190121.OBS10418/neurosciences-comment-blanquer-veut-entrer-dans-la-tete-de-vos-enfants.ht

    Les évaluations de CP et CE1, dont la deuxième session démarre cette semaine, sont la partie visible d’une révolution qui n’ose pas dire son nom.

    La lecture de cet article au titre effrayant est édifiante. Quelques extraits, à mon sens, significatifs :

    1. Les neurosciences de Stanislas Dehaene, cette nouvelle phrénologie

    Ces images, ce sont celles de l’activité cérébrale de nos enfants : rouge vif quand les synapses s’affolent, bleu profond quand elles sont au repos. Elles nourrissent les travaux du chercheur sur les différentes régions du cortex dévolues aux apprentissages – « bosse des maths » ou « boîte aux lettres » de la lecture.

    La « bosse des maths » est une expression qu’on doit à la phrénologie, une pseudo-science du XIXème siècle qui associait capacités cognitives et formes du crâne (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Phr%C3%A9nologie). « La Bosse des Maths » est d’ailleurs le titre d’un livre de Stanislas Dehaene qui semble revendiquer lui-même une forme de filiation (cf. https://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences/mathematiques/bosse-des-maths_9782738125248.php).
    Stanislas Dehaene, psychologue cognitiviste et neuroscientifique, qualifié par ses détracteurs le « Raspoutine de Blanquer », est le Président du Conseil scientifique de l’Éducation nationale (https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_scientifique_de_l%27%C3%89ducation_nationale).

    2. Une vision mécaniste des apprentissages

    Pour le scientifique, cela justifie d’adopter une méthode d’apprentissage explicite, répétitive et progressive : décoder des syllabes (ba, bo, bu), puis des pseudo-mots (tarba, rabata), puis des mots et des phrases entièrement décryptables – « la banane du bébé est belle ».

    3. Une idéologie et non une pédagogie

    Deux des membres du CSEN, Dehaene lui-même et le Marseillais Jo Ziegler développent des logiciels qui permettent aux élèves à besoin de s’entraîner « en fond de classe sans accaparer leurs enseignants ».

    Accaparer … tout est dit. Dehaene et Blanquer sont les meilleurs élèves du macronisme. Sous des propos consensuels (« aider les élèves les plus fragiles ») et des argumentaires scientistes, il s’agit bien de construire une école efficace qui ne perd pas de temps avec les derniers de cordée à besoin .

    #éducation #neurosciences #apprentissage

    NB : L’article est sous #paywall, mais… on peut en retrouver l’intégralité dans la revue de presse (à la gloire) du Ministère qui gère moyennement le respect du droit d’auteur (ou de propriété ?), ici : https://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/public/Presse/Panorama_presse/Janvier_2019/Panoramanational_20190122.pdf


  • How to Understand Machine Learning with simple Code Examples
    https://hackernoon.com/how-to-understand-machine-learning-with-simple-code-examples-a0508dae212

    Understanding machine learning using simple code examples.“Machine Learning, Artificial Intelligence, Deep Learning, Data Science, Neural Networks”You must’ve surely read somewhere about how these things are gonna take away future jobs, overthrow us as dominant species on earth and how we’d have to find Arnold Schwarzenegger and John Connor to save humanity.With current hype, there is no surprise you might have.But, what is Machine Learning and what is Artificial Intelligence?Machine learning is the scientific study of algorithms and statistical models that computer systems use to effectively perform a specific task without using explicit instructions, relying on patterns and inference instead. It is seen as a subset of artificial intelligence.And what is Neural Network?Artificial neural (...)

    #deep-learning #artificial-intelligence #neural-networks #machine-learning #javascript


  • How Africa is seizing an AI opportunity, FastCOmpany, le 03.10.19
    https://www.fastcompany.com/90308114/how-africa-is-seizing-an-ai-opportunity

    Afjona would have been among them [at Montreal international conference], had the visas of Afjona and over 100 of the African researchers not been denied or not processed in time. She ended up having to do her presentation via a video call.

    Indeed..
    Visa Issues Darken Canada’s Moment in AI Spotlight, Bloomberg, By Jeremy Kahn and Sandrine Rastello
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-30/visa-issues-cast-shadow-on-canada-s-moment-in-the-ai-spotlight


  • Chars2vec: character-based language model for handling real world texts with spelling errors and…
    https://hackernoon.com/chars2vec-character-based-language-model-for-handling-real-world-texts-w

    Chars2vec: character-based language model for handling real world texts with spelling errors and human slangThis paper describes our open source character-based language model chars2vec. This model was developed with Keras library (TensorFlow backend) and now is available for Python 2.7 and 3.0+.IntroductionCreating and using word embeddings is the mainstream approach for handling most of the #nlp tasks. Each word is matched with a numeric vector which is then used in some way if the word appears in text. Some simple models use one-hot word embeddings or initialise words with random vectors or with integer numbers. The drawback of such models is obvious – such word vectorisation methods do not represent any semantic connections between words.There are other language models, called (...)

    #machine-learning #artificial-intelligence #deep-learning #neural-networks


  • L’Izostat - 1re partie : les statistiques picturales

    http://centremlm.be/-L-Izostat-

    http://centremlm.be/L-Izostat-1re-partie-les-statistiques-picturales

    De 1931 à 1940 exista en URSS un Institut pan-union de statistiques picturales de la construction et de l’économie soviétiques, connu sous le nom d’Izostat. Cet organisme d’État avait comme but d’informer les masses soviétiques du développement du pays, au moyen d’images particulièrement travaillées.

    Ce travail – avec ses succès et ses échecs - est le fruit d’une intense recherche par l’Autrichien Otto Neurath, qui développa la méthode dite viennoise, au sein du Parti Ouvrier Social-démocrate en Autriche, qui fut particulièrement puissante dans cette ville et véritablement ancrée dans des valeurs socialistes.

    Otto Neurath participa directement à l’Izostat ; à cet effet, il fut présent au moins deux mois (et au maximum neuf mois) par an en URSS de 1931 à 1934. Voici des images d’un ouvrage soviétique de 1932 présentant sa démarche. Intitulé Statistiques picturales et la méthode viennoise, on retrouve dans 52 pages les explications des principes développés par Otto Neurath, visant la simplicité et l’accessibilité directe de l’information.

    #otto_neurath #neurath #izostats


  • Technologies and Startups that Hack Brain
    https://hackernoon.com/technologies-and-startups-that-hack-brain-e51ea6983edb?source=rss----3a8

    Technologies and Startups that Hack the BrainWhat they do and how machine learning fits inCover of the Brazilian edition of ‘Neuromancer’‘…physics and #neuroscience are in some ways the most fundamental subjects: one is concerned with the external world out there, and the other with the internal world in our minds’.Demis Hassabis, a co-founder of DeepMind. FT.com***The development of technologies that study and affect the ‘internal world in our minds’ is fuelled by investment activity, among other things. In the summer of 2016, CB Insights, an investment database, published a review of 17 startups that boost the brain. In just two years, in June 2018, Neuronetics, the most well-funded #startup from the list, went public. Other companies from that list raised substantial investment rounds. For (...)

    #data-science #mindfulness #ai