#onvituneépoqueformidable


  • Festival Futur en Seine : un outil d’analyse d’images automatique

    D’anciens analystes du renseignement militaire ont créé leur société pour développer les outils qui leur manquait dans leur ancienne carrière. Ils présentent leur technologie au festival Futur en Seine.


    exemple de situation ci dessus :

    Cette « carte de cohérence » basée sur des images radar prises par satellite, révèle l’existence d’un passage de frontière clandestin sous un point de passage légal entre la Lybie et l’Egypte.

    #onvituneépoqueformidable #surveillance #outils #armées #frontières #migrants


  • « Cinquièmes colonnes » de « l’islamo-fascisme » : quand Christian Estrosi s’en va-t-en guerre – metronews

    « C’est une troisième guerre mondiale qui nous est déclarée aujourd’hui, il faut en être conscient ». Ce dimanche 26 avril, invité du 12/13 de Francis Letellier sur France 3, le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi n’y est pas allé de main morte pour dénoncer ce qu’il appelle « les cinquièmes colonnes » de l’islamo-fascisme". Et il le reconnaît : « Oui, j’y vais fort. »

    Interrogé tour à tour sur l’attentat déjoué de Villejuif, en début de semaine dernière, et sur les auteurs des attentats de Paris, les frères Kouachi, il tape fort. « Oui, les catholiques sont menacés. [...] En France et partout dans les grandes démocraties, mais en France aujourd’hui, les catholiques sont une cible », s’emporte la tête de liste UMP aux régionales de décembre 2015 en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) qui renchérit : « C’est la civilisation judéo-chrétienne dont nous sommes les héritiers qui est menacée ».

    Aymeric Chauprade crie au plagiat

    Puis, Chistian Estrosi, qui ne fait que dérouler un discours qu’il a déjà tenu en février, tente d’approfondir sa pensée. « Ce sont également tous ceux qui appartiennent à d’autres religions, et je pense notamment à une immense majorité de musulmans de France, qui aujourd’hui placent les lois de la République au-dessus des lois religieuses et qui viennent essayer de nous trouver en refuge parce qu’ils se sentent menacés par ce que j’appelle l’islamo-fascisme, qui a décidé, que ce soit dans l’État islamiste (sic), en Irak, en Syrie et ailleurs, mais aussi à travers les cinquièmes colonnes et ses réseaux infiltrés dans nos caves, dans nos garages, etc... », explique-t-il.

    Des propos qui ont fait bondir l’eurodéputé FN Aymeric Chauprade, qui accuse le maire de Nice de « plagiat » sur Twitter. Dans une vidéo publiée en janvier dernier, l’ancien conseiller spécial de Marine Le Pen, sanctionné depuis, estimait que « la France est en guerre contre des musulmans ». « Une cinquième colonne puissante vit chez nous et peut à tout moment se retourner contre nous en cas de confrontation générale », assurait-il. De quoi s’interroger sur la persistance des barrières idéologiques entre Estrosi et le FN.

    #onvituneepoqueformidable