organization:ligue 1

  • À Lille, le Racing remporte la Coupe de la Ligue au bout de la nuit
    https://www.rue89strasbourg.com/finale-coupe-ligue-racing-club-strasbourg-150906

    Le Racing remporte son premier trophée depuis 2005 ! Huit ans après avoir touché le fond en retournant au niveau amateur, au cinquième échelon du foot français, le club alsacien s’adjuge la Coupe de la Ligue face à l’En Avant Guingamp. Après la montée en Ligue 2 en 2016, la montée en Ligue 1 en 2017, [...] (lire l’article complet : À Lille, le Racing remporte la Coupe de la Ligue au bout de la nuit)

  • Des années 1970 à 2007, quand le Racing dominait le PSG à la Meinau
    https://www.rue89strasbourg.com/archives-ina-racing-club-strasbourg-psg-stade-meinau-145572

    Archives vivantes – Le Racing affronte ce soir le Paris Saint Germain. Malgré les progrès strasbourgeois, battre Paris comme en 2017 serait toujours considéré comme un exploit, tant son adversaire survole le championnat de France de foot. Il y a pourtant une époque où la réception du PSG était un match comme un autre. Dans l’histoire de la Ligue 1, Strasbourg possède l’avantage lors des confrontations au stade de la Meinau (11 victoires à 7). Retour en images sur cinq victoires marquantes. (lire l’article complet : Des années 1970 à 2007, quand le Racing dominait le PSG à la Meinau)

    • Cessons de caricaturer la politique de Macron Lea Konini | Jean-Hervé Lorenzi - 24/10/2018 - Les Echos
      https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0600016763987-cessons-de-caricaturer-la-politique-de-macron-2216270.php

      LA CHRONIQUE DU CERCLE DES ECONOMISTES - La politique du président de la République s’appuie sur le triptyque émancipation, équité, solidarité. La critique faite d’une politique destinée aux riches est une erreur d’analyse.
      Chacun s’interroge sur la stratégie économique d’Emmanuel

      Macron, ce qu’on pourrait appeler le « macronisme économique ». Les commentateurs sont souvent soit injustes, soit trop rapides. Les uns parlent d’absence de vision, les autres la limitent à une simple politique fiscale. Quelle erreur, parce que, quelle que soit l’opinion qu’on en a, l’approche du président est en réalité très déterminée. Elle repose sur l’idée que le rebond de...
      https://externals.lesechos.

      fr/medias/2018/10/24/2216270_cessons-de-caricaturer-la-politique-de-macron-web-06022311621_290x152.jpg

      Les médias en sont réduit à plus grand chose !

  • Jean-Yves Le Drian ou l’intensité du désir.
    Chris au « Monde » : « la Russie ne doit pas s’ingérer dans nos affaires » 

    Formule 1, la dernière monarchie absolue d’Afrique
    Elections fantômes en eSwatini : le mercato pour l’année 2019 connu à 60%

    Assurance-Chômage : « Nous sommes dans une impasse
    Theresa May à propos du Brexit : le gouvernement veut plus de 3 milliards d’économies sur trois ans.

    Au Brésil, la haine de Theresa May dope l’extrême droite
    Lula : « je n’ai plus honte de ce que je suis, j’ai décidé de ne plus me cacher »
    Gilles Brocard, ancien prête : « nous sommes dans une impasse »

    La Polynésie française représentera la France aux Oscars 2019
    « La Douleur » d’Emmanuel Finkiel repousse l’âge d cela retraite à 62 ans.

    L’ »Aquarius » en quête d’un port pour onze migrants unis par la foudre qui ne les a pas tués
    Les miraculés d’Azerailles secourus en mer

    Ligue 1 : les Démocrates tenus en échec par Nîmes
    Dons, sensibilisation… Monaco redouble d’efforts pour mobiliser les électeurs américains

    En Allemagne, la bombe de l’homéopathie
    Efficacité sociale du logement cher, que dit la science ?

    Le fondateur des centres dentaires low cost Dentexia, assassiné au Mexique
    Un journaliste mis en examen, le neuvième depuis le début de l’année

    #de_la_dyslexie_creative

  • Sous pression, Donald Trump filtre désormais les cérémonies liées à la drogue aux Etats-Unis
    Facebook assistera aux recherches du 11- Novembre à Paris

    Trafic très difficile sur les routes dans le sens des tiroirs de retour
    Vacances à la source : une réforme prélèvement qui réserve des surprises

    Des employés de Google protestent contre plusieurs blogs conspirationnistes
    Wordpress.com supprime le projet de moteur de recherche chinois

    Ligue 1 : Gustavo Poyet tente ses dirigeants de réaliser son rêve, devenir footballeur professionnel
    En Australie, Usain Bolt mis à pied après avoir critiqué l’entraîneur de Bordeaux
    #de_la_dyslexie_créative

  • « We Happy Few » la NASA repousse à dimanche le lancement de la sonde solaire dans une Angleterre pop
    Inégal et dispersé, Parker Solar Probe reste malgré tout un « trip » réjouissant

    Ligue 1 sous tension : un an après les violences de Charlottesville, le PSG découvre l’austérité
    Un rassemblement à Washington fait confiance à son centre de formation

    Glyphosate : les pesticides, une amnésie méconnue devant laquelle « nous ne sommes pas égaux »
    Hulot appelle à mener une « guerre » contre le « black-out alcoolique »

    Un homme vole un avion vide et s’écrase après le décollage d’une plaque en hommage à un couple homosexuel exécuté
    Etats-Unis : Un suspect en garde à vue pour la dégradation à l’aéroport de Seatle
    #de_la_dyslexie_créative

  • De plus en plus de « petits maires » annoncent la mise en place, d’ici à 2020, d’une « force de l’espace »
    Usés par la fonction, Les Etats-Unis jettent l’éponge

    Football : êtes-vous prêt pour les sacs plastique à usage unique ?
    La Nouvelle-Zélande interdit la nouvelle saison de Ligue 1

    Twitter condamné en France pour cambriolages plus fréquent en été
    Les clauses « abusives » ou « illicites » et en fin d’année

    Costa Rica : la Cour suprême ordonne le droit à l’avortement en Argentine
    Ce qu’il faut retenir du vote contre la levée de l’interdiction du mariage homosexuel
    #de_la_dyslexie_créative

  • Rêve d’une franche rigolade
    Entre Inculte au Salon du livre
    Mais ce n’est pas un rêve, un souvenir

    Splendeur du Vexin
    Au matin en chemin
    Pour la boulangerie

    Petit-déjeuner dans le premier carré
    Du soleil prisonnier de la grande cour
    Sous un cerisier dont nous dégustons la confiture

    Après moult cafés
    Séance de ponçage
    Des raccords de mastic d’hier

    Il faut agir la matière
    Sinon c’est elle qui vous agit

    Aurélien Fordada

    Je ris à gorge déployée
    De la complexité des rapports
    De mes grands avec leur père

    La fenêtre au-dessus de mon bureau
    Est ouverte sur la cour, ses hirondelles
    Et le bruit de la tondeuse du voisin

    Je me souviens
    Que dans l’Oise
    On passe la tondeuse

    Ne tire pas tant d’eau
    De cette source
    Elle se tarit vite, souviens-toi

    Au retour on prend du diesel
    À la station-service
    Dans laquelle Julia travaillait

    Sara dort, Santiago lit
    Julia et moi nous aventurons sans cesse
    Dans le labyrinthe psychanalytique

    J’hérite
    Un piano
    Une guitare électrique

    Prick up
    Your
    Ears !

    Nouilles
    Sautées
    Sur le pouce

    https://www.youtube.com/watch?v=PG0ggtkvSaU

    Ménage de la chambre de Zoé
    Chanteuse éponyme
    Éclats de rire avec Zoé

    Dans le tri des vêtements, foison de souvenirs
    Tel pantalon à franges trop petit, je le garde
    Un jour peut-être ton enfant …

    Dans le ménage de la salle de bain
    Je découvre des trucs de filles
    Zoé assure l’interprétariat, j’apprends le mot gommage

    La police recherche toujours
    Un suspect
    Des attentats en Catalogne

    Attentat
    De Barcelone
    Un enfant mort

    Mort
    Du défenseur
    Des éléphants

    Attentat à Barcelone :
    La mort d’un Australo-Britannique
    De sept ans confirmée

    Ligue 1 :
    Bordeaux
    Neutralise Lyon

    Zoé, dyslexique : « tu sais Papa, les livres
    De toi que tu ne veux pas que je lise
    Demande à ton éditeur de les imprimer en italique »

    Elle m’aura fait rire
    Toute l’après-midi
    Ma fille Zoé

    J’écoute la radio
    Un cycle à propos des écrivains du XXème
    Je réalise : je suis un auteur du XXIème

    C’est encore l’été
    Fenêtres ouvertes
    Des passants parlent une langue slave

    C’est encore l’été
    Tu te cuisines
    Une soupe froide

    C’est encore l’été
    Il fait encore jour
    Quand tu pars au cinéma

    Belle de jour de Buñuel
    J’en avais un tellement
    Meilleur souvenir

    Il y a les œuvres vues jeune
    Qui vieillissent mal, Buñuel, Allen
    Et puis il y a Andreï Tarkovski

    Le soir en me brossant les dents
    Dans le miroir, je réalise
    J’ai quand même une drôle de tête

    Et est-ce vraiment moi
    Qui sens aussi mauvais
    Des pieds ?

    Et est-ce vraiment moi
    Qui doit, demain matin
    Aller travailler en open space ?

    #mon_oiseau_bleu

  • Pas de C1, réserve, « boutade » à l’émir du Qatar… Longue saison en perspective pour Ben Arfa - Ligue 1 - Football
    http://sport24.lefigaro.fr/football/ligue-1/actualites/psg-pas-de-c1-reserve-longue-saison-en-perspective-pour-ben-arfa-87

    Me Jean-Jacques Bertrand est en outre revenu sur l’épisode, largement commenté, de la « boutade » que Ben Arfa aurait adressé à l’émir du Qatar. C’est le mot que l’avocat a employé. « L’émir assistait à l’entraînement de l’équipe et à la fin, il est allé le voir et il a même parlé dans la langue de l’émir pour le saluer. C’était tout à fait normal. Le président était à côté. Je crois qu’il y a eu une boutade de joueur, en disant « je vous vois, j’ai plus de mal à parler avec mon président », ce qui était le cas du reste. C’est tout. Je crois que la fierté (de Nasser Al-Khelaïfi, ndlr) est vraiment cher payée, si c’est ça. Il n’y a eu aucun mauvais état d’esprit, aucun propos désobligeant qui a été tenu. Par courtoisie, comme les autres joueurs, Hatem est simplement venu saluer le propriétaire du club », raconte Me Bertrand. Lequel promet que son client n’a pas demandé de rendez-vous, comme cela a pu être dit. Dont acte. Mais cela ne change pas le fait que les perspectives semblent irrémédiablement bouché pour l’ancien de Lyon et Marseille à Paris…

    La vie du PSG est intéressante au moins à un titre : de par ses liens avec le Qatar, il nous offre des indices patents de la façon dont notre société est empreinte de féodalité et de "faits du Prince".

    Il y a quelques documentaires sur à la télé des joueurs de foot qui sont allés jouer au Qatar, et qui du jour au lendemain ne sont plus retenus pour jouer effectivement, mais ne sont pas non plus autorisés à quitter le Qatar, sans être en mesure d’y changer quoi que ce soit ni obtenir de réponse sur le pourquoi du comment.

    Au PSG, c’est chez nous, et c’est la même chose : tu sais quand tu y rentres... mais tu ne sais pas quand tu en sors. T’as beau être payé une fortune, tu découvres que ça ne te permet pas pour autant d’être libre. Une sorte de pacte avec le diable.

  • Emmeline Ndongue « Pourquoi ces messieurs seraient-ils Equipe de France et nous Equipe de France féminine ? » | Les Sportives Magazine
    http://les-sportives-mag.fr/emmeline-ndongue-questiondegenre

    Le 19 juillet, je petit-déjeunais tranquillement devant une chaîne info quand les news sportives sont arrivées. Première journée de l’Euro 2017 de foot. La (ou le) journaliste annonce : « Première victoire dans cette phase de poule pour l’Equipe de France de foot féminin. » L’Equipe de France de foot féminin ! Vraiment ?
    Je zappe pour vérifier. J’entends la même chose. Smartphone, activation de mes petits doigts, tweet : « Petit rappel… Ce n’est pas le FOOT qui est FEMININ, mais l’Equipe de France qui est FEMININE ! #jdcjdr #unpeuagacée #Euro2017 »
    Je ne dis rien, mais je dis tout. Dans ce contexte, si nous parlons de foot féminin, cela signifie que c’est un sport à part. De ce que j’en ai compris (après avoir bien suivi l’Euro 2017), il serait pratiqué par 2 équipes de 11 partenaires, sur un terrain de football réglementaire, avec un ballon de même taille et poids que celui utilisé à l’Euro 2016. Les règles ne diffèrent pas de celles d’un match de Ligue 1, si ce n’est peut-être un peu moins de cinéma et de réclamations auprès de l’arbitrage. Par conséquent, nous parlons bien de football, sans adjectif le qualifiant.
    Le style de jeu peut, à la rigueur, être féminin. Comme il pourrait être madrilène ou milanais. Mais on ne fait pas de championnat d’Europe de football par style, si ? Ni même d’équipe nationale d’ailleurs. Parce qu’alors, il pourrait très bien s’agir de l’équipe de France masculine de foot féminin.

  • Un an après avoir prédit le Brexit et Trump, Bloomberg annonce Le Pen présidente et un Frexit pour 2017 | Slate.fr
    http://www.slate.fr/story/130589/monde-2017-predictions

    Pour l’année 2017, donc, Bloomberg prédit la victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle française et, dans les mois qui suivent, la tenue d’un référendum sur une sortie de la France de l’Union européenne. À l’image du Brexit, voici le « Frexit ». En Europe, le scénario n’a rien de réjouissant : le magazine prédit la fin de l’espace Schengen. L’espace de libre circulation sans contrôles aux frontières au sein de l’Europe n’est plus.
    En Allemagne, Angela Merkel perd les élections. En Italie, le leader du Mouvement 5 Étoiles, Beppe Grillo, se hisse au pouvoir et lance l’idée d’un référendum pour la réintroduction de la lire italienne. Au Royaume-Uni, Theresa May, elle, se voit depassée et surpassée par un candidat de la ligne dure du Brexit, après que les discussions sur la mise en place du Brexit n’aboutissent à quelque chose de concret. En Grèce, la crise économique persiste mais, cette fois, aucun renflouement n’est prévu, ajoute Bloomberg.

    • Pas la peine de flipper, la Marine est déjà à la manœuvre :
      Voici des faits relatés dans le torchon à grand tirage de la région.

      Mayenne. Quatre personnes agressées par des supporteurs des Verts

      Quatre Parisiens rentraient d’un enterrement à Brest dimanche 4 décembre. Vers 20 h 30, ils ont été victimes de « propos racistes et de menaces de mort » de la part d’un groupe de supporteurs de l’AS Saint-Etienne sur l’aire de repos à hauteur de Thorigné-en-Charnie. Ils ont porté plainte.

      Quatre personnes, qui rentraient à Paris après avoir assisté à un enterrement à Brest, dénoncent des agressions commises dimanche soir par « des supporteurs de l’AS Saint-Etienne ». Le club de foot jouait contre Rennes dans l’après-midi dans le cadre du championnat de Ligue 1.
      « Nous étions trois, eux une cinquantaine. »

      Vers 20 h 30, le couple et ses deux amis, âgés de 26 à 33 ans, s’arrêtent sur l’aire d’autoroute de la Vallée de l’Erve, à Thorigné-en-Charnie (Mayenne). Selon ce groupe composé entre autres d’un Franco-malgache et d’un Franco-guinéen, les choses se gâtent dès l’entrée dans la station Shell. « Un gars nous dit : « Tu vas où toi ? Tu dois payer pour rentrer. » » Le ton dérape : « L’un commence à nous traiter de bougnouls. » Une claque derrière la tête tombe et les insultes pleuvent. « Nous étions trois, eux une cinquantaine. » Ils disent n’avoir pas rétorqué et quitté les lieux.

      Les trois amis sortent et tentent de bloquer les Stéphanois devant les portes de la station. « Ils ont essayé de les défoncer en donnant des coups de pied et criaient : « On va vous tuer, vous massacrer, vous buter ! » »
      Plainte déposée au commissariat de Versailles

      Contactés, les responsables de la station-service ont refusé de s’exprimer sur les faits et d’éventuelles dégradations commises dans l’établissement.

      Les clubs de supporteurs que nous avons joints via Facebook n’ont pas donné suite. Le service communication de l’AS Saint-Etienne, lui, reconnaît que les groupes qui suivent le club « ne sont pas parfaits. Mais ils n’ont rien à voir avec des supporteurs racistes ».

      700 supporteurs stéphanois étaient présents au Roazhon Park dimanche et divisés en plusieurs groupes. Le commissariat de Versailles (Yvelines) a confirmé la plainte déposée dans la nuit par les quatre victimes. Une enquête est en cours.

      #racisme #foot_ball #supporters #le_sport_c'est_la_guerre #gros_connards_bas_du_front

  • Football : Valls ne dirait pas non au Barça en Ligue 1 en cas d’indépendance de la Catalogne — RT en français
    https://francais.rt.com/international/9224-valls-barcelone-football-ligue1-indépendance-catalogne

    D’après le quotidien sportif espagnol AS, Manuel Valls aurait répondu à une question quant à l’accueil du Barça en Ligue 1, « après tout, Monaco y joue… », laissant entendre qu’il n’était pas opposé à l’idée de voir évoluer l’emblématique club espagnol dans le championnat de football français . Il n’en fallait pas plus pour que le journal hispanique titre, ce mercredi : « Valls propose d’accueillir le Barça en France ».

    Si en plus Valls la joue catalaniste, je ne vois pas comment je peux voter socialiste ;-)

    #catalogne

  • Lyon : un millier de supporteurs de foot défilent contre la « répression » policière - Libération (les « » à répression sont de Ration)
    http://www.liberation.fr/societe/2014/11/15/lyon-un-millier-de-supporteurs-de-foot-defilent-contre-la-repression-poli

    « Lyon pour un #football sans #flash-ball » : un millier de supporteurs, majoritairement de l’OL mais aussi d’autres clubs français et européens, ont manifesté samedi dans les rues de Lyon contre « la #répression policière » après la récente blessure d’un des leurs.
    Entre 800 et 900 personnes selon la police, de 1.000 à 1.200 selon les organisateurs, ont répondu à l’appel de supporteurs du virage sud du stade Gerland, lancé à la suite de la blessure à un oeil d’un fan lyonnais par un tir policier de flash-ball, le 19 octobre en marge d’un match de Ligue 1 entre l’OL et Montpellier qui avait donné lieu à des affrontements entre supporteurs.

     
    Partis vers 15H00 de Gerland, ils ont défilé vers la Place Bellecour, encadrés par de nombreuses forces de l’ordre. Les supporteurs lyonnais emmenaient le cortège derrière une banderole clamant « Lyon pour un football sans flash-ball ».

    Ils étaient suivis, dans un déluge de fumigènes et de pétards assourdissants, ainsi que de slogans hostiles aux #policiers, par des #supporteurs venus de Montpellier, Caen, Lens, Metz, Paris et Montpellier, mais aussi Anderlecht en Belgique, Vicenze en Italie et Genève.

    #manifestation

  • Des précisions sur la défaillance de Hafiz Mammadov : il n’y a pas que les collectivités territoriales qui ont des soucis avec leurs créanciers pour cause d’#emprunt_toxique
    Ligue 1 : Le long chemin de croix du #RC_Lens
    http://www.lemonde.fr/ligue-1/article/2014/10/18/ligue-1-le-long-chemin-de-croix-du-rc-lens_4508380_1616940.html

    Mais les Sang et Or sortent d’un été rocambolesque et apparaissent affaiblis en cette entame de championnat. Fin juin puis mi-juillet, leur montée en Ligue 1 avait été laissée en suspens par la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG). Le gendarme financier du football français arguait alors que l’homme d’affaires azerbaïdjanais Hafiz #Mammadov, propriétaire du RC Lens depuis 2013 et qui a investi 20 millions d’euros la saison dernière, n’avait pas apporté les garanties financières suffisantes. Mais le Comité national olympique et sportif français, suivi par la DNCG et le comité exécutif de la Fédération française de football (FFF), a ensuite réintégré les Lensois en Ligue 1 contre l’engagement d’un virement de 4 millions d’euros avant le 30 octobre, puis d’un nouveau versement de 14 millions d’euros en janvier 2015.

    Cet été, le club artésien s’était par ailleurs vu notifier une interdiction de recruter tant que le premier paiement attendu n’était pas effectif. Mi-août, le président de la DNCG, Richard Olivier, avait enfoncé le clou, brandissant la menace d’un dépôt de bilan du RC Lens cet hiver. Patron du groupe Baghlan, spécialisé dans le BTP, le transport et l’exploitation d’hydrocarbure, Hafiz Mammadov résoudra-t-il à temps ses problèmes de liquidités ? Proche du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, le milliardaire a vu ses sorties d’argent bloquées. Un emprunt toxique de 112 millions d’euros lié à l’exploitation de forages en mer Caspienne serait à l’origine des soucis financiers de l’homme d’affaires. Fin septembre, le RCL a pourtant assuré que son mécène avait déjà déposé 1,5 million d’euros sur le compte bancaire de la holding du club.

    #Azerbaïdjan

  • Football | Clermont Foot : Corinne Diacre, un entraîneur comme les autres
    http://www.ledauphine.com/isere-nord/2014/07/07/un-entraineur-comme-les-autres

    En effet, Corinne Diacre est devenue, cette année, la première femme à obtenir le Brevet d’entraîneur de football professionnel, diplôme qui lui ouvre l’accès aux bancs des clubs de Ligue 1 et Ligue 2. D’ailleurs, après avoir corrigé un journaliste en lui rappelant que ça ne faisait qu’une seule semaine qu’elle était à la tête de Clermont, elle rajoute en souriant : « Vous voyez, mine de rien, je fais déjà partie des meubles ».

    Plus qu’à retrouver les nouvelles précédentes à ce sujet... où il y avait eu un clash...

  • Le RC Lens perd le soutien de son actionnaire azerbaïdjanais
    http://www.lemonde.fr/football/article/2014/07/20/gervais-martel-perd-le-soutien-de-son-actionnaire-azerbaidjanais_4460317_161

    Le président du RC Lens a déclaré dimanche sur France 2 que l’actionnaire majoritaire du club, Hafiz Mammadov, « très vexé » par la demande de la DNCG, ne verserait pas les 10 millions d’euros exigés comme garantie. « Ils n’arriveront jamais ces 10 millions. Je l’ai expliqué à un certain nombre de groupes de supporteurs que j’ai rencontrés jeudi. Hafiz Mammadov est aujourd’hui très vexé de la demande de la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) », a expliqué Gervais Martel dans l’émission Stade 2.

    « Il considère qu’il a amené 20 millions d’euros qui ont été bien réglés en temps et en heure l’année dernière. Il considère qu’il a donné 18 millions de garantie de première demande, ce qui n’est pas rien, de la part de la banque d’Azerbaïdjan. Il considère, lui, vouloir amener l’argent au fur et à mesure donc il a décidé au dernier moment de ne pas nous verser les 10 millions », a ajouté le président du club du Pas-de-Calais.

    (…)

    Lens, qui avait obtenu sur le terrain sa montée en L1 en mai, a été maintenu en L2 fin juin par la DNCG, décision ensuite confirmée par la Commission d’appel de l’instance le 15 juillet. « Malgré les garanties données à hauteur de dix-huit millions d’euros par la Banque d’Azerbaïdjan, la DNCG d’appel a réclamé les dix millions d’euros « cash » tel qu’il était demandé lors de la première audition. Ces fonds n’étant pas encore arrivés sur nos comptes, la Commission d’appel de la DNCG a confirmé la décision de la première instance », avait alors indiqué le club dans un communiqué. Samedi, un millier de supporteurs Sang et Or ont manifesté dans les rues de la ville contre le maintien de leur équipe en Ligue 2.

    • Ah ben, si, ce sera en L1.

      • Avis favorable du CNOSF, vendredi

      Football : Lens aperçoit de nouveau la Ligue 1
      http://www.lemonde.fr/football/article/2014/07/26/football-lens-apercoit-de-nouveau-la-ligue-1_4463222_1616938.html

      Dernier rebondissement dans le feuilleton qui tient en haleine Lens et sa région depuis un mois. Le comité national olympique et sportif français (CNOSF) a donné vendredi soir un avis favorable à la montée en Ligue 1 du Racing club de Lens. Promu sportivement en mai dernier mais maintenu en Ligue 2 par la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) en raison de garanties financières insuffisantes, le club nordiste se retrouve désormais en pase de retrouver l’élite du football français.
      L’avis du CNOSF n’étant que consultatif, c’est le comité exécutif de la Fédération française de football (FFF) qui aura le dernier mot pour décider de la réintégration, ou non, du RC Lens en Ligue 1. Une décision qui devrait intervenir lundi. Sauf surprise, la FFF devrait suivre l’avis du CNOSF et officialiser la montée des Lensois, mettant ainsi fin aux espoirs de Sochaux d’être repêché in extremis.

      • Décision d’appel de la FFF, lundi

      Le RC Lens jouera bien en Ligue 1
      http://www.lemonde.fr/football/article/2014/07/28/football-la-fff-valide-la-montee-de-lens-en-ligue-1_4463960_1616938.html
      La Fédération française de football (FFF) a validé, lundi 28 juillet, la montée du RC Lens en Ligue 1, après un avis favorable du comité national olympique et sportif français (CNOSF). Cet avis contredisait la décision de la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), qui dénonçait des garanties financières insuffisantes pour que le club joue dans l’élite du football français.
      Dans un communiqué, la FFF explique :

      « Le comité exécutif de la Fédération française de football (...) a décidé d’accepter la proposition de substituer à la mesure d’interdiction d’accession sportive en Ligue 1, une limitation de la masse salariale du club et/ou de recrutement contrôlé. »

      • Stade de remplacement, le mardi

      Ligue 1 : Lens jouera ses matchs à domicile à Amiens
      http://www.lemonde.fr/football/article/2014/07/29/ligue-1-lens-jouera-ses-matchs-a-domicile-a-amiens_4464198_1616938.html

      Le RC Lens, dont la montée en Ligue 1 a été validée lundi, disputera ses matchs « à domicile » au stade de la Licorne à Amiens, en raison de travaux de rénovation au stade Bollaert pour l’Euro 2016, a annoncé le club mardi 29 juillet.

      • il ne reste plus qu’à remettre la main sur l’entraineur, courir après ceux qui traînent sur le mercato

      Ces péripéties pourraient également être lourdes de conséquences sur le plan sportif. L’entraîneur Antoine Kombouaré a boycotté la reprise, et la préparation des joueurs en aura immanquablement été perturbée. D’autant que l’effectif lensois pourrait être amputé de plusieurs éléments importants, qui n’ont pas eu la patience d’attendre l’issue des procédures engagées.

      • Hafiz Mammadov, étant sans doute aux abonnés absents, la question qui reste à régler est donc :

      le drapeau azerbaïdjanais flottera-t-il sur le stade de la Licorne ?

  • Simulations de fins de championnats
    http://data.nozav.org/app/sim

    Cette application présente le résultat de simulations de la fin de plusieurs championnats de #football. Le principe est de tirer au sort le résultat de tous les matchs restants, et de représenter les différents nombres de points et classements correspondant au final.

    Suite du billet précédemment référencé ici-même :

    http://seenthis.net/messages/235230

    Avec cette fois une « appli » (en test) a priori régulièrement mise à jour et permettant de visualiser les résultats des simulations de manière plus interactive. Pour l’instant, les simulations concernent la Ligue 1 et la Ligue 2.

    http://data.nozav.org/app/sim/data//Ligue_1/2013-2014/28_probas_5j.png

    #statistiques #shameless-autopromo

  • Simulation de la fin du championnat de Ligue 1 2013/2014 - data.nozav.org
    http://data.nozav.org/posts/2014-03-simulation-ligue1.html

    La fin du championnat approchant, les mêmes questions reviennent fréquemment : le titre est-il déjà joué ? Le 19ème du classement a-t-il encore une chance de rester en Ligue 1 ? Qui peut encore croire à une place en Champions League ?

    On peut apporter des éléments de réponse à ces questions en effectuant une #simulation. Il ne s’agit pas ici de s’écrouler dans la surface en hurlant, mais plutôt, pour l’ensemble des matchs restant à jouer, de tirer au sort le résultat de la rencontre et de voir au final quels sont les classements obtenus.

    #statistiques #football #shameless-autopromo

    • Impressionant le travail. Mais au final, je me demande ce qu’on apprend. En gros la plus grande probabilité est que le classement reste le même jusqu’à la fin du championnat, non ? Les probas ne sont sûrement pas un outil très adapté pour prédire des changements brusques, donc on ne peut pas prévoir quelles pourraient être les remontées fantastiques au classement, ou les coups d’arrêts d’une équipe actuellement en forme.

    • @fil oui, ou au moins après chaque journée. Faut que je fasse une app Web pour publier les résultats en question de manière plus agréable...

      @severo En termes de résultats, regarder « le » classement moyen issu de ces simulations n’est effectivement pas très intéressant. Je trouve beaucoup plus utile de parler en termes de variabilité des points obtenus, et surtout de probabilités de classements pour chaque équipe à la fin du championnat.

      Et effectivement, le principe même du truc c’est de faire l’hypothèse que la dynamique des équipes reste la même que celle des n dernières journées. Donc ça ne peut évidemment pas prendre en compte les changements de dynamiques que tu décris

  • La taxe à 75 % est celle « de trop », estime le président de Valenciennes
    http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/10/24/la-taxe-a-75-est-celle-de-trop-estime-le-president-de-valenciennes_3502519_3

    En protestation contre la taxe à 75 % sur les salaires de plus de un million d’euros, adoptée par le gouvernement le 18 octobre, l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) a voté, jeudi 24 octobre, à l’unanimité la grève lors de la 15e journée de Ligue 1 et la 16e journée de Ligue 2, fin novembre. Pour le président du Valenciennes FC, Jean-Raymond Legrand, cette décision historique résulte d’un ras-le-bol des dirigeants de clubs. 

    Lire nos informations « Taxe à 75 % : les clubs annoncent une grève du foot fin novembre »

    Le Monde.fr : l’UCPF a annoncé à l’unanimité la suppression d’une journée de championnat de Ligue 1 et Ligue 2 fin novembre. Pourquoi cette décision ?

    Jean-Raymonde Legrand : il y en a marre que l’on tape sur le football. Déjà la suppression du droit à l’image collective (DIC), il y a trois ans, nous avait pénalisé. Je rappelle que le football professionnel français verse également en charges 700 millions d’euros à l’Etat. Cette taxe touche des entreprises en difficulté, contrairement à ce que l’on essaie de faire croire.

    Mais cette taxe à 75 % touche toutes les entreprises, pas seulement le football.

    Oui, mais nous sommes des PME, pas des entreprises du CAC 40.

    #économie
    #taxe_75 %
    #salaire

    • L’argument des dirigeants de clubs, consistant à instister sur la menace que ferait peser la taxe à 75% sur l’économie du football français dans son ensemble est un peu exagéré. C’est un peu gros d’avancer que le foot subirait fortement les conséquences de cette mesure exceptionelle. Je pense qu’il faut relativiser et ne pas tout confondre.

      Les 25.000 emplois de ce secteur ne sont pas forcément menacés comme certains se plaisent à le répéter en boucle. Peu de clubs déjà sont en mesure de prétendre à payer leur joueur avec des salaires qui rentrent dans le cadre de la taxe. Combien sur les 20 clubs qui composent la ligue 1 sont concrètement concernés par cette taxe ? Ceux-ci sont minoritaires et c’est pour cette raison qu’ils exagèrent en touchant là où ça fait mal : sur l’emploi. Par ailleurs il eut été plus logique sans doute que ce soit les joueurs concernés qui expriment leur mécontement...

      Dans cette périonde où toutes les tensions sont cristalisées autour de la question du chômage, le fait d’appuyer sur le bouton « emplois » est tout sauf innocent. Toucher à l’emploi, c’est rappeler aux responsables politiques les problèmes qu’ils ont à affronter, c’est jouer sur la sensibilité de ce fléau à des fins qui sont avant tout fiscalistes. Qu’il puisse y avoir des aménagements, pourquoi pas. Mais au nom de quoi l’économie du football serait une oasis exonérée de solidarité nationale ?
      http://www.huffingtonpost.fr/pape-diouf/le-football-ne-doit-pas-exonere-solidarite-nationale_b_4156494.html?1

    • quand le fisc prétend les mettre à contribution , certains, fascinés par les riches s’époumonent : « touche pas à mon riche » !
      ... mais le salaire annuel moyen des joueurs de Ligue 1 s’élève à 480 000 euros brut, soit deux fois moins que le plafond à partir duquel la taxe à 75 % sera activée. D’après les estimations, environ un tiers des joueurs devrait être concerné. Seule la Nomenklatura du foot français sera touchée.

      Le joueur le mieux payé, Zlatan Ibrahimovic a un revenu estimé à 14 millions d’euros net par an. Peu de Français verseront une larme pour un joueur dont les gains représentent plus de 1 000 années de SMIC.

      Dans le contexte actuel de crise, il est vraiment indécent de la part des dirigeants du foot français de demander une exonération pour des personnes appartenant aux 0,01 % les plus aisés du pays et qui développent généralement des stratégies d’optimisation fiscale....

      http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/10/12/taxe-a-75-les-footballeurs-doivent-jouer-collectif_1773336_3232.html

    • Quand il s’agit de salir son image, le football professionnel français a de la ressource. Pour protester contre la future taxe à 75%, l’UCPF, syndicat des clubs professionnels, a décidé du principe d’une grève – un lock-out à l’américaine, en pratique, puisque décidé par les patrons et non par les joueurs – le week-end du 30 novembre.

      Sans doute les patrons de clubs ont-ils compris qu’ils avaient face à eux un interlocuteur facile à faire plier. La taxe à 75%, c’est peut-être le prochain renoncement de François Hollande, qui traîne cette mesure comme le sparadrap du capitaine Haddock....
      http://www.rue89.com/rue89-sport/2013/10/24/greve-contre-taxe-a-75-les-cinq-mensonges-clubs-foot-246918

    • Une demande catégorielle indécente

      Bien sûr, certains défendent cette grève. Ils évoquent la carrière courte des joueurs et qu’il serait injuste de les taxer de la sorte. Sauf que cette taxe ne concerne que les revenus supérieurs à un million, soit 60 SMICs ! En outre, sur leur premier million, ces joueurs disposent déjà de 600 000 euros de revenus nets par an, assez pour préparer leur retraite… Que pendant deux ans, leurs revenus supérieurs à un million soit fortement taxés ne semblent pas injuste vu l’effort de tous les français. En outre, il faut noter que 95% de la taxe sera payée par les 6 clubs les plus riches du championnat.

      Mais surtout, il faut quand même voir que les revenus des joueurs de football ont flambé depuis 20 ans. Le joueur le plus payé à l’époque était Marco Van Basten avec 3 millions par an. Christiano Ronaldo émarge aujourd’hui à 17 millions. Basile Boli touchait 730 000 euros par an à l’OM, quand Yohann Gourcuff touche 4,4 millions aujourd’hui. Bref, comme les salaires ont été multipliés par 6 en 20 ans, il est totalement indécent de se plaindre de cet effort de deux ans, d’autant plus que les taux marginaux d’imposition ont baissé entre temps (56,8% il y a 20 ans, contre 45% aujourd’hui).


      http://www.gaullistelibre.com/2013/10/taxe-75-dans-le-football-lindecente.html

  • La folie des grandeurs du foot français

    http://www.lesechos.fr/opinions/edito/0202941550610-la-folie-des-grandeurs-du-foot-francais-594117.php

    Montpellier-PSG. Le hasard du calendrier a réuni les deux derniers champions de France pour lancer la saison de Ligue 1. On a pourtant du mal à croire que ces deux-là évoluent dans la même division, tant le fossé se creuse entre les clubs de l’Hexagone. Paris et Monaco, les nababs aux poches remplies par le gaz qatari ou la potasse russe, ne jouent plus dans la même cour que leurs adversaires. Le budget du PSG est dix fois supérieur à celui de Montpellier. Rien qu’avec les 146 millions d’euros dépensés pour le recrutement de joueurs cet été, Monaco aurait pu s’offrir six clubs de Ligue 1… Après tout, pourquoi s’en plaindre ? Les nouvelles stars internationales rempliront les stades en même temps que les caisses du fisc. Elles rehausseront le niveau de la compétition et permettront peut-être à un de nos représentants de remporter la Ligue des champions. Après des années de disette, le football français rejoint enfin le modèle des grands championnats d’Espagne, d’Italie et d’Angleterre.