organization:mouvement de libération

  • A la rencontre de Marc’O
    https://lundi.am/A-la-rencontre-de-Marc-O

    Maquisard en Auvergne à quinze ans, marlou de Saint-Germain-des-Près après la guerre, programmateur au Tabou avec Boris Vian, introducteur de la poésie lettriste, producteur du Traité de bave et d’éternité d’Isidore Isou qu’il impose à Cocteau en 1951 à Cannes, éditeur du premier texte de Debord dans la revue Ion financée par le cagoulard Robert Mitterrand, animateur dès les années 1950 du groupe et du journal « Le soulèvement de la jeunesse » basée sur l’idée du prolétariat externiste (le prolétariat déserte de plus en plus une classe ouvrière toujours plus intégrée et se concentre chez les jeunes et tous ceux qui se vivent comme étrangers à cette société), inventeur du théâtre musical et d’un théâtre où le comédien n’est plus réduit à interpréter des rôles, mais à créer la pièce elle-même, mentor de la jeune troupe formée entre autres par Bulle Ogier, Jean-Pierre Kalfon, Pierre Clémenti et Jacques Higelin, critique impitoyable des yéyés, de la célébrité et de la télé-réalité (et quasi-inventeur du style punk) dès 1966 avec Les idoles, pionnier de l’occupation des théâtres dès 1967 à Reggio Emilia contre la guerre du Vietnam, co-fondateur avec Monique Wittig et Antoinette Fouque à la Sorbonne en mai 1968 du Comité Révolutionnaire d’Action Culturelle (CRAC), ancêtre du MLF (Mouvement de Libération des Femmes), passeur continu, avec Guattari, entre la France et l’Italie des années 1970, présent à Bologne, toujours avec Guattari, en septembre 1977 lors du fameux Congrès international contre la répression, initiateur en 1979 de l’opéra-rock Flashes rouges porté par la jeune Catherine Ringer, chercheur dans les années 1980 autour des nouvelles possibilités qu’ouvre pour l’image le développement des techniques audiovisuelles, animateur dans les années 1990 avec Cristina Bertelli des Périphériques vous parlent et de la jeune troupe Génération Chaos, où officient des anciens de l’excellent groupe de rock Witches Valley et qui ira jusqu’à faire des premières parties de concerts de Noir Désir, et puis on s’arrête là.

    Karen O n’est pas la fille de Marc’O

    https://www.youtube.com/watch?v=n8GTewTUQeg


    https://karenomusic.com/projects/i-shot-the-sheriff
    https://karenomusic.com
    https://www.discogs.com/artist/245778-Karen-O
    #musique

    • Jean-Pierre Kalfon . « my friend, mon ami »

      https://popsuperette.bandcamp.com/album/my-friend-mon-ami-3-7-ep

      Au mitan des 60’s, Jean-Pierre Kalfon, qui ne pense qu’à suivre le cours de ses désirs, est confronté à un choix : être acteur à la filmographie impeccable ou vivre sa vie de rocker psychoactif de l’underground parisien. Il n’hésite pas une seconde : il opte pour les deux.
      Aujourd’hui, devenu acteur-culte, sa vraie passion a sans doute toujours été le rock’n’roll et le rhythm’n’blues. En 1965, juste avant d’incarner Simon le Magicien dans le film Les Idoles (un pamphlet situationniste à contre-courant de la yéyéitude réalisé par #Marc’O en 1968), Kalfon sort un EP chez CBS, guère éloigné de son personnage. « Avec frange stonienne, guitare fuzz et un ton pour le moins déglingué qui n’a guère marché mais est aujourd’hui un must sixties » dixit Patrick Eudeline.
      La turbulente Chanson Hebdomadaire anticipe de dix ans le punk français, quelque part entre le persiflage morveux des Olivensteins, l’art de la déglingue d’Asphalt Jungle et la gouaille en bamboche des Rita Mitsouko. Les trois autres morceaux sont aussi de véritables pièces de #pop_culture, théâtralisées par le contest’acteur Kalfon et magnifiquement arrangées par Michel Portal et Ivan Jullien. La Guerre est un explosif folk-rock anti-militariste, My Friend, Mon Ami, une épatante « chansong » légèrement déjantée et L’Amour À Fleur De Peau, co-écrite avec Valérie Lagrange, une ballade sans chiqué digne des meilleures productions Saravah.
      Plus de 50 ans après, Kalfon se souvient dans sa biographie narrant les contes filousophiques de sa vie hors-norme : « Mon disque n’a pas marché. Je chantais comme une casserole rouillée, ce qui est tout à mon honneur. En bon punk préhistorique — dix ans trop tôt et en France, ce n’était ni le lieu ni le moment pour s’y coller. »
      Kalfon est devenu une personnalité unique du théâtre et du cinéma français mais aussi un chanteur et un auteur-compositeur accompli (il fut un artiste du label mythique parisien New Rose). Sa présence, sa voix et sa diction au cinéma sont tellement magnétiques que leurs équivalents dans la pop musique des 60’s nous ramènent inéluctablement à Serge Gainsbourg. Ce n’est pas un mince compliment chez #Pop_Supérette, vous vous en doutez bien.

      #Jean_Pierre_Kalfon

  • Les films de Carole Roussopoulos disponibles sur le site de la Médiathèque Valais - Martigny

    Le F.H.A.R., 1971
    http://xml.memovs.ch/f0199a-002.xml

    Manifestation du Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire
    Discours d’une militante sur l’homosexualité (mythique)
    Discours de Guy Hocquenghem sur les rôles sexuels et les relations de pouvoir
    Témoignage de militants
    Evocation des débats sur les homosexuels et l’élite (Cocteau, Marais, Gide...)
    Accusation contre les homosexuels et condamnation ; discrimination ; le journal « Tout »

    Gabrielle Nanchen, 1972
    http://xml.memovs.ch/f0199a-003.xml

    Témoignage de paysans sur le vote des femmes
    Fonctionnement du gouvernement suisse
    Témoignage d’un paysan sur l’élection de Gabrielle Nanchen
    Intérêt pour la politique, parcours professionnel
    Interview de la belle-mère de Gabrielle Nanchen
    Inscription au parti socialiste valaisan, Mai 1968
    Témoignage d’un paysan
    Définition du socialisme, importance de la religion
    Témoignage d’un ecclésiastique et d’une étudiante
    Technique pour transmettre les idées politiques
    Témoignage contre le vote des femmes
    L’électorat, réaction des gens

    Y a qu’à pas baiser, 1973
    http://xml.memovs.ch/f0199a-004.xml

    Générique et publicité
    Journal télévisé I.N.F. 2 consacré à l’avortement : interview du professeur Jérôme Lejeune
    Manifestation pour le droit à l’avortement et témoignage de passants
    Rapports sexuels entre femmes et hommes et plaisir dans la relation
    Avortement selon la méthode karman en temps réel
    Reprise de la manifestation

    Les prostituées de Lyon parlent, 1975
    http://xml.memovs.ch/f0199a-012.xml

    Revendications des prostituées à l’Eglise de Saint-Nizier
    Retransmission des débats à l’extérieur de l’église
    Témoignages de femmes : vie de femmes, de famille et professionnelle, proxénétisme

    La marche du retour des femmes à Chypre, 1975
    http://xml.memovs.ch/f0199a-011.xml

    Camps de réfugiés
    Marche pacifiste
    Discours sur l’application de la résolution de l’ONU ordonnant à la Turquie de permettre le retour des Chypriotes grecs
    Distribution de vêtements et de nourriture
    Témoignages de réfugiées chypriotes
    Discours
    Habitations et conditions de vie rudimentaires des réfugiés, témoignages ; viol des femmes
    Marche pacifiste
    Arrivée et mot de bienvenue du commandant militaire de la section des Nations Unies
    Témoignage

    S.C.U.M. Manifesto, 1976
    http://xml.memovs.ch/f0199a-015.xml

    Lecture du S.C.U.M Manifesto, un texte de Valérie Solanas (1967), par la comédienne Delphine Seyrig
    Manifestation pacifiste de femmes catholiques et protestantes en Irlande contre la guerre
    Reprise de la lecture
    Violence policière en Argentine, manifestation des femmes à Belfast

    Maso et Miso vont en bateau, 1976
    Cinéastes : Carole Roussopoulos, Ioana Wieder, Delphine Seyrig et Nadja Ringart.

    Mythique film de 55’ sur lequel on peut tout savoir grâce à @volt :

    Images de la culture : Maso et Miso vont en bateau
    https://imagesdelaculture.cnc.fr/-/maso-et-miso-vont-en-bateau

    Bernard Pivot invite Françoise Giroud, alors première secrétaire d’Etat à la condition féminine, pour une émission gentiment misogyne : Encore un jour et l’année de la femme, ouf ! c’est fini. Le collectif les Insoumuses recycle l’émission par des interventions pleines d’humour et en fait « la preuve officielle que le secrétariat d’Etat à la condition féminine est une mystification ».

    Des cartons donnent les réponses que Françoise Giroud aurait dû donner ; une interview de Simone de Beauvoir contredit ses propos ; les arrêts sur image soulignent son inaptitude. « Notre propos est de montrer qu’aucune femme ne peut représenter toutes les autres femmes au sein d’un gouvernement patriarcal, quel qu’il soit. Elle ne peut qu’incarner la condition féminine oscillant entre la nécessité de plaire (féminisation-maso) et le désir d’accéder au pouvoir (masculinisation-miso). Quant aux réformes proposées par Françoise Giroud, elles peuvent être proposées directement par les ministères concernés (travail, justice, santé...). Aucune image de la télévision ne veut ou ne peut nous refléter, c’est avec la vidéo que nous nous raconterons. » Une des premières vidéo scratch en France, une vidéo mythique.

    (Nathalie Magnan)

    http://xml.memovs.ch/f0199a-016.xml

    Lip : Monique et Christiane, 1976 (autre film absolument mythique)
    http://xml.memovs.ch/f0199a-017.xml

    Conditions féminines chez Lip ; manifestations des inégalités de genre dans l’organisation syndicale et la prise de parole
    Peur de l’expression chez les femmes ; comité d’organisation (1976)
    Situation des femmes par rapport aux hommes, importance, rôle et préjugés sur les femmes (1976)
    Extrait d’une assemblée générale
    Compte-rendu de l’intervention de Christiane à l’assemblée générale
    Journées portes ouvertes de Lip, lettre sur la condition des femmes
    Stands tenus par les femmes, réaction des hommes
    Invité :
    Suite du compte-rendu de l’assemblée générale ; question du partage du droit d’expression et des tâches
    Invité :
    Vie au chômage

    Le viol : Annie, Corine, Annie, Brigitte, Josyane, Monique et les autres..., 1978
    http://xml.memovs.ch/f0199a-020.xml

    Lecture de coupures de presse
    Correspondance entre Anne et Corinne
    Discussion entre Corinne et Anne
    Emission débat « Les dossiers de l’écran » avec Anne pour invitée
    Discussion entre Corinne et Anne
    Ecoute de l’émission radiophonique d’Etienne Lalou et Igor Barrère sur le viol, témoignage de Brigitte
    Discussion entre Corinne et Anne
    Discussion avec les trois avocates, Monique Antoine, Colette Auger et Josyane Moutet sur la justice et la répression
    Discussion entre Corinne et Anne
    Emission débat « Les dossiers de l’écran » avec Anne pour invitée
    Discussion entre Corinne et Anne
    Discussion avec les trois avocates, Monique Antoine, Colette Auger et Josyane Moutet sur la justice et la répression

    Ça bouge à Vendôme, 1982
    http://xml.memovs.ch/f0199b-003.xml

    Déroulement de l’enquête sur la femme en 1982 et bilan des réponses
    Association pour une école non sexiste
    Opinion des intervenantes sur la parité

    Ça bouge à Mondoubleau, 1982
    http://xml.memovs.ch/f0199b-002.xml

    Explication de l’enquête réalisée sur la différence des rôles masculins et féminins
    Débats entre les élèves et leur professeure sur l’enquête

    Flo Kennedy, 1982
    http://xml.memovs.ch/f0199b-004.xml

    Waiting and discussion between Margo Jefferson and Ti-Grace Atkinson until arriving of Flo Kennedy
    Flo Kennedy’s family and her life course
    Feminist movement
    Feeling about oppression
    Dressing
    Freedom of women
    Friendly discussion with Margo Jefferson and Ti-Grace Atkinson

    Profession : agricultrice, 1982
    http://xml.memovs.ch/f0199b-005b.xml

    Témoignage de Marie-Cécile Jacquet et Marie-Louise Navet sur leur travail et leur statut
    Marie-Cécile Jacquet déléguée du canton de Rocroi pour la commission féminine
    Témoignage de Roseline Dupont et Martine Guillet sur leur travail et leur statut
    Témoignage d’agricultrices de l’Association Féminine de Développement Agricole (AFDA)
    Discours de la porte-parole de l’AFDA

    Femmes immigrées de Gennevilliers, 1984
    http://xml.memovs.ch/f0199b-013.xml

    Information auprès de la population arabe de la création de l’Association de femmes arabes immigrées en France
    Témoignage
    Animation d’une émission radiophonique par des femmes arabes immigrées, régularisation des situations
    Témoignage de femmes marocaines
    Emission radiophonique à radio Gennevilliers
    Générique

    La mort n’a pas voulu de moi, 1984
    http://xml.memovs.ch/f0199b-014.xml

    Travail avec Werner Herzog
    Lecture du commentaire du film « Fata Morgana »
    Lecture de poème de Verlaine « Gaspard Hauser chante »
    Extrait de « Nosferatu » de F.W. Murnau (1922)
    Parcours de vie
    Extrait de « The Diary Of The Lost Girl » de Pabst, anecdote sur le tournage
    Extrait de « Tabou » de F.W. Murnau, critique du film
    Ascension et prise de pouvoir d’Adolf Hitler
    Fuite à Paris, sauvetage de films muets allemands
    Emprunt du nom Escoffier en référence à Mérimée
    Conservation cachée de films à Figeac, dont « le dictateur de Chaplin »
    Travail avec Henri Langlois
    Générique

    Pionnières et dictionnaires du cinéma : 1900 - 1960, 1984
    http://xml.memovs.ch/f0199b-010.xml

    Dorothy Arzner
    Jacqueline Audry
    Muriel Box
    Esther Schub
    Germaine Dulac
    Marion Frances
    Alice Guy Blaché
    Théa von Harbou
    Ida Lupino
    Elvira Notari
    Lotte Reiniger
    Leni Riefenstahl
    Schlesinger dite Leontine Sagan
    Agnès Varda
    Nicole Vedrès
    Margot Benaceref ; Valentina Broumberg ; Wanda Jakubowska ; Ruth Orkin ; Olga Preobrajiuska ; Wendy Toy ; Hermina Tyrlova
    Générique

    Les travailleuses de la mer, 1985
    http://xml.memovs.ch/f0199b-020.xml

    Présentation du port de pêche
    Témoignage de femmes fileteuses
    Témoignage des ouvrières de la nuit (trieuses)

    L’inceste : la conspiration des oreilles bouchées, 1988
    http://xml.memovs.ch/f0199b-028.xml

    Témoignage de Monique sur le viol commis par son grand-père ; lecture de textes ; articles de presse
    Permanence viols, femmes, informations
    Témoignage de Claudine sur son père incestueux
    Rôle et réaction de mère
    Témoignage d’Anne
    Témoignage d’Emmanuelle et Elisabeth
    Perception et ressenti lors d’abus sexuel
    Réaction de l’entourage : médecin, famille, instituteur, ami
    Soutien médical
    Parler, partager, dénoncer

    Debout !, 1999
    http://xml.memovs.ch/f0199c-021.xml

    Découverte du féminisme ; influence, lutte
    Création de Féminin Masculin Avenir (FMA) et du Mouvement de Libération des Femmes (MLF)
    Découverte et début du féminisme ; front des bonnes femmes, première revendication
    Naissance des groupes du Mouvement de Libération des Femmes (MLF, Emencipi)
    Racisme militant ; rapport au militarisme ; conscience sociologique des groupes
    Libération des femmes ; définition du mouvement
    Grève des femmes à Troyes (1971) : lutte solidaire
    Avortement ; manifestation féministe
    Relations entre homosexuels et hétérosexuels ; Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire
    Groupe de conscience ; Le Torchon Brûle (journal) ; rôle de la presse ; droit de vote
    Féminisme chez les jeunes ; mère célibataire ; congrès ; estime de soi
    Grève, manifestation et revendication du Mouvement de Libération des Femmes (MLF)
    Lutte pour l’avortement ; anti-congrès de l’année de la femme (1975) ; mouvement « oui » à la vie
    Mysogisme ; reconnaissance du viol en tant que crime
    Centre pour les femmes ; changements engendrés par le Mouvement de Libération des Femmes (MLF)
    Réafirmation du droit de la femme : avortement, contraception ; grève des femmes

  • Nord #Cauca (Colombie): la police assassine Fredy Julian
    https://fr.squat.net/2018/09/06/cauca-colombie-la-police-assassine-fredy-julian

    Communiqué du Mouvement de Libération de la « Terre Mère », Vallée nord du Cauca, municipalité de Caloto. Ce jeudi 23 août 2018, encore une fois en toute impunité et dans le silence médiatique total, Fredy Julian, un jeune #Nasa de Vista Hermosa a été assassiné pour avoir « libéré la terre mère ». Ce serait le huitième mort […]

    #actions_directes #Amériques #Colombie #émeutes #La_Albania #militaires #ouverture #potager

  • #Women's March – Les luttes des femmes des années 1968 | Sortir du capitalisme
    http://sortirducapitalisme.fr/189-les-luttes-des-femmes-des-annees-1968-christine-delphy

    À l’occasion d’une Women’s March mondiale Samedi 21 janvier 2017, une histoire des luttes des femmes des années 1968 – avec Christine Delphy, sociologue, co-fondatrice du Mouvement de Libération des Femmes. Durée : 1h. Source : Radio Libertaire

    http://sortirducapitalisme.fr/media/com_podcastmanager/luttesdesfemmes68.mp3

  • FémiCité : Osez le féminisme ! rend leur place aux femmes illustres dans la ville | Osez le féminisme
    http://www.osezlefeminisme.fr/article/femicite-osez-le-feminisme-rend-leur-place-aux-femmes-illustres-dans

    Aujourd’hui à Paris, seules 2,6% des rues portent le nom d’une femme illustre. Une seule station de métro porte le nom d’une femme : Louise Michel. A l’occasion des 45 ans du Mouvement de Libération des Femmes, Osez le Féminisme ! interpelle la Maire de Paris, Anne Hidalgo, sur la nécessité de valoriser dans l’espace public des femmes exceptionnelles et trop souvent méconnues.

    Les noms de rues attestent de notre histoire : ils relèvent d’un choix politique, révélateur des valeurs que la ville souhaite incarner. Tandis que les hommes honorés sur des plaques de rue sont légion, seules quelques 160 femmes, pour la plupart épouses ou filles d’hommes célèbres, sont ainsi valorisées à Paris. Notre histoire regorge pourtant de scientifiques, d’écrivaines, de militantes, de femmes politiques, d’artistes, de résistantes, qui méritent la reconnaissance du pays.

    Osez le Féminisme ! rend aujourd’hui hommage à ces femmes invisibilisées, dans le quartier de l’Ile de la Cité :
    Toutes les rues du quartier ont été rebaptisées des noms de femmes illustres telles que la navigatrice Florence Arthaud, la physicienne Lise Meitner ou encore l’écrivaine Assia Djebar.
    Des œuvres réalisées en partenariat avec la street artiste BauBô sont exposées dans les rues. Il s’agit d’un assemblage de carrés de crochet, représentant les noms des femmes oubliées de l’histoire.

    Au même titre que l’entrée de femmes au Panthéon ou que l’organisation de Journées du Matrimoine, l’attribution de noms de rues à des femmes a pour but de faire sortir de l’ombre ces personnalités injustement ignorées de notre histoire collective.

    « L’attribution d’un nom à un espace public ne doit être ni de nature à provoquer des troubles à l’ordre public, ni à heurter la sensibilité des personnes, ni à porter atteinte à l’image de la ville ou du quartier concerné », indique le Ministère des Collectivités territoriales en 2011.
    Avec seulement 2% des rues françaises qui portent des noms de femmes actuellement, on peut se demander dans laquelle de ces catégories les femmes tombent, pour être si peu visibles dans nos villes.

    La Mairie de Paris a manifesté sa sensibilité au sujet en baptisant toutes les stations de la ligne 3 du tramway de noms de femmes, en 2012. Aujourd’hui, Osez le Féminisme ! demande à Anne Hidalgo d’aller plus loin.

    Nous demandons à ce que d’ici 2019, autant de femmes que d’hommes donnent leurs noms à des rues de Paris. Afin que les femmes ne soient pas constamment reléguées à la périphérie et aux lieux peu fréquentés et peu connus, nous demandons également à ce qu’une grande place parisienne soit attribuée à une femme. Enfin, des noms de femmes pourraient être donnés à tous les nouveaux établissements publics.

    Il est temps de réhabiliter la place des femmes dans notre histoire !
    Retrouvez les biographies des femmes valorisées sur l’Île de la Cité, des photos de l’action et plus d’informations sur notre campagne sur notre site femicite.fr

    #historicisation #féminisme

  • Sur l’histoire des femmes et des lesbiennes
    http://www.radiorageuses.net/spip.php?article284

    1h30 d’entretien avec Marie-Jo Bonnet, une historienne féministe, spécialiste de l’histoire des relations entre femmes et de l’histoire des artistes femmes. Marie-Jo Bonnet nous racontera son parcours au sein du Mouvement de Libération des Femmes, du Front Homosexuel d’Action Rrévolutionnaire et des Gouines rouges et nous présentera ses recherches sur l’histoire des femmes et des lesbiennes. Source : Radio (...)

  • Le mouvement Kurde des assemblées locales : le confédéralisme démocratique comme projet politique transnational
    http://populaction.com/le-mouvement-kurde-des-assemblees-locales-le-confederalisme-democratiqu

    Annotations :

    Jusqu’aux années 1980 la société kurde était complètement patriarcale. Il n’y avait pas de droits des femmes ni de groupes féministes, pas même parmi les Kurdes Alévis, très libéraux. La dynamique la plus importante pour renverser les structures patriarcales vint du Mouvement de Libération du Kurdistan (ndrl : the Kurdish freedom movement). Et sans la participation des femmes, le mouvement n’aurait jamais pu acquérir un soutien populaire (...)

    #-Kurdistan #démocratie_directe #luttes #Alternatives #communalisme #_Muray_Bookchin #_Abdullah_Ocalan #autogestion

  • En 1970, le magazine « Elle » organise des Etats Généraux de La Femme. Les militantes du Mouvement de Libération des Femmes décident d’y assister aussi... - Les Poupées en Pantalon
    http://lespoupeesenpantalon.blogspot.fr/2010/04/1970-les-militantes-du-mlf-aux-etats.html

    ... et reformulent le questionnaire donné aux participantes. Petit extrait…

    ELLE demande : Estimez-vous qu’en amour les hommes et les femmes ont aujourd’hui réellement les mêmes droits et les mêmes devoirs ?
    Le MLF traduit : Est-ce que ces droits et ces devoirs sont une invention :
    – Du journal ELLE
    – De Marcel Dassault
    – De Pinocchio
    – Ou de Dieu ?

    #presse_féminine #féminisme #femmes

  • Vive le Mouvement de Libération de la Médecine Générale ! - Pratiques, les cahiers de la médecine utopique
    http://www.pratiques.fr/Vive-le-Mouvement-de-Liberation-de.html

    Face aux défis de #santé d’aujourd’hui, c’est une médecine générale conquérante qui doit se mettre en scène. Celle qui est capable de construire le parcours de santé, celle qui est capable de développer la santé des populations, celle qui est capable de marier le médical et le social, bref celle qui est capable de faire évoluer le système de soins vers un système de santé, celle qui met l’Homme au centre de son action et lui permet donc de s’émanciper de la médecine spécialisée qui soigne l’organe malade.