• Andrea-DWORKIN-Heartbreak-The-Political-Memoir-of-a-Feminist-Militant.pdf
    http://www.feministes-radicales.org/wp-content/uploads/2010/11/Andrea-DWORKIN-Heartbreak-The-Political-Memoir-of-a-Feminist-M

    The Pedophilic Teacher

    there is a specific kind of education the pedophilic teacher gives: the education itself is a seduction, a long, exciting-but-drawn-out coupling, an intel­lectually dishonest, soul-rending passion in which the curiosity and adventuresomeness of the younger person is used as the hook, a cynical use because the younger person needs what the older provides. It may be attention or a sense of impor­tance or knowledge denied her or him by other adults.

    (...)
    Because most adults lie to children most of the time, the pedophilic adult seems to be a truth-teller, the one adult ready and will­ing to know the world and not to lie about it. Lordy, lordy, I do still love that piece of shit.

    #pédophilie #éducation #dworkin

  • A Lorient, le premier adjoint écroué pour viols, le maire « abasourdi »
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/lorient/lorient-premier-adjoint-ecroue-viols-maire-abasourdi-18
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/image/_7woA1na32i1d0TBbB_izbbeJGk/930x620/regions/2020/10/10/5f816c9d666f5_lefur-lorient-5035830.jpg

    Stupeur et tremblement à Lorient ! Le premier adjoint, par ailleurs chargé… de l’Education, a été écroué ce vendredi 9 octobre. L’homme de 35 ans est également enseignant dans un collège du Morbihan.

    Le fief de Le Drian a basculé à droite aux dernières municipales, Lorient avait un maire socialiste depuis 1965. Fabrice Loher né en 1966, le nouveau maire UDI, était un opposant historique de droite à Lorient. Il est abasourdi, moi aussi en lisant ce titre du télégramme :
    Gaël Le Fur, premier adjoint lorientais ancré dans la jeunesse
    https://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/gael-le-fur-premier-adjoint-lorientais-ancre-dans-la-jeunesse-06-07-202
    autant pour moi, l’article date du 9 juillet dernier.
    #viol #violeur #pédophilie #Lorient

  • Pourquoi les théories conspirationnistes d’extrême-droite sont-elles à ce point obsédées par la pédophilie ? – Ali Breland – solitudes intangibles
    http://solitudesintangibles.fr/pourquoi-les-theories-conspirationnistes-dextreme-droite-sont-e

    Le texte qui suit, publié en août 2019 dans la revue américaines Mother Jones , traite des différentes paniques morales autour de la pédophilie dans le contexte états-unien, ainsi que de plusieurs théories du complot y afférant. Ces théories du complot pédophile sont ici analysées comme relevant d’un discours réactionnaire de défense de la famille traditionnelle contre une menace extérieure, bien qu’on puisse parfois noter une porosité entre ce complotisme et des discours plus larges ordonnant de « toujours croire les victimes » et « protéger l’innocence des enfants ».

    Si les exemples cités dans l’article proviennent des États-Unis, des rumeurs analogues peuvent circuler en France. En 2014, dans un contexte de polémique et de fantasmes autour de la « théorie du genre », des enfants étaient retirés des écoles de peur que la masturbation, la sodomie ou le travestissement leur soient enseignés, suite à des rumeurs propagées par des associations religieuses et des réseaux d’extrême-droite proches d’Alain Soral. Plus récemment, en août 2020, à Paris, la pizzeria Pizza Girl était accusée sur les réseaux sociaux, à partir d’interprétations délirantes, d’être la vitrine d’un réseau pédophile. Si les rumeurs liées à un complot pédophile émanent le plus souvent de l’extrême-droite, des milieux complotistes et/ou religieux intégristes et sont associées à la défense de la famille traditionnelle et à la nostalgie d’une stabilité sociale fantasmée, elles se retrouvent parfois à gauche et dans les mouvements féministes. Ainsi, en septembre 2020, une plaque rendant hommage à Guy Hocquenghem dans la rue où il avait habité, était retirée par la mairie de Paris, suite à la pression d’une coalition allant de militantes féministes « intersectionnelles » à l’Association Enfants Prévention Actions Pédocriminalité Inceste (EPAPI) et l’Association internationale des victimes de l’Inceste (AIVI), dont les principaux combats sont la dénonciation d’une justice considérée comme complice des pédophiles, et, dans le cas de l’AIVI la lutte contre les cours d’éducation sexuelle à l’école, qui relèveraient de la « perversion » et viseraient à « attaquer l’enfance afin de la formater vers une quête de jouissance sexuelle précoce »1.

    Dans le communiqué signé par cette coalition, Guy Hocquenghem était décrit comme un proche de Gabriel Matzneff et « l’un des pires apologistes de la pédocriminalité que la France ait jamais compté ». S’il serait tout à fait possible, et souhaitable, de chercher à tirer le bilan des discours tenus dans les années 70 à propos de la libération sexuelle, qui ont parfois sous-estimé certains abus de pouvoir, et trop souvent considéré qu’il ne pouvait y avoir viol s’il n’y avait pas de violence, la manière de désigner ici Guy Hocquenghem comme « l’un des pires apologistes de la pédocriminalité » pour sa critique, en compagnie de nombreux autres intellectuels et militants homosexuels, des lois qui réprimaient alors les rapports sexuels entre majeurs et mineurs relève d’un anachronisme grossier.

    Il faut en effet rappeler que, si la majorité sexuelle est aujourd’hui de 15 ans, jusqu’en 1982, des homosexuels majeurs dont le partenaire avait à peine moins de dix-huit ans (et moins de vingt-et-un ans jusqu’en 1974) étaient, en vertu de lois datant du régime de Vichy, fréquemment interpellés par la police sur demande des parents du mineur. Guy Hocquenghem a signé plusieurs pétitions contre ces lois et les signataires ont en partie obtenu gain de cause. En effet, cette campagne a débouché en 1982 sur le remplacement du crime d’« attentat à la pudeur sur mineurs » par le délit d’ « atteinte sexuelle sur mineurs », passible du tribunal correctionnel et non plus des assises, ainsi que sur l’alignement des majorités sexuelles à 15 ans, mettant fin à une discrimination entre hétérosexuels et homosexuels. Le débat sur l’âge auquel un adolescent pouvait entretenir une relation avec un adulte s’est alors progressivement clos, et, sauf à considérer que les lois actuelles encourageraient la « pédocriminalité », il semble erroné de considérer comme « pro-pédophile » la critique des lois en vigueur dans les années 1970 par Guy Hocquenghem ou d’autres intellectuels et militants de l’époque, fût-elle formulée de façon provocante voire outrancière.

    #panique_morale #pédophilie #Guy_Hocquenghem #histoire #théories_du_complot

    • ah ! je t’ai dit que j’avais un faible pour les théories du pédocomplot ? Juste, comme on le dit parfois, les paranos ont aussi des ennemis hein... Et pour moi, une autre explication à ces régulières flambées de pédo-complots, c’est bel et bien que tout ça se balade encore tranquillou en sifflotant sur la riviera ; ou pour le dire autrement, que ça se passe, tous les jours, chaque jours, même pas près de chez nous mais littéralement, chez nous. L’impunité au bout d’un moment, ça rend ouf hein... en tout cas, bon terreau... Pour le dire autrement, je suis pas d’extrême-droite, mais je suis bel et bien sûr d’habiter un monde, à tout le moins, extrêmement complaisant avec les actes pédocriminels (encore une fois, malgré les cris d’orfraie, rien ne change, à part les saisons). C’est plutôt ce que j’ai l’impression d’entendre chez Aivi même si je ne les suis pas de très près (sur cuicui).

      Autre chose non-dite ici : visiblement l’influence de foucault et guytoune empêche aujourd’hui une loi, qui semble de salubrité publique, sur l’âge du consentement. Désolé, j’ai pas tous les éléments en tête, mais sûr que c’est pour ça que y a baston... il y a notamment l’histoire récente d’une gamine de douze ans et de pompiers, où la gamine a été rendue responsable des multiples tournantes par... la justice. Et les pompiers de repartir siffloter... petit problème hein...

      Et puis bon il va falloir l’accepter (ça fait au moins 40 ans que c’est dit, au moins depuis les #sex_wars) la révolution sexuelle a été un cauchemar pour pleins de meufs et pleins de gamins. Maintenant y a une plaque qui tombe... bon. Je trouve pas ça malin, parce que rien à foutre des plaques, mais 1.on ne va pas mettre ces assos et l’extrême droite sur le même plan (enfin je crois pas) et 2.cette aporie Morale Vs Libération ça fait chier. Faut vraiment qu’on trouve autre chose. En un mot dépasser, justement, les sex wars avec les puritaines qui se tapent aux positives prostiputes, endlessly...

    • Cet article un peu long mais bien documenté me parait fort utile. Par exemple pour qui s’intéresse à Qnon, mais aussi aux usages réacs du féminisme, entre autres choses.

      On tombera facilement d’accord sur la nécessité impérative de ne pas abandonner et de protéger les vulnérables, et les enfants sont un archétype de la proie vulnérable. Et oui, j’ai vu cette histoire de pompiers (militaires) violeurs d’une fille de 12 ans exonérés de toute responsabilité par la justice et j’ai trouvé ça glaçant.

      Sauf que, la majeure partie de la pédocriminalité a lieu en famille et dans des institutions, et que ça commence à bien faire d’imputer à Hocquenghem une « permissivité » qui n’était pas de son fait. Polémiste, discutable, il a pris parti de manière située : avoir été amant d’un « vieux » alors qu’il était mineur.
      https://seenthis.net/messages/878605

      Je me souviens des années 70 comme d’un moment moins barbare (localement), et moins moral (mondialement).

      Nul besoin d’être facho pour être intoxiqué par des formes plus ou moins diffuse du « en finir avec 68 », et du enterrons la Commune (cf la panthéonisation de Rimbaud https://seenthis.net/messages/878467 mais on va voir pire d’ici mars et ensuite), et pas non plus pour accepter sans broncher que l’on célèbre il y a peu « les 150 ans de la République ». Il n’est pas nécessaire d’être facho pour que paniques morales et restauration permanente conjuguent leurs effets.

      Un autre extrait

      Les théories conspirationnistes centrées sur la vulnérabilité des enfants ne sont ni nouvelles ni spécifiquement américaines. Les allégations de meurtres d’enfants chrétiens par des Juifs, et d’utilisation de leur sang dans des rituels remontent au minimum au XIIème siècle et ont ressurgi de temps à autre depuis lors. Bien avant cela, les chrétiens étaient soupçonnés d’accomplir des rites similaires. « Blesser des enfants est l’une des pires choses dont on puisse accuser une personne. C’est un moyen facile de diaboliser votre ennemi », explique Kathryn Olmsted, professeur d’histoire à l’université de Californie-Davis, qui a étudié les théories du complot.

      Pourquoi les théories du complot sur la maltraitance des enfants explosent-elles dans la conscience du public à certains moments ? Les raisons invoquées pour expliquer la résonance particulière du Pizzagate et de QAnon tendent à se concentrer sur les pathologies de l’écosystème médiatique – bulles épistémiques, polarisation, croissance incontrôlée des médias sociaux. Mais, des années avant la fracture de la culture de masse et à l’aube de Reddit et 4chan, les accusations de McMartin ont alimenté un spectacle national au sein duquel des dizaines de personnes ont été accusées à tort de crimes sexuels contre des enfants.

      La continuité entre l’affaire McMartin et le Pizzagate suggère une explication plus large des théories du complot pédophile. Elles ne sont pas le simple produit de dysfonctionnements au sein de notre culture médiatique, mais une conséquence du fonctionnement normal de la politique réactionnaire.

      Richard Beck, dans We Believe the Children : A Moral Panic in the 1980s, situe les racines de la théorie de la conspiration de McMartin dans le progrès social de la décennie précédente – en particulier dans les gains obtenus par les femmes. « Dans les années 1980, il y a eu une forte et vicieuse réaction anti-féministe qui a permis aux théories du complot de s’implanter », me dit Beck. « Dans les années 1970, les femmes des classes moyennes et supérieures avaient commencé à travailler à temps plein et à ne plus être des femmes au foyer ». C’était l’aube de ce que l’économiste Claudia Goldin a appelé « la révolution tranquille ». Grâce notamment à une liberté plus grande permise par la contraception, les horizons professionnels s’étaient suffisamment élargis à la fin des années 1970 pour que les femmes deviennent, selon les termes de Goldin, « des participantes actives qui négocient de manière assez efficace au sein du ménage et sur le marché du travail ». Elles construisaient désormais leur identité en dehors du contexte de la famille et du ménage.

      La famille patriarcale était assiégée, comme l’observaient les conservateurs, et les crèches étaient devenues la représentation physique des forces sociales qui les accablaient. « Vous avez eu cette résurgence des conservateurs sous l’impulsion de Reagan », dit Beck, « et les crèches étaient considérées au minimum comme suspectes, sinon comme une force délibérément mauvaise issue du féminisme ».

      La crèche occupait une place importante dans la diabolisation mise en place par la droite. Dès les années 1960, les conservateurs mettaient en garde contre le fait que les garderies « étaient un complot communiste visant à détruire la famille traditionnelle », comme l’écrit la sociologue Jill Quadagno dans The Color of Welfare.

      #famille

    • euh...

      Plus récemment, dans une pétition s’opposant à la nomination de Gérald Darmanin et d’Eric Dupond-Moretti signée par l’essentiel des représentantes du féminisme institutionnel2, le reproche principal fait à ce dernier était d’avoir, en tant qu’avocat, défendu ses clients, quelle que soit la gravité des faits dont ils étaient accusés … Encore plus surprenant, les acquittés d’Outreau, dont l’innocence avait été démontrée et reconnue après des années de prison, et qui avaient reçu les excuses du procureur, du juge, du gouvernement et du président de la République, étaient désignés dans cette pétition comme des « pédocriminels » ayant échappé à la condamnation à cause d’un avocat sans scrupule… Les signataires reprenaient ici une théorie complotiste, populaire notamment dans les réseaux soraliens.

      Pour moi, le problème avec moretti c’est qu’il est lié au sap :

      https://seenthis.net/messages/869860

      C’est peut-être grossier mais je dirais que le type a fait carrière , s’est acheté un appart, des voitures, un terrain de chasse, des chevaux, en défendant des assassins de femmes et des violeurs. C’est son truc. Du coup euh... ce type est un porc c’est tout, y a pas de morale à dire ça, c’est une crapule. Et il y en a pleins des comme lui, toute une putain d’armée.

      Enfin peut-être que je me goure (je suis pas ironique), je suis effectivement « les féministes » et à fond, sur ce coup-là, mais pour les histoires de viol etc., qui d’autre franchement ?

      Juste ce que j’ai compris d’outreau moi, ou ce que je trouve bien dégueu, ce avec quoi moretti s’est fait son blé, c’est qu’on retient (très fort) qu’il y a eut de « fausses accusations » mais beaucoup moins fort qu’il y a bel et bien eut des victimes. Et en mode organisé hein...

    • Je soutiens pas ce texte dans tout ce qu’il dit. Par exemple, il me semble préférable d’accorder foi aux dires des agressées ; c’est plus compliqué à « jauger » pour les enfants ; c’est pas les mêmes enjeux de recueils. Et j’aime pas du tout du tout Eric D-M. C’est un éclairage. Des bises.

  • #Abus_sexuels dans l’#Église : la #carte mondiale de la #justice

    Des dizaines de milliers de victimes, à travers le monde, sur plusieurs décennies : le dossier des abus sexuels impliquant des membres du clergé catholique présente une question de justice inédite. Pour révéler et faire face à l’ampleur des crimes, une multitude de mécanismes de justice transitionnelle sont à l’œuvre. Rapports d’experts, commissions d’enquête, commissions vérité, procès : Justice Info publie la #carte_mondiale de cette #justice parcellaire, très sensible, souvent innovante, face à un #crime institutionnel hors normes.

    https://www.justiceinfo.net/fr/divers/44735-abus-sexuels-eglise-carte-mondiale-justice.html

    #Eglise #cartographie #visualisation #monde #impunité #pédophilie #pédocriminalité

    @justiceinfo

  • Pédocriminalité, les citoyens passent à la traque
    https://www.liberation.fr/france/2020/08/06/pedocriminalite-les-citoyens-passent-a-la-traque_1796239

    En Normandie, la « team Eunomie », constituée d’anonymes, s’organise pour repérer et monter des dossiers contre des personnes suspectées d’être des pédophiles. Des justiciers autoproclamés pas vraiment au goût des autorités. Il faut montrer patte blanche pour rencontrer la « team Eunomie », ces anonymes qui se sont donné pour mission de lutter contre les prédateurs sexuels sévissant sur Internet. Le premier contact sur Facebook est glacial : on nous réclame une copie de notre carte de presse pour tout (...)

    #milice #délation #pédophilie

  • Démission de Girard : Hidalgo saisit la justice et écarte 2 élues EELV de sa majorité | Le HuffPost
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/demission-de-girard-hidalgo-saisit-la-justice-et-ecarte-2-elues-eelv-


    Donc, la règle, c’est la standing ovation pour les soutiens de pédophile et les excuses et l’exclusion pour celles qui osent s’indigner.

    Jeudi soir, ce pilier de la majorité, qui a été entendu comme témoin dans le cadre de l’enquête visant l’écrivain, a finalement démissionné face à la pression, ce qui a provoqué l’”écœurement” d’Anne Hidalgo. Ce vendredi matin, plusieurs proches de la maire de Paris sont montés au créneau pour dénoncer “les excès” auxquels ont pris part deux membres de la majorité.

    Anne Hidalgo et son adjoint Emmanuel Grégoire ont par ailleurs demandé des “excuses” à Alice Coffin et Raphaëlle Rémy-Leleu. En vain. Dans la journée, les choses se sont envenimées. Durant la séance du Conseil de Paris, le préfet de police Didier Lallement a rendu hommage à Christophe Girard pour sa “leçon de dignité”, provoquant une standing ovation dans l’assemblée.

    Ce qui a provoqué l’ire d’Alice Coffin, qui a littéralement crié sa “honte” dans l’hémicycle, offrant ainsi une scène surréaliste. Du côté des socialistes, la colère ne retombait pas, alors que c’est l’embarras qui semblait régner chez les élus écolos, David Belliard en tête.

    #Christophe_Girard

    • La photo d’illustration du Huffpost est un contresens, elle nous montre Jean-Louis Missika, le parrain du BTP écarté de la nouvelle mandature, le soir de la réélection, lisant le discours d’Anne H. par dessus son épauleL Le sieur Missika est aujourd’hui en cavale entre l’Espagne et le Maroc, après s’être offert un pied à terre de 7 millions d’euros dans le 16ème l’hiver dernier. Evidemment tout cela n’intéresse personne.

    • Le survol des liens se rapportant à ce monsieur est éclairant  :

      Jean-Louis Missika, né le 6 mars 1951 à Alger, est un homme politique français.. Il est membre du Conseil de Paris et adjoint (apparenté au groupe PS) au maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité.

      Jean-Louis Missika Un temps séduit par Macron, l’adjoint à l’urbanisme sera la clé de voûte de la campagne municipale de Hidalgo à Paris. « Il y a une sorte d’inquiétude chez moi ...

      Jean-Louis Missika : « L’Hidalgo bashing a été trop loin, il a fini par agacer les Parisiens » L’ancien adjoint à l’urbanisme, artisan de l’ombre de la victoire d’Anne Hidalgo prend ses ...

      Jean-Louis Missika : Spécialiste des médias, il enseigne la communication politique à Sciences-Po Paris et dirige une société de conseil en stratégie, auteur notamment de La fin de la télévision (Seuil, 2006).

      Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme, au développement économique et à l’attractivité, lors d’un point presse à Londres, le 6 février 2017

      Jean-Louis Missika est un homme de télévision et sociologue français. Il est membre du Conseil de Paris et adjoint (PS) au maire de Paris chargé de l’innovation, de la recherche et des universités.

      Docteur d’État en gestion (Paris IX Dauphine), diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, et d’Études supérieures de Sciences économiques (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et licencié de philosophie (Paris I Panthéon-Sorbonne).

      Jean-Louis Missika débute sa carrière en devenant en 1979 conseiller de Maurice Ulrich et Pierre Desgraupes, présidents-directeurs généraux successifs d’Antenne 2. Il occupera ce poste jusqu’en 1984.
      Entre 1985 et 1986, il rejoint l’INA comme directeur de recherche au département de la recherche prospective
      À partir de 1986, il devient rédacteur en chef de la revue la revue MédiasPouvoirs.
      En 1988 il occupe le poste de chef du Service d’information et de diffusion du Premier ministre Michel Rocard, fonction qu’il exercera jusqu’à la démission de celui-ci en 1991.
      Il intègre ensuite la direction générale du Groupe de la Cité (1991-1993) puis de la Sofres comme directeur général adjoint et directeur des activités médias (1993-1995). En 1995 et durant 3 ans, il dirige BVA, avant de créer sa société de consultant médias, JLM Conseil, filiale d’Altedia, et conseiller de Bertrand Delanoë.
      Administrateur d’Iliad depuis 2004, il est nommé vice-président de la société en janvier 2007[1] et en démissionne en 2008 suite à son élection comme conseiller de Paris.
      Il est aussi membre du comité d’investissement en capital risque d’AXA Private equity.

      Courriel jean-louis.missika@paris.fr ; Conseiller de Paris. Adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité .

      Terra Nova a décidé d’ouvrir ses pages au débat des élections municipales de mars 2020 à Paris en publiant un texte de Jean-Louis Missika sur le nouvel urbanisme parisien. Jean-Louis Missika est membre de l’actuelle majorité municipale, adjoint à la maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture et du Grand Paris, et président du mouvement « Paris en Commun ».
      http://tnova.fr/rapports/le-nouvel-urbanisme-parisien

      Jean-Louis Missika. adjoint à la Mairie de Paris. Les édiles parisiens annoncent, dans une tribune au « Monde », qu’ils ne soutiennent plus le plan de rénovation de la SNCF, qui prévoit ...

      Jean-Louis Missika est spécialiste des médias. Co-auteur de La Folle du logis : la télévision dans les sociétés démocratiques (Gallimard, 1983), devenu un ouvrage de référence sur la télévision, il enseigne la communication politique à Sciences-Po Paris et dirige une société de conseil en stratégie.

      Jean-Louis MISSIKA dirige 5 entreprises (5 mandats), son mandat principal est Administrateur au sein de l’entreprise ORBUS. Jean-Louis MISSIKA évolue dans le secteur d’activité BTP et construction. Pierre BELLANGER fait partie du réseau de Jean-Louis MISSIKA il est Président du conseil d’administration dans l’entreprise ORBUS.

      Jean-Louis MISSIKA. - Cette émulation pour les sous-sols parisiens est quelque chose que nous avons produit. Dès la deuxième édition du projet « Réinventer Paris », nous avons présenté 20 ...

      Jean-Louis Missika, adjoint à la Mairie de Paris chargé de l’innovation est revenu sur le projet de tour Triangle qui sera soumis au vote des conseillers de Paris demain. Selon lui, cette tour représente un enjeu considérable sur le plan écono. Paris fait son 1er « Hacking » en réunissant 300 start-up et 150 investisseurs . La mairie de Paris organise mercredi ...

    • À l’initiative du préfet Didier Lallement, une partie des élus du Conseil de Paris a rendu hommage vendredi à Christophe Girard, l’adjoint à la Culture poussé à la démission en raison d’attaques répétées visant ses liens avec l’écrivain Gabriel Matzneff.

      Alice Coffin, l’une des élues écologistes, bien seule, a osé crier plusieurs fois « LA HONTE ! » Ce qui lui a valu d’être traitée de tout.

      Mais qui est ce Christophe Girard ? Et pourquoi tant d’émotions ?

      Explications :

      Dans l’article du NYT sur l’affaire Matzneff il est rappelé que Christophe Girard aurait :

      –pris en charge une chambre d’hôtel pour que Matzneff s’y installe avec Vanessa Springora, alors âgée de 14 ans.

      –que cette faveur aurait permis à Matzneff d’échapper à la Brigade des mineurs.

      –qu’une fois arrivé à la Mairie de Paris, Girard aurait lourdement insisté pour octroyer à Matzneff une bourse rarement accordée du Centre national du livre.

      –que le livre ’’prunelle de mes yeux" de Matzneff qui romantise sa relation de prédateur à V. Springora est dédié à... Girard

      Etc...

      C’est tout un système de protection d’un pedocriminel auquel Girard aurait participé activement.

      Et c’est cet homme là qu’on applaudit d’une standing ovation ?

      https://www.nytimes.com/fr/2020/02/11/world/europe/france-gabriel-matzneff-pedophilie.html#click=https://t.co/7NhsBeFzmz


      M. Matzneff, à droite, à Paris en 1990 avec l’homme d’affaire français Pierre Bergé, au centre, et Harlem Désir.Credit...Pierre Guillaud/Agence France-Presse — Getty Images


      https://tomub.tumblr.com

  • Comment faire payer la crise aux pauvres !

    https://www.youtube.com/watch?v=I7ykd2jsdRI

    Yves Calvi 1 million d’euros par an
    https://urlz.fr/dvuP

    Chez Danone, Muriel Pénicaud a gagné 4,74 millions d’euros en trois ans
    https://urlz.fr/dvuQ

    Une prime exceptionnelle pour les soignants et les fonctionnaires
    https://urlz.fr/dvuS

    Prime De 1000 Euros
    https://urlz.fr/dvuU

    « Souverainisme » à gauche, le grand retour d’un gros mot
    https://urlz.fr/dvuX

    Effondrement, décroissance, relocalisation… Comment la gauche pense l’après-coronavirus
    https://urlz.fr/dvuZ

    Prime 1000 euros qui la verse, qui ne la vers pas.
    https://urlz.fr/dvv0

    Pas de prime pour tout le monde dans les supermarchés
    https://urlz.fr/dvv1

    Prime exceptionnelle COVID 19 montants et conditions d’obtention.
    https://urlz.fr/dvv2

    Prime exceptionnelle confirmée pour les étudiants en santé mobilisés
    https://urlz.fr/dvv3

    Rémunération scandaleuse le coup de gueule d’étudiants en médecine mobilisés face au coronavirus
    https://urlz.fr/dvv4

    30 € par semaine, le salaire d’une étudiante infirmière volontaire dans une unité
    https://urlz.fr/dvv5

    Aides à domicile en première ligne… mais privées de prime Covid !
    https://urlz.fr/dvv7

    « Ce n’est pas avec des chèques vacances que l’on aura les moyens de sauver des vies »
    https://urlz.fr/dvv8

    Médailles d’honneur et dons de congés l’hôpital se moque de la charité du gouvernement https://urlz.fr/dvva

    La clôture du Ségur de la santé reportée après le blocage des négociations
    https://urlz.fr/dvvd

    Ségur de la santé les médecins hospitaliers crient à la « trahison »
    https://urlz.fr/dvve

    Ségur de la santé On ne nous donne que des miettes
    https://urlz.fr/dvvf

    Patrick Pelloux, urgentiste à l’AP-HP « Le Ségur de la santé, je n’en attends plus rien » https://urlz.fr/dvvh

    Demandez vos badges agilité pédagogique !
    https://urlz.fr/dvvj

    La tablette des héros
    https://urlz.fr/dvvk

    Fraude au chômage partiel quels risques
    https://urlz.fr/dvvl

    « On nous a demandé de mentir » comment des entreprises ont fait pression sur leurs salariés https://urlz.fr/dvvm

    Aides d’État approuvé par la commission européenne :
    https://ec.europa.eu/commission/press...
    https://ec.europa.eu/france/news/2020...
    https://ec.europa.eu/france/news/2020...

    Bruxelles refuse que le coronavirus soit « un prétexte » pour revoir les règles de la concurrence
    https://urlz.fr/dvvp

    La Commission Européenne bloquera toute aide financière Publique conditionné à une relocalisation
    https://urlz.fr/dvvs

    Ayez confiance l’argent public n’aidera pas les entreprises établies dans des paradis fiscaux
    https://urlz.fr/dvvt

    Le gouvernement a-t-il vraiment renoncé à priver d’aides les entreprises implantées dans les paradis fiscaux ?
    https://urlz.fr/dvvu

    Macron annonce une « rentrée difficile » et veut relancer la réforme des retraites
    https://urlz.fr/dvvw

    Pour le Medef, il faudra « travailler un peu plus » afin de relancer l’économie
    https://urlz.fr/dvvx

    La secrétaire d’État à l’Économie, a également prévenu qu’il faudra travailler plus.
    https://urlz.fr/dvvz

    Ryanair veut réduire les salaires et menace de licencier en cas de refus
    https://urlz.fr/dvvA

    Suppression des vacances, heures sup’ non payées l’institut Montaigne veut nous faire les poches
    https://urlz.fr/dvvB

    Covid-19 le MEDEF présente son plan de relance
    https://urlz.fr/cNTi

    Dette publique à 115% du PIB la Banque de France prévient les Français « il faudra la rembourser »
    https://urlz.fr/dvvE

    Impôts avec la CRDS prolongée, on risque de payer le Covid jusqu’en… 2042 !
    https://urlz.fr/dnZe

    L’économiste Christian Gollier, membre de la commission qui conseillera Emmanuel Macron.
    https://urlz.fr/dvvF

    Bercy lance la chasse aux coffres forts dans les banques
    https://urlz.fr/dvvG

    La #France #EnMarche #capitalisme #ue #union_européenne #covid-19 #coronavirus

  • Les délinquants se trouvent dans les quartiers sensibles ! - Liste limitée
    Tu peux pas être maître nageur avec une condamnation... mais voter les lois de la république nickel. La liste PS est en cours de constitution.

    Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

    Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux etc.

    Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.

    Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.

    Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale.

    Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

    Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence.

    Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.

    Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts. Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme
    .

    Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.

    Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.

    Claude Guéant (UMP) 2014, mis en examen pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée.

    Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures,emploi fictif. déjà condamné pour harcèlement moral.

    Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.

    Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.

    Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales .

    Didier Schuller (RPR-UMP) 2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.En 2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.

    Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.

    Frédéric Chazal (UMP) 2010 cdn pour diffamation.

    Gaston Flosse (UMP) 2011, cdn pour détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêts.

    Georges Tron (UMP) 2011, MEE pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

    Gérard Dezempte (UMP) 2006, cdn pour discrimination.

    Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.

    Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

    Nicolas Sarkozy (UMP) 2014, mis en examen pour corruption, traffic d’influence dans l’affaire Bettencourt
    Mis en examen pour financement illegal de la campagne présidentielle de 2012 (affaire Bygmalion)

    Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation

    Olivier Rey ( UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradations graves du bien d’autrui a raison de la religion

    Pascal Buchet (UMP ), 2007/2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide

    Patrick Balkany (UMP), 2003, condamné pour injures publiques et diffamation
    1999 condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable 3 personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son apprt de Levallois et de la résidence de Giverny
    La liste de condamnations de Patrick Balkany s’est depuis étoffée

    Philippe Brun (UMP), 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux

    Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel de biens sociaux

    Philippe Pezemec (UMP), 2008, condamné pour injures, 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée

    Renaud Donnedieu De Vabres (UMP), 2004, condamné pour blanchiment d’argent. 2011 mis en examen dans l’affaire Karachi

    René Vestri (UMP), 2009, condamné pour travail dissimulé, en 2010 mis en examen pour blanchiment a titre individuel et en bande organisée, traffic d’influence et association de malfaiteur

    Richard Cazenave (UMP), 1999, condamné pour abus de bien sociaux. en 2004 condamné pour recel et complicité de biens sociaux

    Serge Dassault (UMP), 1998, condamné pour corruption, 2010, condamné pour procedure abusive, 2009, condamné pour achat de voix lors des municipales

    Thérese Aillaud,(UMP), 2002, condamnée pour détournement de fonds publics

    Thierry Gaubert proche de l’UMP collaborateur de Sarkozy, 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie, 2011 mis en examen dans l’affaire Karachi

    Marc Philippe Daubresse visé par une enquête du parquet nationale financier
    . . . . . . . .

    Source : https://twitter.com/GaccioB/status/1286263952352186368

    #corruption #justice #france #politique #fait_divers pas trop #en_vedette , ces #délinquants des #quartiers_sensibles , #quartiers

  • La citation du jour II | Le blogue de Richard Hétu
    https://richardhetu.com/2020/07/21/la-citation-du-jour-ii-49

    « Je lui souhaite bonne chance, franchement. Je l’ai rencontrée à de nombreuses reprises au fil des années, surtout du fait que j’ai vécu à Palm Beach et qu’ils ont vécu à Palm Beach. Mais je lui souhaite bonne chance. »

    -- Donald Trump, président des États-Unis, exprimant ses meilleurs voeux à Ghislaine Maxwell, maquerelle présumée de Jeffrey Epstein, qui attend son procès dans une prison fédérale de New York pour trafic de mineures. Le président a offert cette réponse lors de son premier point de presse sur le coronavirus depuis avril dernier.

    Trump on Ghislaine Maxwell : I just wish her well frankly. I’ve met her numerous times over the years especially since I lived in Palm Beach and I guess they lived in Palm Beach but I wish her well pic.twitter.com/wCfzsZfjTT
    — Acyn Torabi (@Acyn) July 21, 2020


    https://twitter.com/richardhetu/status/1285701137526661120

  • Le fils de la juge Esther Salas, chargée d’une enquête sur Epstein, assassiné | Le HuffPost
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/fils-juge-esther-sala-enquete-epstein-assassine_fr_5f158102c5b6cec246

    Un homme armé, déguisé en chauffeur-livreur de FedEx, a abattu ce dimanche 19 juillet le fils d’une juge fédérale aux États-Unis et blessé par balle son mari, dans une attaque à leur domicile dans le New Jersey, ont rapporté des médias américains.

    chai pas... #nid_de_scorpions #epstein

  • Quatre questions sur le rôle de Ghislaine Maxwell dans l’affaire Epstein
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/07/14/quatre-questions-sur-le-role-de-ghislaine-maxwell-dans-l-affaire-epstein_604

    Bravo pour cet article qui arrive à ne pas mentionner une seule fois le mot « #Israël » à propos de cette affaire !

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghislaine_Maxwell
    Selon le New York Post, elle changerait régulièrement de pays, dont Israël, où des relations puissantes la protègent

  • Thread by henkvaness: I can now reveal that we tracked down Ghislane Maxwell on 23-Nov-19 at 17 43pm to be in Doylestown, Pennsylvania (49 days ago) - but we lost…
    https://threadreaderapp.com/thread/1278681795903598597.html

    I can now reveal that we tracked down Ghislane Maxwell on 23-Nov-19 at 17:39:43pm to be in Doylestown, Pennsylvania (49 days ago) - but we lost track a day later. #epstein - 463 miles away from were she was arrested

    @etraces

  • Ghislaine Maxwell hiding in Paris secret luxury bolthole | Tatler
    https://www.tatler.com/article/ghislaine-maxwell-hiding-in-paris-secret-luxury-bolthole

    The Sun has alleged that this is the case, claiming that Maxwell is living in a flat on Avenue Matignon, an expensive part of Paris near the Champs Élysées. The newspaper reports that the secret bolthole is linked to a millionaire business contact based in Normandy, who reportedly offered to let Maxwell use it as a hideout while she is being sought by the FBI. The property is located just a short drive from Epstein’s former apartment on Avenue Foch, which was raided by French police in September 2019.
    Where on earth is the British socialite Ghislaine Maxwell?

    The newspaper alleges that Maxwell was sighted on Avenue Matignon in the days before France went into lockdown in March and that she has remained in Paris during the virus crisis. She reportedly hopes that her status as a French citizen will enable her to avoid extradition if she faces any criminal charges in the US.

    An unnamed source told the Sun: ‘Ghislaine is moving locations every month to keep private investigators off her tail and is ­staying at the residences of trusted colleagues and contacts. She wants to remain in France for as long as she can to take advantage of extradition laws and has a huge network of contacts willing to keep her hidden.

  • Pour coincer un pédophile, Facebook a développé un outil de hacking et l’a offert au FBI
    https://cyberguerre.numerama.com/5569-pour-coincer-un-pedophile-facebook-a-developpe-un-outil-d

    Facebook a enfin coincé un pédophile récidiviste qui se cachait sur sa plateforme. Mais pour y parvenir elle a dû participer au développement d’un outil de hacking pour un logiciel tiers, qu’elle a ensuite communiqué au FBI. De quoi soulever de nombreuses questions d’éthique. La fin justifie-t-elle les moyens ? Facebook répond à l’affirmative. L’entreprise a participé au développement d’un outil de hacking contre le logiciel Tails, qu’elle a ensuite communiqué au FBI, comme le rapporte Motherboard. Son (...)

    #FBI #Facebook #activisme #anonymat #journalisme #pédophilie #hacking #surveillance #enfants (...)

    ##délation
    //c2.lestechnophiles.com/cyberguerre.numerama.com/content/uploads/sites/2/2020/06/Facebook-stock.jpg

  • Des chatouilles qui ne font pas rire - Ép. 8/10 - Médecine et cinéma
    https://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser/medecine-et-cinema-810-des-chatouilles-qui-ne-font-pas-rire

    Après une pièce de théâtre très réussie mise en scène et interprétée par Andréa Bescond, qui raconte sa propre histoire, il y a eu le film « Les chatouilles » d’Andréa Bescond et Eric Métayer (2018). Ce film traite du problème de la pédophilie vu par une petite fille abusée par un ami de ses parent.

    Louis Guichard, critique de cinéma à Télérama et Caroline Eliacheff, pédopsychiatre et psychanalyste aborderont à travers ce film les questions liées à la sexualité infantile, la majorité sexuelle, la répression de la pédophilie après les années 1970-1980, période durant laquelle on peut noter une certaine complaisance médiatique.

    Quels signes doivent alerter ? La vérité sort-elle toujours de la bouche des enfants ? Comment informer préventivement les enfants ? Ce traumatisme, le viol, est-il fondateur de l’ensemble de la personnalité adulte ? La pédophilie ouverte est donc condamnée. Quid de la pédophilie clandestine via internet ?

    René Frydman n’arrête pas de dire que la société des années 1970 (surtout pas après, jamais !) était « ouverte à la pédophilie ». Ne dites plus « je suis raciste » mais « je suis ouvert·e au racisme », ça fera beaucoup plus classe.
    #audio #pédophilie #pédocriminalité

  • Vers l’automatisation de la censure politique - Félix Tréguer
    https://lundi.am/Vers-l-automatisation-de-la-censure-politique-Felix-Treguer

    « L’urgence, c’est de rompre l’alliance des appareils policiers et des grands marchands d’infrastructures numériques » Nous publions ici un article généreusement transmis par nos confrères de La Quadrature du Net sur les nouvelles formes de censure politique dans l’espace virtuel : grâce à l’intelligence artificielle, des milliers de contenus soi-disant « terroristes » postés sur facebook ou youtube sont automatiquement supprimés chaque jour. Pour cela, les États, loin d’être concurrencés par les géants de (...)

    #LaQuadratureduNet #surveillance #GAFAM #copyright #modération #FAI #censure #pornographie #pédophilie #anti-terrorisme #bot #Robocopyright #ContentID #algorithme #YouTube #Facebook #Interpol #Google (...)

    ##Europol

  • Le Ministre de l’Éducation Nationale et la culture du viol

    Le 3 mars 2020, Jean-Michel Blanquer a déclaré (citation intégrale) :

    « Il faut être attentif à toujours bien distinguer l’œuvre de l’auteur. Je continuerais à regarder la Joconde même si j’apprenais beaucoup de défauts de Léonard de Vinci »

    Sources :
    https://www.lci.fr/politique/video-interview-lci-elizabeth-martichoux-jean-michel-blanquer-ministre-de-l-educ
    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/03/04032020Article637189045896448212.aspx

    À part Nous toutes, personne ne semble choqué.
    https://www.facebook.com/NousToutesOrg/photos/a.273814676794302/668537550655344

    Je ne comprends pas qu’aujourd’hui les appels à une démission ne se multiplient pas…
    Ce Ministre qui participe par ses propos à la culture du viol en réduisant des faits avérés (et jugés, non ?) de viol et de pédophilie à un défaut, ce Ministre est celui de l’Éducation, garant :
    – de la sécurité et de l’intégrité des élèves ;
    – de la mise en œuvre de la prévention des comportements sexistes et des violences sexuelles.
    https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Sante/44/9/Guide_comportements-sexistes-violences-sexuelles_-_edi

    #éducation #culture_du_viol #sexisme #pédophilie #violences_sexuelles

  • Protect our Speech and Security Online : Reject the Graham-Blumenthal Proposal | EFF Action Center
    https://act.eff.org/action/protect-our-speech-and-security-online-reject-the-graham-blumenthal-proposa

    Senators Lindsey Graham and Richard Blumenthal are quietly circulating a serious threat to your free speech and security online. Their proposal would give the Attorney General the power to unilaterally write new rules for how online platforms and services must operate in order to rely on Section 230, the most important law protecting free speech online. The AG could use this power to force tech companies to undermine our secure and private communications. We must stop this dangerous (...)

    #EFF #lutte #censure #législation #pédophilie #cryptage #WhatsApp #Signal

  • #ONU, le #scandale des #abus_sexuels

    De la Centrafrique à New York, une investigation sur les abus sexuels commis par les collaborateurs de l’ONU et l’impuissance de l’organisation à les combattre.

    « Tout ceci est hautement immoral et en totale contradiction avec notre mission. » En 2004, l’ONU et son secrétaire général, Kofi Annan, affrontaient un vaste scandale d’abus sexuels commis par des militaires et des employés de l’organisation en République démocratique du Congo. Dans la foulée, le conseiller Zeid Ra’ad al-Hussein présentait ses préconisations pour éradiquer le fléau et l’impunité qui l’accompagne : mise en place de cours martiales dans les pays où des casques bleus sont déployés et adoption d’une convention internationale permettant à l’ONU d’engager des poursuites pénales contre son personnel civil. Près de quinze ans plus tard, alors que les États membres s’opposent toujours au morcellement de leur compétence juridictionnelle, l’exploitation et les violences sexuelles perdurent sur les terrains d’opération, comme en Centrafrique. Malgré les mesures déployées (création d’un poste de défenseur des droits des victimes, couvre-feux pour éviter les contacts entre la population locale et les employés des Nations unies en dehors des heures de service, travail de sensibilisation et d’éducation…) et la tolérance zéro prônée par l’actuel secrétaire général, António Guterres, près de cinquante nouvelles plaintes ont été enregistrées l’année dernière.

    Victimes oubliées
    Cette enquête recueille la parole de victimes oubliées – non signalées ou abandonnées par l’organisation –, les tentatives d’explication de responsables onusiens et le témoignage effarant du Français Didier Bourguet, seul civil condamné à ce jour, pour deux viols sur mineures, alors qu’il reconnaît avoir eu des rapports sexuels avec au moins une vingtaine d’enfants. Elle pointe ainsi l’intolérable impunité qui prédomine dans la grande majorité des cas.

    https://www.arte.tv/fr/videos/074593-000-A/onu-le-scandale-des-abus-sexuels
    #viols #impunité #pédophilie #pédocriminalité #documentaire #film_documentaire #casques_bleus #RDC #MINUSCA #Didier_Bourguet #plaintes #justice #faille_juridique #République_Centrafricaine #Centrafrique #abus_sexuels #code_blue #viols_sur_mineurs #Régiment_des_Diables_Rouges #casques_bleus_français #Innocence_en_danger (ONG) #tolérance_zéro #Fondation_Femme_Plus #grossesse #MONUSCO

    • Code Blue

      The Code Blue Campaign works to end impunity for sexual abuse by un personnel.


      The UN has a longstanding crisis caused, first, by UN personnel who commit sexual offenses against members of the populations they’re intended to serve and against other UN personnel and, second, by the institution’s response—the policies, procedures, and practices that create and sustain an institutional culture of impunity.

      We have identified three root causes of the UN’s culture of impunity:

      The institution has taken the liberty to manage its crisis internally.

      UN senior managers responsible for responding to and deliberating on individual cases are all rendered non-neutral by the conflicts of interest inherent in their positions: each is simultaneously called upon to represent and defend the best interests of the UN, the rights of the Organization’s accused employees and witnesses, and the rights of claimants.

      UN immunity makes the Organization’s “words and deeds” uniquely impervious to oversight or audit, shielding its functions and functionaries from external scrutiny and effectively negating the freedom of information that is a cornerstone of due process and a necessary precondition to equal justice for all.

      The Code Blue Campaign is concerned with overhauling several UN practices now in place that allow the UN Organization to dismiss and violate claimants’ fundamental rights to due process and neutral justice before the law:

      In addressing claims of “sexual exploitation and abuse” and “sexual harassment and assault” made against UN personnel, UN officials consistently misinterpret, misrepresent, and misapply UN immunity (an important legal protection intended to protect the multilateral work of the world body) to shield individual personnel from accountability and the Organization’s officials from reputational damage.

      The license to manage its sexual abuse crisis internally has evolved in tandem with the linear, largely unplanned growth of the UN system into a sprawling bureaucracy with many dozens of semi-autonomous “entities” that operate in relative isolation with barely monitored and rarely questioned authority accorded the heads.

      This combination of rapid de-centralization and unmonitored, quasi-independence and authority has in turn given rise within the various “entities” to dozens of inharmonious, non-coherent, and often conflicting policies, procedures, and practices for addressing sexual offense claims made against the personnel of those entities.

      The result is a non-system in which claimants and accused UN personnel associated with one entity of the UN Organization are subject to policies and procedures that may bear no resemblance to those followed by other entities of the same UN Organization. The only unifying factors across the system are the root causes of the UN’s culture of impunity for sexual offenses: the internal handling of all cases including those in which crimes beyond the UN’s “jurisdiction” are alleged; the misinterpretation and misapplication of UN immunity; and the inherent conflicts of interest underlying every case.

      The Code Blue Campaign has arrived at these conclusions through years of intense research. We have exposed several cases that illustrate the injustice, the incoherence, the innate and insurmountable conflicts of interest, and the long history of rights violations and abusive treatment by the UN Organization, primarily of victims but also of the accused. We argue that unjust UN policies and practices have, over decades, resulted in a culture of impunity for sexual “misconduct” ranging from breaches of UN rules to grave crimes. This represents a contravention of the UN Charter. Member States must intervene immediately. The General Assembly could end this crisis by divesting the UN Organization of any role in cases of “sexual misconduct,” and delegating the authority instead to an appropriate entity created, staffed by and reporting directly to the Member States, and entirely independent of the Organization.

      Member States have not yet come to the realization that the day of reckoning is approaching. If they do not take the initiative to fully recognize, understand, and solve a problem that has become an attention-getting Achilles heel, the UN’s sexual abuse crisis is likely to reach a pinnacle soon that could hobble the United Nations’ ability and authority to perform any of its functions. The UN could follow in the unenviable footsteps of another enormously powerful, largely secretive global institution whose former heights of moral authority are now universally queried: the Catholic Church.

      http://www.codebluecampaign.com

    • Taking action on sexual exploitation and abuse by peacekeepers: Report of an independent review on sexual exploitation and abuse by international peacekeeping forces in the Central African Republic

      Executive Summary

      I. Introduction

      When peacekeepers exploit the vulnerability of the people they have been sent to protect, it is a fundamental betrayal of trust. When the international community fails to care for the victims or to hold the perpetrators to account, that betrayal is compounded.

      In the spring of 2014, allegations came to light that international troops serving in a peacekeeping mission in the Central African Republic (“CAR”) had sexually abused a number of young children in exchange for food or money (the “Allegations”). The alleged perpetrators were largely from a French military force known as the Sangaris Forces, which were operating as peacekeepers under authorization of the Security Council but not under UN command.

      The manner in which UN agencies responded to the Allegations was seriously flawed. The head of the UN mission in CAR failed to take any action to follow up on the Allegations; he neither asked the Sangaris Forces to institute measures to end the abuses, nor directed that the children be removed to safe housing. He also failed to direct his staff to report the Allegations higher up within the UN. Meanwhile, both UNICEF and UN human rights staff in CAR failed to ensure that the children received adequate medical attention and humanitarian aid, or to take steps to protect other potential victims identified by the children who first raised the Allegations.

      Instead, information about the Allegations was passed from desk to desk, inbox to inbox, across multiple UN offices, with no one willing to take responsibility to address the serious human rights violations. Indeed, even when the French government became aware of the Allegations and requested the cooperation of UN staff in its investigation, these requests were met with resistance and became bogged down in formalities. Staff became overly concerned with whether the Allegations had been improperly “leaked” to French authorities, and focused on protocols rather than action. The welfare of the victims and the accountability of the perpetrators appeared to be an afterthought, if considered at all. Overall, the response of the UN was fragmented and bureaucratic, and failed to satisfy the UN’s core mandate to address human rights violations.

      By examining these failures and recommending reforms to deter future incidents of sexual violence by peacekeepers, this Report provides an opportunity for the UN to chart a new course of action and to undertake meaningful organizational change. If the Secretary-General’s zero tolerance policy is to become a reality, the UN as a whole—including troop contributing countries (“TCCs”)—must recognize that sexual abuse perpetrated by peacekeepers is not a mere disciplinary matter, but a violation of the victims’ fundamental human rights, and in many cases a violation of international humanitarian and criminal law. Regardless of whether the peacekeepers were acting under direct UN command or not, victims must be made the priority.

      In particular, the UN must recognize that sexual violence by peacekeepers triggers its human rights mandate to protect victims, investigate, report and follow up on human rights violations, and to take measures to hold perpetrators accountable. In the absence of concrete action to address wrongdoing by the very persons sent to protect vulnerable populations, the credibility of the UN and the future of peacekeeping operations are in jeopardy.

      https://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/Independent-Review-Report.pdf

      #rapport

    • Innocence en danger. Mouvement mondial de protection des enfants contre toutes formes de #violences notamment sexuelles.

      Innocence en Danger (IED) est un mouvement mondial de protection des enfants contre toutes formes de violences notamment sexuelles, présent dans une dizaine de pays et partenaire d’associations internationales actives dans la lutte contre la pédocriminalité.

      Le Directeur Général de l’Unesco, Fédérico Mayor, nomme en 1999, Homayra Sellier Présidente du mouvement de protection mondial de l’enfance. Depuis avril 2000, Innocence en Danger (IED) est une association Loi 1901 en France à vocation internationale. Elle est indépendante de tout organisme, déclarée à la préfecture de Paris, à but non lucratif et reconnue d’intérêt général.

      Innocence en Danger regroupe tous les acteurs militants de notre société : spécialistes d’internet, juristes, experts de l’enfance, décideurs des mondes politiques, économiques et médiatiques. Son but est de sensibiliser l’opinion internationale aux fléaux croissants rencontrés par l’enfance, afin de peser sur les décisions des gouvernements.

      Innocence en Danger constitue une force d’action, de sensibilisation, de proposition, d’éducation et d’information auprès des organisations gouvernementales ou non gouvernementales, des instances européennes et internationales, des entreprises, des écoles, des collectivités locales, des groupes de jeunes…

      Innocence en Danger tient le rôle de relais d’informations entre le public et les institutions publiques. Elle accompagne au quotidien les enfants victimes et le(s) parent(s) protecteur(s). Elle est la première et la seule association à avoir mis en place des séjours de résilience.

      https://innocenceendanger.org

      #violence #violences_sexuelles

  • Korruptionsskandal beim Türkischen Roten Halbmond
    https://www.heise.de/tp/features/Korruptionsskandal-beim-Tuerkischen-Roten-Halbmond-4658402.html?seite=all

    Sexueller Missbrauch und Pädophilie in islamischen Einrichtungen ist in der Türkei genauso ein Tabuthema wie bei der katholischen Kirche im Westen. Seit Jahren steigt die Zahl der Fälle, die bekannt werden, rasant. Nach einem Bericht der Oppositionspartei CHP ist die Zahl der angezeigten Missbrauchsfälle „in der Regierungszeit von Erdogans AKP seit 2002 bis 2016 von rund 4000 auf etwa 18.000 beziehungsweise um 450 Prozent angestiegen.“

    Der schon erwähnte Journalist Ismail Saymaz veröffentlichte unlängst ein Buch mit dem Titel „Sehvetiye Tarikati“ (Orden der Lüstlinge) über die rund 30 bekannten islamischen Sekten und Orden in der Türkei. Darin beschreibt er die pädophilen Verstrickungen vieler dieser Organisationen und ihrer Imame.

    Die türkische Regierung reagiert mit Nachrichtensperren, bzw. relativiert und spricht von ’Einzelfällen’. Der Politikwissenschaftler der Hochschule IUBH in Dortmund, Burak Copur, sieht einen Zusammenhang zwischen den steigenden Missbrauchsfällen in den islamischen Organisationen und der Regierungspolitik Erdogans, die immer mehr auf die Islamisierung der Gesellschaft setze.

    Ein großes Problem sei, dass der politische Islam durch die AKP immer mehr Einzug in die Gesellschaft hält. Es ist aber nicht nur das, sondern auch die weitverbreitete Angst potentieller Aufklärer pädophiler Umtriebe, genauso wie viele andere dann durch Erdogan und seine Clique ebenfalls als Verleumder, Verräter oder gar Unterstützer von Terroristen verfolgt zu werden.

    #Turqie #politique #pédophilie

  • Clearview’s Facial Recognition App Is Identifying Child Victims of Abuse - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2020/02/07/business/clearview-facial-recognition-child-sexual-abuse.html

    Though a breakthrough for law enforcement, the technique could allow the little-known start-up to collect an extraordinarily sensitive set of data and images.Law enforcement agencies across the United States and Canada are using Clearview AI — a secretive facial recognition start-up with a database of three billion images — to identify children who are victims of sexual abuse. It’s a powerful use case for the company’s technology, but raises new questions about the tool’s accuracy and how the (...)

    #Clearview #algorithme #CCTV #Smartcheckr #biométrie #pédophilie #police #pornographie #facial #reconnaissance #enfants (...)

    ##scraping

  • Child-Welfare Activists Attack Facebook Over Encryption Plans - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2020/02/05/technology/facebook-encryption-child-exploitation.html

    The social network is facing criticism for how encryption can allow child exploitation to flourish undetected on its services. WASHINGTON — New opponents confronted Facebook on Wednesday as it moves forward with a plan to encrypt all of its messaging platforms : child welfare advocates who said that encryption would allow child predators to operate with impunity across the company’s apps. “Facebook has a responsibility to work with law enforcement and to prevent the use of your sites and (...)

    #Apple #FBI #Facebook #Messenger #cryptage #pédophilie #pornographie #enfants #surveillance

  • sebastien bouilleh, ancien rugbyman, victime à 11 ans, aujourd’hui fondateur de COLOSSE aux PIEDS DARGILE, asso ayant pour missions la prévention, la sensibilisation, la formation aux risques de pédocriminalité en milieu sportif et l’accompagnement des victimes :

    https://twitter.com/mikohiyama/status/1226194370828939264

    « Ça fait 5 ans que je suis sur le terrain et il n’y a pas eu une fois où je n’ai pas eu une victime en face de moi après une intervention. J’en suis à plus de 3.000 témoignages. Partout où il y a des enfants il y a des prédateurs »

  • Ma bite et mon boîtier : la fin d’un mythe viriliste | Marie Docher
    https://la-part-des-femmes.com/2020/02/ma-bite-et-mon-boitier-la-fin-dun-mythe-viriliste

    Je ne sais pas comment vous gérez vos moments de déprimes mais personnellement l’idée d’aller me droguer et baiser dans les bordels d’Asie du sud-est ne m’est jamais venue à l’esprit. Que je sois une femme doit sans doute peser dans la balance mais je fais le pari que ça ne monte pas au bulbe de tous les hommes. Ou alors je me beurre les lunettes. C’est possible. Source : La Part des femmes

    • Il se la joue fauché et se fait payer à manger et à boire par des femmes dont il connait parfaitement les conditions de vie mais lui a tout de même de quoi financer ses films, son Leica, le bus climatisé quand il va se faire bronzer sur les plages de Pattaya et un billet de retour pour la France. Il est fatigué, il rentre au bout de 5 mois avec ses photos. Les « filles », elles, restent. La misère, c’est pour elles.

      #voyage

      Yan Morvan, puisqu’il s’agit de lui, dira de cette époque : « Mes photos n’ont intéressé personne. Ce n’est pas quelque chose qu’on voulait voir. Pourtant, c’était un peu le miroir de nos propres turpitudes. » Cette capacité de certains à se prendre pour l’universel me sidère toujours. Mec, ces turpitudes sont les tiennes et celles de types qui te ressemblent. Nous embarque pas là-dedans. Merci.

      #indécence

      L’éloignement garantit l’impunité juridique et morale alors il vaut mieux se fabriquer le discours qui va bien en France et se « considérer comme un ethnologue », ça passe tranquille. Bon, ethnologie c’est quand même un minimum de bac plus cinq mais on va pas chipoter. J’ose à peine imaginer les gros titres des journaux si Françoise Héritier, paix à son âme, avait manqué autant de distance avec les Dogons du Mali.

      TomJo aussi lui aussi prétend faire de l’ethnographie dans son dernier torchon. Ça va finir par être un trope masculiniste, comme la haine du « politiquement correct » que Marie Docher étrille bien.

      Quarante ans plus tard le photographe sort un livre avec les photos de l’époque chez un éditeur, Noeve, qui ne publie visiblement que des hommes. Oui, ça arrive encore, comme un acte de résistance au « politiquement correct » et au féminisme hystérique.

      #art #femmes #la_barbe !

      Comme dirait un autre blogueur : « les ligues de vertus sévissent » quand elles demandent une mise en contexte de films tournés par un violeur par exemple.

      Les projets “kérosène” sont ces grandes idées dont certains hommes ont le secret comme Yann Arthus Bertrand, Philippe Chancel et lui-même : des milliers de kilomètres en avion, hélicoptères, des livres énormes : empreinte carbone à défaillir, enrichissement du photographe, intérêt pour l’humanité très limité.

      #grand_homme #grands_hommes

    • Les prostituteurs sont quasi absents : on voit un anglais en costume blanc tenant dans ses bras des enfants dont on ne sait s’il vient de ou s’il va les violer.

      Le quotidien des prostitués de Bangkok - VICE
      https://www.vice.com/fr/article/43k9z9/splendeur-et-misere-dune-prostituee-de-bangkok

      Fin de l’angoisse à Bangkok, no man’s land, aire de repos, de transit, de trafic. Par charters tout le monde déferle : Blancs, Rouges, Jaunes, Noirs, pour une nuit, une semaine ou la vie. Le trou du cul du monde où s’enfoncent cent mille verges.

      Sur cette colour blindness, en plus de l’universalisme masculin qui refoule de partout, Marie Docher :

      Moi je voulais juste savoir si il y avait des Péruviens ou des Camerounais par exemple à Bangkok, en 1980.

      Y’en a toujours pas...

  • Lewis Carroll, un photographe avant tout
    https://www.actualitte.com/article/monde-edition/lewis-carroll-un-photographe-avant-tout/60168

    (...) Mais son penchant pour les portraits d’enfants, qu’il a fait poser nus à plusieurs reprises, conduit certains critiques à le soupçonner de #pédophilie.

    Des accusations récemment réfutées par Edward Wakeling, ancien président de la #Lewis_Carroll Society, fondée en 1968 afin de promouvoir la vie et les œuvres de #Charles_Dodgson et encourager la recherche à son sujet. Wakeling semble savoir de quoi il parle, puisqu’il s’est lancé, il y a plus de 20 ans, dans le projet de récolter les photographies de l’auteur afin de les compiler dans un livre. Il n’a trouvé que 30 photographies de nus, soit 1 % de la production totale de Charles Dodgson.

    « L’autorisation avait été donnée par les parents, et, dans certains cas, ce sont les parents qui en avaient fait la demande. Dodgson a donné les négatifs aux parents et a conservé un tirage unique pour lui-même, dont il a demandé à ses exécuteurs testamentaires leur destruction à sa mort... Le nombre total de familles impliquées ne dépassait pas huit. Dans son esprit, [Dodgson] voyait la nudité d’un enfant comme étant quelque chose de sacré, une innocente beauté dans un esprit de révérence. Il n’était d’ailleurs pas le seul à avoir ce point de vue ; nombreux Victoriens partageaient cette opinion. Les enfants étaient vus comme angéliques. De plus, le taux de mortalité infantile étant élevée, cela a poussé de nombreux parents à vouloir une image permanente de leur enfant », explique Edward Wakeling.

    tout est parfait dans cet article, le titre, le paragraphe entier pour la défense, contre une phrase pour l’accusation, le petit pourcentage qui va bien, et cerise sur le gâteau, le bon vieux sacré de-à-l’époque ! Matzneff parle de ses actes comme d’une expérience sacrée, aussi, un peu moins de cents ans plus tard. Quel drôle de hasard. #culture_du_viol

    Je tenterais bien #saturnisme

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Saturne_d%C3%A9vorant_un_de_ses_fils

    mais c’est déjà pris.