• Israël déchaîne un « bain de sang sans précédent » en Cisjordanie
    Tamara Nassar, Publié le 7 juin 2024 sur The Electronic Intifada
    Traduction : Jean-Marie Flémal, Charleroi pour la Palestine
    https://charleroi-pourlapalestine.be/index.php/2024/06/08/israel-dechaine-un-bain-de-sang-sans-precedent-en-cisjorda

    Les Palestiniens de la région sont « soumis jour après jour à un bain de sang sans précédent », a déclaré cette semaine Volker Türk, le haut-commissaire de l’ONU pour les droits humains.

    Plus de 500 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie occupée depuis le 7 octobre, dont au moins 490 par les troupes israéliennes, rapporte l’organisation de contrôle de l’ONU, l’OCHA.

    Les colons israéliens ont tué au moins 10 Palestiniens, et sept autres ont été tués soit par l’armée israélienne soit par des tirs de colons. Plus de 5 100 Palestiniens ont été blessés, dont au moins 800 enfants.

    Les forces israéliennes ont effectué 29 opérations militarisées, durant cette période, a déclaré le haut-commissaire de l’ONU. Cela a impliqué « des frappes aériennes par engins volants sans équipage (UAV) ou par des avions et le tir de missiles terre-terre contre les camps de réfugiés et autres zones densément peuplées ».

    Ces opérations militaires ont tué 164 Palestiniens, dont 35 enfants. Ce chiffre représente un tiers des homicides israéliens de Palestiniens en Cisjordanie au cours de ces huit derniers mois.

    Depuis le début de l’année, les forces israéliennes ont tué près de 200 Palestiniens en Cisjordanie occupée. C’est presque le double et quatre fois les chiffres enregistrés pour les mêmes périodes, respectivement de l’an dernier et de 2022, a mis en garde Türk.

    Les forces israéliennes « ont souvent utilisé la force létale en premier recours » en réponse aux Palestiniens qui jetaient des pierres, des cocktails Molotov artisanaux ou des pétards contre les véhicules blindés israéliens.

    « La prévalence de Palestiniens morts après avoir été abattus dans la partie supérieure du corps, en même temps qu’un modèle de refus d’assistance médicale aux personnes blessées, suggèrent une intention de tuer en violation du droit à la vie », a ajouté Türk.

    Le haut-commissaire des droits humains de l’ONU a demandé à Israël de cesser « immédiatement » ces tueries, cette destruction et ces violations des droits humains. (...)

    #Palestine_assassinée

  • Les frappes aériennes israéliennes visent les Palestiniens qui retournent à al-Faluja
    28 mai 2024 14:23 BST
    https://www.middleeasteye.net/live-blog/live-blog-update/israeli-air-strikes-target-palestinians-returning-al-faluja?nid=36645

    Des frappes aériennes israéliennes ont visé la zone d’al-Faluja, à l’ouest du camp de Jabalia, tuant et blessant des Palestiniens qui y étaient retournés après le retrait des forces israéliennes, rapporte Al Jazeera Arabic.

    « Depuis les premières heures de la matinée, lorsque les gens ont commencé à revenir, les forces israéliennes les ont pris pour cible », a déclaré un secouriste à Al Jazeera, ajoutant que les secouristes et les ambulanciers qui tentaient de récupérer les corps étaient également pris pour cible par des drones armés.

    Sept Palestiniens tués dans de nouvelles frappes sur le camp de Rafah
    28 mai 2024 13:44 BST
    https://www.middleeasteye.net/live-blog/live-blog-update/seven-palestinians-killed-fresh-strikes-rafah-camp?nid=366451&topic=I

    Sept Palestiniens ont été tués et des dizaines d’autres blessés dans de nouvelles frappes aériennes israéliennes sur un camp de déplacés à l’ouest de Rafah mardi, rapporte Reuters, citant des responsables sanitaires.

    Les nouvelles frappes ont visé des familles déplacées qui s’abritaient sous des tentes dans la zone de sécurité désignée de Mawasi , à l’ouest de Rafah, selon des médecins et des habitants.

    Les médias du Hamas ont estimé le nombre de morts à 20.

    Le bilan des nouvelles frappes israéliennes sur la zone de sécurité s’élève à 21 morts
    28 mai 2024 14:34 BST
    https://www.middleeasteye.net/live-blog/live-blog-update/death-toll-new-israeli-strike-safe-zone-rises-21?nid=366451&topic=Isr

    Vingt-et-un Palestiniens ont été tués, dont au moins 12 femmes, et des dizaines d’autres blessés dans une nouvelle frappe aérienne israélienne sur un camp de déplacés à Mawasi , une zone humanitaire désignée à l’ouest de Rafah, rapporte Reuters, citant des responsables médicaux palestiniens.

    #Palestine_assassinée

  • Le bilan du raid palestinien à Jénine s’alourdit à 10 morts
    22 mai 2024 19:36 BST
    https://www.middleeasteye.net/live-blog/live-blog-update/palestinian-death-toll-jenin-raid-increases-10?nid=363631&topic=Israe

    Le bilan du raid israélien sur Jénine, en Cisjordanie occupée, est passé à 10 morts, selon le ministère palestinien de la santé.

    Le raid se poursuit depuis mardi, date à laquelle huit personnes ont été tuées. Deux autres Palestiniens ont été tués mercredi.

    Le bilan de l’attaque s’élève désormais à 10 Palestiniens tués et 25 blessés.

  • 7 martyrs dont un médecin et un enseignant lors d’une offensive d’occupation au camp de Jénine
    https://french.palinfo.com/actualites/2024/05/21/306704

    Le ministère de la Santé a indiqué que sept citoyens ont été tués et 10 autres ont été blessés par les balles des forces armées d’occupation néonazie sioniste, dont deux grièvement, lors d’affrontements qui ont éclaté après l’assaut du camp de Jénine par les forces armées d’occupation terroriste.

    Le directeur de l’hôpital gouvernemental de Jénine, Wissam Bakr, a déclaré : « Parmi les martyrs figuraient le chef du service de chirurgie de l’hôpital de Jénine, Aseed Jabareen, qui a été pris pour cible à proximité de l’hôpital, un enseignant qui était de service dans une école et un étudiant sur le chemin du retour à son domicile. »

    Des sources locales ont rapporté qu’il connaissait parmi les martyrs l’étudiant Mahmoud Hamadiya (14 ans), Muammar Muhammad Abou Amira (48 ans) et Amir Issam Abou Amira (20 ans).

    Un local a rapporté que les forces armées d’occupation fasciste ont pris d’assaut la ville de Jénine et son camp, et ont conduit leurs véhicules dans les rues de Jénine, Haïfa, Naplouse et la route Burqin, ce qui a conduit à l’éclatement d’affrontements, concentrés à proximité du camp de Jénine et Wadi Burqin.

    L’offensive a été précédée par l’infiltration des forces spéciales de l’armée d’occupation dans le quartier d’Al-Damj, dans le camp de Jénine, et des sirènes d’alarme ont immédiatement retenti dans le camp.
    (...)
    Avec le martyre de ces six citoyens, le bilan des morts en Cisjordanie, depuis le 7 octobre dernier s’élève à 512 martyrs.

    #Palestine_assassinée

  • Au 23 Décembre 2024, l’armée israélienne avait déjà tué 20 des 105 soldats tués à Gaza. Tirs amis ou accidents Time of israel

    Sur les 105 soldats tués dans la bande de Gaza au cours de l’offensive terrestre d’Israël contre le Hamas, qui a commencé fin octobre, 20 ont été tués par des tirs « amis » et d’autres au cours d’accidents, selon de nouvelles données publiées par l’armée israélienne mardi.

    Treize des soldats ont été tués par des tirs amis dus à une erreur d’identification, y compris lors de frappes aériennes, de tirs de chars et de tirs d’armes à feu.

    Un soldat a été tué par un tir qui ne l’a pas atteint intentionnellement, et deux autres ont été tués par des tirs accidentels. Deux soldats ont été tués dans des incidents au cours desquels des véhicules blindés ont écrasé des troupes.

    Enfin, deux soldats ont été tués par des éclats d’explosifs déclenchés intentionnellement par les forces israéliennes.

    Selon l’armée israélienne, il y aurait une multitude de raisons à l’origine de ces accidents mortels, comme le grand nombre de forces opérant dans la bande de Gaza, les problèmes de communication entre les forces et la fatigue des soldats, qui les rend peu attentifs aux réglementations.
    . . . . .

    #Palestine #israel #israël #tsahal #Gaza #Hamas #armée #bavures #IA #Palestine_assassinée #guerre #intelligence_artificielle

    Source : https://fr.timesofisrael.com/tsahal-20-des-105-soldats-tues-a-gaza-ont-ete-victimes-de-tirs-ami

  • Time of israel : Gaza : Des images de soldats israéliens jouant avec de la lingerie féminine deviennent virales Reuters

    Des soldats de l’armée israélienne ont publié des photos et des vidéos les montrant en train de s’amuser avec de la lingerie féminine trouvée dans des habitations de Gaza.

    Dans une vidéo, un soldat est assis dans un fauteuil, souriant, une arme à la main et un sous-vêtement en satin blanc dans l’autre, qu’il tient au-dessus de la bouche ouverte d’un camarade allongé sur un sofa.

    Sur une autre, un militaire est assis sur un char avec un mannequin de femme simplement vêtu d’un soutien-gorge noir et d’un casque. Il dit : « J’ai trouvé une belle femme, une relation sérieuse à Gaza, une femme formidable ».

    Ces deux vidéos tournées par des soldats israéliens figurent parmi des dizaines de posts où des soldats, à Gaza, présentent des pièces de lingerie, des mannequins et parfois les deux dans certains cas. Ces images ont été vues des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux – une a glané plus d’un demi-million de vues – après avoir été signalées et partagées par Younis Tirawi, qui se dit être un journaliste palestinien.

    Interrogé sur les images qu’il a partagées à l’attention de ses plus de 100 000 abonnés sur X, entre le 23 février et le 1er mars, Tirawi a fourni les liens des publications originales, téléchargées sur internet par les soldats. Reuters a pu vérifier huit de ses photos et séquences qui avaient été postées sur Instagram ou sur YouTube.

    « La publication de telles images est humiliante pour les femmes palestiniennes comme pour toutes les femmes », a estimé Ravina Shamdasani, porte-parole du Bureau des Droits de l’Homme des Nations unies.

    Reuters a transmis à l’armée israélienne tous les renseignements qui ont pu être obtenus sur les huit publications vérifiées sur YouTube et sur Instagram, demandant d’éventuels commentaires.
    . . . . .
    Parmi les posts qui ont été authentifiés, la photo d’un militaire tenant un mannequin de femme, nue, de derrière, la main posée sur ses seins. Une autre montre un soldat tenant une poupée à moitié dénudée.

    Sur une image, un militaire pose avec son arme, levant le pouce, devant un lit double sur lequel des sous-vêtements féminins ont été éparpillés.

    YouTube a annoncé avoir supprimé l’une des vidéos trouvées par Reuters, estimant qu’elle contrevient aux politiques sur le harcèlement de la plateforme qui interdisent des contenus susceptibles de révéler des informations personnelles identifiables. Instagram, de son côté, n’a fait aucun commentaire.
    . . . . .
    Au mois de février, la générale Yifat Tomer-Yerushalmi, la procureure-générale militaire, avait indiqué qu’elle avait « rencontré des cas de conduite inacceptable, qui nient les valeurs et les protocoles de tsahal ».

    Tomer-Yerushalmi avait expliqué qu’il y avait, parmi ces cas, « des déclarations inappropriées qui encouragent des phénomènes inacceptables ; un usage injustifié de la force, notamment contre les détenus ; des pillages, ce qui comprend l’utilisation ou la saisie pure et simple de biens privés à des fins non-opérationnelles et des actes de destruction de biens civils, ce qui est contraire au protocole ».

    « Certains incidents vont au-delà du domaine disciplinaire et franchissent le seuil du pénal », avait-elle averti.

    Également au mois de février, le chef d’état-major, le général Herzi Halevi, avait expliqué aux troupes que « nous agissons comme des êtres humains et, contrairement à notre ennemi, nous conservons notre humanité. Nous devons prendre garde à ne pas utiliser la force quand elle n’est pas requise ; nous devons prendre garde à faire la distinction entre les terroristes et ceux qui ne le sont pas ; à ne pas prendre quelque chose qui ne nous appartient pas – un souvenir ou des armes – et à ne pas filmer de vidéo à des fins de vengeance ».

    Les propos tenus par Halevi et par Tomer-Yerushalmi étaient survenus quelques semaines après la publication d’un article paru dans le New York Times qui était intitulé : « Ce que révèlent les vidéos filmées par les soldats : Acclamation des destructions et railleries à l’encontre des Gazaouis ». L’article montrait des vidéos filmées par les troupes israéliennes, leurs pairs prononçant des paroles méprisantes à l’égard des Palestiniens, commettant des actes de vandalisme chez les particuliers et souriant à la caméra alors qu’ils conduisaient des bulldozers ou qu’ils utilisaient des explosifs.

    L’article avait publié une déclaration de l’armée qui avait estimé que les séquences étaient « déplorables ».

    Le porte-parole de Tsahal, Daniel Hagari, avait aussi, à l’époque, appelé les militaires à ne pas se filmer si les images n’avaient pas une visée opérationnelle, évoquant une violation des ordres militaires.

    #femmes #palestiniennes #Palestine #Gaza #Gazaouis #tsahal #violences #pillages #YouTube #palestine_assassinée #bds #occupation #apartheid #racisme #sexisme #culture_du_viol #israel

    Source : https://fr.timesofisrael.com/gaza-des-images-de-soldats-jouant-avec-de-la-lingerie-feminine-dev

  • Israeli Army Assassinates Two Palestinians In Hospital In Jenin
    Mar 13, 2024 | IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-army-assassinates-two-palestinians-in-hospital-in-jenin

    On Wednesday dawn, Israeli soldiers assassinated two young Palestinian men in front of the emergency department of the Khalil Suleiman governmental hospital in Jenin, in the occupied West Bank’s northern part.

    Medical sources said the soldiers killed Rabea’ Nawrasi, 19 , and Mahmoud Abu Al-Haija , after firing live rounds at them, and four other Palestinians who suffered moderate-to-severe wounds.

    The killing occurred when an invading Israeli military force advanced towards the Khalil Suleiman hospital, especially the entrance of the Emergency Department, and opened fire at many Palestinians, including the two young men who succumbed to their wounds.

    Medical sources said the soldiers also shot a young man in the left leg, a second young man in the arm, a third in the shoulder, and the fourth in the lower back.

    More than thirty armored military vehicles, including armored bulldozers, invaded Jenin city and the Jenin refugee camp, before destroying streets, infrastructure, and structures, and damaged many parked vehicles, while armed and surveillance drones flew overhead.

    Many Palestinians protested the invasion and the killings while the army continued to destroy infrastructure in Jenin, especially in the Sikka Street area and the Zahra’ neighborhood, in addition to the Jenin refugee camp.

    Palestinian fighters also exchange fire with the invasion forces in Jenin refugee camp, and some surrounding areas.

    On Tuesday, Israeli soldiers killed Zaid Ward Shukri Khalifa, 23 , and the child, Abdullah Ma’moun Hassan Assaf, 16 , near Al-Jib village, northwest of occupied Jerusalem in the West Bank.

    Just hours earlier, an Israeli sharpshooter shot and killed a Palestinian child, Rami Hamdan Al-Halhouli, 13, in the Shu’fat refugee camp, north of occupied Jerusalem.

    #Palestine_assassinée

  • Time of israel : L’enregistrement d’un otage criant à l’aide avant d’être tué par erreur par l’armée israélienne a été diffusé
    Alon Shamriz hurlait "à l’aide" entre les tirs nourris, alors qu’il tentait d’informer l’armée de sa présence et de celle de deux autres otages

    Alon Shamriz, 26 ans, enlevé par le Hamas le 7 octobre et abattu accidentellement par des soldats israéliens à Gaza le 15 décembre 2023.

    La voix, forte, claire et terrifiée, résonne entre les coups de feu.

    « À l’aide », crie la voix, encore et encore. « Les otages Alon et Yotam. À l’aide ! »

    Cette voix est celle d’Alon Shamriz, en décembre dernier, l’un des trois otages israéliens qui ont réussi à échapper à leurs ravisseurs et qui tentaient d’alerter les soldats qui se trouvaient à proximité de leur position. On entend également une deuxième voix en arrière-plan, celle de Yotam Haïm, otage lui aussi.

    Shamriz, Haïm et Samar Talalka ont péri quelques jours plus tard, abattus par les troupes de l’armée israélienne dans un cas tragique d’erreur d’identité, alors qu’ils tentaient de se rapprocher des troupes, torse nu et en agitant un chiffon blanc.

    « Aidez-nous. Nous sommes près des escaliers, sous les escaliers. Sous l’escalier », entend-on Shamriz crier de manière désespérée. « S’il vous plaît, aidez-nous ».

    L’enregistrement, publié dimanche par la chaîne publique Kan, a été capté par une caméra GoPro fixée sur un chien de l’unité canine Oketz de l’armée, qui avait été envoyé dans un immeuble de la ville de Gaza lors d’une fusillade.

    Il ressort d’une enquête menée par Tsahal que les soldats ont bien entendu des cris « À l’aide » et « Otages » en hébreu provenant de l’immeuble . . . . . . .

    #tsahal #times_of_israel #guerre #bavure #guerre #Palestine #Gaza #palestine_assassinée #colonisation #occupation #armée_israélienne #sionisme #crimes

    Source et suite : https://fr.timesofisrael.com/lenregistrement-dun-otage-criant-a-laide-avant-detre-tue-par-erreu

  • Israeli Army Kills A Palestinian Near Nablus
    Feb 8, 2024 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-army-kills-a-palestinian-near-nablus

    On Thursday morning, Israeli soldiers killed one Palestinian and injured another, at the Deir Sharaf military roadblock, west of Nablus in the occupied West Bank’s northern part.

    Eyewitnesses said the soldiers fired at a young man’s car near the military roadblock, inflicting serious wounds before he bled to death.

    Media sources identified the slain young man as Mansour Billah Jalal Mahmoud Al-Jabbar, 27, a citizen of the village of Jalqamus, southeast of Jenin in the northern West Bank.

    They added that the attack led to protests before the soldiers fired live rounds, rubber-coated steel bullets, and gas bombs, wounding a Palestinian, in his thirties, with a live round in the arm.

    #Palestine_assassinée

  • [En direct] Trois Palestiniens tués dans un hôpital à Jénine, la bande de Gaza bombardée sans relâche
    30 janvier 2024
    https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20240130-en-direct-la-bande-de-gaza-bombard%C3%A9e-par-isra%C3%ABl-sans-rel%C3%A

    Funérailles des trois hommes palestiniens qui ont été tués à l’hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine, en Cisjordanie occupée, le 30 janvier 2024. AFP - JAAFAR ASHTIYEH
    5h25

    Trois Palestiniens tués dans un hôpital à Jénine par des soldats en civil

    Des forces israéliennes en civil ont effectué un raid sur l’hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine en Cisjordanie ce mardi, tuant trois Palestiniens, a rapporté la radio Voix de la Palestine. Selon les rapports, les forces israéliennes en civil se sont rendues au troisième étage du bâtiment, où elles ont tiré et tué les trois personnes. Des témoins oculaires affirment que les trois Palestiniens n’ont pas riposté et que les tireurs en civil ont utilisé des silencieux. Des sources palestiniennes indiquent que l’une des victimes avait été blessée lors d’un tir de missile à Jénine il y a environ trois mois et qu’elle était soignée à l’hôpital. Elle a été tuée alors qu’il dormait. Son frère et la troisième victime se trouvaient dans la chambre au moment des faits, selon les sources.

    6h20 :

    Israël affirme que les trois Palestiniens tués à Jénine étaient des terroristes

    Les forces israéliennes ont tué trois Palestiniens à l’hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine en Cisjordanie (cf post de 5h25). Selon le Shin Bet, la police israélienne et l’armée, les forces ont tué « une unité de membres armés du Hamas qui se cachaient dans l’hôpital et planifiaient une attaque terroriste dans un avenir proche ».

    6h55

    L’armée israélienne se livre à un « massacre dans les hôpitaux »
    Le ministère palestinien de la Santé a déclaré qu’Israël était coupable de « dizaines de crimes [...] contre les centres de traitement et le personnel » à Gaza et en Cisjordanie occupée. Dans un message publié sur Telegram confirmant l’assassinat de trois Palestiniens par les forces spéciales israéliennes à l’intérieur de l’hôpital Ibn Sina (cf posts de 5h25 et 6h20), dans la ville de Jénine, le ministère a déclaré que l’armée israélienne « commettait un nouveau massacre à l’intérieur des hôpitaux ». « Le ministre de la Santé a lancé un appel urgent à l’Autorité générale des Nations unies, aux institutions internationales et aux organisations de défense des droits de l’homme pour mettre fin à la série de crimes quotidiens commis par l’occupation contre notre peuple et les centres de santé dans la bande de Gaza et en Cisjordanie », a écrit le ministère.

    8h45

    Le Hamas déclare qu’il répondra aux assassinats perpétrés à l’hôpital de Jénine

    Le Hamas a déclaré que les « crimes de l’armée israélienne ne resteront pas sans réponse » après l’assassinat de trois jeunes Palestiniens à l’hôpital Ibn Sina, dans la ville de Jénine, en Cisjordanie occupée (cf post de 7h30). Ces assassinats constituent « la poursuite des crimes de l’occupation contre notre peuple, de Gaza à Jénine ». Il a souligné que l’un des hommes était blessé et alité lorsqu’il a été tué. Le Hamas a confirmé que l’un des trois hommes était l’un de ses membres et que l’autre faisait partie du bataillon de Jénine. Le troisième était également un combattant palestinien. Les combattants palestiniens « ne seront pas intimidés par les assassinats ni affaiblis par les crimes de l’ennemi lâche », a déclaré le Hamas.

    #Jenine

    • Israel executes 3 Palestinians sleeping in West Bank hospital
      30 January 2024 06:51 GMT
      https://www.middleeasteye.net/live-blog/live-blog-update/israel-executes-3-palestinians-sleeping-west-bank-hospital?nid=337456

      At dawn on Tuesday Israel killed three Palestinians in Ibn Sina hospital in the city of Jenin in the occupied West Bank.

      According to Israeli forces the three that were killed were allegedly Hamas members who were hiding in the hospital, this claim could not be independently verified.

      They shot three Palestinians with a sound-muffler according to the Israeli daily Haaretz. The killed are Basel al-Ghazawi, who was hospitalised after an air strike on a cemetery in Jenin, his brother Mohammad and another man named Jalamneh .

      Al-Jazeera reported earlier that an Israeli special forces unit entered the Ibn Sina Hospital overnight disguised as doctors, nurses and civilians, shooting the men while they slept without attempting to arrest them.

      Israeli forces dressed as medics raid hospital in Jenin, killing three
      https://www.middleeasteye.net/news/israel-jenin-hospital-forces-dressed-medics-raid
      #Palestine_assassinée

    • Les « escadrons de la mort » israéliens font de l’hôpital de Jénine un lieu d’exécutions sommaires
      https://www.chroniquepalestine.com/escadrons-mort-israeliens-font-hopital-jenine-lieu-executions-so
      Par Shatha Hanaysha – 30 janvier 2024 – Mondoweiss – Traduction : Chronique de Palestine

      Les forces israéliennes d’occupation déguisées en personnel hospitalier et en civils ont pénétré dans l’hôpital Ibn Sina de Jénine et ont assassiné trois Palestiniens qui dormaient. Ces meurtres des plus choquants marquent une escalade sans précédent dans la guerre menée par Israël contre les Palestiniens de Cisjordanie.
      Abeer Al-Ghazawi s’était endormie hier soir rassurée, sachant que son fils, Basel, était dans une chambre à l’hôpital Ibn Sina de Jénine, en compagnie de son frère, Mohammed.
      Pour elle, l’hôpital représentait l’endroit le plus sûr de leur ville natale de Jénine. Depuis des mois, l’armée israélienne a intensifié ses opérations dans la ville du nord de la Cisjordanie et dans son camp de réfugiés, menant de violents raids et des frappes de drones qui ont fait des dizaines de morts.
      Basel, âgé de 19 ans, était soigné pour une blessure grave qu’il avait subie en octobre dernier lorsqu’une frappe de drone israélien l’avait rendu paraplégique, et cloué dans un fauteuil roulant.
      Son frère aîné, Mohammed, âgé de 24 ans, et leur ami Mohammed Jalamneh, âgé de 28 ans, étaient près de lui. Selon des témoins, au petit matin du mardi 30 janvier, les trois jeunes hommes dormaient dans la chambre d’hôpital de Basel lorsqu’un commando des forces spéciales israéliennes est entrée dans leur chambre au troisième étage de l’hôpital et les a tués à bout portant, avec des armes à feu munies de silencieux.
      Une douzaine de membres des forces spéciales israéliennes déguisés en personnel hospitalier et en civils palestiniens – dont des soldats habillés en femmes palestiniennes voilées, l’un avec un porte-bébé, habillés comme des membres du personnel hospitalier, et un autre déguisé en patient en fauteuil roulant – se sont infiltrés dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital et ont agressé l’infirmière de garde.
      Sur les images de la télévision en circuit fermé, on peut voir les soldats israéliens déguisés se déplacer dans la salle d’hôpital en dégainant leurs fusils d’assaut.
      Alors que certains d’entre eux déposent leurs porte-bébés et autres déguisements, on peut voir au moins un soldat tenir un civil sous la menace de son arme. Le civil est à genoux, les mains derrière la tête. Le soldat israélien retire la veste de l’homme et la place sur sa tête. (...)
      Mohammed Jalamneh a été revendiqué comme membre du Hamas, tandis que les deux frères, Basel et Mohammed, ont été revendiqués comme membres du Jihad islamique palestinien. Les trois jeunes hommes seraient des combattants de la Brigade de Jénine, un groupe de résistance palestinienne inter-organisationnel à Jénine et dans son camp de réfugiés.
      Alors que Basel était effectivement handicapé et relégué dans un fauteuil roulant, ni lui, ni son frère, ni son ami n’étaient activement engagés dans un combat armé lorsqu’ils ont été abattus d’une balle dans la tête. Selon l’hôpital, ils dormaient tous les trois lorsqu’ils ont été assassinés. (...)

  • Updated: Israeli Army Assassinates Five Palestinians Near Nablus
    Jan 17, 2024 | IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-military-drone-kills-three-palestinians-near-nablus

    On Wednesday, an Israeli military drone fired a missile at a Palestinian car near the Balata refugee camp, east of Nablus in the occupied West Bank’s northern part, killing five Palestinians, including two siblings.

    Media sources said the drone fired a missile at a car near a junction adjacent to Balata refugee camp, destroying it and burning the bodies of those in it.

    Palestinian medics and firefighters rushed to the location of the Israeli attack; however, Israeli soldiers who invaded the area prevented them from reaching the car.

    The Israeli military vehicles surrounded the area of the bombarded car and fired live rounds at the Palestinian Red Crescent Society (PRCS) ambulance and medics.

    The PRCS stated that only after the army withdrew from the area, the medics located the severely mutilated and burnt corpse of one Palestinian and the mutilated and dismembered body parts of the two other Palestinians.
    It added that it seems the soldiers removed the mutilated corpse of one of the slain Palestinians from the damaged car and placed it under some rubble before confiscating the car.

    Media sources said the army took the corpses two slain Palestinians, who were killed in the attack, before withdrawing from the area.

    Palestine TV said the slain Palestinians have been identified as Saif and his brother Yazan Najmi , and Mohammad Al-Qattawi ; all were also former political prisoners, in addition to Abdullah Abu Shallal and Mahmoud Abu Hamdan.

    The Israeli occupation army claimed the Palestinians it assassinated were members of the Balata Brigade, an armed resistance group in Nablus.

    The army added that Abu Shallal was the leader of the group, and that he was reportedly “planning a major attack in the near future.” in addition to holding him responsible for various shooting attacks against the army.(...)

    #Palestine_assassinée

    • 18 janvier 2024 - 13h15
      https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20240118-en-direct-raids-isra%C3%A9liens-meurtriers-bande-de-gaza-palestine-et-n

      « Ils tirent pour tuer », raconte un habitant de Naplouse en Cisjordanie

      Nos envoyés spéciaux à Jérusalem, Julien Chavanne et Boris Vichith, ont recueilli le témoignage d’un Palestinien de Naplouse. « Les raids ici sont quotidiens, à la tombée de la nuit », raconte Salem. Il est le gérant d’un hôtel à Naplouse et hier, il a suivi de loin l’opération de l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Balata, le plus grand de la ville. « Les israéliens ont poursuivi des combattants palestiniens. Un missile a touché la voiture qu’ils conduisaient. Quatre d’entre eux ont été tués. » Salem décrit des soldats israéliens de plus en plus agressifs. « Ils tirent pour tuer », dit-il, sans compter le déploiement des troupes autour de la ville. Naplouse est aujourd’hui à l’arrêt économiquement. « Ils ont installé encore plus de checkpoints, encore plus de barrières, ce qui empêche les gens d’entrer ou de sortir dans la ville. A cause de ça, les hôtels sont vides, les restaurants sont vides, le souk, le marché sont vides… » L’acheminement des marchandises est devenu un cauchemar, mais les habitants de Naplouse continuent à vivre tant bien que mal. « On a l’habitude, on a connu ça toute notre vie, explique Salem. La guerre ne touche pas que Gaza. Mais partout où vivent les palestiniens. » Plus de 350 personnes ont été tuées en Cisjordanie depuis le début de la guerre.

  • Updated: Israeli Army Kills Five Palestinians In Tulkarem
    Jan 17, 2024 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-army-kills-five-palestinians-in-tulkarem

    On Wednesday, Israeli soldiers killed five Palestinians in Tulkarem and the Tulkarem refugee camp in the northwestern part of the occupied West Bank, injured many, including a medic, interrogated dozens of Palestinians, attacked reporters, and detonated a home.

    Update: The Palestinian Red Crescent Society (PRCS) said Israeli soldiers attacked its ambulances and medics in Tulkarem and abducted five medics: Hamza Shreim, Issam Abu Issa, Nimir Fayyat, Mohammad Damiri, and Mohammad Abu Dayya.

    The PRCS added that one of its medics, Fathi Nasrallah, was injured by shrapnel from Israeli bullets in the ear, bringing the number of wounded medics to three after the army injured Safiyya Balbeesi in her arm, and Abdullah Nu’eirat who suffered fractures to his leg.

    The Palestinian Health Ministry has confirmed that the slain Palestinians were identified as:

    Ahmad Tareq No’man Faraj, 18.
    Walid Ibrahim Mohammad Ghanem, 17.
    Ahmad Mousa Mutlaq Baddu, 17.
    Ahmad Mo’in Thieb Mahdawi, 35.
    Ashraf Ahmad Yassin, 22.

    The Health Ministry said Yassin was killed in Izbat Al-Jarad in Tulkarem after many Israeli military vehicles invaded it. (...)

    #Palestine_assassinée

  • Death toll in Tulkarm rises to five
    17 January 2024 16:38 GMT | Middle East Eye
    https://www.middleeasteye.net/live-blog/live-blog-update/death-toll-tulkarm-rises-five

    The Palestinian Ministry of Health said that the death toll from the morning’s Israeli air strike on the West Bank city of Tulkarm has now reached five.

    The ministry identified those killed as: 18-year-old Ahmed Tariq Noman Faraj; 17-year-old Walid Ibrahim Muhammad Ghanem; 17-year-old Ahmed Musa; 35-year-old Ahmed Moein Deeb Mahdawi; 22-year-old Ashraf Ahmed Yassin.

    #Palestine_assassinée

  • I sraeli Army Kills A Palestinian Child In Tulkarem
    Oct 14, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-army-kills-a-palestinian-child-in-tulkarem

    On Saturday, Israeli soldiers killed a Palestinian child in Zeita town, north of Tulkarem, in the occupied West Bank’s northwestern part.

    The Palestinian Health Ministry has confirmed that the soldiers killed Omar Ahmad Abdul-Rahman Asmar, 15, after shooting him with live fire.

    The child was among many wounded Palestinians during protests that took place after several Israeli army vehicles invaded the town.

    His death brings the number of Palestinians killed by Israeli army fire in Tulkarem on Friday and Saturday to six, in addition to dozens of injuries.

    #Palestine_assassinée 290 Gaza : 2215

  • Israeli Army Kills A Palestinian, Injure Three, In Jericho
    Oct 14, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-army-kills-a-palestinian-injure-three-in-jericho

    On Saturday dawn, Israeli soldiers killed a young Palestinian man, injured three, including one who suffered serious wounds, and abducted six in Jericho, in the northeastern part of the occupied West Bank.

    Media sources said several armored military vehicles invaded Aqabat Jaber and Ein Al-Sultan refugee camps, leading to protests.

    They added that the soldiers fired a barrage of live rounds, rubber-coated steel bullets, and gas bombs.

    Medical sources have confirmed that the soldiers killed Mahmoud Shehada, 27, after shooting him with a live round in the head.

    The sources added that the soldiers also shot three Palestinians, including one who suffered life-threatening wounds.

    #Palestine_assassinée 289 Gaza : 2215

  • Israeli Soldiers Kill A Palestinian In Jerusalem
    Oct 14, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-soldiers-kill-a-palestinian-in-jerusalem-9

    On Saturday dawn, Israeli soldiers killed a young Palestinian man in a car near Al-Isawiya town junction, northeast of the occupied Palestinian capital Jerusalem, in the West Bank.

    Media sources said the soldiers fired many live rounds at a Palestinian car, seriously a young man, who was later identified as Abdul-Rahman Ribhi Al-Ammouri, from the Al-Ezariya town , east of Jerusalem.

    The sources added that the soldiers dragged the heavily bleeding young out of the car, left him on the ground, and prevented Palestinian medics from reaching him before he bled to death.

    #Palestine_assassinée 288 Gaza : 2215

  • Israeli Soldiers Kill Two Palestinians In Hebron
    Oct 13, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-soldiers-kill-two-palestinians-in-hebron

    On Friday, Israeli soldiers killed two young Palestinian men In Hebron city and Beit Ola town, west of Hebron, in the occupied West Bank’s southern part.

    Dozens of Palestinians marched in the Bab Az-Zawiya area, in the center of Hebron city, chanting against the Israeli occupation and the ongoing war on the Gaza Strip, before the soldiers attacked them with live rounds, rubber-coated steel bullets, and gas bombs.

    Medical sources said the soldiers shot Mosab Ahmad Al-Madhoun, 23, causing serious wounds before he was rushed to a hospital in the city, but he succumbed to his injuries.

    They added that the soldiers also shot fourteen Palestinians with live fire and caused hundreds to suffer the effects of tear gas inhalation, cuts, and bruises.

    In addition, medical sources have confirmed that the soldiers killed Issa Maher Ahmad Al-Emla, 21, after shooting him with a live round in the abdomen in Beit Ola town.

    Palestinian medics rushed the young man to the Al-Ahli Hospital in Hebron, but he succumbed to his serious wounds.

    #Palestine_assassinée 287 Gaza : 2215

  • Israeli Soldiers Kill Palestinian Woman, Man, Near Ramallah
    Oct 13, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-soldiers-kill-palestinian-woman-man-near-ramallah

    On Thursday evening, Israeli soldiers killed a Palestinian woman and a young man in two separate attacks near Ramallah, in the occupied West Bank’s central part.

    The Palestinian Health Ministry said the soldiers killed Randa Abdullah Abdul-Aziz Ajaj, 37, from Deir Jarir village , northeast of Ramallah.

    The Health Ministry said the soldiers fired several live rounds at a Palestinian car near the entrance of Yabrud village, northeast of Ramallah, killing Randa after shooting her in the back and seriously wounding her son after shooting him in the shoulder and the leg.

    Also, the soldiers killed Suleiman Farid Malsa, 24, after shooting him with a live round in the head in Deir Ibzi’ village , west of Ramallah.

    Medical sources said the soldiers fired live rounds at a Palestinian car in the village, seriously wounding Suleiman.

    Palestinian medics rushed Suleiman to Palestine Medical Complex in Ramallah, but he succumbed to his serious wounds.

    #Palestine_assassinée 285 Gaza :1537

  • Israeli Officers Kill A Palestinian In Jerusalem
    Oct 13, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-officers-kill-a-palestinian-in-jerusalem

    On Thursday evening, Israeli police officers killed a young Palestinian man in occupied Jerusalem, in the West Bank, after he allegedly opened fire at a police station.

    The slain Palestinian has been identified as Khaled Al-Mohtaseb, 21, from Beit Hanina, north of occupied Jerusalem.

    The Popular Front For the Liberation of Palestine (PFLP) said Khaled was one of its members and was secretary of its students’ branch at Bethlehem University, where he was studying.

    In a statement, the Israeli police said the officers killed a Palestinian who used a homemade Carlo weapon to open fire at the police station.

    It added that Khaled Injured two officers; one who suffered serious wounds, and the second was moderately injured.

    #Palestine_assassinée 283 Gaza :1537

  • Israeli Soldiers Kill Two Palestinians In Qalqilia
    Oct 13, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-soldiers-kill-two-palestinians-in-qalqilia

    On Thursday evening, Israeli soldiers killed two Palestinians, including a child, from Jayyous and Azzoun, east of Qalqilia, in the northwestern part of the occupied West Bank.

    The Palestinian Health Ministry said Mohtada Majed Salim, 17, from Jayyous, succumbed to serious wounds he suffered after the soldiers shot him in Jayyous.

    It added the soldiers shot Mohtada with live rounds in the back during protests that occurred after the army invaded Jayyous and that the soldiers stopped an ambulance trying to rush him to a hospital.

    The Health Ministry also said the soldiers killed Samer Sa’id Radwan, 22, from Azzoun town , after shooting him and three other Palestinians on the main road near Nabi Elias village.

    In addition, the army shot a Palestinian with an expanding (Dumdum) bullet at the northern entrance of Qalqilia.

    The number of Palestinians killed by Israeli army fire in 24 hours in the West Bank has arrived to six

    #Palestine_assassinée 282 Gaza :1537

  • Israeli Soldiers Kill Two Palestinians In Jerusalem
    Oct 11, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-soldiers-kill-two-palestinians-in-jerusalem

    On Tuesday night, Israeli soldiers killed two young Palestinian men in Silwan town, south of the Al-Aqsa Mosque in occupied Jerusalem in the West Bank.

    Media sources said dozens of Palestinians protested the escalating Israeli offensive on Gaza and the violations in the West Bank before the soldiers attacked them with live rounds, rubber-coated steel bullets, and gas bombs.

    They added that the soldiers killed two young men, identified as Abdul-Rahman Faraj, 18, and Ali Khalil Obeisan Al-Abbassi, 25. Ali was a former political prisoner who spent 2.5 years in Israeli detention centers and interrogation facilities.

    After the army shot the two Palestinians, the soldiers closed the area and prevented the local medics from reaching them.

    #Palestine_assassinée 272. Gaza 704

  • Israeli Soldiers Kill Two Palestinians Near Jenin
    Oct 11, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/israeli-soldiers-kill-two-palestinians-near-jenin-2

    On Tuesday evening, Israeli soldiers killed two young Palestinian men near the Al-Jalama military roadblock north of Jenin, in the occupied West Bank’s northern part.

    Many Palestinians marched near the roadblock, protesting the ongoing Israeli offensive on Gaza and the escalating Israeli violations in the West Bank.

    The soldiers attacked the protesters with a barrage of live rounds, high-velocity gas bombs, and concussion grenades.

    The Palestinian Red Crescent Society (PRCS) sources said the soldiers killed Ahmad Mohammad Mustafa Saba’na, 25, and Mahmoud Mohammad Mahmoud Saba’na, 21, from Qabatia town, south of Jenin , after shooting them with live fire.

    The PRCS added that medics also rushed three young men to a hospital after the soldiers shot them with live rounds.

    #Palestine_assassinée 271. Gaza 704

  • Palestinian Killed By Missile Fragments Near Tulkarem
    Oct 11, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/palestinian-killed-by-missile-fragments-near-tulkarem

    Medical sources in Tulkarem , in the northwestern West Bank, have confirmed the death of a young man after being struck by a fragment of a missile fired by the Israeli “Iron Dom” missile interception system.

    The sources said the Palestinian, Ali Mohammad Elian, 34 , was killed in front of his home in Baqa ash-Sharqiya town, northwest of Tulkarem, and six Palestinians were injured.

    Ali and six wounded Palestinians, including two who suffered life-threatening wounds, were rushed to a Hospital in Tulkarem.

    #Palestine_assassinée 270. Gaza 704

  • Army Kills Young Man In Hebron During Funeral Of A Slain Palestinian
    Oct 10, 2023 | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/army-kills-young-man-in-hebron-during-funeral-of-a-slain-palestinian

    On Tuesday afternoon, Israeli soldiers killed a young Palestinian man during the funeral procession of another Palestinian the soldiers killed in Beit Ummar town, north of Hebron, in the occupied West Bank’s southern part.

    Medical sources at the Al-Ahli Hospital in Hebron said the soldiers killed Ahmad Ashraf Khalaf Awad, 20, from Beit Ummar, after shooting him with a live round to the head.

    The Palestinian was killed after the army attacked the funeral procession of Montaser Abdul-Hamid Za’aqeeq, 31, whom Israeli soldiers shot in the head during the funeral procession of Mahmoud Bassem Ekhmayyes, 18 years old, who died from wounds after being shot by the soldiers.

    The soldiers attacked the procession with many live rounds, rubber-coated steel bullets, gas bombs, and concussion grenades while many young men hurled stones at them.

    It is worth mentioning that Palestinian fighters also exchanged fire with Israeli soldiers permanently stationed at Beit Ummar’s main entrance before the army shot a young man in the head, inflicting serious wounds.

    #Palestine_assassinée 269. Gaza 704

  • Army Kills Many Palestinians, Including Journalists, In Gaza | - IMEMC News
    https://imemc.org/article/army-kills-many-palestinians-including-journalists-in-gaza

    As the Israeli army continued its bombing and shelling of civilians, homes, residential towers, and buildings in many parts of the Gaza Strip, many Palestinians, including journalists, were killed and dozens injured.

    Media sources said the Israeli Air Force fired missiles at Hajji tower in Gaza City and leveled the entire buildings, killing many Palestinians and wounding dozens.

    Among the slain Palestinians are Photojournalist Sa’id Radwan Tawil from Rafah, in southern Gaza, and Journalist Rezeq Mohammad Sobeh from Gaza City.

    Another journalist, Hisham Nawajha, from Rafah, suffered very serious wounds and was rushed to the Shifa Medical Center, but succumbed to his wounds a few hours later.
    According to the Palestinian Health Ministry, Israeli missiles have killed 704 Palestinian s and injured more than 3900, including many children and women, in four days.

    #Palestine_assassinée 268. Gaza 704