person:bruno samtmann

  • Qosmos – Amesys : l’art de prendre le reste du monde pour des cons | kitetoa
    http://reflets.info/qosmos-amesys-lart-de-prendre-le-reste-du-monde-pour-des-cons

    Prendre le reste du monde pour un con, c’est une attitude que l’on rencontre souvent. Prenez le secteur financier… Il précipite le monde dans un chaos pathétique en sifflotant et en engrangeant des bonus. Ça dure depuis des années et ça passe. Sans doute en raison de la complexité organisée de ses métiers. Personne n’y comprend plus rien. Du coup l’analyse critique est complexe et peu de gens s’y risquent. Les financiers stigmatisent facilement ceux qui la tentent, en noyant le poisson. Mais parfois, ça ne passe pas. Trop gros. Et le bon sens près de chez vous permet aisément de comprendre que l’interlocuteur nous prend pour des cons. Amesys s’est trouvée dans cette position lorsqu’il lui est devenu impossible de nier qu’elle avait vendu à un terroriste notoire un outil de surveillance de la population. Ce fut l’occasion d’un communiqué de presse mémorable avant fermeture du site Web de l’entreprise et grand nettoyage des argumentaires marketing. On a aussi vécu avec un mélange d’hilarité et de tristesse la fameuse sortie de son directeur commercial Bruno Samtmann, qualifiant les personnes écoutées par Kadhafi de pédophiles et de terroristes alors qu’ils étaient de simples opposants devenus ministres ou ambassadeurs après la (...)

  • Amesys : vendeur d’armes numériques décomplexé | kitetoa
    http://reflets.info/amesys-vendeur-darmes-numeriques-decomplexe

    Demain soir, Canal Plus diffusera un reportage de Paul Moreira sur les vendeurs d’armes numériques. Quelques extraits ont été mis en ligne. retenons pour l’instant celui qui diffuse la parole officielle d’Amesys. Vous vous attendiez à des excuses ? Vous allez en avoir. L’étonnant « directeur commercial » d’Amesys, Bruno Samtmann, récidive. Dans sa première apparition publique, il expliquait à une journaliste télé que le « logiciel » Eagle© servait à traquer les terroristes et les pédophiles. Les opposants libyens dont les communications étaient archivés par les sbires du pouvoir ? Sans doute des pédophiles. Opposants pédophiles qui, une fois leur pays libéré du colonel Kadhafi, sont devenus ministre ou ambassadeur. Cette fois, la voix officielle d’Amesys se montre un peu plus prudente. Difficile de lutter contre des faits étayés et clairs. Il se montre toutefois relativement décomplexé et se réfugie derrière une espèce d’inculture feinte. Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo Traqués, enquête sur les marchands d’armes numériques – Bruno Samtmann, directeur commercial d’Amesys Si l’on était désagréables, on dirait que Bruno Samtmann continue de prendre ses interlocuteurs pour des cons. La première fois, il justifiait la vente d’un système d’écoute globale de la population à un dictateur sanglant (...)

  • Un vaste réseau d’hommes politiques pédophiles Libyens démasqué | Fabrice Epelboin
    http://reflets.info/amesys-traquait-les-pedophiles-libyens

    Selon les révélations fracassantes que Bruno Samtmann a faites à nos confrères de France Télévision, la Libye serait infestée de dangereux pédophiles. Le directeur commercial de Amesys/BULL (une société dans laquelle l’Etat Français a une large participation via France Télécom/Orange et dans laquelle il a récemment investi à nouveau d’importantes sommes d’argent via le FSI) a révélé que Mahmoud al-Nakoua, alia Annakoa, serait un pédophile, au centre d’un vaste réseau de pervers sexuels violeurs d’enfants et de narco-trafiquants. C’est une révélation choc qui devrait ébranler (ou pas) la Libye, qui voyait jusqu’ici en Mahmoud An-Nakwa l’un des « père fondateurs » de l’opposition libyenne en exil. L’écrivain, qui a vécu ces trente dernières années à Londres, n’avait jusqu’ici jamais attiré le moindre soupçon de pédophilie. L’homme, âgé de 74 ans, venait tout juste d’être nommé ambassadeur de Libye en Grande Bretagne. C’est également un coup dur (ou pas) pour la

  • Amesys : Kadhafi augmented | bluetouff
    http://reflets.info/amesys-kadhafi-augmented

    C’est une première sur Reflets.info, nous nous lançons dans le journalisme augmenté, tout ça à cause d’une vidéo publié sur France TV, dans laquelle Bruno Samtmann, le directeur commercial d’Amesys, nous explique que si son entreprise a vendu un système d’écoute global à Kadhafi, c’est surement pour traquer du pédophile, du psychopathe, du nazi, ou du trafiquant de drogue Libyen... peut être même un mélange de tout ça. Donc pour bien tout civiliser l’Internet Libyen, Amesys a vendu en 2006 un système d’écoute à Kadhafi ??? logique... on était pote avec Kadhafi en 2006, il était sympa à cette époque Muammar non ? Ah non ? Oh WAIT ! Un peu d’histoire : REVISIONNONS DONC MAINTENANT CETTE VIDEO