person:emmanuel macron

  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce lundi 21 août 2017
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/13875-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-interna

    https://www.crashdebug.fr/images/stories/addons/images/Images%20globales/2015/decembre/revue_de_presse_02_12_2015.png

    Bonjour, nous sommes le lundi 21 août 2017, j"espère que vous allez bien, on ne perd pas de temps et voici la Revue de presse du jour.

    Bonne lecture et bonne journée. ; )

    Amicalement,

    L’Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette.

    Actualités françaises :

    21.08.2017

    Emmanuel Macron, l’homme le plus puissant du monde (Le Point.fr)

    Réforme du code du travail : ultimes concertations avec les syndicats dès mardi (L’Express.fr)

    La réforme du Code du travail amorce sa dernière ligne droite (Les Echos.fr)

    "Nous sommes très inquiets pour cette rentrée universitaire" : l’Unef annonce une hausse du coût de la vie étudiante (France Tv Info.fr)

    Politique : la rentrée s’annonce mouvementée (France Tv Info.fr)

    Pourquoi tant de pudeur sur l’islamisme ? (Agoravox.fr)

    Moment (...)


  • La grogne de certains adhérents d’En Marche ! qui désertent le parti
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13866-la-grogne-de-certains-adherents-d-en-marche-qui-desertent-le-parti

    Alors que le parti présidentiel vient de voter ses nouveaux statuts, plusieurs adhérents se plaignent toujours du manque de démocratie en interne.

    Les membres du mouvement La République en marche votaient mercredi 16 août leurs nouveaux statuts. Le résultat doit être annoncé jeudi 17 août mais d’après les informations de franceinfo, rien ne va plus en ce moment dans le parti d’Emmanuel Macron. En effet, très peu d’adhérents auraient voté ces nouveaux statuts, 8 % selon un "marcheur", bien plus d’après la direction du mouvement, et de plus en plus de "marcheurs"auraient carrément décidé de quitter le mouvement.

    Un manque de démocratie

    C’est un vent de fronde qui souffle sur le mouvement La République en marche. Alors que certains "marcheurs" dénoncent un (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises


  • #Ambassadrice_pour_l'Arctique_et_l'Antarctique, le job pas si anecdotique de Ségolène Royal - Le Parisien
    http://www.leparisien.fr/politique/ambassadrice-pour-l-arctique-et-l-antarctique-le-job-pas-si-anecdotique-d

    L’ancienne ministre de l’Environnement a accepté la reconversion proposée par Emmanuel Macron. Elle va succéder à Michel Rocard, décédé, au poste d’ambassadeur de France pour les pôles Arctique et Antarctique.

    (article du 27 juin)

    Dans les traces de son prédécesseur, on ne peut que souhaiter à la nouvelle #ambassadeure_aux_pingouins de nombreuses et fructueuses croisières comme conférencière ou invitée spéciale à la Compagnie du Ponant !


  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce jeudi 17 août 2017
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/13860-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-interna

    https://www.crashdebug.fr/images/stories/addons/images/Images%20globales/2015/decembre/revue_de_presse_02_12_2015.png

    Bonjour, nous avons eu ce matin une plainte DMCA par l’intermédiaire de Google, sur le documentaire « les nouveaux chiens de garde » l’aillant droit a demandé sa suppression des résultats Google, et nous avons fait sauter la page ainsi que la vidéo, je tiens aussi à remercier les 0,02 % de lectrices qui nous on apporter leur soutien, quand au autres mon petit doigt m’a dit que le Père devrait s’en occuper très prochainement, et je vous assure ça me remplit de joie ! Pour les autres garder votre bougie allumé, il est à la Porte… (plus de détails Dimanche)

    Sur ce voici la Revue de presse du jour.

    Amicalement,

    L’Amourfou.

    Actualités françaises :

    17.08.2017

    Tabac : malgré le paquet neutre, les ventes de cigarettes sont toujours en hausse (Atlantico.fr)

    Emmanuel Macron porte plainte contre un photographe (...)



  • Penser le #travail de demain (1/4) : le travail, nouveau centre du monde | La plume d’un enfant du siècle
    https://marwen-belkaid.com/2017/08/11/penser-le-travail-de-demain-14-le-travail-nouveau-centre-du-monde
    https://neewram.files.wordpress.com/2017/08/marwen-belkaid2.jpg?w=1200

    Au cours des dernières années, nous avons vu se mettre en place une dynamique économique nouvelle dans nos sociétés : celle que les analystes ont placé sous le vocable d’#ubérisation. Dérivée d’Uber, le géant des VTC, cette dynamique nous explique qu’elle permet l’émancipation puisque les travailleurs n’ont plus leur patron sur le dos à longueur de temps mais jouissent au contraire d’une liberté d’action plus grande grâce à leur statut d’#autoentrepreneurs. Le surgissement de ce nouveau modèle économique en même temps que sa promotion par tous les pontes de notre système économico-politique, Emmanuel Macron en tête, est peut-être la plus grande escroquerie intellectuelle et économique de la dernière décennie. Alors que l’on promet à ces autoentrepreneurs la liberté, la réalité est bien plus proche de l’aliénation encore plus grande que dans le salariat classique de notre temps. Aucune protection sociale, participation à son insu à un système pratiquant l’optimisation fiscale (qui touche in fine chacun d’entre nous car c’est l’Etat qui est lésé), situation digne de la #féodalité voilà les réalités cachées derrière la promesse de #capitalisme cool porté par Uber, Deliveroo et autres Take it easy.


  • De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique...
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13839-de-pompidou-a-macron-le-systeme-rothschild-tire-toujours-profit-de-

    Nous profitons de cet article d’Agoravox pour rappeler un de nos chevaux de bataille. Aussi SVP, pour savoir entre autres pourquoi l’État va droit à la faillite (sciemment), et nous rackette de plus en plus tous les jours, prenez le temps de visionner la vidéo ci-dessous, et comme d’habitude plus de détails en informations complémentaires en bas d’article. ; ))))

    Amicalement,

    L’Amourfou.

    x70kpp_la-dette-publique-une-affaire-renta_news|600|335|0

    Depuis la loi de 1973, dite « loi Rothschild », du nom de la banque dont était issu l’ancien président de la République, Georges Pompidou, l’État est obligé de passer par le système des banques privées pour financer son endettement.

    Aujourd’hui, Emmanuel Macron, issu lui aussi de la banque Rothschild, ne compte pas bien sûr remettre en cause (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises


  • Réforme de l’ISF : l’imposture du financement de l’économie
    https://www.mediapart.fr/journal/france/100817/reforme-de-l-isf-l-imposture-du-financement-de-l-economie

    Emmanuel Macron saluant Bernard Arnault (LVMH) et Maurice Lévy (Publicis) lors du salon des start-up le 1er juin. © Reuters Accusé de faire un énorme cadeau aux plus riches, le gouvernement se défend en justifiant la suppression de toute imposition sur les fortunes mobilières comme la levée d’un verrou sur le financement de l’économie. Mais il y a longtemps que le monde financier évolue dans un univers à part, n’apportant quasiment plus de capitaux aux entreprises.

    #France #Economie #Capital #Christophe_Castaner #Emmanuel_Macron #Finance #financement_de_l'économie #fiscalité #flat_taxe #Gérald_Darmanin #grandes_fortunes #inégalités #ISF #redistribution #Travail


  • MacronLeaks (2) : l’apprentissage de l’arabe à l’école publique
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13838-macronleaks-2-l-apprentissage-de-l-arabe-a-l-ecole-publique

    Nous continuons notre série d’articles sur les MacronLeaks... Doutez vous toujours de la véracité du Grand Remplacement ???

    Alors que les médias mainstream affirment que les documents dévoilés par Wikileaks ne contiennent aucune information intéressante, continuons à vous en livrer quelques détails.

    Sur l’immigration, un document datant d’avant qu’Emmanuel Macron ne quitte le PS :

    Sur l’enseignement de l’arabe à l’école

    Sur le même sujet, une fiche de l’équipe En Marche plus détaillée :

    Source(s) : Medias-presse.info via Chalouette

    Informations complémentaires :

    Crashdebug.fr : MacronLeaks (1) – Les liens avec Soros et les levées de fonds à 2,5 millions d’euros par mois

    Crashdebug.fr : L’Italie saisit le bateau d’une ONG soupçonnée d’organiser le trafic de migrants en Méditerranée (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises


  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce jeudi 10 août 2017
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/13837-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-interna

    https://www.crashdebug.fr/images/stories/addons/images/Images+globales/2015/decembre/revue_de_presse_02_12_2015.png

    Bonjour, jeudi 10 août 2017, j’espère que vous allez bien. Désolé pour la Revue de presse tardive, mais j’ai regardé Les gardiens de la galaxie 2 cette nuit. Je n’ai jamais vu un film avec de tels effets spéciaux. Marvel assied bien sa suprématie.

    En ce qui nous concerne ce matin nous allons continuer les Macronleaks... ; )

    Bonne lecture et bonne journée.

    Amicalement,

    L’Amourfou.

    Actualités françaises :

    10.08.2017

    De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique... (Agoravox.fr)

    Militaires attaqués : toujours hospitalisé, le suspect n’est pas "audible" (L’Express.fr)

    Opération Sentinelle : un ancien général interpelle Emmanuel Macron (Atlantico.fr)

    09.08.2017

    MacronLeaks (1) – Les liens avec Soros et les levées de fonds à 2,5 (...)


  • Premières fissures au sein de La République en marche - Le Point
    http://www.lepoint.fr/politique/premieres-fissures-au-sein-de-la-republique-en-marche-29-07-2017-2146734_20.

    Des adhérents mécontents, réunis en collectifs, dénoncent un verrouillage du parti jugé contraire aux promesses d’Emmanuel Macron.

    https://cloudfront.crimethinc.com/assets/books/work/images/work-poster-large.jpg

    Le vent de fronde n’a pas faibli cette semaine au sein de La République en marche, dont les adhérents ont jusqu’à ce dimanche pour voter sur les nouveaux statuts du parti. Un fonctionnement trop « pyramidal », des candidatures décidées d’en haut et des parlementaires astreints à une discipline de fer sont quelques-uns des reproches formulés par certains membres de LREM, qui protestent aussi contre un « verrouillage » jugé contraire aux promesses d’Emmanuel Macron. Le collectif La Démocratie en marche les conteste en justice, estimant qu’ils « cantonnent les adhérents à un rôle de supporteur et les excluent de la gouvernance, aussi bien locale que nationale ». « On a des statuts formidablement pyramidaux », qui ont été prétendument « co-construits » par les adhérents, mais cela n’est « pas vrai », fustige leur porte-parole, Rémi Bouton. Le tribunal de grande instance de Créteil doit trancher mardi, jour de la publication des résultats du scrutin.

    #en_marche @sinehebdo

    ps pour l’image voire ici : https://seenthis.net/messages/125313#message125331


  • Sénatoriales : le cynisme macroniste pour mettre en pièces les collectivités « François Cocq
    https://francoiscocq.fr/2017/08/07/senatoriales-le-cynisme-macroniste-pour-mettre-en-pieces-les-collectivi
    https://cocq.files.wordpress.com/2017/08/macron-territoires.jpg?w=600&h=338

    J’avoue être d’abord resté coi devant le nouveau coup fourré d’Emmanuel Macron contre les territoires : 300 millions d’euros de dotations aux collectivités pour la fin de l’année 2017 annulés en douce d’un trait de plume présidentiel le 20 juillet dernier. Et il est heureux que le journal Libération s’en soit aperçu le 1er août faute de quoi la pratique financière élyséenne aurait eu des airs de fraude budgétaire sur le dos des collectivités !

    Alors bien sûr j’ai pensé prendre le clavier pour mettre en évidence la méthode détestable qui est celle employée par Emmanuel Macron : trois jours avant cette coupe claire, lors de la conférence des territoires qu’il avait convoquée au Sénat, Emmanuel Macron s’était en effet engagé devant les associations d’élus à ne pas baisser brutalement les dotations aux collectivités pour 2018. Cynique, il s’est donc empressé de raboter dans leur dos les dotations pour… 2017.

    #en_marche @sinehebdo (pas encore lu)


  • Trois mois de Macron sous l’œil de Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/france/090817/trois-mois-de-macron-sous-l-oeil-de-mediapart

    Emmanuel Macron, le 14 mai 2017, à l’Hôtel de ville de Paris. © Charles Platiau / Reuters Mercredi 9 août, la première session parlementaire du #Quinquennat s’est terminée avec le vote de la loi pour « restaurer la confiance dans la vie politique », tandis que se tenait le dernier conseil des ministres avant la pause estivale. Mediapart vous propose de revisiter, à travers les articles, enquêtes et analyses de sa rédaction, les débuts de la #Présidence Macron, élu il y a trois mois, le 7 mai dernier.

    #France #bilan #Elysée #Emmanuel_Macron


  • Trois mois de Macron sous l’œil de Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/international/090817/trois-mois-de-macron-sous-l-oeil-de-mediapart

    Emmanuel Macron, le 14 mai 2017, à l’Hôtel de ville de Paris. © Charles Platiau / Reuters Mercredi 9 août, la première session parlementaire du #Quinquennat s’est terminée avec le vote de la loi pour « restaurer la confiance dans la vie politique », tandis que se tenait le dernier conseil des ministres avant la pause estivale. Mediapart vous propose de revisiter, à travers les articles, enquêtes et analyses de sa rédaction, les débuts de la #Présidence Macron, élu il y a trois mois, le 7 mai dernier.

    #International #France #Economie #bilan #Elysée #Emmanuel_Macron


  • Quand la presse française se laisse piéger par un hoax sur les baignades républicaines en Algérie
    https://francais.rt.com/france/41790-quand-presse-francaise-se-laissee-pieger-hoax-baignades-republica

    Les médias français se passionnent depuis un mois pour les baignades républicaines organisées en Algérie. A tel point qu’ils ont survendu la première d’entre elles, organisée en juillet, avant d’en inventer une seconde... Source : RT en français

    • 1) Déjà le fond est moyen. Chaque action qui fait un buzz sans avoir de base sociale suffisante à votre goût n’est pas un Hoax(1). Je pense que l’article Marianne ci-dessous démonte totalement celui de RT.

      2) RT s’y connais en Hoax(2). Pourquoi relayer ces infos via RT (directement liée au kremlin) et peu crédible ?

      La Contre-propagande c’est une propagande comme les autres. Le mensonge additionner aux mensonges ne fait que renforcer. Seul la vérité est révolutionnaire, comme disait un certain Victor Serge(3).

      Sur ce salut.

      (1)
      https://www.marianne.net/monde/revolution-du-bikini-en-algerie-et-baignade-du-7-aout-non-marianne-n-pas-r

      (2) Voir :
      http://www.stopfake.org/fr/comment-la-chaine-de-television-russia-today-diffuse-t-elle-des-mensonges-

      http://offensivesonore.blogspot.fr/2017/02/les-resaux-du-kremlin-en-france.html

      (3) Je deviens convaincu que si il était vivant aujourd’hui vous auriez sûrement quelques articles staliniens sous le coude à diffuser pour dénoncer ces Hoax(s) sur l’URSS.

    • Il y a surtout les journaux étrangers qui remettent bien les pendules à l’heure : à savoir que ce sont les médias français qui sont massivement tombés dans le panneau, parce que cela convenait à leur « storytelling » et que du coup, ils n’ont pas jugé utile de vérifier l’info.
      Perso, Le Monde n’est plus une source fiable…

      Des "baignades républicaines" en Algérie ? "Un fantasme des médias étrangers, français en particulier"
      http://www.lalibre.be/actu/international/des-baignades-republicaines-en-algerie-un-fantasme-des-medias-etrangers-fran

      Mais ces opérations bikini, « c’est un fantasme des médias étrangers, français en particulier, pour meubler l’été après le feuilleton du burkini » en 2016, a-t-elle expliqué à l’AFP.

    • @mona La question n’est pas d’avoir des aprioris sur tel ou tel presse dite bourgeoise. Il y a une nuance à faire entre « Mariane », « Le Monde » et « Russian Today ». RT et Spuntik sont de véritable organe d’état qui ont pour but d’être viral. Elle utilise d’avantage les réseaux d’extrême droite d’ailleurs.
      L’objet est de savoir :
      1) si l’info est vrai
      2) si cet ce n’est pas un médias indépendant progressiste si l’organe de presse est suffisamment neutre pour le mettre en avant. 1) Je trouve que c’est au mieux du « Piège à clics » 2) Niet

    • Sans entrer dans le débat sur le fond (certainement légitime), je souhaite que tu retires tes propos insultants merci d’avance.

    • http://www.jeuneafrique.com/458754/societe/algerie-veux-me-baigner-bikini-me-baigne-bikini

      Porter un #bikini sur une plage algérienne n’est pas chose facile. Un groupe #Facebook - tenu secret - qui a vu le jour au lendemain de la fin de l’Aïd et rassemble aujourd’hui 3 600 femmes de la ville d’Annaba s’est donné pour mission d’organiser de grandes baignades collectives. Face aux regards appuyés et au harcèlement sexuel et moral, ces Algériennes opposent la force du groupe.

      Chez le voisin, il faut raquer pour poser son cul dans le sable
      http://www.jeuneafrique.com/mag/457227/economie/tunisie-tres-cheres-vacances

      La Tunisie attend environ 6,5 millions de touristes pour l’année 2017, dont 3 millions d’Algériens

      « Avant, on pouvait trouver une place sur une plage publique. Elles étaient même très nombreuses. Aujourd’hui, on ne peut y accéder qu’en louant un parasol et des chaises. Pour quatre personnes, il faut compter 20 dinars [7 euros] par jour. Ajoutez-y le repas et l’essence, qui vient d’augmenter, et la journée de détente revient cher »

    • https://seenthis.net/messages/620974
      Pas moins de onze articles de la presse française et une infos au JT (de France 3), se sont fait l’écho d’une information dont le point de départ a été une obscure « opération » sur Facebook de « lutte contre le bikini » dans les plages de Annaba (Est du pays), suivie d’une « contre-attaque » d’un « groupe secret » sur le même réseau social appelant ses 3200 membres à organiser la « riposte républicaine » en se baignant en bikini.❞
      https://seenthis.net/messages/620955

    • @fil « je souhaite que tu retires tes propos insultants merci d’avance »
      Je suppose que tu parles de moi. Peut-tu être plus clair, car je ne souhaite pas être dans l’invective ou dans l’insulte. Si c’est pour Victor Serge j’aimerais bien retirer ça. Sauf que c’est une intime conviction. Que les railleries qui suivent confirme.

      @biggrizzly

      Le Monde et Marianne sont aux mains d’oligarques. Ils ont sans doute le mérite de ne pas être russes... Quelle différence avec des médias publics en ce qui concerne la production ou non de propagande ?

      Nuance 1 :
      « le mérite de ne pas être russes »
      La Russie est un état autoritaire pas du tout comparable à la France. Si la France était la Russie, Emmanuel Macron et Élise Lucet aurait été assassiné dans l’indifférence général. Alors oui, c’est différent.

      Nuance 2 :

      Le Monde et Marianne sont aux mains d’oligarques

      Selon la définition stricto-sensu « Un oligarque est un membre d’une oligarchie, classe dominante liée au gouvernement d’un pays ».

      Tu ne peux pas comparer un directeur de GazProm nommé par Poutine à Lagardère. (même si je ne nie pas les lien de classe et de connivence. On est bien dans un système différent qui laisse plus de liberté à la presse.)

      Nuance 3 :
      RT est un organe d’influence qui à pour but de déstabilisé la politique française et redorer l’image l’image du Kremlin. Il pourrait être comparé au du soft powers US ou Français (via CNN international et les RFI). Mais la stratégie différente plus agressive plus viral plus « subversive ». C’est pour cela que Meyssant, Soral y passe de temps en temps et le FN très souvent.

      Au risque de passé pour un soc-dem (tiède). L’absence de nuance est un aveuglement dangereux.

    • http://www.slate.com/content/dam/slate/blogs/the_slatest/2017/08/05/putin_went_on_vacation_and_released_a_new_set_of_shirtless_pictures/TOPSHOTRUSSIAPUTIN.jpeg.CROP.promo-xlarge2.jpeg

      Moi aussi je trouve ça moyen de mettre en avant RT : les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes potes. Mais on doit pouvoir se le dire d’une manière plus polie...

      Et sur le fond, l’info principale est bien la disproportion entre l’événement et sa couverture, qui dit beaucoup de l’espace public français en ce moment avec sa fixette sur la manière dont les femmes qui ont des liens avec le monde arabo-musulman devraient s’habiller. Mais parler de hoax est douteux et disqualifie à mon avis la couverture de RT : ces groupes existent et ça arrive, quand on milite, d’avoir une couverture médiatique disproportionnée, parce qu’on répond pile aux attentes des journalistes sans avoir (encore) assez d’assise dans la société. C’est une manière de présenter les choses assez grossière et j’espère que je serais capable de le dire si c’était un site anti-capitaliste qui dénonçait.

      RT a peut-être tiré en premier... Et on relaie ici plein de médias appartenant à des raclures capitalistes qui ont la volonté d’influencer la société ou sous contrôle d’États proto-fascistes (Radio France) mais c’est pas une raison pour faire encore baisser le niveau.

      #poutinophobie

    • L’information brute existe-t-elle ? Si oui, qu’elle soit relayée par une raclure capitaliste (ce que sont les russes, entre nous... le temps de Staline est loin...) ou par un lapin aux yeux rouges n’en change pas la nature.

      Qu’un évènement survienne, et qu’il ne nous soit transmis que par RT, et de fait, celui-ci ne mérite pas d’être discuté ?

      Je suis enquiquiné au quotidien de devoir relayer des journaux comme Le Monde ou Le Figaro. Mais comment discuter de ce qu’il se passe, si on ne se base pas sur ces traces écrites ?

      Actuellement, les évènements au Vénézuela ne sont relayés que par les journaux officiels de la vermine capitaliste. On fait comment pour discuter sérieusement de ce qu’il se passe là bas ? C’est un vrai exemple de ce que nous journaux sont incapables de traiter ce sujet avec le moindre recul.

    • Nassima et sa sœur, Karima, ont mis l’une un paréo, l’autre une robe sur leur maillot de bain en sortant de l’eau. « Regardez autour de nous, la plupart sont des hommes. Si on s’allonge en maillot, on va se faire harceler, affirme Karima. Il paraît qu’à Annaba, elles font la révolution ! » Les deux sœurs, plutôt francophones, regardent les chaînes de télévision françaises grâce à un décodeur piraté. Certaines, dans la foulée de l’hebdomadaire Marianne, ont évoqué l’initiative d’un groupe de jeunes femmes sur Facebook et parlé de « révolte du bikini » avec près de 3 000 baigneuses (un chiffre démenti depuis). Nassima et sa sœur ont trouvé cela courageux. Lorsqu’on explique qu’il s’agit en fait d’une trentaine de femmes qui se donnent rendez-vous via le réseau social, Nassima rit : « Ah mais c’est comme quand on va à la plage entre copines le week-end ! On se sert de Facebook, c’est plus simple. »

      http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/10/en-algerie-de-toute-facon-on-n-a-que-la-plage_5170972_3212.html

      Actuellement, les évènements au Vénézuela ne sont relayés que par les journaux officiels de la vermine capitaliste. On fait comment pour discuter sérieusement de ce qu’il se passe là bas ? C’est un vrai exemple de ce que nous journaux sont incapables de traiter ce sujet avec le moindre recul.

      @biggrizzly ces jours-ci, ceci sur seenthis.
      https://seenthis.net/messages/621303
      https://seenthis.net/messages/620577
      https://seenthis.net/messages/620336
      Et l’Huma en parle régulièrement, seul quotidien national dont le capital n’est pas contrôlée par de grands groupes privés. Par de la « vermine communiste » peut-être !
      perso je préfère.
      https://www.humanite.fr/mot-cle/venezuela

    • @biggrizzly

      Le temps de Staline est loin...

      Certes, mais le pays y retourne petit à petit.

      Exemple la méthode de RT est vielle.
      C’est de semé le doute sur la crédibilité de la presse européenne ; en sous-titre c’est :
      1/ On ment mais comme vous
      2/ Vous mentez, surtout quand vous dites que l’on ment

      Résultat sur les personnes influencés : « dans le doute je m’abstiens. » ou « c’est vraiment trop compliqué ». Bingo !

      Cet méthode est très efficace dans nos milieux.
      Aucun article de fond sur le sujet n’est passé sur rezo.net sur l’Ukraine.
      Par contre pas mal d’article sourcé de RT.

      Taper ’Ukraine’ vous tomberez sur un seul article :
      – « Elle » a interviewé une militante néo-nazie

      D’un cotée on délégitime/relativise les valeurs de nos médias et de l’autre on renforce leurs crédibilités. Ce choix est loin d’être sans importance.

      Il semble que valeur les paroles de RT sont plus fiable d’autre sites comme :
      http://collectifkoltchenko.blogspot.fr
      https://avtonom.org/en

      Ou encore :
      http://www.stopfake.org/fr/accueil

      L’équipe de Démosphere Paris défend mordicus ’les ennemis des mes ennemis sont inatacable’.
      Pour eux aucune manifestation sur le sujet de la Russie (ou critique de l’Islam, l’Iran, Syrie, Tibet, Chine) ne doit être annoncé.

      https://paris.demosphere.eu/charte

      Sujets particuliers - sensibles

      Démosphère est un agenda alternatif. Nous évitons de publier des rendez-vous critiques à l’égard « d’ennemis officiels » désignés par les pouvoirs et les médias... même si, dans certains cas, certains éléments de ces critiques peuvent sembler légitimes.

      En particulier, sur la thématique « international », nous privilégions les rendez-vous centrés sur une critique des intérêts des classes dirigeantes françaises et de leurs alliés.

      Voici quelques sujets sensibles qui nous semblent rentrer dans ce cadre :

      Iran : l’Iran est un ennemi désigné de la politique étrangère occidentale et fait face à des menaces militaires graves. Une guerre aurait des conséquences désastreuse pour toute la population. Les pays occidentaux, en particulier les États-Unis, ont investi des sommes considérables dans sa déstabilisation politique. Nous n’avons aucune sympathie pour le régime en place et condamnons ses politiques répressives. Mais nous ne publions pas de rendez-vous sur l’Iran s’ils ne se sont pas centrés sur une critique de cette politique étrangère occidentale et des menaces d’agression militaire.

      Syrie : notre politique éditoriale est similaire à celle tenue pour l’Iran (voir ci-dessus).
      Nous publions les rendez-vous concernant la situation en Syrie lorsqu’ils :
      1) dénoncent clairement et explicitement l’état policier Syrien et ses politiques répressives
      2) sont centrés sur une critique de la politique menée par l’État français et ses alliés
      3) dénoncent clairement et explicitement toute ingérence et menace d’intervention militaire étrangère

      Islam / Voile : Nous vivons dans un grave climat de xénophobie et de racisme, entretenu par le pouvoir et les médias. Nous ne publierons pas de rendez-vous critiques de l’Islam, s’ils ne se sont pas centrés sur une remise en cause de ce climat xénophobe.

      Tibet : Voir l’article de Michael Parenti "Friendly feudalism - the Tibet myth"

      Les rendez-vous concernant la Chine et la Russie rentrent aussi dans ce cadre.

      Psychiatrie : nous avons d’importants désaccords avec la psychanalyse, qui est le paradigme dominant en France. Sauf exceptions, nous ne publions pas de rendez-vous de cette thématique.


  • Assurance chômage : l’Unedic s’interroge sur la future réforme Macron
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/08/08/97002-20170808FILWWW00116-assurance-chomage-l-unedic-s-interroge-sur-la-fut

    L’Unedic s’interroge, dans une série de documents consultés mardi par l’AFP, sur les contours et les potentiels effets pervers de la future réforme de l’assurance chômage, qu’Emmanuel Macron veut étendre aux indépendants et aux démissionnaires.

    L’extension aux indépendants se heurte, juridiquement, à « l’absence de définition unique de la notion d’indépendant » et de ses revenus, selon l’un des documents, remis aux partenaires sociaux le 12 juillet. Le gestionnaire de l’assurance chômage s’interroge notamment sur le sort réservé aux « indépendants économiquement dépendants » des plateformes collaboratives, aux « loueurs de locaux d’habitation meublés », au « conjoint collaborateur du chef d’entreprise » ou encore aux « micro-entrepreneurs déclarant un chiffre d’affaires nul ». Selon le champ choisi par le gouvernement, plusieurs millions de non-salariés pourraient être couverts : 3,33 millions de personnes cotisent aujourd’hui au régime social des indépendants (RSI) et à la sécurité sociale des agriculteurs (MSA).

    En Europe, des régimes obligatoires pour les non-salariés existent déjà en Finlande, au Luxembourg, au Portugal et en Suède. Concernant les démissionnaires, auxquels Emmanuel Macron veut accorder un droit à indemnisation une fois tous les cinq ans, l’Unedic s’inquiète de potentiels effets pervers pouvant faire « courir un risque financier à l’assurance chômage », dans un deuxième document, révélé par Les Echos. L’indemnisation pourrait par exemple entraîner une « augmentation » de la « durée entre la démission et la reprise d’un nouvel emploi » ou du « nombre de démissions », notamment « à l’approche du départ en retraite ».
    Aujourd’hui, les démissionnaires peuvent déjà bénéficier d’une indemnisation lorsque le motif de la démission est « légitime » (déménagement pour suivre son conjoint, non-paiement de salaires...) ou si Pôle emploi estime, au bout de quatre mois au chômage, que le demandeur d’emploi a accompli des efforts de reclassement. Selon l’Unedic, environ un million de démissions ont été enregistrées en 2016, parmi lesquelles 210.000 ont donné lieu à une inscription à Pôle emploi. Entre 45.000 et 55.000 démissionnaires ont obtenu une indemnisation.
    Dernier point : la réforme de la gouvernance et du financement du régime. L’assurance chômage, aujourd’hui gérée par les partenaires sociaux, basculerait dans une gestion tripartite avec un pilotage de l’Etat. Les cotisations patronales d’assurance chômage subsisteraient mais les cotisations salariales (2,4% du salaire brut) seraient remplacées par une hausse de 1,7 point de la CSG, dont la base est plus large. Cette hausse n’affecterait pas les chômeurs et les retraités modestes.
    Selon un troisième document de l’Unedic, l’Etat tirerait, selon le champ de la hausse de CSG, entre 20 et 22 milliards d’euros de recettes supplémentaires. La suppression des cotisations salariales coûterait, elle, 12,8 milliards. La hausse de CSG doit aussi compenser une suppression de cotisations maladie. Mais selon l’Unedic le basculement de la cotisation vers la CSG soulève une question de constitutionnalité. La Constitution permet-elle d’affecter des recettes de CSG à un régime qui ne couvrira pas toutes les personnes qui s’en acquittent ? « La doctrine du Conseil constitutionnel ne semble pas totalement établie sur ce point », estime l’Unedic, qui s’interroge aussi sur la latitude donnée aux partenaires sociaux dans la nouvelle gouvernance. Une concertation entre gouvernement et partenaires sociaux doit s’engager à l’automne en amont de la réforme.


  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mercredi 9 août 2017
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/13833-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-interna

    https://www.crashdebug.fr/images/stories/addons/images/Images+globales/2015/decembre/revue_de_presse_02_12_2015.png

    Bonjour, mercredi 9 août 2017, j’espère que vous allez bien, ce matin nous allons attaquer une série d’article sur les Macronleaks, qui devrait vous élairer sur les récentes annonces du gouvernement.

    Bonne lecture et bonne journée.

    Amicalement,

    L’Amourfou.

    Actualités françaises :

    09.08.2017

    Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron a été le plus dépensier des candidats (Atlantico.fr)

    France : visé par une enquête, Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel (France24.com)

    France : le tourisme repart à la hausse au printemps et fait mieux qu’avant les attentats (France 24.com)

    Cinq entreprises françaises « ont reçu des œufs contaminés » (Le Figaro.fr)

    Loi Travail 2 : vers l’indemnisation des salariés démissionnaires (Le Point.fr)

    08.08.2016

    Les syndicats étudiants promettent une rentrée « (...)


  • L’étrange stratégie de #John_Harrison, l’homme au cœur du système de défense d’Airbus
    https://www.mediapart.fr/journal/international/080817/letrange-strategie-de-john-harrison-lhomme-au-coeur-du-systeme-de-defense-

    Emmanuel Macron et #Tom_Enders au salon du Bourget le 19 juin Alors que les pouvoirs publics découvrent avec retard la gigantesque affaire de #Corruption qui menace #Airbus, de nombreuses questions se posent sur le rôle et les méthodes de John Harrison, directeur juridique du groupe #aéronautique dans le dossier. D’autant qu’il a un précédent : il était directeur juridique chez #Technip, ébranlé lui aussi par les affaires et passé sous contrôle américain depuis six mois.

    #International #Economie #avocats #extraterritorialité #Justice #PNF #SFO



  • Neymar, le PSG et le Qatar, une bonne affaire pour les caisses de l’Etat ?

    L’arrivée de Neymar au PSG ? « Une bonne nouvelle pour l’attractivité du pays » selon Emmanuel Macron. Le ministre des comptes publics s’est même réjoui qu’il paie ses impôts en France ! Au risque d’éluder les larges exonérations fiscales dont profitent les impatriés... et la très avantageuse convention fiscale que Sarkozy avait concoctée pour attirer les investisseurs du Qatar.

    https://blogs.mediapart.fr/maxime-combes/blog/030817/neymar-le-psg-et-le-qatar-une-bonne-affaire-pour-les-caisses-de-leta

    #Neymar #PSG #Qatar


  • Dépenses publiques. Douche froide pour les communes et les départements | L’Humanité
    http://www.humanite.fr/depenses-publiques-douche-froide-pour-les-communes-et-les-departements-6398

    Depuis sa ville populaire de Stains (Seine-Saint-Denis), Azzédine Taïbi, le maire communiste, fulmine. Les 13 milliards d’euros d’économies prévues par le gouvernement pour les collectivités locales au cours du quinquennat qui commence sont un véritable coup de massue. Ici, comme dans une grande majorité de communes et de départements français, on se demande : « Quand cela va-t-il s’arrêter ? » Car déjà, durant le mandat de François Hollande, les collectivités territoriales ont vu amputer leurs dotations de 11,5 milliards d’euros. À Stains, ce sont 3 millions en moins, entre 2014 et 2017 seulement. « On les a bien sentis ici », se souvient celui qui n’a pas attendu les annonces de la conférence nationale des territoires pour faire front contre la baisse des dotations avec le mouvement des « plumés de l’austérité », dès 2015.

    «  Trois millions, c’est l’équivalent d’un conservatoire de musique, c’est le budget de fonctionnement annuel d’un centre de santé ou encore la mise en route d’un groupe scolaire de 6 classes  », explique Azzédine Taïbi, inquiet des conséquences pour les services publics locaux. Alors, avec la politique d’austérité qui s’annonce plus violente que prévu puisque Emmanuel Macron annonçait 10 milliards de baisse au cours de sa campagne, Azzédine Taïbi craint pour les habitants des quartiers populaires, qui n’avaient pas besoin de ça.

    L’Association des maires ville et banlieue s’est d’ailleurs émue de ce que la question des quartiers populaires prioritaires, des centres anciens dégradés ou ensembles d’habitats sociaux n’apparaisse pas comme une préoccupation particulière du chef de l’État. Même l’annonce de supprimer d’ici à trois ans la taxe d’habitation pour 80 % des ménages n’apportera, toujours selon l’association, «  aucun bénéfice à des habitants qui sont pour la plupart déjà exonérés de tout ou partie de la taxe d’habitation  ». L’association, qui n’avait d’ailleurs pas été conviée à la conférence nationale des territoires du 17 juillet, juge que l’effort des 13 milliards d’euros «  de contribution à la réduction des déficits publics attendu des collectivités  » ne peut pas être demandé «  de façon identique aux territoires pauvres accueillant des pauvres et aux sites plus aisés  ».
    Une injustice de plus pour les collectivités

    Du côté des maires ruraux de France, on déplore aussi une péréquation bancale. À travers leur association (AMRF), ceux-ci rappellent que la dotation globale de fonctionnement par habitant dans leurs communes représente la moitié de celle par habitant des grandes villes. Et comme si les 13 milliards d’euros d’économies imposées ne suffisaient pas, l’AMRF vient de découvrir une annulation de crédits de près de 300 millions d’euros faite «  en catimini estivale  » par la publication d’un décret du 20 juillet. «  La mobilisation des crédits des dotations d’équipements des territoires ruraux ou du fonds de soutien à l’investissement local se voit aujourd’hui remise en cause et amputée  », réagit l’AMRF dans un communiqué paru le 26 juillet. «  Cela pose un sérieux doute sur la sincérité des engagements gouvernementaux énoncés lors de la conférence nationale des territoires par le président de la République  », s’insurge son président, Vanik Berberian, pour qui la perte de confiance des élus locaux envers le pouvoir exécutif et la haute administration est grandissante.


  • Pour financer la baisse d’impôt des riches, Macron ralentit la marche vers l’égalité femmes-hommes
    http://www.huffingtonpost.fr/laura-slimani/financer-baisse-impot-riches-macron-ralentit-egalite-femmes-hommes_a_

    Emmanuel Macron avait annoncé être « féministe ». Il s’est même engagé à faire de l’égalité femmes-hommes une « grande cause nationale ». Pourtant, depuis l’arrivée de son gouvernement, tous les indices semblent pointer dans la direction inverse.

    Dernière information en date : le budget des droits des femmes devrait baisser de 25%, soit 7,5 millions d’euros. C’est énorme par rapport aux 30 millions d’euros qui composent ce budget, le plus petit de l’Etat.

    A titre d’exemple, 7,5 millions d’euros équivalent à la totalité des subventions accordées en 2016 aux associations dans le domaine de l’égalité et de la mixité professionnelle ET aux moyens consacrés à la prévention et la lutte contre la prostitution. Concrètement, il s’agit d’actions concernant l’insertion sur le marché de l’emploi, l’accès à la formation, la lutte contre les stéréotypes à l’école, dans l’enseignement supérieur, au travail, dans l’orientation, tant au niveau national qu’à l’échelle locale, ainsi qu’à la rencontre, l’accueil et l’accompagnement de personnes prostituées. Bien sûr, la réduction des dépenses sera répartie entre plusieurs domaines d’action. Mais prétendre qu’il s’agit de notes de frais ou de frais de réceptions, comme l’a laissé entendre la secrétaire d’Etat, n’est pas sérieux. Quand on parle d’un budget de 30 millions d’euros au total, toute baisse est forcément répercutée sur les acteurs/actrices de terrain, et les centaines de milliers de femmes bénéficiant de ces actions en vivront les conséquences directes. Il s’agit de petites économies faites sur le dos d’une grande politique.

    On parle du plus petit budget de l’Etat : il atteint à peine les 30 millions d’euros par an. Si l’on s’en tient à la baisse annoncée de 7,5 millions d’euros, elle permettrait de couvrir à peine 0,07% de la baisse des dépenses publiques de 11 milliards prévue par le gouvernement. Baisse notamment nécessaire en conséquence de la suppression d’une partie de l’ISF, qui coûtera, elle, 3 milliards d’euros par an aux contribuables. Ce sens des priorités laisse perplexe : pour financer la baisse de l’impôt des plus riches, on choisit de ralentir la (déjà très lente) marche vers l’égalité femmes-hommes, entre autres dommages collatéraux.

    Il faut croire que baisser les impôts des plus riches tout en atteignant les 3% de déficit est plus important que de renforcer les efforts consacrés à diminuer le nombre de femmes tuées par leur compagnon, à combattre les discriminations, à promouvoir la mixité des métiers et à renforcer l’accès des femmes précaires à la santé. Aujourd’hui c’est de davantage de moyens dont ont besoin les droits des femmes si l’on veut faire de l’égalité une réalité et non une incantation. Un argent qui pourrait permettre demain une meilleure protection des femmes victimes de violences, un accès facilité à l’information sur le droit à disposer de son corps et à la contraception grâce à une plus forte présence des plannings familiaux, à davantage de sensibilisation auprès des enfants, à mieux accompagner les victimes de viol dans leurs démarches judiciaires. Un budget plus étoffé permettrait aussi de fournir des produits d’hygiène aux femmes en grande précarité, ou encore à mener de grandes campagnes de communication pour faire progresser l’égalité dans les têtes.

    En matière de droits des femmes, les beaux discours desservent la cause de l’égalité femmes-hommes quand ils ne sont pas suivis d’effets : la « grande cause nationale » du quinquennat mérite mieux que des coupes budgétaires.

    #en_marche sur les #femmes


  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 4 août 2017
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/13814-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-interna

    https://www.crashdebug.fr/images/stories/addons/images/Images+globales/2015/decembre/revue_de_presse_02_12_2015.png

    Bonjour, vendredi 4 août 2017, en ce qui me concerne cette semaine est passée assez vite, et ce soir c’est 48h de repos qui nous attendent. Ce matin j’ai une bonne nouvelle, la baudruche médiatique Macron serait-elle en train de se dégonfler ? Chute massive dans les sondages, enfin tout cela reste assez relatif... On peut tromper mille personnes une fois, mais pas mille fois la même personne...

    Amicalement,

    L’Amourfou.

    Actualités françaises :

    04.08.2017

    Chute d’Emmanuel Macron dans les sondages, d’une ampleur quasi inédite (Le Figaro.fr)

    L’Assemblée nationale adopte le texte supprimant la réserve parlementaire (Le Monde.fr)

    Moralisation : L’Assemblée interdit aux députés d’être lobbyistes (20 Minutes.fr)

    Code du travail : les députés de gauche déposent un recours devant (...)


  • Les Français approuvent la politique économique de Macron
    http://www.boursorama.com/actualites/les-francais-approuvent-la-politique-economique-de-macron-fcee917e7de641

    Trois Français sur quatre jugent ainsi que la nationalisation temporaire des chantiers navals de Saint-Nazaire, tout comme la volonté affichée par l’exécutif de limiter le déficit à 3% du PIB sont de bonnes décisions.

    La suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, qui provoque l’inquiétude des élus locaux qui bénéficient des 22 milliards d’euros que cet impôt rapporte chaque année, est approuvée par 65% des personnes interrogées.

    Il y aurait tellement à dire sur ces 3 propositions... La propagande ne les étouffe pas en tout cas.

    Par exemple :

    [l]es élus locaux qui bénéficient

    Rien que cette phrase particulière. Réussir à imaginer une telle phrase, c’est volontaire, c’est pas « par inadvertance ». L’idéologie et la malveillance à chaque mot.

    Dire « les élus locaux bénéficient », c’est de la pure malveillance contre les élus. C’est faire le jeu du « tous pourris ». Qu’un élu s’avise à émettre ce type d’idée contre un journaliste, et il se fait remettre à sa place.

    La taxe d’habitation, elle « bénéficie » aux collectivités locales, les élus n’en sont que les gestionnaires temporaires. Et les collectivités, sans argent, elles ne rendent plus les services attendus... Entretien de locaux publics, et autres menus services « publics » qui bénéficient aux personnes qui vivent sur place.

    Si des gens, dans un sondage à l’honnêteté douteuse, ont pu en effet se féliciter qu’ils allaient pouvoir faire pleins d’économies chaque année par la suppression d’une taxe, c’est en oubliant que demain, leurs services publics de proximité, tout au moins ceux qui restent, allaient encore diminuer, sinon disparaître.


  • Chute d’Emmanuel Macron dans les sondages, d’une ampleur quasi inédite
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13815-chute-d-emmanuel-macron-dans-les-sondages-d-une-ampleur-quasi-inedi

    La baudruche médiatique Macron, serait elle en train de se dégonfler ???????? Si vous vous demandez encore comment il a fait son tour de force, la vidéo ci-dessous pourrais vous éclairer...

    La cote de confiance d’Emmanuel Macron est en forte baisse trois mois après son entrée en fonction. Désormais, seuls 40 % des Français disent lui faire confiance pour « affronter efficacement les principaux problèmes ».

    Un peu plus de deux mois après son arrivée à la tête de l’État, Emmanuel Macron accuse une chute de popularité quasi inédite sous la Ve République. C’est en effet une baisse inégalée lors du premier été d’un mandat présidentiel, excepté celle de Jacques Chirac en 1995, avec 39% de bonnes opinions. François Hollande se trouvait à 56% en juillet 2012 et Nicolas Sarkozy à 66% en 2007.

    La cote (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises