person:gérard filoche

  • 1er mai 2019 : finance très violente contre peuple très en colère + le mensonge de Castaner à propos de l’hôpital la Pitié – Le blog de Gérard Filoche
    http://www.filoche.net/2019/05/02/1er-mai-2019-finance-violente-contre-peuple-tres-en-colere

    Ce régime est isolé, il ne veut pas négocier, il ferme systématiquement toutes les portes aux aspirations de la majorité des salariés, mais attention, cela exacerbe les rages.

    Entre 1968 et 2006, les pouvoirs négociaient : la dictature enragée de la finance ne le permet plus.

    En plus de les contrôler, de le dissuader, de les frapper, ils mentent sur les chiffres de manifestants il disent 10 000 là ou il y 100 000. Tout le monde le sait, tout le monde voit les vraies images des cortèges massifs dans toutes les villes du pays depuis six mois, mais ca ne fait rien, ils mentent. Hier encore, ils mentent, et en plus, le soir, et ils dénaturent : à chaque mobilisation, un petit génie médiatique trouve un truc, il dénigre sur un thème, soit l’Arc de triomphe napoléonien, soit Finkielkraut, soit le Fouquet’s, soit les commerces, et là c’est l’hôpital la Pitié. Castaner envoie un tweet qui tombe sur le coup de la loi : mensonge, la Pitié n’a pas été attaquée ni envahie, intox filmée, mais il s’en moque, c’est le cynisme complet, le mal est fait, ils ne s’excuse même pas, il a distillé a des millions d’exemplaires, son mensonge public, faux mais le poison est répandu : « Castaner démission » normalement, mais les médias des grands milliardaires le protègent.

  • Filoche déglingue Macron
    https://la-bas.org/5539

    Hier soir, comme de nombreux français, nous étions devant la télé à guetter les annonces d’Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse de fin de « Grand Débat ». Notre spécialiste-macronologue, Gérard Filoche, nous traduit en langage courant le novlangue technocratique de notre prodige de président.Continuer la lecture…

    #Radio #France #Economie #Politique #Travail
    https://la-bas.org/audio.api/free/aW5sYnM6Ly9mb2xkZXItNDI0MTkvbXAzLTQ3Ni80NjM0Ni1wYWRfZmlsb2NoZV9jb25mX2RlX3ByZXNzZV9tYWNyb25fZXh0cmFpdC5tcDM=/46346-pad_filoche_conf_de_presse_macron_extrait.mp3

  • Et maintenant, l’assurance chômage !
    https://la-bas.org/5459

    Mercredi 20 février, les négociations sur l’assurance chômage ont été rompues, sans que les représentants de salariés et de patrons ne trouvent d’accord, ouvrant la voie à la reprise en main par l’État. C’est le genre d’infos qu’on voit passer rapidement, dont on entend vaguement parler à la radio, mais qu’on laisse filer, comme ça, sans y attacher plus d’importance, tant la question est vidée de son contenu #Politique par certains journalistes. Et pourtant : qui gère les 35 milliards d’euros de l’assurance chômage ? Qui décide de la façon dont sont indemnisés les chômeurs ? Pourquoi les négociations ont échoué, et qui y avait intérêt ? Voilà quelques questions simples que les médias dominants oublient de poser ! Heureusement, Gérard Filoche est là pour y répondre.Continuer la (...)

    #Vidéo #Economie #Luttes #Précarité_-_chômage #France

  • **PROPHETIE** : ... comment l’extrême-gauche révolutionnaire va-t-elle émerger ? ou la guerre de tous contre tous et tous contre JESUS
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/15637-prophetie-comment-l-extreme-gauche-revolutionnaire-va-t-elle-emerge

    Les prophéties confirment le retour du communisme anti-chrétien qui amènera à la Révolution, à la guerre de tous contre tous et tous contre JESUS

    1...Constat de Gérard Filoche : « Les premiers de cordée, c’est les plus pourris »

    Il dit qu’on est dans un climat pré-révolutionnaire, Macron veut une "société post-salariale" à l’anglaise, 70% des gilets jaunes sont de gauche et 30% sont des fachos, pro-Europe, pro-euro, pro-migrant et surtout anti-facho.

    C’est ce dernier clivage qui sera le détonateur de la guerre civile en France, de la division entre Français, pour ou contre l’extrême gauche révolutionnaire ou pour ou contre le fascisme, l’un exclut l’autre automatiquement ou "on élimine tous ceux qui ne pensent pas comme nous" alors que les deux ne sont que les (...)

    #En_vedette #Divers

  • Mise a jour 72 "#macronades", la dernier n’est pas piquée des hannetons, par Gérard Filoche

    72, toutes éloquentes :

    1 : « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »
    2 : « Il y a dans cette société (Gad) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »
    3 : « Vous n’allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler ».
    4 : « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants »
    5 : « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés »
    6 : « Je pense qu’il y a une politique de fainéants et il y a la politique des artisans. »
    7 : Tous ses conseillers présentent le même profil, jeune et diplômé : « J’assume. Les maréchaux d’Empire étaient jeunes et ce n’étaient pas des paysans »
    8 : « Certains au lieu de foutre le bordel feraient mieux d’aller regarder s’il peuvent pas avoir des postes »
    9 : « Les salariés français sont trop payés »
    10 : « Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »
    11 : « Le compte pénibilité ? « Je n’aime pas le terme donc je le supprimerais car il induit que le travail est une douleur »
    12 : « Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité »
    13 : « Ceux qui défendent les emplois aidés sont ceux qui n’en voudraient pas pour eux »
    14 : « Je vais faire un CICE durable »
    15 : « La tranche d’impôt de Hollande à 75 % ? C’est Cuba sans le soleil »
    16 : « Je n’aime pas ce terme de modèle social. »
    17 : « Je suis pour une société sans statuts »
    18 « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs »
    19 : « Dans les motifs de rupture du contrat de travail, [la rupture conventionnelle] est aujourd’hui le premier »
    20 : « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »
    21 : « 35 h pour un jeune, ce n’est pas assez »
    22 : « Les jeunes générations veulent être entrepreneurs, pas fonctionnaires »
    23 : « Je dis aux jeunes : « ne cherchez plus un patron cherchez des clients »
    24 : « Les pauvres d’aujourd’hui sont souvent moins les retraités que les jeunes »
    25 : « Je ne veux plus d’ici la fin de l’année avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois ou perdus ».
    26 : « Je ne vais pas interdire Uber et les VTC, ce serait les renvoyer vendre de la drogue à Stains »
    27 : « Une start-up nation est une nation ou chacun peut se dire qu’il pourra créer une start-up. Je veux que la France en soit une ».
    28 : « Les britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher »
    29 : « Le libéralisme est une valeur de gauche »
    30 : « Je ne céderais rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes, ni aux égoïstes, ni aux pessimistes » qui se dressent contre les ordonnances anti travail.
    31 : « Dans les gares, vous croisez des gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien »
    32 : « J’ai été élu par des gens qui ne m’ont pas choisi »
    33. : « Être élu est un cursus d’un ancien temps. »
    34 : « La démocratie ne se fait pas dans la rue »
    35 : « Etre populaire ne m’intéresse pas, mon pays doit avant tout être réformé car nous avons 10 % de chômage ».
    36 : Les fainéants sont « ceux qui n’ont pas fait les réformes pendant 15 ans pas les Français »
    37 : « La France n’est pas un pays qui se reforme parce qu’on se cabre, on résiste, on contourne, nous sommes ainsi faits ».
    38 : « Tu sais, quand tu es président de la République, ce n’est pas le moment où tu gagnes le plus d’argent »
    39 : « Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort.
    40 : « Les révolutionnaires sont souvent des ratés du suffrage universel"
    41 : « La gauche classique est une étoile morte. L’idéologie de gauche classique ne permet pas de penser le réel tel qu’il est »
    42 : « C’est une erreur de penser que le programme est le cœur d’une campagne électorale » « La politique c’est mystique »
    43 : « Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d’extrême-droite. »
    44 : Il qualifie ceux qui, au sein du PS, s’opposent à sa 1° loi (308 articles dont le travail le dimanche, de nuit, ou la privatisation du don du sang) de « foyer infectieux » ou de « fainéants ».
    45 : « Chaque candidat qui sera investi signera, avec moi, le contrat avec la Nation. Il s’engage à voter à mes côtés les grands projets, à soutenir notre projet. » « Pas de frondeurs »
    46 : « Quand des pays ont encore sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien. »
    47 : « Il n’y a pas de culture française mais des cultures »
    48 : « Le kwassa kwassa pêche peu, il amène du comorien »
    49 : « La passion triste de la France, c’est la jalousie ». (à propos de ceux qui veulent imposer l’ISF)
    50 : « Je crois à la cordée, il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu’ils ont des talents, je veux qu’on les célèbre [...] Si l’on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée c’est toute la cordée qui dégringole"
    51 : « Je ne sais pas ce que c’est une politique pour les riches »
    52 : « Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée ».
    53 : « Les Français sont bien des gaulois, réfractaires aux réformes » « Le français s’est émancipé de son lien avec la nation française »
    54 : « « Ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs ne vivant pas dans ces quartiers s’échangent un rapport »
    55 : « Les Bretons sont un peu comme la Mafia en France »
    56 : « Cette séquence remaniement n’intéresse personne à part les journalistes politiques qui n’ont rien d’autre à faire »
    57 : « Présentez-moi la femme qui, en étant parfaitement éduquée, a décidé d’avoir 7, 8 ou 9 enfants. »
    58 : « Le maréchal Pétain a été pendant la Première guerre mondiale aussi un grand soldat » « Il est légitime que nous rendions hommage aux maréchaux qui ont conduit l’armée à la victoire, comme chaque année."
    59 : « Le carburant, c’est pas bibi »
    60 « Je n’ai pas réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants » (tu m’étonnes)
    61 : « Je traverse la rue, et je vous trouve un travail »
    62 « On met un pognon de dingues dans les minimas sociaux et les gens sont quand même pauvres »
    63 : " Nous sommes de vrais populistes, nous sommes avec le peuple"
    64 : "Le capitalisme ultra libéral et financier va vers sa fin"
    65 : « Beaucoup trop de français pensent qu’on obtenir quelque chose sans effort »
    66 : "Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent"
    67 : « Penser une amélioration par le rétablissement de l’ISF "c’est de la pipe"
    68 : ""Si un jour tu veux faire la révolution, tu apprends d’abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même"
    69 : " Si je ne pensais qu’à moi-même, je n’aurais pas été candidat pour être président"
    70 : « Certains ont plus intérêt à travailler quatre à six mois, se remettre au chômage et trouver des combines à côté »
    71 : « J’ai beaucoup appris de ces vingt mois. Ça m’a scarifié... ».
    72 : sur les plateaux télé, « Jojo avec un gilet jaune a le même statut qu’un ministre. »

  • François Asselineau analyse et répond aux vœux de Macron (UPR)
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/15445-francois-asselineau-analyse-et-repond-aux-voeux-de-macron-upr

    Source(s) : UPR via Moutons Enragés.fr

    Informations complémentaires :

    Crashdebug.fr : Gilets Jaunes : L’imposture MACRON (Philippe Béchade)

    Crashdebug.fr : Gérard Filoche démolit Macron - L’imposture du président décodée

    Crashdebug.fr : Moment détente (?) : Discours Macron, analyse et décryptage en 1mn 54s par Etienne Chouard

    Crashdebug.fr : Eric Zemmour : « Macron, c’est fini pour lui » (RTL)

    Crashdebug.fr : François Asselineau présente ses vœux aux Français pour l’année 2019 (UPR)

    #En_vedette #Divers

  • Michel Midi : Etienne Chouard s’explique – Investig’Action – Michel Collon (Moutons Enragés)
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/15435-michel-midi-etienne-chouard-s-explique-investig-action-michel-collo

    Diabolisé par les chiens de garde de la « ligne de pensée officielle », Étienne Chouard répond aux questions de Michel Collon. Il faut continuer à s’informer et à approfondir les clés de la nouvelle constitution, qui permettra de redonner le pouvoir au peuple. Partagez !

    Volti

    Source : Lesmoutonsenrages.fr

    Informations complémentaires :

    Crashdebug.fr : Gérard Filoche démolit Macron - L’imposture du président décodée

    Crashdebug.fr : Gilets Jaunes : L’imposture MACRON (Philippe Béchade)

    Crashdebug.fr : Entretien avec Étienne Chouard (La Mutinerie)

    #En_vedette #Divers

  • François Asselineau présente ses vœux aux Français pour l’année 2019 (UPR)
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/15425-francois-asselineau-presente-ses-voeux-aux-francais-pour-l-annee-20

    Petit passage en revue des moments forts de 2018 et perspectives pour 2019, je suis d’accord avec François Asselineau, je suis assez optimiste pour 2019 car je pense que nous avons atteind un point de rupture (et que de plus en plus de français(es) se rendent compte de l’hérésie de la période actuelle)

    Source(s) : UPR.fr via Les Moutons Enragés.fr

    Information complémentaire :

    Crashdebug.fr : Moment détente (?) : Discours Macron, analyse et décryptage en 1mn 54s par Etienne Chouard

    Crashdebug.fr : Gilets Jaunes : L’imposture MACRON (Philippe Béchade)

    Crashdebug.fr : Gérard Filoche démolit Macron - L’imposture du président (...)

    #En_vedette #Divers

  • Gérard Filoche démolit Macron - L’imposture du président décodée
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/15422-gerard-filoche-demolit-macron-l-imposture-du-president-decodee

    Comme 23 millions de Français, Gérard Filoche était devant sa télé lundi soir pour regarder l’allocution tant attendue d’Emmanuel Macron et ses réponses au mouvement des Gilets jaunes. Le président de la République a fait quelques annonces : « le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 € par mois dès 2019 » « les retraités constituent une partie précieuse de notre Nation. Pour ceux qui touchent moins de 2 000 € par mois, nous annulerons en 2019 la hausse de la CSG subie cette année » « les heures supplémentaires seront versées sans impôts ni charges dès 2019 » « je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d’année à leurs employés [1] ». À première vue, quelques avancées concrètes. À première vue seulement : pour Gérard Filoche, il s’agit d’une série d’entourloupes, (...)

    #En_vedette #Divers

  • Gérard Filoche définitivement relaxé dans l’affaire du tweet antisémite
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/15373-gerard-filoche-definitivement-relaxe-dans-l-affaire-du-tweet-antise

    Gérard Filoche a obtenu une victoire judiciaire le 12 décembre (image d’archive).

    Depuis plus d’un an, l’ancien membre du bureau du PS clame l’erreur. Accusé par plusieurs associations antiracistes et socialistes d’avoir diffusé sur les réseaux sociaux un tweet antisémite anti-Macron, Gérard Filoche a été finalement innocenté.

    Un délibéré qui va certainement soulager définitivement Gérard Filoche. Le tribunal correctionnel de Paris a en effet relaxé le 12 décembre l’ancien inspecteur du travail. Celui-ci avait malencontreusement diffusé en novembre 2017, un tweet anti-Macron. Problème : Gérard Filoche avait utilisé une photo qui dévoilait plusieurs marqueurs antisémites.

    Après avoir constaté son erreur et le caractère raciste de l’image, l’ex-membre du bureau du Parti (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises

  • VIDEO. Gérard Filoche : « Emmanuel Macron propose une société de recul »
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/14680-video-gerard-filoche-emmanuel-macron-propose-une-societe-de-recul

    Plus personne ne ne l’invitait suite à son eviction du Parti Socialiste, je sais qu’il ne fait pas l’unanimité suite à ses prises de positions sur la présidentielle de 2017, mais moi ça me re-motive quand je l’écoute, en espérant qu’il en serat de même pour vous.

    Il est l’une des figures de la gauche de la gauche, un pourfendeur de la politique économique d’Emmanuel Macron. Gérard Filoche, auteur de Macron ou la casse sociale aux éditions de l’Archipel était l’invité de Julien Benedetto dans le 22h-minuit.

    Emmanuel Macron " essaie d’appliquer la même politique que Margaret Thatcher, c’est-à-dire qu’il veut détruire tous les acquis sociaux ", affirme Gérard Filoche auteur de Macron ou la casse sociale.

    L’ancien membre du Parti socialiste (...)

    #En_vedette #Divers

  • PSA, Pimkie… Surprise, la loi Travail commence par supprimer des emplois !
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/14351-psa-pimkie-surprise-la-loi-travail-commence-par-supprimer-des-emplo

    Vous croyez que le futur algorithme de la Société Générale, il tiendras compte des arguments de Gérard Filoche ?

    À peine les décrets d’application signés que PSA et Pimkie se préparent à lancer des procédures de rupture conventionnelle collective. Un nouveau dispositif issu des ordonnances Travail moins contraignant qu’auparavant. Censée faciliter les embauches, la réforme commence donc par simplifier les licenciements.

    À croire qu’ils étaient dans les starting-blocks. Ce jeudi 28 décembre, Le Parisien révèle que le groupe PSA se prépare à utiliser le nouvelle rupture conventionnelle collective, dispositif ouvert par la réforme du code du travail d’Emmanuel Macron, pour lancer un plan de licenciement dès la rentrée. Déjà Pimkie, l’enseigne de prêt-à-porter, avait déjà convoqué ses (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises

  • Filoche attaque son exclusion du PS en justice
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/14228-filoche-attaque-son-exclusion-du-ps-en-justice

    Selon ses avocats, en excluant du PS Gérard Filoche en raison de son tweet antisémite, le bureau national du parti a outrepassé son pouvoir.

    Gérard Filoche contre-attaque. Après la décision du PS de l’exclure du parti, ses avocats estiment que la procédure n’est pas conforme aux statuts du parti et qu’elle «  sera dénoncée devant le tribunal de Paris  ». «  Le bureau national du Parti socialiste dispose (...) d’un pouvoir d’exclusion limité aux membres ne soutenant pas un candidat du parti lors d’une élection. (...) La décision du bureau national est donc de nul effet et sera dénoncée devant le tribunal de Paris  », écrit plus précisément le cabinet Tricaud Avocats.

    «  Nous allons déposer dans les prochains jours une demande pour que le tribunal de grande instance de Paris convoque, (...)

  • Qui veut noyer Filoche l’accuse de la rage Le Grand Soir - Théophraste R. - 22 novembre 2017
    https://www.legrandsoir.info/qui-veut-noyer-filoche-l-accuse-de-la-rage.html

    Ah, Gérard Filoche ! Le fort en gueule, un des #éléphants du #PS engraissés au Bureau national, poste envié d’où sourdent les lois anti-pauvres contre lesquelles l’Inspecteur du travail Filoche Gérard a bataillé toute sa vie, avec fougue, en expert reconnu, défenseur des sans-dents que son président multipliait en se moquant.


    Schizophrène, le coeur chez les prolos, l’estomac chez ceux qui les oppriment, #Filoche donnait l’image du « pharisien hideux » dont Victor Hugo disait qu’il « trinque avec les riches et dit au pauvre : ami, viens jeûner avec moi » , tel un « simple jésuite et triple gueux » qui « ripaille à huis clos » et en public « sermonne ».

    Il a été complice jusqu’au bout des #Hollande, #Valls, #El_Khomri, #Cambadelis, etc. qu’il vilipendait en servant de caution morale au PS et à un ministre de l’économie nommé #Macron.

    Mais un Filoche poil à gratter n’avait pas droit à l’erreur, pas le droit de tweeter une image trouvée sur le site de Soral, qu’il a retirée dès qu’il a été alerté sur ce qu’elle était. Trop tard, il a failli : la meute est lâchée. Filoche est, comme disait Mitterrand en parlant de Beregovoy, « jeté aux chiens » qui piaffaient dans de nombreux chenils politico-médiatiques.

    Filoche aurait été grand s’il avait mis en accord ses actes et ses paroles, en cessant de pédaler sur un vélo sans chaîne ou d’imiter les pétarades d’un moteur en glissant dans les rayons une carte du PS tenue par une pince à linges, bref : en quittant ce repaire de félons avant qu’un ignominieux coup de pied au cul l’en sorte sans gloire par la porte des poubelles, lesquelles auraient dû être pleines si le PS y mettait tous les siens qui ont trahi Jaurès.

    Filoche n’est pas antisémite. Il serait judicieux de ne pas le pousser à le devenir par un long et injuste procès.

    Théophraste R. (Slogan qui n’a rien à voir : « Vive la Palestine ! »).

  • Gérard Filoche exclu du Parti socialiste...
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/14221-gerard-filoche-exclu-du-parti-socialiste

    L’ancien inspecteur du Travail, représentant de l’aile gauche du PS, avait publié un tweet mettant en scène Emmanuel Macron, le bras ceint d’un brassard nazi orné d’un dollar à la place de la croix gammée.

    L’intéressé s’était excusé en affirmant avoir « été négligent ». Le Bureau national du Parti socialiste a exclu du parti ce mardi l’ancien syndicaliste Gérard Filoche, représentant de l’aile gauche du PS, après un tweet antisémite. « Le Bureau national a voté pour l’exclusion de Gérard Filoche, il ne peut plus ni s’exprimer au nom du Parti socialiste, ni être membre de nos instances. Gérard Filoche n’est plus membre du Parti socialiste (...) Il est exclu », a déclaré le coordinateur du PS Rachid Temal au cours d’une conférence de presse. Le BN s’est prononcé à l’unanimité, Gérard Filoche étant absent.

    « Il n’est pas (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises

  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mercredi 22 novembre 2017
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/14220-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-interna

    Bonjour à toutes et à tous, mercredi c’est ravioli, jour des enfants... Du nouveau du côté d’Rss Include de la Defcon Room, ils ont bien un souci sur un cloud SSL Amazon, on bosse dessus.

    Sur ce, voici notre Revue de presse quotidienne,

    Bonne lecture, bonne journée, et merci de votre confiance.

    Amitiés,

    L’Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette

    Actualités françaises :

    22.11.2017

    Gérard Filoche exclu du Parti socialiste (Libération.fr)

    39 agriculteurs rachètent un supermarché, un an après ça cartonne toujours (We Demain.fr)

    « Inquiétant : la garantie des dépôts de 100 000 euros vacille ! » L’édito de Charles SANNAT (Insolentaie.com)

    La BCE veut bloquer les comptes bancaires en cas de crise financière (Ph. Herlin) (Olivier Demeuleneare)

    21.11.2017

    « Appel à la grève !! Halloween, Black (...)

  • Victime des « macroniens du PS » ? Filoche s’explique sur RT France après son tweet jugé antisémite
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/14207-victime-des-macroniens-du-ps-filoche-s-explique-sur-rt-france-apres

    (c) JOEL SAGET Source : AFP

    Visé par une procédure d’exclusion du PS, Gérard Filoche a estimé que le tweet polémique qu’il a partagé puis retiré en s’excusant, était « une connerie ». Il juge toutefois que la polémique est instrumentalisée par ses adversaires politiques.

    « C’est une erreur », lance d’emblée Gérard Filoche au sujet d’un tweet diffusé sur son compte (puis rapidement retiré) le 17 novembre, montrant Emmanuel Macron avec un brassard nazi, sur lequel un dollar remplace la swastika, des drapeaux israélien et américain en arrière plan.

    « J’assume car c’est sous mon nom », poursuit-il toutefois.

    Avouant se faire épauler pour les sites et les réseaux sociaux, le membre du bureau national du Parti socialiste (PS) et cofondateur de l’association SOS Racisme explique à RT (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises

  • A Avignon, le « calvaire judiciaire » d’un ancien de l’Urssaf - Libération
    http://www.liberation.fr/france/2017/11/13/a-avignon-le-calvaire-judiciaire-d-un-ancien-de-l-urssaf_1609823
    http://md1.libe.com/photo/1072160--.jpg?modified_at=1510597419&picto=fb&ratio_x=191&rati

    Philippe Pascal, retraité de l’organisme de recouvrement, est attaqué par François Mariani, influent notable du Vaucluse et cousin de Thierry Mariani. En 2010, ce dernier avait été visé par un contrôle antifraude mené par l’ex-employé de l’Urssaf .

    Philippe Pascal n’était pas seul, c’est déjà ça. Environ 150 personnes se sont réunies ce lundi devant le tribunal de grande instance d’Avignon en soutien à cet ancien inspecteur de l’Urssaf, appelé à comparaître pour la troisième fois en sept ans. Depuis 2010, ce désormais retraité se retrouve pris dans une spirale judiciaire commencée à l’occasion d’un simple contrôle fiscal, initié à la demande de sa direction. Un simple contrôle, mais qui ne visait pas n’importe qui : François Mariani, qui assigne aujourd’hui Philippe Pascal en justice, est un homme d’affaires influent dans le Vaucluse – il fut président de la chambre de commerce et dirige plusieurs sociétés – et est également cousin de Thierry Mariani, ancien ministre Les Républicains.

    En 2010, il est notamment propriétaire d’un hôtel-restaurant dont la gestion questionne la direction vauclusienne de l’Urssaf. Philippe Pascal, alors en charge de la lutte antifraude dans le département, est mandaté pour effectuer le contrôle. Le dossier qu’il constitue entraîne la mise en examen, en février 2011, de François Mariani et de son fils pour « abus de biens sociaux, recel d’abus de biens sociaux, faux bilan, travail dissimulé et harcèlement moral » avec en prime un redressement annoncé de près de 800 000 euros. Parmi les éléments accumulés par l’inspecteur, un enregistrement fourni par un des employés de l’établissement, sur lequel on entendrait Mariani tenir des propos alimentant les soupçons d’infraction à la législation du travail. C’est cette bande sonore, remise à la justice par Philippe Pascal, qui le mène aujourd’hui devant le tribunal, François Mariani l’attaquant pour « atteinte à la vie privée ».

    « La carte du pourrissement »
    Lundi, l’audience, déjà reportée par trois fois, a une nouvelle fois été repoussée, l’avocat de François Mariani, Olivier Morice, ayant déclaré forfait pour cause de dos douloureux. Une vraie déception pour les soutiens de Philippe Pascal, venus de toute la France pour l’accompagner. « On a l’impression qu’en face, ils jouent la carte du pourrissement, soutient Lionel Zaouati, responsable régional pour la fédération CGT des organismes sociaux. On aurait aimé qu’il soit jugé pour que l’on en finisse, car Philippe reste sur le gril à ressasser cette affaire depuis sept ans déjà. » Car ce n’est pas la première contre-attaque menée par l’entrepreneur sur son inspecteur : depuis 2015, deux autres plaintes ont été déposées, la première, classée sans suite, pour des soupçons de corruption, la deuxième pour atteinte à la présomption d’innocence – procès perdu en première instance par François Mariani, qui a fait appel de la décision.

    De procédures en procédures, c’est un véritable « calvaire judiciaire » selon la CGT, qu’aurait subi l’inspecteur depuis le début de cette affaire. Pire : « Il a aussi été menacé, on a cassé sa voiture, on a recensé tout un tas de faits en vue de l’intimider », assure encore Lionel Zaouati. Une plainte a été déposée en ce sens, mais la justice l’a classée sans suite. De quoi déstabiliser durablement Pascal Philippe : dessaisi du dossier Mariani en 2014 par son administration, il est finalement licencié en juillet 2016 pour inaptitude suite à un burn-out. Une « injustice » pour ses soutiens, alors que François Mariani, toujours mis en examen, n’a lui toujours pas été jugé.

    « Au-delà du cas de Philippe, cette affaire symbolise aujourd’hui la façon dont certaines personnes influentes peuvent avoir un sentiment d’impunité leur permettant de passer entre les mailles du filet, relève Lionel Zaouati. On espère que la justice triomphera parce que son combat est juste. Il n’a fait que son travail. » Pour mobiliser l’opinion en attendant la nouvelle audience, prévue le 26 février 2018, ses défenseurs ont lancé un site internet, « payetescotiz.fr », avec rappel des faits et mention du comité de soutien de l’inspecteur, qui compte quelques personnalités comme Eva Joly, Gérard Filoche ou François Ruffin. L’avocat de François Mariani, lui, n’était pas joignable.

    L’impunité dont jouissent les dominants dans notre pays soit disant démocratique est hallucinante. Non seulement nous vivons dans un état policier, mais qui est par ailleurs contrôlé par une oligarchie politico-industrielle mafieuse.

    #urssaf #contrôle_fiscal #fraude #corruption #harcèlement #impunité

  • GERARD FILOCHE - Ordonnances « Travail » ou « anti-travail » ?
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/14032-gerard-filoche-ordonnances-travail-ou-anti-travail

    Nous avons déjà eu un aperçu de l’argumentaire dans la vidéo Gérard Filoche – Loi Travail : Quelles conséquences pour vous. Mais ici Gérard Filoche peut s’exprimer à loisir et nous expliquer la loi travail et ses conséquences sous tout les angles, aussi comme pour la loi El-Khomri, c’est une bonne base pour construire un contre argumentaire solide ou tout simplement s’informer en tant que salarié. (Merci aux moutons enragés, nous on avait une vidéo pourris, c’est pour ça que je ne vous l’ai pas passé hier)

    Source(s) : Youtube.com via Moutons enragés.fr

    Informations complémentaires :

    Crashdebug.fr : Gérard Filoche – Loi Travail : Quelles conséquences pour vous

    Crashdebug.fr : Macron approuve la réforme du Code du travail malgré la pression de la rue

    Crashdebug.fr : L’Union européenne assume : la loi (...)

    #En_vedette #Divers

  • La Bourse au Quotidien - Des ordonnances qui font un peu mal au crâne mais très mal au portefeuille… (P. Béchade)
    https://www.crashdebug.fr/diversifion/13933-la-bourse-au-quotidien-des-ordonnances-qui-font-un-peu-mal-au-crane

    Comme dirait ma femme pour démonter l’argumentaire (elle adore me contredire) 60k/70K €uros par an ce ne sont pas des gens dans le besoin, oui… mais… Je pense qu’en dehors de ceux au smic qui sont effectivement gagnant le raisonnement de -30% de pénalités pour les entreprises est valable pour des autres salaires. et pour les filiales c’est juste une honte... mais à contrario l’évasion fiscale (ou la faillite) organisé n’est pas nouvelle (Informations complémentaires)

    Source(s) : Youtube.com via Contributeur anonyme

    Informations complémentaires :

    Crashdebug.fr : Gérard Filoche – Loi Travail : Quelles conséquences pour vous

    Crashdebug.fr : Interview de Gérard FILOCHE par la relève et la peste

    Crashdebug.fr : Le Sénat vote la loi Travail 2 : les dix gros changements à prévoir à la rentrée (...)

    #En_vedette #Divers

  • La grève des Deliveroo : un miracle social | NPA
    https://npa2009.org/actualite/social-autres/la-greve-des-deliveroo-un-miracle-social

    À République, c’est près d’une centaine de livreurs parisiens, anciens comme nouveaux contrats, qui se sont rassemblés vendredi soir, rejoints par certains d’autres plateformes (Foodora, Stuart et UberEATS). Ce nombre peut paraître dérisoire mais en plein mois d’août et pour une initiative montée en quelques jours, ses organisateurs parlent d’une réussite. Des dizaines de militants CGT, CNT, Solidaires et du Front social étaient aussi venus les soutenir ainsi que de rares politiques (le socialiste Gérard Filoche et Julien Bayou d’EELV). Outre des prises de parole de Jérôme Pimot, ancien coursier, et d’autres membres du CLAP, une représentante des grévistes de Bordeaux ainsi que le secrétaire général de l’union départementale CGT de Paris et un responsable de SUD Commerce se sont aussi exprimés.

    Une manifestation sauvage s’est ensuite ébranlée aux cris de « au trou le kangourou (l’emblème de la compagnie) » ou « Deliveroo, t’es foutu, les bikers sont dans la rue », en direction de plusieurs restaurants dont certains ont accepté de bloquer leurs commandes en signe de solidarité (à Lyon, une quarantaine de livreurs ont fait de même). La prochaine date de mobilisation a été fixée au 28 août, date d’entrée en application des nouveaux contrats. D’ici là, les livreurs comptent bien élargir, avec l’aide de leurs soutiens, la participation à la mobilisation à davantage de collègues et de villes, et internationaliser leur lutte en faisant de cette date une journée internationale de grève contre Deliveroo.

    Quelle que soit l’issue de leur combat, le courage des livreurs, qui peuvent être remerciés simplement en appuyant sur un bouton, a déjà changé beaucoup de choses : outre le regard porté sur eux, ils ont tordu le cou à la fatalité qui voudrait que des travailleurs « indépendants » soient incapables d’actions collectives. Le mythe de l’ubérisation heureuse, vendu entre autres par Macron, est aussi mis en mal. Plus encore, alors que le pouvoir, à travers sa loi Travail XXL, veut généraliser à l’ensemble du monde du travail ce modèle « social », où la loi cède le pas au contrat, leur détermination est un formidable encouragement à se mobiliser le 12 septembre et après.

  • Leurs mensonges sont énormes, Ils font le pire, ils ont passé le code du #travail à l’acide – Le blog de Gérard Filoche
    http://www.filoche.net/2017/08/31/leurs-mensonges-sont-enormes-c%E2%80%99est-pire-ils-ont-passe-le-code-a-l%E

    C’est entièrement fait pour les grosses entreprises, alors ils mentent frontalement, ils affirment le contraire, que c’est pour les #TPE et les #PME : pas du tout

    Dans le million de moins de 10, il n’y aura aucun « dialogue » sinon que le patron pourra faire varier les horaires, baisser les salaires, les heures supp’, supprimer les primes d’ancienneté, des jours fériés… ils le faisaient déjà sans en avoir le droit, maintenant ils vont en avoir vraiment le droit…

    En fait 80 % des PME PMI ETI sont des sous-traitantes des mille entreprises de plus de 1000 salariés, ce sont celles ci qui vont empocher, ce sont les grosses qui vont pomper, siphonner les profits dégagés et imposer des marchés a des tarifs toujours plus bas ce qui poussera les patrons « intermédiaires » à toujours baisser le « coût du travail ».

    La seule chose c’est qu’il n’y aura plus de délégués du personnel à partir de 11. Mais peut être un délégué « élu » non syndical, à partir de 20 jusqu’à 50. Champ libre en dessous de 50 salariés, soit dans 97 % des entreprises et 50 % du salariat ! Plus d’élections obligatoires, plus de syndicat, champ vide, plus aucune protection dans l’immense majorité de ces entreprises ou c’était déjà, hélas, le moyen âge en droit du travail.

  • Ordonnances loi travail : Décryptage, réactions et critiques (France 2)
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13917-ordonnances-loi-travail-decryptage-reactions-et-critiques-france-2

    Nous avons eu un pic de visiteurs suite à la reprise de notre article sur les Chemtrails, mais le pic s’est rapidement effondré, et le gens ne sont pas revenus, c’est bien la preuve qu’ils ne veulent pas savoir la vérité..., je félicite et je remercie donc encore les gens qui nous font confiance.

    Amicalement,

    f.

    Source : Youtube.com via Contributeur anonyme

    Informations complémentaires :

    Crashdebug.fr : Les salaires passés de la ministre du Travail font grincer des dents à gauche

    Crashdebug.fr : Impôt sur les sociétés : une baisse de 11 milliards d’euros d’ici 2022

    Crashdebug.fr : L’argent caché des syndicats...

    Crashdebug.fr : L’Aurore Rouge, l’agenda pro-NWO écrit en 1985 s’avère particulièrement prédictif

    Crashdebug.fr : Gérard Filoche – Loi Travail : Quelles (...)

    #En_vedette #Actualités_françaises