person:kay bailey hutchison

  • Mamy et la guerre nucléaire...
    http://www.dedefensa.org/article/mamyet-la-guerre-nucleaire

    Mamy et la guerre nucléaire...

    05 octobre 2018 – Comme l’on sait, y compris en lisant ce site, l’ambassadrice des USA à l’OTAN, madame Kay Bailey Hutchison, respectablement âgée de 75 ans et auréolée du titre de gloire d’être la première femme sénatrice de l’État du Texas en 1993, baptisée “Mamy” à l’OTAN, a fait avant-hier une déclaration fort remarquée. Elle a déclaré que si les Russes déployaient leurs missiles 9M729, les USA “élimineraient” préventivement cette chose qui viole, selon les mêmes USA, le traité INF de décembre 1987.

    Sa réponse à un journaliste : « A ce point, nous devrions considérer la possibilité d’éliminer un missile [russe] qui pourrait atteindre n’importe lequel de nos pays [en Europe].. » Puis encore : « Des contre-mesures seraient prises [par les USA]pour éliminer les missiles qui sont en (...)


  • Note de la Russie à l’Otan : vous n’éliminerez pas nos missiles sans guerre
    https://www.crashdebug.fr/international/15159-note-de-la-russie-a-l-otan-vous-n-eliminerez-pas-nos-missiles-sans-

    Les Américains n’ont peur de rien, (même pas du ridicule) c’est un peut comme Emmanuel Macron, c’est ça qui est un peut flippant...

    Kay Bailey Hutchison

    L’envoyé américain auprès de l’OTAN a déclaré mardi que la Russie devait mettre fin au développement de nouveaux missiles pouvant transporter des ogives nucléaires et a averti que les États-Unis pourraient « supprimer » le système s’il devenait opérationnel.

    Les Etats-Unis et la Russie sont en désaccord depuis quelque temps sur le traité INF. Le Traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire a été signé en 1987 entre le Secrétaire général soviétique Gorbachev et le Président américain Reagan. Il interdit les systèmes à capacité nucléaire basés à terre (et non en mer) ayant une portée de plus de 500 kilomètres et moins de 5 500 kilomètres. (...)

    #En_vedette #Actualités_internationales #Actualités_Internationales


  • Notes sur la possibilité d’une frappe
    http://www.dedefensa.org/article/notes-sur-la-possibilite-dune-frappe

    Notes sur la possibilité d’une frappe

    04 octobre 2018 – Grand émoi après quelques déclarations à l’emporte-pièce, le 2 octobre, de Kay Bailey Hutchison, 75 ans, Texane pure et dure, et ambassadrice US à l’OTAN, à propos des missiles russes sol-sol décrits comme de type-9M729 . En gros, c’est-à-dire assez grossièrement, sa première déclaration nous disait à peu près que les USA frapperaient préventivement ces horreurs qui violent, selon les mêmes USA, le traité INF de décembre 1987 (interdiction de déployer des missiles de théâtre à capacités nucléaires d’une portée de 500 à 5 000 kilomètres), – affirmation contestée par les Russes en l’état actuel des choses.

    Aussitôt après, il y a eu quelques nuances... Voici, résumé, le fil de ses déclarations sur ce sujet précis dont on verra qu’elle se déplace dans un ensemble (...)


  • Notes sur des menaces de frappe (nuke ?)
    http://www.dedefensa.org/article/notes-sur-des-menaces-de-frappe-nuke

    Notes sur des menaces de frappe (nuke ?)

    04 octobre 2018 – Grand émoi après quelques déclarations à l’emporte-pièce, le 2 octobre, de Kay Bailey Hutchison, 75 ans, Texane pure et dure, et ambassadrice US à l’OTAN, à propos des missiles russes sol-sol décrits comme de type-9M729 (les présumés SS-26 Iskander). En gros, c’est-à-dire assez grossièrement, sa première déclaration nous disait à peu près que les USA frapperaient préventivement ces horreurs qui violent, selon les mêmes USA, le traité INF de décembre 1987 (interdiction de déployer des missiles de théâtre à capacités nucléaires d’une portée de 500 à 5 000 kilomètres), – affirmation contestée par les Russes en l’état actuel des choses.

    Aussitôt après, il y a eu quelques nuances... Voici, résumé, le fil de ses déclarations sur ce sujet précis dont on verra qu’elle (...)