person:patrick buchanan

  • Patrick Buchanan et la fin de l’Amérique
    http://www.dedefensa.org/article/patrick-buchanan-et-la-fin-de-lamerique

    Patrick Buchanan et la fin de l’Amérique

    On sait que Patrick Buchanan, qui commença sa carrière avec Nixon, tient à Washington D.C. le rôle de “vieux sage” du parti républicain, et aussi représentant de la fraction dite “paléoconservatrtice” regroupant les conservateurs historiques qui entretiennent une hostilité certaine à l’encontre d’un establishment globaliste etnéocon. Du fait de cette position d’hostilité à l’encontre de l’establishment, les “paléos” se regroupent derrière Trump bien qu’ils soient en général très critique de sa politique extérieure, tout en reconnaissant qu’elle est essentiellement le fait de l’appareil militaro-industriel sur lequel Trump cherche à s’appuyer.

    Buchanan suit avec attention la situation interne du système de l’américanisme (“D.C.-la-folle”). Il avait cru déceler quelque signe (...)


  • L’étrange fratrie Poutine-Trump
    http://www.dedefensa.org/article/letrange-fratrie-poutine-trump

    L’étrange fratrie Poutine-Trump

    En un sens, peut-être nous-mêmes devrions être étonnés et intéressés, moins par l’image que développent certains commentateurs faisant partie de la presseSystème des correspondances existant entre Trump et Poutine que par le fait qu’ils parviennent, dans leur quête inlassablement hystérique, à identifier cette image. En fait, il y a une logique dans une telle “image” que nous-mêmes devrions distinguer épisodiquement, lorsque Trump se laisse voir pour un conservateur-populiste, par exemple depuis qu’il nous est apparu qu’il y avait une proximité entre certains conservateurs-traditionnalistes US et Poutine (voir par exemple cette question de Patrick Buchanan, du 18 décembre 2013 : « Is Putin One of Us ? »).

    C’est ce que fait Marc Champion, pour Bloomberg.org, le 9 juillet, (...)


  • AntiSystème US et affreuses contradictions
    http://www.dedefensa.org/article/antisysteme-us-et-affreuses-contradictions

    AntiSystème US et affreuses contradictions

    Ancien speechwriter de Nixon et l’une des plumes les plus lues dans les milieux paléoconservateurs qui représentent la vieille droite traditionnelle et traditionnaliste aux USA (isolationniste, antiguerre, farouchement opposée au progressisme-sociétal et à la modernité culturelle, anti-centralisatrice), Patrick Buchanan développe une argumentation extrêmement incisive contre le régime iranien à la lumière des récents incidents. Il ignore complètement la possibilité très forte de la subversion US dans cette affaire, non plus que l’action économique dévastatrice des sanctions US sur l’économie, alors qu’il est normalement adversaire de ces deux infamies de la politiqueSystème, interventionniste, soutenue par les neocons et les progressistes bellicistes.

    Ainsi, la (...)


  • Ode pour une nation défunte
    http://www.dedefensa.org/article/ode-pour-une-nation-defunte

    Ode pour une nation défunte

    Pour illustrer le 4 juillet 2017 aux USA et le texte de PhG à ce propos du 5 juillet 2017, nous reprenons les deux textes cités, « Is America Still a Nation ? » de Patrick Buchanan et « We Must Declare Independence » de Ron Paul. Comme on l’imagine aisément, ces deux textes explorent et déplorent, sous des formes différentes, la dissolution catastrophique des États-Unis en revenant aux origines pour mieux faire apprécier la chute vertigineuse dont nous connaissons aujourd’hui les ultimes aléas. Ces deux textes sont à lire et à méditer tant ils illustrent parfaitement l’effondrement d’une puissance sans égale dans l’Histoire, auquel nous assistons directement, comme l’on observe une éruption volcanique ou un tsunami historiques, propre à bouleverser effectivement l’Histoire. (...)


  • Marine et la Californie, même combat
    http://www.dedefensa.org/article/marine-et-la-californie-meme-combat

    Marine et la Californie, même combat

    Vieux routier et autorité “spirituelle” du paléo-conservatisme mâtiné de reaganisme (il fut speechwriter de Reagan), Patrick Buchanan prend dans son dernier commentaire une position remarquable sur le conflit culturel qui déchire les USA, que l’élection de Trump a mis au grand jour : en faveur de la sécession (“Oui, sans nul doute”, répond-il in fine à la question qui fait office de titre à son texte du 24 février : « Is Secession A Solution To Cultural War ? »).

    (Un signe qu’il rencontre là un avis grandissant et que nul dans la tendance politique importante qu’il représente ne dénoncera cette prise de position d’un homme d’une telle influence : en un peu plus de 24 heures, ce texte a été lu 11.835 fois et reçoit la cotation de 4,75 étoiles sur un maximum de 5.)

    Cette (...)


  • Hillary-Soros, le ticket du Diable
    http://www.dedefensa.org/article/hillary-soros-le-ticket-du-diable

    Hillary-Soros, le ticket du Diable

    Grande fut notre erreur de croire que Soros n’était pas dans le “complot de Sea Island”, dont Patrick Buchanan nous donne une bonne description. (Mais acceptable sinon confirmée, notre hypothèse qu’il aurait dû être là, Soros...) : « ...Breitbart.com se fait donc un plaisir, le 9 mars, de relayer l’heureuse nouvelle. Il rappelle l’essentiel de la liste des invités. Nous y cherchons en vain le nom de Soros, qui semble n’avoir pas été invité ; voilà par contre une erreur stratégique majeure. » La vérité était qu’il était bien présent, sous la forme d’une ombre inspiratrice, cet étrange personnage dont le trait essentiel est évidemment satanique et semble inspirer tous ses autres caractères bien connus de spéculateurs et de manipulateur idéologique.

    Certes, Clinton-Soros, – puisque (...)