person:patrick mulliez

  • Le choix dangereux du confusionnisme. Soutenir les « gilets jaunes » c’est soutenir un mouvement de droite
    https://nantes.indymedia.org/articles/43929

    Le mouvement des #gilets_jaunes a toutes les caractéristiques objectives d’un mouvement de droite conservatrice. Pourtant, des camarades décident de le soutenir sans réserves et de contribuer au populisme ambiant. Premiers éléments d’analyse d’un choix dangereux.

    #gilets_jaunes

    • Car le vrai fond de roulement de la fachosphère, c’est le ressentiment. Contre les taxes. Contre les bobos [1]. Et depuis des années, des succès éditoriaux se bâtissent là-dessus, quitte à tordre la réalité dans tous les sens : « la France périphérique », pseudo-concept développé par le géographe réactionnaire Christophe Guilluy qui sert malheureusement de fondement à de nombreuses analyses médiatiques et politiques — alors qu’il est totalement déconnecté de la réalité géographique et sociologique française [2] — ; celle des prétendus « oubliés » face aux minorités ; du « pays réel » [3]

      Avec des « géographes de droite », dénoncer par « sociologues de gauches ». On va dans une bataille de chiffres sans fin.

    • Quelques noms et adresses que l’on retrouve très peu sur Indymédia.

      – Patrick Mulliez : 90, rue Reine Astrid à Néchin
      2 euros d’impôts pour 372.818.395 euros de revenus en 2014
      – Priscilla Mulliez (fille de Patrick) : 20, avenue des Marronniers à Dottignies (près de Tournai)
      – Alix Mulliez (fille de Patrick) : 74, rue des Saules à Néchin
      – Marie-Kentya (fille de Patrick) : 88, rue Reine Astrid à Néchin,
      – Dorothée Mulliez (fille de Patrick) : 3, résidence des Mottes à Froyennes (près de Néchin)
      – Sonia Mulliez (fille de Patrick) : 90, rue Reine Astrid à Néchin
      – Mulliez Jean : 80, rue Reine Astrid à Néchin
      0 euro d’impôts pour plus de 453 millions d’euros de revenus,
      – Mulliez Jean-Luc (fils de Jean) : 70, rue Reine Astrid à Néchin
      – Brigitte Motte : Mouvaux (près de la frontière belge) en France
      – Brigitte Mulliez, Gaëtan Mulliez et Fanny Mulliez : Le Vésinet en France
      – Sylvie Menet : 24/A, rue d’Estafflers à Templeuve (près de Néchin)
      – Mariette Mulliez : 64, rue des Saules à Néchin
      – Gonzague Mulliez : 45, rue des Combattants à Néchin
      – Michel Leclercq : 14 bis, rue d’Estafflers à Templeuve
      – Mathieu Leclercq : 718, Chaussée de Lille à Marquain (près de Tournai)
      En France
      – Gérard mulliez : 22, Hameau de la Vacquerie à Croix
      – Maxime mulliez 10 chemin de la Vacquerie à Croix.
      – Bernadette mulliez 16 chemin de la Vacquerie à Croix
      – Vianey Mulliez - 9 bis, rue du Comte de Montalembert à Villeneuve d’Ascq

  • Le mall est mort, vive le mall !
    https://www.demainlaville.com/mall-mort-vive-mall

    Aux États-Unis, près de 25% des centres commerciaux pourraient disparaître dans les cinq années à venir. Temples de la consommation, points de ralliement iconiques des teen movies et accélérateurs de l’étalement urbain, ces « #malls » doivent entre autre faire face à la concurrence des sites de #vente_en_ligne. De l’autre côté de l’Atlantique, le modèle français traverse les mêmes difficultés. Pourtant, déjà championne d’Europe du nombre de #centres_commerciaux par habitant, la France continue à distribuer les autorisations de construire, dans une fuite en avant inquiétante.

    #Europacity

    • Les 8 personnes les plus riches au monde possèdent 426 milliards de dollars, soit autant que les 3.6 milliards de personnes les plus pauvres, soit la moitié de la planète.

      Alors que près d’un milliard de personnes survivent avec moins de 2 dollars par jour, ces 8 personnes les plus riches peuvent vivre plus d’un siècle en dépensant 1 million de dollars par jour sans être ruinées :

      1. Bill Gates : américain, fondateur de Microsoft (patrimoine de 75 milliards de dollars)
      2. Amancio Ortega : espagnol, fondateur d’Inditex qui détient la chaîne de prêt-à-porter Zara (patrimoine de 67 milliards de dollars)
      3. Warren Buffet : américain, PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway (patrimoine de 60,8 milliards de dollars)
      4. Carlos Slim Helu : mexicain, propriétaire de Grupo Carso (patrimoine de 50 milliards de dollars)
      5. Jeff Bezos : américain, fondateur, président et directeur général d’Amazon (patrimoine de 45,2 milliards de dollars)
      6. Mark Zuckerberg : américain, président, directeur général et cofondateur de Facebook (patrimoine de 44,6 milliards de dollars)
      7. Larry Ellison : américain, cofondateur et PDG d’Oracle (patrimoine de 43,6 milliards)
      8. Michael Bloomberg : américain, fondateur, propriétaire et PDG de Bloomberg LP (patrimoine de 40 milliards de dollars)

      #oxfam #riches #pauvres #richesse #pauvreté

      en anglais :
      https://seenthis.net/messages/560881

    • Les 21 #milliardaires_français les plus riches sont, en ordre décroissant de leur patrimoine net :

      #Liliane_Bettencourt : héritière de la marque de cosmétiques l’Oréal ; #Bernard_Arnault : propriétaire du groupe de luxe LVMH ; #Serge_Dassault : président du groupe aéronautique Dassault ; #Francois_Pinault : fondateur de Kering un des leaders mondiaux de l’habillement et des accessoires ; #Alain_Wertheimer et #Gerard_Wertheimer : propriétaires de Chanel et des cosmétiques Bourjois ; #Xavier_Niel : fondateur du fournisseur d’accès internet et opérateur mobile Free ; #Emmanuel_Besnier : PDG de Lactalis ;
      #Jean-Claude_Decaux : fondateur de la société JCDecaux ; #Patrick_Drahi : président-fondateur du consortium luxembourgeois Altice, principal actionnaire du groupe SFR, de Virgin Mobile ; #Vincent_Bolloré : PDG du groupe Bolloré et à la tête des conseils de surveillance de Vivendi et du groupe Canal+ ; #Pierre_Bellon : fondateur et président d’honneur de Sodexo ; #Carrie_Perrodo, propriétaire et co-fondatrice du groupe pétrolier Perenco,
      #Martin&Olivier_Bouygues : respectivement PDG et Directeur général délégué du groupe Bouygues ; #Michel_Leclercq : fondateur de Decathlon ; #Alain_Merieux : fondateur de bioMérieux, leader mondial de la microbiologie ;
      #Bernard_Fraisse, fondateur de Fareva, important sous-traitant pharmaceutique ; #Marie_Besnier_Beauvalot, une des héritières du groupe Lactalis ; #Jean-Michel_Besnier : un des héritiers du groupe Lactalis ; #Jean_Pierre_Cayard : directeur de la Martiniquaise, spécialisée dans la fabrication et la distribution de vins et spiritueux ; #Louis_Le_Duff : fondateur du Groupe Le Duff, qui regroupe des enseignes de restauration et d’alimentation telles que Brioche Dorée, Del Arte, Bridor, etc.

    • Il n’y a pas les Mulliez dans la liste ?
      Curieux, un euro sur 10 dans le commerce, c’est pour leurs magasins.
      C’est une fortune professionnelle, au statut étrange.

      Pas mal de bonnes informations sur http://richessem.eklablog.com/challenges-classement-des-grandes-fortunes-2016-a126333158
      Exemples :
      – Article 241 - Les faux calculs de Challenges sur les grandes fortunes - le cas Klaba
      http://richessem.eklablog.com/article-241-les-faux-calculs-de-challenges-sur-les-grandes-fortu
      ❝a126662760
      Article 239 - Les faux calculs de Challenges sur les grandes fortunes - le cas Dassault
      Par Benoit Boussemart le 20 Juillet 2016 à 10:31

      Bonjour
      Après 4 pages (entre les pages 68 et 73) consacrées à l’épopée Dassault, Challenges nous livre son évaluation de la fortune familiale à 20 milliards d’euros. Bel arrondi. Nous sommes restés dans Capital à 14,06 milliards ; soit une « petite » différence de plus de 40%. Avec une explication limpide de Challenges sur la hausse de la fortune : de 2,5 Mds (évaluation de Challenges l’année dernière à 17,5 Mds), suite à « sa montée au capital de Dassault Aviation ».

      On croit rêver ! La fortune de Dassault est évaluée à partir de son holding familial : GIMD (Groupe Industriel Marcel Dassault). Et entre l’année dernière et cette année, le nombre de titres des sociétés détenues a évolué comme suit :
      – Dassault Systèmes : de 105 386 646 titres (41,11% du capital) à 105 716 646 (41,18% du capital) ;
      – Dassault Aviation : de 5 118 240 titres (50,55% du capital) à 5 118 240 titres (56,11% du capital). Le nombre de titres est inchangé ; c’est le % de détention qui grimpe, suite à une annulation de titres rachetés par Dassault Aviation, et non par GIMD ; et le récent rachat de titres Dassault Aviation (suite au désengagement d’Airbus) a également été effectué par Dassault Aviation. Les titres ont été vendus à 950 € l’action.
      – Immobilière Dassault : de 3 596 259 titres (59,47% du capital) ) à 3 666 132 titres (59,57% du capital) ;
      – Veolia Environnement : de 32 088 732 titres (5,71% du capital) à 26 788 732 titres (4,76% du capital) ;
      – Bio Mérieux : de 2 013 470 titres (5,1% du capital) à 2 013 470 (5,1% du capital).

      Toutes ces sociétés sont cotées : « Challenges » est donc dans l’obligation de valoriser ces titres à la valeur boursière. Ou alors, c’est du grand n’importe quoi. La moyenne des cours de bourse que nous avons retenue pour ces sociétés était respectivement de 70,13 €uros, 1 045,83 €, 36,4 €, 21,43 € et 112 € ; ce qui valorise ces sociétés cotées à 13 700 M€ (chacun pourra vérifier le calcul en multipliant de nombre de titres par la valeur des titres) ; il faut ajouter à ces sociétés les valorisations de Dassault Média (313 M€), d’Artcurial (12 M€) et de Château Dassault (35 M€). Le groupe est donc valorisé pour cette année à 14 060 M€.

      Si nous prenons la valeur actuelle des titres (vendredi dernier, clôture de bourse), nous avons respectivement 70,41 €, 962 €, 40,75 €, 19,35 € et 120 € ; ce qui valorise les sociétés cotées à 13 277 M€. En ajoutant les mêmes valeurs pour Dassault Media, Artcurial, et Château Dassault, ainsi que la dernière valorisation de trésorerie nette de GIMD (qui vient d’être publiée) à 165 M€, nous obtenons une valeur totale pour la famille Dassault de 13 802 M€.

      Challenges, à nouveau, est dans les « choux ». Il faut se demander pourquoi :
      – tout d’abord, il confond une hausse relative de la participation de GIMD dans Dassault Aviation (de 50,55% à 56,11%) avec le nombre de titres réellement détenu, qui lui ne bouge pas : Messieurs de Challenges, le nombre de titres de Dassault Aviation est passé de 10 125 897 titres l’année dernière, à 9 122 538 titres (suite à une annulation de titres rachetés par Dassault Aviation, et non par GIMD) ;
      – ensuite, il confond la valeur des actifs et passifs de Dassault Aviation, qui reprend ces achats de titres auto-détenus et leur impact sur le passif, avec la valorisation boursière. GIMD possède des titres Dassault Aviation, à la valeur boursière. Cette valeur tient compte de toutes les opérations faites par Dassault Aviation (bonnes comme mauvaises nouvelles - ventes de Rafales, ou rachat de titres ...) ; et seule cette valeur boursière compte ;
      – enfin, et comme à l’habitude, Challenges ne prend pas en considération les aspects financiers internes à GIMD. Ce qui valorise en plus le groupe cette année pour 165 M€.
      Lorsque tout cela est pris en compte, le Groupe Industriel Marcel Dassault vaut environ 14 Mds, et absolument pas 20 Mds. Nous maintenons notre évaluation, qui est incontestable. Messieurs les bouliers de Challenges, mettez comme nous vos chiffres sur la table ! Et nous verrons enfin qui se moque de qui ...
      B. Boussemart

      http://richessem.eklablog.com/article-239-les-faux-calculs-de-challenges-sur-les-grandes-fortu

    • En effet @tout_va_tres les #Mulliez sont absent de cette liste, peut être sont ils les 22ème j’ai posté cette liste qui provient du site d’oxfam france pour compléter celle de @sinehebdo . Beaucoup d’info sur la nébuleuse Mulliez sur tes liens précédent : « La richesse des Mulliez et les grandes fortunes » http://richessem.eklablog.com/bon-de-commande-les-grandes-fortunes-les-banquiers-et-les-politi

      A toutes (tous) les « ignares » à qui l’on dit qu’ils ne peuvent pas comprendre l’économie et les #magouilles_financières de toutes sortes. A celles et ceux qui sont victimes du jargon des économistes, de la langue de bois des hommes politiques et des discours des chefs d’entreprises assimilant leurs profits et le bien-être des populations, victimes qui sont priées de croire religieusement au salut par le libéralisme mondial. Vous avez dans cet ouvrage des idées, des notions qui peuvent paraître difficiles à comprendre ; ce n’est qu’une apparence. Le « dire d’expert », notamment en économie, est l’arbre fictif qui cache la forêt de l’exploitation des salariés.
      Les mécanismes de l’économie sont en fait très simples.
      Ce que le patron ne paie pas en salaires, il le met dans sa poche.
      Ce que la grande distribution prélève dans le commerce international en exploitant le travailleur chinois, elle le met dans sa poche. Ce n’est pas plus difficile que cela.
      Quand un « trader » spécule dans une banque, y compris en prenant des « assurances », personne n’ignore – supérieurs hiérarchiques compris – que les valeurs des titres ou des options sur lesquelles il spécule sont les mêmes valeurs acquises par les compagnies d’assurances, afin d’assurer les banques ! Il oublie surtout que ces valeurs n’existent que par référence aux richesses produites par le dur travail des hommes.
      Comme par le passé, le système financier international se mord la queue … et occulte les mécanismes démentiels qu’il crée, en faisant croire qu’il est possible de gagner de l’argent sans lever le pouce.
      Alors que les progrès de l’humanité permettraient de diminuer le temps de travail de ceux qui se lèvent tôt, et qui travaillent dans le réel, au prix de leur sueur et de leurs larmes ; quand il ne s’agit pas de leur sang et de leur vie.
      D’où l’intérêt de mettre en évidence le contenu financier et les discours de la première fortune professionnelle de France, notamment lorsqu’elle nous donne des leçons sur le partage du « savoir, de l’avoir, et du pouvoir ». Cet ouvrage est destiné à la démystification du « capitalisme familial » en général, et du groupe Mulliez en particulier. Ce « bon » capitalisme exploite comme l’ensemble du patronat ; il est familial par idéologie et intérêt. Et il mène l’ensemble de la planète droit dans le mur « économique ».

      Benoît BOUSSEMART, docteur d’Etat ès sciences économiques, est Maître de conférences à l’Université de Paris X-Nanterre.
      http://larichessedesmulliez.com

    • Je me suis fait une réflexion : ces chiffres sont frappant et, par la même, intéressant, mais ils peuvent nous faire faire fausse route.

      En effet, si on ne regarde que les plus gros patrimoines, ils ne permettent pas de résoudre le problème. Prenons #Bill_Gates, 75 milliards de dollars : il pourrait dépenser 1 million de dollars par jour pendant plus de 200 ans, et pourtant, s’il donnait 2 dollars par jours au milliard d’individus les plus pauvres, il ne tiendrait pas deux mois.

      Ce ne sont donc pas les plus gros #patrimoines qu’il faut regarder, mais les plus gros #revenus (tout en sachant bien entendu que ces gros patrimoines continuent de gagner de l’#argent), et ce sont ces revenus qu’il faut #redistribuer...

    • @Vanderling
      Comme l’explique Benoit Bousemart dans ses articles, et BCE_106 sur ce site et dans ses émissions de radio, les Mulliez sont difficilement classables, car en réalité, c’est une structure de 650 personnes, l’AFM L’Association Familiale Mulliez, non cotée en bourse et dont les membres ne peuvent leurs parts de société qu’à d’autres membres.
      Parmi eux, Gérard Mulliez, Patrick Mulliez . . . . .
      Oxfam a du mal à les classer, normal.
      (Oxfam fait un travail formidable en ce moment).
      Pour justifier le rang de la première fortune professionnelle de France, quelques unes de leurs sociétés connues par le public :

      AG Quick
      Alcampo,
      Alinéa
      Allied Carpets
      Amarine
      Aptonia
      Assiette_au_bœuf
      Atac
      Auchan
      Auchan_Drive
      Auto5
      B’Dom
      b’Twin
      Banque_Accord
      Boulanger
      Brice
      Carré_des_halles
      Chronodrive
      Cityper
      Colmark
      Cosily
      Cultura
      Decathlon
      Domyos
      Elea
      Electro_Dépôt
      Éric_Derville
      Essers
      Festein_d’Alsace
      Flunch
      Geologic
      Geonaut
      Grain_de_Malice
      Happychic
      Home_Market
      HTM8
      Il_ristorante
      Iménager
      Immochan
      Inesis
      Jules
      Kalico
      Kiabi
      Kiloutou
      Kipsta
      Koodza
      La_Rinascente
      La_Vignery
      Le_Bistrot_du_Boucher
      Le_Petit_Cuisinier
      Les_3_Brasseurs
      Les_halles_d’Auchan
      lokeo
      Maxauto
      Maximarché
      Midas
      Milonga
      Mobivia
      Nabaiji
      Norauto
      O’Sush
      Orao
      Oxylane
      Phildar
      Picwic
      Pilkie
      Pizza_Paï
      Prixbas
      Quechua
      Rik_et_Rok
      RougeGorge_lingerie
      RT_Mart
      Sabeco
      Saint_Maclou
      Salad_&_Co
      Saturn
      Simply_Market
      Supermercados
      Surcouf
      Teppichfreund
      Top Office
      Tribord
      Pimkie
      WebDistrib
      Youg’s
      Oney

    • @Dror@sinehebdo, c’est vrais, mais ne leur demandons pas de dépenser ou de faire des dons.
      Qu’ils payent, et que leurs sociétés payent leurs impôts comme tout le monde, cela résoudrait le problème.

      Bill Gates, ne se ficherait il pas de nous en ayant transféré son immense fortune à une fondation qu’il dirige ?
      Qu’il dirige en payant un minimum d’impôts, bien sur et en nous faisant la faveur de payer à sa place.

  • Et vous Gérard Mulliez, la vie, vous l’aimez comment ? La bas si j’y suis - Sylvie Coma - Samedi 14 janvier 2017
    http://la-bas.org/les-emissions-258/les-emissions/2016-17/et-vous-gerard-mulliez-la-vie-vous-l-aimez-comment?var_hasard=240314659587a6

    Une caissière d’Auchan City fait une fausse couche sur son lieu de travail, à Tourcoing. L’info est tombée le jour de Noël. Non autorisée à s’absenter, non autorisée à aller aux toilettes, Fadila, 23 ans, enceinte de trois mois, a fini par sentir le sang sur son siège, mais trop tard… Perdue, fragile, elle a fini par oser raconter. « C’est du Zola ! », entend-on. Fadila a dû affronter le cynisme ambiant. Soutenue par l’Union locale de la CGT, elle vient de porter plainte contre X pour « non-assistance à personne en danger » . La direction d’Auchan City, de son côté, « s’indigne de l’instrumentalisation calomnieuse de cette situation douloureuse par certaines organisations. »

    Auchan est une des cinquante marques de l’empire de la famille Mulliez. 500 000 salariés dans le monde, plus de 80 milliards d’euros de chiffre d’affaire, dont la moitié en France. Chaque jour, 10% des dépenses des Français atterrissent dans les poches des Mulliez. Avec ses 40 milliards d’euros, le clan Mulliez est le plus riche de France.
    Installés du côté belge de la frontière afin de ne pas payer d’impôts, les très discrets Mulliez sont des virtuoses de « l’optimisation fiscale », la forme légale de la fraude fiscale. Une enquête de Spéciale Investigation a montré que pour un milliard d’euros de revenus en 2013, Patrick Mulliez n’a payé que 135 € d’impôts en Belgique. Le salaire mensuel de Fadila est de 900 €.

    Depuis des années, l’économiste Benoît Boussemart décortique chaque jour ces mécanismes opaques. Un travail énorme pour en finir avec ce détournement (légal) de fonds en bande organisée. Mais quelle autorité pourrait y mettre fin ? Manuel Valls, qui a imposé la Loi Travail qui va encore dégrader les conditions de travail, s’est ému du sort de Fadila, d’un ton grave et pénétré : « c’est inhumain » . Pour Benoît Boussemart, Manuel Valls ne peut pas en faire plus. Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. Valls c’est le doigt. Aujourd’hui, le pouvoir n’a plus de pouvoir.

    La suite sur le site de La bas si j y suis.

    #mulliez #auchan #La_bas_si_j’y_suis #Fadila #Tourcoing #Benoit_Boussemart #auchan_city

  • Pique nique fiscal chez les mulliez ce 7 Mai 2016 Par les Intermittent-e-s, étudiant-e-s, salarié-e-s précaires, chômeurs, nuitdeboutistes, avec ou sans papier

    VIDEO https://www.youtube.com/watch?v=jWBh3Glr8JQ

    Vidéo intéressante, à faire connaître. D’excellentes informations sur la Famille.

    Intermittent-e-s, étudiant-e-s, salarié-e-s précaires, chômeurs, nuitdeboutistes, avec ou sans papiers, s’invitent à déjeuner ce Samedi 7 Mai 2016 dans la rue des mulliez, à Néchin - Belgique.

    Champions de l’évasion fiscale, le clan mulliez, réfugié fiscal en Balgique ne paie pratiquement pas d’impôts. Patrick mulliez, fondateur de KIABI, habitant à la frontiére franco-belge et riche de 1,1 milliard d’euros n’a payé que 135 euros d’impôts à l’Etat belge en 2015

    Source : http://coordination-des-interluttants-59-62.blogspot.fr/2016/05/nos-radis-contre-vos-paradis-fiscaux-7_7.html

    Bienvenue dans le Territoire Belge des « HAUTS-CHAMPS D’AUCHAN » ! 
    Bienvenue dans l’arrière-cour de la rue « Reine Astrid », rebaptisée « Rue des Mulliez » (1er rang des fortunes françaises) !
    « Auchan : ses femmes et ses hommes sont sa 1ere richesse ! / Auchan : la vie. La vraie. » 
    La « Rue des Mulliez » se finit à la frontière française. Les maisons qui la bordent sont un curieux mélange de maisons populaires et d’impressionnantes propriétés. Le village est en partie agricole et industriel mais les prix au mètre carré augmentent très rapidement puisque la rue devient un lieu de résidence privilégié d’exilés fiscaux français, qui représentent bientôt un tiers de la population.

    « Le bouclier fiscal, c’est vraiment génial ! 

    Auchan-MULLIEZ : vivons mieux . Vivons moins cher ! »

     
    Nos radis contre vos paradis (fiscaux)

    Une bonne partie du clan familial Mulliez habite une dizaine des grandes propriétés de cette rue : « Auchan-MULLIEZ , le gout du partage ».
    MULLIEZ, une large alliance familiale de près de 500 membres et qui pèse 30 milliards d’euros (Auchan, Kiabi, Decathlon, Leroy Merlin, Banque Accord, Midas, Norauto, Tape À L’œil, Brice, Jules, Pimkie, Top Office, Cultura, Pizza Paï, Saint-Maclou, Flunch, Boulanger, Kiloutou…).

    Un des gros intérêt de l’exil fiscal en Belgique pour les Mulliez est « l’Impôt sur les Sociétés ».

    Rendez-nous nos riches !
    « La vie Auchan-MULLIEZ, elle a quelque chose de plus ». En 2011, le centre de coordination d’Auchan installé à Bruxelles, ayant pour objet « le financement du développement international du groupe » ( bras financier armé international) a déclaré un bénéfice de 114,77 millions d’euros. Sur ce magot, les MULLIEZ n’ont acquitté au titre de « l’Impôt sur les Sociétés » que 11 967€, soit : 0,01% du profit déclaré ! 
    « Auchan-MULLIEZ, la confiance, le partage et le progrès ! » 

    • Patrick Mulliez : demeurant 90 rue reine Astrid à Néchin/ 2 € d’impôts pour 372 818 395 € de revenus en 2014. Patrick Mulliez , exonéré !
    • Alix Mulliez (fille de Patrick) : demeurant 74 rue des saules à Néchin. Alix Mulliez , exonérée ! 
    • Marie-Kentya (fille de Patrick) : 88, rue reine Astrid à Néchin. Marie-Kentya, exonérée ! 
    • Sonia Mulliez (fille de Patrick) : 90 rue reine Astrid à Néchin. Sonia Mulliez, exonérée ! 
    • Dorothée Mulliez (fille de Patrick) : 3 résidence des mottes à Froyennes (près de Néchin). Dorothée Mulliez,exonérée ! 
    • Jean Mulliez : 80 rue reine Astrid à Néchin/ zéro € d’impôts pour plus de 453 millions d’€ de revenus. Jean Mulliez, exonéré ! 
    • Jean Luc Mulliez (fils de jean) : 70 rue reine Astrid à Néchin. Jean Luc Mulliez , exonéré ! 
    • Mariette Mulliez : 64 rue des saules à Néchin. Mariette Mulliez, exonérée ! 
    • Gonzague Mulliez : 45 rue des combattants à Néchin. Gonzague Mulliez, exonéré ! 
    • 
    ... près de 500 membres et qui pèse 30 milliards d’euros...
    • Sylvie Menet : 24 rue d’Estaffiers à Templeuve (près de Néchin). Sylvie Menet , exonérée ! 

    La suite , les photos . . . http://coordination-des-interluttants-59-62.blogspot.fr/2016/05/nos-radis-contre-vos-paradis-fiscaux-7_7.html

    • Eh Rézo, Il faut plutôt aller chercher tes informations sur la RTBF, le blog gobin n’est pas trés crédible.
      Les requins (mulliez) se bouffent entre eux.
      RTBF : http://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_nechin-le-domicile-du-pdg-patrick-mulliez-aurait-ete-perquisitionne?id=9

      Groupe Mulliez : outre Néchin, perquisitions aussi en France et au Luxembourg

      Des perquisitions ont eu lieu mardi dans différentes propriétés du groupe de distribution Mulliez (Auchan) en France, en Belgique et au Luxembourg dans le cadre d’une enquête pour soupçons de fraude fiscale, selon une source judiciaire. Cette enquête est  « ouverte depuis 8 mois » à la suite d’une "plainte d’un membre de la famille Mulliez" , a indiqué cette source, ajoutant : "Cela ressemble à un règlement de compte".


      La famille Mulliez, connue pour sa grande discrétion, contrôle un empire, présent pour l’essentiel dans le domaine de la distribution. Ses principales enseignes sont Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin ou encore Kiabi ou Norauto.
      Selon le magazine français Challenge, Gérard Mulliez, fondateur d’Auchan, et sa famille étaient à la tête de la quatrième fortune de France en 2015, avec 23 milliards d’euros.
      Selon cette source judiciaire,  « énormément de documentation » a été saisie mardi, ce qui "va nécessiter plusieurs semaines de travail".
      Le procureur du roi de Mons-Tournai, Christian Henry, a confirmé qu’une perquisition avait été menée mardi matin au domicile de Patrick Mulliez, à Néchin (Estaimpuis) "dans le cadre d’une commission rogatoire internationale demandée par les autorités françaises. Lors de cette descente, la police judiciaire fédérale a saisi différents objets.
      D’autres perquisitions ont eu lieu à Roubaix, dans le nord de la France, où se trouve le siège social du groupe Mulliez, et au Luxembourg.
      Contacté par l’AFP, le service de communication du groupe Auchan, principal actif du groupe Mulliez, n’était pas en mesure de répondre mardi soir.

      blog gobin
      Article 163 - Gobin le délateur est-il aussi un agent de la famille Mulliez ?
      http://richessem.eklablog.com/article-163-gobin-le-delateur-est-il-aussi-un-agent-de-la-famill
      Par benoitb dans Accueil le 20 Février 2015 à 15:57

      Bonjour
      Après avoir lu "La face cachée de l’empire Mulliez", je me permets de renvoyer tous les lecteurs de mon blog aux articles 4, 5, 52c, 52d, 88 et 90 b qui vont de novembre 2009 à avril 2012.
      L’article 5 - et de nombreux autres articles de mon blog - sont prémonitoires par rapport à la nature du livre que Gobin vient de publier. Nous allons revenir dans les prochains jours en détail sur les âneries, faux scoops, inexactitudes ... que ce livre contient.
      Les articles 4, 52c, 52d, 88 et 90b - preuves en justice à l’appui, indiquent un autre point fondamental : la nature de Gobin. Vous savez, celui qui a dénoncé l’attribution de la légion d’honneur à Edouard Leclerc, en publiant - au moment où sa maison d’édition sortait un ouvrage sur le "Leclerc, enquête sur un système" - des "révélations" sur Edouard Leclerc et son passé au moment de l’occupation. Attaqué par la famille Leclerc, Gobin a fait intervenir un comité de soutien (avec notamment Stéphane Hessel, Pierre Péan, Michel Onfray ...) - qui défendait bien évidemment la liberté de la presse ; ce qui se comprend. Sauf que ce comité a totalement été abusé par Gobin, qui effectivement en connaît un bout sur la délation. Ce même Gobin qui n’a pas hésité (voir les articles cités et leurs preuves en justice) à proposer à la famille Mulliez de révéler mon identité. Heureusement que nous n’étions plus sous l’occupation, car alors je ne donnais pas cher de ma peau !!!
      Ce même Gobin, qui - pour échapper aux poursuites que j’avais introduites - n’hésitait pas à invoquer des problèmes de santé. Comme la famille Leclerc dans le cas d’Edouard Leclerc. Il n’y a pas de doute. Gobin connaît bien toutes les ficelles. Il devait être à l’article de la mort. Il suffit de parcourir son nouvel opus, où il relate ses voyages un peu partout dans le monde, en Russie et ailleurs. Bref ... un grabataire qui ne pouvait pas comparaître devant la justice, mais qui promenait son flair d’enquêteur de haut vol sur tous les continents.
      Beaucoup plus grave. A l’avant dernière page de l’ouvrage (page 260), il n’hésite pas un seul instant à reprendre des arguments qui m’avaient valu les foudres de Gérard Mulliez, ce dernier m’ayant attaqué en justice pour éviter la sortie de mon livre sur "La richesse des Mulliez". Gérard Mulliez avait perdu devant le TGI, et avait été condamné.
      Ce qui m’amène à penser que le sieur Gobin est probablement un agent à la solde de la famille Mulliez.
      Gobin qui s’est toujours présenté comme une victime, non seulement dans l’affaire Leclerc, alors qu’il a des comportements avérés de délateur ; mais aussi au moment de la publication du premier ouvrage sur le "Secret des Mulliez", et actuellement dans les articles qui présentent son autre ouvrage. Il se sent en effet menacé par le groupe Mulliez, par Gérard Mulliez .... Mais que je sache, aucun membre de la famille Mulliez ne l’a attaqué en justice, ce sieur Gobin. Etrange. Faut dire qu’il ne dérange pas trop, vu le contenu "trivial" de ses livres.
      Gobin qui dispose d’informations de la famille (voir les encadrés du nouveau livre). Alors qu’il dit par ailleurs qu’il est pratiquement "tricard" dans la famille Mulliez. Or, et vous pouvez vérifier (pages 77 à 82 ; pages 144-145 ...) qu’en fait de critiques, Gobin ne fait que reprendre des points valorisés par la famille Mulliez. Avec de temps en temps, un encart de mauvais goût (sur Christophe Dubrulle), ou un autre invérifiable ... Histoire d’équilibrer des propos trop favorables à la famille.
      Gobin sait parfaitement à qui il s’adresse : des gens incapables de vérifier ses dires. Mais dès qu’il a devant lui une personne qui connaît l’histoire, c’est une autre paire de manches. Ainsi de cette fameuse page 260. Que dit-elle, au sujet de l’assignation afin de reconnaître un comité de groupe Mulliez ? "Si les juges lillois viennent à opter pour une analyse similaire (à celle de l’autorité de la concurrence), la reconnaissance d’un groupe Mulliez pourrait avoir comme conséquence subsidiaire la création de l’un des plus importants comités centraux d’entreprise de France. Une aubaine pour le cabinet Syndex, l’un des leaders hexagonaux de la prestation conseil et audit auprès des CE, qui est sur le coup depuis plusieurs années et dont les experts ont fourni des éléments à l’appui de la procédure d’assignation. Les Mulliez ont eu la possibilité de suivre de près le montage du dossier. Un de leurs gendres s’est discrètement fait embaucher chez Syndex. Etonnante coïncidence : entré en janvier 2009, le jeune homme a quitté l’entreprise en 2012, peu après le lancement de la procédure d’assignation ...".
      Gobin, excellent journaliste selon ses laudateurs anonymes qui ont page ouverte dans son blog, a tout faux :
      – rien de secret dans tout cela : voir les articles 88 et 90b du présent blog ;
      – Syndex n’a rien à voir dans l’affaire : c’est l’ouvrage que j’ai rédigé sur le "Groupe Mulliez, pour en finir avec le conte familial", qui a servi à Stéphane Ducrocq pour asseoir en partie son argumentation ... et c’était dans la presse depuis avril 2012, avec nos deux photos en prime. Le "Sherlock Holmes" de l’investigation a du plomb dans l’aile ...
      – c’est tellement cet ouvrage sur le groupe Mulliez qui a été utilisé qu’un avocat adverse (de la famille Mulliez) l’a attaqué en qualifiant mon ouvrage de "nul" ; bien mal lui en a pris. Ce qualificatif m’a permis de requérir auprès du Président du Tribunal de Commerce de Lille Métropole afin que la famille Mulliez soit obligée de publier les comptes des SCA ; ce qui a été acquis en partie (l’affaire est pendante sur la question de comptes qui n’ont pas été publiés) grâce à mon action ...
      – et si jamais il y a eu un "espion" de la famille Mulliez à Syndex, il faut croire qu’il a fait "chou blanc" ; puisqu’il n’y avait rien à voir. Gobin reproduit dans cette page 260 les divagations qu’il a colportées depuis le premier livre sur la Richesse des Mulliez à mon encontre ; ce qui m’a valu l’arrivée d’un huissier à ma porte un vendredi soir avec l’assignation de Gérard Mulliez, dont on sait ensuite qu’il a été débouté de toutes ses prétentions sur mes prétendues utilisations d’expertises de Syndex.
      Gobin le délateur travaille là encore pour le groupe Mulliez ; en ressortant la question de la reconnaissance du groupe Mulliez non pas sur des faits (il n’a d’ailleurs aucune connaissance du dossier - lui le champion du journalisme d’investigation), mais sur des ragots, il reprend les arguments de la famille Mulliez. Comme dans de nombreuses pages de son dernier ouvrage.
      Il est donc permis de se demander s’il n’est pas également un agent de la famille Mulliez, sous couvert d’un journalisme "d’investigation" autoproclamé "indépendant" qui ne révèle rien d’autre que ce que la famille veut bien lui laisser comme miettes, pour mieux la valoriser.
      La suite ces prochains jours. Tant pis pour les acheteurs du livre. Ils verront qu’ils ont payé pour une "investigation" qui ne vaut pas davantage qu’une monnaie de singe.
      B. Boussemart
      PS - en pièce jointe le jugement concernant l’attaque de Gérard Mulliez contre mon premier ouvrage
      Télécharger « JugementTGI08GMulliez.pdf »

      A part ça, Mercie Rézo pour ce que tu fais.

    • Nos radis contre vos paradis (fiscaux) - Pique-Nique fiscal à Néchin du 7 mai 2016 , avant celui de la police chez les mulliez

      Bienvenue dans le Territoire Belge des « HAUTS-CHAMPS D’AUCHAN » !

      Par la coordination Interluttants 59-62/ Les étudiants de LIlle 1 et Lille 3/ Les Nuits Deboutistes/ Le collectif anonyme des boulimiques associés/ l’association Gay Fisc/ etc
      VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=jWBh3Glr8JQ

      Source : http://coordination-des-interluttants-59-62.blogspot.fr/2016/05/nos-radis-contre-vos-paradis-fiscaux-7_7.html
      . . . . . .
      Un des gros intérêt de l’exil fiscal en Belgique pour les Mulliez est « l’Impôt sur les Nos radis contre vos paradis (fiscaux) - Pique-Nique fiscal à Néchin du 7 mai 2016 , avant celui de la police chez les mulliezSociétés ».
      « La vie Auchan-MULLIEZ, elle a quelque chose de plus ». En 2011, le centre de coordination d’Auchan installé à Bruxelles, ayant pour objet « le financement du développement international du groupe » ( bras financier armé international) a déclaré un bénéfice de 114,77 millions d’euros. Sur ce magot, les MULLIEZ n’ont acquitté au titre de « l’Impôt sur les Sociétés » que 11 967€, soit : 0,01% du profit déclaré ! « Auchan-MULLIEZ, la confiance, le partage et le progrès !

      Patrick Mulliez : demeurant 90 rue reine Astrid à Néchin/ 2 € d’impôts pour 372 818 395 € de revenus en 2014. Patrick Mulliez , exonéré !
      Alix Mulliez (fille de Patrick) : demeurant 74 rue des saules à Néchin. Alix Mulliez , exonérée !
      Marie-Kentya (fille de Patrick) : 88, rue reine Astrid à Néchin. Marie-Kentya, exonérée !
      Sonia Mulliez (fille de Patrick) : 90 rue reine Astrid à Néchin. Sonia Mulliez, exonérée !
      Nos radis contre vos paradis (fiscaux) - Pique-Nique fiscal à Néchin du 7 mai 2016 , avant celui de la police chez les mulliezDorothée Mulliez (fille de Patrick) : 3 résidence des mottes à Froyennes (près de Néchin). Dorothée Mulliez,exonérée !
      Jean Mulliez : 80 rue reine Astrid à Néchin/ zéro € d’impôts pour plus de 453 millions d’€ de revenus. Jean Mulliez, exonéré !
      Jean Luc Mulliez (fils de jean) : 70 rue reine Astrid à Néchin. Jean Luc Mulliez , exonéré !
      Mariette Mulliez : 64 rue des saules à Néchin. Mariette Mulliez, exonérée !
      Gonzague Mulliez : 45 rue des combattants à Néchin. Gonzague Mulliez, exonéré !
      Sylvie Menet : 24 rue d’Estaffiers à Templeuve (près de Néchin). Sylvie Menet , exonérée !
      . . . . . . .
      * Toutes les infos : http://coordination-des-interluttants-59-62.blogspot.fr/2016/05/nos-radis-contre-vos-paradis-fiscaux-7_7.html

  • Perquisition ce mardi chez les Mulliez - la Vidéo mardi 10 mai 2016 à 17h00

    POUR VOIR LA VIDEO : http://www.vivreici.be/videos/detail_exclusif-perquisition-ce-mardi-chez-les-mulliez?videoId=43971

    C’est No télé , la télévision locale de Wallonie Picarde qui l’annonce, une perquisition a eu lieu ce matin au domicile de Patrick Mulliez, à Néchin près de Tournai.

    Il est le fondateur des magasins Kiabi et PDG de la galaxie Mulliez, avec ses enseignes Auchan, Décathlon ou encore Leroy-Merlin... Sa fortune personnelle est estimée à un milliard et demi d’euros. C’est la justice française qui enquête sur la famille la plus riche de l’Hexagone dont une quinzaine de membres vivent à Néchin.

    A sa demande, le parquet de Tournai a nommé un juge d’instruction chargé de mener une perquisition. Lors de cette descente, la police judiciaire fédérale a saisi différents objets. A ce stade, on ignore précisément l’objet de cette enquête.
    Pour rappel : 2 euros d’impôts pour 372.818.395 euros de revenus (plus de 372 millions d’euros), payés par Monsieur Patrick Mulliez (SECPPI) pour 2014.
    Source : http://www.campuslille.com/index.php/entry/belgiqueleaks-l-autre-logiciel-truque-de-l-union-europeenne

    Un qu’est pas mal non plus : On travaille ni dans la drogue, ni dans la femme, dixit in extenso, Régis Mulliez !
    http://zonepull1.cdncampus.netdna-cdn.com/images/stories/EulBCE/1412aGrande_surface.jpeg
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/on-travaille-ni-dans-la-drogue-ni-dans-la-femme-dixit-in-extenso-regis-

    #mulliez #Kiabi #guerre_sociale #Auchan #Décathlon #Leroy-Merlin #Fraude-fiscale_ ? #Paradis-fiscaux #criminalité-économique-mondiale #caste-politico-médiatique

    • Les requins (mulliez) se bouffent entre eux.

      Des perquisitions ont eu lieu mardi dans différentes propriétés du groupe de distribution Mulliez (Auchan) en France, en Belgique et au Luxembourg dans le cadre d’une enquête pour soupçons de fraude fiscale, selon une source judiciaire. Cette enquête est  « ouverte depuis 8 mois » à la suite d’une "plainte d’un membre de la famille Mulliez" , a indiqué cette source, ajoutant : "Cela ressemble à un règlement de compte".

      La famille Mulliez, connue pour sa grande discrétion, contrôle un empire, présent pour l’essentiel dans le domaine de la distribution. Ses principales enseignes sont Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin ou encore Kiabi ou Norauto.

      Selon le magazine français Challenge, Gérard Mulliez, fondateur d’Auchan, et sa famille étaient à la tête de la quatrième fortune de France en 2015, avec 23 milliards d’euros.

      Selon cette source judiciaire,  « énormément de documentation » a été saisie mardi, ce qui "va nécessiter plusieurs semaines de travail".

      Le procureur du roi de Mons-Tournai, Christian Henry, a confirmé qu’une perquisition avait été menée mardi matin au domicile de Patrick Mulliez, à Néchin (Estaimpuis) "dans le cadre d’une commission rogatoire internationale demandée par les autorités françaises. Lors de cette descente, la police judiciaire fédérale a saisi différents objets.

      D’autres perquisitions ont eu lieu à Roubaix, dans le nord de la France, où se trouve le siège social du groupe Mulliez, et au Luxembourg.

      Contacté par l’AFP, le service de communication du groupe Auchan, principal actif du groupe Mulliez, n’était pas en mesure de répondre mardi soir.

      Source : www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_nechin-le-domicile-du-pdg-patrick-mulliez-aurait-ete-perquisitionne ?id=9294514

  • [Evasion fiscale] Le gouvernement bloque en pleine nuit un outil anti-paradis fiscaux
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/11064-evasion-fiscale-le-gouvernement-bloque-en-pleine-nuit-un-outil-anti

    Vive les “socialistes”… avec une mention particulière pour le secrétaire d’Etat Christian Eckert, qui s’est déjà distingué il y a quelques jours en se démenant pour que les contrats d’assurance-vie soient ouverts à la police : « la mise en place de ce fichier a suscité beaucoup de réticences de la part des assureurs et des banques. Il ne sera fonctionnel qu’au premier semestre 2016, et encore a-t-il fallu que je me fâche un peu… » (L’Agefi). OD

    Un article de Christian Chavagneux sur Alterecoplus :

    « Mais qu’est-ce qui leur a pris ? Ce fut une nuit de folie à l’Assemblée nationale. A minuit, la France était dotée d’une arme anti-paradis fiscaux très attendue et qui recevait son deuxième vote parlementaire positif en 10 jours. A une heure trente du matin, le vote était annulé par une manœuvre indigne du (...)