person:pessi borrell

  • Demandes d’audience auprès du Premier ministre et du Ministre de l’Intérieur - [UJFP] - mardi 23 juin 2015 par le Bureau National de l’UJFP
    http://www.ujfp.org/spip.php?article4259

    À la suite de l’agression de notre camarade Pierre Stambul, co-Président de l’UJFP, par l’antenne marseillaise du Raid dans la nuit du 8 au 9 juin, en raison de la nième opération de piratage de numéros de téléphone et de dénonciation calomnieuse, en référence aux interventions policières intervenues sur un scénario semblable au domicile de notre camarade Jean-Guy Greilsamer, également co-Président ainsi qu’à celui de notre camarade Pessi Borrell, le Bureau national de l’UJFP a demandé par courriers du 12 juin à être reçu par le Premier Ministre [1]et par le Ministre de l’Intérieur [2].

    Le Premier Ministre ne nous pas encore répondu. Quant au Ministre de l’Intérieur il invoque des contraintes d’emploi du temps pour ne pas nous recevoir et renvoie notre lettre au Préfet de police des Bouches-du-Rhône en lui demandant d’examiner notre requête. Or le Préfet de police des Bouches-du-Rhône a déjà reçu Pierre Stambul.

    Dans ce contexte, nous sommes fondés à considérer que le gouvernement ne souhaite pas lutter contre la délinquance que nous dénonçons, qu’il la tolère à moins qu’il ne l’approuve et qu’il refuse de prendre en considération une parole juive qui condamne les graves violations du droit international par Israël. En se comportant ainsi, ce gouvernement suscite l’antisémitisme, parce qu’il soutient une représentation de la population juive comme étant solidaire de la persécution d’un peuple, le peuple palestinien. Ceci est très grave car, ce faisant, le gouvernement favorise ce qu’il prétend combattre.

    Le Bureau national de l’UJFP le 23-06-2015

    #Ulcan #UJFP #Stambul

    • « Ulcan » devient enfin une affaire
      Par Denis Sieffert - 23 juin 2015
      http://www.politis.fr/Ulcan-devient-enfin-une-affaire,31643.html

      Le gouvernement est-il enfin en train de passer à l’action dans l’affaire Ulcan, ce hacker ultra-sioniste qui s’en prend à des journalistes et à des responsables associatifs ? Mardi, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et Christiane Taubira, ministre de la Justice, ont longuement reçu ses trois dernières cibles, Pierre Haski (Rue89), Daniel Schneidermann (Arrêt sur images) et moi-même. La veille, Laurent Fabius, en visite en Israël, aurait évoqué l’affaire lors de sa rencontre avec Benyamin Netanyahou, puisque l’activiste franco-israélien réside à Ashdod, dans le sud du pays. Il en avait en tout cas manifesté l’intention dimanche au Caire. Devant les trois journalistes, le ministre de l’Intérieur et la garde des Sceaux ont confirmé qu’une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de Paris. Les ministres ont dit être pleinement conscients de la gravité des faits.

      Par ailleurs, Bernard Cazeneuve s’est dit prêt à recevoir prochainement le co-président de l’Union juive française pour la paix (UJFP), Pierre Stambul, victime d’une descente particulièrement musclée du Raid à son domicile marseillais après un appel malveillant de Grégory Chelli, alias Ulcan. Il a également souligné que les services de police étaient eux aussi victimes du hacker lorsque celui-ci les mobilise pour de fausses pistes. Quant à Ulcan, il a précipitamment fermé son site et fait disparaître sa page Facebook sur laquelle il narguait la police en détournant le logo du Raid. (...)