person:william s. lind

  • Les Américains & 14-18
    http://www.dedefensa.org/article/les-americains-14-18

    Les Américains & 14-18

    Ce texte divisé en trois parties comprend deux parties datant du 23 juin 2008 et la troisième sur Le mythe du Sauveur américain datant du 14 juin 2017, le tout s’attachant au thème des Américains par rapport à la Grande Guerre, notamment du point de vue de leurs rapports avec les Français. Ce texte est le cinquième d’une série de dix reprises du site dedefensa.org (plus un inédit), concernant la Grande Guerre. Cette série nous mènera jusqu’au 11-novembre, date du centenaire de la fin de ce conflit.

    L’histoire retrouvée

    Le texte de William S. Lind, que nous commentions le 17 juin (2008), fait largement référence à Robert A. Doughty, général de l’U.S. Army et chef des services historiques de l’U.S. Army lorsqu’il quitta le service actif en 2005. Doughty a été et reste le maître (...)


  • Les Marines face à la “guerre sociétale”
    http://www.dedefensa.org/article/les-marines-face-ala-guerre-societale

    Les Marines face à la “guerre sociétale”

    La rage de William S. Lind, grand prophète, concepteur et visionnaire de la “Guerre de 4èmeGénération” (G4G), est palpable dans les deux textes qu’il consacre à l’“affaire Mainz” (on trouve l’un des deux ci-dessous). Mainz est, ou “était” devrait-on plutôt écrire, un lieutenant-colonel du Corps des Marines qui a été sanctionné d’une façon extraordinairement sévère, perdant son commandement et voyant sa carrière brisé, pour avoir prononcé en public une phrase contenant un mot jugé homophobe et par conséquent sacrilège : “faggot” (en argot, équivalent de “pédé” ou de “tapette”, selon votre humeur). Ce qui rend Lind fou de rage c’est qu’aujourd’hui, dans le Corps des Marines comme dans les autres armes des forces armées US, la première priorité c’est l’alignement sur le Politically (...)


  • L’Iran dans l’ouragan de la G4G
    http://www.dedefensa.org/article/liran-dans-louragan-de-la-g4g

    L’Iran dans l’ouragan de la G4G

    On connaît William S. Lind comme le théoricien le plus affirmée de la Guerre de Quatrième Génération (G4G) engageant des acteurs non-étatiques contre des États souverains, légitimes et structurés. Après avoir été très prolifique, Lind a ralenti ses activités de commentateurs au profit d’activités plus méditatives mais il garde une tribune sur le site Trditionnalist.com, sous le titre de The View from Olympus. (Ces divers titres traduisent bien les vues politiques peu conventionnelles et très maurrassiennes de Lind qui tient que la meilleure forme de gouvernement est celle d’une royauté héréditaire, notamment à l’image de ce que fut le système français d’avant la Révolution.)

    Dans sa tribune du 23 mai 2018, on lit comment William S. Lind perçoit la décision majeure du (...)


  • Les USA face à la sécession : le nœud gordien fev 2017
    http://vilistia.org/archives/13683

    Ouverture libre USA SÉCESSIONS Usa-sécession Orégon Usa-sécession Texas #Usa-sécessions jeudi 23 février 2017 Avant-hier, nous avons déjà vu une analyse (de William S. Lind) concernant l’hypothèse d’un courant de déstructuration (“éclatement”) des USA avec la proposition d’une solution pour … Lire la suite →


  • Les USA face à la sécession : le nœud gordien
    http://www.dedefensa.org/article/les-usa-face-a-la-secession-le-noeud-gordien

    Les USA face à la sécession : le nœud gordien

    Avant-hier, nous avons déjà vu une analyse (de William S. Lind) concernant l’hypothèse d’un courant de déstructuration (“éclatement”) des USA avec la proposition d’une solution pour éviter le pire des effets (une “G4G de haut niveau”, ou “guerre civile”) par une recomposition en une fédéralisation hyper-décentralisée (proche de la formule de la sécession), avec des enclaves de sécession à l’intérieur de certains États. Aujourd’hui, nous publions un texte présentant moins une formule de déstructuration-restructuration des USA qu’un constat en forme de plaidoirie implicite pour la tendance à la sécession. Elle vient d’une autre plume que nous jugeons à la fois honorable, de qualité et d’une réelle influence, dans les milieux “dissidents” et antiSystème (...)



  • Réflexion sur l’éclatement des USA
    http://www.dedefensa.org/article/reflexion-sur-leclatement-des-usa

    Réflexion sur l’éclatement des USA

    On connaît William S. Lind sur ce site, malgré l’extrême discrétion de celui qu’on doit considérer comme le théoricien principal de ce qu’on nomme la Guerre de 4ème Génération (G4G, ou 4thGW [4th Generation Warfare]). Lind a l’habitude de traiter des questions autour de la G4G, c’est-à-dire en général de la sorte de conflits postmodernes que d’autres nomment “guerre asymétrique” ou encore “guerre stealth”, “guerre hybride”, etc., où la communication, la culture, le sociétal, la narrative, le simulacre, jouent un rôle tout aussi fondamental que la puissance militaire par exemple ; tandis que l’enjeu de la G4G évolue entre structuration et déstructuration, entre principes structurants verticaux et États légitimes d’une part, “valeurs” déstructurantes horizontales et États faillis (...)


  • Vision de William S. Lind
    http://www.dedefensa.org/article/vision-de-william-s-lind

    Vision de William S. Lind

    Ci-dessous, nous présentons un ensemble de textes venus de Alexexis Toulet, et publié dans le site LeNoeudGordien, le 5 décembre. Il s’agit d’une traduction d’un texte de William S. Lind du 4 décembre et de sa traduction datant du 5 décembre : « William S. Lind, théoricien américain de la guerre de quatrième génération (G4G) (1). Publication originelle en anglais – William Lind pour Traditional Right, 4 décembre 2016. Traduction en français et notes – Alexis Toulet pour le Nœud Gordien, 5 décembre 2016. »

    Nous-même connaissons bien William S. Lind (première citation et référence à Lind le 3 mars 2003) et son concept de G4G (première citation et référence le 30 juillet 2006). Le concept de Lind, que nous avons souvent interprété de différentes façons opérationnelles nous intéresse (...)


  • La connexion Lind-Trump et le “marxisme culturel”
    http://www.dedefensa.org/article/la-connexion-lind-trump-et-le-marxisme-culturel-1

    La connexion Lind-Trump et le “marxisme culturel”

    Le 9 mai 2016 paraissait un texte de William S. Lind, surmonté d’une très grande photo le montrant au côté de Donald Trump. Il s’agit d’un texte sur le “conservatisme culturel” qu’il présente également comme “le prochain conservatisme” (The Next Conservatism). La définition de cette position culturelle fondamentale est présentée par Lind comme se fondant notamment sur la définition en dix points du conservatisme donnée par Russel King dans National Review, du temps où cette publication n’était pas entièrement entre les mains de ces neocons que Kirk dénonça au soir de sa vie (en 1988). Précision de Lind : « The Next Conservatism‘s definition is that of Russell Kirk. Kirk may have been the only real conservative in the old National Review crowd. Stressing that (...)


  • Islamisme + gangstérisme, une G4G-nouvelle ?
    http://www.dedefensa.org/article/islamisme-gangsterisme-une-g4g-nouvelle

    Islamisme + gangstérisme, une G4G-nouvelle ?

    On reconnaît souvent William S. Lind lorsqu’il est question de la “Guerre de 4ème Génération” (G4G, ou 4GW en anglais, pour Fourth Génération Warfare). Il en est l’initiateur et le principal commentateur depuis plusieurs années et presque deux décennies. Bien entendu, les évènements, depuis 9/11, lui ont donné une grande et rude matière à explorer. Il semble bien que Lind nous propose une nouvelle avancée conceptuelle, si potentiellement riche de prolongements, voire de bouleversements, qu’il lui faudrait peut-être songer à en faire une nouvelle entité à partir d’un constat éventuel de changement de sa nature.

    Dans son dernier article sur TraditionalRight.com, le 2 mai, Lind nous informe qu’il croit avoir distingué une évolution importante de la G4G, notamment selon (...)


  • La formule Lind : Trump-Sanders, puis l’insurrection
    http://www.dedefensa.org/article/la-formule-lind-trump-sanders-puis-linsurrection

    La formule Lind : Trump-Sanders, puis l’insurrection

    Nous avons, notamment et particulièrement aux USA où la faction antiSystème comprend plus qu’aucune autre les enjeux de la bataille en cours, quelque auteurs favoris dont nous importent peu les horizons politiques que la pensée-Système définit avec des concepts vieux de plus d’un siècle, pourvu qu’aucun d’entre ces concepts ne les aveugle ni n’enchaîne leurs esprits. C’est dire que ces “auteurs favoris” doivent être libres de l’empire du Système, ce qui n’étonnera personne. Ainsi en est-il de William S. Lind, grand théoricien de la G4G, dont nous commentions très récemment encore un de ses textes.

    Cette fois, Lind inaugure dans la rubrique qui lui est allouées sur le site Traditional Right une nouvelle série de commentaires consacrés aux (...)


  • “Passant, va dire à Athènes que je suis mort...”
    http://www.dedefensa.org/article/passant-va-dire-a-athenes-que-je-suis-mort

    “Passant, va dire à Athènes que je suis mort...”

    William S. Lind, qu’on a souvent cité, est un drôle de citoyen. Affichant une forte religiosité, une opinion étonnante pour un citoyen de la Grande République de monarchiste légitimiste (rien à faire de la branche imposteuse des Orléans), il est certainement l’un des esprits les plus “modernes” pour ce qui concerne la chose militaire. Si bon théoricien qu’on peut en faire le créateur de la “guerre de 4ème génération” (G4G), il comprend parfaitement l’importance centrale, dans les conflits d’aujourd’hui, des phénomènes transnationaux, des principes, perdus ou réaffirmés, de la souveraineté et de la légitimité, de la structuration des États, de la communication et de la psychologie. Ainsi considère-t-il que le flot migratoire qui s’écoule vers l’Europe représente une (...)


  • De The Donald à “Mister Trump”
    http://www.dedefensa.org/article/de-the-donalda-mister-trump

    De The Donald à “Mister Trump”

    12 janvier 2016 – ... Que faire de The Donald ? commençais-je par m’interroger ; d’abord l’appeler Donald Trump, voire même “Mister Trump”. Ainsi en est-il, à l’occasion du texte de William S. Lind qu’on présentait sur ce site, concernant Trump, la veille de ce jour où j’écris là-dessus. Aussitôt, il est préférable pour me faire bien comprendre de citer la phrase qui, dans le texte de la rubrique Ouverture libre concernant Lind, permet d’introduire celui du Journal dde.crisis que vous êtes en train de lire, en y ajoutant le caractère gras qui importe :

    « Il [le texte de Lind] présente l’intérêt d’une appréciation théorique des positions de ‘The Donald’, ou plutôt Donald Trump dans ce cas comme pour marquer l’évolution vers le sérieux du propos concernant les déclarations (...)


  • Vu par Lind, The Donald à l’ombre de la G4G
    http://www.dedefensa.org/article/vu-par-lind-the-donald-a-lombre-de-la-g4g

    Vu par Lind, The Donald à l’ombre de la G4G

    Nous retrouvons un texte de William S. Lind qui nous avait échappé... Lind a souvent été cité sur ce site pendant la période où il était plus actif dans le débat stratégique ; moins présent, il reste tout de même chroniqueur sur le site TraditionalRight.com, avec sa chronique The View From Olympus. Conservateur de type traditionnaliste, Lind est le théoricien le plus avancé de la “Guerre de la Quatrième Génération” (G4G), comme nous l’avions présenté notamment en août 2005. Cette guerre G4G implique fondamentalement une approche structuration versus déstructuration (opérationnellement, des acteurs transnationaux reliés entre eux par une religion, une ethnie, une culture, des intérêts, etc., contre les acteurs nationaux et souverains, essentiellement représentés par (...)


  • William S. Lind soutient Poutine
    http://www.dedefensa.org/article-william_s_lind_soutient_poutine_12_02_2014.html

    @TITREBREVE = William S. Lind soutient Poutine Dans les années 2000, le commentateur militaire William S. Lind s’était signalé par des vues extrêmement originales et intéressantes sur les événements politico-militaires, mais aussi culturels et sociétaux. Lind était (et reste) l’un des chefs de file de la théorie de la “guerre de la 4ème génération” (G4G), qui caractérise notre époque où les entités principielles, États et autres, se délitent et se trouvent confrontées à des attaques