• Allemagne : 200 vols annulés après une intrusion dans un secteur sécurisé Belga - 28 Juillet 2018 - RTBF
    https://www.rtbf.be/info/monde/detail_allemagne-200-vols-annules-apres-une-intrusion-dans-un-secteur-securise?

    Quelque 200 vols ont dû être annulés et deux terminaux évacués ce samedi à l’aéroport de Munich, le deuxième d’Allemagne, après qu’une personne non identifiée a pénétré dans un secteur sécurisé, ont annoncé la police et l’aéroport.

    La personne, une femme, a pénétré dans la matinée « sans avoir été contrôlée » dans une zone sécurisée du Terminal 2, a indiqué la police. Elle a ensuite disparu et, en dépit d’intenses recherches, n’avait toujours pas été retrouvée samedi en fin d’après-midi, selon la même source, qui exclut toutefois qu’elle puisse représenter un « danger extrême ».

    Le secteur dans lequel elle a pénétré a été entièrement évacué et bouclé mais rien de suspect n’a été découvert, a-t-on ajouté. Plusieurs milliers de personnes présentes à l’aéroport en ce premier jour des vacances d’été dans le Land de Bavière ont été évacuées.

    Environ 200 vols ont dû être annulés et une soixantaine retardés, a indiqué l’aéroport. Le trafic est revenu à la normale en milieu d’après-midi.

    #surveillance #transport #portiques_de_sécurité #vidéo-surveillance #algorithme #facial #biométrie #sécuritaire #MDR

  • Transports lillois : Keolis joue à qui veut perdre des millions mediacites.fr/lille - Olivier Aballain - 8 décembre 2017
    https://www.mediacites.fr/lille/decryptage-lille/2017/12/08/transports-lillois-keolis-joue-a-qui-veut-perdre-des-millions/8 minutes

    La Métropole européenne de Lille (MEL) choisira son nouveau délégataire pour les transports publics le 15 décembre. L’actuel détenteur, Keolis-Transpole, est donné archi-favori face à Transdev. Il a pourtant accumulé 85,7 millions d’euros de pertes ces dernières années. Explication d’un paradoxe.


    Ce 30 novembre 2017, à la station Lille Europe, Gilles Fargier est tout sourire. Le patron de Keolis Lille (Transpole) est venu en invité assister à l’inauguration des premiers portiques d’accès au métro dont il a la gestion. L’investissement dépasse le million d’euros, supporté intégralement par la métropole lilloise (MEL). C’est la Saint-Nicolas avec une semaine d’avance ! D’autant que dans sa hotte, le Père Noël Damien Castelain, président (divers droite) de la MEL, transporte un cadeau bien plus somptueux, d’une valeur de 60 millions d . . .

    La suite de l’article est payante. Néanmoins, quelques extraits :

    Un cadeau de 60 millions d’euros par la MEL à Kéolis pour que Transpole mette en place ces portiques de soit disant sécurité
    Un des rares cadeaux que la MEL aura fait à son opérateur de transport, tout au long du contrat de 7 ans qui s’achéve.

    Le réseau Lillois a plongé dans le rouge dés 2012.
    Année après année, l’exploitant Kéolis Transpole a du essuyer les pertes, et plus exactement demander à sa maison mère, Kéolis Sa, contrôlé par la SNCF de boucher les trous.
    Celui ci a re financé sa filiale Lillois à hauteur de 64,8 millions d’euros en capital entre 2012 et 2016. Un gouffre.

    Kéolis et Trandev se livrent à une concurrence acharné sur le renouvellement du contrat (avec énormément d’avantages pour kéolis).

    Transpole a accumulé de 2011 à 2016 un déficit d’exploitation de 85,7 millions d’euros, qui intègre le transfert à kéolis SA de 80 % du crédit d’impôts CICE touché par la filiale Lilloise.

    Kéolis SA a du re capitaliser sa filiale pour compenser la cash consommé par son déficit.

    De 2012 à 2016, le montant versé par Kéolis à sa filiale a attend 64,8 millions d’euros, dont ma majorité en cash selon les experts du cabinet Secafi . . .

    La billetique, un ratage bien exploité par Transpole
    La mise en place de la carte et du ticket Pass Pass sans contact a été pour le moins chaotique . . .
    Un manque à gagner évalué à 23 millions d’euros pour la seule année 2016 . . . .
    Kéolis tente donc d’obtenir une indemnisation pour les dysfonctionnement du systéme Pass Pass . . .
    Rien ne dit qu’une telle somme finira par renter dans les caisses de l’entreprise . . .

    En attendant, la direction a pu mettre la pression sur les salariés et même sur l’emploi . . .

    Un investissement sur l’avenir
    Ce qui semble par dessus tout motiver Kéolis ce sont . . .
    Un tramway vers Lesquin en 2013 . .
    L’intégration à un grand réseau ( Bus Tramway Métro automatique . . . ) pour ses contrats à l’étranger . . .

    Aucun opérateur ne peut officiellement prévoir une marge négative, mais rien ne les empêche de se tromper . .

    #Keolis #Transpole #Transdev #Lille #MEL #Damien-Castelain #SNCF #Portiques #Tramway #Bus #billeterie Les #affaires sont les affaires #berdouilleux

  • Portiques dans les lycées et aberrations de #Wauquiez

    La semaine a été marquée en France par une menace d’un nouveau genre : des alertes à la bombe signalées par des appels anonymes à huit prestigieux lycées parisiens. La question de la sécurité des écoles se pose de manière accrue. Laurent Wauquiez, numéro 2 de Les Républicains et nouveau président d’#Auvergne-Rhône-Alpes, n’a pas attendu cette semonce pour dégainer sa solution : en visite au lycée de Moirans (Isère) le 21 janvier, il a annoncé vouloir équiper les 322 établissements de la grande région de #portiques_de_sécurité. Et a désigné #Moirans comme lycée pilote, où le dispositif sera opérationnel à la rentrée de Pâques. Objectif affiché : lutter contre le #terrorisme, l’intrusion d’armes à feu et le trafic de drogue. La mesure faisait partie des promesses de sa campagne régionale. Elle n’en demeure pas moins ridicule. D’abord, il s’agit d’un gouffre financier : la facture à Moirans, réglée par le conseil régional, s’élèverait à 100 000 euros, selon l’élu. D’après ses calculs, cela devrait coûter pour l’ensemble du territoire 20 millions d’euros. Or, 322 (lycées) multiplié par 100 000, ça fait 32,2 millions d’euros… Et Laurent Wauquiez s’est bien gardé d’évoquer la question des frais de fonctionnement. Qui surveillera le portique ? Certainement pas un agent scolaire qui, en cas de doute, n’a pas le droit de mettre la main dans le sac d’un élève sans son accord. Seul un officier de police judiciaire peut se livrer à une fouille non consentie. Par ailleurs, l’installation d’un tel équipement devra être soumise au vote du conseil d’administration de chaque lycée, composé d’enseignants, d’administratifs et de parents d’élèves. On peut raisonnablement douter de l’unanimité que recueillera cette saillie sécuritaire. Car de fait, le temps requis pour une entrée au compte-gouttes des lycéens favorisera les attroupements. A Moirans, avec 976 élèves, à raison de trois secondes chacun, cela prendrait près de quarante-neuf minutes. Imaginez un ado peu enclin à déballer ses affaires, une machine au réglage trop sensible, et la moyenne explose.

    http://www.liberation.fr/france/2016/01/29/portiques-dans-les-lycees-et-aberrations-de-wauquiez_1429955
    #sécurité #écoles #France #surveillance
    L’auteure, Maïté Darnault, fait partie du collectif @wereport

  • La prime à la casse bretonne - France Info

    « Cassez, et vous obtiendrez gain de cause ». Les manifestations en Bretagne mettent à mal l’autorité de l’Etat.

    http://www.franceinfo.fr/politique/l-info-politique-le-7h40/la-prime-a-la-casse-bretonne-1203293-2013-11-06
    http://www.dailymotion.com/video/x16uskp_la-prime-a-la-casse-bretonne_news



    La prime à la casse bretonne © FranceInfo
    La comparaison est dans tous les esprits : tu brûles un portique écotaxe, et il ne se passe rien. Tu brûles un feu, et tu trinques. Le spectacle donné depuis plusieurs jours laisse perplexe : la destruction des quatre portiques bretons à plus d’un demi-million d’euros pièce, et des onze bornes écotaxes, dont une dans les Landes et l’autre dans le Nord, représente une facture d’au moins cinq millions d’euros d’équipements publics. Le tout dans une impunité totale. Vous avez sans doute entendu les auteurs de ces dégradations se féliciter au micro de France Info, et s’étonner au passage de l’absence des forces de l’ordre pour protéger ces installations particulièrement sensibles. Quand ce sont des cailleras qui fanfaronnent devant les caméras après avoir brûlé la cité, le bon peuple est choqué. Là, tout est normal....

    #Politique
    #écotaxe
    #Morlaix
    #portiques
    #Tilly-Sabco
    #François-Hollande
    #Stéphane-Le-Foll
    #François-de-Rugy

  • De la vignette au portique : les taxes sur les poids lourds - France Info
    http://www.franceinfo.fr/europe/c-est-en-france-c-est-en-europe/de-la-vignette-au-portique-les-taxes-sur-les-poids-lourds-1198109-2013-11

    Le gouvernement reporte l’instauration de l’écotaxe sur les poids lourds. Cette taxe sur la pollution existe dans de nombreux pays européens. Dès 1993, une directive européenne avait institué une vignette pour les camions de plus de 12 tonnes utilisant les pont, viaducs et tunnels. A partir de 2006, cette directive « Eurovignette » a été rediscutée et complétée pour en étendre le champ aux routes nationales, aux 4 voies et aux poids lourds de 3,5 tonnes et plus. Mais de nombreux pays avaient devancé ces mesures pour compenser la pollution et la congestion des routes.

    http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/imagecache/462_ressource/2013/11/02/1199165/images/ressource/2599-photosupp1.jpg
    C’est le cas de l’Allemagne qui en 2005 a mis en place des péages kilométriques sur ses 12.000 kms d’autoroutes, puis élargi en 2011 ce dispositif aux routes à 4 voies. La Grande-Bretagne, l’Autriche et la Suisse ont également adopté ce système de péage au kilomètre. Les véhicules sont repérés par des portiques, le nombre de kilomètres est compté et le paiement mensuel.

    L’Allemagne avait d’abord appliqué rapidement la vignette annuelle, tout comme la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Suède.

    Le Parlement européen a achevé la révision de la directive Eurovignette en 2011. Les eurodéputés ont alors donné jusqu’à mi-2013 pour sa mise en oeuvre. Cette nouvelle fiscalité écologique sur les camions, la France devait l’appliquer en octobre 2013 ; pour des raisons de préparation, la date a été repoussée au 1er janvier 2014 et c’est après les manifestations en Bretagne, que Jean-Marc Ayrault a finalement annoncé sa suspension.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Z2bTBSULR6g

    #écotaxe
    De la #vignette au #portique : les #taxes sur les #poids-lourds
    #Eurovignette