• Ankhôlie, @reventoline (mais c’est un compte « privé », pas possible de commander une page thread reader)
      https://twitter.com/reventoline/status/1314946610644869120

      Et - ô miracle déjà negocié - l’État ds sa gde mansuétude (Visage faisant un clin d’œil) va vous exaucer et renationaliser le RSA « à la carte » ds les deptmts étranglés par le reste à charge non compensé... en échange de l’encadrement de votre mission d’insertion, qu’il ne vs laisse que sur le papier.

      Les candidats « volontaires » à la renationalisation du RSA - qui au passage l’avaient refusé à Valls, décidémt de ts les mauvais plans - seront - mais moins que les bénéficiaires du RSA soyez-en sûrs - lésés 2 fois : d’abord pcque l’État voleur leur reprendra non seulemt le montant

      ...ehontement et illégalement - 3 départements l’ont poursuivi et ont recemment obtenu gain de cause, le tribunal administratif a donné à l’État 6 mois pr publier les décrets de compensation - insuffisant de ses propres dotations, mais il reprendra aussi aux deptmts le reste à..

      charge qu’il ne leur a pas compensé, au lieu de le leur rembourser. Ensuite pcqu’avec la compétence de financement et d’orientation (c’est la Caf, et non plus le Psdt du Conseil départemental, qui aura la main pr l’Etat), l’Etat donnera les orientations, contrôlera et évaluera...

      ...les dispositifs expérimentaux d’insertion mis en place au niveau opérationnel et déjà contractualises avec les Dptmts, qui n’auront + la main dessus que comme pantins exécutants, ds le but unique de réaliser le max de sorties RSA, au détriment du versement de l’allocation.

      Mais comment l’État va-t-il recentraliser de façon différenciée le RSA ds les Departments dt la depense RSA dépassera la moyenne des dépenses de l’ens. des dptmts sans rupture d’égalité ?
      Via le volet « Différenciation » de la loi dite « 3D » (pour Decentralisation, Déconcentration

      et Différenciation), objet d’1 pjl organique spécifique - « relatif à la simplification (encore elle, jamais bon signe :) des expérimentations mises en œuvre sur le fondement du 4e alinéa de l’art. 72 de la Constitution », qui sera examiné le 3/11 au Senat.

      Avant de revenir sur cette loi, précisons pr celles et ceux qui l’ignoreraient qu’aucune « loi organique » n’a été nécessaire en revanche pour renationaliser le RSA en Guyane, à Mayotte et à La Reunion (oui oui c’est déjà effectif, les DOM-TOM ces labos du
      futur RUA) : 2 décrets

      ...d’application des lois de finance 2019 et 2020 ont permis d’effectuer cette recentralisation, qu’autorise la Constitution (articles 73 et 74).

      Un décret met en place la recentralisation du RSA et du revenu de solidarité à La Réunion et en Guyane
      https://www.banquedesterritoires.fr/un-decret-met-en-place-la-recentralisation-du-rsa-et-du-revenu-

      Ce n’est pas le cas pour la métropole. D’où la nécessité d’une loi organique pour simplifier les conditions de mise en œuvre des expérimentations autorisées par l’article 72 de la Constitution, et surtout pour élargir les options qui peuvent être prises à leur issue...

      Voici dc - outre l’alinea 4 de l’art.72 de la Constit, les motifs de la loi organique sur la simplification des expérimentations mises en œuvre sur son fondemt, qui permettront des recentralisations différenciées du RSA en métropole tt en restant constitutionnelles (ppe égalité).

      L’art. 6 est le plus important, car il permet d’élargir les options qui peuvent être données au terme des expérimentations, actuellemt et en gros limitées à 2 : soit on arrête tout, soit on généralise sur tout le territoire, mais on ne peut pas pr l’heure pérenniser « à la carte ».

      Ce qui est diabolique et oxymorique ds cette loi détachée de la loi 3D sur la décentralisation (lol), c’est que la renationalisation/recentralisation du RSA se fait ds le cadre et au nom d’1 « différenciation » et d’un + de pvoir donné aux territoires :)

      L’appel étranglé des Départments à la renationalisation du RSA ne date pas d’aujourd’hui, et les contreparties « exigées » par Valls étaient en 2016 les mêmes que celles du Gvnmt actuel : s’engager à forcer les bénéficiaires à l’emploi/activité.
      Challenge accepted et en marche :)

      La Gauche naïve : « contraint », « ça change rien pour les bénéficiaires », « cay L’État DONC cay le BIEN youpi mais quelle bonne nouvelle que cette renationalisation ! » #BenNon Visage avec les yeux levés au ciel
      Pas une seconde ça parle des contreparties ou pire : ça ne les mesure pas ou s’en fout.

      Je parle au présent même si c’était en 2016 car : cela a-t-il changé ? Hélas non. La Gauche (je veux dire pas seulement la « gauche » soc’dem des parts de departemts concernés) se réjouit de cette nouvelle perspective de renationalisation. Car figure-toi que finalement en 2016...

      ...COUP DE THÉÂTRE : les Départements, après avoir réclamé de leurs vœux la renationalisation et appelé l’État - pourtant cause de leur malheur - comme Sauveur, eh ben ILS VEULENT PLUS. Se seraient-ils avises que ça allait, en + de les asservir, chauffer pr les bénéficiaires ?

      Que nenni, c’est - forcément - une question d’argent : les Départements ne sont pas d’accord sur l’année de référence. Ils veulent 2014 et l’État 2016 (pic des dépenses). Prendre 2016 leur coûterait 1,5Md€ de plus !

      Et puis de nouveau, après les présidentielles, ils croient entrevoir de nouveau la lumière et reenvisagent le truc avec Macron : le débat pourrait bien rebondir !" (Car même si « ça va moins mal ça va toujours mal » - contre l’idée que ce serait la cata intégrale, hein).

      « A l’ADF, on avance le schéma suivant : après avoir calculé le coût moyen des AIS (note : Aides Individuelles de Solidarité = RSA, APA, PCH) sur l’ensemble du territoire, les départements qui dépensent plus que ce coût moyen du fait d’une forte population âgée ou au RSA...

      ...pourraient voir leur surcoût repris par l’Etat. »
      ...E que s’apelario « différenciation » (cf loi organique sur les expérimentations qui vient).
      Pb : ds les Déptmts/territoires où la recentralisation est effective, comme en Guyane, à Mayotte et à La Réunion, les cditions imposées

      ..par l’État sont qualifiées de juste « acceptables » mais certainemt « pas les meilleures » (par Cyrille Melchior, psdt du Cseil dptemntal de la Reunion par ex) et on perçoit en l’écoutant malgré sa satisfaction affichée tout son dépit que « l’État [ait] repris [aussi] les 130 M€ »

      ...correspondant au surplus de dépenses RSA non compensées par l’Etat : "en 2018, le montant de notre dépense s’élevait à 630M€, alors même que l’État nous finançait à 500 M€. Différentiel de 130 M€ que ns devions trouver sur nos propres deniers. (...) L’Etat nous a repris...

      les 130 M€, dc on a dû laisser partir 130M€ de nos recettes, ce qui chez nous a suscité des débats houleux en assemblée plénière, pcqu’on aurait voulu que l’Etat ne reprenne que ce qui nous avait été transmis, et malheureusemt non. Mais je me suis dit « on fait pr l’avenir » (🥺)

      ..parce que si on devait trouver chaque année 130 M€, inéluctablement le Département irait vers un déficit budgétaire, et ça je ne pouvais pas l’accepter... Et dc nous avons fait voter à l’unanimité (...) qu’on était d’accord, qu’on ACCEPTAIT - je souligne, car au début...

      ...C. Melchior dit « j’ai DEMANDÉ à ce que l’Etat reprenne cette dépense... », ce que ses formulations contredisent ensuite plusieurs fois ds son intervention, c est important le langage :) - « ...qu’on acceptait la recentralisation bien que ce soit une recentralisation douloureuse

      ...parce que l’État nous reprend les recettes à hauteur des dépenses » (et non de ses seules dotations)... « mais à l’unanimité, nous avons ACCEPTÉ (bis) que cette recentralisation se fasse. »
      C est censé être « la joie », mais c à chialer je vous jure, d’entendre et de mesurer la

      ...réalité de « couteau sous la gorge » et de - second - vol étatique de cette renationalisation forcée. Bien sûr, pr que le package soit complet et parce qu’il ne compte certes pas débourser pr le RSA ce que le(s) Departement(s) déboursent au total (dotations + reste à charge)..

      – ça y’a que des gens de la « gauche » ireniste et hors-sol et les médias de G pr le rêver (et ce ne sont d’ailleurs pas eux qui nous informent, ni sur ce qui se trame - sauf une fois que c’est fait - ni sur la façon dt ces lois/réformes st stratégiquement articulées (avec RUA ici

      ...en lien avec la reforme chômage, formation et apprentissage et création de la 5eme branche handi-gd âge, tout est lié), parce que l’Etat ne veut pas payer le RSA (mais pas non plus les autres AIS) à hauteur des besoins et de leur augmentation, disais-je, ben il impose aussi...

      ...et avec la décentralisation des dispositifs d’insertion expérimentaux qui servent de laboratoire au RUA.

      Si vs voulez mieux saisir ou débusquer, sous les plaidoyers confiants, les raisons, modalités et enjeux de la recentralisation du RSA pr certains Départements et l’État, et à quel point la question des risques pr les droits des bénéficiaires y est forclose et tournée en « intérêt »

      ... je vous recommande fortement l’écoute complète des interventions de Stephane Troussel (pr la Seine St Denis), Cyrille Melchior et Hugues Maillot (pr La Reunion) dans cette audition.

      –----
      Cercle orangeAudition
      @AN_CollTerr
       :
      @StephanTroussel
      ,
      @seinesaintdenis
      , & Cyrille Melchior,
      @departement974
      , sur la recentralisation du #RSA

      La crise impacte lesSac d’argentdes #collterr et les #solidarités : quels seraient les bénéfices de cette recentralisation ?
      http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9347385_5f0816ccafb64
      –---------

      Quels sont les risques d’une renationalisation via 1 loi organique de « différenciation » territoriale ? Celui d’une rupture d’égalité des droits et d’une différence de traitement qui pourra ou pourrait échapper demain à la censure ou vigilance du Conseil Constitutionnel.

      Comme je vous le disais, la renationalisation du RSA est déjà effective en Guyane et à Mayotte (décret du 28 décembre 2018 en application de l’art. 81 la loi de Finances pr 2019) et à La Réunion depuis 2020 (décret du 28 déc. 2019). La Constitution l’autorise sans loi constit...

      ...ou - comme cela sera le cas demain en métropole - la loi organique sur la simplification des expérimentations qui va modifier les dispositions d’application de l’art. 72 de la Constit en matière d’experimentation, pr pouvoir renationaliser de façon différenciée tt en restant

      ...ds les clous constititionnels en terme de respect du principe d’égalité. C’est le plan.
      Mais savez-vous ce que le Gvnmt a d’ores et déjà tenté de faire passer en Guyane, via l’article 81 de la - simple - loi de finances pr 2019, en même temps que la renationalisation du RSA ?

      Ni plus ni moins qu’1 saloperie anti-immigration pr sa part anticonstitutionnelle, et qui a été censurée comme telle par le CC : l’élévation oklm de la durée nécessaire de détention, par les étrangers hors UE, d’1 carte de séjour depuis 15 ans au lieu de 5 pr bénéficier du RSA !

      Le CC a rappelé q « si le législateur peut prendre à l’égard des étrangers des dispositions spécifiques, il lui appartient de respecter les libertés fondamtales de valeur constitutionnelle reconnues à ts ceux qui résident sur le territoire de la République
      https://www.banquedesterritoires.fr/oui-la-recentralisation-du-rsa-mais-non-une-rupture-excessive-d

      (...) les #étrangers jouissent des droits à la protection sociale, dès lors qu’ils résident de façon stable et régulière sur le territoire français », et « la différence de traitement instituée pour l’accès au revenu de solidarité active ne saurait être regardée comme justifiée...
      ...au regard de l’objet de la loi. En outre, elle dépasse la mesure des adaptations susceptibles d’être justifiées par les caractéristiques des contraintes particulières de Guyane. »
      Darmanin et Le Maire n’en ont pas moins osé arguer pr leur défense que la disposition censurée...
      ...par le CC « visait à lutter contre la fraude ».
      La manœuvre de l’introduction de cette disposition anticonstit au sein d’une mesure par ailleurs constit sur la #recentralisation du RSA en dit long sur les atteintes possibles au ppe d’égalité ds ce cadre.
      Le conseil constitutionnel censure une mesure sur le #RSA en Guyane
      https://www.latribune.fr/economie/france/le-conseil-constitutionnel-censure-une-mesure-sur-le-rsa-en-guyane-802392.

  • Soupe à l’ail et à la sauge (Aïgo boulido)
    https://www.cuisine-libre.org/soupe-a-l-ail-et-a-la-sauge-aigo-boulido

    Dans une grande casserole, versez un litre d’eau, le gros sel et les gousses d’ail (non épluchées). Couvrez et laissez bouillir à petit feu pendant 15 min. Pendant ce temps, faites griller les tranches de pain garnies de gruyère râpé. Coupez le feu sous la casserole, puis ajoutez le laurier, le thym et la #Sauge au bouillon. Laissez infuser ainsi couvert une dizaine de minutes. Retirez les herbes et les gousses d’ail. Écrasez les gousses à l’aide d’une fourchette pour en récupérer la pulpe puis… #Ail, Sauge, #Eau, #Soupes_au pain, #Provence / #Végétarien, #Sans œuf, #Sans viande, #Bouilli

  • Interdit aux chiens et aux italiens

    Luigi Ughetto et ses frères laissent derrière eux leur village d’Ughettera, la terre des Ughetto dans leur Piémont natal, pour aller découvrir « La Merica », ce pays fabuleux où les dollars poussent sur les arbres…
    En guise d’Amérique, c’est en #Provence que Luigi posera son baluchon. Et de ses mains qui ne pouvaient plus exploiter une terre qui ne voulait plus donner, il va construire nos routes, nos ponts et nos barrages.
    Luigi, c’était mon grand-père, un homme au destin romanesque qui a affronté deux guerres, la misère et le fascisme, avant de rencontrer Cesira et de fonder une famille qui a grandi à l’ombre du Tour de France et de l’accordéon d’Yvette Horner.
    Mais son histoire, si elle est singulière, c’est également celle de centaines de milliers d’Italiens, qui ont quitté leur patrie pour s’établir en France, en Suisse, en Belgique.
    Et partout ailleurs.

    https://www.foliascope.fr/film/interdit-aux-chiens-et-aux-italiens
    https://vimeo.com/285489039

    #film_d'animation #histoire #migrations #émigration_italienne #film

  • Bubonic plague hit France in 1720. Officials dithered. Sound familiar ?
    https://www.statnews.com/2020/05/25/bubonic-plague-outbreak-1720-france-officials-dithered-sound-familiar

    L’autrice est historienne et prépare un livre sur le sujet (la #peste de #Provence de 1720). Elle dresse un parallèle avec les réactions (et absences de réactions) des #Etats-Unis de Trump (mais un parallèle avec la France et d’autres pays est faisable aussi) concernant l’épidémie de #Covid-19

    Retard de réaction et désinformation (avec l’aide de médecins) des officiels pour des raisons économiques,

    The city’s primary municipal magistrate, Jean-Baptiste Estelle, owned part of the ship as well as a large portion of its lucrative cargo. He used his influence to arrange for the premature unloading of the cargo into the city’s warehouses so the goods could be sold soon thereafter at the trade fair.

    The number of infections and deaths began to climb within days, and the threat to the economy of this major commercial port became all too real. Instead of undertaking emergency measures to try to contain the infection, officials launched an elaborate campaign of misinformation, going as far as hiring doctors to diagnose the disease as only a malignant fever instead of the plague.

    It wasn’t until two months after the first cases of bubonic plague appeared in Marseille that appropriate measures were undertaken. These included trade embargoes, quarantines, the prompt burial of corpses, the distribution of food and aid, and disinfection campaigns using fire, smoke, vinegar, or herbs. And the Grand Saint-Antoine was burned and sunk off the coast of Marseille.

    But by then it was too late. The epidemic went on to spread from town to town, and over the next two years took as many as 126,000 lives in Provence.

    This might sound familiar. The Trump administration’s slow response in acknowledging the Covid-19 pandemic has resulted in more deaths than may have otherwise resulted if the threat of the infection had been taken seriously from the very beginning. Instead, the president spent those crucial early weeks downplaying the risk of the coronavirus outbreak (in fact, he continues to do so). And when appropriate measures came, they came too late. What began as an outbreak turned into a massive public health crisis that is now far more difficult to track and contain.

    Rejeter la faute sur un pays étranger, en l’occurrence le Levant de l’époque (cette version est maintenue par Wikipedia français, même si la fin de la page rectifie un peu)

    Then, as now, people viewed diseases as coming from faraway lands, from “them,” not “us.” By the 1700s, the plague was sometimes even referred to as “la peste Levantina” or the Levantine plague, referring to the region of the world occupied by present-day Syria, Lebanon, Jordan, Israel, Palestine, and much of Turkey.

    Yet recent genetic studies have revealed that plague outbreaks throughout the early modern period of Europe, roughly between 1500 and 1800, could actually have come from plague reservoirs within the continent rather than on trade ships from the Levant. Such a possibility, though, would never have entered the minds of people living in Provence, who instead adopted an Orientalist narrative that survives to this day. Efforts to call SARS-CoV-2, the virus that causes Covid-19, the Chinese virus or Wuhan virus stem from a long history of epidemiological scapegoating — when, in fact, genetic testing recently revealed that most cases of Covid-19 in New York came from Europe, not Asia.

    L’épidémie a frappé essentiellement les plus pauvres,

    Then, as now, the idea that disease does not discriminate and affects everyone equally could not be further from the truth. During the Great Plague of Provence, wealthy residents in cities not only in France but all over Europe who worried that the plague would spread to their own regions, swiftly departed for the countryside, leaving in their wake both social and economic ruin. In the last few weeks, New Yorkers have done much the same thing, departing for destinations less affected by Covid-19.

    In 1720, one British observer remarked on the plague’s unequal effects: “‘Tis worthy of our Notice that in contagious…visitations…, the Weight of the Judgment generally falls heaviest upon the poor; not that it is more immediately sent…to them, but their unhappy Circumstances…expose them to it… The Rich, allarm’d by the Danger of the Infection, fly the infected Ground… By this means Trade stops, Employment ceases, and the Poor wanting Work, must of consequence have their Subsistance [sic] cut off. This immediately reduces Thousands of Families to inexpressible Misery and Distress.”

    Today, too, it is the poor, along with racial and ethnic minorities, who are suffering disproportionately from the health-related and economic effects of the pandemic in the United States and other countries.

    A l’époque, comme aujourd’hui, les fausses informations étaient nombreuses,

    Rampant misinformation is another theme that unites the Great Plague of Provence and the Covid-19 pandemic. In the 1720s, rumors and paranoia became a problem not only in France but all over Europe, as well as in the colonies in the Americas and Asia, as people struggled to separate fact from fiction. Many even complained of the dangers of lies during public health crises, as when one person protested in 1721: “Another great Cause of our present Terrors of the Plague is, the giving a too hasty Belief to every idle, ill-grounded Story concerning it…Thus we are liable to the Whimsey of every petulant News-Writer, who are made the Instruments of designing men, to bring the Plague amongst us, or drive it away again, as it may serve a wicked Turn.”

    Where social media platforms and right-wing populist outlets serve to amplify misinformation today, local newspapers, pamphlets, and old-fashioned word of mouth provided the disservice in the eighteenth century. While more limited in reach, the evils were the same.

    d’autres parallèles...,

    There are many other parallels between the two outbreaks, including the difficulty of obtaining accurate numbers of infections and deaths, the hiring of partisan doctors to support the government’s false claims, or the ways in which opportunists have often exploited disasters to achieve objectives that may not have been attainable before the emergency.

    Et une issue qui reste à se vérifier aujourd’hui,

    Here’s a final lesson that can be drawn from the Great Plague of Provence and the history of disease: No matter how terrible or how traumatic the pandemic, for the survivors things always go back to normal — or at least a reconfigured version of normal. For better or worse, people forget more quickly than perhaps they should, and the episode becomes a subject only for historians.

  • Affaire Zineb #Redouane – Intrigues et omerta au #parquet de #Marseille
    https://lemediapresse.fr/politique/affaire-zineb-redouane-intrigues-et-omerta-au-parquet-de-marseille

    Au point mort depuis 7 mois, les dernières révélations sur le dossier Zineb Redouane semblent en mesure de changer la donne. Alors que Le Média continue d’enquêter, la pression est désormais forte sur les autorités politiques, judiciaires et policières. L’affaire ayant pris une dimension nationale, on perçoit à Marseille les échos de ce revirement. Au tribunal, notamment, où des soupçons de dérapages policiers pèsent sur un autre dossier. Hier, il fallait être dans la rue et lire la presse pour toucher du doigt les trop nombreuses zones d’ombre.

    #Politique #Social #Algérie #Autopsie #Castaner #Gilets_Jaunes #IGPN #Justice #Lacrymo #Police #Provence #tapie #tarabeux

  • Loin de la terre promise

    Venus d’#Amérique_latine, des milliers de travailleurs et travailleuses récoltent les #fruits et #légumes de #Provence. Parfois confrontés à des employeurs malhonnêtes, certains ouvriers s’organisent.

    « En France, plus personne veut bosser dans l’#agriculture ! » Appuyé contre son tracteur sous le soleil écrasant de la fin d’été, L., maraîcher bio entre #Arles et #Avignon, se désole de la #pénurie de #main-d’œuvre française. Dans cette plaine fertile des #Bouches_du_Rhône, c’est le constat amer que font la plupart des agriculteurs. « Les Français, ils ne tiennent pas le coup ! » renchérit un de ses collègues. La solution : des #ouvriers_étrangers, bosseurs et pas exigeants.

    Après les Espagnols, les Portugais et les Marocains, ce sont des milliers de #travailleurs_sud-américains qui viennent dans le Sud de la France via des entreprises d’#intérim espagnoles comme #Terra_Fecundis, #Laboral_Terra ou #Eurofirm. Créées par des notables de la région de Murcia, Alicante ou Valence, dans le sillage de la crise du BTP de 2008 en Espagne qui a mis des milliers d’ouvriers sur le carreau, elles envoient dans toute l’Europe des travailleurs « en provenance de pays à faible coût », comme elles le mettent en avant auprès des agriculteurs.

    Des nouveaux travailleurs pas chers

    Côté agriculteurs, tout est facilité : même si le salaire horaire doit être désormais le même que celui des Français (lire ci-dessous), les boîtes d’intérim payent les cotisations sociales espagnoles, moins chères d’environ 10%. Entre l’exploitant et les travailleurs, aucun contrat individuel, mais une « commande » collective est passée auprès des entreprises espagnoles qui leur « livrent » les travailleurs en bus. L’agriculteur n’a plus qu’à régler la facture. Leur période d’embauche est calquée sur les besoins et les aléas de la production : ils sont donc révocables à tout moment.

    « Ce système arrange tout le monde ! constate Béatrice Mesini, sociologue. A la fois les agriculteurs qui ont tout à y gagner mais aussi les travailleurs eux-mêmes, qui sont très contents de pouvoir toucher 7,50 euros de l’heure pour vivre et rembourser leurs dettes au lieu de 3,50 à 5,50 euros en Espagne et encore moins chez eux en Amérique du Sud. »

    Des #abus et de la #surexploitation

    « Ils ne nous déclaraient que huit jours par mois alors qu’on travaillait tous les jours. » Sifrid

    Mais à quel prix ? Sous-déclaration des heures de travail, conditions de #logement déplorables, retenues démesurées sur le #salaire (la nourriture, les frais de santé, etc.)… Les accusations sont nombreuses. Rencontré à Beaucaire, Sifrid, Equatorien, raconte son arrivée en France en 2006, via Terra Fecundis (TF) : « Ils ne nous déclaraient que huit jours par mois alors qu’on travaillait tous les jours et parfois on n’était payés que plusieurs mois plus tard, dénonce le quadragénaire, le visage tanné par le soleil. En plus, ils prélèvent une somme pour les transports, pour le logement, pour tout ! Ils ne payent pas ­légalement ! »

    André Fadda, du syndicat CGT intérim 13, le confirme : « Dans le #travail_détaché, la première infraction qu’on note, tous secteurs confondus, c’est les amplitudes #horaires qui ne sont jamais respectées, dénonce-t-il. Ils peuvent parfois travailler jusqu’à 200, voire 250 heures par mois. »

    Des pratiques épinglées par la #justice

    La justice française s’est penchée sur le cas de ces entreprises espagnoles. En 2011, une information judiciaire pour #homicide involontaire est ouverte au Tribunal de Tarascon, à la suite de la #mort par #déshydratation d’#Iban_Elio_Granda_Maldonado, un travailleur TF. Aucune mesure n’a été prise à ce jour et la procédure s’éternise.

    A l’été 2017, la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille ouvre une #enquête pour « #dissimulation_d’activité » et « #fraude_au_détachement ». Rien n’en est encore ressorti. D’ailleurs, sur les 3000 contrôles effectués en 2016 dans des #exploitations_agricoles, seules 329 entreprises ont été déclarées en #infraction. TF brouille les pistes : elle reste injoignable à son siège espagnol de Murcia et son adresse française à Châteaurenard nous mène vers l’appartement d’un de ses salariés, qui confirme qu’il n’y a plus de bureaux ici depuis trois ans.

    Les pratiques douteuses de ces entreprises ont attiré l’œil de la Mutuelle sociale agricole (MSA) et de l’Inspection du travail dont les contrôles sont de plus en plus fréquents. Sont ciblés ceux faisant appel aux prestations de TF, Laboral Terra, etc. Ennuyés par ces contrôles, les agriculteurs commencent à se montrer réticents aux services de ces sociétés. Un exploitant ayant souhaité rester anonyme témoigne : « Parfois, j’embauche quelques Equatoriens. Avant, je le faisais via Terra Fecundis mais maintenant, je passe par un groupement d’employeurs de droit français : au moins, on ne risque plus une descente de gendarmes. »

    Lassés d’être considérés comme des « négriers » et des « esclavagistes », des exploitants visités en viennent à mettre dehors les journalistes de manière musclée : « Vous voyez la porte là ? Eh ben, vous la prenez. Basta, on en a marre de lire des conneries sur notre dos. » D’autres, un peu plus enclins à la discussion, finissent par confier leur désarroi : « On sait qu’il y a des pratiques anormales, mais nous on est réglo et ça se passe très bien. Et puis ils sont là pour bosser ! » Ceux-ci ont cessé de « se faire livrer » par Terra Fecundis et recrutent désormais leurs #saisonniers en direct.

    S’organiser pour se faire respecter

    Petit à petit, les Sud-Américains qui ont acquis la nationalité espagnole contournent le détachement et passent par #Réagir, un groupement d’employeurs agricoles départemental. Sous la serre, Manuel, Johana, Maula, Rolando et Gloria, en pleine plantation du fenouil, ne regrettent pas d’avoir quitté TF : « Ici au moins, nos heures supplémentaires sont payées et les jours fériés et les dimanches majorés. » Un cadre qui plaît aussi à leur employeur qui souligne que « le paiement des charges en France ouvre le droit à une couverture sociale et à une #mutuelle ».

    Pourtant, même là, la situation est loin d’être idéale et ne garantit pas toujours de meilleurs traitements au quotidien… Blanca (le prénom a été changé à la demande de la personne ndlr ) travaille dans une entreprise française de conditionnement de fruits et légumes dans la région d’Avignon : « Je travaille trois jours et demi par semaine mais entre 5h du matin et 19h, avec des pauses. Dans l’entreprise, on nous a dit qu’on ne pouvait pas travailler plus de 48h par semaine ! lance cette mère de famille en riant un peu jaune. Mais bon, moi ça m’arrange pour les enfants. »

    Même si très peu d’entre eux parlent le français, ces travailleurs commencent à connaître leurs droits et des formes d’organisation collective émergent. La #solidarité est forte : des #cagnottes sont montées pour aider certains à payer des frais médicaux, des tournois de volley sont organisés pour souffler, se retrouver… Et en profiter pour s’échanger des contacts de boulot. Lassé de se « faire voler par les entreprises espagnoles », Peters, ancien saisonnier de TF, a monté sa propre entreprise pour mettre directement les travailleurs et les agriculteurs en lien : « Comme je parle bien français, à force je connaissais les employeurs et ils faisaient directement appel à moi. Je me suis lancé. »

    De leur côté, Santiago et Nelly sont cofondateurs d’une toute récente association, #Latinos_Sin_Fronteras, à Beaucaire : « On ne veut pas être vus que comme des machines à travailler. On est aussi des musiciens, des peintres, et on veut promouvoir notre culture, explique Santiago. « On voudrait aussi proposer des cours de français », rajoute Nelly. Julien Sanchez, le maire (FN) de #Beaucaire, n’a pas l’air très disposé à les aider dans leurs démarches. Mais la dynamique est lancée et entre deux matches de volley, certains soufflent que malgré les pressions, ils aimeraient monter un syndicat…

    Le #détachement : une politique européenne

    Pensé à l’origine pour favoriser la circulation des travailleurs au sein de l’Union européenne, le détachement est mis en place en 1996 à travers une directive qui précise qu’un travailleur détaché est « tout travailleur qui, pendant une période limitée, exécute son travail sur le territoire d’un Etat membre autre que l’Etat sur le territoire duquel il travaille habituellement ». Accusé de favoriser le « #dumping_social », le texte est amendé en 2017 en proposant d’établir l’égalité de rémunération et de règles salariales entre travailleurs détachés et locaux, tout en maintenant le règlement des #cotisations_sociales dans le pays d’origine. Il limite aussi la durée du détachement à douze mois et compte « protéger les travailleurs de la fraude et de l’exploitation ».

    Ces règles ont été entérinées en juillet 2018 par une nouvelle directive. « Pour l’Europe, c’est un système de win win win ! explique la sociologue Béatrice Mesini. A la fois pour le pays d’origine, pour le pays récepteur et pour le pays de mise à disposition. Tout le monde est gagnant et c’est pour ça que ça marche. »

    En Europe, le nombre de #travailleurs_détachés a augmenté de 45% entre 2010 et 2014, passant de 1,3 à 1,9 million, contre 600 000 en 2007. Le Ministère du travail français en recensait 516 101 en 2017, soit deux fois plus qu’en 2016, alors qu’en PACA, dans le secteur agricole, ils étaient 67 357 à venir ramasser des fruits et légumes, soit 7,4% de l’emploi salarié régional


    https://lecourrier.ch/2018/10/07/loindelaterrepromise-france
    #travailleurs_étrangers #travail #exploitation #maraîchage
    cc @isskein

  • Tomates à la provençale
    http://www.cuisine-libre.fr/tomates-a-la-provencale

    Laver les tomates et les essuyer. Les couper en deux. Les presser légèrement pour faire sortir les graines et un peu de jus. Les renverser sur un torchon et les laisser égoutter quelques instants. Peler les gousses d’ail et les hacher finement. Ciseler le cerfeuil et le basilic. Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle ou un poêlon très large et bas. Poser les tomates dans le récipient de cuisson, face coupée contre le fond. Régler sur chaleur modérée et laisser cuire les tomates…

    #Tomate / #Provence, Végétalien (vegan), #Sans_viande, #Sans_œuf, #Végétarien, #Sans_lactose, #Sans_gluten, Mijoté

    #Végétalien_vegan_ #Mijoté

  • Vin d’orange
    http://www.cuisine-libre.fr/vin-d-orange

    Laver et couper les oranges en quartiers sans les peler. Couper le citron en rondelles sans le peler. Mettre les fruits dans une grande bonbonne en verre. Ajouter la gousse de #Vanille et mélanger, puis verser ensuite le #Vin_rouge. Boucher hermétiquement et laisser macérer au frais pendant 1 mois. Tapisser une passoire d’une mousseline et la poser dans une bassine. Y verser le contenu de la bonbonne et laver celle-ci. Verser le liquide obtenu à nouveau dans la bonbonne et ajouter le sucre.…

    Vanille, #Orange, Vin rouge, #Vins_et_cocktails / #Provence, #Sans_lactose, #Végétarien, #Sans_gluten, #Sans_œuf, #Végétalien, #Sans_viande, Marinade/Saumure, (...)

    #Marinade/Saumure #Noël

  • Salade niçoise
    http://www.cuisine-libre.fr/salade-nicoise

    À consommer sans modération en été, pour profiter des bons produits frais. Cuire les œufs (6 à 8 minutes après ébullition de l’eau) et les passer sous l’eau froide pour les refroidir. Peler et couper les tomates en quartiers, les saler et réserver. Peler et tailler le concombre en tranches fines, saler et réserver également. Tourner les artichauts, les couper en lamelles. Éplucher les févettes. Émincer le poivron et les oignons en fines rondelles. Écaler les œufs et les couper en quartiers. Frotter tout…

    #Tomate, #Artichaut, #Fèves, #Salades / Crudité, #Sans_gluten, #Plat_principal, #Sans_lactose, #Sans_viande, #Provence

    #Crudité

  • #Fleurs de courgette farcies
    http://www.cuisine-libre.fr/fleurs-de-courgette-farcies

    ... à commencer la veille ... Préparer la sauce et la farce à l’avance. Peler et épépiner les tomates, les passer au mixeur et ajouter le zeste du citron finement râpé. Délayer avec 10 cl d’huile d’olive et le jus du citron en fouettant vivement. Ajouter 4 feuilles de basilic ciselées, 1 cuillerée à soupe de persil haché et 1 gousse d’ail hachée, saler et poivrer. Mettre cette sauce au réfrigérateur. Laver et essuyer les courgettes. Les hacher grossièrement. Peler et hacher les gousses d’ail restantes. Faire…

    Fleurs / #Provence, #Printemps, #Sans_viande, #Sans_lactose, #Four, #Plat_principal

  • Daube provençale
    http://www.cuisine-libre.fr/daube-provencale

    Dans une cocotte en fonte, faire revenir à feu vif la viande débitée en morceaux moyens dans un peu d’huile d’olive. Quand les morceaux sont dorés, réduire le feu puis ajouter l’oignon coupé en rondelles, les carottes et le céleri débités en tronçons. Laisser fondre l’oignon quelques minutes à feu doux puis singer avec la farine. Mouiller ensuite avec le vin et deux verres d’eau : la viande doit largement baigner. Ajouter l’ail (écrasé sur la planche à découper avec le plat du couteau), l’écorce…

    #Bœuf, #Râgoûts / #Sans_œuf, Mijoté, #Plat_principal, #Provence

    #Mijoté

  • Des acteurs de poids sur le littoral : les petits #propriétaires_immobiliers. Application au #littoral provençal et azuréen

    Partant du constat que l’urbanisation du littoral méditerranéen a essentiellement procédé de la construction de logements, l’article livre une analyse du poids des particuliers propriétaires à partir de l’analyse des fichiers MAJIC. Une fois dépassée la complexité liée à l’exploitation de ces fichiers fiscaux, cette source offre un accès à de riches informations sur la propriété. Ainsi, il est mis en évidence que les propriétaires d’un seul logement, occupant leur bien, généralement un appartement, sont majoritaires sur le littoral. Au delà de ce profil moyen, ce travail montre que les propriétaires ont des caractéristiques différentes selon les espaces, y compris sur le littoral où les caractéristiques sont supposées homogènes. L’article souligne les enjeux de cette privatisation de l’espace par les petits propriétaires du point de vue de l’aménagement et la nécessité d’affiner la connaissance du fonctionnement de ce territoire.

    http://cybergeo.revues.org/28394
    #Provence #Côte_d'Azur #cartographie #visualisation

  • Welcome to beautiful Provence

    https://www.youtube.com/watch?v=02Aon9nq-Gw

    Provence is one of the most sought-after French regions of foreigners and French people : sun, flavors, scents, lazing around.

    La Provence est l’une des régions françaises les plus prisées des étrangers et des français eux-mêmes : soleil, saveurs, senteurs, farniente.

    Mais c’est aussi la région la plus nucléarisée d’Europe.

    But it is also the most nuclearized region in Europe.

    #Provence, #nucléaire.

  • Face au #FN, l’équation impossible de #Christian_Estrosi
    https://www.mediapart.fr/journal/france/300417/face-au-fn-l-equation-impossible-de-christian-estrosi

    Figure de la « #droite décomplexée », Christian Estrosi veut aujourd’hui s’imposer comme le héraut de la bataille contre l’extrême droite. Une posture qui ne laisse pas d’étonner tous ceux qui ont suivi son cheminement politique, de Jacques Médecin qui disait partager les thèses du FN « à 99,9 % », à Nicolas Sarkozy qui en a repris les mots et les idées.

    #France #Eric_Ciotti #extrême_droite #Les_Républicains #LR #Nice #PACA #Provence-Alpes-Côte_d'Azur

  • En #PACA, la #droite abandonne le terrain au #FN
    https://www.mediapart.fr/journal/france/030417/en-paca-la-droite-abandonne-le-terrain-au-fn

    En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme ailleurs, #François_Fillon remplit les salles de ses meetings. Mais sur le terrain, c’est morne plaine. Pas un tract, pas une affiche, pas un militant #LR à l’horizon. Le #Front_national est en revanche extrêmement présent. Et connaît un succès grandissant. Permanence LR de #Nice. © ES

    #France #Christian_Estrosi #Emmanuel_Macron #Eric_Ciotti #extrême_droite #Les_Républicains #Marine_Le_Pen #présidentielle_2017 #Provence-Alpes-Côte_d'Azur #Toulon

  • Le petit Chaperon Rouge - RADIORAGEUSES
    http://www.radiorageuses.net/spip.php?article708

    Écouter le petit Chaperon Rouge version 2017 dans l’émission radio "Comme un poisson sans bicyclette"
    Les parfums sonores de la Provence sur Radio Zinzine

    Un petit Chaperon rouge, revisité par les féministes de « Comme un poisson sans bicyclette ».
    Dans ce conte vous pouvez entendre :
    Quelques morceaux en formes de poires de Desirs Chroniques Quartet
    Y’a des loups des Castafiores Bazooka.
    Bonne écoute !
    http://www.zinzine.domainepublic.net/emissions/CUP/2016/ChaperonRouge.mp3
    11:00

    #Provence #radio #zinzine #Forcalquier #Chaperon #rouge #radiorageuses #MP3

  • La gestion #Estrosi est une nouvelle fois étrillée dans un rapport
    https://www.mediapart.fr/journal/france/180117/la-gestion-estrosi-est-une-nouvelle-fois-etrillee-dans-un-rapport

    Le prince Albert et Christian Estrosi (à dr.), à #Auron, en janvier 2016. © Photo issue du Jaguar Land Rover French Riviera Après le grand stade de #Nice, les parkings et les comptes municipaux, la #chambre_régionale_des_comptes #Provence-Alpes-Côte_d’Azur vient de publier un rapport très critique sur la gestion des stations de ski du #Mercantour par Christian Estrosi. La CRC pointe des « irrégularités » dans les comptes.

    #France #Isola_2000

  • La dernière maison de l’écrivain James #Baldwin est squattée par une militante. Shanon #Cain a décidé d’occuper la dernière demeure de James Baldwin à Saint-Paul De Vence, où des travaux de transformation en appartements ont déjà commencé.

    Artist Statement - His Place in #Provence
    http://hisplaceinprovence.org/the-squat/artists-statement

    I think about the bulldozer operators who knocked down half of this house. I think of the pillagers who stripped the house of its precious metals. I think of the government officials who approved the building plans. I think of the hundreds of Baldwin aficionados worldwide who knew the story of this house and sat in silence, inaction, or worse, whose personal agendas took precedence. I think about the times that I, too, turned away from a cause I believe in. Mostly, though, I think of the corporation out to turn this historic property into nineteen of the ugliest condos you’ve ever seen. I think of the individual at the land speculation company who made and carried out illegal plans to knock down those wings, who delivered the orders to destroy the patios. To demolish the old stone stables. To burn the ancient Cyprus trees. To leave the house and its stunning nineteenth-century Italian frescoes unprotected, windows and doors wide open year after year. To order Baldwin’s study and living quarters demolished. To him I say this: kindly suck my dick, you greedy fuc

  • Bohémienne d’aubergines
    http://www.cuisine-libre.fr/bohemienne-d-aubergines

    Des aubergines à la #Tomate, tout simplement ! Équeuttez et lavez les aubergines, sans les peler, et coupez-les en gros cubes. Lavez et coupez les tomates en dés. Pelez et émincez l’oignon et l’ail. Dans une cocotte, faites revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive. Quand il est fondu, ajoutez l’aubergine et faites revenir 5 minutes. Ajoutez les tomates et l’ail. Salez. Versez l’eau. Laissez mijoter cocotte fermée, à feu doux, en remuant régulièrement à l’aide d’une spatule en bois. Finissez la (...)

    Tomate, #Aubergine, #Râgoûts / #Végétarien, #Sans_lactose, #Plat_principal, Été, #Sans_viande, #Sans_œuf, #Sans_gluten, Mijoté, (...)

    #Été #Mijoté #Provence

  • #PACA : Estrosi se déguise en « résistant » pour draguer la gauche
    https://www.mediapart.fr/journal/france/101215/paca-estrosi-se-deguise-en-resistant-pour-draguer-la-gauche

    Conférence de presse de #Christian_Estrosi à #Marseille, le 8 décembre. © Reuters Le maire de #Nice parie sur le ralliement des voix de gauche en se posant en « résistant » face à la frontiste Marion Maréchal-Le Pen, arrivée en tête au premier tour des régionales. Pour ce faire, il prend ses distances avec l’ultra-droitisation de Nicolas Sarkozy. Mais au sein du PS, qui a retiré sa liste, et plus largement à gauche, personne n’est dupe. Et les débats sont vifs.

    #France #droite #élections_régionales_2015 #FN #Les_Républicains #LR #Marion_Maréchal-Le_Pen #politique #Provence-Alpes-Côte_d'Azur #UMP

  • En région #PACA, Estrosi ose la carte « résistance » face au Front national
    https://www.mediapart.fr/journal/france/101215/en-region-paca-estrosi-ose-la-carte-resistance-face-au-front-national

    Conférence de presse de #Christian_Estrosi à #Marseille, le 8 décembre. © Reuters Le maire de #Nice parie sur le ralliement des voix de gauche en se posant en « résistant »face à la frontiste #Marion_Maréchal-Le_Pen, arrivée en tête au premier tour des régionales. Pour ce faire, il prend ses distances avec l’ultra-droitisation de Nicolas Sarkozy. Mais au sein du PS, qui a retiré sa liste, et plus largement à gauche, personne n’est dupe. Et les débats sont vifs.

    #France #droite #élections_régionales_2015 #FN #Les_Républicains #LR #politique #Provence-Alpes-Côte_d'Azur #UMP

  • Conférence Europe et immigration
    http://www.uef.fr/conference-europe-et-immigration

    Les Jeunes Européens Fédéralistes Italiens (JEF-Italie) en association entres autres avec l’Union des Fédéralistes européens (UEF-France) organise une conférence sur l’Europe et l’immigration. Cette conférence a lieu le samedi 7 novembre, de 16h à 19h, à Ventimille, en Italie L’ensemble des informations sont disponibles ici : https://www.facebook.com/events/1052437018101446 Adresse complète : Dopolavoro Ferroviario, Piazza Cesare Battisti 23 La JEF Italie et l’Union des Fédéralistes européens (UEF) (...)

    #Régions

    / #Provence-Alpes-Côte_d'Azur

  • #Noël : provocation ou défi de l’hémisphère nord... Lire #Les_trois_messes_basses.
    http://www.larevuedesressources.org/noel-provocation-ou-defi-de-l-hemisphere-nord-lire-les-trois-m

    CARTE DE NOËL Hélas, que faire de fort pour empêcher les guerres et la misère quand elles submergent le monde, conséquence de l’humain contre ses propres organisations maîtrisées par la conscience critique, et contre le vivant ? Au moment où les effets des plus grandes prédations de l’homme par l’homme apparaissent sur toute la terre, hégémonie plus puissante que tous les opiums de l’imaginaire des peuples rassemblés, je veux dire tant les marchandises du capital dont les processus globalisés (...)

    #Interventions

    / #Littérature, #XIXe_siècle, #Conte, Noël, #Alphonse_Daudet, #Lettres_de_mon_moulin, Les trois messes basses, Provence (...)

    #Provence_France_