provinceorstate:michigan

  • Swine flu now perennial threat | Latest News & Updates at Daily News & Analysis
    http://www.dnaindia.com/health/report-swine-flu-now-perennial-threat-2528910

    The #H1N1 Swine Flu virus has mutated yet again, and now the disease isn’t seasonal anymore, experts have confirmed. The new strain, called Michigan, was discovered in India earlier this year. The California strain of the disease has existed since 2009.

    This year, so far, 15,121 people in the country and 928 in the National Capital have fallen prey to the disease, which has claimed 736 lives.


  • Let Syrians Settle Detroit

    Syrian refugees would be an ideal community to realize this goal, as Arab-Americans are already a vibrant and successful presence in the Detroit metropolitan area. A 2003 survey by the University of Michigan of 1,016 members of this community (58 percent of whom were Christian, and 42 percent Muslim) found that 19 percent were entrepreneurs and that the median household income was $50,000 to $75,000 per year.

    https://static01.nyt.com/images/2015/05/15/opinion/15laitin/15laitin-master1050.jpg
    https://www.nytimes.com/2015/05/15/opinion/let-syrians-settle-detroit.html

    #réfugiés #économie #asile #migrations #Detroit #ouverture_des_frontières #frontières #bénéfice #ghost-town #renaissance #travail


  • Adam Savage Nerds Out Over Vinyl Record-Making with Jack White
    http://makezine.com/2017/08/10/adam-savage-nerds-out-over-vinyl-record-making-with-jack-white

    In this wonderful and inspiring Tested video, our favorite Virgil of science and technology, Adam Savage, takes us on a journey into the world of Jack White’s Third Man Records in Detroit, Michigan. In the almost 30-minute episode, Adam records a song, talks with Jack White (former White Stripe’s frontman, now record company frontman) about the existential pleasures of analog recording, and then gets a thorough tour of the Third Man Records pressing plant. How thorough? So much so that Adam even nerds out over the boiler room!

    https://www.youtube.com/watch?v=PF4A4wdnXkU


    #technique #audio #vinyl #enregistrement #analogique #pressage #acetate

    For anyone interested in analog recording and record pressing technology, this video is a treasure trove. Jack and Adam have a fascinating discussion about the strengths and limitations of the analog recording process and how all of the format’s eccentricities add to the charm (and “soul”) of the resulting sound. They also talk about urgency in art and whether a lot of that is missing in today’s digital media where everything can be easily copied and corrected. Back when studio time was expensive, equipment was fickle, and albums were recorded in a matter of days and weeks, instead of months and years, that urgency resulted in a kind of artistic product we rarely experience nowadays.

    While at Third Man, Adam records a song, the Milk Carton Kids’ Brain Candy, and then watches the engineering of the track and the cutting of the stamper (the master from which the vinyl will be molded). From there, Adam gets a full tour of the pressing plant as they walk through every step of the vinyl record manufacturing process. One of the many impressive things about the plant is that they recycle everything; nothing goes to waste. Even the center of rejected records, with their paper labels, are punched out and sold as coasters in the Third Man Records store while the rest of the vinyl is chopped up and reused.


  • Ralph Nader : Les démocrates sont incapables de défendre les Etats-Unis face aux républicains “le plus brutal” de l’histoire The Intercept, Jon Schwarz, 25-06-2017 Traduction Les Crises
    https://www.les-crises.fr/ralph-nader-les-democrates-sont-incapables-de-defendre-les-etats-unis-fac

    LE PARTI DÉMOCRATE est à son niveau le plus bas de mémoire d’homme. Il a perdu la Maison-Blanche et les deux chambres du Congrès. A l’échelle de l’État, il s’agit du niveau le plus bas depuis 1920. Et aujourd’hui en 2017 les Démocrates n’ont gagné aucune des 4 élections spéciales destinées à élire les remplaçants des membres républicains du congrès qui ont rejoint l’administration de Trump.
    Comment en est-on arrivé là ? Personne dans le Parti démocrate ne va poser la question, mais peut être le devrait-on et c’est ce que fait le légendaire défenseur des consommateurs, trois fois candidat aux élections présidentielles, Ralph Nader.

    Nader, âgé maintenant de 83 ans et installé à Washington D.C depuis plus de 50 ans, a été aux premières loges de la lente chute des Démocrates. Après ses révélations explosives sur l’industrie automobile américaine dans son livre « Ces voitures qui tuent », lui et ses organisations ont collaboré avec les Démocrates du Congrès pour passer un kyrielle de lois visant à protéger l’environnement, les consommateurs et les lanceurs d’alerte. Le journaliste William Greider a dit de lui qu’il était l’un des trois plus grands modèles du militantisme démocratique, avec Saul Alinsky et Martin Luther King Jr. D’un autre côté, le « Memo Powell » de 1971, qui pose les bases d’une résurgence des droits des entreprises, le considère comme l’ennemi principal du « système » et l’appelle « l’unique opposant efficace au pouvoir des entreprises américaines ».
    https://cdn01.theintercept.com/wp-uploads/sites/1/2017/06/ralph-nader-1498252482-article-header.jpg
    Quoi qu’il en soit, Nader est bien évidemment devenu persona non grata dans le Parti démocrate depuis ses candidatures pour le Parti vert dans les années 2000. George W. Bush a officiellement battu Al Gore en Floride de 537 voix, avec les votes électoraux menant Bush à la Maison-Blanche bien que ce dernier n’ait pas gagné le vote populaire. En réalité, cependant, une étude approfondie, peu remarquée, publiée peu après le 11 Septembre a établi que Gore aurait gagné en Floride si tous les votes contestés avaient été recomptés.
    Les démocrates ont fustigé Nader, qui a obtenu 97 000 votes en Floride, pour avoir permis l’élection de Bush. Puisqu’ il est impossible de refaire l’histoire, il n’y a aucune manière de savoir si Gore aurait gagné sans la candidature de Nader. Certes il aurait pu gagner, mais il est possible aussi que, sans la menace Nader, qui a beaucoup poussé Gore à prendre des positions plus populaires, plus progressistes, le candidat démocrate aurait fait un score encore pire avec une élection où Nader n’aurait pas figuré.

    En tout cas, il est maintenant incontestable que le Parti démocrate a d’importants problèmes qui ne peuvent être imputés à ce qu’a fait Ralph Nader en 2000. Dans une interview récente, Nader, toujours très bien informé et riche d’une expérience de plusieurs dizaines d’années, donne son opinion sur la manière dont les États-Unis en sont arrivés là dans le domaine politique :

    JON SCHWARZ  : Je suis intéressé par l’histoire des Démocrates cédant à la pression, devenant de plus en plus désireux de faire tout ce que la droite veut, lors de ces 40 dernières années. Prenons les récentes histoires à propos de Jared Kushner. Quelle que soit l’ultime réalité ici, je pense qu’il est juste de dire que si un président démocrate avait désigné son gendre à un poste de grand pouvoir à la Maison-Blanche – si Hillary Clinton avait désigné Marc Mezvinsky le mari de Chelsea – et si les péripéties sur sa tentative de mettre en place des liens informels avec la Russie étaient sorties dans le Washington Post et le New York Times, il aurait été mis à la porte avant la fin de la journée.

    RALPH NADER  : Voulez-vous que je vous raconte l’histoire du déclin et de la décadence du Parti Démocrate ? Je vais vous donner les boulets que traîne le Parti Démocrate qui sont des événements marquants.
    Le premier grand événement fut en 1971. Tony Coelho, qui était un membre californien du Congrès, et qui s’occupait de la trésorerie de campagne des Démocrates, a convaincu les Démocrates qu’ils devraient solliciter l’argent des entreprises, et qu’ils pourraient grâce à des levées de fonds obtenir beaucoup d’argent. Pourquoi les laisser aux Républicains et simplement miser sur le socle des syndicats pour le financement, quand vous avez un énorme pot de miel dans le milieu des affaires ?

    Et ils l’ont fait. Et j’ai pu voir la différence presque immédiatement. Premièrement, ils ont perdu l’élection face à Reagan. Et ensuite ils ont commencé à devenir plus faibles au congrès. A ce moment, 1980, quelques-uns de nos plus grands alliés perdirent après la victoire écrasante de Reagan face à Carter, nous avions perdu le sénateur [Gaylord] Nelson, le sénateur [Warren] Magnuson, le sénateur [Frank] Church. Nous avions davantage de difficultés pour obtenir des audiences devant le Congrès à propos des malversations des sociétés par les dirigeants Démocrates [commission du congrès]. Quand les Démocrates regagnèrent la Maison-Blanche [en 1992] vous pouviez voir la différence dans les nominations pour les agences de réglementation, la difficulté pour leur faire améliorer la santé et les réglementations de sécurité.

    Le second boulet est le fait qu’ils ne savaient pas comment traiter avec Reagan. Et les Républicains en prirent note. Cela veut dire paroles douces, sourires… Vous pouvez dire des choses terribles et faire des choses terribles aussi longtemps que vous avez ce genre de présentation.

    [Les Démocrates] continuaient de penser que les conservateurs Républicains étaient ternes, stupides et sans humour. Ils ne s’étaient pas adaptés.

    Ronald Reagan battant le président Jimmy Carter le 4 novembre. Reagan est montré tenant une copie du 4 novembre de The News World, prédisant sa victoire écrasante sur Carter pour l’élection du Président des États-Unis. Ronald Reagan tient une copie du 4 novembre de The News World prédisant sa victoire écrasante sur Carter pour l’élection du président des États-Unis.

    RN  : De plus en plus ils commencèrent à juger leur opposition face aux Républicains à travers la quantité d’argent qu’ils levaient. Vous parliez à [Marcy] Kaptur de Cleveland, elle disait, nous allons au « caucus » démocrate à la Chambre des Représentants, nous y allons pour parler d’argent, nous continuons de parler d’argent, et nous allons sortir avec notre part d’argent…

    La conséquence est que cela a fait sortir les questions économiques de la table, celles-là qui ont permis aux Démocrates de gagner encore et encore dans les années 30 et 40. Les questions sur le travail, les questions sur le salaire minimum, la question de l’assurance maladie, les questions sur les pensions. Et ce fut bien sûr une grande aubaine pour le parti Républicain car le parti Républicain ne pouvait faire face sur la question économique. Ils faisaient face sur la question raciale, sur la question de l’intolérance, et c’est comme cela qu’ils ont commencé à prendre un contrôle sur le solide Sud démocrate après le vote des lois sur les droits civils.

    Lever de l’argent de Wall Street, des compagnies pharmaceutiques, des compagnies d’assurance santé, des sociétés énergétiques, éloignaient les Démocrates de leur principal avantage sur les Républicains, qui est, dans le langage de Roosevelt : « Le Parti Démocrate est le parti des familles de travailleurs, les Républicains sont le parti des riches ». Cela s’est complètement inversé et a laissé les Démocrates extrêmement vulnérables.

    Cela a eu pour conséquence de les faire reculer géographiquement, vers la côte est, la côte ouest et autres.

    Et ils ont créé un autre boulet : ils n’ont pas fait de campagne [présidentielle] dans les 50 États. Si vous ne faites pas campagne dans les 50 États, premièrement vous renforcez le parti adverse dans ces États que vous avez abandonnés, ils peuvent donc prendre ces États pour acquis et se concentrer sur les États qui sont dans la zone grise. C’était le raté numéro un.

    Le raté numéro deux est ce que Ben Barnes, le politicien averti au Texas, m’a dit. Il m’a dit, quand vous ne vous battez pas pour la présidentielle au Texas, cela pourrit tout le parti… jusqu’aux maires et conseils municipaux. Ainsi cela répète cette décadence et perte de pouvoir pour les années futures.

    Quand ils ont abandonné les États rouges, ils ont abandonné cinq États dans la zone de Rocky Mountain et ont commencé déjà avec un handicap de 9 ou 10 sénateurs.

    Vous devez vous souvenir de votre histoire, les deux sénateurs du Montana étaient Démocrates, le Sénateur Church de l’Idaho était un Démocrate, le Sénateur Frank Moss, grand défenseur des consommateurs, un Démocrate de l’Utah. Maintenant il n’y a presque plus personne. Les deux sénateurs du Wyoming sont Républicains, les deux sénateurs du Montana sont Républicains [John Tester,le sénateur principal du Montana, est un Démocrate], les deux sénateurs de l’Utah sont Républicains. Je pense que les Démocrates ont un siège au Colorado. Ensuite vous descendez en Arizona et c’est deux Républicains.

    Ainsi ils n’ont jamais été à l’abri d’un veto de l’opposition même à leur apogée au Sénat. Et bien sûr plus tard lorsqu’ils n’étaient pas à leur apogée cela leur coûté le Sénat encore et encore. Et maintenant ils sont dans un grand trou, avec la débâcle aux sénatoriales de 2016, ils font face à trois fois plus de Démocrates pour une réélection en 2018.
    Le [troisième] boulet est qu’ils ont décidé de faire campagne à la télévision, avec des consultants politiques les influençant et recevant leurs parts de 15-20 pour cent. Quand vous faites campagne à la télévision, avec des slogans, vous ne faites pas campagne sur de la politique.

    Le boulet suivant, les syndicats ont commencé à devenir faibles, faibles en nombre et faibles en leadership. Ils ont commencé à verser beaucoup d’argent aux Démocrates pour la télévision. Et en même temps qu’ils s’affaiblissaient ils perdirent leur capacité de mobilisation populaire au nom des Démocrates.

    Les Démocrates avaient initié le procédé où le message précède la politique. Non – la politique précède le message. Cela signifie qu’ils continuent de dire à quel point les Républicains sont mauvais. Ils ont fait campagne non pas en disant, regardez comme nous sommes bons, nous allons vous apporter l’assistance médicale [à tous], nous allons sévir face aux crimes des sociétés contre les travailleurs et les consommateurs et l’environnement, volant, mentant, vous trompant. Nous allons vous donner un salaire minimum. Nous allons avoir une défense moins importante, une meilleure défense, et investir un peu de cet argent et commencer à reconstruire vos écoles et ponts et systèmes d’eau et d’assainissement, et librairies, et cliniques.

    Au lieu de dire cela, ils ont fait campagne en disant « Pouvez-vous croire à quel point les Républicains sont mauvais ? » Un fois cela dit, ils ont piégé leur aile progressiste, car leur aile progressiste est le seul segment qui peut changer le parti en un formidable opposant. Car ils ont dit à leur aile progressiste : « vous n’avez nulle part où aller, fichez-nous la paix ».

    Et cela nous amène aux boucs émissaires de ces 20 dernières années. « Oh, c’est Nader, oh, c’est les frères Koch, oh, c’est le collège électoral, oh, c’est de la misogynie, oh, ce sont les lamentables rednecks ». Ils ne se sont jamais regardés dans la glace.

    Le bouton de campagne pour Ralph Nader, qui se présentait comme le candidat du Parti Vert au élections présidentielles de 2000.

    RN  : Les Républicains, quand ils perdent, ils se battent sur les idées, aussi terrifiantes soit-elles. Les idées du Tea Party, les idées libertaires, les mornes idées républicaines. Ils se battent. Mais les Démocrates veulent de l’uniformité, ils veulent faire taire les gens. Ainsi ils ont la transition la plus défectueuse de toutes. Ils ont la transition de Nancy Pelosi à Nancy Pelosi, quatre fois perdante face au pire Parti Républicain de l’histoire du Parti Républicain.

    Si vous mettiez aujourd’hui des politiques Républicains d’avant le fantôme de Teddy Roosevelt, Dwight Eisenhower, et « Mr Conservateur » le sénateur Robert Taft, ils se retourneraient dans leurs tombes. C’est la forme radicalement extrémiste, cruelle, vicieuse, Wall Street, militariste du parti républicain. Cela aurait signifié que les Démocrates les auraient écrasés. Ils ne les auraient pas juste battus, ils les auraient écrasés dans le corps législatif dans tout le pays, les gouverneurs, le Président et le congrès.
    Mais non, ce sont toujours les boucs émissaires. Peut-être que Jill Stein, le petit Parti Vert, ont pris la Pennsylvanie et le Michigan au faucon Hillary.

    JS  : Les Démocrates semblent avoir assimilé les vues des Républicains sur tout ce qui concerne l’armée.

    RN  : [Un autre] boulet est qu’ils ne se sont jamais différenciés des Républicains sur la politique militaire étrangère – car ils étaient comme eux. Ils n’ont jamais remis en question le budget de l’armée, ils n’ont jamais remis en question la politique étrangère militarisée, comme le faucon Hillary sur la Libye, qui fit peur aux généraux et fuir [le secrétaire à la défense Robert] Gates qui s’était opposé à ce qu’elle aille à la Maison-Blanche pour [prôner] le renversement du régime, métastasant la violence dans sept ou huit pays africains à ce jour.
    Ainsi ils ont abandonné la politique étrangère et militaire, car ils recevaient de l’argent de Lockheed et Boeing et General Dynamics et Raytheon et d’autres. Même Elizabeth Warren quand elle a eu sa chance commença en discutant du maintien de ces contrats avec Raytheon. Voilà l’aile gauche du parti discutant avec la société Raytheon, qui est le plus grand gâchis de subvention à l’est du Pécos.

    [Un autre] boulet est : personne n’a été viré. Ils enchaînent défaite après défaite, et ne peuvent pas remplacer leurs compères par de nouvelles personnes, vigoureuses, énergiques. Même chose pour les syndicats. Ils [gardent leurs positions] des années 80 peu importe à quel point le syndicat est décalé de la réalité. Vous n’êtes pas viré quelle que soit l’envergure de la perte, à l’inverse du milieu des affaires, où vous vous faites virer.

    Le dernier boulet est qu’ils prennent leurs précautions en harcelant les tierces partis progressistes afin que ces tierces partis ne les dépassent pas. Je suis un expert dans ce domaine. Ils ont essayé de les faire disparaître du vote. Nous avions eu 24 poursuites judiciaires en 12 semaines durant l’été 2004 par le Parti démocrate pour nous faire disparaître du vote dans des dizaines d’États. Même si nous n’avions que 5 pour cent, 6 pour cent de votes, ils subiraient une forte pression pour changer de direction et changer leurs pratiques car il y aurait assez d’électeurs américains pour dire aux Démocrates, « nous avons un autre endroit où aller », un troisième parti viable. Ils les harcèlent, violent les libertés civiles, ils utilisent leurs juges Démocrates désignés pour rendre de mauvais jugements ou les harceler de dépositions. Avant que [les troisièmes partis] soient liquidés, c’est de toute façon la Fête du travail et ils ont une campagne de huit semaines.

    Il y a certaines personnes qui pensent que le Parti démocrate peut être réformé de l’intérieur sans changer le personnel. Je leur dis bonne chance. Que s’est-il passé ces 20 dernières années ? Ils se sont retranchés davantage. Débarrassez-vous de Pelosi, vous avez Steny Hoyer. Débarrassez-vous d’Harry Reid, vous avez [Charles] Schumer. Bonne chance.

    Malheureusement, en résumé, les Démocrates sont incapables de défendre les États-Unis d’Amérique du [Parti Républicain] le plus vicieux, ignorant, soumis aux entreprises, militariste, anti-syndical, contre les intérêts du consommateur, anti-environnement, contre la postérité, de l’histoire.

    Article original : https://theintercept.com/2017/06/25/ralph-nader-the-democrats-are-unable-to-defend-the-u-s-from-the-most-v
    #USA #républicains #démocrates #Ralph_Nader


  • Le Libre Accès et la « Grande Conversation » scientifique - Parcours numériques
    http://parcoursnumeriques-pum.ca/le-libre-acces-et-la-grande-conversation-scientifique

    Par Jean-Claude Guédon, une histoire synthétique de l’accès libre aux publications

    Ce texte, on l’aura vu, positionne le libre accès comme une facette fondamentale, indispensable, incontournable en fait, d’un passage réussi au numérique, du moins dans les domaines associés à la recherche. En effet, en recherche, ce qui prime, ce ne sont ni les vecteurs, ni les dispositifs, et encore moins les institutions sur lesquelles s’appuyaient autrefois les centres d’où partaient les imprimés scientifiques ou savants, mais bien plutôt les processus au travers desquels se constitue cette « Grande Conversation » qui forme le pivot de l’argument de ce texte. Le libre accès découle directement et nécessairement des besoins de la « Grande Conversation », et l’évolution des dix dernières années démontre en fait que, petit à petit, sa logique se renforce et s’impose. Parfois, cela se passe en bousculant des ordres établis : ainsi, les métiers regroupés dans une maison d’édition traditionnelle sont en train de se redistribuer différemment au sein d’entités beaucoup plus proches des milieux de la recherche. Les nouvelles alliances entre presses universitaires et bibliothèques, par exemple à l’Université du Michigan, en témoignent. Ainsi, des formes de contrôle sur les questions admissibles ou intéressantes en recherche se voient contournées ou transformées par l’invention de nouvelles formes de vecteurs, ou par la prise en charge de certaines formes de traitement de documents par des algorithmes. Cela dit, il faut toujours dépasser tout réflexe nous confinant aux « incunables numériques » pour garder les yeux fixés sur le bon compas, celui qui pointe vers les promesses d’une intelligence humaine réellement et universellement distribuée. Utopie ? Sans doute ! Mais la communauté des chercheurs s’est constituée sur la base d’une utopie sociale qu’a bien décrite le sociologue R.K. Merton. Et le fil allant de la « Nouvelle Atlantide [réf41] » de F. Bacon aux structures de la Société royale de Londres [réf42] demeure visible.

    #Libre_accès #Communication_scientifique #Histoire_OA


  • Clinton lost because PA, WI, and MI have high casualty rates and saw her as pro-war, study says
    http://mondoweiss.net/2017/07/clinton-because-communities

    Now an important new study has come out showing that Clinton paid for this arrogance: professors argue that Clinton lost the battleground states of Wisconsin, Pennsylvania, and Michigan in last year’s presidential election because they had some of the highest casualty rates during the Iraq and Afghanistan wars and voters there saw Clinton as the pro-war candidate.

    By contrast, her pro-war positions did not hurt her in New York, New Jersey, Connecticut, and California, the study says; because those states were relatively unscathed by the Middle East wars.


  • Battlefield Casualties and Ballot Box Defeat: Did the Bush-Obama Wars Cost Clinton the White House? by Douglas L. Kriner, Francis X. Shen :: SSRN
    https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2989040

    Clinton lost because PA, WI, and MI have high casualty rates and saw her as pro-war, study says – Mondoweiss
    http://mondoweiss.net/2017/07/clinton-because-communities
    http://19453-presscdn.pagely.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2017/07/Hillary-Clinton-Rally-640x360.jpg

    Last fall I winced whenever Hillary Clinton or her surrogates promised regime change in Syria. Don’t these people get it? Americans don’t want to be waging more wars in the Middle East.

    Now an important new study has come out showing that Clinton paid for this arrogance: professors argue that Clinton lost the battleground states of Wisconsin, Pennsylvania, and Michigan in last year’s presidential election because they had some of the highest casualty rates during the Iraq and Afghanistan wars and voters there saw Clinton as the pro-war candidate.

    By contrast, her pro-war positions did not hurt her in New York, New Jersey, Connecticut, and California, the study says; because those states were relatively unscathed by the Middle East wars.


  • Archive of Malian Photography
    http://amp.matrix.msu.edu
    Les maliens et les maliennes sont riches de leurs grands photographes, et chanceux d’avoir une Maison Africaine de la Photographie qui s’est associée avec l’Université de l’Etat du Michigan pour numériser et archiver en ligne le travail des grands noms de la photographie malienne : Mamadou Cissé, Adama Kouyaté, Abdourahmane Sakaly, Malick Sidibé et Tijani Sitou ; pour l’instant environ 28 000 photos de Mamadou Cissé and Abdourahmane Sakaly sont accessibles. A terme se sont 100 000 photos de tous ces photographes qui seront en ligne.
    http://kora.matrix.msu.edu/files/119/751/77-2EF-1F-247-EAP449_fev58_00545_Slider.jpg
    #Patrimoine #Afrique #Mali #Photographe #CultureAfricaine


  • Avec #Abdul_El-Sayed, la gauche américaine cherche son renouveau
    https://www.mediapart.fr/journal/international/310517/avec-abdul-el-sayed-la-gauche-americaine-cherche-son-renouveau

    Rencontre avec les militants de Downriver for revolution à Lincoln Park, près de #Detroit. © P. C. Candidat aux primaires démocrates en vue de gouverner l’État du #Michigan, ce médecin musulman de 32 ans, chargé de la santé dans la municipalité de Detroit, espère faire oublier la victoire de Donald Trump sur ces terres industrielles et ouvrières.

    #International #Etats-Unis #Parti_démocrate


  • Three years after the lead poisoning of Flint, residents face water shutoffs, home foreclosures - World Socialist Web Site

    http://www.wsws.org/en/articles/2017/05/10/pers-m10.html

    Three years after the lead poisoning of Flint, residents face water shutoffs, home foreclosures
    10 May 2017

    More than three years after the decision to switch the water supply of Flint, Michigan to the polluted Flint River, virtually nothing has been done to address the catastrophic health consequences of the lead poisoning of tens of thousands of working-class residents. Instead, city officials have resumed water shutoffs and are threatening to foreclose on the homes of workers who fail to pay for water tainted by lead and other toxins.

    #eau #pollution #flint


  • Children in California show elevated lead levels at rates higher than Flint, Michigan - World Socialist Web Site

    http://www.wsws.org/en/articles/2017/04/03/lead-a03.html

    Children in California show elevated lead levels at rates higher than Flint, Michigan
    By Glenn Mulwray
    3 April 2017

    Recent data released by the California Department of Public Health (CDPH) and reports from the Reuters news agency have revealed that children in 29 California neighborhoods have tested for elevated lead levels at least as high as children in Flint, Michigan poisoned by that city’s 2014 decision to tap into the contaminated Flint River as the primary source of drinking water.

    California’s hardest hit areas showed nearly 14 percent of children age 6 or younger with elevated lead levels, compared to 5 percent across the city of Flint at the height of the ongoing water contamination crisis.

    #eau #flint #californie #Pollution #pollution_au_plomb #plomb #états-unis


  • $87 million Flint water line settlement announced - World Socialist Web Site
    http://www.wsws.org/en/articles/2017/03/31/flin-m31.html

    $87 million Flint water line settlement announced
    By James Brewer
    31 March 2017

    In what the media is hailing as a “victory for Flint residents,” a federal judge approved a settlement Tuesday in which the state of Michigan will pay $87 million for replacing service lines in the city over the next three years. An additional $10 million is to be held in reserve for “unexpected costs.”

    The lawsuit that led to the settlement was brought against the State of Michigan by several groups, including Concerned Pastors for Social Action, Natural Resources Defense Council, American Civil Liberties Union of Michigan and Flint resident Melissa Mays, who heads the local activist group Water You Fighting For.

    US District Judge David Lawson, who presided over the settlement, gave the following characterization. “In my view the settlement agreement is fair, adequate, reasonable and consistent with the public interest and it furthers the objectives of the safe water drinking act [sic].” The federal Safe Drinking Water Act (SDWA) establishes the standards for public drinking water supplies throughout the US. Lawson made a point of praising Michigan Governor Rick Snyder—who is responsible for the disaster in Flint—saying that without his cooperation the settlement would not have been possible.

    #eau #flint #Pollution #environnement #états-unis


  • How states became protagonists in the US election night drama < Main < digitalmethods.net
    https://wiki.digitalmethods.net/Main/HowstatesbecameprotagonistsintheUSelectionnightdrama

    https://lh6.googleusercontent.com/JlW4aVb9quoJmBGQ8pdu1R2Vdn9-iyttpBZuaS7Ak5FS7Ktlfxs3YwdJ4VJITnRD3kJRQe5pp3DDhZwXjAt8Nei_GQQPyh2OkPqDZJ8VHqfApE4cSk2-5zZTll1m8zRJ9be2QeiQ#.jpg
    Figure 1: Depiction of emotions of Twitter messages Twitter over time for four states during election night 2016.

    5. Findings

    Looking at the emotions attached to states in America during the election night, one can see the division of the United states emerging. There is a clear tendency towards blaming Florida and Michigan for voting for Trump. This anger towards the states is expressed by a proclamation of a loss of solidarity towards them, in the sense that Twitter users expressed that they wouldn’t care about Florida when it has another hurricane or with Michigan when it has another problem with clean drinking water. Pennsylvania mostly sparks feelings of surprise that this state went to Trump after many years of voting for the democratic party. Moreover there is a sentiment that after the election result of Pennsylvania the result is final. In the meantime tweets about California express mostly detachment sentiments, known under the #notmypresident, stating that California didn’t vote for trump. During the night, while the results became more definitive, tweets about California became full of emotions. This went together with the protests that were emerging all over that state.



  • Michigan blames Flint water crisis on racism: Part one - World Socialist Web Site

    http://www.wsws.org/en/articles/2017/03/03/flin-m03.html

    http://www.wsws.org/asset/4cac9f31-864b-43a7-92ce-c5ae789d428M/image.jpg?rendition=image480

    Michigan blames Flint water crisis on racism: Part one
    By James Brewer
    3 March 2017

    This is the first part of a two-part article. The second part will be posted March 4.

    The final report on the Flint water crisis released by the Michigan Civil Rights Commission (MCRC) seeks to conceal the real class interests that underlay this crime against the people of Flint. The timing of the report, February 7, is significant. It was released the same week that state and local officials announced that water bill subsidies would be ended by the end of the month, forcing residents to pay in full for water they still cannot drink, and that water service cutoffs would be resumed for those in arrears.

    The content of the report represents a continuation of the half-truths and lies Flint residents have been fed since the lead-poisoned water began to be pumped into their homes. The contention of the 138-page report is that the water disaster in Flint was the result of “systemic racism,” yet no evidence is presented to substantiate this assertion.

    #michigan #flint #eau #Pollution


  • The Cancer of the Great Lakes - Issue 46: Balance
    http://nautil.us/issue/46/balance/the-cancer-of-the-great-lakes

    http://static.nautil.us/11800_0db32de7aed05af092becfc3789e7700.png

    The first day of June 1988 was sunny, hot, and mostly calm—perfect weather for the three young researchers from the University of Windsor who were hunting for critters crawling across the bottom of Lake St. Clair. Sonya Santavy was a freshly graduated biologist aboard a 16-foot-long runabout as the whining outboard pushed the boat toward the middle of the lake that straddles the United States and Canadian border. On a map, Lake St. Clair looks like a 24-mile-wide aneurysm in the river system east of Detroit that connects Lake Huron to Lake Erie, and that is essentially what it is. Water pools in it and then churns through as the outflows from Lakes Superior, Michigan, and Huron tumble down into Erie, then continue flowing east over Niagara Falls into Lake Ontario, and finally down the (...)


  • The Motor City soars to new heights | Panethos

    https://panethos.wordpress.com/2017/02/23/the-motor-city-soars-to-new-heights

    https://panethos.files.wordpress.com/2017/02/finalbedrock.png
    https://panethos.files.wordpress.com/2017/02/shinola.jpg?w=553&h=321

    esterday, it was announced that Dan Gilbert, owner of Quicken Loans will be constructing the tallest building in the State of Michigan on the site of the former Hudson’s Department store in downtown #Detroit. The tower is proposed to contain 52 floors and reach 734 feet into the sky.

    For those of you who wrote of the Motor City years ago, this magnificent project is the culmination of years of hard work in Detroit to turn the narrative from negative to positive. Some of these have been enumerated here on Panethos, but not nearly all of them.



  • #empathie #éducation #alternatives

    cours d’empathie dans les écoles danoises

    Une étude de l’Université du Michigan, réalisée sur environ 14 000 collégiens, démontre que ces derniers seraient aujourd’hui moins empathiques que durant les années 1980 et 1990.

    Pour Michele Borba, psychologue spécialisée dans l’éducation, cette perte d’empathie serait couplée à un narcissisme quant à lui grandissant. Deux phénomènes qui, selon la chercheuse, permettraient d’expliquer pourquoi presque un tiers des collégiens est déprimé.

    Une heure d’empathie par semaine, un ingrédient secret ?

    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-cours-d-empathie-obligatoire-dans-les-ecoles-danoises?id=9386238


  • Anger grows over Michigan school closures - World Socialist Web Site
    http://www.wsws.org/en/articles/2017/02/20/dpsc-f20.html

    If you attack one school, you attack them all”
    Anger grows over Michigan school closures
    By Shannon Jones
    20 February 2017

    Opposition is mounting to the threat by Michigan’s State Reform Office (SRO) to close as many as 38 schools by the end of the school year for “non-performance.” The threatened closures would have a devastating impact on communities and students, many of which would be forced to travel long distances to alternative schools.

    The closure threat is the product of a right-wing attack on public education long championed by Michigan billionaire heiress Betsy DeVos, who was recently installed as Trump’s secretary of education. Under a 2009 state law schools ranked in the bottom five percent on standardized tests for three years in a row can be closed. Another 35 schools are targeted for state intervention and could face closure at the end of the 2017-18 school year.

    –—

    Baltimore public schools face $129 million budget deficit, plan mass layoffs - World Socialist Web Site
    http://www.wsws.org/en/articles/2017/02/20/balt-f20.html

    Baltimore public schools face $129 million budget deficit, plan mass layoffs
    By Ron Barzel and Brad Dixon
    20 February 2017

    The head of Baltimore public schools announced last month massive budget cuts and layoffs intended to offset the $129 million deficit facing the school district in the fiscal year starting July 1.

    “Baltimore city public schools will look drastically different on July 2,” said Sonja Santelises, CEO of Baltimore Public Schools, stated in the announcement. “This is going to hit everything kids love about coming to school,” she said.

    #états-unis #édication #privatisation #démolition_du_service_public


  • Preuve de la volonté délibérée de faire fondre les glaciers et d’accélérer le réchauffement planétaire
    http://www.brujitafr.fr/2017/02/preuve-de-la-volonte-deliberee-de-faire-fondre-les-glaciers-et-d-accelerer

    SAN DIEGO, le 3 février 2017 Autour du 14 février 2016, une substance huileuse et cendrée est tombée sur sept résidences et véhicules à Harrison dans le Michigan, aux États-Unis. Le commandant de la base aérienne de la Garde Nationale à proximité, à Selfridge,...


  • University Of Michigan Defies Trump By Refusing To Release Immigration Status Of Students

    While some major universities are advising their students that they are studying Trump’s Muslim ban, the #University_of_Michigan released a statement on Saturday that flatly refused to release the immigration status of their students. The Maize and Blue isn’t playing along with Trump’s Muslim prejudice

    http://www.politicususa.com/2017/01/28/university-michigan-defies-trump-refusing-release-immigration-status-s
    #université #résistance #USA #islam #islamophobie #xénophobie #Etats-Unis



  • Map: Detroit Neighborhood Markets “Blue-lining” 1932 | DETROITography
    https://detroitography.com/2017/01/18/map-detroit-neighborhood-markets-blue-lining-1932
    https://detroitography.files.wordpress.com/2017/01/screen-shot-2017-01-10-at-7-18-59-pm.png

    This map is one among 35 other cities profiled in a market survey by the Advertising department of the Curtis publishing Company, called: “City Markets: A Study of Thirty-Five Cities.” The primary market assessment conducted here was based on circulation of newspapers and magazines, but included auto sales, consumer goods, and transportation spending.

    –—

    Map: De Lery’s Plan of Detroit 1749 | DETROITography
    https://detroitography.com/2017/01/11/map-de-lerys-plan-of-detroit-1749
    https://detroitography.files.wordpress.com/2017/01/screen-shot-2017-01-10-at-8-18-05-pm.png?w=1200

    Many people have seen Bellin’s map of Fort Detroit from 1764, but fewer people know that Bellin’s map was based on Gaspard-Joseph Chaussegros de Lery’s survey in 1749. Huron Creek really stands out as a significant landmark.

    This version of De Lery’s map appears in “History of Wayne County and the city of Detroit, Michigan” edited by Clarence and M. Agnes Burton.

    –—

    Map: Environmental Justice in Detroit | DETROITography
    https://detroitography.com/2017/01/09/map-environmental-justice-in-detroit
    https://detroitography.files.wordpress.com/2017/01/screen-shot-2017-01-09-at-9-16-10-am.png?w=1200

    The EPA has developed a handy tool called EJSCREEN to explore data related to environmental justice around the country. Data from EPA and other sources are pulled together and can be examined side-by-side. In the image example the maps are comparing “linguistic isolation” and the EPA’s cancer risk index.

    #cartographie #detroit #visualisation #justice_sociale


  • Angela Davis, Women’s March on Washington, 21 Janvier 2017:
    https://www.youtube.com/watch?v=1x6rV_ZDGA8

    Traduction en français:
    https://seenthis.net/messages/562864

    Texte original:
    "At a challenging moment in our history, let us remind ourselves that we the hundreds of thousands, the millions of women, trans-people, men and youth who are here at the Women’s March, we represent the powerful forces of change that are determined to prevent the dying cultures of racism, hetero-patriarchy from rising again.

    "We recognize that we are collective agents of history and that history cannot be deleted like web pages. We know that we gather this afternoon on indigenous land and we follow the lead of the first peoples who despite massive genocidal violence have never relinquished the struggle for land, water, culture, their people. We especially salute today the Standing Rock Sioux.

    "The freedom struggles of black people that have shaped the very nature of this country’s history cannot be deleted with the sweep of a hand. We cannot be made to forget that black lives do matter. This is a country anchored in slavery and colonialism, which means for better or for worse the very history of the United States is a history of immigration and enslavement. Spreading xenophobia, hurling accusations of murder and rape and building walls will not erase history.

    "No human being is illegal.

    "The struggle to save the planet, to stop climate change, to guarantee the accessibility of water from the lands of the Standing Rock Sioux, to Flint, Michigan, to the West Bank and Gaza. The struggle to save our flora and fauna, to save the air—this is ground zero of the struggle for social justice.

    "This is a women’s march and this women’s march represents the promise of feminism as against the pernicious powers of state violence. And inclusive and intersectional feminism that calls upon all of us to join the resistance to racism, to Islamophobia, to anti-Semitism, to misogyny, to capitalist exploitation.

    "Yes, we salute the fight for 15. We dedicate ourselves to collective resistance. Resistance to the billionaire mortgage profiteers and gentrifiers. Resistance to the health care privateers. Resistance to the attacks on Muslims and on immigrants. Resistance to attacks on disabled people. Resistance to state violence perpetrated by the police and through the prison industrial complex. Resistance to institutional and intimate gender violence, especially against trans women of color.

    "Women’s rights are human rights all over the planet and that is why we say freedom and justice for Palestine. We celebrate the impending release of Chelsea Manning. And Oscar López Rivera. But we also say free Leonard Peltier. Free Mumia Abu-Jamal. Free Assata Shakur.

    "Over the next months and years we will be called upon to intensify our demands for social justice to become more militant in our defense of vulnerable populations. Those who still defend the supremacy of white male hetero-patriarchy had better watch out.

    "The next 1,459 days of the Trump administration will be 1,459 days of resistance: Resistance on the ground, resistance in the classrooms, resistance on the job, resistance in our art and in our music.

    “This is just the beginning and in the words of the inimitable Ella Baker, ’We who believe in freedom cannot rest until it comes.’ Thank you”

    #Angela_Davis #Women's_March #Washington #USA

    Tout y est: #Femmes #Femmes_racisées #Féminisme #Trans #Autochtones #Sioux #Standing_Rock #Noirs #Black_Lives_Matter #Cisjordanie #Gaza #Palestine #Chelsea_Manning #Oscar_López_Rivera #Leonard_Peltier #Mumia_Abu-Jamal #Assata_Shakur #Ella_Baker #justice_sociale #Fight_for_15$ #convergence_des_luttes #résistance #racisme #patriarcat #hétéro_sexisme #esclavage #colonialisme #immigration #xénophobie #islamophobie #antisémitisme #capacitisme #capitalisme #bouleversement_climatique #gentrification #privatisations #brutalité_policière #prisons #violence