region:le sud d'israël

  • Raids israéliens à Gaza après des tirs de dizaines de roquettes palestiniennes
    AFP / (08 août 2018 22h02)
    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Raids-isra-liens-Gaza-apr-s-des-tirs-de-dizaines-de-roquettes-palestiniennes/943829.rom

    L’armée de l’air israélienne a mené mercredi des raids contre des objectifs « terroristes » dans la bande de Gaza, en riposte aux tirs de dizaines de roquettes palestiniennes sur le sud d’Israël, selon des sources israéliennes et palestiniennes.

    L’aviation a lancé des raids contre 12 sites « terroristes » du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle l’enclave palestinienne, selon un communiqué de l’armée israélienne.

    Au moins deux Palestiniens ont été blessés dans ces raids qui ont visé une base du Hamas dans le sud de la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas.

    Quelques heures plus tôt, 36 roquettes avaient été tirées à partir de Gaza vers le sud d’Israël, a indiqué l’armée. Quatre projectiles ont été interceptés en vol par des batteries de missiles Iron Dome, deux sont tombées dans la ville de Sdérot et les autres projectiles « sont tombées dans des espaces ouverts », autrement dit en dehors des localités.

    La chute des roquettes à Sdérot, une localité proche de l’enclave palestinienne, a blessé une personne âgée d’environ 45 ans, touchée par des éclats, selon les secours israéliens. (...)

  • Israël intercepte un second bateau de militants anti-blocus au large de Gaza
    AFP / 04 août 2018 08h37
    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Isra-l-intercepte-un-second-bateau-de-militants-anti-blocus-au-large-de-Gaza/942631.rom

    La marine israélienne a annoncé samedi avoir intercepté un bateau au large de la bande de Gaza, le second en moins d’une semaine avec à son bord des militants dénonçant le blocus imposé par l’Etat hébreu à cette enclave palestinienne depuis plus d’une décennie.

    Selon l’armée israélienne, l’embarcation transportant 12 personnes et battant pavillon suédois a été « interceptée conformément à la loi internationale » et acheminée vers le port d’Ashdod, dans le sud d’Israël.

    Le bateau baptisé « liberté pour Gaza » a « violé le blocus naval légal imposé à la bande de Gaza », a ajouté l’armée, précisant que les passagers avaient été emmenés pour être interrogés.

    La marine israélienne avait déjà arraisonné dimanche le bateau « Awda » ("Retour", en arabe) qui battait pavillon norvégien avec 22 personnes à bord.

    Depuis plus de dix ans, la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, étouffe sous un strict blocus israélien. Les habitants de l’enclave souffrent notamment de coupures d’électricité provoquées par la suspension des livraisons de fioul.(...)


    #Flottille #Gaza

  • Israël saisit la flottille pour Gaza
    Orient XXI > Vidéo > Chris den Hond > 29 juillet 2018
    https://orientxxi.info/magazine/israel-saisit-la-flottille-pour-gaza,2566

    Interview de Sarah Katz, membre de l’équipage, par Orient XXI. Cette flottille est la sixième qui tente de briser le blocus de Gaza. Depuis la première, en 2008, aucune flottille n’est entrée.

    Interview de Sarah Katz, membre de l’équipage, par Orient XXI. Cette flottille est la sixième qui tente de briser le blocus de Gaza. Depuis la première, en 2008, aucune flottille n’est entrée.
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=iyH3P_L1siI

    • Israël a intercepté un bateau de militants anti-blocus au large de Gaza
      AFP |Publié à 17h43le 29 juillet 2018
      https://www.rtbf.be/info/monde/detail_israel-a-intercepte-un-bateau-de-militants-anti-blocus-au-large-de-gaza?

      La marine israélienne a arraisonné dimanche un bateau au large de la bande de Gaza avec à son bord des militants dénonçant le blocus terrestre et maritime imposé par l’Etat hébreu à cette enclave palestinienne depuis plus d’une décennie, a indiqué l’armée.

      Le bateau venait d’Europe « pour violer le blocus naval légal imposé à la bande de Gaza », a ajouté l’armée dans un communiqué, précisant que l’embarcation était acheminée vers le port d’Ashdod dans le sud d’Israël.

      Israël, qui a mené trois guerres dans la bande de Gaza contrôlée par les islamistes du Hamas depuis 2008, affirme que le blocus est nécessaire pour empêcher les groupes d’activistes palestiniens de se procurer des armes ou du matériel pouvant être utilisé à des fins militaires.

      Le bateau arraisonné « Al-Awda » ("Retour", en arabe) qui battait pavillon norvégien avec 22 personnes à bord selon les militants, a quitté Palerme le 21 juillet.

      Un autre bateau, le « Freedom », battant pavillon suédois doit arriver d’ici mardi au large des côtes de Gaza, selon la Coalition de la flottille de la liberté qui a organisé l’opération.

      Quatre bateaux ont quitté la Scandinavie à la mi-mai. Ils ont fait escale dans 28 ports mais seuls deux d’entre eux ont atteint Palerme, la dernière escale.

      « Notre bateau a été pris en otage par les forces israéliennes », ont lancé sur Twitter les responsables de la Coalition.

      Peu avant que « Al-Awda », un bateau de pêche, soit intercepté, les organisateurs ont publié un communiqué affirmant que la marine israélienne avait lancé un avertissement à l’équipage. « La marine israélienne affirme que notre bateau viole le droit international et menace de recourir à +toutes les mesures nécessaires+ pour nous arrêter », ont-il affirmé.

      « En fait, la seule mesure nécessaire serait de mettre fin au blocus et permettre à nouveau la liberté de mouvement pour les Palestiniens », ont-ils ajouté.

  • Raids israéliens sur Gaza et tirs palestiniens sur Israël
    AFP / 14 juillet 2018 10h33
    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Raids-isra-liens-sur-Gaza-et-tirs-palestiniens-sur-Isra-l/936475.rom

    L’armée israélienne a mené dans la nuit de vendredi à samedi des frappes aériennes dans la bande de Gaza après des heurts à la frontière lors desquelles un Palestinien a été tué, plus de 200 autres blessés ainsi qu’un soldat.

    Des tirs de roquettes et d’obus de mortiers vers le sud d’Israël depuis la bande de Gaza ont eu lieu quasiment simultanément aux raids israéliens.

    Depuis le 30 mars, l’enclave palestinienne est le théâtre de manifestations contre le blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés ou qu’ils ont fuies à la création d’Israël, en 1948.

    Au moins 140 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début des manifestations.

    Dans un communiqué, l’armée israélienne a dit avoir pris pour cible deux tunnels du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, « destinés à mener des actions terroristes » contre Israël.

    Les avions israéliens ont également ciblé des infrastructures militaires du Hamas et des sites destinés à préparer des ballons incendiaires utilisés ces dernières semaines contre Israël, selon la même source.

    Selon des témoins dans la bande de Gaza, les frappes n’ont pas fait de blessé mais ont endommagé des infrastructures du Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007.

  • La marine israélienne « intercepte » le voilier qui tentait de briser le blocus de Gaza
    Middle East Eye | Areeb Ullah | 5 octobre 2016
    http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/la-marine-isra-lienne-intercepte-le-voilier-qui-tentait-de-briser-le-

    La marine israélienne a intercepté ce mercredi le voilier de femmes se dirigeant vers Gaza pour briser le blocus instauré en juin 2007 après la victoire du Hamas dans la bande de Gaza.

    Vyara Gylsen, une porte-parole de l’opération « Bateaux des femmes pour Gaza » a précisé à Middle East Eye avoir perdu tout contact avec le Zaytouna (olive, en arabe) à 16 h (CEST). « A 15 h 58 [CEST], le 5 octobre, nous avons perdu tout contact avec le Zaytouna et nous présumons que la marine d’occupation israélienne a commencé à l’attaquer et qu’il a été encerclé dans les eaux internationales ».

    À bord du bateau se trouvent treize femmes, dont l’Irlandaise Mairead Maguire, lauréate du prix Nobel de la paix en 1976, Fauziah Hasan, une médecin malaisienne, et Anna Wright, ex-colonel de l’armée américaine.

    #blocus_Gaza

  • Palestinian factions denounce Israeli airstrikes in Gaza
    https://www.maannews.com/Content.aspx?id=772794

    GAZA (Ma’an) — Palestinian political factions denounced on Monday Israeli air raids on the besieged Gaza Strip a day prior.

    The Israeli army fired missiles into the northern Gaza Strip town of Beit Hanoun on Sunday afternoon and evening, injuring at least five Palestinians, after a rocket fired from Gaza fell inside the southern Israeli city of Sderot, causing no injuries or material damage.

    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Gaza : raids israéliens après un tir de roquette, la Turquie critique Israël
    AFP / 22 août 2016 21h14

    http://www.romandie.com/news/Gaza-raids-israeliens-apres-un-tir-de-roquette-la-Turquie-critique-Israel/730451.rom

    Gaza (Territoires palestiniens) - L’armée israélienne a bombardé dans la nuit de dimanche à lundi des dizaines de cibles dans la bande de Gaza faisant quatre blessés, en réponse à un tir de roquette de l’enclave palestinienne sur le sud d’Israël, selon des responsables.

    Nous avons frappé plusieurs dizaines de cibles dans la bande de Gaza, enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas et soumise à un blocus israélien, a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’armée.

    Ces frappes ont suscité une vive condamnation de la part de la Turquie, qui les a jugées disproportionnées et inacceptables, malgré un récent accord avec Israël pour normaliser les relations. L’Etat hébreu a aussitôt réagi jugeant infondées les condamnations d’Ankara.

  • Un agent du Shin Bet tué en opération le long de la frontière avec Gaza | i24news - Publié : 09/03/2016
    http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/105524-160309-un-agent-du-shin-bet-tue-en-operation-le-long-de-la-frontiere-

    Un agent des services de la Sécurité intérieure (Shin Bet) est mort mardi soir au cours d’une opération le long de la frontière avec la bande de Gaza, ont révélé mercredi les autorités israéliennes.

    Amir Mimouni, âgé de 29 ans, était originaire de Zohar, une localité située près de Kiryat Gat, dans le sud d’Israël

    Selon les premièrs éléments de l’enquête, l’agent aurait pu êté tué par erreur par une unité de Tsahal à la suite d’une erreur d’identification, cependant les investigations ne sont pas terminées. l’éventualité d’une balle perdue ou de tirs croisés n’est pas écartée.

    #tir_ami

    • Israël : un agent du Shin Beth abat un collègue
      Par Lefigaro.fr avec AFP | Mis à jour le 10/03/2016
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/10/97001-20160310FILWWW00190-israel-un-agent-du-shin-beth-abat-un-collegue.php

      (...) « Il s’agissait d’une opération nécessaire et complexe à laquelle vous participiez en tant que combattant et commandant », a déclaré Yoram Cohen lors des funérailles de l’agent hier soir.
      De telles activités « sont très intenses et complexes, [elles] se déroulent parfois dans des circonstances peu claires, dans le secret et un environnement hostile », a-t-il poursuivi. « Un de ses camarades combattants du Shin Beth a commis une erreur d’identification et a tiré sur Amir », a-t-il ajouté sans fournir plus de précisions.

      L’ancien chef du Shin Beth, Avi Dichter, a dit jeudi à la radio publique qu’il lui fallait remonter à il y a plus de vingt ans pour retrouver un cas semblable. Israël exerce une surveillance de tous les instants sur la bande de Gaza, territoire palestinien gouverné sans partage par le mouvement islamiste Hamas.

      #Oraison_funèbre

  • Raid aérien israélien à Gaza en réaction à un tir de roquette
    AFP / 26 octobre 2015 22h18
    http://www.romandie.com/news/Raid-aerien-israelien-a-Gaza-en-reaction-a-un-tir-de-roquette/642702.rom

    Jérusalem - L’armée israélienne a lancé lundi soir un raid aérien dans la bande de Gaza contres des cible du mouvement islamiste palestinien Hamas, après un tir de roquette vers le sud d’Israël, selon un communiqué militaire.

    Une roquette a été tirée à partir de la bande de Gaza lundi soir vers le conseil régional de Shaar Haneguev sans faire de blessé. En réponse, l’aviation israélienne a visé deux cibles de l’organisation terroriste Hamas dans le sud de la bande de Gaza, affirme l’armée dans ce communiqué.

    Selon des sources de sécurité palestiniennes et des témoins, ces raids ont provoque des dégâts matériels mais pas de blessé.

    Une tour de communication a été touchée prés du camp de réfugiés d’Al-Maghazi dans le centre de la bande de Gaza, a affirmé à l’AFP un responsable des services de sécurité sous le couvert de l’anonymat.

    Il a ajouté que les avions de combat F-16 israéliens avaient largué deux missiles sur cette tour, utilisée selon des témoins par la résistance, le terme utilisé pour designer les groupes armés à Gaza, notamment les branches militaires du Hamas et du jihad islamique.

    Une seconde tour de communication a été touchée à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, aux environs de l’aéroport, détruit et abandonné depuis des années, de mêmes sources.

    Selon les témoins, les deux tours appartiennent aux brigades Qassam.

    Il y a un blessé léger, touché par des éclats, dans le bombardement d’ Al Maghazi, selon des sources hospitalières.

    La Brigade du martyr Omar Hadid, un groupuscule salafiste, a revendiqué le tir de deux roquettes sur Israël.

  • "3000 racistes ont défilé à Paris dimanche 18 octobre" ...CE BILLET, QUE J’AI POSTE HIER, VIENT D’ETRE CENSURE PAR MEDIAPARTCENSURE, ENCORE... Pour ce qui me concerne je m’étais fait l’écho sur mediapart d’un article fort intéressant, des questions qu’il soulevait, et des hypothèses qu’il posait. Cet article a été censuré avec une explication qui est la suivante :
    "Chère Madame, Nous vous informons que nous allons dépublier le billet que vous avez posté sur l’affaire Coulibaly qui est la reprise d’un article publié par Anthony Torres ( https://www.wsws.org/fr/articles/2015/oct2015/cach-o05.shtml ). En effet, les extraits d’une enquête de Mediapart y sont utilisés au profit d’une thèse qui ne peut être soutenue dans nos colonnes : selon laquelle le « réseau » qui a préparé les attentats du 7 janvier » serait « constitué de forces de l’Etat et d’extrême-droite au service des politiques du PS en Syrie comme en France »… Et que des « impératifs criminels » qui « dictent la politique de l’élite dirigeante française et en particulier du PS ». Notamment afin « d’exploiter ces attentats pour accélérer la transformation de la France en État policier, au prétexte faux que ceci empêcherait les attentats islamistes » .
    Comptant sur votre compréhension,
    Bien à vous

    ... qui a suscité ma réponse :
    Hypothèse vraisemblable, il semble. Mais osée (en publication) . Je comprends.
    Ceci dit il faudrait mettre le même frein à la propagande éhontée anti russe qui conduit un journaliste de votre équipe à ajouter - cerise sur le gâteau - un photo d’un avion survolant le japon, pour illustrer une thèse de survol aggressif de la Russie au dessus de côtes baltes (alors que les 2 avions survolaient l’océan au large )
    Je comprends la censure, si elle s’applique à des mensonges - propagande . Mais le "2 poids 2 mesures" est difficilement acceptable...
    Quant au sujet qui nous occupe ici, la prudence s’impose, certes. Mais des "trous noirs" dans les faits de l’épisode de janvier peuvent raisonnablement questionner. Surtout lorsqu’ils sont multiples. Alors dans ce cas, sur ce sujet, la censure questionne.... Elle aussi.
    Bien cordialement

    Ci dessous, l’article censuré de Stephane M, suivi de compléments de documentation :

    Par Stephane M

    sur seenthis

    CE BILLET, QUE J’AI POSTE HIER, VIENT D’ETRE CENSURE PAR MEDIAPART

    3000 racistes ont défilé à Paris dimanche 18 octobre
    19 octobre 2015 |

    Quel que soit le nombre de victimes palestiniennes (hommes, femmes et enfants), ignorant les bombardements de la population de Gaza en 2014 (et avant, en 2008-2009, et en 2012), quels que soient les assassinats réguliers de Palestiniens depuis, quel que soit le nombre d’enfants jetés en prison (des centaines), ignorant la colonisation illégale envahissante, les démolitions de maisons, les oliviers incendiés, le harcèlement des Palestiniens par des colons violents, l’impunité des assassins juifs israéliens, (le cas plus récent étant celui de ceux qui ont tué un nourrisson, sa mère et une partie de sa famille, en incendiant leur maison), ces manifestants jugent qu’ils doivent soutenir Israël.
    Pour être honnête, ils disent manifester en soutien, non à Israël, mais « aux victimes israéliennes du terrorisme », ou en « solidarité avec le peuple israélien ». Le mot terrorisme est tellement commode pour ignorer les crimes commis par un état, Israël et sa soldatesque. Et ces manifestants ne se soucient pas d’appeler terroristes les colons qui harcèlent les Palestiniens, qui les blessent, et qui les tuent parfois, en toute impunité. Le « peuple israélien » ne comprend manifestement pas, pour ces manifestants, les arabes israéliens, discriminés en Israël.
    Si ces manifestants ignorent que l’immense majorité des victimes, hommes, femmes et enfants sont les Palestiniens, et des arabes israéliens, des arabes donc, musulmans et chrétiens, il est difficile de ne pas penser que c’est parce que ces victimes ne sont pas juives.

    Il y a 3000 personnes qui soutiennent ainsi en fait le viol du Droit International et des Droits Humains, au bénéfice d’une seule culture/religion/ethnie, en plein jour, à Paris.

    Ils sont venus « à l’appel des étudiants juifs de France (UEJF) ». Ils sont soutenus par le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France). Le CRIF se décrit comme « porte-parole de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics », et « sa représentativité politique ». « C’est à ce titre qu’il s’exprime auprès des médias » (voir sur le site du CRIF ici : ▻http://www.crif.org/crif/pr%C3%A9sentation-du-crif/27328).

    Ces gens s’affichent donc et sont considérés par « Le Figaro » (ci-dessous) (et les pouvoirs publics), à tort ou à raison, comme représentatifs des « juifs de France ».
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/18/97001-20151018FILWWW00190-les-juifs-de-france-se-mobilisent-pour-israel.php
    http://www.crif.org/fr/agenda/rassemblement-de-soutien-aux-isra%C3%A9liens-victimes-du-terrorisme/57407
    http://uejf.org/blog/2015/10/16/luejf-appelle-a-un-rassemblement-citoyen-devant-lambassade-disrael-en-france-l

    Et cette manifestation ne serait pas un « trouble à l’ordre public » ???

    Par Stephane M.

    J. Salingue sur France 2 : "On ne parle de violences que quand des Israéliens sont touchés"
    Julien Salingue

    Par Stephane M.

    Israël : l’ambassadeur de France est "convoqué"

    Home ACTUALITE Flash Actu

    Par Le Figaro.fr avec AFP
    Mis à jourle 18/10/2015 à 22:24
    Publiéle 18/10/2015 à 22:03

    L’ambassadeur de France en Israël est "convoqué" lundi matin au ministère israélien des Affaires étrangères. L’ambassadeur de France est "convoqué" à 10h30 locales, a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, sans donner de raison officielle à cette convocation. Un porte-parole de l’ambassade de France a expliqué à l’AFP que Patrick Maisonnave se rendra lundi matin au ministère israélien des Affaires étrangères pour y rencontrer les directeurs Europe et Nations unies.

    Israël s’est indigné dimanche d’une idée, attribuée à la France, d’une présence internationale sur le site sensible de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, allant jusqu’à accuser Paris de "récompenser le terrorisme". "Israël rejette la proposition française au Conseil de sécurité (de l’ONU) car elle n’inclut aucun rappel de l’incitation à la violence et au terrorisme de la part des Palestiniens, et elle appelle à l’internationalisation du mont du Temple", nom donné par Israël à l’esplanade des Mosquées, a dit le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, selon un communiqué de son bureau.

    "En reprenant à son compte les fausses accusations lancées par les dirigeants palestiniens sur le changement du statu quo sur le mont du Temple, le texte proposé par la France (aux Nations unies) récompense le terrorisme que les Palestiniens ont initié", a par ailleurs affirmé le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué. En plus d’être premier ministre, Benyamin Nétanyahou est ministre des Affaires étrangères en exercice.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/18/97001-20151018FILWWW00196-israel-l-ambassadeur-de-france-convoque-lundi.php

    | Par Stephane M.

    Israël : un migrant érythréen tué par erreur

    Home ACTUALITE Flash Actu

    Par Lefigaro.fr avec AFP
    Mis à jourle 19/10/2015 à 12:24
    Publiéle 19/10/2015 à 12:21

    Un migrant érythréen, pris à tort pour un agresseur arabe, a été tué dans une attaque dimanche à Beersheba, dans le sud d’Israël, blessé par un garde chargé de la sécurité, puis roué de coups par une foule d’Israéliens en colère, a-t-on appris lundi.

    Vidéo (ce sont des images très violentes) : https://twitter.com/DrBaselAbuwarda/status/655865550929682436?lang=fr

    Cet ouvrier agricole a été identifié par son employeur comme étant Mila Abtum. L’attaque contre cet homme, que certains journaux israéliens décrivent comme un lynchage et enregistrée dans une vidéo amateur, souligne le sentiment de panique qui monte en Israël après une vague d’attaques de Palestiniens déclenchée en partie par des interrogations sur le statut de lieux saints à Jérusalem.

    Ces violences ont tué 41 Palestiniens, huit Israéliens et, désormais, un Érythréen.

    A LIRE AUSSI :
     » « Il n’y aura pas de paix sans frontière entre Israël et la Palestine »

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/19/97001-20151019FILWWW00144-israel-un-migrant-erythreen-tue-par-erreur.php

    Par Stephane M.

    Israël et Palestine dans la société française

    Excellent texte

    mercredi 25 février 2015 par Michèle Sibony

    http://www.ujfp.org/spip.php?article3932&lang=fr

    Par Stephane M.

    BDS : l’AFPS réagit au courrier mensonger du CRIF

    AFPS,lundi 19 octobre 2015

    En début de semaine, le CRIF rendait public son courrier du 1er octobre, envoyé aux maires de France, par l’intermédiaire d’un article intitulé "Le CRIF écrit aux maires de France contre le boycott illégal d’Israël" (voir le lien suivant http://www.crif.org/sites/default/f...).

    En réaction, l’AFPS a transmis aux maires des 60 plus grandes villes de France le courrier ci-dessous. Les courriers, ont été envoyés par e-mail et par courrier postal, ont été chaque fois adressés aux maires et aux élus en charge des relations internationales de chaque ville.

    http://www.france-palestine.org/IMG/pdf/monsieur_le_maire.pdf

    *

    Par Stephane M.

    Dictionnaire utilisé par les médias pour décrire la situation en Palestine

    Majed Bamya,mardi 20 octobre 2015

    http://www.france-palestine.org/Dictionnaire-utilise-par-les-medias-pour-decrire-la-situation-en-P

  • Deux Palestiniens tués dans un raid aérien israélien à Gaza
    AFP / 11 octobre 2015 04h32
    http://www.romandie.com/news/Deux-Palestiniens-tues-dans-un-raid-aerien-israelien-a-Gaza/637954.rom

    Gaza (Territoires palestiniens) - Une femme enceinte et sa fille âgée de deux ans ont été tuées dans un raid aérien israélien qui a détruit leur maison dans le nord de la bande de Gaza, ont annoncé tôt dimanche matin des sources médicales.

    Les victimes sont Nur Hassan , 30 ans, et sa fille Rahaf Hassan , 2 ans, ont précisé des médecins, ajoutant que trois autres personnes étaient toujours coincées sous les décombres de la maison dans le quartier de Zeitun, dans le sud de la ville de Gaza.

    L’armée israélienne avait auparavant indiqué que le raid de son aviation avait visé deux ateliers de fabrication d’armes du Hamas, en riposte à deux tirs de roquette samedi depuis Gaza.

    Une roquette a été interceptée samedi soir dans le sud d’Israël, avait annoncé l’armée. La nuit précédente, une autre était tombée sans faire de blessé dans la même région.

    ““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    Israeli airstrike kills pregnant woman, 2-year-old girl in Gaza City
    Oct. 11, 2015 9:37 A.M
    http://www.maannews.com/Content.aspx?id=768160

    (...) Ashraf al-Qidra said the woman, identified as Nour Rasmi Hassan was five months pregnant during the time of her death, her daughter Rahaf Yahya Hassan was also killed, and three other family members were injured when their house was damaged from the airstrike near the al-Maslakh mosque in southern Gaza City.

    Hours before the airstrike,sirens sounded across southern Israel, as a single rocket was intercepted by Israel’s Iron Dome in an area south of Ashkelon.

    No Injuries were reported.

    According to a statement from the Israeli army, Israeli forces responded to Gaza’s rocket with an airstrikes on “two Hamas weapon manufacturing facilities in the northern Gaza Strip.”

    The statement made no mention of any deaths or damages to civilian homes.

    Israeli army spokesperson Peter Lerner said that Israeli forces hold Hamas responsible for any “act of aggression” from the Gaza Strip. (...)

    #occupation #apartheid #colonisation #massacre #Palestine

  • Israël est prêt à lancer une attaque terrestre contre Gaza - tdg.ch

    http://www.tdg.ch/monde/dixsept-blesses-raids-israeliens-gaza/story/25376981

    17 personnes, dont 7 enfants et 2 femmes, ont été blessées après des raids israéliens dans la bande de Gaza dans la nuit de lundi à mardi. Ces attaques ont fait suite à d’intenses tirs de roquettes vers le sud d’Israël.

    Parmi les blessés, deux sont dans un état grave. Une porte-parole de l’armée israélienne a confirmé qu’une opération aérienne surnommée « haie de protection » (protected edge) a été lancée.

    « Environ 50 cibles ont été visées dont quatre maisons appartenant à des activistes, des sites de lancement de roquettes, des infrastructures », a précisé le porte-parole. « L’objectif de l’opération est de frapper le Hamas et de réduire le nombre de roquettes tirées vers Israël », a-t-il ajouté.

  • Israël : les Bédouins manifestent contre leur déplacement du désert

    http://www.lorientlejour.com/article/819004/israel-les-bedouins-manifestent-contre-leur-deplacement-du-desert.htm

    Des milliers de Bédouins ont manifesté jeudi à Beersheva dans le sud d’Israël pour protester contre un projet du gouvernement de déplacer des dizaines de milliers d’entre eux du désert du Néguev vers des villages reconnus, selon les médias locaux.

    Les manifestants ont arboré des drapeaux palestiniens et des bannières du Mouvement islamique (arabe israélien), en scandant « Avec notre sang, avec notre âme, nous récupérerons notre place dans le Néguev ».
    Selon la radio, des milliers de Bédouins ont rempli les rues du centre-ville, bloquant le trafic, alors que 85.000 enfants sont restés à la maison en raison d’une grève générale à l’appel des représentants de cette communauté.
    La police a parlé de plus de 2.500 manifestants dans le centre de Beersheva et dans les alentours.

    Quelque 160.000 Bédouins vivent en Israël, la plupart dans ou aux alentours du désert du Néguev. Plus de la moitié habitent dans des villages non reconnus et sans services publics et la plupart des autres vivent aussi dans des conditions d’extrême pauvreté.

  • Un Palestinien tué par des soldats israéliens en Cisjordanie
    http://www.romandie.com/news/n/_Un_Palestinien_tue_par_des_soldats_israeliens_en_Cisjordanie_401201201321

    HEBRON (Territoires palestiniens) - Un jeune Palestinien de Cisjordanie qui tentait d’entrer illégalement en Israël pour aller travailler a été tué samedi par des soldats israéliens, ont indiqué à l’AFP des sources officielles palestiniennes.

    Un responsable médical palestinien a affirmé que les autorités israéliennes lui avaient demandé de prendre les dispositions nécessaires pour récupérer le cadavre du jeune homme, Oudaï Darwich, 21 ans , reposant à la morgue de l’hôpital de Soroka à Beersheva, dans le sud d’Israël.

    Oudaï Darwich, originaire du village de Doura, a été abattu dans les collines du sud d’Hébron alors qu’il tentait de franchir la barrière de séparation entre Israël et la Cisjordanie occupée pour se rendre sur son lieu de travail, a déclaré un représentant de la sécurité palestinienne.

    La région du sud d’Hébron est connue comme un lieu de passage quotidien de travailleurs clandestins palestiniens qui sont employés en Israël.

    Un Palestinien a essayé de s’infiltrer en Israël à travers la barrière de sécurité, a confirmé à l’AFP un porte-parole de l’armée israélienne, précisant que les soldats ont visé ses jambes et que l’incident faisait l’objet d’une enquête.

  • Gaza : deux Palestiniens tués et deux blessés dans un nouveau raid israélien
    http://www.romandie.com/news/n/_Gaza_deux_Palestiniens_tues_et_deux_blesses_dans_un_nouveau_raid_israelie

    GAZA (Territoires palestiniens) - Deux Palestiniens ont été tués et deux autres grièvement blessés dimanche après-midi lors d’un nouveau raid aérien israélien dans la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.

    Ce bilan porte à cinq le nombre de Palestiniens tués à Gaza lors d’attaques aériennes israéliennes depuis 24 heures, selon des sources médicales palestiniennes.

    La dernière frappe a touché une zone à l’est de la ville de Deir el-Balah, dans le centre du territoire palestinien, selon des témoins. L’armée israélienne a affirmé avoir ciblé une unité terroriste qui venait de tirer une roquette contre le sud d’Israël.

    Deux personnes ont été tuées. L’une d’entre elles qui était dans un état critique est décédée de ses blessures, a indiqué à l’AFP Ashraf al-Qudra, le porte-parole du ministère de la Santé du gouvernement du Hamas à Gaza. Un premier bilan avait fait état d’un seul mort.

    Les victimes ont été identifiées comme Ezzedine Abou Nassira, 23 ans, et Ahmad Fatayer, 22 ans, tous deux originaires de Deir el-Balah.

    Selon des témoins, il s’agissait d’activistes qui circulaient à moto.

    Le porte-parole du ministère de la Santé a assuré que les deux jeunes hommes étaient des civils.

    “““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““““
    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=528905

    Medics identified the victims as 23-year-old Izz Addin Abu Nuseira , and 22-year-old Ahmad Abu Fatayir who succumbed to his injuries upon arrival at hospital.

    Israel’s army said it targeted a “terrorist squad” who had just fired a rocket from the central Gaza Strip at Israel, adding that a hit was confirmed.

    The two victims brought Gaza’s death toll from Israeli airstrikes to 5 within 24 hours.

    Yasser al-Atakal , 24, was killed in an airstrike on Sunday morning as he rode his motorbike east of Khan Younis, and another person was seriously wounded. An Israeli military spokesman said the men had been preparing to fire rockets into Israel.

    On Saturday evening, Israel killed two top Salafi militants in a similar attack in the northern town of Jabalia.

    The victims were identified as Hisham Al-Saedni and Ashraf al-Sabah , while a 10-year-old boy who was passing by the area was also wounded, a Ma’an correspondent said.

    On Sunday, Gaza’s Ministry of Health slammed what it described as excessive violence against unarmed Palestinian civilians which deliberately targeted densely-populated areas with lethal weapons, a statement said.

  • L’intensification du conflit à Gaza menace de dégénérer en violence régionale
    Par Victor Kotsev, Asia Times Online, 9 octobre 2012, traduction [JFG-QuestionsCritiques]

    http://questionscritiques.free.fr/edito/AsiaTimesOnline/Victor_Kotsev/tensions_entre_Gaza_et_Israel_drone_Hezbollah_Iran_091012.ht

    Samedi dernier, l’armée de l’air israélienne a intercepté un petit hélicoptère sans pilote qui s’est introduit dans l’espacé aérien d’Israël, près de Gaza, et qui a survolé le sud d’Israël pendant quelque 30 minutes avant d’être abattu. Des rapports non confirmés laissent entendre que le Hamas menait un exerce militaire à peu près au même moment - ce qui a pu contribuer à la montée des tensions - mais les dirigeants israéliens ont accusé le Hezbollah, voire l’Iran lui-même, de cette incursion.

    Si le drone avait décollé du nord, afin d’entrer en Israël en survolant Gaza, dans le sud, il lui aurait fallu faire un détour considérable par la Méditerranée. Selon les Israéliens, celui-ci a été fabriqué en Iran et était destiné à tester les défenses aériennes d’Israël. Parmi les questions les plus pressantes de la presse israélienne : se dirigeait-il vers le réacteur nucléaire de Dimona ?

    Les experts font remarquer que cette opération était un projet très sophistiqué.

    « Opérer un drone à distance depuis si loin nécessite des capacités avancées, dont Israël n’avait pas conscience de l’acquisition par le Hezbollah », a écrit l’analyste militaire israélien Ron Ben-Yishai. « Les drones du Hezbollah ont infiltré l’espace aérien d’Israël dans le passé, depuis le nord, mais leur activation ne nécessitait pas de système de navigation. Le véhicule aérien sans pilote [UAV - unmanned aerial vehicle, selon la classification américaine] qui s’est infiltré, samedi, était bien pourvu d’un tel système ».

    Le site internet israélien d’analyse du renseignement, Debka File, connu pour lancer des rumeurs extravagantes aussi bien que des fuites légitimes, soutient que « l’armée de l’air et les renseignements israéliens ont livré une guerre cybernétique, ce samedi 6 octobre, contre des parties non identifiées, très probablement le Hezbollah ou l’Iran (.) pendant 30 minutes, alors que l’hélicoptère survolait le sud d’Israël, opérations prises en main tour à tour par les agents cybernétiques et des agents inconnus ». Ce compte-rendu n’a pu être vérifié.

  • La « réponse israélienne » jusqu’à la parodie.

    Je notais hier à quel point il semblait vital, pour les médias français, de clairement présenter les bombardements israéliens comme des « réponses » ou des « représailles » à des attaques palestiniennes. Et surtout ne jamais présenter des actes palestiniens comme des réponses à des bombardements israéliens.

    La dépêche AFP du jour est à ce titre carrément exemplaire :
    http://www.romandie.com/news/n/_Tirs_d_engins_de_Gaza_sur_Israel_3_blesses200820111308.asp

    Le tout premier paragraphe est incroyable :

    Des groupes armés palestiniens de Gaza ont lancé une vingtaine d’engins samedi contre le sud d’Israël, faisant trois blessés, tandis qu’Israël a riposté avec un raid aérien et des tirs de char, a-t-on appris de sources israéliennes et palestiniennes.

    Tu as bien lu : les tirs d’« engins » palestiniens ne sont la réponse à rien dans cette phrase, en revanche les bombardements aériens israéliens sont immédiatement présentés comme une « riposte ». C’est grotesque.

    Ensuite, plusieurs paragraphes (constituant la première moitié de la dépêche) décrivent les faits de telle façon qu’il est rigoureusement impossible de reconstituer le moindre enchaînement de faits.

    Très clairement, aucun des actes palestiniens n’est présenté comme « en réponse » ou en « représailles » à quoi que ce soit, et évidemment rigoureusement rien dans la dépêche ne suggère d’« explication » à ces actions.

    En revanche, la fin de la dépêche, consacrée aux actions militaires israéliennes, adopte une tournure totalement différente.

    Dès que le billet introduit les « pertes » palestiniennes, il précise bien « représailles », rappelle la « série d’attaques meurtrières » et donne à nouveau le nombre de victimes israéliennes.

    Au total, 14 Palestiniens ont été tués et 40 autres blessés lors de raids aériens de représailles israéliens dans la bande de Gaza depuis une série d’attaques meurtrières anti-israéliennes jeudi dans le sud d’Israël (8 Israéliens tués).

    Un peu plus loin, même justification des crimes israéliens :

    Le tunnel était destiné à l’infiltration de terroristes en territoire israélien afin d’y perpétrer des attentats contre des civils et des soldats israéliens, a ajouté le communiqué.

    La présentation de la « nature » des victimes est elle-même grotesque.

    On présente explicitement les victimes des roquettes palestiniennes ainsi : « des jeunes travailleurs palestiniens clandestins ». On comprend clairement ici que les palestiniens tuent des civils palestiniens. Ou, pire encore : « une maison de l’agglomération d’Ashdod ».

    En revanche, la mention « 8 israéliens tués », elle, n’indique pas qu’il s’agit pour une large part de militaires israéliens.

    Dans la logique, il n’est fourni aucune précision sur les victimes palestiniennes des bombardements israéliens : « un Palestinien a été blessé », « 14 Palestiniens ont été tués et 40 autres blessés ». Et même, on ne sait pas trop : « une cible non identifiée à l’est de la ville de Gaza » (mais bon, on s’en fiche pas mal).

    Alors quoi : pas d’enfants tués, pas d’infrastructures civiles détruites ? L’auteur de la dépêche préfère lire dans les pensées des militaires israéliens et livrer non pas la nature des victimes connues, dénombrées et avérées, mais de présenter celles qui ont été « ciblées » : « un groupe radical palestinien », « responsable des attaques de jeudi », « deux tunnels terroristes et une cache d’armes », tunnel dont l’intérêt est lui-même devinée : « afin d’y perpétrer des attentats contre des civils et des soldats israéliens ».

    • Salut Nidal, même réaction que toi (si tu permets le tutoiement), hier matin. A 7h pile, mon radio-réveil déclenche France Inter et j’entends alors le journaliste déclarer à propos des derniers évènements en Israël : « Tout à commencer hier soir avec les tirs de roquettes, gnagnagna... ». De quoi me mettre de mauvaise humeur dès le réveil. Surtout que dans le développement de cette info, le même journaliste a évoqué les attentats à Eilat quelques jours plus tôt, contredisant par là sa première affirmation.

      Merci pour ce blog.

  • L’Egypte rappelle son ambassadeur en Israël - LeMonde.fr
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/08/20/l-egypte-rappelle-son-ambassadeur-en-israel_1561556_3218.html

    L’Egypte a annoncé, samedi 20 août, avoir rappelé son ambassadeur en Israël, dans l’attente de l’enquête sur la mort de trois membres de ses services de sécurité à la frontière avec l’Etat hébreu. Le gouvernement égyptien a également convoqué l’ambassadeur d’Israël au Caire pour demander des excuses aux dirigeants israéliens après leurs déclarations accusant les militaires égyptiens de ne plus être capables de contrôler la péninsule de Sinaï.

    Remarque l’admirable paragraphe qui arrive immédiatement après, dans lequel le Monde s’efforce de justifier les crimes israéliens :

    Ces événements font suite à l’attentat survenu jeudi dans le sud d’Israël, près d’Eilat, qui a fait 8 morts. En représailles, l’Etat hébreux a mené plusieurs raids contre la bande de Gaza et près du passage frontalier de Rafah. C’est au cours de cette dernière opération, qui visaient des activistes palestiniens en fuite, que les policiers égyptiens auraient été tués.

  • Ami journaliste, n’oublie jamais que les bombardements israéliens se font toujours en réponse, en représailles, à des attaques palestiniennes. Illustration ce matin.

    Le Figaro :
    http://www.lefigaro.fr/international/2011/08/19/01003-20110819ARTFIG00259-israel-lance-des-represailles-dans-la-bande-de-ga
    Première phrase du chapeau :

    En riposte aux attaques terroristes de jeudi, l’aviation israélienne...

    Premier paragraphe du texte :

    En représailles à la triple attaque terroriste commise jeudi, qui a couté la vie à huit Israéliens, l’État hébreu...

    Le Monde :
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/08/18/cinq-israeliens-blesses-dans-l-attaque-d-un-bus_1560847_3218.html
    Titre :

    Israël tue plusieurs activistes palestiniens en représailles des attentats d’Eilat

    Première phrase du texte :

    Après que le sud d’Israël a été frappé par une vague d’attentats sanglants, jeudi 18 août en début d’après-midi, l’armée israélienne a répondu...

    Reuters :
    http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/raids-aeriens-israeliens-de-represailles-contre-la-bande-de-gaza-19-08-2011-

    Au moins un Palestinien a été tué vendredi dans un raid de l’aviation israélienne mené contre des installations des services de sécurité palestiniens dans la bande de Gaza en représailles aux attaques d’Eïlat qui ont tué huit Israéliens jeudi.

    C’est toute la difficulté ici : Ehud Barak avait bien annoncé auparavant :

    There will be a price tag to this event, [...] Gaza will be severely hit.

    Et le « price tag », forme de lynchages punitifs pratiquée par les colons d’extrême-droite contre les villages palestiniens, pratique raciste approuvée par la moitié des juifs israéliens, peut effectivement être qualifiée de « représailles ».

    Il n’est donc pas faux d’utiliser le terme « en représailles » ou « en réponse », au moins dans un sens temporel. Mais ce qui est systématiquement choquant, c’est que les attaques arabes, elles ne sont jamais présentées comme « en représailles » ou « en réponse ». Jamais.

    Le façon qu’ont tous les journaux français de tous commencer cette information par « en représailles » est ici à la limite de la parodie : tous les journalistes chargés de couvrir les événements d’hier commencent leur article exactement par la même tournure...

    Remarque comment sont présentés les tirs de (deux ou trois) roquettes, après les bombardements israéliens. La même unanimité des formulations constatées ci-dessus devrait amener à ce que tous les médias français commencent un article par une même tournure du genre : « En représailles aux bombardements terroristes israéliens, les Palestiniens... » ; et l’article ne remonterait pas plus loin que ces bombardements israéliens dans sa chronologie.

    Évidemment, on trouverait cela grotesque et biaisé. C’est pourtant ce qui se fait à chaque fois qu’Israël bombarde Gaza. En représailles à une agression palestinienne.